La dîme

 

 

 

Gordon B. Hinckley :

 

      La dîme de l’Église est sacrée. Elle est utilisée de la manière définie par le Seigneur lui-même.

 

      Je suis extrêmement reconnaissant de la loi de la dîme. C’est la loi de financement du Seigneur.

 

      Elle est l’émanation de sa sagesse. (Le Liahona, janvier 2002, p. 85)

 

 

Robert D. Hales :

 

      La base de la prévoyance est la loi de la dîme. Le premier objectif de cette loi est de nous aider à développer notre foi en notre Père céleste et en son Fils, Jésus-Christ. La dîme nous aide à vaincre nos désirs des choses de ce monde et à faire de bon gré des sacrifices pour les autres. La dîme est la grande loi équitable car, quelle que soit notre richesse ou notre pauvreté, nous devons tous payer « annuellement un dixième de [nos revenus] » (voir D&A 119:4) et Dieu répand sur nous tous « la bénédiction en abondance » (Malachie 3:10). (Le Liahona, mai 2009 p. 9)