L'amour propre

 

 

 

Hugh B. Brown (1883-1975) :

     

      La pureté implique l'abnégation et préserve le respect de soi-même.

     

      Chacun doit révérer et honorer le caractère sacré de la vie et vivre sur le haut plateau où le respect de soi-même est souverain. C'est ce que l’on fera si on se rappelle que la vie vient de Dieu. On sera alors loyal à ce qui est royal en sa personne. Aucun plaisir fugitif ne peut compenser la perte du respect de soi-même.

 

      Nous pensons que l'immoralité sexuelle est un des péchés les plus graves parce qu’une personne se fait la guerre à elle-même quand elle le commet. C'est ce qu'on peut appeler une guerre civile individuelle, parce qu'aucun homme ne peut faire le mal et se sentir satisfait. Il y a toujours en lui quelque chose qui proteste et il combat contre lui-même.

 

Refusez de descendre de votre piédestal, refusez d'être bon marché, de vous souiller ou d'être impurs. Refusez de vous solder. Ayez de vous une haute opinion. (La pureté c'est la puissance, brochure, discours donné le 30 septembre 1962 à l’Université Brigham Young)

 

 

Neal A. Maxwell :

 

      L’impudicité diminue l’estime que l’on se porte à soi-même, parce qu’en vérité nous péchons contre notre nature. À mon avis, nous ne tenons pas non plus les promesses antérieures que nous avons faites dans le monde prémortel, promesses qui sont gravées discrètement mais d’une manière indélébile dans notre âme.

 

      Si vous gardez le septième commandement, il s’ensuivra que vous serez bénis en étant en harmonie avec Dieu et avec sa loi. L’obéissance nous apportera également la bénédiction de connaître et de réaliser notre potentiel.

 

      Garder le septième commandement apportera la bénédiction de l’estime personnelle. (L’Étoile, mai 1981, p. 31-36)

 

 

Gordon B. Hinckley :

 

      Un acte immoral, quel qu'il soit, ne fera que diminuer votre respect de vous-mêmes. (L’Étoile, juillet 1996, p. 101, 103)