Jésus-Christ,
le second Consolateur


Thomas E. Sherry


Article tiré de l'Encyclopédie du mormonisme
(Macmillan Publishing Company, 1992)
Traduction : Marcel Kahne
Source : www.idumea.org
avec autorisation


 
Le terme « second Consolateur » désigne Jésus-Christ dans le sens où il sert personnellement ses disciples fidèles (Jn. 14:21-23 ; D&A 93:1 ; 130:3). Jésus a enseigné à ses disciples que le Saint-Esprit était un consolateur (Jn. 14:26), mais il a également parlé d'un second Consolateur (Jn. 14:16-21). Joseph Smith a donné aux saints des derniers jours une compréhension supplémentaire concernant le second Consolateur : « Lorsqu’une personne a foi au Christ, se repent de ses péchés, est baptisée pour la rémission de ses péchés et reçoit le Saint-Esprit (par l’imposition des mains), ce qui est le premier Consolateur, qu’elle continue à s’humilier devant Dieu, ayant faim et soif de justice, et vivant se¬lon toute parole de Dieu, et le Seigneur lui dira bientôt : Mon fils, tu seras exalté. Lorsque le Seigneur l’aura totalement mis à l’épreuve et constatera que l’homme est décidé à le servir à tout prix, alors l’homme verra affermies sa vocation et son élec¬tion, alors il aura le droit sacré de recevoir l’autre Consolateur que le Seigneur a promis aux saints comme le rapporte le témoignage de saint Jean, au quatorzième chapitre, du douzième au vingt-septième versets…
 
Or quel est cet autre Consolateur ? Ce n’est ni plus ni moins que le Seigneur Jésus-Christ lui-même… quand quelqu’un reçoit ce dernnier Consolateur, il aura la personne de Jésus-Christ pour s’occuper de lui, ou lui ap¬paraître de temps en temps, et il lui manifestera même le Père, et ils feront leur de¬meure chez lui, les visions des cieux lui seront ouvertes, le Seigneur l’instruira face à face et il pourra avoir la connaissance parfaite des mystères du royaume de Dieu ; et tels sont l’état et le lieu auxquels arrivaient les saints d’autrefois lorsqu’ils avaient d’aussi merveilleuses visions : Ésaïe, Ézéchiel, Jean sur l’île de Patmos, saint Paul dans les trois cieux, et tous les saints qui étaient en communion avec l’assemblée gé¬nérale et l’Église du Premier-né » [EPJS, p. 117-118].
 
Le Seigneur a conseillé à ses saints : « Cherchez… sa face » (D&A 101:37-38). Aucun pécheur ne peut supporter sa présence et par conséquent n'obtiendra pas la bénédiction (D&A 67:10-13 ; TJS Ex. 33:11, 20). Dans la sagesse de Dieu, certains individus fidèles ont en bénédiction le second Consolateur tandis qu’ils demeurent dans la condition mortelle.
 

Bibliographie

McConkie, Bruce R. A New Witness for the Articles of Faith, p. 492-499, 549. Salt Lake City, 1985.