La justice et la miséricorde

 

   

 

Richard G. Scott :  

 

      La justice est la partie du plan du bonheur de notre Père céleste qui maintient l’ordre. C’est comme la gravité pour un grimpeur, elle est toujours présente. C’est une amie si l’on respecte les lois éternelles. Elle pénalise si l’on enfreint les lois. La justice garantit que l’on recevra les bénédictions que l’on mérite en obéissant aux lois de Dieu.

 

      La miséricorde du Christ paie notre dette à la justice quand nous nous repentons et lui obéissons. Comme, malgré tous nos efforts pour obéir à ses enseignements, nous serons encore loin du compte, par sa grâce nous serons « sauvés, après tout ce que nous pouvons faire » (2 Néphi 25:23). (Le Liahona, novembre 20026 p. 41, 42)

     

      Jésus assure l’équilibre entre la justice et la miséricorde à condition que nous obéissions à son Évangile. (Le Liahona, mai 2010, p. 76)