Voir aussi :

La version PDF


 

 

 


DOCTRINE ET ALLIANCES

 

 

Édition française 2017

 

  

Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours

 


 

 

 

Avant-sections 

 

Sections : 1-20  21-40  41-60  61-80  81-100  101-120  121-138 

 

Déclarations officielles

 

 

AVANT-SECTIONS

 

Introduction

Témoignage des douze apôtres

 

 

LES DOCTRINE ET ALLIANCES DE L’ÉGLISE DE JÉSUS-CHRIST DES SAINTS DES DERNIERS JOURS

 CONTENANT DES RÉVÉLATIONS DONNÉES À JOSEPH SMITH, LE PROPHÈTE,
 AVEC QUELQUES AJOUTS DE SES SUCCESSEURS À LA PRÉSIDENCE DE L’ÉGLISE

 Publié par
 l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours

 Salt Lake City, Utah, USA

 © 2017 Intellectual Reserve, Inc. Tous droits réservés. Source: 2015/03/24


 

 

INTRODUCTION

Le livre des Doctrine et Alliances est un recueil de révélations divines et de déclarations inspirées données en vue de l’établissement et de l’administration du royaume de Dieu sur la terre dans les derniers jours. Bien que la plupart des sections s’adressent aux membres de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, les messages, les avertissements et les exhortations sont pour le profit de toute l’humanité et invitent tous les peuples, en tout lieu, à entendre la voix du Seigneur Jésus-Christ, qui leur parle pour leur bien-être temporel et leur salut éternel.

La plupart des révélations de cette compilation furent reçues par l’intermédiaire de Joseph Smith, fils, premier prophète et président de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours. D’autres furent publiées par certains de ses successeurs à la présidence (voir les chapeaux des sections 135, 136 et 138 et les Déclarations officielles 1 et 2).

Le livre des Doctrine et Alliances est, comme la Sainte Bible, le Livre de Mormon et la Perle de Grand Prix, un des ouvrages canoniques de l’Église. Il a, toutefois, une place à part, parce qu’il n’est pas la traduction d’un document antique, mais est d’origine moderne et a été donné par Dieu, par l’intermédiaire des prophètes qu’il s’était choisis pour le rétablissement de son œuvre sainte et pour l’établissement du royaume de Dieu sur la terre à notre époque. Dans les révélations, on entend la voix tendre mais ferme du Seigneur Jésus-Christ parler de nouveau dans la dispensation de la plénitude du temps ; et l’œuvre qui est inaugurée dans ces pages a pour but de préparer sa seconde venue, accomplissant et confirmant les paroles de tous les saints prophètes depuis le commencement du monde.

Joseph Smith, fils, naquit le 23 décembre 1805 à Sharon, comté de Windsor, Vermont. Pendant sa jeunesse, il alla s’installer avec sa famille dans l’actuelle Manchester, dans l’ouest de New York. C’est au printemps de 1820, alors qu’il avait quatorze ans et qu’il habitait là-bas, qu’il eut sa première vision, dans laquelle il reçut la visite, en personne, de Dieu, le Père éternel, et de son Fils Jésus-Christ. Il lui fut dit dans cette vision que la véritable Église de Jésus-Christ, qui avait été établie à l’époque du Nouveau Testament et qui avait administré la plénitude de l’Évangile, n’était plus sur la terre. D’autres manifestations divines suivirent, dans lesquelles il fut instruit par plusieurs anges ; il lui fut montré que Dieu avait une œuvre spéciale à lui faire faire ici-bas, et que, par son intermédiaire, l’Église de Jésus-Christ serait rétablie sur la terre.

En temps voulu, Joseph Smith fut rendu capable, avec l’aide divine, de traduire et de publier le Livre de Mormon. Entre-temps, en mai 1829, Jean-Baptiste l’ordonna, ainsi qu’Oliver Cowdery, à la Prêtrise d’Aaron (voir D&A 13) et, peu de temps après, les apôtres d’autrefois, Pierre, Jacques et Jean, les ordonnèrent à la Prêtrise de Melchisédek (voir D&A 27:12). D’autres ordinations suivirent, dans lesquelles furent conférées des clefs de la prêtrise par Moïse, Élie, Élias et beaucoup de prophètes de jadis (voir D&A 110; 128:18, 21). En fait, ces ordinations redonnaient l’autorité divine à l’homme sur la terre. Le 6 avril 1830, suivant les directives célestes, Joseph Smith, le prophète, organisa l’Église, et c’est ainsi que la véritable Église de Jésus-Christ agit de nouveau en tant qu’institution parmi les hommes, avec l’autorité d’enseigner l’Évangile et d’administrer les ordonnances du salut. (Voir D&A 20 et Perle de Grand Prix, Joseph Smith, Histoire 1).

Ces révélations sacrées étaient données en réponse à des prières, lorsque la nécessité s’en faisait sentir, et découlaient de situations vécues impliquant des personnes réelles. Le prophète et ses compagnons recherchaient l’aide divine, et ces révélations attestent qu’ils la recevaient. Dans les révélations, on voit le rétablissement et le développement de l’Évangile de Jésus-Christ et l’inauguration de la dispensation de la plénitude du temps. À travers ces révélations, on distingue aussi le mouvement de l’Église vers l’ouest, de New York et de la Pennsylvanie vers l’Ohio, le Missouri, l’Illinois et finalement le Grand Bassin de l’ouest de l’Amérique, ainsi que les immenses efforts déployés par les saints pour essayer d’édifier Sion sur la terre à l’époque moderne.

Parmi les premières sections, il y en a plusieurs qui ont trait à la traduction et à la publication du Livre de Mormon (voir les sections 3, 5, 10, 17 et 19). Certaines sections ultérieures ont trait à l’œuvre accomplie par Joseph Smith, le prophète, lors de la traduction inspirée de la Bible, période pendant laquelle furent reçues la plupart des grandes sections doctrinales (voir, par exemple, les sections 37, 45, 73, 76, 77, 86, 91 et 132, qui ont chacune un rapport direct avec la traduction de la Bible).

Dans les révélations, la doctrine de l’Évangile est exposée avec des explications sur des questions aussi fondamentales que la nature de la Divinité, l’origine de l’homme, la réalité de Satan, le but de l’existence mortelle, la nécessité de l’obéissance, le besoin de repentir, l’action du Saint-Esprit, les ordonnances et les observances qui ont trait au salut, la destinée de la terre, les états futurs de l’homme après la Résurrection et le Jugement, l’éternité des liens du mariage et la nature éternelle de la famille. On y voit de même le développement graduel de la structure administrative de l’Église avec l’appel d’évêques, de la Première Présidence, du Conseil des Douze et des Soixante-dix, et la création d’autres offices et collèges présidents. Finalement, le témoignage qui est donné de Jésus-Christ — sa divinité, sa majesté, sa perfection, son amour et son pouvoir rédempteur — fait que ce livre a une grande valeur pour l’humanité et vaut pour l’Église toutes les richesses de la terre (voir le chapeau de D&A 70).

À l’origine, les révélations furent mises par écrit par les secrétaires de Joseph Smith, et les membres de l’Église s’échangèrent avec enthousiasme les exemplaires manuscrits. Pour créer un document plus permanent, les secrétaires ne tardèrent pas à copier ces révélations dans des registres manuscrits que les dirigeants utilisèrent pour préparer les révélations pour l’impression. Joseph et les premiers saints considéraient les révélations de la même façon qu’ils considéraient l’Église : vivantes, dynamiques et susceptibles d’être affinées par des révélations supplémentaires. Ils étaient aussi conscients du fait que des erreurs involontaires avaient pu se produire lors de la copie des révélations et de leur préparation en vue de leur publication. C’est ainsi qu’en 1831, une conférence de l’Église demanda à Joseph Smith de « corriger les erreurs ou fautes qu’il [pouvait] découvrir par le Saint-Esprit ».

Une fois les révélations revues et corrigées, les membres de l’Église du Missouri commencèrent l’impression d’un livre intitulé : A Book of Commandments for the Government of the Church of Christ (Livre de commandements pour le gouvernement de l’Église du Christ), qui contenait beaucoup d’entre les premières révélations du prophète. Cette première tentative de publier les révélations prit cependant fin lorsque, le 20 juillet 1833, des émeutiers détruisirent l’imprimerie des saints au comté de Jackson.

Quand ils apprirent la destruction de l’imprimerie au Missouri, Joseph Smith et d’autres dirigeants de l’Église entreprirent des préparatifs pour publier les révélations à Kirtland (Ohio). Pour corriger à nouveau les erreurs, éclaircir la formulation et tenir compte des progrès de la doctrine et de l’organisation de l’Église, Joseph Smith supervisa la révision du texte de certaines révélations pour les préparer pour la publication en 1835 sous le titre de Doctrine and Covenants of the Church of the Latter Day Saints (Doctrine et Alliances de l’Église des saints des derniers jours). Joseph Smith autorisa une autre édition des Doctrine et Alliances, qui fut publiée quelques mois seulement après le martyre du prophète en 1844.

Les premiers saints des derniers jours chérissaient les révélations et les considéraient comme des messages de Dieu. Il y eut une occasion, fin 1831, où plusieurs anciens de l’Église rendirent solennellement témoignage que le Seigneur avait attesté à leur âme de la véracité des révélations. Cela fut publié dans l’édition de 1835 des Doctrine et Alliances comme témoignage écrit des douze apôtres :


TÉMOIGNAGE DES DOUZE APÔTRES QUANT À LA VÉRACITÉ DU LIVRE DES DOCTRINE ET ALLIANCES

Témoignage des témoins du Livre des Commandements du Seigneur, commandements qu’il donna à son Église par l’intermédiaire de Joseph Smith, fils, qui fut désigné à cette fin par la voix de l’Église :

Nous voulons donc rendre témoignage à l’humanité entière, à tout être vivant sur la surface de la terre, que le Seigneur a témoigné à notre âme, par l’intermédiaire du Saint-Esprit déversé sur nous, que ces commandements ont été donnés par l’inspiration de Dieu, sont profitables pour tous les hommes et sont l’expression même de la vérité.

Nous rendons ce témoignage au monde avec l’aide du Seigneur ; et c’est par la grâce de Dieu le Père et de son Fils Jésus-Christ qu’il nous est permis d’avoir cet honneur de rendre ce témoignage au monde, ce dont nous nous réjouissons extrêmement, priant toujours le Seigneur que les enfants des hommes y trouvent du profit.

Les noms des Douze étaient :

Dans les éditions suivantes des Doctrine et Alliances, on ajouta d’autres révélations ou d’autres documents à mesure qu’ils étaient reçus et acceptés par les assemblées ou conférences compétentes de l’Église. L’édition de 1876, préparée par Orson Pratt sous la direction de Brigham Young, disposait les révélations par ordre chronologique et ajoutait de nouveaux chapeaux avec des introductions historiques.

À partir de l’édition de 1835, une série de sept leçons de théologie fut également incluse ; elle portait le titre de Lectures on Faith [Discours sur la foi]. Elles avaient été créées pour être utilisées à l’école des prophètes de Kirtland (Ohio) de 1834 à 1835. Bien qu’utiles pour la doctrine et l’enseignement, ces discours ont été retirés des Doctrine et Alliances depuis l’édition de 1921, parce qu’ils n’ont pas été donnés ni présentés comme révélations à l’Église entière.

Dans l’édition anglaise de 1981 des Doctrine et Alliances, trois documents ont été inclus pour la première fois. Ce sont les sections 137 et 138, qui exposent les points fondamentaux du salut pour les morts, et la Déclaration officielle 2, qui annonce que tous les membres masculins de l’Église qui sont dignes peuvent être ordonnés à la prêtrise, sans considération de race ou de couleur.

Chaque nouvelle édition des Doctrine et Alliances a corrigé les erreurs passées et ajouté des informations, particulièrement dans les parties historiques des chapeaux de section. La présente édition continue à affiner les dates et les noms de lieu et apporte d’autres corrections. Ces changements ont été apportés pour rendre le texte conforme aux informations historiques les plus précises. Cette dernière édition comporte aussi des cartes révisées qui montrent les principaux emplacements géographiques où les révélations ont été reçues ainsi que des photos des lieux historiques de l’Église, des références croisées, des chapeaux de section et des résumés par sujets, le tout dans le but d’aider le lecteur à comprendre le message du Seigneur donné dans les Doctrine et Alliances et à y trouver de la joie. Les informations contenues dans les chapeaux de section sont tirées de l’histoire manuscrite de l’Église, de la History of the Church (Histoire de l’Église) publiée (désignées collectivement dans les chapeaux comme étant l’histoire de Joseph Smith) et des Joseph Smith Papers (Papiers de Joseph Smith).
                                     

 

SECTIONS 1 À 20

 

I 01 I 02 I 03 I 04 I 05 I 06 I 07 I 08 I 09 I 10 I 11 I 12 I 13 I 14 I 15 I 16 I 17 I 18 I 19 I 20

 

 

SECTION 1

Révélation donnée le 1er novembre 1831 par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, au cours d’une conférence spéciale d’anciens de l’Église, tenue à Hiram (Ohio). De nombreuses révélations avaient été reçues du Seigneur avant cette date, et l’un des sujets principaux approuvés à cette conférence fut la compilation de ces révélations en vue de leur publication sous forme de livre. Cette section constitue la préface du Seigneur aux doctrine, alliances et commandements donnés dans notre dispensation.

 

1–7, La voix d’avertissement s’adresse à tous les peuples. 8–16, L’apostasie et la méchanceté précèdent la Seconde Venue. 17–23, Joseph Smith est appelé à rétablir sur la terre les vérités et les pouvoirs du Seigneur. 24–33, Publication du Livre de Mormon et fondation de la vraie Église. 34–36, La paix sera enlevée de la terre. 37–39, Sondez ces commandements.

 

Écoute, ô peuple de mon Église, dit la voix de celui qui demeure en haut et dont les yeux sont sur tous les hommes ; oui, en vérité, je le dis : Écoutez, peuples lointains, et vous qui êtes dans les îles de la mer, prêtez tous l’oreille.

Car, en vérité, la voix du Seigneur s’adresse à tous les hommes, et il n’en est aucun qui puisse s’y dérober ; et il n’est pas d’œil qui ne verra, pas d’oreille qui n’entendra, pas de cœur qui ne sera pénétré.

Et les rebelles seront transpercés d’un grand chagrin, car leurs iniquités seront publiées sur les toits, et leurs actions secrètes seront révélées.

Et la voix d’avertissement s’adressera à tous les peuples, par la bouche des disciples que je me suis choisis en ces derniers jours.

Et ils iront, et nul ne les arrêtera, car c’est moi, le Seigneur, qui le leur ai commandé.

Voici, ceci est mon autorité, et l’autorité de mes serviteurs, et ma préface au livre de mes commandements, que je leur ai donné à publier pour vous, ô habitants de la terre.

Craignez donc et tremblez, ô peuples, car ce que moi, le Seigneur, j’y ai décrété s’accomplira.

Et en vérité, je vous dis qu’à ceux qui vont porter ces nouvelles aux habitants de la terre, est donné pouvoir de sceller, tant sur la terre que dans les cieux, les incrédules et les rebelles ;

oui, en vérité, de les sceller pour le jour où la colère de Dieu sera déversée sans mesure sur les méchants,

10 pour le jour où le Seigneur viendra rétribuer chaque homme selon ses œuvres et mesurer chaque homme de la mesure dont il a mesuré son prochain.

11 C’est pourquoi, la voix du Seigneur s’adresse aux extrémités de la terre, afin que tous ceux qui veulent entendre entendent.

12 Préparez-vous, préparez-vous pour ce qui va arriver, car le Seigneur est proche ;

13 et la colère du Seigneur est allumée, et son épée s’est enivrée dans les cieux, et elle tombera sur les habitants de la terre.

14 Et le bras du Seigneur sera révélé, et le jour vient où ceux qui ne veulent pas écouter la voix du Seigneur, ni la voix de ses serviteurs, et qui ne prêtent pas attention aux paroles des prophètes et des apôtres seront retranchés du milieu du peuple ;

15 car ils se sont écartés de mes ordonnances et ont rompu mon alliance éternelle ;

16 ils ne recherchent pas le Seigneur pour établir sa justice ; mais chacun suit sa propre voie, et selon l’image de son propre dieu, dont l’image est à la ressemblance du monde et dont la substance est celle d’une idole qui vieillit et périra dans Babylone, oui, Babylone la grande, qui tombera.

17 C’est pourquoi, moi, le Seigneur, connaissant la calamité qui s’abattra sur les habitants de la terre, j’ai fait appel à mon serviteur Joseph Smith, fils, lui ai parlé du haut des cieux et lui ai donné des commandements.

18 Et j’ai aussi donné à d’autres le commandement de proclamer toutes ces choses au monde, afin que s’accomplisse ce qui a été écrit par les prophètes :

19 Les choses faibles du monde s’avanceront pour abattre les puissantes et les fortes, afin que l’homme ne conseille pas son semblable et ne place pas sa confiance dans le bras de la chair,

20 mais afin que chacun parle au nom de Dieu, le Seigneur, le Sauveur du monde,

21 afin que la foi grandisse sur la terre,

22 afin que mon alliance éternelle soit établie,

23 afin que la plénitude de mon Évangile soit proclamée par les faibles et les simples jusqu’aux extrémités du monde et devant les rois et les gouverneurs.

24 Voici, je suis Dieu, et je l’ai dit ; ces commandements sont de moi et ont été donnés à mes serviteurs dans leur faiblesse, selon leur langage, afin qu’ils les comprennent.

25 Afin que, s’ils ont commis des erreurs, elles soient révélées ;

26 que, s’ils ont cherché la sagesse, ils soient instruits ;

27 que, s’ils ont péché, ils soient corrigés afin de se repentir ;

28 que, s’ils ont été humbles, ils soient rendus forts, soient bénis d’en haut et reçoivent de temps en temps de la connaissance ;

29 et que, après avoir reçu les annales des Néphites, mon serviteur Joseph Smith, fils, ait, grâce à la miséricorde de Dieu et par la puissance de Dieu, le pouvoir de traduire le Livre de Mormon.

30 Et aussi afin que ceux à qui ces commandements ont été donnés aient le pouvoir de poser les fondements de l’Église et de la faire sortir de l’obscurité et des ténèbres, elle qui est la seule Église vraie et vivante sur toute la surface de la terre et en laquelle moi, le Seigneur, je me complais — et je parle ici à l’Église dans son ensemble et non aux membres individuellement —

31 car moi, le Seigneur, je ne puis considérer le péché avec la moindre indulgence ;

32 néanmoins, celui qui se repent et obéit aux commandements du Seigneur sera pardonné ;

33 et à celui qui ne se repent pas, on ôtera même la lumière qu’il a reçue ; car mon Esprit ne luttera pas toujours avec l’homme, dit le Seigneur des armées.

34 Et de plus, en vérité, je vous le dis, ô habitants de la terre : Moi, le Seigneur, je suis disposé à faire connaître cela à toute chair ;

35 car je ne fais pas acception de personnes, et je veux que tous les hommes sachent que le jour vient rapidement ; l’heure où la paix sera enlevée de la terre et où le diable aura pouvoir sur ses possessions n’est pas encore arrivée, mais elle est proche.

36 Le Seigneur aura, lui aussi, pouvoir sur ses saintsrègnera au milieu d’eux et descendra en jugement sur l’Idumée, ou le monde.

37 Sondez ces commandements, car ils sont vrais et dignes de foi, et les prophéties et les promesses qu’ils contiennent s’accompliront toutes.

38 Ce que moi, le Seigneur, ai dit, je l’ai dit, et je ne m’en excuse pas ; et même si les cieux et la terre passent, ma parole ne passera pas, mais s’accomplira entièrement, que ce soit par ma voix ou par la voix de mes serviteurs, c’est la même chose.

39 Car voici, le Seigneur est Dieu, et l’Esprit rend témoignage, et le témoignage est vrai, et la vérité demeure pour toujours et à jamais. Amen.

 


SECTION 2

Extrait de l’histoire de Joseph Smith rapportant les paroles de l’ange Moroni à Joseph Smith, le prophète, tandis que celui-ci se trouvait chez son père, à Manchester (New York), le soir du 21 septembre 1823. Moroni était le dernier d’une longue lignée d’historiens qui avaient composé les annales maintenant présentées au monde sous le titre de Livre de Mormon (comparer avec Malachie 4:5–6 et les sections 27:9110:13–16 et 128:18).

 

1, Élie révélera la prêtrise. 2–3, Les promesses des pères sont implantées dans le cœur des enfants.

 

Voici, je vous révélerai la prêtrise par la main d’Élie, le prophète, avant que le jour du Seigneur arrive, ce jour grand et redoutable.

Il implantera dans le cœur des enfants les promesses faites aux pères, et le cœur des enfants se tournera vers leurs pères.

S’il n’en était pas ainsi, la terre entière serait complètement dévastée à sa venue.

 

 

SECTION 3

Révélation donnée en juillet 1828 à Joseph Smith, le prophète, à Harmony (Pennsylvanie), à propos de la perte de 116 pages manuscrites de la traduction de la première partie du Livre de Mormon, qui était appelée livre de Léhi. Le prophète s’était dessaisi, à contrecœur, de ces pages pour les confier à la garde de Martin Harris, qui avait rempli, pendant un bref laps de temps, les fonctions de secrétaire pour la traduction du Livre de Mormon. Cette révélation fut donnée par l’intermédiaire de l’urim et du thummim (voir la section 10).

 

1–4, Le chemin du Seigneur est une même ronde éternelle. 5–15, Joseph Smith doit se repentir, sinon il perdra le don de traduction. 16–20, Le Livre de Mormon paraît pour sauver la postérité de Léhi.

 

On ne peut faire échouer les œuvres, les desseins et les intentions de Dieu, ni les réduire à néant.

Car Dieu ne marche pas dans des sentiers tortueux ; il ne tourne ni à droite ni à gauche, et il ne dévie pas de ce qu’il a dit ; c’est pourquoi ses sentiers sont droits et son chemin est une même ronde éternelle.

Souviens-toi, souviens-toi que ce n’est pas l’œuvre de Dieu qui est contrecarrée, mais celle des hommes ;

car bien qu’un homme puisse avoir beaucoup de révélations et le pouvoir de faire beaucoup de grandes œuvres, s’il se vante de sa force, méprise les recommandations de Dieu et obéit aux caprices de sa volonté et de ses désirs charnels, il tombera et encourra la vengeance qu’un Dieu juste fera tomber sur lui.

Voici, ces choses t’ont été confiées, mais comme ils étaient stricts, les commandements qui t’ont été donnés ! Souviens-toi aussi de ce qui t’a été promis, si tu ne les transgressais pas.

Et voici, combien de fois n’as-tu pas transgressé les commandements et les lois de Dieu et ne t’es-tu pas laissé influencer par les persuasions des hommes ?

Car voici, tu n’aurais pas dû craindre l’homme plus que Dieu. Bien que les hommes méprisent les recommandations de Dieu et dédaignent ses paroles,

tu aurais cependant dû être fidèle ; il aurait étendu le bras et t’aurait soutenu contre tous les traits enflammés de l’adversaire ; et il aurait été avec toi dans tous les moments difficiles.

Voici, tu es Joseph, et tu as été choisi pour accomplir l’œuvre du Seigneur, mais tu tomberas pour cause de transgression si tu n’y prends garde.

10 Mais souviens-toi : Dieu est miséricordieux. C’est pourquoi, repens-toi de ce que tu as fait de contraire au commandement que je t’ai donné ; tu es toujours celui que j’ai choisi, et tu es de nouveau appelé à l’œuvre ;

11 mais si tu ne le fais pas, tu seras abandonné, tu deviendras comme les autres hommes, et tu n’auras plus de don.

12 Et lorsque tu as livré ce que Dieu t’avait donné la vision et le pouvoir de traduire, tu as livré ce qui était sacré entre les mains d’un méchant homme,

13 qui a méprisé les recommandations de Dieu, a violé les promesses extrêmement sacrées qui ont été faites devant Dieu, s’est fié à son jugement personnel et s’est vanté de sa sagesse.

14 Et voilà la raison pour laquelle tu as perdu pendant un certain temps les faveurs qui t’avaient été accordées ;

15 car tu as souffert que les recommandations de celui qui te dirige soient foulées aux pieds depuis le commencement.

16 Néanmoins, mon œuvre se poursuivra, car de même que la connaissance d’un Sauveur est parvenue au monde par le témoignage des Juifs, de même la connaissance d’un Sauveur parviendra à mon peuple,

17 et aux Néphites, aux Jacobites, aux Joséphites et aux Zoramites, par le témoignage de leurs pères,

18 et ce témoignage sera porté à la connaissance des Lamanites, des Lémuélites et des Ismaélites, qui ont dégénéré dans l’incrédulité à cause de l’iniquité de leurs pères, à qui le Seigneur a permis de détruire leurs frères, les Néphites, à cause de leurs iniquités et de leurs abominations.

19 Et c’est dans ce but même que sont conservées ces plaques qui contiennent ces annales : pour que s’accomplissent les promesses que le Seigneur a faites à son peuple ;

20 et pour que les Lamanites soient amenés à connaître leurs pères, pour qu’ils connaissent les promesses du Seigneur, qu’ils croient en l’Évangile, placent leur confiance dans les mérites de Jésus-Christ, soient glorifiés par la foi en son nom et sauvés par leur repentir. Amen.


 

SECTION 4

Révélation donnée en février 1829, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à son père, Joseph Smith, père, à Harmony (Pennsylvanie).

 

1–4, C’est le service vaillant qui sauve les envoyés du Seigneur. 5–6, Les caractéristiques divines les qualifient pour le ministère. 7, On doit rechercher les choses de Dieu.

 

Voici, une œuvre merveilleuse est sur le point de se produire parmi les enfants des hommes.

C’est pourquoi, ô vous qui vous embarquez dans le service de Dieu, veillez à le servir de tout votre cœur, de tout votre pouvoir, de tout votre esprit et de toutes vos forces afin d’être innocents devant Dieu au dernier jour.

C’est pourquoi, si vous éprouvez le désir de servir Dieu, vous êtes appelés à l’œuvre ;

car voici, le champ blanchit déjà pour la moisson, et voici, celui qui lance sa faucille de toutes ses forces amasse des provisions afin de ne pas périr, mais apporte le salut à son âme ;

et la foil’espérance, la charité et l’amourl’œil fixé uniquement sur la gloire de Dieu, le qualifient pour l’œuvre.

Souvenez-vous de la foi, de la vertu, de la connaissance, de la tempérance, de la patience, de la bonté fraternelle, de la divinité, de la charité, de l’humilité, de la diligence.

Demandez et vous recevrez, frappez et l’on vous ouvrira. Amen.
 

 

SECTION 5

Révélation donnée en mars 1829, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Harmony (Pennsylvanie), à la demande de Martin Harris.

 

1–10, Cette génération recevra la parole du Seigneur par l’intermédiaire de Joseph Smith. 11–18, Trois témoins témoigneront du Livre de Mormon. 19–20, La parole du Seigneur se vérifiera comme dans les temps passés. 21–35, Martin Harris peut se repentir et être l’un des témoins.

 

Voici, je te dis que puisque mon serviteur Martin Harris a désiré de moi le témoignage que toi, mon serviteur Joseph Smith, fils, tu as reçu les plaques dont tu as attesté et rendu témoignage que tu les as reçues de moi,

et voici, tu lui diras ceci : Celui qui t’a parlé, t’a dit : Moi, le Seigneur, je suis Dieu, et je t’ai donné ces choses, à toi, mon serviteur Joseph Smith, fils, et je t’ai commandé d’être témoin de ces choses ;

et je t’ai fait faire avec moi l’alliance de ne les montrer qu’à ceux à qui je te commanderais de les montrer, et tu n’as de pouvoir sur elles que si je te l’accorde.

Et tu as le don de traduire les plaques, et c’est le premier don que je t’ai accordé ; et je t’ai commandé de ne prétendre à aucun autre don avant que mon dessein ne soit accompli en cela, car je ne t’accorderai aucun autre don avant que cela ne soit terminé.

En vérité, je te dis qu’il arrivera malheur aux habitants de la terre s’ils n’écoutent pas mes paroles ;

car tu seras ordonné plus tard et tu iras annoncer mes paroles aux enfants des hommes.

Voici, s’ils ne veulent pas croire mes paroles, ils ne te croiraient pas, mon serviteur Joseph, s’il t’était possible de leur montrer toutes ces choses que je t’ai confiées.

Oh, quelle génération incrédule et au cou roide que celle-ci ! Ma colère est allumée contre elle !

Voici, en vérité, je te le dis, mon serviteur Joseph, j’ai réservé ces choses que je t’ai confiées dans un but sage qui m’est propre, et cela sera révélé aux générations futures.

10 Mais cette génération aura ma parole par ton intermédiaire ;

11 et en plus de ton témoignage, le témoignage de trois de mes serviteurs que j’appellerai et que j’ordonnerai, à qui je montrerai ces choses, et ils iront porter mes paroles qui seront données par ton intermédiaire.

12 Oui, ils sauront avec certitude que ces choses sont vraies, car c’est du haut des cieux que je les leur annoncerai.

13 Je leur donnerai le pouvoir de les regarder et de les contempler telles qu’elles sont ;

14 et je n’accorderai à personne d’autre ce pouvoir de recevoir ce même témoignage parmi cette génération, en ce moment où mon Église commence à se lever et à sortir du désert, belle comme la lune, resplendissante comme le soleil et terrible comme des troupes sous leurs bannières.

15 Et j’enverrai le témoignage de trois témoins de ma parole.

16 Et voici, j’interviendrai en faveur de quiconque croira en mes paroles, par la manifestation de mon Esprit, et il naîtra de moi, oui, d’eau et de l’Esprit —

17 mais tu dois attendre encore un peu, car tu n’es pas encore ordonné —

18 et leur témoignage sortira également pour la condamnation de cette génération, si elle s’endurcit le cœur contre eux :

19 Car un fléau désolateur se répandra parmi les habitants de la terre et continuera à être déversé de temps à autre, s’ils ne se repentent pas, jusqu’à ce que la terre soit vide et que ses habitants soient consumés et entièrement détruits par l’éclat de ma venue.

20 Voici, je te dis ces choses tout comme j’ai parlé au peuple de la destruction de Jérusalem ; et ma parole se vérifiera maintenant comme elle s’est vérifiée jusqu’à présent.

21 Et maintenant, mon serviteur Joseph, je te commande de te repentir, de marcher avec plus de droiture devant moi, de ne plus céder aux persuasions des hommes,

22 et d’être ferme à garder les commandements que je t’ai donnés. Et si tu fais cela, voici, je t’accorderai la vie éternelle, même si tu devais être mis à mort.

23 En outre, mon serviteur Joseph, je te parle de l’homme qui désire le témoignage :

24 voici, je le lui dis, il s’enorgueillit et ne s’humilie pas suffisamment devant moi ; mais s’il se prosterne devant moi et s’humilie en une prière et une foi ferventes, dans la sincérité de son cœur, alors je lui accorderai la vision de ce qu’il désire voir.

25 Et alors il dira à ceux de cette génération : Voici, j’ai vu les choses que le Seigneur a montrées à Joseph Smith, fils, et je sais avec certitude qu’elles sont vraies, car je les ai vues, car elles m’ont été montrées par la puissance de Dieu et non par le pouvoir de l’homme.

26 Et moi, le Seigneur, je commande à mon serviteur Martin Harris de ne pas leur en dire davantage au sujet de ces choses, si ce n’est qu’il dira : Je les ai vues et elles m’ont été montrées par la puissance de Dieu. Et telles sont les paroles qu’il prononcera.

27 Mais s’il le nie, il rompra l’alliance qu’il a précédemment contractée avec moi, et voici, il sera condamné.

28 Et maintenant, s’il ne s’humilie pas, ne reconnaît pas devant moi ce qu’il a fait de mal, ne fait pas alliance avec moi de garder mes commandements et ne manifeste pas de la foi en moi, voici, je le lui dis, il n’aura aucune vision de ce genre, car je ne lui accorderai aucune vision des choses dont j’ai parlées.

29 Et si tel est le cas, je te commande, mon serviteur Joseph, de lui dire de ne plus rien faire et de ne plus m’importuner à ce sujet.

30 Et si tel est le cas, voici, je te le dis, Joseph, lorsque tu auras encore traduit quelques pages, tu t’arrêteras pendant un certain temps jusqu’à ce que je te donne un nouveau commandement ; alors tu pourras traduire de nouveau.

31 Et si tu ne fais pas cela, voici, tu n’auras plus de don et j’enlèverai les choses que je t’ai confiées.

32 Et maintenant, parce que je prévois que l’on sera à l’affût pour te détruire — oui, je prévois que si mon serviteur Martin Harris ne s’humilie pas et ne reçoit pas un témoignage de moi, il tombera dans la transgression —

33 et il y en a beaucoup qui sont à l’affût pour te détruire de la surface de la terre ; et c’est pour cette raison, pour que tes jours soient prolongés, que je t’ai donné ces commandements.

34 Oui, c’est pour cette raison que j’ai dit : Arrête-toi et ne bouge plus jusqu’à ce que je te le commande, et je te fournirai le moyen d’accomplir les choses que je t’ai commandées.

35 Et si tu es fidèle à garder mes commandements, tu seras élevé au dernier jour. Amen.
 

 

SECTION 6

Révélation donnée en avril 1829 à Joseph Smith, le prophète, et à Oliver Cowdery, à Harmony (Pennsylvanie). Le 7 avril 1829, Oliver Cowdery commença à travailler comme secrétaire à la traduction du Livre de Mormon. Il avait déjà reçu une manifestation divine attestant la véracité du témoignage du prophète concernant les plaques sur lesquelles les annales du Livre de Mormon étaient gravées. Le prophète consulta le Seigneur par l’intermédiaire de l’urim et du thummim et reçut la réponse suivante.

 

1–6, Ceux qui travaillent dans le champ du Seigneur obtiennent le salut. 7–13, Il n’est pas de plus grand don que le don du salut. 14–27, Le témoignage de la vérité s’obtient par le pouvoir de l’Esprit. 28–37, Tournez-vous vers le Christ et faites continuellement le bien.

 

Une œuvre grande et merveilleuse est sur le point de se produire parmi les enfants des hommes.

Voici, je suis Dieu ; prêtez attention à ma parole, qui est vive et puissante, plus acérée qu’une épée à double tranchant, qui sépare les jointures et la moelle ; c’est pourquoi, prêtez attention à mes paroles.

Voici, le champ blanchit déjà pour la moisson ; c’est pourquoi que quiconque désire moissonner lance sa faucille de toutes ses forces et moissonne tant que dure le jour, afin d’amasser pour son âme le salut éternel dans le royaume de Dieu.

Oui, quiconque veut lancer sa faucille et moissonner est appelé par Dieu.

C’est pourquoi, si vous me demandez vous recevrez ; si vous frappez l’on vous ouvrira.

Or, puisque vous avez demandé, voici, je vous le dis, gardez mes commandements, et cherchez à promouvoir et à établir la cause de Sion.

Ne cherchez pas la richesse mais la sagesse, et voici, les mystères de Dieu vous seront dévoilés, et alors vous deviendrez riches. Voici, celui qui a la vie éternelle est riche.

En vérité, en vérité, je vous le dis, il vous sera fait selon ce que vous désirez de moi, et, si vous le désirez, il se fera, par votre intermédiaire, beaucoup de bien dans cette génération.

Ne parlez que de repentir à cette génération ; gardez mes commandements, aidez à promouvoir mon œuvre selon mes commandements, et vous serez bénis.

10 Voici, tu as un don, et tu es béni à cause de ton don. Souviens-toi qu’il est sacré et qu’il vient d’en haut,

11 et si tu m’interroges, tu connaîtras des mystères qui sont grands et merveilleux ; c’est pourquoi tu exerceras ton don pour découvrir des mystères, afin d’en amener un grand nombre à connaître la vérité, oui, de les convaincre de l’erreur de leurs voies.

12 Ne révèle ton don qu’à ceux qui sont de ta foi. Ne prends pas les choses sacrées à la légère.

13 Si tu fais le bien, oui, et restes fidèle jusqu’à la fin, tu seras sauvé dans le royaume de Dieu, ce qui est le plus grand de tous les dons de Dieu ; car il n’est pas de plus grand don que celui du salut.

14 En vérité, en vérité, je te le dis, tu es béni pour ce que tu as fait ; car tu m’as interrogé, et voici, toutes les fois que tu m’as interrogé, tu as reçu des instructions de mon Esprit. S’il n’en avait été ainsi, tu ne serais pas venu là où tu te trouves en ce moment.

15 Voici, tu sais que tu m’as interrogé et que j’ai éclairé ton esprit ; et maintenant je te dis ces choses pour que tu saches que tu as été éclairé par l’Esprit de vérité ;

16 oui, je te le dis, pour que tu saches qu’il n’y a personne d’autre que Dieu qui connaisse tes pensées et les intentions de ton cœur.

17 Je te dis ces choses pour que cela te soit un témoignage que les paroles, ou l’ouvrage que tu es occupé à écrire, sont vraies.

18 Sois donc diligent ; reste fidèlement aux côtés de mon serviteur Joseph, quelque difficiles que soient les situations dans lesquelles il pourra se trouver à cause de la parole.

19 Réprimande-le pour ses fautes et accepte aussi les réprimandes de sa part. Sois patient, sois sérieux, sois modéré ; aie la patience, la foi, l’espérance et la charité.

20 Voici, tu es Oliver, et je t’ai parlé à cause de tes désirs ; c’est pourquoi, conserve précieusement ces paroles en ton cœur. Sois fidèle et diligent à garder les commandements de Dieu, et je t’entourerai des bras de mon amour.

21 Voici, je suis Jésus-Christ, le Fils de Dieu. C’est moi qui suis venu chez les miens, et les miens ne m’ont pas reçu. Je suis la lumière qui brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne la comprennent pas.

22 En vérité, en vérité, je te le dis, si tu désires un témoignage de plus, reporte-toi à la nuit où tu as crié vers moi dans ton cœur, afin de connaître la vérité de ces choses.

23 N’ai-je pas apaisé ton esprit à ce sujet ? Quel témoignage plus grand peux-tu avoir que celui de Dieu ?

24 Et maintenant, voici, tu as reçu un témoignage ; car si je t’ai dit des choses que nul ne connaît, n’as-tu pas reçu un témoignage ?

25 Et voici, si tu le désires de moi, je t’accorde le don de traduire tout comme mon serviteur Joseph.

26 En vérité, en vérité, je te dis qu’il y a des écrits qui contiennent beaucoup de choses de mon Évangile, qui ont été tenus cachés à cause de la méchanceté des hommes.

27 Et maintenant, si tu as de bons désirs — le désir de t’amasser des trésors dans le ciel — je te commande d’aider à amener à la lumière, avec ton don, les parties de mes Écritures qui ont été cachées à cause de l’iniquité.

28 Et maintenant, voici, je te donne, à toi, et aussi à mon serviteur Joseph, les clefs de ce don qui amènera ce ministère à la lumière ; et toute parole sera confirmée par la bouche de deux ou de trois témoins.

29 En vérité, en vérité, je vous le dis, s’ils rejettent mes paroles et cette partie de mon Évangile et de mon ministère, vous êtes bénis, car ils ne peuvent pas vous en faire davantage qu’à moi.

30 Et même s’ils vous font ce qu’ils m’ont fait, vous êtes bénis, car vous demeurerez avec moi en gloire.

31 Mais s’ils ne rejettent pas mes paroles, qui seront confirmées par le témoignage qui sera donné, ils seront bénis, et vous vous réjouirez alors du fruit de vos labeurs.

32 En vérité, en vérité, je vous le dis, comme je l’ai dit à mes disciples — là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, pour quoi que ce soit, voici, je serai là au milieu d’eux — de même, je suis au milieu de vous.

33 Ne craignez pas de faire le bien, mes fils, car tout ce que vous semez, vous le moissonnerez aussi. C’est pourquoi, si vous semez le bien, vous moissonnerez aussi le bien en récompense.

34 Ne craignez donc pas, petit troupeau ; faites le bien ; laissez la terre et l’enfer s’unir contre vous, car si vous êtes bâtis sur mon roc, ils ne peuvent vaincre.

35 Voici, je ne vous condamne pas ; allez et ne péchez plus ; accomplissez avec sérieux l’œuvre que je vous ai commandé d’accomplir.

36 Tournez-vous vers moi dans chacune de vos pensées ; ne doutez pas, ne craignez pas.

37 Voyez les plaies qui ont percé mon côté et aussi les marques des clous dans mes mains et mes pieds. Soyez fidèles, gardez mes commandements, et vous hériterez le royaume des cieux. Amen.

 

 

SECTION 7

Révélation donnée en avril 1829, à Joseph Smith, le prophète, et à Oliver Cowdery, à Harmony (Pennsylvanie), lorsqu’ils demandèrent, par l’intermédiaire de l’urim et du thummim, si Jean, le disciple bien-aimé, était demeuré dans la chair ou était mort. La révélation est la traduction des écrits faits sur parchemin par Jean et cachés par lui-même.

 

1–3, Jean le bien-aimé vivra jusqu’à ce que le Seigneur vienne. 4–8, Pierre, Jacques et Jean détiennent les clefs de l’Évangile.

 

Et le Seigneur me dit : Jean, mon bien-aimé, que désires-tu ? Car si tu demandes ce que tu désires, cela te sera accordé.

Et je lui dis : Seigneur, donne-moi du pouvoir sur la mort, afin que je vive et t’amène des âmes.

Et le Seigneur me dit : En vérité, en vérité, je te le dis, parce que tu désires cela, tu demeureras jusqu’à ce que je vienne dans ma gloire et tu prophétiseras devant les nations, les familles, les langues et les peuples.

Et c’est pour cette raison que le Seigneur dit à Pierre : Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ? Car il a désiré de moi de pouvoir m’amener des âmes, mais toi, tu as désiré pouvoir venir rapidement à moi dans mon royaume.

Je te le dis, Pierre, c’était là un bon désir ; mais mon bien-aimé a désiré pouvoir faire plus ou faire parmi les hommes une œuvre plus grande encore que ce qu’il avait fait auparavant.

Oui, il a entrepris une œuvre plus grande ; c’est pourquoi je le rendrai comme un feu flamboyant et je ferai de lui un ange chargé d’un ministère ; il exercera un ministère en faveur de ceux qui demeurent sur la terre, qui seront héritiers du salut.

Et je t’établirai pour le servir, lui et ton frère Jacques ; et je vous donnerai, à tous les trois, ce pouvoir et les clefs de ce ministère jusqu’à ce que je vienne.

En vérité, je vous le dis, vous aurez tous deux selon vos désirs, car vous vous réjouissez tous deux de ce que vous avez désiré.
 

 

SECTION 8

Révélation donnée en avril 1829, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Oliver Cowdery, à Harmony (Pennsylvanie). Au cours de la traduction du Livre de Mormon, Oliver, qui continuait à remplir les fonctions de secrétaire, écrivant sous la dictée du prophète, désira être doté du don de traduction. Le Seigneur exauça sa supplique en accordant la révélation suivante.

 

1–5, La révélation se produit par la puissance du Saint-Esprit. 6–12, La connaissance des mystères de Dieu et le pouvoir de traduire les annales anciennes découlent de la foi.

 

Oliver Cowdery, en vérité, en vérité, je te dis qu’aussi sûrement que vit le Seigneur, qui est ton Dieu et ton Rédempteur, tu recevras la connaissance de toutes les choses que tu demanderas avec foi, d’un cœur honnête, croyant que tu recevras de la connaissance concernant les inscriptions qui se trouvent sur de vieilles annales d’autrefois, qui contiennent les parties de mon Écriture dont il a été parlé par la manifestation de mon Esprit.

Oui, voici, je te le dirai dans ton esprit et dans ton cœur par le Saint-Esprit qui viendra sur toi et qui demeurera dans ton cœur.

Or, voici, c’est là l’Esprit de révélation ; voici, c’est là l’Esprit par lequel Moïse fit traverser aux enfants d’Israël la mer Rouge à pied sec.

C’est donc là ton don. Utilise-le, et tu seras béni, car il te délivrera des mains de tes ennemis, alors que, s’il n’en était pas ainsi, ils te tueraient et mèneraient ton âme à la destruction.

Ô, souviens-toi de ces paroles et garde mes commandements. Souviens-toi, c’est là ton don.

Or, ce n’est pas là tout ton don, car tu en as un autre, qui est celui d’Aaron ; voici, il t’a dit beaucoup de choses.

Voici, il n’est d’autre puissance que celle de Dieu qui puisse faire en sorte que ce don d’Aaron soit avec toi.

Ne doute donc pas, car c’est le don de Dieu ; tu le tiendras entre tes mains et tu feras des œuvres merveilleuses ; aucun pouvoir ne sera capable de te l’ôter des mains, car c’est l’œuvre de Dieu.

Et c’est pourquoi, tout ce que tu me demanderas de te dire par ce moyen, je te l’accorderai, et tu auras de la connaissance à ce sujet.

10 Souviens-toi que sans la foi, tu ne peux rien faire. Demande donc avec foi. Ne prends pas ces choses à la légère, ne demande pas ce que tu ne devrais pas demander.

11 Demande à connaître les mystères de Dieu, à traduire et à recevoir de la connaissance dans toutes ces annales anciennes qui ont été cachées et qui sont sacrées, et il te sera fait selon ta foi.

12 Voici, c’est moi qui l’ai dit ; et je suis celui-là même qui te parle depuis le commencement. Amen.
 

 

SECTION 9

Révélation donnée en avril 1829, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Oliver Cowdery, à Harmony (Pennsylvanie). Oliver est exhorté à la patience ; il est invité à se contenter momentanément d’écrire sous la dictée du traducteur plutôt que d’essayer de traduire.

 

1–6, Il y a encore d’autres annales anciennes à traduire. 7–14, Pour traduire le Livre de Mormon, il faut l’étude et la confirmation spirituelle.

 

Voici, je te le dis, mon fils, parce que tu n’as pas traduit selon ce que tu as désiré de moi et que tu as recommencé à écrire pour mon serviteur, Joseph Smith, fils, je voudrais que tu continues jusqu’à ce que tu aies terminé ces annales que je lui ai confiées.

Et alors, voici, j’ai d’autres annales, et je te donnerai le pouvoir d’aider à les traduire.

Sois patient, mon fils, car je le juge sage, et il n’est pas opportun que tu traduises en ce moment.

Voici, l’œuvre que tu es appelé à faire consiste à écrire pour mon serviteur Joseph.

Et voici, c’est parce que tu n’as pas continué comme tu as commencé, quand tu t’es mis à traduire, que je t’ai retiré cette faveur.

Ne murmure pas, mon fils, car j’ai jugé sage d’agir de la sorte envers toi.

Voici, tu n’as pas compris ; tu as pensé que je te le donnerais, alors que ton seul souci était de me le demander.

Mais voici, je te dis que tu dois l’étudier dans ton esprit ; alors tu dois me demander si c’est juste, et si c’est juste, je ferai en sorte que ton sein brûle au-dedans de toi ; c’est ainsi que tu sentiras que c’est juste.

Mais si ce n’est pas juste, tu ne sentiras rien de la sorte, mais tu auras un engourdissement de pensée qui te fera oublier ce qui est faux ; c’est pourquoi, tu ne peux écrire ce qui est sacré que si cela t’est donné de moi.

10 Or, si tu avais su cela, tu aurais pu traduire ; néanmoins, il n’est pas opportun que tu traduises maintenant.

11 Voici, ce l’était lorsque tu as commencé, mais tu as eu peur, et le temps est passé, et ce n’est plus opportun maintenant.

12 Car ne vois-tu pas que j’ai donné à mon serviteur Joseph suffisamment de force pour compenser cela ? Et je n’ai condamné aucun de vous deux.

13 Fais ce que je t’ai commandé et tu prospéreras. Sois fidèle et ne cède à aucune tentation.

14 Reste ferme dans l’œuvre à laquelle je t’ai appelé, et pas un cheveu de ta tête ne sera perdu, et tu seras élevé au dernier jour. Amen.
 

 

SECTION 10

Révélation donnée, vraisemblablement vers avril 1829, à Joseph Smith, le prophète, à Harmony (Pennsylvanie), bien que certaines parties aient pu être données dès l’été 1828. Le Seigneur y informe Joseph de ce que des altérations ont été apportées par de méchants hommes aux 116 pages manuscrites de la traduction du « Livre de Léhi » dans le Livre de Mormon. Martin Harris, à qui les feuilles avaient été temporairement confiées, les avait perdues ; voir le chapeau de la section 3. Le plan pervers consistait à attendre la nouvelle traduction du contenu des pages volées, et de discréditer, à ce moment-là, le traducteur en montrant les contradictions créées par les altérations. Le Livre de Mormon montre que ce projet pervers avait été conçu par le Malin et était connu du Seigneur au moment où Mormon, l’historien néphite d’autrefois, faisait son abrégé des plaques accumulées (voir Paroles de Mormon 1:3–7).

 

1–26, Satan excite les hommes méchants à s’opposer à l’œuvre du Seigneur. 27–33, Il cherche à détruire l’âme des hommes. 34–52, L’Évangile ira aux Lamanites et à toutes les nations par l’intermédiaire du Livre de Mormon. 53–63, Le Seigneur établira son Église et son Évangile parmi les hommes. 64–70, Il rassemblera dans son Église ceux qui se repentent et sauvera ceux qui obéissent.

 

Voici, je te dis que parce que tu as abandonné entre les mains d’un méchant homme ces écrits que tu avais reçu le pouvoir de traduire au moyen de l’urim et du thummim, tu les as perdus.

Et tu as en même temps perdu ton don, et ton esprit s’est enténébré ;

néanmoins, il t’est maintenant rendu ; c’est pourquoi, veille à être fidèle et continue de manière à terminer le reste du travail de traduction que tu as commencé.

Ne cours pas plus vite et ne travaille pas au-delà des forces et des moyens qui te sont donnés pour te permettre de traduire ; mais sois diligent jusqu’à la fin.

Prie toujours afin de sortir vainqueur ; oui, afin de vaincre Satan et d’échapper aux mains des serviteurs de Satan qui soutiennent son œuvre.

Voici, ils ont cherché à te détruire ; oui, même l’homme en qui tu avais confiance a cherché à te détruire.

Et c’est pour cette raison que j’ai dit que c’est un méchant homme, car il a cherché à enlever ce qui t’avait été confié, et il a également cherché à anéantir ton don.

Et parce que tu as remis les écrits entre ses mains, voici, de méchants hommes te les ont enlevés.

C’est pourquoi, tu les as livrés, oui, ce qui était sacré, au mal.

10 Et voici, Satan a mis dans leur cœur la pensée d’altérer les paroles que tu as fait écrire, ou que tu as traduites, et qui ne sont plus entre tes mains.

11 Et voici, je te dis que parce qu’ils ont altéré les paroles, elles disent le contraire de ce que tu as traduit et fait écrire.

12 C’est de cette façon que le diable a cherché à dresser un plan habile pour détruire cette œuvre.

13 Car il a mis dans leur cœur la pensée de faire cela, pour qu’en mentant ils puissent dire qu’ils t’ont surpris dans les paroles que tu as prétendu traduire.

14 En vérité, je te le dis, je ne souffrirai pas que Satan accomplisse son mauvais dessein dans cette affaire.

15 Car voici, il a mis dans leur cœur la pensée de te pousser à tenter le Seigneur, ton Dieu, en demandant de le retraduire.

16 Et voici, ils disent et pensent dans leur cœur : Nous verrons si Dieu lui a donné le pouvoir de traduire ; si oui, il lui en donnera de nouveau le pouvoir.

17 Et si Dieu lui en donne de nouveau le pouvoir, ou s’il traduit de nouveau, ou, en d’autres termes, s’il produit les mêmes paroles, voici, nous avons les mêmes paroles avec nous et nous les avons altérées.

18 C’est pourquoi, elles ne correspondront pas, et nous dirons qu’il a menti dans ses paroles, qu’il n’a pas de don et qu’il n’a pas de pouvoir.

19 C’est pourquoi, nous le détruirons, lui et l’œuvre aussi, et nous ferons cela pour ne pas être couverts de honte à la fin, et pour obtenir de la gloire de la part du monde.

20 En vérité, en vérité, je te le dis, Satan a une grande emprise sur leur cœur ; il les excite à l’iniquité contre ce qui est bon.

21 Leur cœur est corrompu et rempli de méchanceté et d’abominations ; ils préfèrent les ténèbres à la lumière, parce que leurs actions sont mauvaises ; c’est pourquoi, ils ne veulent pas avoir recours à moi.

22 Satan les excite afin de conduire leur âme à la destruction.

23 Et ainsi, il a dressé un plan habile, pensant détruire l’œuvre de Dieu ; mais je leur en demanderai compte, et cela tournera à leur honte et à leur condamnation le jour du jugement.

24 Oui, il excite leur cœur à la colère contre cette œuvre.

25 Oui, il leur dit : Trompez et mettez-vous à l’affût pour saisir afin de détruire ; voici, il n’y a pas de mal à cela. Et ainsi, il les flatte et il leur dit qu’il n’y a pas de péché à mentir pour surprendre un homme dans un mensonge, afin de le détruire.

26 C’est ainsi qu’il les flatte et qu’il les conduit jusqu’au moment où il entraîne leur âme en enfer. Et c’est ainsi qu’il les fait se prendre à leur propre piège.

27 C’est ainsi qu’il parcourt la terre et s’y promène, cherchant à détruire l’âme des hommes.

28 En vérité, en vérité, je te le dis, malheur à celui qui ment pour tromper parce qu’il pense qu’un autre ment pour tromper, car de tels hommes ne sont pas exempts de la justice de Dieu.

29 Or, voici, ils ont altéré ces paroles parce que Satan leur a dit : Il vous a trompés. Et c’est ainsi qu’il les entraîne par ses flatteries à commettre l’iniquité pour t’amener à tenter le Seigneur, ton Dieu.

30 Voici, je te dis que tu ne retraduiras pas ces paroles qui sont sorties de tes mains ;

31 car voici, ils n’accompliront pas leur dessein pervers de mentir contre ces paroles. Car voici, si tu produis les mêmes paroles, ils diront que tu as menti et que tu as prétendu traduire, mais que tu t’es contredit.

32 Et voici, ils le publieront, et Satan endurcira le cœur du peuple pour l’exciter à la colère contre toi afin qu’il ne croie pas à mes paroles.

33 C’est ainsi que Satan pense étouffer ton témoignage en cette génération afin que l’œuvre ne paraisse pas en cette génération.

34 Mais voici de la sagesse, et parce que je te montre de la sagesse, et te donne des commandements sur ce que tu vas faire concernant ces choses, ne le montre pas au monde avant d’avoir accompli l’œuvre de traduction.

35 Ne t’étonne pas de ce que je t’ai dit : Voici de la sagesse, ne le montre pas au monde ; car j’ai dit : Ne le montre pas au monde, afin que tu sois préservé.

36 Voici, je ne dis pas que tu ne le montreras pas aux justes ;

37 mais comme tu ne peux pas toujours juger les ajustes, ou, comme tu ne peux pas toujours distinguer les méchants des justes, pour cette raison je te dis : Garde le silence jusqu’à ce que je juge bon de faire connaître au monde toutes ces choses en ce qui concerne cette affaire.

38 Et maintenant, en vérité, je te dis que le récit de ces choses que tu as écrites et qui est sorti de tes mains est gravé sur les plaques de Néphi ;

39 oui, et tu te rappelles qu’il était dit dans ces écrits qu’un récit plus détaillé de ces choses était fait sur les plaques de Néphi.

40 Or, puisque le récit gravé sur les plaques de Néphi est plus détaillé concernant les choses que, dans ma sagesse, je veux faire connaître au peuple dans ce récit,

41 pour cette raison, tu traduiras les inscriptions qui sont gravées sur les plaques de Néphi, jusqu’à ce que tu arrives au règne du roi Benjamin, ou jusqu’à ce que tu arrives à ce que tu as traduit et gardé.

42 Et voici, tu le publieras comme étant les annales de Néphi, et c’est ainsi que je confondrai ceux qui ont altéré mes paroles.

43 Je ne souffrirai pas qu’ils détruisent mon œuvre ; oui, je leur montrerai que ma sagesse est plus grande que la ruse du diable.

44 Voici, ils n’ont qu’une partie, ou un abrégé du récit de Néphi.

45 Voici, il y a beaucoup de choses gravées sur les plaques de Néphi qui jettent davantage de lumière sur mon Évangile ; c’est pourquoi je juge sage que tu traduises cette première partie des inscriptions gravées de Néphi et que tu les publies dans cet ouvrage.

46 Et voici, tout le reste de cet ouvrage contient toutes les parties de mon Évangile que mes saints prophètes, oui, et aussi mes disciples, ont désiré, dans leurs prières, voir parvenir à ce peuple.

47 Et je leur ai dit que cela leur serait accordé selon la foi qu’ils mettaient dans leurs prières.

48 Oui, et voici quelle était leur foi : que mon Évangile, que je leur avais donné à prêcher de leur temps, parvienne à leurs frères, les Lamanites, et aussi à tous ceux qui étaient devenus Lamanites à cause de leurs dissensions.

49 Or, ce n’est pas tout : la foi qu’ils mettaient dans leurs prières était que cet Évangile soit également révélé, s’il était possible que d’autres nations possèdent ce pays.

50 Et ainsi, dans leurs prières, ils laissèrent une bénédiction sur ce pays, pour que quiconque croit en cet Évangile, dans ce pays, ait la vie éternelle.

51 Oui, qu’il soit accessible à tous, de quelque nation, famille, langue ou peuple qu’ils soient.

52 Or, voici, selon la foi qu’ils ont mise dans leurs prières, je ferai connaître cette partie de mon Évangile à mon peuple. Voici, je ne la fais pas connaître pour détruire ce qu’ils ont reçu, mais pour l’édifier.

53 C’est pour cette raison que j’ai dit : Si cette génération ne s’endurcit pas le cœur, j’établirai mon Église parmi elle.

54 Or, je ne dis pas cela pour détruire mon Église, mais je le dis pour édifier mon Église.

55 C’est pourquoi, tous ceux qui appartiennent à mon Église n’ont rien à craindre, car ce sont ceux-là qui hériteront le royaume des cieux.

56 Mais ce sont ceux qui ne me craignent pas et qui ne gardent pas mes commandements mais s’édifient des Églises pour eux-mêmes, pour obtenir du gain, oui, et tous ceux qui font le mal et édifient le royaume du diable, oui, en vérité, en vérité, je te dis que c’est eux que je troublerai et que je ferai trembler et frémir jusqu’au plus profond de leur être.

57 Voici, je suis Jésus-Christ, le Fils de Dieu. Je suis venu chez les miens, et les miens ne m’ont pas reçu.

58 Je suis la lumière qui brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne la comprennent pas.

59 C’est moi qui ai dit à mes disciples : J’ai d’autres bbrebis qui ne sont pas de cette bergerie ; et beaucoup ne m’ont pas compris.

60 Je montrerai à ce peuple que j’avais d’autres brebis et qu’elles étaient une branche de la maison de Jacob.

61 Et je ferai parvenir à la lumière les œuvres merveilleuses qu’elles ont faites en mon nom.

62 Oui, et je ferai aussi parvenir à la lumière mon Évangile qui leur a été enseigné, et voici, ils ne nieront pas ce que tu as reçu, mais ils l’édifieront et feront parvenir à la lumière les vrais points de ma doctrine, oui, et la seule doctrine qui est en moi.

63 Et cela, je le fais afin d’établir mon Évangile, afin qu’il n’y ait plus autant de querelles ; oui, Satan excite le cœur des hommes aux querelles sur les points de ma doctrine ; et en ces choses ils sont dans l’erreur, car ils tordent le sens des Écritures et ne les comprennent pas.

64 C’est pourquoi je leur dévoilerai ce grand mystère.

65 Car voici, s’ils ne s’endurcissent pas le cœur, je les rassemblerai comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes ;

66 oui, ils peuvent, s’ils le veulent, venir prendre des eaux de la vie, gratuitement.

67 Voici, telle est ma doctrine : quiconque se repent et vient à moi, celui-là est mon Église.

68 Quiconque déclare plus ou moins que cela, celui-là n’est pas de moi, mais est contre moi ; c’est pourquoi, il n’est pas de mon Église.

69 Et maintenant, voici, quiconque est de mon Église et y persévère jusqu’à la fin, je l’établirai sur mon roc, et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre lui.

70 Et maintenant, souviens-toi des paroles de celui qui est la vie et la lumière du monde, ton Rédempteur, ton Seigneur et ton Dieu. Amen.
 

 

SECTION 11

Révélation donnée en mai 1829, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à son frère Hyrum Smith, à Harmony (Pennsylvanie) Cette révélation fut reçue par l’intermédiaire de l’urim et du thummim en réponse à la supplication et à la question de Joseph. Selon l’histoire de Joseph Smith, cette révélation fut reçue après le rétablissement de la Prêtrise d’Aaron.

 

1–6, Ceux qui travaillent dans la vigne obtiendront le salut. 7–14, Cherche la sagesse, prêche le repentir, place ta confiance dans l’Esprit. 15–22, Garde les commandements et étudie la parole du Seigneur. 23–27, Ne nie pas l’esprit de révélation ni l’esprit de prophétie. 28–30, Ceux qui reçoivent le Christ deviennent les fils de Dieu.

 

Une œuvre grande et merveilleuse est sur le point de se produire parmi les enfants des hommes.

Voici, je suis Dieu ; prête attention à ma parole, qui est vive et puissante, plus acérée qu’une épée à double tranchant, qui sépare les jointures et la moelle ; c’est pourquoi prête attention à ma parole.

Voici, le champ blanchit déjà pour la moisson ; c’est pourquoi que quiconque désire moissonner lance sa faucille de toutes ses forces et moissonne tant que dure le jour, afin d’amasser pour son âme le salut éternel dans le royaume de Dieu.

Oui, quiconque veut lancer sa faucille et moissonner est appelé par Dieu.

C’est pourquoi si tu me demandes, tu recevras ; si tu frappes, l’on t’ouvrira.

Or, puisque tu as demandé, voici, je te le dis, garde mes commandements et cherche à promouvoir et à établir la cause de Sion.

Ne cherche pas la richesse mais la sagesse, et voici, les mystères de Dieu te seront dévoilés, et alors tu deviendras riche. Voici, celui qui a la vie éternelle est riche.

En vérité, en vérité, je te le dis, il te sera fait selon ce que tu désires de moi ; et, si tu le désires, il se fera, par ton intermédiaire, beaucoup de bien dans cette génération.

Ne parle que de repentir à cette génération. Garde mes commandements, aide à promouvoir mon œuvre selon mes commandements, et tu seras béni.

10 Voici, tu as un don, ou plutôt tu auras un don, si tu le désires de moi avec foi, d’un cœur honnête, croyant en la puissance de Jésus-Christ, c’est-à-dire en ma puissance qui te parle ;

11 car voici, c’est moi qui parle ; voici, je suis la lumière qui brille dans les ténèbres, et c’est par ma puissance que je te donne ces paroles.

12 Et maintenant, en vérité, en vérité, je te le dis, place ta confiance en cet Esprit qui conduit à faire le bien, oui, à agir avec justice, à marcher dans l’humilité, à juger avec droiture ; et c’est là mon Esprit.

13 En vérité, en vérité, je te le dis, je te donnerai de mon Esprit, ce qui éclairera ton intelligence, ce qui remplira ton âme de joie ;

14 et alors, tu connaîtras, ou, par là tu connaîtras toutes les choses que tu désires de moi, qui ont trait aux choses de la justice, croyant, avec foi en moi, que tu recevras.

15 Voici, je te commande de ne pas te croire appelé à prêcher avant de l’être.

16 Attends encore un peu, jusqu’à ce que tu aies ma parole, mon roc, mon Église et mon Évangile, afin que tu connaisses ma doctrine avec certitude.

17 Et alors, voici, il te sera fait selon tes désirs, oui, selon ta foi.

18 Garde mes commandements, garde le silence, fais appel à mon Esprit.

19 Oui, attache-toi à moi de tout ton cœur, afin d’aider à amener à la lumière ces choses dont il a été parlé, oui, la traduction de mon ouvrage ; sois patient jusqu’à ce que tu l’aies accomplie.

20 Voici, ton œuvre, c’est de garder mes commandements, oui, de tout ton pouvoir, de tout ton esprit et de toute ta force.

21 Ne cherche pas à annoncer ma parole, mais cherche tout d’abord à obtenir ma parole, et alors ta langue sera déliée ; puis, si tu le désires, tu auras mon Esprit et ma parole, oui, la puissance de Dieu pour convaincre les hommes.

22 Mais maintenant, garde le silence ; étudie ma parole qui est allée parmi les enfants des hommes, et étudie aussi ma parole qui s’en ira parmi les enfants des hommes, ou ce qui est maintenant en cours de traduction ; oui, jusqu’à ce que tu aies obtenu tout ce que j’accorderai aux enfants des hommes en cette génération, et alors toutes choses y seront ajoutées.

23 Voici, tu es Hyrum, mon fils ; cherche le royaume de Dieu, et toutes choses t’y seront ajoutées, selon ce qui est juste.

24 Bâtis sur mon roc, qui est mon Évangile.

25 Ne nie pas l’esprit de révélation, ni l’esprit de prophétie, car malheur à celui qui nie ces choses.

26 C’est pourquoi, amasse en ton cœur jusqu’au moment fixé dans ma sagesse où tu partiras.

27 Voici, je parle à tous ceux qui ont de bons désirs et ont lancé leur faucille pour moissonner.

28 Voici, je suis Jésus-Christ, le Fils de Dieu. Je suis la vie et la lumière du monde.

29 Je suis venu chez les miens, et les miens ne m’ont pas reçu.

30 Mais en vérité, en vérité, je te dis que je donnerai à tous ceux qui me recevront le pouvoir de devenir les fils de Dieu, oui, à ceux-là qui croient en mon nom. Amen.
 

 

SECTION 12

Révélation donnée en mai 1829, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Joseph Knight, père, à Harmony (Pennsylvanie). Joseph Knight croyait aux déclarations de Joseph Smith, lorsqu’il disait qu’il possédait les plaques du Livre de Mormon et qu’il parlait de l’œuvre de traduction alors en cours, et avait, à plusieurs reprises, aidé matériellement Joseph Smith et son secrétaire, ce qui leur avait permis de continuer à traduire. À sa demande, le prophète consulta le Seigneur et reçut cette révélation.

 

1–6, Ceux qui travaillent dans la vigne obtiendront le salut ; 7–9, Tous ceux qui le désirent et sont qualifiés peuvent aider à l’œuvre du Seigneur.

 

Une œuvre grande et merveilleuse est sur le point de se produire parmi les enfants des hommes.

Voici, je suis Dieu ; prête attention à ma parole, qui est vive et puissante, plus acérée qu’une épée à double tranchant, qui sépare les jointures et la moelle ; c’est pourquoi, prête attention à ma parole.

Voici, le champ blanchit déjà pour la moisson ; c’est pourquoi que quiconque désire moissonner lance sa faucille de toutes ses forces et moissonne tant que dure le jour, afin d’amasser pour son âme le salut éternel dans le royaume de Dieu.

Oui, quiconque veut lancer sa faucille et moissonner est appelé par Dieu.

C’est pourquoi, si tu me demandes, tu recevras ; si tu frappes, l’on t’ouvrira.

Or, puisque tu as demandé, voici, je te le dis, garde mes commandements et cherche à promouvoir et à établir la cause de Sion.

Voici, je te parle, à toi, et aussi à tous ceux qui ont le désir de promouvoir et d’établir cette œuvre.

Et nul ne peut apporter son aide à cette œuvre s’il n’est humble et plein d’amour, et n’a la foil’espérance, et la charité, étant modéré dans toutes les choses qui seront confiées à ses soins.

Voici, c’est moi, la lumière et la vie du monde, qui dis ces paroles ; c’est pourquoi prête attention de toutes tes forces, et alors tu es appelé. Amen.

 

 

SECTION 13

Extrait de l’histoire de Joseph Smith rapportant l’ordination du prophète et d’Oliver Cowdery à la Prêtrise d’Aaron, le 15 mai 1829, près de Harmony (Pennsylvanie). L’ordination fut accomplie par un ange qui se présenta comme étant Jean, celui-là même que l’on appelle Jean-Baptiste dans le Nouveau Testament. L’ange expliqua qu’il agissait sous la direction de Pierre, Jacques et Jean, les anciens apôtres, lesquels détenaient les clefs de la prêtrise supérieure, que l’on appelait la Prêtrise de Melchisédek. Il fut promis à Joseph et à Oliver que cette prêtrise supérieure leur serait conférée en temps opportun (voir section 27:7–8, 12).

Description des clefs et des pouvoirs de la Prêtrise d’Aaron.

 

À vous, mes compagnons de service, au nom du Messie, je confère la Prêtrise d’Aaron, qui détient les clefs du ministère d’anges, de l’Évangile de repentir et du baptême par immersion pour la rémission des péchés ; et cela ne sera plus jamais enlevé de la terre, jusqu’à ce que les fils de Lévi fassent de nouveau une offrande au Seigneur selon la justice.
 

 

SECTION 14

Révélation donnée en juin 1829, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à David Whitmer, à Fayette (New York). La famille Whitmer s’était prise d’un grand intérêt pour la traduction du Livre de Mormon. Le prophète s’installa chez Peter Whitmer, père, où il demeura jusqu’à l’achèvement du travail de traduction et l’obtention du copyright du futur livre. Trois des fils Whitmer, ayant chacun reçu le témoignage de l’authenticité de l’œuvre, commencèrent à se préoccuper vivement de la question de leur devoir personnel. Cette révélation et les deux suivantes (les sections 15 et 16) furent données en réponse à une question, par l’intermédiaire de l’urim et du thummim. David Whitmer devint plus tard l’un des trois témoins du Livre de Mormon.

 

1–6, Ceux qui travaillent dans la vigne obtiendront le salut. 7–8, La vie éternelle est le plus grand des dons de Dieu. 9–11, Le Christ a créé les cieux et la terre.

 

Une œuvre grande et merveilleuse est sur le point de se produire parmi les enfants des hommes.

Voici, je suis Dieu ; prête attention à ma parole, qui est vive et puissante, plus acérée qu’une épée à double tranchant, qui sépare les jointures et la moelle ; c’est pourquoi, prête attention à ma parole.

Voici, le champ blanchit déjà pour la moisson ; c’est pourquoi, que quiconque désire moissonner lance sa faucille de toutes ses forces et moissonne tant que dure le jour, afin d’amasser pour son âme le salut éternel dans le royaume de Dieu.

Oui, quiconque veut lancer sa faucille et moissonner est appelé par Dieu.

C’est pourquoi, si tu me demandes, tu recevras ; si tu frappes, l’on t’ouvrira.

Cherche à promouvoir et à établir ma Sion. Garde mes commandements en toutes choses.

Et si tu gardes mes commandements et persévères jusqu’à la fin, tu auras la vie éternelle, don qui est le plus grand de tous les dons de Dieu.

Et il arrivera que si tu demandes au Père en mon nom, croyant avec foi, tu recevras le Saint-Esprit, qui donne de s’exprimer, afin que tu sois témoin des choses que tu entendras et verras et aussi afin que tu prêches le repentir à cette génération.

Voici, je suis Jésus-Christ, le Fils du Dieu vivant ; je suis celui qui a créé les cieux et la terre ; une lumière qui ne peut être cachée dans les ténèbres.

10 C’est pourquoi, je dois porter la plénitude de mon Évangile, des Gentils à la maison d’Israël.

11 Et voici, tu es David, et tu es appelé à aider ; et si tu fais cela, et si tu es fidèle, tu seras béni, à la fois spirituellement et temporellement, et grande sera ta récompense. Amen.
 

 

SECTION 15

Révélation donnée en juin 1829, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à John Whitmer, à Fayette (New York) (voir le chapeau de la section 14). Le message frappe par son caractère intime, car le Seigneur y parle de quelque chose qui n’était connu que de John Whitmer et de lui-même. John Whitmer devint plus tard l’un des huit témoins du Livre de Mormon.

 

1–2, Le bras du Seigneur domine toute la terre. 3–6, Ce qui a le plus de valeur, c’est de prêcher l’Évangile et de sauver les âmes.

 

Écoute, mon serviteur John, et prête l’oreille aux paroles de Jésus-Christ, ton Seigneur et ton Rédempteur.

Car voici, je te parle avec netteté et avec puissance, car mon bras domine toute la terre.

Et je vais te dire ce que nul ne connaît, si ce n’est moi et toi seuls.

Car de nombreuses fois tu as désiré savoir de moi ce qui aurait le plus de valeur pour toi.

Voici, tu es béni pour cela et pour avoir dit les paroles que je t’ai données, selon mes commandements.

Et maintenant, voici, je te dis que ce qui aura le plus de valeur pour toi sera de prêcher le repentir à ce peuple, afin de m’amener des âmes, pour que tu te reposes avec elles dans le royaume de mon Père. Amen.
 

 

SECTION 16

Révélation donnée en juin 1829, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Peter Whitmer, fils, à Fayette (New York) (voir le chapeau de la section 14). Peter Whitmer, fils, devint plus tard l’un des huit témoins du Livre de Mormon.

 

1–2, Le bras du Seigneur domine toute la terre. 3–6, Ce qui a le plus de valeur, c’est de prêcher l’Évangile et de sauver les âmes.

 

Écoute, mon serviteur Peter, et prête l’oreille aux paroles de Jésus-Christ, ton Seigneur et ton Rédempteur.

Car voici, je te parle avec netteté et avec puissance, car mon bras domine toute la terre.

Et je vais te dire ce que nul ne connaît, si ce n’est moi et toi seuls.

Car de nombreuses fois tu as désiré savoir de moi ce qui aurait le plus de valeur pour toi.

Voici, tu es béni pour cela et pour avoir dit les paroles que je t’ai données, selon mes commandements.

Et maintenant, voici, je te dis que ce qui aura le plus de valeur pour toi sera de prêcher le repentir à ce peuple, afin de m’amener des âmes, pour que tu te reposes avec elles dans le royaume de mon Père. Amen.
 

 

SECTION 17

Révélation donnée en juin 1829, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Oliver Cowdery, David Whitmer et Martin Harris, à Fayette (New York), avant qu’ils ne voient les plaques gravées qui contenaient les annales du Livre de Mormon. Joseph et son secrétaire, Oliver Cowdery, avaient appris, par la traduction des plaques du Livre de Mormon, que trois témoins spéciaux seraient désignés (voir Éther 5:2–4 et 2 Néphi 11:3 et 27:12). Oliver Cowdery, David Whitmer et Martin Harris furent animés du désir inspiré d’être les trois témoins spéciaux. Le prophète consulta le Seigneur et, en réponse, la révélation suivante fut donnée par l’intermédiaire de l’urim et du thummim.

 

1–4, C’est par la foi que les trois témoins verront les plaques et les autres objets sacrés. 5–9, Le Christ témoigne de la divinité du Livre de Mormon.

 

Voici, je vous dis que vous devez avoir confiance en ma parole, et si vous le faites d’un cœur pleinement résolu, vous verrez les plaques et également le pectoral, l’épée de Laban, l’urim et le thummim qui furent donnés sur la montagne au frère de Jared, lorsqu’il parla au Seigneur face à face, et les directeurs miraculeux qui furent donnés à Léhi tandis qu’il se trouvait dans le désert au bord de la mer Rouge.

Et c’est par votre foi que vous obtiendrez de les voir, oui, par cette foi qu’avaient les prophètes d’autrefois.

Et lorsque vous aurez obtenu la foi et que vous les aurez vus de vos yeux, vous en témoignerez par la puissance de Dieu.

Et vous ferez cela pour que mon serviteur, Joseph Smith, fils, ne soit pas détruit, pour que je réalise mes justes desseins envers les enfants des hommes dans cette œuvre.

Et vous témoignerez que vous les avez vus, tout comme mon serviteur Joseph Smith, fils, les a vus ; car c’est par ma puissance qu’il les a vus, et c’est parce qu’il avait la foi.

Il a traduit le livre, c’est-à-dire cette partie que je lui ai commandé de traduire, et, aussi sûrement que votre Seigneur et votre Dieu est vivant, il est vrai.

C’est pourquoi, vous avez reçu le même pouvoir, la même foi et le même don que lui.

Et si vous exécutez ces derniers commandements que je vous ai donnés, les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre vous, car ma grâce vous suffit, et vous serez élevés au dernier jour.

Et moi, Jésus-Christ, votre Seigneur et votre Dieu, je vous l’ai dit afin de réaliser mes justes desseins envers les enfants des hommes. Amen.
 

 

SECTION 18

Révélation donnée en juin 1829 à Joseph Smith, le prophète, Oliver Cowdery et David Whitmer, à Fayette (New York). Selon le prophète, cette révélation faisait connaître « l’appel de douze apôtres en ces derniers jours et aussi des instructions relatives à l’édification de l’Église ».

 

1–5, Les Écritures montrent comment édifier l’Église. 6–8, Le monde mûrit dans l’iniquité. 9–16, Les âmes ont une grande valeur. 17–25, Pour obtenir le salut, les hommes doivent prendre sur eux le nom du Christ. 26–36, Révélation de l’appel et de la mission des Douze. 37–39, Oliver Cowdery et David Whitmer doivent découvrir les Douze. 40–47, Pour obtenir le salut, les hommes doivent se repentir, être baptisés et garder les commandements.

 

Voici, à cause de ce que tu as désiré connaître de moi, mon serviteur Oliver Cowdery, je te donne ces paroles :

Voici, je t’ai, en de nombreuses occasions, manifesté par mon Esprit que les choses que tu as écrites sont vraies. Tu sais donc qu’elles sont vraies.

Et si tu sais qu’elles sont vraies, voici, je te donne le commandement d’avoir confiance dans les choses qui sont écrites.

Car c’est là que sont écrites toutes choses concernant les fondements de mon Église, de mon Évangile et de mon broc.

C’est pourquoi, si tu édifies mon Église sur les fondements de mon Évangile et de mon roc, les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre toi.

Voici, le monde mûrit dans l’iniquité ; et il faut que les enfants des hommes soient poussés au repentir, tant les Gentils que la maison d’Israël.

C’est pourquoi, comme tu as été baptisé par mon serviteur Joseph Smith, fils, selon ce que je lui ai commandé, il a accompli le commandement que je lui ai donné.

Et maintenant, ne t’étonne pas que je l’aie appelé pour un but qui m’est propre, but qui m’est connu ; c’est pourquoi, s’il est diligent à garder mes commandements, il sera béni au point d’avoir la vie éternelle ; et son nom est Joseph.

Et maintenant, Oliver Cowdery, c’est à toi que je parle, ainsi qu’à David Whitmer, à titre de commandement ; car voici, je commande à tous les hommes de partout de se repentir, et je vous parle comme j’ai parlé à Paul, mon aapôtre, car vous recevez le même appel que lui.

10 Souvenez-vous que les âmes ont une grande valeur aux yeux de Dieu.

11 Car voici, le Seigneur, votre Rédempteur, a souffert la mort dans la chair ; c’est pourquoi, il a éprouvé les souffrances de tous les hommes, afin que tous les hommes puissent se repentir et venir à lui.

12 Et il est ressuscité des morts afin d’amener tous les hommes à lui, à condition qu’ils se repentent.

13 Et comme sa joie est grande pour l’âme qui se repent !

14 C’est pourquoi vous êtes appelés à inviter ce peuple au repentir.

15 Et si vous travaillez toute votre vie à appeler ce peuple au repentir et que vous m’amenez ne fût-ce qu’une seule âme, comme votre joie sera grande avec elle dans le royaume de mon Père !

16 Or, si votre joie est grande avec cette seule âme que vous m’aurez amenée dans le royaume de mon Père, comme elle sera grande si vous m’en amenez beaucoup !

17 Voici, vous avez devant vous mon Évangile, mon roc et mon salut.

18 Demandez au Père en mon nom, avec foi, croyant que vous recevrez, et vous aurez le Saint-Esprit, qui manifeste tout ce qui est opportun aux enfants des hommes.

19 Et si vous n’avez pas la foil’espérance et la charité, vous ne pouvez rien faire.

20 Ne luttez contre aucune Église, si ce n’est l’Église du diable.

21 Prenez sur vous le nom du Christ et dites la vérité avec simplicité.

22 Et tous ceux qui se repentiront et seront baptisés en mon nom, qui est Jésus-Christ, et persévéreront jusqu’à la fin, ceux-là seront sauvés.

23 Voici, Jésus-Christ est le nom qui est donné par le Père, et il n’y a aucun autre nom qui ait été donné par lequel l’homme puisse être sauvé.

24 C’est pourquoi, tous les hommes doivent prendre sur eux le nom qui est donné par le Père, car c’est en ce nom qu’ils seront appelés au dernier jour.

25 C’est pourquoi, s’ils ne connaissent pas le nom par lequel ils sont appelés, ils ne peuvent pas avoir de place dans le royaume de mon Père.

26 Et maintenant, voici, il y en a d’autres qui sont appelés à annoncer mon Évangile, tant au Gentil qu’au Juif.

27 Oui, douze ; et les Douze seront mes disciples, et ils prendront mon nom sur eux, et les Douze seront ceux qui désireront, d’un cœur pleinement résolu, prendre mon nom sur eux.

28 Et s’ils désirent, d’un cœur pleinement résolu, prendre mon nom sur eux, ils sont appelés à aller dans le monde entier prêcher mon Évangile à toute la création.

29 Et ce sont ceux que j’ai ordonnés pour baptiser en mon nom, selon ce qui est écrit.

30 Et ce qui est écrit, vous l’avez devant vous ; c’est pourquoi vous devez l’accomplir selon ce qui est écrit.

31 Et maintenant, je vous parle, à vous, les Douze : voici, ma grâce vous suffit. Vous devez marcher en droiture devant moi et ne pas pécher.

32 Et voici, vous êtes ceux que j’ai établis pour ordonner des prêtres et des instructeurs ; pour annoncer mon Évangile selon la puissance du Saint-Esprit qui est en vous, et selon les appels et les dons de Dieu aux hommes.

33 Et moi, Jésus-Christ, votre Seigneur et votre Dieu, je l’ai dit.

34 Ces paroles ne sont ni des hommes ni de l’homme, mais de moi ; c’est pourquoi vous témoignerez qu’elles sont de moi et non de l’homme.

35 Car c’est ma voix qui vous les dit ; car elles vous sont données par mon Esprit ; et par ma puissance, vous pouvez vous les lire les uns aux autres ; et si ce n’était par ma puissance, vous ne pourriez pas les avoir.

36 C’est pourquoi, vous pouvez témoigner que vous avez entendu ma voix et que vous connaissez mes paroles.

37 Et maintenant, voici, je vous confie, à toi, Oliver Cowdery, et aussi à David Whitmer, la tâche de découvrir les Douze qui auront les désirs dont j’ai parlé.

38 Et c’est à leurs désirs et à leurs œuvres que vous les reconnaîtrez.

39 Et quand vous les aurez trouvés, vous leur montrerez ces choses.

40 Et vous vous prosternerez et adorerez le Père en mon nom.

41 Et vous devez prêcher au monde, disant : Vous devez vous repentir et être baptisés au nom de Jésus-Christ.

42 Car tous les hommes doivent se repentir et être baptisés, et pas seulement les hommes, mais aussi les femmes et les enfants qui sont arrivés à l’âge de responsabilité.

43 Et une fois que vous avez reçu cela, vous devez garder mes commandements en toutes choses ;

44 et j’accomplirai par vos mains une œuvre merveilleuse parmi les enfants des hommes, au point d’en convaincre beaucoup de leurs péchés, afin qu’ils viennent au repentir et qu’ils viennent au royaume de mon Père.

45 C’est pourquoi les bénédictions que je vous donne sont au-dessus de toutes choses.

46 Et si, après avoir reçu cela, vous ne gardez pas mes commandements, vous ne pourrez pas être sauvés dans le royaume de mon Père.

47 Voici, moi, Jésus-Christ, votre Seigneur et votre Dieu, et votre Rédempteur, l’ai dit par la puissance de mon Esprit. Amen.
 

 

SECTION 19

Révélation donnée vraisemblablement au cours de l’été 1829, par l’intermédiaire de Joseph Smith, à Manchester (New York). Dans son histoire, le prophète la présente comme étant « un commandement de Dieu et non de l’homme, à Martin Harris, donné par celui qui est Éternel ».

 

1–3, Le Christ a tout pouvoir. 4–5, Tous les hommes doivent se repentir ou souffrir. 6–12, Le châtiment éternel est le châtiment de Dieu. 13–20, Le Christ a souffert pour tous, afin qu’ils ne souffrent pas s’ils se repentent. 21–28, Prêche l’Évangile de repentir. 29–41, Annonce de bonnes nouvelles.

 

Je suis l’Alpha et l’Oméga, le Christ, le Seigneur ; oui, je le suis, le commencement et la fin, le Rédempteur du monde.

J’ai accompli et mené à bonne fin la volonté de celui dont je suis, c’est-à-dire le Père, à mon sujet, l’ayant fait pour me soumettre toutes choses.

Je conserve tout pouvoir, oui, jusqu’à détruire Satan et ses œuvres à la fin du monde et au grand et dernier jour du jugement que je prononcerai sur ses habitants, jugeant chaque homme selon ses œuvres et les actes qu’il a accomplis.

Et assurément, chaque homme doit se repentir ou souffrir, car moi, Dieu, je suis infini.

C’est pourquoi, je ne révoque pas les jugements que je prononcerai, mais des malheurs, des pleurs, des lamentations et des grincements de dents seront envoyés à ceux qui se trouveront à ma gauche.

Néanmoins, il n’est pas écrit qu’il n’y aura pas de fin à ce tourment, mais il est écrit tourment infini.

Il est aussi écrit damnation éternelle ; ceci est plus explicite que d’autres Écritures afin d’agir sur le cœur des enfants des hommes, le tout pour la gloire de mon nom.

Je vais donc t’expliquer ce mystère, car il convient que tu saches, tout comme mes apôtres.

Je te parle, à toi qui es choisi en ceci, comme si tu en étais un, afin que tu entres dans mon repos.

10 Car voici, qu’il est grand le mystère de la divinité ! Car voici, je suis infini, et le châtiment qui vient de ma main est un châtiment infini, car Infini est mon nom. C’est pourquoi :

11 Le châtiment éternel est le châtiment de Dieu.

12 Le châtiment infini est le châtiment de Dieu.

13 Je te commande donc de te repentir et de garder les commandements que tu as reçus, en mon nom, de mon serviteur Joseph Smith, fils ;

14 et c’est par mon pouvoir tout-puissant que tu les as reçus.

15 C’est pourquoi, je te commande de te repentir ! Repens-toi, de peur que je ne te frappe du sceptre de ma parole, de ma fureur et de ma colère, et que tes souffrances ne soient atroces ; et tu ne sais pas combien elles sont atroces, tu ne sais pas combien elles sont extrêmes, oui, tu ne sais pas combien elles sont dures à supporter.

16 Car voici, moi, Dieu, j’ai souffert ces choses pour tous afin qu’ils ne souffrent pas s’ils se repentent.

17 Mais s’ils ne se repentent pas, ils doivent souffrir tout comme moi.

18 Et ces souffrances m’ont fait trembler de douleur, moi, Dieu, le plus grand de tous, et elles m’ont fait saigner à chaque pore et m’ont fait souffrir de corps et d’esprit — et j’ai voulu ne pas devoir boire la coupe amère et pouvoir me dérober —

19 Néanmoins, gloire soit au Père, j’ai bu et j’ai terminé tout ce que j’avais préparé pour les enfants des hommes.

20 C’est pourquoi, je te commande de nouveau de te repentir, de peur que je ne te réduise à l’humilité par mon pouvoir tout-puissant, et de confesser tes péchés, de peur que tu ne subisses ces châtiments dont j’ai parlé, dont tu as goûté au plus petit, oui, au plus bas degré, lorsque je t’ai retiré mon Esprit.

21 Et je te commande de ne rien prêcher d’autre que le repentir et de bne pas montrer ces choses au monde avant que je ne le juge sage.

22 Car ils ne peuvent pas supporter la viande maintenant, mais c’est du lait qu’ils doivent recevoir ; c’est pourquoi ils ne doivent pas connaître ces choses, de peur qu’ils ne périssent.

23 Apprends de moi et écoute mes paroles ; marche dans l’humilité de mon Esprit, et tu auras la paix en moi.

24 Je suis Jésus-Christ. Je suis venu par la volonté du Père et je fais sa volonté.

25 De plus, je te commande de ne pas convoiter la femme de ton prochain, ni de chercher à ôter la vie de ton prochain.

26 De plus, je te commande de ne pas convoiter tes propres biens, mais de les consacrer libéralement à l’impression du Livre de Mormon, qui contient la vérité et la parole de Dieu —

27 qui est ma parole aux Gentils — pour qu’il vienne bientôt aux Juifs, dont les Lamanites sont un reste, pour qu’ils croient en l’Évangile et n’attendent pas la venue d’un Messie qui est déjà venu.

28 De plus, je te commande de prier à haute voix aussi bien que dans ton cœur ; oui, devant le monde aussi bien qu’en secret, en public aussi bien qu’en privé.

29 Et tu annonceras de bonnes nouvelles, oui, tu les publieras sur les montagnes, sur tous les lieux élevés et parmi tous les peuples qu’il te sera permis de voir.

30 Et tu le feras en toute humilité, plaçant ta confiance en moi, n’insultant pas ceux qui t’insultent.

31 Tu ne parleras pas de dogme, mais tu annonceras le repentir, la foi au Sauveur et la rémission des péchés par le baptême et par le feu, oui, par le Saint-Esprit.

32 Voici, c’est là un grand commandement et le dernier que je te donnerai à ce sujet, car cela suffira pour ta conduite journalière jusqu’à la fin de ta vie.

33 Et tu seras frappé de misère si tu ignores ces recommandations, oui, vous serez frappés de destruction, toi et tes biens.

34 Donne une partie de tes biens, oui, une partie de tes terres, tout, sauf ce qui est nécessaire à l’entretien de ta famille.

35 Paie la dette que tu as contractée envers l’imprimeur. Libère-toi de la servitude.

36 Quitte ta maison et ton foyer, sauf lorsque tu désireras voir ta famille.

37 Et parle abondamment à tous, oui, prêche, exhorte, annonce la vérité, et ce, d’une voix forte, avec des accents joyeux, en t’écriant : Hosanna, hosanna, béni soit le nom du Seigneur Dieu !

38 Prie toujours, et je déverserai mon Esprit sur toi, et grande sera ta bénédiction, oui, plus grande encore que si tu obtenais les trésors de la terre et la corruptibilité qui les accompagne.

39 Voici, peux-tu lire cela sans te réjouir et sans que ton cœur ne bondisse de joie ?

40 Ou peux-tu continuer à courir ça et là, comme un guide aveugle ?

41 Ou peux-tu être humble et doux, et te conduire avec sagesse devant moi ? Oui, viens à moi, ton Sauveur. Amen.
 

 

SECTION 20

Révélation sur l’organisation et le gouvernement de l’Église, donnée par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à ou près de Fayette (New York). Certaines parties de cette révélation ont pu être données dès l’été 1829. La révélation complète, appelée à l’époque Articles et Alliances, a vraisemblablement été mise par écrit peu après le 6 avril 1830 (jour où l’Église a été organisée). Le prophète écrivit : « Nous obtînmes de lui [Jésus-Christ] ce qui suit, par l’esprit de prophétie et de révélation, ce qui non seulement nous donna beaucoup d’informations, mais nous indiqua aussi le jour exact où, selon sa volonté et son commandement, nous devions organiser de nouveau son Église sur terre ».

 

1–16, Le Livre de Mormon prouve la divinité de l’œuvre des derniers jours. 17–28, Affirmation de la doctrine de la création, de la chute, de l’expiation et du baptême. 29–37, Lois gouvernant le repentir, la justification, la sanctification et le baptême. 38–67, Devoirs des anciens, des prêtres, des instructeurs et des diacres. 68–74, Devoirs des membres, bénédiction des enfants et façon de baptiser. 75–84, Prières de Sainte-Cène et règles gouvernant l’appartenance à l’Église.

 

Naissance de l’Église du Christ en ces derniers jours, mil huit cent trente ans depuis l’avènement de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ dans la chair, Église dûment organisée et établie conformément aux lois de notre pays par la volonté et les commandements de Dieu, le quatrième mois et le sixième jour du mois appelé avril —

lesquels commandements furent donnés à Joseph Smith, fils, qui fut appelé par Dieu et ordonné apôtre de Jésus-Christ, pour être le premier ancien de l’Église ;

et à Oliver Cowdery, qui fut aussi appelé par Dieu comme apôtre de Jésus-Christ, pour être le deuxième ancien de l’Église et ordonné sous sa main.

Cela selon la grâce de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, à qui soit toute gloire, maintenant et à jamais. Amen.

Lorsqu’il eut vraiment été manifesté à ce premier ancien qu’il avait reçu la rémission de ses péchés, il fut de nouveau pris au piège des vanités du monde.

Mais lorsqu’il se fut repenti et sincèrement humilié, par la foi, Dieu le servit par un saint ange dont le visage était comme l’éclair, et dont les vêtements étaient purs et blancs au-delà de toute autre blancheur.

Et il lui donna des commandements qui l’inspirèrent,

et il lui donna, par le moyen qui avait été préparé auparavant, le pouvoir d’en haut qui lui permit de traduire le Livre de Mormon,

lequel contient l’histoire d’un peuple déchu et la plénitude de l’Évangile de Jésus-Christ aux Gentils et aux Juifs également ;

10 lequel a été donné par inspiration et est confirmé à d’autres par le ministère d’anges et annoncé par eux au monde,

11 prouvant au monde que les Saintes Écritures sont vraies et que Dieu inspire les hommes et les appelle à son œuvre sainte à notre époque et dans notre génération, tout comme dans les générations d’autrefois ;

12 montrant par là qu’il est le même Dieu hier, aujourd’hui et à jamais. Amen.

13 Ayant donc de si grands témoignages, c’est par eux que le monde sera jugé, oui, tous ceux qui, à l’avenir, auront connaissance de cette œuvre.

14 Ceux qui l’acceptent avec foi et pratiquent la justice recevront une couronne de vie éternelle,

15 mais pour ceux qui s’endurcissent le cœur dans l’incrédulité et la rejettent, elle tournera à leur condamnation :

16 car le Seigneur Dieu l’a dit, et nous, les anciens de l’Église, nous avons entendu et rendons témoignage des paroles de la Majesté glorieuse d’en haut, à qui soit la gloire pour toujours et à jamais. Amen.

17 Nous savons par ces choses qu’il y a un Dieu au ciel, qui est infini et éternel, le même Dieu immuable d’éternité en éternité, Créateur du ciel et de la terre et de tout ce qui s’y trouve.

18 Et qu’il a créé l’homme, homme et femme, qu’il les a créés à son image, selon sa ressemblance.

19 Il leur donna le commandement de l’aimer et de le servir, lui, le seul Dieu vrai et vivant, et de l’adorer lui seul.

20 Mais en transgressant ces saintes lois, l’homme devint sensuel et diabolique, et devint l’homme déchu.

21 C’est pourquoi le Dieu Tout-Puissant donna son Fils unique, comme le disent ces Écritures qui ont été données par lui.

22 Il subit des tentations mais n’y prêta pas attention.

23 Il fut crucifié, mourut et ressuscita le troisième jour ;

24 et monta au ciel pour s’asseoir à la droite du Père, pour régner avec toute-puissance selon la volonté du Père,

25 pour que tous ceux qui croiraient, seraient baptisés en son nom et persévéreraient avec foi jusqu’à la fin fussent sauvés ;

26 afin que non seulement ceux qui crurent lorsqu’il fut venu dans la chair au midi du temps, mais aussi tous les hommes depuis le commencement, c’est-à-dire tous ceux qui furent avant sa venue, qui crurent aux paroles des saints prophètes, lesquels parlèrent selon qu’ils étaient inspirés par le don du Saint-Esprit, qui témoignèrent en vérité de lui en toutes choses, eussent la vie éternelle,

27 ainsi que ceux qui viendraient ensuite, qui croiraient aux adons et aux appels de Dieu par le Saint-Esprit qui rend témoignage du Père et du Fils.

28 Lesquels Père, Fils et Saint-Esprit sont un seul Dieu, infini et éternel, sans fin. Amen.

29 Et nous savons que tous les hommes doivent se repentir, croire au nom de Jésus-Christ, adorer le Père en son nom et persévérer jusqu’à la fin dans la foi en son nom, sinon ils ne peuvent être sauvés dans le royaume de Dieu.

30 Et nous savons que la justification par la grâce de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ est juste et véritable.

31 Et nous savons aussi que la sanctification par la grâce de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ est juste et véritable pour tous ceux qui aiment et servent Dieu de tout leur pouvoir, de tout leur esprit et de toutes leurs forces.

32 Mais il est possible que l’homme déchoie de la grâce et se détourne du Dieu vivant.

33 C’est pourquoi, que l’Église prenne garde et prie toujours de peur de tomber en tentation.

34 Oui, et que même ceux qui sont sanctifiés prennent garde aussi.

35 Et nous savons que ces choses sont vraies et conformes aux révélations de Jean, sans rien ajouter ni retrancher à la prophétie de son livre, aux Saintes Écritures ou aux révélations de Dieu qui viendront plus tard par le don et la puissance du Saint-Esprit, la voix de Dieu ou le ministère d’anges.

36 Et le Seigneur Dieu l’a dit ; et qu’honneur, puissance et gloire soient rendus à son saint nom, maintenant et à jamais. Amen.

37 De plus, à titre de commandement à l’Église, concernant la manière de baptiser : Tous ceux qui s’humilient devant Dieu, désirent être baptisés, se présentent le cœur brisé et l’esprit contrit, témoignent devant l’Église qu’ils se sont sincèrement repentis de tous leurs péchés et sont disposés à prendre sur eux le nom de Jésus-Christ, étant déterminés à le servir jusqu’à la fin, et montrent vraiment par leurs œuvres qu’ils ont reçu de l’Esprit du Christ pour la rémission de leurs péchés, ceux-là seront reçus par le baptême dans son Église.

38 Devoirs des anciens, prêtres, instructeurs, diacres et membres de l’Église du Christ : Un apôtre est un ancien, et son appel est de baptiser,

39 d’ordonner d’autres anciens, prêtres, instructeurs et diacres,

40 de bénir le pain et le vin — les emblèmes de la chair et du sang du Christ —

41 de confirmer ceux qui sont baptisés dans l’Église, par l’imposition des mains pour le baptême de feu et du Saint-Esprit, selon les Écritures,

42 d’enseigner, expliquer, exhorter, baptiser et veiller sur l’Église ;

43 de confirmer les membres de l’Église, en imposant les mains et en donnant le Saint-Esprit,

44 et de prendre la direction de toutes les réunions.

45 Les anciens doivent diriger les réunions selon qu’ils sont conduits par le Saint-Esprit, conformément aux commandements et aux révélations de Dieu.

46 Le devoir du prêtre est de prêcher, enseigner, expliquer, exhorter, baptiser et bénir la Sainte-Cène,

47 de rendre visite à chaque membre et de l’exhorter à prier à haute voix et en secret et à remplir tous ses devoirs de famille.

48 Il peut aussi ordonner d’autres prêtres, instructeurs et diacres.

49 Et il doit prendre la direction des réunions lorsqu’il n’y a pas d’ancien présent.

50 Mais lorsqu’un ancien est présent, il ne doit que prêcher, enseigner, expliquer, exhorter et baptiser,

51 et rendre visite à chaque membre, l’exhortant à prier à haute voix et en secret et à remplir tous ses devoirs de famille.

52 Dans tous ces devoirs, le prêtre doit aider l’ancien, si les circonstances l’exigent.

53 Le devoir de l’instructeur est de toujours veiller sur les membres de l’Église, d’être avec eux et de les fortifier,

54 de veiller à ce qu’il n’y ait pas d’iniquité dans l’Église, ni de dureté réciproque, ni de mensonge, de calomnie ou de médisance ;

55 de veiller à ce que les membres de l’Église se réunissent souvent et à ce que tous les membres fassent leur devoir.

56 Et il doit prendre la direction des réunions en l’absence de l’ancien ou du prêtre ;

57 et il doit toujours être aidé, dans tous ses devoirs dans l’Église, par les diacres, si les circonstances l’exigent.

58 Mais ni les instructeurs, ni les diacres n’ont l’autorité de baptiser, de bénir la Sainte-Cène ou d’imposer les mains.

59 Cependant, ils doivent avertir, expliquer, exhorter et enseigner et inviter tout le monde à venir au Christ.

60 Tout ancien, prêtre, instructeur ou diacre doit être ordonné selon les dons et les appels que Dieu lui fait ; et il doit être ordonné par la puissance du Saint-Esprit qui est en celui qui l’ordonne.

61 Les divers anciens qui composent l’Église du Christ doivent se réunir en conférence une fois tous les trois mois, ou de temps en temps, selon que lesdites conférences en décideront ou l’arrêteront.

62 Et lesdites conférences doivent traiter des affaires de l’Église qu’il est nécessaire de régler à ce moment-là.

63 Les anciens doivent recevoir leur licence de la part d’autres anciens, par vote de l’Église à laquelle ils appartiennent ou de la part des conférences.

64 Tout prêtre, instructeur ou diacre, qui est ordonné par un prêtre, peut, à ce moment-là, recevoir de lui un certificat qui, présenté à un ancien, lui donnera droit à une licence l’autorisant à accomplir les devoirs de son appel, ou bien il peut le recevoir d’une conférence.

65 Nul ne doit être ordonné à un office dans l’Église, lorsqu’il y a une branche dûment organisée de celle-ci, sans le vote de cette Église.

66 Mais les anciens qui président, les évêques voyageurs, les membres du grand conseil, les grands prêtres et les anciens peuvent avoir le droit d’ordonner là où il n’y a pas de branche de l’Église où l’on puisse réclamer un vote.

67 Tout président de la haute prêtrise (ou ancien qui préside), évêque, membre du grand conseil et grand prêtre, doit être ordonné selon les directives d’un grand conseil ou d’une conférence générale.

68 Devoirs des membres lorsqu’ils ont été reçus par le baptême : Les anciens ou les prêtres doivent avoir suffisamment de temps pour leur expliquer et leur faire comprendre tout ce qui concerne l’Église du Christ, avant qu’ils ne prennent la Sainte-Cène et ne soient confirmés par l’imposition des mains des anciens, afin que tout se passe avec ordre.

69 Et les membres montreront devant l’Église et aussi devant les anciens, par leur conduite et leur langage pieux, qu’ils en sont dignes, afin qu’il y ait des œuvres et une foi conformes aux Saintes Écritures — marchant en sainteté devant le Seigneur.

70 Tout membre de l’Église du Christ qui a des enfants doit les amener devant l’Église aux anciens, lesquels doivent leur imposer les mains au nom de Jésus-Christ et les bénir en son nom.

71 Nul ne peut être reçu dans l’Église du Christ s’il n’est arrivé à l’âge de responsabilité devant Dieu et n’est capable de se repentir.

72 Le baptême doit être administré de la façon suivante à tous ceux qui se repentent :

73 Celui qui est appelé par Dieu et détient de Jésus-Christ l’autorité de baptiser descendra dans l’eau avec la personne qui s’est présentée pour le baptême et dira, en appelant celle-ci par son nom : Ayant reçu l’autorité de Jésus-Christ, je te baptise au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen.

74 Alors il l’immergera dans l’eau et sortira de l’eau.

75 Il faut que les membres de l’Église se réunissent souvent pour prendre le pain et le vin en souvenir du Seigneur Jésus ;

76 et l’ancien ou le prêtre en fera la bénédiction. Et voici comment il en fera la bénédiction : il s’agenouillera avec les membres de l’Église et invoquera le Père en prière solennelle, disant :

77 Ô Dieu, Père éternel, nous te demandons, au nom de ton Fils, Jésus-Christ, de bénir et de sanctifier ce pain pour l’âme de tous ceux qui en prennent, afin qu’ils le mangent en souvenir du corps de ton Fils, et te témoignent, ô Dieu, Père éternel, qu’ils sont disposés à prendre sur eux le nom de ton Fils, à se souvenir toujours de lui et à garder les commandements qu’il leur a donnés, afin qu’ils aient toujours son Esprit avec eux. Amen.

78 Voici comment bénir le vin : il prendra aussi la coupe et dira :

79 Ô Dieu, Père éternel, nous te demandons, au nom de ton Fils, Jésus-Christ, de bénir et de sanctifier ce vin pour l’âme de tous ceux qui en boivent, afin qu’ils le fassent en souvenir du sang de ton Fils, qui a été versé pour eux, afin qu’ils te témoignent, ô Dieu, Père éternel, qu’ils se souviennent toujours de lui, et qu’ils aient son Esprit avec eux. Amen.

80 Tout membre de l’Église du Christ qui transgresse ou qui est surpris commettant une faute, sera traité comme les Écritures le prescrivent.

81 Les diverses Églises qui composent l’Église du Christ auront le devoir d’envoyer un ou plusieurs de leurs instructeurs assister aux diverses conférences tenues par les anciens de l’Église,

82 avec la liste des noms des divers membres qui se sont unis à l’Église depuis la dernière conférence, ou de l’envoyer par l’intermédiaire de quelque prêtre, de sorte qu’une liste de tous les noms de toute l’Église soit régulièrement tenue dans un livre par l’un des anciens que les autres anciens désigneront de temps en temps ;

83 et également, s’il en est qui ont été expulsés de l’Église, de sorte que leurs noms soient rayés du registre général des noms de l’Église.

84 Tous les membres qui quittent l’Église où ils résident, s’ils vont dans une Église où ils ne sont pas connus, peuvent emporter une lettre certifiant qu’ils sont en règle et honorablement connus en tant que membres, lequel certificat peut être signé par n’importe quel ancien ou prêtre, si le membre qui reçoit la lettre connaît personnellement l’ancien ou le prêtre, ou il peut être signé par les instructeurs ou les diacres de l’Église. 

 

 

SECTIONS 21 À 40

 

I 21 I 22 I 23 I 24 I 25 I 26 I 27 I 28 I 29 I 30 I 31 I 32 I 33 I 34 I 35 I 36 I 37 I 38 I 39 I 40

 

 

SECTION 21

Révélation donnée le 6 avril 1830 à Joseph Smith, le prophète, à Fayette (New York). Cette révélation fut donnée lors de l’organisation de l’Église, à la date précitée, chez Peter Whitmer, père. Six hommes, qui avaient précédemment été baptisés, y prenaient part. Ils exprimèrent, par vote unanime, leur désir et leur détermination de s’organiser selon les commandements de Dieu (voir la section 20). Ils votèrent aussi d’accepter et de soutenir Joseph Smith, fils, et Oliver Cowdery comme officiers présidents de l’Église. Par l’imposition des mains, Joseph ordonna alors Oliver Cowdery ancien de l’Église et Oliver ordonna Joseph de la même manière. Après la bénédiction et la distribution de la Sainte-Cène, Joseph et Oliver imposèrent les mains à chacun des participants pour qu’il reçût le Saint-Esprit et pour que chacun fût confirmé membre de l’Église.

 

1–3, Joseph Smith est appelé à être voyant, traducteur, prophète, apôtre et ancien. 4–8, Sa parole guidera la cause de Sion. 9–12, Les saints croiront aux paroles qu’il prononce par le Consolateur.

 

Voici, un registre sera tenu parmi vous, et tu y seras appelé voyant, traducteur, prophète, apôtre de Jésus-Christ, ancien de l’Église, par la volonté de Dieu le Père et par la grâce de ton Seigneur Jésus-Christ,

étant inspiré par le Saint-Esprit à en poser les fondations et à l’édifier sur la très sainte foi.

Laquelle Église fut organisée et établie en l’an de grâce mil huit cent trente, le quatrième mois, le sixième jour du mois qui est appelé avril.

C’est pourquoi, et je parle aux membres de l’Église, vous prêterez l’oreille à toutes ses paroles et à tous les commandements qu’il vous donnera à mesure qu’il les reçoit, marchant en toute sainteté devant moi.

Car vous recevrez sa parole, en toute patience et avec une foi absolue, comme si elle sortait de ma propre bouche.

Car, si vous faites ces choses, les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre vous, oui, et le Seigneur Dieu dispersera les pouvoirs des ténèbres devant vous et ébranlera les cieux pour votre bien et pour la gloire de son nom.

Car ainsi dit le Seigneur Dieu : C’est lui que j’ai inspiré à faire avancer la cause de Sion avec une grande puissance pour le bien : je connais sa diligence et j’ai entendu ses prières.

Oui, j’ai vu ses larmes pour Sion et je ferai en sorte qu’il ne pleure plus pour elle ; car les jours de son allégresse sont arrivés parce que ses péchés lui sont remis et que mes bénédictions se manifestent sur ses œuvres.

Car voici, je bénirai d’une grande bénédiction tous ceux qui travaillent dans ma vigne, et ils croiront en ses paroles, qui lui sont données par mon intermédiaire, par le Consolateur, lequel manifeste que Jésus fut crucifié par des pécheurs pour les péchés du monde, oui, pour la rémission des péchés du cœur contrit.

10 C’est pourquoi, je juge nécessaire qu’il soit ordonné par toi, Oliver Cowdery, mon apôtre.

11 C’est là une ordonnance pour toi, que tu es ancien sous sa main, et il est le premier pour toi, afin que tu sois ancien de cette Église du Christ, qui porte mon nom,

12 et le premier prédicateur de cette Église, pour l’Église et devant le monde, oui, devant les Gentils ; oui, et ainsi dit le Seigneur Dieu, voici ! aux Juifs aussi. Amen.
 

 

SECTION 22

Révélation donnée le 16 avril 1830, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Manchester (New York). Cette révélation fut donnée à l’Église à la suite du désir manifesté par quelques-uns qui avaient été baptisés précédemment de s’unir à l’Église sans rebaptême.

 

1, Le baptême est une nouvelle alliance éternelle. 2–4, Le baptême doit être fait par quelqu’un ayant l’autorité.

 

Voici, je vous dis que j’ai fait abolir toutes les anciennes alliances dans ce domaine ; et ceci est une nouvelle alliance éternelle, celle-là même qui fut dès le commencement.

C’est pourquoi, un homme fût-il baptisé cent fois, cela ne lui sert à rien, car vous ne pouvez pas entrer par la porte étroite par la loi de Moïse ni par vos œuvres mortes.

Car c’est à cause de vos œuvres mortes que je me suis fait édifier cette dernière alliance et l’Église, comme dans les temps anciens.

C’est pourquoi, entrez par la porte, comme je l’ai commandé, et ne cherchez pas à conseiller votre Dieu. Amen.
 

 

SECTION 23

Série de cinq révélations données en avril 1830, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Manchester (New York), à Oliver Cowdery, Hyrum Smith, Samuel H. Smith, Joseph Smith, père, et Joseph Knight, père. À la suite du désir fervent des cinq personnes mentionnées de connaître leurs devoirs respectifs, le prophète interrogea le Seigneur et reçut en réponse une révélation pour chaque personne.

 

1–7, Ces premiers disciples sont appelés à prêcher, exhorter et fortifier l’Église.

 

Voici, je te dis quelques mots, Oliver. Voici, tu es béni, et tu n’es sous aucune condamnation. Mais prends garde à l’orgueil, de peur de tomber en tentation.

Fais connaître ton appel à l’Église et aussi devant le monde, et ton cœur sera ouvert pour prêcher la vérité dorénavant et à jamais. Amen.

Voici, je te dis quelques mots, Hyrum, car toi non plus, tu n’es sous aucune condamnation ; ton cœur est ouvert et ta langue déliée, et ton appel est d’exhorter, et de fortifier continuellement l’Église. C’est pourquoi, ton devoir est pour toujours envers l’Église, et cela à cause de ta famille. Amen.

Voici, je te dis quelques mots, Samuel, car toi non plus, tu n’es sous aucune condamnation, et ton appel est d’exhorter, et de fortifier l’Église ; tu n’es pas encore appelé à prêcher devant le monde. Amen.

Voici, je te dis quelques mots, Joseph, car toi non plus, tu n’es sous aucune condamnation, et ton appel est aussi d’exhorter, et de fortifier l’Église, et c’est là ton devoir dorénavant et à jamais. Amen.

Voici, je te manifeste, Joseph Knight, par ces mots, que tu dois te charger de ta croix, en ce que tu dois prier à haute voix devant le monde, aussi bien qu’en secret, dans ta famille, parmi tes amis et en tous lieux.

Et voici, ton devoir est de t’unir à la vraie Église et de consacrer continuellement ton langage à l’exhortation, afin de recevoir la récompense de l’ouvrier. Amen.
 

 

SECTION 24

Révélation donnée en juillet 1830, à Joseph Smith, le prophète, et à Oliver Cowdery, à Harmony (Pennsylvanie). Bien que moins de quatre mois se fussent écoulés depuis l’organisation de l’Église, les persécutions étaient devenues intenses, et les dirigeants durent, pour leur sécurité, vivre partiellement dans la clandestinité. Les trois révélations suivantes furent données à ce moment-là pour les fortifier, les encourager et les instruire.

 

1–9, Joseph Smith est appelé à traduire, à prêcher et à expliquer les Écritures. 10–12, Oliver Cowdery est appelé à prêcher l’Évangile. 13–19, Révélation de la loi relative aux miracles, aux malédictions, à la pratique de secouer la poussière de ses pieds et d’aller sans bourse ni sac.

 

Voici, tu as été appelé et choisi pour écrire le Livre de Mormon et pour mon ministère ; je t’ai fait sortir de tes afflictions et t’ai conseillé, de sorte que tu as été délivré de tous tes ennemis, et tu as été délivré des pouvoirs de Satan et des ténèbres !

Néanmoins, tu n’es pas excusable dans tes transgressions ; néanmoins, va et ne pèche plus.

Magnifie ton ministère ; et lorsque tu auras ensemencé et protégé tes champs, va rapidement vers les Églises qui se trouvent à Colesville, Fayette et Manchester ; elles t’entretiendront, et je les bénirai tant spirituellement que temporellement.

Mais si elles ne te reçoivent pas, j’enverrai sur elles une malédiction au lieu d’une bénédiction.

Et tu continueras à invoquer Dieu en mon nom, à écrire ce qui te sera donné par le Consolateur et à expliquer toutes les Écritures pour l’Église.

Et ce que tu diras et écriras te sera donné au moment même, et elle l’écoutera, ou je lui enverrai une malédiction au lieu d’une bénédiction.

Car tu consacreras tout ton service à Sion, et tu auras de la force pour cela.

Sois patient dans les afflictions, car tu en auras beaucoup, et endure-les, car voici, je suis avec toi jusqu’à la fin de tes jours.

Tu n’auras pas de force pour les travaux temporels, car ce n’est pas là ton appel. Occupe-toi de ton appel et tu auras de quoi magnifier ton ministère et expliquer toutes les Écritures, et continue à imposer les mains et à confirmer les membres de l’Église.

10 Ton frère Oliver continuera à porter mon nom devant le monde et aussi à l’Église. Il ne pensera pas pouvoir en dire assez pour ma cause, et voici, je suis avec lui jusqu’à la fin.

11 C’est en moi qu’il aura de la gloire, et non pas de lui-même, que ce soit dans la faiblesse ou dans la force, que ce soit dans les liens ou dans la liberté.

12 En tout temps et en tous lieux, il ouvrira la bouche et annoncera jour et nuit mon Évangile comme avec la voix d’une trompette. Et je lui donnerai une force telle qu’on n’en connaît pas de semblable parmi les hommes.

13 Ne demandez des miracles que si je vous le commande, si ce n’est pour chasser les démonsguérir les malades, contre les serpents venimeux et contre les poisons mortels.

14 Et vous ne ferez ces choses que si cela est requis de vous par ceux qui le désirent, pour que les Écritures s’accomplissent ; car vous agirez selon ce qui est écrit.

15 Et en quelque lieu que vous entriez, s’ils ne vous reçoivent pas en mon nom, vous laisserez une malédiction au lieu d’une bénédiction en secouant la poussière de vos pieds en témoignage contre eux et en vous lavant les pieds au bord du chemin.

16 Et il arrivera que quiconque portera la main sur vous avec violence, vous commanderez qu’il soit frappé en mon nom, et voici, je le frapperai, selon vos paroles, quand je le jugerai bon.

17 Quiconque vous traînera devant la loi sera maudit par la loi.

18 Et vous ne prendrez ni bourse, ni sac, ni bâton, ni deux manteaux, car l’Église vous donnera à l’heure même ce dont vous avez besoin pour votre nourriture, pour vos vêtements, pour vos souliers, pour votre argent et pour votre sac.

19 Car vous êtes appelés à tailler ma vigne avec puissance, oui, pour la dernière fois ; oui, et aussi tous ceux que vous avez ordonnés, et ils agiront selon ce modèle. Amen.
 

 

SECTION 25

Révélation donnée en juillet 1830, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Harmony (Pennsylvanie) (voir le chapeau de la section 24). Cette révélation manifeste la volonté du Seigneur à Emma Smith, femme du prophète.

1–6, Emma Smith, dame élue, est appelée à aider et à consoler son mari. 7–11, Elle est également appelée à écrire, à expliquer les Écritures et à choisir des cantiques. 12–14, Le chant des justes est une prière pour le Seigneur. 15–16, Les principes de l’obéissance qui se trouvent dans cette révélation s’appliquent à tous.

Écoute la voix du Seigneur, ton Dieu, tandis que je te parle, Emma Smith, ma fille ; car en vérité, je te le dis, tous ceux qui reçoivent mon Évangile sont des fils et des filles dans mon royaume.

Je te donne une révélation concernant ma volonté, et si tu es fidèle et marches dans les sentiers de la vertu devant moi, je protégerai ta vie, et tu recevras un héritage en Sion.

Voici, tes péchés te sont pardonnés, et tu es une dame élue que j’ai appelée.

Ne murmure pas à cause des choses que tu n’as pas vues, car elles vous sont cachées, à toi et au monde, ce que je juge sage pour un moment futur.

L’office de ton appel sera de réconforter mon serviteur Joseph Smith, fils, ton mari, dans ses afflictions, par des paroles de consolation, dans l’esprit d’humilité.

Et tu partiras avec lui lorsqu’il partira, et tu lui serviras de secrétaire lorsqu’il n’y aura personne pour lui servir de secrétaire, afin que je puisse envoyer mon serviteur Oliver Cowdery là où je le veux.

Et tu seras ordonnée sous sa main pour expliquer les Écritures et pour exhorter l’Église, selon que cela te sera donné par mon Esprit.

Car il posera les mains sur toi, et tu recevras le Saint-Esprit, et tu consacreras ton temps à écrire et à apprendre beaucoup.

Et tu n’as rien à craindre, car ton mari te soutiendra dans l’Église ; car son appel est de s’occuper des membres de l’Église, afin que tout ce que je veux leur soit révélé, selon leur foi.

10 En vérité, je te dis que tu délaisseras les choses de ce monde et rechercheras les choses d’un monde meilleur.

11 Et il te sera également donné — et c’est là une chose qui m’est agréable — de faire, selon l’inspiration qui te sera accordée, un recueil de cantiques sacrés, pour l’usage de mon Église.

12 Car mon âme met ses délices dans le chant du cœur ; oui, le chant des justes est une prière pour moi, et il sera exaucé par une bénédiction sur leur tête.

13 C’est pourquoi, élève ton cœur et réjouis-toi, et attache-toi aux alliances que tu as faites.

14 Persévère dans l’esprit d’humilité et prends garde à l’orgueil. Que ton âme se réjouisse de ton mari et de la gloire qui viendra sur lui.

15 Garde continuellement mes commandements, et tu recevras une couronne de justice. Et si tu ne le fais pas, tu ne peux pas venir là où je suis.

16 Et en vérité, en vérité, je te dis que c’est là ma voix à tous. Amen.
 

 

SECTION 26

Révélation donnée en juillet 1830, à Joseph Smith, le prophète, à Oliver Cowdery et à John Whitmer, à Harmony (Pennsylvanie) (voir History of the Church, vol. 1, p. 104; voir aussi le chapeau de la section 24).

1, Il leur est commandé d’étudier les Écritures et de prêcher. 2, Affirmation de la loi du consentement commun.

Voici, je vous dis que vous consacrerez votre temps à étudier les Écritures, à prêcher, à affermir l’Église de Colesville et à accomplir vos travaux de la terre, selon ce qui est requis, jusqu’à ce que vous alliez vers l’ouest pour tenir la prochaine conférence. Alors ce que vous ferez sera révélé.
Et tout se fera par le consentement commun dans l’Église, par beaucoup de prière et de foi, car vous recevrez tout par la foi. Amen.

 

SECTION 27

Révélation donnée en août 1830, à Joseph Smith, le prophète, à Harmony (Pennsylvanie). Préparant un service religieux, au cours duquel le sacrement du pain et du vin devait être administré, Joseph sortit pour se procurer du vin. Un messager céleste lui apparut, et il reçut cette révélation, dont une partie fut écrite à l’époque et le reste au cours du mois de septembre qui suivit. On utilise actuellement de l’eau au lieu de vin dans les services de Sainte-Cène de l’Église.

1–4, Emblèmes à utiliser lors de la Sainte-Cène. 5–14, Le Christ et ses serviteurs de toutes les dispensations prendront la Sainte-Cène. 15–18, Revêtez-vous de toute l’armure de Dieu.

Écoute la voix de Jésus-Christ, ton Seigneur, ton Dieu et ton Rédempteur, dont la parole est avive et puissante.

Car voici, je te le dis, peu importe ce que vous mangez ou ce que vous buvez lorsque vous prenez la Sainte-Cène, si vous le faites l’œil fixé uniquement sur ma gloire, vous souvenant devant le Père de mon corps qui a été déposé pour vous et de mon sang qui a été versé pour la rémission de vos péchés.

Je vous donne donc le commandement de ne pas acheter de vin ni de boissons fortes de vos ennemis ;

vous n’en boirez donc pas, à moins que ce ne soit du vin nouveau, fait parmi vous, oui, dans ce royaume, qui est celui de mon Père, qui sera édifié sur terre.

Voici, je le juge sage ; c’est pourquoi ne vous étonnez pas, car l’heure vient où je boirai du fruit de la vigne avec vous sur la terre, et avec Moroni, que je vous ai envoyé pour vous révéler le Livre de Mormon contenant la plénitude de mon Évangile éternel, et à qui j’ai confié les clefs des annales du bois d’Éphraïm ;

et aussi avec Élias, à qui j’ai remis les clefs pour réaliser le rétablissement de toutes les choses qui ont trait aux derniers jours, dont tous les saints prophètes ont parlé depuis le commencement du monde ;

et aussi Jean, le fils de Zacharie, Zacharie qu’il (Élias) visita et auquel il fit la promesse qu’il aurait un fils, que son nom serait Jean et qu’il serait rempli de l’esprit d’Élias ;

lequel Jean je vous ai envoyé, mes serviteurs Joseph Smith, fils, et Oliver Cowdery, pour vous ordonner à la première prêtrise que vous avez reçue, afin que vous fussiez appelés et ordonnés comme le fut Aaron ;

et aussi Élie, à qui j’ai remis les clefs du pouvoir de tourner le cœur des pères vers les enfants et le cœur des enfants vers les pères, afin que la terre entière ne soit pas frappée de malédiction ;

10 et aussi avec Joseph, Jacob, Isaac et Abraham, vos pères, par lesquels les promesses demeurent ;

11 et aussi avec Michel, ou Adam, le père de tous, le prince de tous, l’ancien des jours ;

12 et aussi avec Pierre, Jacques et Jean, que je vous ai envoyés, par lesquels je vous ai ordonnés et confirmés pour que vous soyez apôtres et témoins spéciaux de mon nom, et pour que vous portiez les clefs de votre ministère et des mêmes choses que je leur ai révélées ;

13 à qui j’ai remis les clefs de mon royaume et une dispensation de l’Évangile pour les derniers temps et pour la plénitude des temps, au cours de laquelle je rassemblerai toutes choses en une, tant celles qui sont dans le ciel que celles qui sont sur la terre ;

14 et aussi avec tous ceux que mon Père m’a donnés de parmi le monde.

15 C’est pourquoi, élevez votre cœur, réjouissez-vous, ceignez-vous les reins et prenez toute mon armure, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.

16 Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de la justice ; mettez pour chaussures à vos pieds la préparation de l’Évangile de paix que j’ai envoyé mes fanges vous remettre ;

17 prenez le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés des méchants.

18 Et prenez le casque du salut, l’épée de mon Esprit que je déverserai sur vous, et ma parole que je vous révèle, soyez d’accord concernant toutes les choses que vous me demandez et soyez fidèles jusqu’à ce que je vienne, et vous serez enlevés, afin que là où je suis, vous y soyez aussi. Amen.
 

 

SECTION 28

Révélation donnée en septembre 1830, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Oliver Cowdery, à Fayette (New York). Hiram Page, membre de l’Église, avait une certaine pierre, et il prétendait recevoir, grâce à elle, des révélations concernant l’édification de Sion et l’ordre de l’Église. Plusieurs membres avaient été trompés par ces prétentions, et même Oliver Cowdery en subit la mauvaise influence. Juste avant le moment fixé pour une conférence, le prophète interrogea le Seigneur avec ferveur à ce sujet et reçut cette révélation.

 

1–7, Joseph Smith détient les clef des mystères et lui seul reçoit les révélations pour l’Église. 8–10, Oliver Cowdery doit prêcher aux Lamanites. 11–16, Satan a trompé Hiram Page et lui a donné de fausses révélations.

 

Voici, je te dis, Oliver, qu’il te sera donné d’être entendu par l’Église dans toutes les choses que tu lui enseigneras par le Consolateur concernant les révélations et les commandements que j’ai donnés.

Mais voici, en vérité, en vérité, je te le dis, nul ne sera désigné pour recevoir des commandements et des révélations dans cette Église, si ce n’est mon serviteur Joseph Smith, fils, car il les reçoit tout comme Moïse.

Et, tout comme Aaron, tu seras obéissant aux choses que je lui donnerai, en annonçant fidèlement, avec puissance et autorité, les commandements et les révélations à l’Église.

Et si tu es conduit par le Consolateur, à un moment quelconque ou en tout temps, à parler à l’Église ou à l’instruire à titre de commandement, tu peux le faire.

Mais tu n’écriras pas à titre de commandement, mais par sagesse ;

et tu ne commanderas pas à celui qui est à ta tête et à la tête de l’Église ;

car je lui ai donné les clefs des mystères, et des révélations qui sont scellées, jusqu’à ce que je leur en désigne un autre à sa place.

Et maintenant, voici, je te dis que tu iras chez les Lamanites leur prêcher mon Évangile ; et s’ils reçoivent tes enseignements, tu feras établir mon Église parmi eux, et tu auras des révélations, mais ne les écris pas à titre de commandement.

Et maintenant, voici, je te dis qu’il n’est pas révélé et que nul ne sait où la ville de Sion sera bâtie, mais cela sera donné plus tard. Voici, je te dis que ce sera dans les régions frontières près des Lamanites.

10 Tu ne quitteras ce lieu qu’après la conférence ; et mon serviteur Joseph sera désigné pour présider la conférence par la voix de celle-ci, et tu diras ce qu’il te dit.

11 De plus, tu prendras ton frère, Hiram Page, en particulier, et tu lui diras que les choses qu’il a écrites d’après cette pierre ne sont pas de moi, et que Satan l’a trompé.

12 Car voici, il n’a pas été désigné pour ces choses, et aucun membre de l’Église ne sera désigné pour quelque chose de contraire aux alliances de l’Église.

13 Car tout doit se faire avec ordre et par consentement commun dans l’Église, par la prière de la foi.

14 Et tu aideras à régler tout cela, selon les alliances de l’Église, avant d’entreprendre ton voyage chez les Lamanites.

15 Et ce que tu feras te sera adonné à partir du moment où tu partiras, jusqu’au moment où tu reviendras.

16 Et tu dois ouvrir la bouche en tout temps, annonçant mon Évangile d’une voix pleine d’allégresse. Amen.
 

 

SECTION 29

Révélation donnée en septembre 1830, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, en présence de six anciens, à Fayette (New York). Cette révélation fut donnée quelques jours avant la conférence qui devait commencer le 26 septembre 1830.

 

1–8, Le Christ rassemble ses élus. 9–11, Sa venue marque le début du millénium. 12–13, Les Douze jugeront tout Israël. 14–21, Des signes, des fléaux et des désolations précéderont la Seconde Venue. 22–28, La dernière résurrection et le jugement final suivent le millénium. 29–35, Tout est spirituel pour le Seigneur. 36–39, Le diable et ses armées ont été chassés du ciel pour tenter l’homme. 40–45, La Chute et l’Expiation apportent le salut. 46–50, Les petits enfants sont rachetés par l’Expiation.

 

Écoutez la voix de Jésus-Christ, votre Rédempteur, le grand Je Suis, dont le bras de miséricorde a expié vos péchés ;

qui rassemblera son peuple comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, c’est-à-dire tous ceux qui écouteront ma voix, s’humilieront devant moi et m’invoqueront en prière fervente.

Voici, en vérité, en vérité, je vous dis que vos péchés vous sont maintenant pardonnés, c’est pourquoi vous recevez ces choses ; mais souvenez-vous de ne plus pécher, de peur que des périls ne s’abattent sur vous.

En vérité, je vous dis que vous êtes choisis d’entre le monde pour annoncer mon Évangile d’une voix pleine d’allégresse, comme avec le son d’une trompette.

Élevez votre cœur et réjouissez-vous, car je suis au milieu de vous et je suis votre avocat auprès du Père ; et son bon gré est de vous donner le royaume.

Et comme il est écrit : Tout ce que vous demanderez avec foi, étant unis dans la prière, comme je vous l’ai commandé, vous le recevrez.

Et vous êtes appelés à réaliser le rassemblement de mes élus, car mes élus entendent ma voix et ne s’endurcissent pas le cœur.

C’est pourquoi le décret est sorti du Père qu’ils seront rassemblés en un seul endroit à la surface de ce pays, afin de se préparer le cœur et d’être préparés en toutes choses en vue du jour où les tribulations et la désolation seront envoyées sur les méchants.

Car l’heure est proche et le jour sera bientôt là, où la terre sera mûre ; tous les orgueilleux et ceux qui pratiquent la méchanceté seront comme du chaume ; et je les brûlerai, dit le Seigneur des armées, pour que la méchanceté ne soit plus sur la terre.

10 Car l’heure est proche, et ce qui a été dit par mes apôtres doit s’accomplir, car cela arrivera comme ils l’ont dit.

11 Car je me révélerai du haut du ciel, avec toutes ses armées, avec puissance et une grande gloire, et je demeurerai pendant mille ans dans la justice avec les hommes sur la terre, et les méchants ne subsisteront pas.

12 De plus, en vérité, en vérité, je vous dis, et ceci est sorti en un ferme décret, par la volonté du Père, que mes apôtres, les Douze qui étaient avec moi dans mon ministère à Jérusalem, se tiendront à ma droite le jour de ma venue dans une colonne de feu, revêtus d’une robe de justice, une couronne sur la tête, en gloire, tout comme je le suis, pour juger toute la maison d’Israël, tous ceux qui m’ont aimé et ont gardé mes commandements, et personne d’autre.

13 Car une trompette sonnera longtemps et avec force, comme sur le mont Sinaï ; la terre tout entière tremblera, et ils ressusciteront, oui, ceux qui sont morts en moi, pour recevoir une couronne de justice et être revêtus, comme je le suis, pour être avec moi, afin que nous soyons un.

14 Mais voici, je vous dis qu’avant que ce grand jour ne vienne, le soleil sera obscurci, la lune sera changée en sang, les étoiles tomberont du ciel et il y aura des signes plus grands encore dans le ciel en haut et sur la terre en bas.

15 Et il y aura des pleurs et des lamentations parmi les armées des hommes,

16 et une grande tempête de grêle sera envoyée pour détruire les cultures de la terre.

17 Et à cause de la méchanceté du monde, il arrivera que je me vengerai des méchants, car ils ne veulent pas se repentir ; car la coupe de mon indignation est pleine ; car voici, mon sang ne les purifiera pas s’ils ne m’écoutent pas.

18 C’est pourquoi, moi, le Seigneur Dieu, j’enverrai sur la surface de la terre des mouches qui se saisiront de ses habitants, mangeront leur chair et introduiront en eux des vers ;

19 et leur langue sera liée, de sorte qu’ils ne parleront pas contre moi ; leur chair tombera de leurs os et leurs yeux de leurs orbites ;

20 Et il arrivera que les bêtes de la forêt et les oiseaux du ciel les dévoreront.

21 Et la grande et abominable Église, qui est la prostituée de toute la terre, sera abattue par un feu dévorant, selon ce qui est dit par la bouche d’Ezéchiel, le prophète, qui a parlé de ces choses, qui ne sont pas arrivées mais doivent se produire aussi sûrement que je vis, car les abominations ne régneront pas.

22 De plus, en vérité, en vérité, je vous dis que lorsque les mille ans seront terminés, et que les hommes recommenceront à renier leur Dieu, alors je n’épargnerai plus la terre que pour un peu de temps.

23 Et la fin viendra, le ciel et la terre seront consumés et passeront, et il y aura un nouveau ciel et une nouvelle terre.

24 Car tout ce qui est ancien passera et tout deviendra nouveau, le ciel et la terre et toute leur plénitude, les hommes et les bêtes, les oiseaux du ciel et les poissons de la mer.

25 Et ni un cheveu, ni un fétu de paille ne seront perdus, car c’est l’œuvre de ma main.

26 Mais voici, en vérité, je vous le dis, avant que la terre ne passe, Michel, mon archange, sonnera de la trompette ; et alors tous les morts se réveilleront, car leurs tombes seront ouvertes, et ils sortiront, oui, tous.

27 Et les justes seront rassemblés à ma droite pour la vie éternelle, et les méchants, à ma gauche ; j’aurai honte de les reconnaître devant le Père.

28 C’est pourquoi je leur dirai : Éloignez-vous de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges.

29 Et maintenant, voici, je vous le dis, jamais, à aucun moment, je n’ai déclaré de ma bouche qu’ils reviendraient, car là  je suis ils ne peuvent venir, car ils n’ont aucun pouvoir.

30 Mais souvenez-vous que tous mes jugements ne sont pas donnés aux hommes ; et mes paroles s’accompliront telles qu’elles sont sorties de ma bouche, de sorte que les premiers seront les derniers et que les derniers seront les premiers dans toutes les choses que j’ai créées par la parole de ma puissance, qui est la puissance de mon Esprit ;

31 car c’est par la puissance de mon Esprit que je les ai créées, oui, toutes les choses, tant spirituelles que temporelles,

32 premièrement spirituelles, deuxièmement temporelles, ce qui est le commencement de mon œuvre ; et en outre, premièrement temporelles et deuxièmement spirituelles, ce qui est la fin de mon œuvre ;

33 et je vous parle de manière que vous compreniez selon votre nature ; mais pour moi, mes œuvres n’ont pas de fin ni de commencement ; mais il vous est donné de comprendre, parce que vous me l’avez demandé d’un commun accord.

34 C’est pourquoi, en vérité, je vous dis que pour moi toutes les choses sont spirituelles, et je ne vous ai jamais donné, en aucun temps, de loi qui fût temporelle, ni à aucun homme, ni aux enfants des hommes, ni à Adam, votre père, que j’ai créé.

35 Voici, je lui ai accordé d’agir par lui-même, et je lui ai donné un commandement, mais je ne lui ai pas donné de commandement temporel, car mes commandements sont spirituels ; ils ne sont ni naturels, ni temporels, ni charnels, ni sensuels.

36 Et il arriva qu’Adam fut tenté par le diable — car voici, le diable était avant Adam, car il se rebella contre moi, disant : Donne-moi ton honneur, qui est mon pouvoir ; et il détourna également de moi le tiers des armées du ciel à cause de leur libre arbitre ;

37 et ils furent précipités et devinrent ainsi le diable et ses anges ;

38 Et voici, il y a un lieu préparé pour eux depuis le commencement, lieu qui est l’enfer.

39 Et il faut que le diable tente les enfants des hommes, sinon ils ne pourraient pas agir par eux-mêmes ; car s’ils n’avaient jamais ce qui est amer, ils ne pourraient pas connaître ce qui est doux —

40 c’est pourquoi, il arriva que le diable tenta Adam, et celui-ci prit du fruit défendu et transgressa le commandement, et en cela il devint assujetti à la volonté du diable, parce qu’il avait cédé à la tentation.

41 C’est pourquoi, moi, le Seigneur Dieu, je le fis chasser du jardin d’Éden, de ma présence, à cause de sa transgression, en quoi il devint spirituellement mort, ce qui est la première mort, c’est-à-dire cette même mort qui est la dernière mort, qui est spirituelle, qui sera prononcée sur les méchants lorsque je dirai : Éloignez-vous, maudits.

42 Mais voici, je vous dis que moi, le Seigneur Dieu, j’ai donné à Adam et à sa postérité de ne pas mourir quant à la mort temporelle, avant que moi, le Seigneur Dieu, j’eusse envoyé des anges pour leur annoncer le repentir et la rédemption par la foi au nom de mon Fils unique.

43 Et c’est ainsi que moi, le Seigneur Dieu, j’ai désigné à l’homme les jours de son épreuve, afin que, par sa mort naturelle, il soit ressuscité dans l’immortalité pour la vie éternelle, oui, tous ceux qui croiront.

44 Et ceux qui ne croient pas, pour la damnation éternelle ; car ils ne peuvent pas être rachetés de leur chute spirituelle, parce qu’ils ne se repentent pas.

45 Car ils aiment les ténèbres plutôt que la lumière, leurs actions sont mauvaises, et ils reçoivent leurs gages de celui auquel ils trouvent bon d’obéir.

46 Mais voici, je vous dis que les petits enfants sont rachetés depuis la fondation du monde par l’intermédiaire de mon Fils unique ;

47 c’est pourquoi, ils ne peuvent pécher, car le pouvoir de tenter les petits enfants n’est donné à Satan que lorsqu’ils commencent à devenir responsables devant moi.

48 Car cela leur est donné comme je le veux, selon mon bon plaisir, afin que de grandes choses soient requises de leurs pères.

49 Et de plus, je vous le dis, n’ai-je pas commandé à quiconque a de la connaissance de se repentir ?

50 Quant à celui qui n’a pas d’intelligence, il m’appartient de faire selon ce qui est écrit. Et maintenant, je ne vous en déclare pas davantage en ce moment. Amen.
 

 

SECTION 30

Révélation donnée en septembre 1830, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à David Whitmer, Peter Whitmer, fils, et John Whitmer, à Fayette (New York), après trois jours de conférence, à Fayette, mais avant que les anciens de l’Église ne se fussent séparés. Ce texte fut publié à l’origine sous forme de trois révélations. Le prophète les combina en une seule section pour l’édition de 1835 des Doctrine et Alliances.

 

1–4, David Whitmer est réprimandé pour n’avoir pas servi diligemment. 5–8, Peter Whitmer, fils, doit accompagner Oliver Cowdery pour une mission chez les Lamanites. 9–11, John Whitmer est appelé à prêcher l’Évangile.

 

Voici, je te dis, David, que tu as craint l’homme et que tu n’as pas eu confiance en moi pour avoir de la force, comme tu l’aurais dû.

Mais ton esprit s’est préoccupé davantage des choses de la terre que de mes choses à moi, ton Créateur, et du ministère auquel tu as été appelé, et tu n’as pas prêté attention à mon Esprit et à ceux qui étaient placés au-dessus de toi, mais tu t’es laissé persuader par ceux à qui je n’ai pas donné de commandements.

C’est pourquoi, tu en es réduit à m’interroger toi-même et à méditer sur les choses que tu as reçues.

Et ton foyer sera dans la maison de ton père, jusqu’à ce que je te donne d’autres commandements. Et tu t’occuperas du ministère dans l’Église, devant le monde et dans les régions alentour. Amen.

Voici, je te dis, Peter, que tu entreprendras ton voyage avec ton frère Oliver, car le moment est venu où il m’est opportun que tu ouvres la bouche pour annoncer mon Évangile ; c’est pourquoi, ne crains pas, mais prête attention aux paroles et aux conseils que ton frère te donnera.

Et sois affligé dans toutes ses afflictions, élevant toujours le cœur vers moi en prière et avec foi, pour sa délivrance et la tienne, car je lui ai donné le pouvoir d’édifier mon Église chez les Lamanites.

Et je n’ai désigné personne pour le conseiller comme son supérieur dans l’Église, concernant les affaires de l’Église, si ce n’est son frère Joseph Smith, fils.

C’est pourquoi, prête attention à ces choses et sois diligent à garder mes commandements, et tu seras béni au point d’avoir la vie éternelle. Amen.

Voici, je te dis, mon serviteur John, qu’à partir de maintenant, tu commenceras à proclamer mon Évangile comme avec la voix d’une trompette.

10 Et tu travailleras chez ton frère Philip Burroughs et dans la région alentour, oui, partout où tu pourras être entendu, jusqu’à ce que je te commande de t’en aller.

11 Et dorénavant tu accompliras tout ton travail en Sion de toute ton âme ; oui, tu ouvriras toujours la bouche pour ma cause sans craindre ce que l’homme peut faire, car je suis avec toi. Amen.
 

 

SECTION 31

Révélation donnée en septembre 1830, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Thomas B. Marsh. Cela se passa immédiatement après une conférence de l’Église (voir le chapeau de la section 30). Thomas B. Marsh avait été baptisé un peu plus tôt, ce mois-là, et avait été ordonné ancien dans l’Église avant que cette révélation ne fût donnée.

 

1–6, Thomas B. Marsh est appelé à prêcher l’Évangile et est rassuré quant au bien-être de sa famille. 7–13, Il lui est recommandé d’être patient, de toujours prier et de suivre le Consolateur.

 

Thomas, mon fils, tu es béni à cause de ta foi en mon œuvre.

Voici, tu as eu beaucoup d’afflictions à cause de ta famille ; néanmoins, je te bénirai, ainsi que ta famille, oui, tes petits ; et le jour vient où ils croiront, connaîtront la vérité et seront un avec toi dans mon Église.

Élève ton cœur et réjouis-toi, car l’heure de ta mission est venue ; ta langue sera déliée, et tu annonceras la bonne nouvelle d’une grande joie à cette génération.

Tu annonceras les choses qui ont été révélées à mon serviteur, Joseph Smith, fils. Tu commenceras dorénavant à prêcher, oui, à moissonner dans le champ qui blanchit déjà pour être brûlé.

C’est pourquoi, lance ta faucille de toute ton âme, et tes péchés te sont pardonnés, et ton dos sera chargé de gerbes, car l’ouvrier mérite son salaire. C’est pourquoi ta famille vivra.

Voici, en vérité, je te le dis, ne la quitte que pour un peu de temps, et annonce ma parole, et je préparerai un lieu pour elle.

Oui, j’ouvrirai le cœur des gens, et ils te recevront. Et j’établirai une Église par ta main.

Tu les fortifieras et les prépareras pour le moment où ils seront rassemblés.

Sois patient dans les afflictions, n’insulte pas ceux qui insultent. Gouverne ta maison avec douceur et sois constant.

10 Voici, je te dis que tu seras médecin pour l’Église, mais pas pour le monde, car il ne te recevra pas.

11 Va là où je veux, et le Consolateur te dira ce que tu feras et où tu iras.

12 Prie toujours de peur d’entrer en tentation et de perdre ta récompense.

13 Sois fidèle jusqu’à la fin, et voici, je suis avec toi. Ces paroles ne sont pas de l’homme ni des hommes, mais de moi, Jésus-Christ, ton Rédempteur, par la volonté du Père. Amen.
 

 

SECTION 32

Révélation donnée début octobre 1830, à Manchester (New York) par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Parley P. Pratt et Ziba Peterson. Les anciens éprouvaient à l’égard des Lamanites un grand intérêt et de profondes aspirations, l’Église ayant appris par le Livre de Mormon les bénédictions qui avaient été prédites pour eux. En conséquence, une prière fut adressée au Seigneur pour qu’il manifestât sa volonté sur le point de savoir s’il fallait envoyer des anciens à ce moment-là aux tribus indiennes de l’Ouest. C’est alors que cette révélation fut donnée.

 

1–3, Parley P. Pratt et Ziba Peterson sont appelés à prêcher aux Lamanites et à accompagner Oliver Cowdery et Peter Whitmer, fils. 4–5, Ils doivent prier pour comprendre les Écritures.

 

Et maintenant, en ce qui concerne mon serviteur Parley P. Pratt, voici, je lui dis que comme je vis, je veux qu’il annonce mon Évangile, reçoive mes instructions et soit doux et humble de cœur.

Ce que j’ai décrété pour lui, c’est qu’il doit aller avec mes serviteurs, Oliver Cowdery et Peter Whitmer, fils, dans le désert chez les Lamanites.

Et Ziba Peterson ira aussi avec eux, et j’irai moi-même avec eux et je serai au milieu d’eux ; je suis leur Avocat auprès du Père, et rien ne prévaudra contre eux.

Et ils prêteront attention à ce qui est écrit et ne prétendront à aucune autre révélation, et ils prieront toujours, pour que je le dévoile à leur intelligence.

Et ils prêteront attention à ces paroles et ne les prendront pas à la légère, et je les bénirai. Amen.
 

 

SECTION 33

Révélation donnée en octobre 1830, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Ezra Thayre et à Northrop Sweet, à Fayette (New York). En introduisant cette révélation, l’histoire de Joseph Smith affirme que « le Seigneur … est toujours prêt à instruire ceux qui cherchent diligemment avec foi ».

 

1–4, Des ouvriers sont appelés pour annoncer l’Évangile à la onzième heure. 5–6, L’Église est établie et les élus doivent être rassemblés. 7–10, Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. 11–15, L’Église est bâtie sur le roc de l’Évangile. 16–18, Préparez-vous pour la venue de l’Époux.

 

Voici, je vous le dis, mes serviteurs Ezra et Northrop : ouvrez les oreilles et écoutez la voix du Seigneur, votre Dieu, dont la parole est vive et puissante, plus acérée qu’une épée à double tranchant, qui sépare les jointures et la moelle, l’âme et l’esprit, et discerne les pensées et les intentions du cœur.

Car, en vérité, en vérité, je vous dis que vous êtes appelés à élever la voix comme avec le son d’une trompette pour annoncer mon Évangile à une génération perverse et corrompue.

Car voici, le champ blanchit déjà pour la moisson ; c’est la onzième heure et la dernière fois que je vais appeler des ouvriers dans ma vigne.

Ma vigne s’est entièrement corrompue ; il n’y a personne qui fasse le bien, si ce n’est quelques-uns ; et, dans beaucoup de cas, ils sont dans l’erreur à cause des intrigues de prêtres, tous ayant l’esprit corrompu.

Et en vérité, en vérité, je vous le dis, cette Église, c’est moi qui l’ai établie et qui l’ai appelée à sortir du désert.

Et de même, je rassemblerai mes élus des quatre coins de la terre, oui, tous ceux qui croiront en moi et écouteront ma voix.

Oui, en vérité, en vérité, je vous dis que le champ blanchit déjà pour la moisson ; c’est pourquoi lancez vos faucilles et moissonnez de toute votre puissance, de tout votre esprit et de toute votre force.

Ouvrez la bouche, et elle sera remplie ; et vous deviendrez comme Néphi, autrefois, qui quitta Jérusalem pour voyager dans le désert.

Oui, ouvrez la bouche, et ne vous ménagez pas, et vous aurez le dos chargé de gerbes, car voici, je suis avec vous.

10 Oui, ouvrez la bouche et elle sera remplie pour dire : Repentez-vous, repentez-vous, préparez le chemin du Seigneur et aplanissez ses sentiers, car le royaume des cieux est proche ;

11 oui, repentez-vous tous et soyez tous baptisés pour la rémission de vos péchés ; oui, soyez baptisés d’eau, et alors viendra le baptême de feu et du Saint-Esprit.

12 Voici, en vérité, en vérité, je vous le dis, c’est là mon Évangile ; et souvenez-vous qu’ils auront foi en moi, sinon ils ne pourront en aucune façon être sauvés ;

13 et c’est sur ce roc que je bâtirai mon Église ; oui, c’est sur ce roc que vous êtes bâtis, et si vous continuez, les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre vous.

14 Et vous vous souviendrez des articles et des alliances de l’Église pour les garder.

15 Quiconque aura la foi, vous le confirmerez dans mon Église par l’imposition des mains, et je lui conférerai le don du Saint-Esprit.

16 Et le Livre de Mormon et les Saintes Écritures vous sont donnés par moi pour votre instruction ; et la puissance de mon Esprit vivifie tout.

17 C’est pourquoi, soyez fidèles, priant toujours, tenant votre lampe prête et allumée et ayant de l’huile avec vous afin d’être prêts au moment de la venue de l’Époux ;

18 car voici, en vérité, en vérité, je vous dis que je aviens rapidement. J’ai dit. Amen.
 

 

SECTION 34

Révélation donnée le 4 novembre 1830, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Orson Pratt, à Fayette (New York). Frère Pratt avait, à l’époque, dix-neuf ans. Il avait été converti et baptisé dès qu’il avait entendu son frère aîné, Parley P. Pratt, prêcher l’Évangile rétabli, six semaines plus tôt. Cette révélation fut reçue dans la maison de Peter Whitmer, père.

 

1–4, Les fidèles deviennent les fils de Dieu par l’Expiation. 5–9, La prédication de l’Évangile prépare le chemin de la Seconde Venue. 10–12, La prophétie est produite par la puissance du Saint-Esprit.

 

Mon fils Orson, écoute, et entends, et fais attention à ce que je te dirai, moi, le Seigneur Dieu, oui, Jésus-Christ, ton Rédempteur ;

la lumière et la vie du monde, une lumière qui brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne la comprennent pas,

qui a tant aimé le monde, qu’il a donné sa vie, afin que tous ceux qui croient deviennent les fils de Dieu. C’est pourquoi tu es mon fils ;

et tu es béni parce que tu as cru ;

et tu es béni davantage parce que je t’appelle à prêcher mon Évangile,

à élever la voix comme avec le son d’une trompette, longtemps et avec force, pour appeler au repentir une génération perverse et corrompue, préparant le chemin du Seigneur pour sa seconde venue.

Car voici, en vérité, en vérité, je te le dis, le temps est proche où je viendrai dans une nuée avec puissance et une grande gloire.

Et ce sera un grand jour que le moment de ma venue, car toutes les nations trembleront.

Mais avant que ce grand jour ne vienne, le soleil sera obscurci, la lune sera changée en sang, les étoiles refuseront leur lumière, et certaines tomberont, et de grandes destructions attendent les méchants.

10 C’est pourquoi, élève la voix et ne te ménage pas, car le Seigneur Dieu a parlé. Prophétise donc, et ce sera donné par la puissance du Saint-Esprit.

11 Et si tu es fidèle, voici, je suis avec toi jusqu’à ce que je vienne.

12 Et en vérité, en vérité, je te le dis, je viens rapidement. Je suis ton Seigneur et ton Rédempteur. J’ai dit. Amen.
 

 

SECTION 35

Révélation donnée le 7 décembre 1830, à Joseph Smith, le prophète, et à Sidney Rigdon, à ou près de Fayette (New York). À l’époque, le prophète était occupé, presque tous les jours, à faire une traduction de la Bible. La traduction fut entreprise dès juin 1830, et Oliver Cowdery et John Whitmer avaient joué tous les deux le rôle de secrétaire. Puisqu’ils étaient maintenant appelés à d’autres devoirs, ce fut Sidney Rigdon qui fut appelé, par désignation divine, pour être secrétaire du prophète dans cette œuvre (voir verset 20). L’histoire de Joseph Smith dit ce qui suit à titre de préface à l’enregistrement de cette révélation : « En décembre, Sidney Rigdon vint [d’Ohio] pour consulter le Seigneur, et il était accompagné d’Edward Partridge … Peu après l’arrivée de ces deux frères, le Seigneur parla comme suit ».

 

1–2, Comment les hommes peuvent devenir les fils de Dieu. 3–7, Sidney Rigdon est appelé à baptiser et à conférer le Saint-Esprit. 8–12, Les signes et les miracles se font par la foi. 13–16, Les serviteurs du Seigneur fouleront les nations par la puissance de l’Esprit. 17–19, Joseph Smith détient les clefs des mystères. 20–21, Les élus supporteront le jour de la venue du Seigneur. 22–27, Israël sera sauvé.

 

Écoutez la voix du Seigneur, votre Dieu, l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin, dont le chemin est une même ronde éternelle, toujours le même aujourd’hui, comme hier, et à jamais.

Je suis Jésus-Christ, le Fils de Dieu, qui fus crucifié pour les péchés du monde, afin que tous ceux qui croient en mon nom deviennent les fils de Dieu, c’est-à-dire un en moi, comme je suis un dans le Père et comme le Père est un en moi, afin que nous soyons un.

Voici, en vérité, en vérité, je dis à mon serviteur Sidney : Je vous ai observés, toi et tes œuvres. J’ai entendu tes prières et t’ai préparé pour une œuvre plus grande.

Tu es béni, car tu feras de grandes choses. Voici, tu as été envoyé, tout comme Jean, préparer le chemin devant moi, et devant Élie qui doit venir, et tu ne le savais pas.

Tu as baptisé d’eau pour le repentir, mais ils n’ont pas reçu le Saint-Esprit.

Mais maintenant, je te donne le commandement de baptiser d’eau, et ils recevront le Saint-Esprit par l’imposition des mains, comme le faisaient les apôtres autrefois.

Et il arrivera qu’il y aura une grande œuvre dans le pays, oui, parmi les Gentils, car leur folie et leurs abominations seront dévoilées aux yeux de tous les hommes.

Car je suis Dieu, et mon bras n’est pas raccourci ; et je montrerai des miracles, des signes et des prodiges à tous ceux qui croient en mon nom.

Et tous ceux qui le demanderont en mon nom, avec foichasseront les démonsguériront les malades, rendront la vue aux aveugles, l’ouïe aux sourds, la parole aux muets et l’usage de leurs jambes aux boiteux.

10 Et le temps vient rapidement où de grandes choses seront montrées aux enfants des hommes ;

11 mais rien ne sera montré sans la foi, si ce n’est des désolations sur Babylone, celle-là même qui a fait boire à toutes les nations le vin de la colère de sa fornication.

12 Et il n’en est aucun qui fasse le bien, si ce n’est ceux qui sont prêts à recevoir la plénitude de mon Évangile, que j’ai envoyée à cette génération.

13 C’est pourquoi je fais appel aux choses faibles du monde, à ceux qui sont sans instruction, qui sont méprisés, pour qu’ils foulent les nations par la puissance de mon Esprit.

14 Et leur bras sera mon bras, et je serai leur protection et leur bouclier ; je leur ceindrai les reins, et ils combattront vaillamment pour moi, et leurs ennemis seront sous leurs pieds ; je laisserai tomber l’épée en leur faveur, et je les préserverai par le feu de mon indignation.

15 Et l’Évangile sera prêché aux pauvres et aux humbles, et ils attendront le moment de ma venue, car il est proche ;

16 et ils apprendront la parabole du figuier, car déjà maintenant l’été est proche.

17 Et j’ai envoyé la plénitude de mon Évangile par la main de mon serviteur Joseph et je l’ai béni dans sa faiblesse.

18 Et je lui ai donné les clefs du mystère de ces choses qui ont été scellées, c’est-à-dire des choses qui étaient depuis la fondation du monde et des choses qui viendront depuis ce moment jusqu’au moment de ma venue, et cela, s’il demeure en moi ; sinon, j’en mettrai un autre à sa place.

19 C’est pourquoi, veille sur lui pour que sa foi ne l’abandonne pas, et elle sera donnée par le Consolateur, le Saint-Esprit, qui connaît toutes choses.

20 Et je te donne le commandement d’écrire pour lui ; et les Écritures seront données telles qu’elles sont en mon sein, pour le salut de mes élus.

21 Car ils entendront ma voix et me verront, et ne dormiront pas, et supporteront le jour de ma venue ; car ils seront purifiés, tout comme je suis pur.

22 Et maintenant, je te le dis, demeure avec lui, et il voyagera avec toi ; ne l’abandonne pas, et tout cela s’accomplira certainement.

23 Et puisque vous n’écrivez pas, voici, il lui sera donné de prophétiser ; tu prêcheras mon Évangile et feras appel aux saints prophètes pour prouver ses paroles telles qu’elles lui seront données.

24 Gardez tous les commandements et alliances par lesquels vous êtes liés, et j’ébranlerai les cieux pour votre bien, Satan tremblera, et Sion se réjouira sur les collines et prospérera.

25 Et Israël sera sauvé quand je le jugerai bon ; il sera conduit par les clefs que j’ai données et il ne sera plus du tout confondu.

26 Élevez votre cœur et réjouissez-vous, votre rédemption approche.

27 Ne crains pas, petit troupeau, le royaume est à toi jusqu’à ce que je vienne. Voici, je viens rapidement. J’ai dit. Amen.
 

 

SECTION 36

Révélation donnée le 9 décembre 1830, près de Fayette (New York), par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Edward Partridge (voir le chapeau de la section 35). L’histoire de Joseph Smith dit qu’Edward Partridge « était un modèle de piété, et un des grands hommes du Seigneur ».

 

1–3, Le Seigneur pose la main sur Edward Partridge par la main de Sidney Rigdon. 4–8, Quiconque reçoit l’Évangile et la prêtrise doit être appelé à aller prêcher.

 

Ainsi dit le Seigneur Dieu, le Puissant d’Israël : Voici, je te dis, mon serviteur Edward, que tu es béni, que tes péchés te sont pardonnés, et que tu es appelé à prêcher mon Évangile comme avec la voix d’une trompette.

Et je poserai la main sur toi, par la main de mon serviteur Sidney Rigdon, et tu recevras mon Esprit, le Saint-Esprit, oui, le Consolateur, qui t’enseignera les choses paisibles du royaume ;

et tu l’annonceras d’une voix forte, en disant : Hosanna, béni soit le nom du Dieu Très Haut.

Et maintenant, je te donne cet appel et ce commandement concernant tous les hommes :

que tous ceux qui viendront devant mes serviteurs Sidney Rigdon et Joseph Smith, fils, pour embrasser cet appel et ce commandement, seront ordonnés et envoyés prêcher l’Évangile éternel parmi les nations,

appelant au repentir, disant : Sauvez-vous de cette génération perverse, et arrachez-vous du feu, haïssant jusqu’à la tunique souillée par la chair.

Et ce commandement sera donné aux anciens de mon Église, que tout homme qui l’embrassera avec simplicité de cœur soit ordonné et envoyé comme je l’ai dit.

Je suis Jésus-Christ, le Fils de Dieu ; c’est pourquoi, ceignez-vous les reins, et j’entrerai soudain dans mon temple. J’ai dit. Amen.
 

 

SECTION 37

Révélation donnée en décembre 1830, à Joseph Smith, le prophète, et à Sidney Rigdon, près de Fayette (New York). Le premier commandement concernant le rassemblement dans notre dispensation y est donné.

 

1–4, Les saints sont appelés à se rassembler en Ohio.

 

Voici, je vous dis qu’il ne m’est pas opportun que vous en traduisiez davantage avant d’aller en Ohio, et cela à cause de l’ennemi, et dans votre intérêt.

Et de plus, je vous dis que vous ne partirez pas avant d’avoir prêché mon Évangile dans cette région et d’avoir fortifié l’Église partout où elle se trouve, et plus spécialement à Colesville ; car voici, ils me prient avec beaucoup de foi.

De plus, je donne à l’Église le commandement qu’il m’est opportun qu’elle se rassemble en Ohio pour le moment où mon serviteur Oliver Cowdery retournera vers elle.

Voici, il y a là de la sagesse, et que chacun choisisse pour lui-même jusqu’à ce que je vienne. J’ai dit. Amen.
 

 

SECTION 38

Révélation donnée le 2 janvier 1831, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Fayette (New York). Ce fut à l’occasion d’une conférence de l’Église.

 

1–6, Le Christ a créé toutes choses. 7–8, Il est au milieu de ses saints, qui le verront bientôt. 9–12, Toute chair est corrompue devant lui. 13–22, Il a réservé, dans le temps et dans l’éternité, une terre de promission à ses saints. 23–27, Il est commandé aux saints d’être un et de se considérer mutuellement comme frères. 28–29, Prédiction de guerres. 30–33, Les saints seront revêtus du pouvoir d’en haut et iront parmi toutes les nations. 34–42, Il est commandé à l’Église de prendre soin des pauvres et des nécessiteux, et de rechercher les richesses de l’éternité.

 

Ainsi dit le Seigneur, votre Dieu, oui, Jésus-Christ, le grand Je Suis, l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin, celui-là même qui contempla la vaste étendue de l’éternité et toutes les carmées séraphiques du ciel avant que le monde ne fût fait,

celui-là même qui connaît toutes les choses, car toutes les choses sont présentes devant mes yeux ;

Je suis celui-là même qui parla, et le monde fut fait, et tout vint par moi.

Je suis celui qui a pris la Sion d’Hénoc en son sein, et en vérité, je le dis, même tous ceux qui ont cru en mon nom, car je suis le Christ et j’ai plaidé devant le Père pour eux, en mon propre nom, par la vertu du sang que j’ai versé.

Mais voici, j’ai gardé le reste, les méchants, dans les chaînes des ténèbres, jusqu’au jugement du grand jour qui viendra à la fin de la terre.

Et c’est ainsi que je ferai garder les méchants qui ne veulent pas écouter ma voix mais s’endurcissent le cœur, et terrible, terrible, terrible est leur condamnation.

Mais voici, en vérité, en vérité, je vous dis que j’ai les yeux sur vous. Je suis bau milieu de vous, et vous ne pouvez me voir.

Mais le jour vient bientôt où vous me averrez et saurez que je suis ; car le voile des ténèbres sera bientôt déchiré, mais celui qui n’est pas purifié ne supportera pas le jour.

C’est pourquoi, ceignez-vous les reins et soyez préparés. Voici, le royaume est à vous, et l’ennemi ne vaincra pas.

10 En vérité, je vous le dis, vous êtes purs, mais pas tous ; et il n’est personne d’autre en qui je me complaise.

11 Car toute chair est corrompue devant moi, et les pouvoirs des ténèbres règnent sur la terre parmi les enfants des hommes en présence de toutes les armées du ciel,

12 ce qui fait régner le silence ; toute l’éternité est peinée, et les anges attendent le grand commandement de moissonner la terre, de rassembler l’ivraie, pour qu’elle soit brûlée. Et voici, l’ennemi est coalisé.

13 Et je vous montre maintenant un mystère, une chose qui est gardée dans les chambres secrètes pour provoquer, avec le temps, votre destruction, et vous ne le saviez pas.

14 Mais maintenant, je vous le dis, vous êtes bénis, non à cause de votre iniquité ni de votre cœur incrédule, car, en vérité, certains d’entre vous sont coupables devant moi ; mais je serai miséricordieux envers votre faiblesse.

15 C’est pourquoi, soyez dorénavant forts ; ne craignez pas, car le royaume est à vous.

16 Et je vous donne, pour votre salut, un commandement, car j’ai entendu vos prières ; les pauvres se sont plaints devant moi, et les riches, c’est moi qui les ai faits ; toute chair est mienne et, avec moi, il n’y a pas d’acception de personnes.

17 Et j’ai rendu la terre riche, et voici, elle est mon marchepied ; c’est pourquoi je me tiendrai de nouveau sur elle.

18 Et je vous propose et daigne vous donner de plus grandes richesses, même une terre de promission, une terre où coulent le lait et le miel, sur laquelle il n’y aura pas de malédiction lorsque le Seigneur viendra.

19 Et je vous la donnerai pour pays de votre héritage, si vous la recherchez de tout votre cœur.

20 Et ce sera là mon alliance avec vous : vous l’aurez éternellement pour pays de votre héritage et pour l’héritage de vos enfants, tant que la terre demeurera, et vous la posséderez de nouveau dans l’éternité, car elle ne passera plus.

21 Mais je vous le dis, en vérité, le temps viendra où vous n’aurez ni roi ni gouverneur, car je serai votre roi et je veillerai sur vous.

22 C’est pourquoi, entendez ma voix et suivez-moi, et vous serez un peuple libre et vous n’aurez d’autres lois que les miennes, lorsque je viendrai, car je suis votre législateur, et qu’est-ce qui peut retenir ma main ?

23 Mais en vérité, je vous le dis, instruisez-vous les uns les autres, selon l’office auquel je vous ai désignés.

24 Et que chacun estime son frère comme lui-même et pratique la vertu et la sainteté devant moi.

25 Et je vous le dis encore, que chacun estime son frère comme lui-même.

26 Car qui d’entre vous, ayant douze fils, et ne faisant pas d’acception de personnes entre eux, s’ils le servent docilement, s’il dit à l’un : Revêts-toi de robes et assieds-toi ici, et à l’autre : Revêts-toi de haillons et assieds-toi là, pourra contempler ses fils et dire : Je suis juste ?

27 Voici, je vous ai donné cela comme parabole, et c’est ainsi que je suis. Je vous dis : Soyez un ; et si vous n’êtes pas un, vous n’êtes pas de moi.

28 De plus, je vous dis que l’ennemi complote dans les chambres secrètes contre votre vie.

29 Vous entendez parler de guerres dans les pays lointains, et vous dites qu’il y aura bientôt de grandes guerres dans les pays lointains, mais vous ne connaissez pas le cœur des hommes de votre propre pays.

30 Je vous dis ces choses à cause de vos prières ; amassez donc de la sagesse dans votre sein, de peur que la méchanceté des hommes ne vous révèle ces choses par leur méchanceté, d’une manière qui parlera à vos oreilles d’une voix plus forte que celle qui ébranlera la terre ; mais si vous êtes préparés, vous ne craindrez pas.

31 Et pour que vous échappiez au pouvoir de l’ennemi, et soyez rassemblés en moi, comme un peuple juste, sans tache et innocent,

32 pour cette raison, je vous ai donné le commandement d’aller en Ohio ; et je vous y donnerai ma loi ; et vous y serez dotés du pouvoir d’en haut.

33 Et c’est de là qu’iront parmi toutes les nations ceux que je veux, et il leur sera dit ce qu’ils feront ; car j’ai une grande œuvre en réserve, car Israël sera sauvé ; et je les conduirai là où je le veux, et aucun pouvoir ne retiendra ma main.

34 Et maintenant, je donne aux membres de l’Église de cette région le commandement de désigner certains hommes parmi eux, et ils seront désignés par la voix de l’Église.

35 Ils veilleront sur les pauvres et les nécessiteux, leur apporteront du soulagement pour qu’ils ne souffrent pas et les enverront là où je le leur ai commandé.

36 Et ce sera là leur travail : gouverner les affaires des biens de l’Église.

37 Et ceux qui ont des fermes qui ne peuvent se vendre, qu’elles soient laissées ou louées, comme bon leur semblera.

38 Veillez à ce que tout soit préservé ; et quand des hommes seront revêtus du pouvoir d’en haut et envoyés, toutes ces choses seront rassemblées dans le sein de l’Église.

39 Et si vous cherchez les richesses qu’il est de la volonté du Père de vous donner, vous serez les plus riches de tous les hommes, car vous aurez les richesses de l’éternité ; et les richesses de la terre m’appartiennent, et il faut que ce soit moi qui les donne ; mais prenez garde à l’orgueil, de peur de devenir comme les Néphites d’autrefois.

40 De plus, je vous le dis, je vous donne le commandement que chaque homme, qu’il soit ancien, prêtre, instructeur ou membre, se mette à l’œuvre de toutes ses forces, avec le travail de ses mains, pour préparer et accomplir les choses que j’ai commandées.

41 Et que votre prédication soit la voix d’avertissement, chacun à son voisin, avec douceur et humilité.

42 Et sortez de parmi les méchants. Sauvez-vous. Soyez purs, vous qui portez les vases du Seigneur. J’ai dit. Amen.
 

 

SECTION 39

Révélation donnée le 5 janvier 1831, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à James Covel, à Fayette (New York). James Covel, qui, pendant environ quarante ans, avait été pasteur méthodiste, fit alliance avec le Seigneur d’obéir à tous les commandements que le Seigneur lui donnerait par l’intermédiaire de Joseph, le prophète.

 

1–4, Les saints ont le pouvoir de devenir les fils de Dieu. 5–6, Recevoir l’Évangile c’est recevoir le Christ. 7–14, James Covel reçoit le commandement d’être baptisé et de travailler dans la vigne du Seigneur. 15–21, Les serviteurs du Seigneur doivent prêcher l’Évangile avant la Seconde Venue. 22–24, Ceux qui reçoivent l’Évangile seront rassemblés dans le temps et dans l’éternité.

 

Écoute et prête l’oreille à la voix de celui qui est de toute éternité à toute éternité, le grand Je Suis, Jésus-Christ,

la lumière et la vie du monde ; une lumière qui brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne la comprennent pas.

C’est moi qui suis venu au midi du temps chez les miens, et les miens ne m’ont pas reçu.

Mais à tous ceux qui m’ont reçu, je leur ai donné le pouvoir de devenir mes fils ; et de même, je donnerai à tous ceux qui me recevront le pouvoir de devenir mes fils.

Et en vérité, en vérité, je te le dis, celui qui reçoit mon Évangile me reçoit ; et celui qui ne reçoit pas mon Évangile ne me reçoit pas.

Et voici mon Évangile : le repentir et le baptême d’eau, et alors vient le baptême de feu et du Saint-Esprit, le Consolateur, qui montre toutes les choses et enseigne les choses paisibles du royaume.

Et maintenant, voici, je te le dis, mon serviteur James, j’ai observé tes œuvres et je te connais.

Et en vérité, je te le dis, ton cœur est maintenant droit devant moi, en ce moment ; et voici, j’ai répandu de grandes bénédictions sur ta tête.

Néanmoins, tu as vu beaucoup de tristesse, car tu m’as rejeté de nombreuses fois à cause de l’orgueil et des soucis du monde.

10 Mais voici, les jours de ta délivrance sont venus, si tu écoutes ma voix, qui te dit : Lève-toi et sois baptisé, et lave-toi de tes péchés, invoquant mon nom, et tu recevras mon Esprit et une bénédiction si grande que tu n’en as jamais connu de pareille.

11 Et si tu fais cela, je t’ai préparé pour une œuvre plus grande. Tu prêcheras la plénitude de mon Évangile, que j’ai envoyé en ces derniers jours, l’alliance que j’ai envoyée pour recouvrer mon peuple, qui est de la maison d’Israël.

12 Et il arrivera que du pouvoir reposera sur toi ; tu auras une grande foi, et je serai avec toi et j’irai devant ta face.

13 Tu es appelé à travailler dans ma vigne, à édifier mon Église et à faire avancer Sion, pour qu’elle se réjouisse sur les collines et s’épanouisse.

14 Voici, en vérité, en vérité, je te le dis, tu n’es pas appelé à aller dans les régions de l’Est, mais tu es appelé à aller en Ohio.

15 Et puisque mon peuple se rassemble en Ohio, j’ai gardé en réserve une bénédiction telle qu’on n’en connaît pas de pareille parmi les enfants des hommes, et elle sera déversée sur sa tête. Et c’est de là que des hommes iront dans toutes les nations.

16 Voici, en vérité, en vérité, je te dis que les gens en Ohio m’invoquent avec beaucoup de foi, pensant que je retiendrai ma main pour le jugement sur les nations, mais je ne puis nier ma parole.

17 C’est pourquoi mets-toi à l’œuvre de toutes tes forces et appelle des ouvriers fidèles dans ma vigne, afin qu’elle soit taillée pour la dernière fois.

18 Et s’ils se repentent, reçoivent la plénitude de mon Évangile et deviennent sanctifiés, je retiendrai ma main pour le jugement.

19 C’est pourquoi va, criant d’une voix forte, disant : Le royaume des cieux est proche ; criant : Hosanna ! Béni soit le nom du Dieu Très Haut !

20 Va, baptisant d’eau, préparant le chemin devant ma face en vue du temps de ma venue.

21 Car le temps est proche ; nul n’en connaît le jour ni l’heure ; mais il viendra sûrement.

22 Et celui qui reçoit ces choses me reçoit ; et ils seront rassemblés en moi pour le temps et pour l’éternité.

23 De plus, il arrivera que tu imposeras les mains à tous ceux que tu baptiseras d’eau, et ils recevront le don du Saint-Esprit, attendront les signes de ma venue et me connaîtront.

24 Voici, je viens rapidement. J’ai dit. Amen.
 

 

SECTION 40

Révélation donnée le 6 janvier janvier 1831, à Joseph Smith, le prophète, et à Sidney Rigdon, à Fayette (New York). Avant de noter cette révélation, le prophète écrit, dans son histoire : « Lorsque James Covill rejeta la parole du Seigneur et retourna à ses anciens principes et à son ancien peuple, le Seigneur nous donna, à Sidney Rigdon et à moi, la révélation suivante ». (Voir la section 39)

 

1–3, La crainte des persécutions et les soucis du monde incitent à rejeter l’Évangile.

 

Voici, en vérité, je vous dis que le cœur de mon serviteur James Covel était droit devant moi, car il avait fait alliance avec moi d’obéir à ma parole.

Et il reçut la parole avec joie, mais Satan le tenta immédiatement, et la crainte des persécutions et les soucis du monde lui firent rejeter la parole.

C’est pourquoi il a rompu mon alliance, et il m’appartient de le traiter comme bon me semble. Amen.

 

 

SECTIONS 41 À 60

 

I 41 I 42 I 43 I 44 I 45 I 46 I 47 I 48 I 49 I 50 I 51 I 52 I 53 I 54 I 55 I 56 I 57 I 58 I 59 I 60

 

 

SECTION 41

Révélation donnée, le 4 février 1831, à l’Église par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Kirtland (Ohio). Cette révélation commande au prophète et aux anciens de l’Église de prier pour recevoir la « loi » de Dieu (voir section 42). Joseph Smith venait d’arriver de New York à Kirtland, et Leman Copley, membre de l’Église de Thompson (Ohio), localité voisine, « demanda que frère Joseph et Sidney [Rigdon] … habitent chez lui et il leur fournirait des maisons et des provisions ». La révélation suivante explique où Joseph et Sidney doivent habiter et appelle aussi Edward Partridge à être le premier évêque de l’Église.

 

1–3, Les anciens gouverneront l’Église par l’esprit de révélation. 4–6, Les vrais disciples reçoivent et gardent la loi du Seigneur. 7–12, Edward Partridge est appelé comme évêque pour l’Église.

 

Écoute et entends, ô mon peuple, dit le Seigneur et votre Dieu, toi que je mets mes délices à bénir de la plus grande de toutes les bénédictions, toi qui m’entends ; et vous qui ne m’entendez pas, qui avez professé mon nom, je vous maudirai de la plus pesante de toutes les malédictions.

Écoutez, ô anciens de mon Église que j’ai appelés, voici, je vous donne le commandement de vous assembler pour vous mettre d’accord sur ma parole ;

et vous recevrez ma loi, par la prière de votre foi, afin de savoir comment gouverner mon Église et avoir tout en ordre devant moi.

Et je serai votre gouverneur lorsque je viendrai. Voici, je viens rapidement, et vous veillerez à ce que ma loi soit gardée.

Celui qui reçoit ma loi et l’accomplit, celui-là est mon disciple. Celui qui dit qu’il la reçoit et ne l’accomplit pas, celui-là n’est pas mon disciple et sera chassé de parmi vous.

Car il ne convient pas que les choses qui appartiennent aux enfants du royaume soient données à ceux qui n’en sont pas dignes, ou aux chiens, ou que les perles soient jetées devant les pourceaux.

Et de plus, il convient que mon serviteur Joseph Smith, fils, se fasse construire une maison dans laquelle il vivra et traduira.

De plus, il convient que, pour autant qu’il garde mes commandements, mon serviteur Sidney Rigdon vive comme bon lui semble.

De plus, j’ai appelé mon serviteur Edward Partridge, et je donne le commandement qu’il soit désigné par la voix de l’Église et ordonné évêque de l’Église, qu’il laisse son commerce et consacre tout son temps aux travaux de l’Église ;

10 pour veiller à toutes choses, selon que cela lui sera indiqué dans mes lois, le jour où je les donnerai.

11 Et cela, parce que son cœur est pur devant moi, car il est semblable au Nathanaël d’autrefois, dans lequel il n’y avait point de fraude.

12 Ces paroles vous sont données et elles sont pures devant moi ; c’est pourquoi prenez garde à la façon dont vous les observez, car, le jour du jugement, vous en répondrez sur votre âme. J’ai dit. Amen.

 

SECTION 42

Révélation donnée en deux parties, les 9 et 23 février 1831, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Kirtland (Ohio). La première partie, constituée des versets 1 à 72, fut donnée en présence de douze anciens et en accomplissement de la promesse que le Seigneur avait faite précédemment, que la « loi » serait donnée en Ohio (voir section 38:32). La deuxième partie est constituée des versets 73 à 93. Le prophète spécifie que cette révélation « englobe la loi de l’Église ».

 

1–10, Les anciens sont appelés à prêcher l’Évangile, à baptiser les convertis et à édifier l’Église. 11–12, Ils doivent être appelés et ordonnés, et doivent enseigner les principes de l’Évangile qui se trouvent dans les Écritures. 13–17, Ils doivent enseigner et prophétiser par la puissance de l’Esprit. 18–29, Il est commandé aux saints de ne pas tuer, voler, mentir, convoiter, commettre l’adultère ou médire contre autrui. 30–39, Lois gouvernant la consécration des biens. 40–42, L’orgueil et l’oisiveté sont condamnés. 43–52, Les malades doivent être guéris par l’imposition des mains et par la foi. 53–60, Les Écritures gouvernent l’Église et elles doivent être proclamées au monde. 61–69, L’emplacement de la nouvelle Jérusalem et les mystères du royaume seront révélés. 70–73, Les biens consacrés doivent être utilisés pour entretenir les officiers de l’Église. 74–93, Lois gouvernant la fornication, l’adultère, le meurtre, le vol et la confession des péchés.

 

Écoutez, ô anciens de mon Église qui vous êtes assemblés en mon nom, Jésus-Christ, le Fils du Dieu vivant, le Sauveur du monde ; puisque vous croyez en mon nom et gardez mes commandements,

je vous le dis encore, écoutez et entendez, et obéissez à la loi que je vais vous donner.

Car en vérité, je le dis, puisque vous vous êtes assemblés selon le commandement que je vous avais donné, que vous êtes d’accord en ce qui concerne ce sujet particulier et que vous avez interrogé le Père en mon nom, ainsi donc, vous allez recevoir.

Voici, en vérité, je vous le dis, je vous donne ce premier commandement que vous irez en mon nom, chacun de vous, à l’exception de mes serviteurs Joseph Smith, fils, et Sidney Rigdon.

Et je leur donne le commandement d’aller pendant un peu de temps, et le moment de leur retour leur sera donné par la puissance de l’Esprit.

Et vous irez avec la puissance de mon Esprit, prêchant mon Évangile, deux par deux, en mon nom, élevant la voix comme avec le son d’une trompette, proclamant ma parole, comme des anges de Dieu.

Et vous irez, baptisant d’eau, disant : Repentez-vous, repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.

Et vous partirez d’ici dans les régions situées en direction de l’ouest ; et si vous en trouvez qui voudront vous recevoir, vous édifierez mon Église dans chaque région,

jusqu’à ce que vienne le temps où vous sera révélé d’en haut le moment où la ville de la nouvelle Jérusalem sera préparée, afin que vous soyez rassemblés, afin que vous soyez mon peuple, et je serai votre Dieu.

10 Et de plus, je vous dis que mon serviteur Edward Partridge remplira l’office auquel je l’ai désigné. Et il arrivera que s’il transgresse, un autre sera désigné à sa place. J’ai dit. Amen.

11 De plus, je vous dis qu’il ne sera donné à aucun homme d’aller prêcher mon Évangile ou d’édifier mon Église, s’il n’est ordonné par quelqu’un qui a l’autorité et dont l’Église sait qu’il a l’autorité et qui a été dûment ordonné par les chefs de l’Église.

12 De plus, les anciens, prêtres et instructeurs de l’Église enseigneront les principes de mon Évangile qui sont dans la Bible et le Livre de Mormon, lequel contient la plénitude de l’Évangile.

13 Et ils observeront les alliances et les articles de l’Église, et ce seront là leurs enseignements, selon qu’ils seront guidés par l’Esprit.

14 Et l’Esprit vous sera donné par la prière de la foi ; et si vous ne recevez pas l’Esprit, vous n’enseignerez pas.

15 Et vous veillerez à faire tout cela comme je l’ai commandé concernant votre enseignement, jusqu’à ce que la plénitude de mes Écritures soit donnée.

16 Et quand vous élèverez la voix par le Consolateur, vous parlerez et prophétiserez comme bon me semble.

17 Car voici, le Consolateur connaît tout et témoigne du Père et du Fils.

18 Et maintenant, voici, je parle à l’Église. Tu ne tueras pas ; celui qui tue n’aura pas de pardon dans ce monde ni dans le monde à venir.

19 De plus, je le dis, tu ne tueras pas ; mais celui qui tue mourra.

20 Tu ne déroberas pas ; celui qui dérobe et ne se repent pas, sera chassé.

21 Tu ne mentiras pas ; celui qui ment et ne se repent pas sera chassé.

22 Tu aimeras ta femme de tout ton cœur, et tu t’attacheras à elle et à personne d’autre.

23 Et celui qui regarde une femme pour la convoiter reniera la foi et n’aura pas l’Esprit ; et s’il ne se repent pas, il sera chassé.

24 Tu ne commettras pas l’adultère. Celui qui commet l’adultère et qui ne se repent pas, sera chassé.

25 Mais celui qui a commis l’adultère et se repent de tout son cœur, le délaisse et ne le fait plus, tu lui pardonneras.

26 Mais s’il le fait de nouveau, il ne lui sera pas pardonné, mais il sera chassé.

27 Tu ne médiras pas de ton prochain et tu ne lui feras aucun tort.

28 Tu sais que mes lois à ce sujet sont données dans mes Écritures ; celui qui pèche et ne se repent pas sera chassé.

29 Si tu m’aimes, tu me serviras et garderas tous mes commandements.

30 Et voici, tu te souviendras des pauvres et tu consacreras à leur entretien, par une alliance et un acte qui ne peuvent être rompus, cette partie de tes biens que tu as à leur donner.

31 Et si tu adonnes une partie de ta substance aux pauvres, c’est à moi que tu la donneras ; et elle sera déposée devant l’évêque de mon Église et ses conseillers, deux des anciens ou des grands prêtres, ceux qu’il désignera ou a désignés et mis à part dans ce but.

32 Et il arrivera que lorsque ces biens auront été déposés devant l’évêque de mon Église, et lorsqu’il aura reçu ces témoignages concernant la consécration des biens de mon Église, de sorte qu’ils ne peuvent pas être enlevés à l’Église, conformément à mes commandements, chacun sera rendu responsable devant moi, comme intendant de ses propres biens, ou de ce qu’il a reçu par consécration, c’est-à-dire ce qui lui suffit, à lui et à sa famille.

33 De plus, si, après cette première consécration, il y a entre les mains de l’Église, ou de quelqu’un qui en fait partie, plus de biens qu’il n’est nécessaire pour son entretien — lesquels sont un reste qui doit être consacré à l’évêque — ils seront gardés afin d’être distribués de temps en temps à ceux qui n’ont pas, afin que quiconque est nécessiteux soit amplement pourvu et reçoive selon ses besoins.

34 C’est pourquoi, le reste sera conservé dans mon magasin, afin d’être distribué aux pauvres et aux nécessiteux, sur décision du grand conseil de l’Église, et de l’évêque et de son conseil,

35 ainsi que pour acheter des terres pour le bien public de l’Église, pour construire des maisons de culte et bâtir la nouvelle Jérusalem qui sera révélée plus tard,

36 afin que le peuple de mon alliance soit rassemblé en ce jour-là où je viendrai dans mon temple. Et je fais cela pour le salut de mon peuple.

37 Et il arrivera que celui qui pèche et ne se repent pas sera chassé de l’Église et ne récupérera pas ce qu’il a consacré aux pauvres et aux nécessiteux de mon Église, ou, en d’autres termes, à moi.

38 Car dans la mesure où vous le faites aux plus petits de ceux-ci, c’est à moi que vous le faites.

39 Car il arrivera que ce que j’ai dit par la bouche de mes prophètes s’accomplira ; car je consacrerai aux pauvres de mon peuple, lequel est de la maison d’Israël, une partie des richesses de ceux d’entre les Gentils qui embrassent mon Évangile.

40 De plus, tu ne seras pas orgueilleux dans ton cœur. Que tous tes vêtements soient simples et que leur beauté ait la beauté de l’œuvre de tes mains.

41 Et que tout se fasse en pureté devant moi.

42 Tu ne seras pas paresseux, car le paresseux ne mangera pas le pain et ne portera pas les vêtements du travailleur.

43 Et tous ceux d’entre vous qui sont malades et n’ont pas la foi pour être guéris, mais croient, seront nourris en toute tendresse avec des herbes et une nourriture légère, et ce, pas de la main d’un ennemi.

44 Et les anciens de l’Église, deux ou plus, seront appelés, prieront pour eux et poseront les mains sur eux en mon nom. S’ils meurent, ils mourront pour moi, et s’ils vivent, ils vivront pour moi.

45 Vous vivrez ensemble dans l’amour, de sorte que vous pleurerez la perte de ceux qui meurent, et plus particulièrement de ceux qui n’ont pas l’espérance d’une glorieuse résurrection.

46 Et il arrivera que ceux qui meurent en moi ne goûteront pas la mort, car elle leur sera douce.

47 Et ceux qui ne meurent pas en moi, malheur à eux, car leur mort est amère.

48 De plus, il arrivera que celui qui a foi en moi pour être guéri, et dont la mort n’est pas arrêtée, sera guéri.

49 Celui qui a la foi pour voir verra.

50 Celui qui a la foi pour entendre entendra.

51 Le boiteux qui a la foi pour sauter sautera.

52 Et ceux qui n’ont pas la foi pour faire ces choses, mais croient en moi, ont le pouvoir de devenir mes fils ; et pour autant qu’ils n’enfreignent pas mes lois, tu supporteras leurs infirmités.

53 Tu te tiendras dans le lieu de ton intendance.

54 Tu ne prendras pas le vêtement de ton frère ; tu payeras ce que tu recevras de ton frère.

55 Et si tu obtiens plus qu’il n’est nécessaire pour ton entretien, tu le donneras à mon magasin pour que tout se fasse selon ce que j’ai dit.

56 Tu demanderas, et mes Écritures seront données comme je l’ai arrêté, et elles seront conservées en lieu sûr.

57 Et il est opportun que tu gardes le silence à leur sujet et ne les enseignes que lorsque tu les auras reçues entièrement.

58 Et je te donne le commandement de les enseigner à ce moment-là à tous les hommes, car elles seront enseignées à toutes les nations, familles, langues et peuples.

59 Tu prendras les choses que tu as reçues, qui t’ont été données comme loi dans mes Écritures, pour être ma loi pour gouverner mon Église.

60 Et celui qui s’y conforme sera sauvé, et celui qui ne s’y conforme pas sera damné, s’il persévère dans cette voie.

61 Si tu le demandes, tu recevras révélation sur révélation, connaissance sur connaissance, afin que tu connaisses les mystères et les choses paisibles, ce qui apporte la joie, ce qui apporte la vie éternelle.

62 Tu demanderas, et le lieu où la nouvelle Jérusalem sera bâtie te sera révélé quand je le jugerai bon.

63 Et voici, il arrivera que mes serviteurs seront envoyés vers l’est et vers l’ouest, vers le nord et vers le sud.

64 Et même maintenant, que celui qui va vers l’est enseigne à ceux qui se convertiront de fuir vers l’ouest, et cela en conséquence de ce qui va venir sur la terre, et des combinaisons secrètes.

65 Voici, tu observeras toutes ces choses, et ta récompense sera grande, car il t’est donné de connaître les mystères du royaume, mais il n’est pas donné au monde de les connaître.

66 Vous observerez les lois que vous avez reçues et vous serez fidèles.

67 Et vous recevrez plus tard les alliances de l’Église qui suffiront à vous établir, à la fois ici et dans la nouvelle Jérusalem.

68 C’est pourquoi, que celui qui manque de sagesse me la demande, et je la lui donnerai libéralement et sans faire de reproche.

69 Élevez votre cœur et réjouissez-vous, car c’est à vous que le royaume ou, en d’autres termes, les clefs de l’Église, a été donné. J’ai dit. Amen.

70 Les prêtres et les instructeurs auront leur intendance, tout comme les membres.

71 Et les familles des anciens ou des grands prêtres qui sont désignés pour aider l’évêque comme conseillers en toutes choses doivent être entretenues par les biens qui sont consacrés à l’évêque, pour le bien des pauvres et dans d’autres buts, comme il a été mentionné précédemment ;

72 ou bien, ils doivent recevoir une juste rémunération pour tous leurs services, que ce soit une intendance ou autre chose, selon ce qui aura été considéré comme étant le mieux, ou décidé par les conseillers et l’évêque.

73 Et l’évêque recevra aussi son entretien ou une juste rémunération de tous ses services dans l’Église.

74 Voici, en vérité, je vous dis que toute personne parmi vous qui a renvoyé son conjoint pour fornication, oui, en d’autres termes, si elle témoigne devant vous, en toute humilité de cœur, que tel est le cas, vous ne la chasserez pas de parmi vous.

75 Mais si vous découvrez qu’une personne a quitté son conjoint pour pratiquer l’adultère et que c’est elle-même qui commet l’offense, et que son conjoint est en vie, elle sera chassée de parmi vous.

76 Et de plus, je vous dis que vous serez vigilants et soigneux à prendre tous vos renseignements, pour ne recevoir aucune personne de ce genre parmi vous, si elle est mariée.

77 Et si elle n’est pas mariée, elle se repentira de tous ses péchés, ou vous ne la recevrez pas.

78 De plus, toute personne qui appartient à cette Église du Christ s’appliquera à garder tous les commandements et alliances de l’Église.

79 Et il arrivera que si quelqu’un parmi vous tue, il sera livré et traité selon les lois du pays ; car souvenez-vous qu’il n’y a pas de pardon pour lui ; et les preuves seront établies selon les lois du pays.

80 Et si un homme ou une femme commettent l’adultère, ils seront jugés devant deux anciens de l’Église ou plus, et toute parole sera établie contre eux par deux témoins de l’Église et non de l’ennemi ; mais s’il y a plus de deux témoins, c’est mieux.

81 Mais ils seront accusés par la bouche de deux témoins ; et les anciens présenteront l’affaire devant les membres de l’Église, et les membres de l’Église lèveront la main contre eux pour qu’ils soient traités selon la loi de Dieu.

82 Et si c’est possible, il est nécessaire que l’évêque soit présent aussi.

83 Et c’est ainsi que vous ferez dans tous les cas qui se présenteront à vous.

84 Et si un homme ou une femme dérobent, ils seront livrés à la loi du pays.

85 Et s’ils volent, ils seront livrés à la loi du pays.

86 Et s’ils mentent, ils seront livrés à la loi du pays.

87 Et s’ils se livrent à une forme quelconque d’iniquité, ils seront livrés à la loi, c’est-à-dire à celle de Dieu.

88 Et si ton frère ou ta sœur t’offensent, tu les prendras seul à seul, et s’ils confessent, vous vous réconcilierez.

89 S’ils ne confessent pas, tu les livreras à l’Église, pas aux membres, mais aux anciens. Cela se fera dans une réunion, et pas devant le monde.

90 Et si ton frère ou ta sœur en offensent beaucoup, ils seront châtiés devant beaucoup.

91 Et si quelqu’un offense ouvertement, il sera réprimandé ouvertement, afin qu’il ait honte. Et s’il ne confesse pas, il sera livré à la loi de Dieu.

92 Et si quelqu’un offense en secret, il sera réprimandé en secret, afin qu’il ait l’occasion de confesser en secret à celui ou à celle qu’il a offensé, et à Dieu, afin que l’Église ne lui fasse pas de reproche.

93 Et c’est ainsi que vous procéderez en tout. 

 

SECTION 43

Révélation donnée en février 1831, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Kirtland (Ohio). À cette époque, certains membres de l’Église étaient perturbés par des gens qui se prétendaient, indûment, être des révélateurs. Le prophète consulta le Seigneur et reçut cette communication adressée aux anciens de l’Église. La première partie traite de la forme du gouvernement de l’Église. La seconde partie contient un avertissement que les anciens doivent lancer aux nations de la terre.

 

1–7, Les révélations et les commandements ne sont donnés que par l’intermédiaire de celui qui est désigné. 8–14, Les saints sont sanctifiés en agissant en toute sainteté devant le Seigneur. 15–22, Les anciens sont envoyés appeler au repentir et préparer les hommes pour le grand jour du Seigneur. 23–28, Le Seigneur appelle les hommes par sa propre voix et par les forces de la nature. 29–35, Le millénium viendra et Satan sera lié.

 

Ô, écoutez, anciens de mon Église, et prêtez l’oreille aux paroles que je vais vous dire.

Car voici, en vérité, en vérité, je vous dis que vous avez reçu, comme loi pour mon Église, un commandement par l’intermédiaire de celui que je vous ai désigné pour recevoir de moi commandements et révélations.

Et vous saurez ceci en toute certitude, que nul autre n’est désigné pour vous, pour recevoir des commandements et des révélations jusqu’à ce que je le reprenne, s’il me reste fidèle.

Mais en vérité, en vérité, je vous dis que nul autre ne sera désigné pour ce don, si ce n’est par son intermédiaire ; car s’il lui est enlevé, il n’aura d’autre pouvoir que d’en désigner un autre à sa place.

Et ce sera une loi pour vous, pour que vous ne receviez pas comme révélations ou commandements les enseignements de quiconque viendra devant vous.

Et cela, je vous le donne, afin que vous ne soyez pas trompés, afin que vous sachiez qu’ils ne sont pas de moi.

Car en vérité, je vous dis que celui qui est ordonné de moi entrera par la porte et sera ordonné comme je vous l’ai dit précédemment, pour enseigner ces révélations que vous avez reçues et recevrez par l’intermédiaire de celui que j’ai désigné.

Et maintenant, voici, je vous donne le commandement de vous instruire et de vous édifier les uns les autres lorsque vous êtes assemblés, afin de savoir comment agir et diriger mon Église, comment agir concernant les points de la loi et des commandements que j’ai donnés.

Et c’est ainsi que vous deviendrez instruits dans la loi de mon Église et sanctifiés par ce que vous avez reçu, et vous vous engagerez à agir en toute sainteté devant moi,

10 afin que, si vous le faites, de la gloire soit ajoutée au royaume que vous avez reçu. Si vous ne le faites pas, ce que vous avez reçu vous sera enlevé.

11 Purifiez-vous de l’iniquité qui se trouve parmi vous ; sanctifiez-vous devant moi.

12 Et si vous désirez les gloires du royaume, désignez mon serviteur Joseph Smith, fils, et soutenez-le devant moi par la prière de la foi.

13 De plus, je vous dis que si vous désirez les mystères du royaume, fournissez-lui la nourriture et le vêtement, et tout ce dont il a besoin pour accomplir l’œuvre que je lui ai demandé d’accomplir.

14 Et si vous ne le faites pas, il restera pour ceux qui l’ont reçu, afin que je puisse me réserver un peuple qui sera pur devant moi.

15 Je le dis encore, écoutez, anciens de mon Église, que j’ai désignés : vous n’êtes pas envoyés pour être enseignés, mais pour enseigner aux enfants des hommes ce que j’ai mis entre vos mains par le pouvoir de mon Esprit.

16 Et vous allez être enseignés d’en haut. Sanctifiez-vous et vous serez dotés de pouvoir, afin de donner tout comme je l’ai dit.

17 Écoutez, car voici, le grand jour du Seigneur est tout proche.

18 Car le jour vient où le Seigneur fera retentir sa voix du ciel. Les cieux seront ébranlés, et la terre tremblera, et la trompette de Dieu sonnera longtemps et avec force, et dira aux nations endormies : Saints, levez-vous et vivez ; pécheurs, demeurez et dormez, jusqu’à ce que j’appelle de nouveau.

19 C’est pourquoi, ceignez-vous les reins, de peur de vous trouver parmi les méchants.

20 Élevez la voix et ne vous ménagez pas. Appelez les nations au repentir, jeunes et vieux, esclaves et libres, disant : Préparez-vous pour le grand jour du Seigneur.

21 Car si moi, qui suis un homme, j’élève la voix et appelle au repentir, et que vous me haïssez, que direz-vous quand le jour viendra où les tonnerres feront entendre leur voix des extrémités de la terre, parlant aux oreilles de tous ceux qui vivent, en disant : Repentez-vous et préparez-vous pour le grand jour du Seigneur ?

22 Oui, et encore, lorsque les éclairs sillonneront le ciel d’est en ouest, feront retentir leur voix aux oreilles de tous ceux qui vivent et feront tinter les oreilles de tous ceux qui entendent, disant ces paroles : Repentez-vous, car le grand jour du Seigneur est arrivé ?

23 Et de plus, le Seigneur fera retentir sa voix du ciel, disant : Écoutez, ô nations de la terre, et entendez les paroles de ce Dieu qui vous a faites.

24 Ô nations de la terre, combien de fois vous aurais-je rassemblées comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, mais vous bne l’avez pas voulu !

25 Combien de fois ne vous ai-je pas appelées par la bouche de mes serviteurs, par le ministère d’anges, par ma propre voix, par la voix des tonnerres, par la voix des éclairs, par la voix des tempêtes, par la voix des tremblements de terre et des grandes tempêtes de grêle, par la voix des famines, des pestes de toutes sortes, par le grand son d’une trompette, par la voix du jugement, par la voix de la miséricorde tout le jour, par la voix de la gloire, de l’honneur et des richesses de la vie éternelle, et je vous aurais sauvées dans un salut éternel, mais vous ne l’avez pas voulu !

26 Voici, le jour est venu où la coupe de la colère de mon indignation est pleine.

27 Voici, en vérité, je vous dis que ce sont là les paroles du Seigneur, votre Dieu.

28 C’est pourquoi, travaillez, travaillez pour la dernière fois dans ma vigne, faites appel pour la dernière fois aux habitants de la terre.

29 Car lorsque je le jugerai bon, je descendrai en jugement sur la terre, et mon peuple sera racheté et régnera avec moi sur la terre.

30 Car le grand millénium dont j’ai parlé par la bouche de mes serviteurs viendra.

31 Car Satan sera lié, et lorsqu’il sera de nouveau délié, il ne régnera que pour un peu de temps, et alors viendra la fin de la terre.

32 Et celui qui vit dans la justice sera changé en un clin d’œil, et la terre passera comme par le feu.

33 Et les méchants s’en iront dans un feu qui ne s’éteint pas, et nul homme sur terre ne connaît leur fin ni ne la connaîtra jamais, jusqu’à ce qu’ils viennent devant moi en jugement.

34 Écoutez ces paroles. Voici, je suis Jésus-Christ, le Sauveur du monde. Amassez toutes ces choses dans votre cœur, et que la gravité de l’éternité repose sur votre esprit.

35 Soyez sérieux. Gardez tous mes commandements. J’ai dit. Amen. 

 

SECTION 44
 

Révélation donnée à la fin de février 1831, à Joseph Smith, le prophète, et à Sidney Rigdon, à Kirtland (Ohio). Conformément aux instructions données ci-dessous, l’Église convoqua une conférence pour le début du mois de juin suivant.

 

1–3, Les anciens doivent se réunir en conférence. 4–6, Ils doivent s’organiser selon les lois du pays et prendre soin des pauvres.

 

Voici, ainsi vous dit le Seigneur, à vous, mes serviteurs : Il m’est opportun que les anciens de mon Église soient convoqués de l’est et de l’ouest, du nord et du sud, par lettre ou par quelque autre moyen.

Et il arrivera que s’ils sont fidèles et font preuve de foi en moi, je déverserai mon Esprit sur eux le jour où ils s’assembleront.

Et il arrivera qu’ils iront dans les régions alentour prêcher le repentir au peuple.

Et beaucoup seront convertis, de sorte que vous obtiendrez le pouvoir de vous organiser selon les lois de l’homme,

afin que vos ennemis n’aient pas de pouvoir sur vous, que vous soyez protégés en tout, que vous soyez à même de garder mes lois et que soit rompu tout pacte par lequel l’ennemi cherche à détruire mon peuple.

Voici, je vous dis que vous devez rendre visite aux pauvres et aux nécessiteux, et leur apporter du soulagement, afin qu’ils soient entretenus jusqu’à ce que tout puisse se faire selon la loi que vous avez reçue de moi. Amen.

 

SECTION 45
 

Révélation donnée le 7 mars 1831, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à l’Église, à Kirtland (Ohio). Dans sa préface à l’enregistrement de cette révélation, l’histoire de Joseph Smith déclare : « À cette époque de l’Église, beaucoup de racontars et d’histoires absurdes étaient publiés et circulaient pour empêcher les gens d’étudier l’œuvre ou d’embrasser la foi ; mais à la grande joie des saints … je reçus ce qui suit ».

 

1–5, Le Christ est notre avocat auprès du Père. 6–10, L’Évangile est un messager qui prépare le chemin devant le Seigneur. 11–15, Le Seigneur reçut à lui Hénoc et ses frères. 16–23, Le Christ révèle les signes de sa venue qu’il donna sur le mont des Oliviers. 24–38, L’Évangile sera rétabli, les temps des Gentils s’accompliront, et une maladie dévastatrice couvrira le pays. 39–47, Des signes, des prodiges et la résurrection accompagneront la Seconde Venue. 48–53, Le Christ se tiendra sur le mont des Oliviers, et les Juifs verront les blessures de ses mains et de ses pieds. 54–59, Le Seigneur régnera pendant le millénium. 60–62, Le prophète reçoit pour ordre de commencer la traduction du Nouveau Testament, grâce à quoi des informations importantes seront révélées. 63–75, Il est commandé aux saints de se rassembler et de bâtir la nouvelle Jérusalem, vers laquelle les habitants de toutes les nations afflueront.

 

Écoute, ô peuple de mon Église, à qui le royaume a été donné ; écoute et prête l’oreille à celui qui a posé les fondations de la terre, qui a fait les cieux et toutes leurs armées et par qui a été fait tout ce qui a la vie, le mouvement et l’être ;

je le dis encore, écoutez ma voix, de peur que la mort ne vous surprenne ; à l’heure où vous n’y pensez pas, l’été sera passé et la moisson finie, et votre âme ne sera pas sauvée.

Écoutez celui qui est l’avocat auprès du Père, qui plaide votre cause devant lui,

disant : Père, vois les souffrances et la mort de celui qui n’a commis aucun péché, en qui tu te complaisais ; vois le sang de ton Fils qui a été versé, le sang de celui que tu as donné, afin que toi-même, tu sois glorifié ;

c’est pourquoi, Père, épargne ceux-ci, mes frères, qui croient en moi, afin qu’ils viennent à moi et qu’ils aient la vie éternelle.

Écoute, ô peuple de mon Église, et vous, les anciens, prêtez l’oreille et entendez ma voix pendant que vous êtes encore dans ce qui s’appelle aujourd’hui, et ne vous endurcissez pas le cœur ;

car en vérité, je vous dis que je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin, la lumière et la vie du monde, une lumière qui brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne la comprennent pas.

Je suis venu chez les miens, et les miens ne m’ont pas reçu ; mais à tous ceux qui m’ont reçu, j’ai donné le pouvoir de faire de nombreux miracles et de devenir les fils de Dieu ; et à ceux qui ont cru en mon nom, j’ai donné le pouvoir d’obtenir la vie éternelle.

Et c’est ainsi que j’ai envoyé mon alliance éternelle dans le monde, pour qu’elle soit une lumière pour le monde et une bannière pour mon peuple, pour que les Gentils la recherchent et pour qu’elle soit une messagère devant ma face, pour préparer le chemin devant moi.

10 C’est pourquoi, venez à elle, et je raisonnerai avec celui qui viendra comme avec les hommes d’autrefois, et je vous montrerai la force de mon raisonnement.

11 Écoutez donc tous, et laissez-moi vous montrer ma sagesse, la sagesse de celui que vous dites être le Dieu d’Hénoc et de ses frères,

12 qui furent séparés de la terre et reçus en moi, ville tenue en réserve jusqu’à ce qu’un jour de justice vienne, un jour qu’ont recherché tous les saints hommes et qu’ils ne trouvèrent pas à cause de la méchanceté et des abominations.

13 Et ils confessèrent qu’ils étaient des étrangers et des pèlerins sur la terre,

14 mais obtinrent la promesse qu’ils le trouveraient et le verraient dans leur chair.

15 C’est pourquoi, écoutez, et je raisonnerai avec vous ; et je vous parlerai et prophétiserai comme aux hommes d’autrefois.

16 Et je le montrerai clairement, comme je l’ai montré à mes disciples, lorsque je me tenais devant eux dans la chair et que je leur parlais, en disant : Puisque vous m’avez interrogé concernant les signes de ma venue, le jour où je viendrai dans ma gloire dans les nuées du ciel, pour accomplir les promesses que j’ai faites à vos pères,

17 puisque vous avez considéré comme une servitude la longue absence séparant votre esprit de votre corps, je vais vous montrer comment le jour de la rédemption viendra, ainsi que le rétablissement d’Israël dispersé.

18 Et vous voyez ce temple qui est à Jérusalem, que vous appelez la maison de Dieu, et vos ennemis disent que cette maison ne tombera jamais.

19 Mais en vérité, je vous dis que la désolation s’abattra sur cette génération, comme un voleur dans la nuit, et ce peuple sera détruit et dispersé parmi toutes les nations.

20 Et ce temple que vous voyez maintenant sera abattu, de sorte qu’il ne restera pas pierre sur pierre.

21 Et il arrivera que cette génération de Juifs ne passera pas que ne se produisent toutes les désolations dont je vous ai parlé à leur sujet.

22 Vous dites que vous savez que la fin du monde vient ; vous dites aussi que vous savez que les cieux et la terre passeront ;

23 et en cela, vous dites vrai, car c’est ainsi qu’il en est ; mais ces choses que je vous ai dites ne passeront pas avant que tout ne soit accompli.

24 Et c’est cela que je vous ai dit concernant Jérusalem ; et quand ce jour viendra, un reste sera dispersé parmi toutes les nations.

25 Ils seront de nouveau rassemblés, mais ils resteront jusqu’à ce que les temps des Gentils soient accomplis.

26 Et en ce jour, on entendra parler de guerres et de bruits de guerres, et toute la terre sera en tumulte ; le cœur des hommes leur manquera, et ils diront que le Christ retarde sa venue jusqu’à la fin de la terre.

27 L’amour des hommes se refroidira et l’iniquité abondera.

28 Et quand les temps des Gentils arriveront, une lumière jaillira parmi ceux qui sont assis dans les ténèbres, et ce sera la plénitude de mon Évangile.

29 Mais ils ne la reçoivent pas, car ils ne voient pas la lumière et détournent leur cœur de moi à cause des préceptes des hommes.

30 Et c’est dans cette génération-là que les temps des Gentils seront accomplis.

31 Et il y aura des hommes dans cette génération-là qui ne passeront pas avant d’avoir vu un fléau débordant, car une maladie dévastatrice couvrira le pays.

32 Mais mes disciples se tiendront en des lieux saints et ne seront pas ébranlés ; mais parmi les méchants, les hommes élèveront la voix, maudiront Dieu et mourront.

33 Et il y aura aussi des tremblements de terre en divers lieux et beaucoup de désolations ; cependant les hommes s’endurciront le cœur contre moi, prendront l’épée les uns contre les autres, et s’entre-tueront.

34 Et maintenant, lorsque moi, le Seigneur, j’eus dit ces paroles à mes disciples, ils furent troublés.

35 Et je leur dis : Ne soyez pas troublés, car lorsque tout cela arrivera, vous saurez que les promesses qui vous ont été faites s’accompliront.

36 Et lorsque la lumière commencera à jaillir, il en ira pour eux comme dans une parabole que je vais vous dire :

37 Vous regardez, vous voyez les figuiers, vous les voyez de vos yeux, et vous dites, lorsqu’ils commencent à bourgeonner et que leurs feuilles sont encore tendres, que l’été est maintenant proche.

38 Il en sera de même en ce jour-là, lorsqu’ils verront toutes ces choses : ils sauront alors que l’heure est proche.

39 Et il arrivera que celui qui me craint s’attendra à la venue du grand jour du Seigneur, oui, aux signes de la venue du Fils de l’Homme.

40 Et ils verront des signes et des prodiges, car ceux-ci se montreront dans les cieux en haut et sur la terre en bas.

41 Et ils verront du sang, du feu et des vapeurs de fumée.

42 Et avant que le jour du Seigneur n’arrive, le soleil sera obscurci, la lune sera changée en sang, et les étoiles tomberont du ciel.

43 Et le reste sera rassemblé vers ce lieu.

44 Alors ils me chercheront, et voici, je viendrai ; ils me verront dans les nuées du ciel, revêtu de puissance et d’une grande gloire, avec tous les saints anges, et celui qui ne veillera pas pour me recevoir sera retranché.

45 Mais avant que le bras du Seigneur ne s’abatte, un ange sonnera de la trompette, et les saints qui auront dormi sortiront pour venir à ma rencontre dans la nuée.

46 C’est pourquoi, vous êtes bénis si vous avez dormi en paix ; car de même que vous me voyez maintenant et que vous savez que je suis, de même vous viendrez à moi, votre âme vivra, et votre rédemption sera rendue parfaite, et les saints viendront des quatre coins de la terre.

47 Alors le abras du Seigneur tombera sur les nations.

48 Et alors le Seigneur posera le pied sur cette montagne, et elle se fendra en deux, la terre tremblera et chancellera, et les cieux seront ébranlés aussi.

49 Et le Seigneur fera entendre sa voix, et toutes les extrémités de la terre l’entendront ; les nations de la terre se lamenteront, et ceux qui auront ri verront leur folie.

50 Et la calamité couvrira celui qui se moque, et celui qui méprise sera consumé ; et ceux qui auront été à l’affût pour faire le mal seront abattus et jetés au feu.

51 Et alors les Juifs tourneront les regards vers moi et diront : D’où viennent ces blessures que tu as aux mains et aux pieds ?

52 Alors ils sauront que je suis le Seigneur, car je leur dirai : Ces blessures sont celles que j’ai reçues dans la maison de mes amis. Je suis celui qui a été élevé. Je suis Jésus qui a été crucifié. Je suis le Fils de Dieu.

53 Et alors, ils pleureront à cause de leurs iniquités ; alors, ils se lamenteront parce qu’ils ont persécuté leur roi.

54 Et alors, les nations païennes seront rachetées, et ceux qui n’ont pas connu de loi auront part à la première résurrection ; et elle sera supportable pour eux.

55 Et Satan sera lié, de sorte qu’il n’aura pas de place dans le cœur des enfants des hommes.

56 Et en ce jour-là où je viendrai dans ma gloire, la parabole que j’ai dite au sujet des dix vierges sera accomplie.

57 Car ceux qui sont sages, ont reçu la vérité, ont pris l’Esprit-Saint pour guide, et n’ont pas été trompés, en vérité, je vous le dis, ils ne seront pas abattus ni jetés au feu, mais supporteront le jour.

58 Et la terre leur sera donnée en héritage ; ils se multiplieront et deviendront forts, et leurs enfants grandiront sans péché pour le salut.

59 Car le Seigneur sera au milieu d’eux, sa gloire sera sur eux, et il sera leur roi et leur législateur.

60 Et maintenant, voici, je vous le dis, il ne vous sera pas donné d’en savoir plus sur ce chapitre jusqu’à ce que le Nouveau Testament soit traduit, et toutes ces choses y seront révélées.

61 C’est pourquoi, je vous donne maintenant de le traduire, afin que vous soyez préparés pour les choses qui sont à venir.

62 Car, en vérité, je vous dis que de grandes choses vous attendent.

63 Vous entendez parler de guerres dans les pays étrangers ; mais voici, je vous le dis, elles sont proches, même à vos portes, et il ne se passera pas beaucoup d’années que vous n’entendiez parler de guerres dans votre propre pays.

64 C’est pourquoi, moi, le Seigneur, j’ai dit : Rassemblez-vous des pays de l’Est, rassemblez-vous, anciens de mon Église, allez dans les régions de l’Ouest, appelez les habitants au repentir et, s’ils se repentent, édifiez des branches de l’Église pour moi.

65 Et d’un seul cœur et d’un seul esprit, rassemblez vos richesses afin d’acheter un héritage qui vous sera désigné plus tard.

66 Et on l’appellera nouvelle Jérusalempays de paix, ville de refuge, lieu de sécurité pour les saints du Dieu Très-Haut ;

67 et la gloire du Seigneur y sera, et la terreur du Seigneur y sera aussi, de telle sorte que les méchants n’y viendront pas, et on l’appellera Sion.

68 Et il arrivera chez les méchants que tout homme qui ne voudra pas prendre l’épée contre son voisin devra nécessairement fuir en Sion pour se mettre en sécurité.

69 Des hommes de toutes les nations sous le ciel s’y rassembleront, et ce sera le seul peuple qui ne sera pas en guerre.

70 Et on dira parmi les méchants : N’allons pas au combat contre Sion, car les habitants de Sion sont terribles ; c’est pourquoi nous ne pouvons tenir devant eux.

71 Et il arrivera que les justes seront rassemblés d’entre toutes les nations et viendront en Sion avec des chants de joie éternelle.

72 Et maintenant, je vous le dis, empêchez ces choses de se répandre dans le monde jusqu’à ce que je le juge opportun, afin que vous puissiez accomplir cette œuvre sous les yeux du peuple et sous les yeux de vos ennemis, afin qu’ils ne connaissent pas vos œuvres avant que vous n’ayez accompli ce que je vous ai commandé,

73 afin que lorsqu’ils le connaîtront, ils réfléchissent à ces choses.

74 Car lorsque le Seigneur apparaîtra, il sera terrible pour eux, afin que la crainte les saisisse, et ils se tiendront au loin et trembleront.

75 Et toutes les nations craindront à cause de la terreur du Seigneur et du pouvoir de sa puissance. J’ai dit. Amen. 

 

SECTION 46

Révélation donnée le 8 mars 1831, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à l’Église, à Kirtland (Ohio). Dans ces premiers temps de l’Église, on n’avait pas encore mis au point une procédure unifiée pour la direction des réunions de l’Église. Toutefois, la coutume de n’admettre aux réunions de Sainte-Cène et aux autres assemblées de l’Église que les membres et les personnes cherchant sérieusement la vérité s’était plus ou moins généralisée. Cette révélation exprime la volonté du Seigneur concernant la gestion et la direction des réunions et ses directives concernant la recherche et le discernement des dons de l’Esprit.

 

1–2, Les anciens doivent diriger les réunions selon qu’ils sont guidés par le Saint-Esprit. 3–6, Les chercheurs de vérité ne doivent pas être exclus des services de Sainte-Cène. 7–12, Interrogez Dieu et recherchez les dons de l’Esprit. 13–26, Énumération de quelques-uns de ces dons. 27–33, Pouvoir est donné aux dirigeants de l’Église de discerner les dons de l’Esprit.

 

Écoute, ô peuple de mon Église ; car, en vérité, je te dis que ces choses t’ont été dites pour ton profit et ton instruction.

Mais en dépit de ces choses qui ont été écrites, il a toujours été donné aux anciens de mon Église, depuis le commencement, et ce le sera toujours, de diriger toutes les réunions selon les inspirations et les directives de l’Esprit-Saint.

Néanmoins, il vous est commandé de ne jamais chasser qui que ce soit de vos réunions publiques, qui se tiennent devant le monde.

Il vous est également commandé de ne chasser de vos réunions de Sainte-Cène aucune personne appartenant à l’Église ; néanmoins, si quelqu’un a transgressé, qu’il ne prenne pas la Sainte-Cène avant de s’être réconcilié.

En outre, je vous le dis, vous ne chasserez de vos réunions de Sainte-Cène aucune personne qui recherche sincèrement le royaume — je dis cela à propos de ceux qui ne sont pas de l’Église.

De plus, je vous dis, concernant vos réunions de confirmation, que s’il y a là des gens qui ne sont pas de l’Église, qui recherchent sincèrement le royaume, vous ne les chasserez pas.

Mais il vous est commandé de demander, en toutes choses, à Dieu, qui donne libéralement ; et je voudrais que vous fassiez en toute sainteté de cœur ce dont l’Esprit vous témoigne, marchant en droiture devant moi, méditant sur le but de votre salut, faisant tout avec prière et actions de grâces, afin de ne pas être trompés par des esprits mauvais, par des doctrines de démons, ou par les commandements des hommes ; car certains viennent des hommes et d’autres des démons.

C’est pourquoi, prenez garde d’être trompés ; et afin de ne pas être trompés, recherchez avec ferveur les meilleurs dons, vous souvenant toujours du but dans lequel ils sont donnés ;

car en vérité, je vous le dis, ils sont donnés pour le profit de ceux qui m’aiment et qui gardent tous mes commandements, et de celui qui cherche à faire ainsi ; afin que puissent en profiter tous ceux qui cherchent ou qui me demandent, qui demandent, mais pas pour avoir un signe dans le but de satisfaire leurs passions.

10 Et de plus, en vérité, je vous le dis, je voudrais que vous vous rappeliez toujours et que vous gardiez toujours à l’esprit ce que sont ces dons qui sont accordés à l’Église.

11 Car tous ne reçoivent pas tous les dons ; car il y a de nombreux dons, et chacun reçoit un don par l’Esprit de Dieu.

12 Les uns en reçoivent un et les autres en reçoivent un autre, afin que tous en profitent.

13 Il est donné à certains, par le Saint-Esprit, de savoir que Jésus-Christ est le Fils de Dieu et qu’il a été crucifié pour les péchés du monde.

14 À d’autres, il est donné de croire en leurs paroles, afin d’avoir, eux aussi, la vie éternelle, s’ils restent fidèles.

15 Et de plus, il est donné à certains, par le Saint-Esprit, de connaître les diversités de ministères, selon que ce sera agréable au même Seigneur, selon que le Seigneur le veut, adaptant sa miséricorde à la situation des enfants des hommes.

16 Et de plus, il est donné à certains, par le Saint-Esprit, de connaître les diversités d’opérations, de savoir si elles sont de Dieu, afin que les manifestations de l’Esprit soient données à tout homme pour qu’il en profite.

17 Et de plus, en vérité, je vous le dis, à certains est donnée, par l’Esprit de Dieu, la parole de sagesse.

18 À un autre est donnée la parole de connaissance, afin que l’on enseigne à tous à avoir de la sagesse et de la connaissance.

19 Et de plus, à certains il est donné d’avoir la foi pour être guéris.

20 Et à d’autres il est donné d’avoir la foi pour guérir.

21 Et de plus, à certains il est donné d’opérer des miracles.

22 Et à d’autres il est donné de prophétiser.

23 Et à d’autres de discerner les esprits.

24 Et de plus, il est donné à certains de parler en langues ;

25 et à un autre est donnée l’interprétation des langues.

26 Et tous ces adons viennent de Dieu pour le profit des enfants de Dieu.

27 Et il devra être donné à l’évêque de l’Église et à ceux que Dieu désignera et ordonnera pour veiller sur l’Église et pour être anciens pour l’Église, de discerner tous ces dons, de peur qu’il y en ait parmi vous qui y prétendent et ne soient cependant pas de Dieu.

28 Et il arrivera que celui qui demandera en Esprit recevra en Esprit,

29 Afin qu’il soit donné à certains d’avoir tous ces dons, afin qu’il y ait un chef pour que tous les membres en profitent.