Voir aussi :

Le Livre de Mormon en pdf

La numérisation de l'édition de 1852 du Livre de Mormon en français

La version d'origine en anglais

La Bible en un seul fichier

Le triptyque en un seul fichier

 

  

 

LE LIVRE DE MORMON

 

 

UN AUTRE TÉMOIGNAGE DE JÉSUS-CHRIST

 

 

Traduction de 1998

Réimpression de 2008

 

Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours

 

 

 

Page de titre  

Introduction  

Témoignage de trois témoins  

Témoignage de huit témoins  

Témoignage de Joseph Smith, le prophète  

Brève explication concernant le Livre de Mormon

 

Livres :  1 Néphi   2 Néphi   Jacob   Énos   Jarom   Omni   Paroles de Mormon   Mosiah   Alma   Hélaman   3 Néphi   4 Néphi   Mormon   Éther   Moroni 

 

 

PAGE DE TITRE

 

LE LIVRE DE MORMON

 

RÉCIT ÉCRIT DE LA MAIN DE MORMON

 

SUR DES PLAQUES

 

D'APRÈS LES PLAQUES DE NÉPHI

 

 

 

C'est pourquoi, ce livre est un abrégé des annales du peuple de Néphi et aussi des Lamanites - Écrit à l'intention des Lamanites, qui sont un reste de la maison d'Israël, et aussi à l'intention des Juifs et des Gentils - Écrit par commandement et aussi par l'esprit de prophétie et de révélation - Écrit, scellé et caché pour le Seigneur, afin qu'il ne soit pas détruit - Pour paraître, par le don et le pouvoir de Dieu, pour être interprété - Scellé de la main de Moroni et caché pour le Seigneur, pour paraître, en temps voulu, par le ministère des Gentils - Interprétation par le don de Dieu.

 

Il comprend aussi un abrégé tiré du livre d'Éther, qui contient les annales du peuple de Jared, lequel fut dispersé à l'époque où le Seigneur confondit la langue des hommes, alors que ceux-ci bâtissaient une tour pour atteindre le ciel - Le but de ce livre est de montrer au reste de la maison d'Israël les grandes choses que le Seigneur a faites pour ses pères ; et aussi de lui faire connaître les alliances du Seigneur, qu'il sache qu'il n'est pas rejeté à jamais - Et aussi de convaincre Juif et Gentil que JÉSUS est le CHRIST, le DIEU ÉTERNEL, qui se manifeste à toutes les nations - Et maintenant s'il y a des fautes, ce sont les erreurs des hommes ; c'est pourquoi ne condamnez pas les choses de Dieu, afin d'être trouvés sans tache devant le siège du jugement du Christ.

 

 

 

Traduction originelle des plaques en anglais

 

par Joseph Smith, fils

 

 

 

Publié par

 

l'Église de Jésus-Christ

 

des saints des derniers jours

 

Salt Lake City, Utah, USA

 

 

 

Première édition anglaise publiée en 1830

 

à Palmyra, New York, USA

 

 

 

 

 

INTRODUCTION

 

 

 

Le Livre de Mormon est un volume d'Écritures saintes comparable à la Bible. Il est le compte rendu des relations de Dieu avec les anciens habitants de l'Amérique et contient la plénitude de l'Évangile éternel.

 

Il fut écrit, par l'esprit de prophétie et de révélation, par beaucoup de prophètes du temps passé. Leurs paroles, écrites sur des plaques d'or, furent citées et abrégées par un prophète et historien du nom de Mormon. Les annales parlent de deux grandes civilisations. L'une vint de Jérusalem en 600 av. J.-C. et se sépara plus tard en deux nations, appelées Néphites et Lamanites. L'autre arriva beaucoup plus tôt, quand le Seigneur confondit les langues à la tour de Babel. Ce groupe porte le nom de Jarédites. Après des milliers d'années, tous furent détruits à l'exception des Lamanites, qui sont les principaux ancêtres des Indiens américains.

 

L'événement culminant du Livre de Mormon est le ministère que le Seigneur Jésus-Christ exerça en personne, peu après sa résurrection, parmi les Néphites. Le texte expose la doctrine de l'Évangile, décrit le plan du salut et dit aux hommes ce qu'ils doivent faire pour obtenir la paix dans cette vie et le salut éternel dans la vie à venir.

 

Après avoir terminé ses écrits, Mormon remit le récit à son fils, Moroni, qui ajouta personnellement quelques paroles et cacha les plaques dans la colline de Cumorah. Le 21 septembre 1823, ce même Moroni, qui était alors un être glorifié et ressuscité, apparut à Joseph Smith, le prophète, et lui donna des instructions concernant les antiques annales et la traduction qui devait en être faite en anglais.

 

En temps voulu, les plaques furent remises à Joseph Smith, qui les traduisit par le don et le pouvoir de Dieu. Les annales sont maintenant publiées dans de nombreuses langues et constituent un témoignage nouveau et supplémentaire de ce que Jésus-Christ est le Fils du Dieu vivant et de ce que tous ceux qui viennent à lui et obéissent aux lois et aux ordonnances de son Évangile peuvent être sauvés.

 

À propos de ces annales, Joseph Smith, le prophète, a dit : "Je dis aux frères que le Livre de Mormon était le plus correct de tous les livres de la terre et la clef de voûte de notre religion, et qu'un homme se rapprocherait davantage de Dieu en en suivant les préceptes que par n'importe quel autre livre."

 

Le Seigneur prit des dispositions pour qu'en plus de Joseph Smith, onze autres hommes vissent de leurs propres yeux les plaques d'or et fussent témoins spéciaux de la véracité et de la divinité du Livre de Mormon. On trouvera leur témoignage ci-après sous les titres "Témoignage de trois témoins" et "Témoignage de huit témoins".

 

Nous invitons les hommes du monde entier à lire le Livre de Mormon, à méditer dans leur cœur le message qu'il contient et à demander ensuite à Dieu, le Père éternel, au nom du Christ, si le livre est vrai. Ceux qui agiront de cette façon et demanderont avec foi obtiendront, par le pouvoir du Saint-Esprit, le témoignage de sa véracité et de sa divinité (voir Moroni 10:3-5).

 

Ceux qui obtiendront ce témoignage divin du Saint-Esprit sauront aussi, par le même pouvoir, que Jésus-Christ est le Sauveur du monde, que Joseph Smith est son révélateur et son prophète en ces derniers jours et que l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours est le royaume du Seigneur établi de nouveau sur la terre pour préparer la seconde venue du Messie. 

 

 

 

TÉMOIGNAGE DE TROIS TÉMOINS 

 

 

QU'IL SOIT CONNU de toutes les nations, tribus, langues et peuples à qui cette œuvre parviendra que nous avons vu, par la grâce de Dieu le Père et de notre Seigneur Jésus-Christ, les plaques contenant ces annales, qui sont les annales du peuple de Néphi, et aussi des Lamanites, leurs frères, et aussi du peuple de Jared, venu de la tour dont il a été parlé. Et nous savons aussi qu'elles ont été traduites par le don et le pouvoir de Dieu, car sa voix nous l'a déclaré ; c'est pourquoi nous savons avec certitude que l'œuvre est vraie. Et nous témoignons aussi avoir vu les caractères qui sont gravés sur les plaques ; et ils nous ont été montrés par le pouvoir de Dieu et non de l'homme. Et nous déclarons, en toute sincérité, qu'un ange de Dieu est venu du ciel et qu'il a apporté et placé les plaques sous nos yeux, que nous avons contemplé et vu les plaques, ainsi que les caractères qui y étaient gravés ; et nous savons que c'est par la grâce de Dieu le Père et de notre Seigneur Jésus-Christ que nous avons vu ces choses et que nous témoignons que ces choses sont vraies. Et c'est merveilleux à nos yeux. Néanmoins, la voix du Seigneur nous a commandé d'en rendre témoignage ; c'est pourquoi, voulant obéir aux commandements de Dieu, nous rendons témoignage de ces choses. Et nous savons que si nous sommes fidèles dans le Christ, nous laverons nos vêtements du sang de tous les hommes et que nous serons trouvés sans tache devant le siège du jugement du Christ, et demeurerons éternellement avec lui dans les cieux. Et que l'honneur revienne au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, qui sont un seul Dieu. Amen. 

 

OLIVER COWDERY 

DAVID WHITMER 

MARTIN HARRIS 

 

 

 

TÉMOIGNAGE DE HUIT TÉMOINS 

 

QU'IL SOIT CONNU de toutes les nations, tribus, langues et peuples à qui cette œuvre parviendra, que Joseph Smith, fils, traducteur de cette œuvre, nous a montré les plaques dont il a été parlé, qui ont l'apparence de l'or ; et nous avons touché de nos mains toutes les feuilles que ledit Smith a traduites ; et nous avons également vu les inscriptions qui y étaient gravées, le tout ayant l'apparence d'un travail ancien et d'une exécution habile. Et nous rendons témoignage, en toute sincérité, que ledit Smith nous a montré ces plaques, car nous les avons vues et soupesées, et savons avec certitude que ledit Smith détient les plaques dont nous avons parlé. Et nous donnons nos noms au monde, pour témoigner au monde de ce que nous avons vu. Et nous ne mentons pas, Dieu en rend témoignage. 

 

CHRISTIAN WHITMER 

JACOB WHITMER 

PETER WHITMER, FILS 

JOHN WHITMER 

HIRAM PAGE 

JOSEPH SMITH, PÈRE 

HYRUM SMITH 

SAMUEL H. SMITH 

 

 

 

TÉMOIGNAGE DE JOSEPH SMITH, LE PROPHÈTE 

 

 

Joseph Smith, le prophète, raconte la parution du Livre de Mormon en ces termes :

 

"Le soir du...vingt et un septembre [1823]..., après m'être mis au lit pour la nuit, je commençai à prier et à supplier le Dieu Tout-Puissant....

 

"Tandis que j'étais ainsi occupé à invoquer Dieu, je m'aperçus qu'une lumière apparaissait dans ma chambre ; elle s'accrut jusqu'à ce que la chambre fût plus claire qu'à l'heure de midi, et, tout à coup, un personnage parut à mon chevet ; il se tenait dans les airs, car ses pieds ne touchaient pas le sol.

 

"Il était vêtu d'une tunique ample de la plus exquise blancheur, d'une blancheur qui surpassait tout ce que j'avais jamais vu de terrestre, et je ne crois pas que quelque chose de terrestre puisse être rendu aussi extraordinairement blanc et brillant. Il avait les mains nues, les bras aussi, un peu au-dessus des poignets ; il avait également les pieds nus et les jambes aussi, un peu au-dessus des chevilles. La tête et le cou étaient nus également. Je pus découvrir qu'il n'avait d'autre vêtement que cette tunique, celle-ci étant ouverte, de sorte que je pouvais voir sa poitrine.

 

"Non seulement sa tunique était extrêmement blanche, mais toute sa personne était glorieuse au-delà de toute description, et son visage était véritablement comme l'éclair. La chambre était extraordinairement claire, mais pas aussi brillante que dans le voisinage immédiat de sa personne. D'abord, je fus effrayé de le voir, mais la crainte me quitta bientôt.

 

"Il m'appela par mon nom et me dit qu'il était un messager envoyé de la présence de Dieu vers moi et que son nom était Moroni ; que Dieu avait une œuvre à me faire accomplir, et que mon nom serait connu en bien et en mal parmi toutes les nations, tribus et langues, ou qu'on en dirait du bien et du mal parmi tous les peuples.

 

"Il dit qu'il existait, déposé en lieu sûr, un livre écrit sur des plaques d'or, donnant l'histoire des anciens habitants de ce continent et la source dont ils étaient issus. Il dit aussi qu'il contenait la plénitude de l'Évangile éternel, telle qu'elle avait été donnée par le Sauveur à ces anciens habitants.

 

"En outre, que deux pierres contenues dans des arcs d'argent - et ces pierres, fixées à un pectoral, constituaient ce qu'on appelle l'urim et le thummim - étaient déposées avec les plaques ; que la possession et l'utilisation de ces pierres étaient ce qui faisait les ‹voyants› dans les temps anciens ou passés ; et que Dieu les avait préparées en vue de la traduction du livre.

  

* * * * * * * 

 

"Il me dit encore que lorsque j'aurais reçu les plaques dont il avait parlé - car le temps où je les obtiendrais n'était pas encore accompli - je ne devrais les montrer à personne, pas plus que le pectoral avec l'urim et le thummim, sauf à ceux à qui il me serait commandé de les montrer ; si je désobéissais, je serais détruit. Tandis qu'il conversait avec moi au sujet des plaques, une vision s'ouvrit à mon esprit, de sorte que je pus voir le lieu où les plaques étaient déposées, et cela si clairement et si distinctement, que je le reconnus quand je m'y rendis.

 

"Après cette communication, je vis la lumière qui remplissait la chambre commencer à se rassembler immédiatement autour de la personne de celui qui m'avait parlé et elle continua à se rapprocher de lui jusqu'à ce que la chambre fût de nouveau laissée dans l'obscurité, sauf juste autour de lui, et tout à coup, je vis comme un passage ouvert directement vers le ciel ; il y monta jusqu'à disparaître entièrement, et la chambre fut de nouveau comme elle était avant que cette lumière céleste eût fait son apparition.

 

"Je méditais dans mon lit sur la singularité de cette scène, très étonné de ce que m'avait dit cet extraordinaire messager, quand, au milieu de ma méditation, je m'aperçus soudain que ma chambre recommençait à s'éclairer et, en un instant, pour ainsi dire, le même messager céleste fut de nouveau à mon chevet.

 

"Il se mit à me raconter exactement les mêmes choses que lors de sa première visite, sans la moindre variation ; cela fait, il m'annonça que de grands jugements venaient sur la terre, avec de grandes désolations par la famine, l'épée et la peste ; et que ces jugements pénibles s'abattraient sur la terre dans cette génération. Après avoir dit ces choses, il remonta comme auparavant.

 

"J'avais maintenant l'esprit si profondément impressionné que le sommeil avait fui mes yeux et que je restai couché, accablé d'étonnement de ce que j'avais vu et entendu tout à la fois. Mais quelle ne fut pas ma surprise quand je vis de nouveau le même messager à mon chevet et l'entendis de nouveau me répéter et me redire les mêmes choses qu'avant ; et il ajouta un avertissement à mon intention, disant que Satan essayerait de me tenter (à cause de l'indigence de la famille de mon père) d'aller chercher les plaques dans le but de m'enrichir. Il me le défendit, me disant que je ne devais avoir d'autre objet en vue, en recevant ces plaques, que de glorifier Dieu, et ne devais me laisser influencer par aucun autre motif que celui d'édifier son royaume, sinon je ne pourrais les recevoir.

 

"Après cette troisième visite, il remonta au ciel comme avant, me laissant de nouveau réfléchir sur l'étrangeté de ce qui venait de m'arriver ; à ce moment-là, presque aussitôt après que le messager céleste fut remonté pour la troisième fois, le coq chanta, et je vis que le jour était proche, de sorte que nos entretiens avaient dû remplir toute cette nuit-là.

 

"Peu après, je me levai de mon lit et me rendis comme d'habitude aux travaux nécessaires du jour ; mais en tentant de travailler comme les autres fois, je m'aperçus que mes forces étaient si épuisées que j'étais incapable de rien faire. Mon père, qui travaillait avec moi, vit que je n'étais pas bien et me dit de rentrer. Je me mis en route dans l'intention de me diriger vers la maison, mais comme j'essayais de passer la clôture du champ où nous étions, les forces me manquèrent tout à fait ; je tombai impuissant sur le sol et perdis un moment complètement conscience.

 

"La première chose dont je me souviens, c'est d'une voix qui me parlait et m'appelait par mon nom. Je levai les yeux et vis le même messager, debout au-dessus de ma tête, entouré de lumière comme précédemment. Il me répéta alors tout ce qu'il m'avait dit la nuit d'avant et me commanda d'aller trouver mon père et de lui parler de la vision que j'avais eue et des commandements que j'avais reçus.

 

"J'obéis ; je retournai vers mon père dans le champ et lui répétai tout. Il me répondit que cela venait de Dieu et me dit d'aller faire ce que le messager me commandait. Je quittai le champ pour me rendre au lieu où le messager m'avait dit que les plaques étaient déposées ; et grâce à la netteté de la vision que j'avais eue à son sujet, je reconnus le lieu dès que j'y arrivai.

 

"Tout près du village de Manchester, dans le comté d'Ontario (New York), se trouve une colline de dimensions considérables, la plus élevée de toutes celles du voisinage. Sur le côté ouest de cette colline, non loin du sommet, sous une pierre de dimensions considérables, se trouvaient les plaques, déposées dans une boîte de pierre. Cette pierre était épaisse et arrondie au milieu de la face supérieure et plus mince vers les bords, de sorte que la partie du milieu en était visible au-dessus du sol, tandis que les bords tout autour étaient recouverts de terre.

 

"Ayant enlevé la terre, je me procurai un levier que je glissai sous le bord de la pierre et, d'un petit effort, je la soulevai. Je regardai à l'intérieur et j'y vis, en effet, les plaques, l'urim et le thummim, et le pectoral, comme le messager l'avait déclaré. On avait formé la boîte qui les renfermait en assemblant des pierres dans une sorte de ciment. Au fond de la boîte, deux pierres étaient posées perpendiculairement aux côtés de la boîte, et sur ces pierres étaient les plaques et les autres objets.

 

"Je fis une tentative pour les sortir, mais le messager me le défendit et m'informa de nouveau que le moment de les faire paraître n'était pas encore arrivé ni ne le serait avant quatre années à partir de ce jour-là ; mais il me dit de revenir à cet endroit dans un an exactement, en comptant à partir de ce jour, qu'il m'y rencontrerait, et de continuer ainsi jusqu'à ce que fût venu le moment d'obtenir les plaques.

 

"En conséquence, comme cela m'avait été commandé, j'y allai à la fin de chaque année, j'y trouvai chaque fois le même messager et je reçus, à chacun de nos entretiens, des instructions et des informations sur ce que le Seigneur allait faire et sur la manière dont son royaume devait être dirigé dans les derniers jours. 

 

* * * * * * * 

 

"Enfin, le moment de recevoir les plaques, l'urim et le thummim et le pectoral, arriva. Le 22 septembre 1827, je me rendis, comme d'habitude, à la fin d'une nouvelle année, au lieu où ils étaient déposés, et le même messager céleste me les remit avec cette consigne : que j'en serais responsable ; que si je les perdais par insouciance ou négligence de ma part, je serais retranché ; mais que si j'employais tous mes efforts à les conserver jusqu'à ce que lui, le messager, vînt les réclamer, ils seraient protégés.

 

"Je découvris bientôt la raison pour laquelle j'avais reçu la consigne si stricte de les garder en sûreté et pourquoi le messager avait dit que, quand j'aurais fait ce qui était exigé de moi, il les réclamerait. En effet, aussitôt que l'on sut que je les avais, les efforts les plus acharnés furent déployés pour me les enlever. On eut recours, dans ce but, à tous les stratagèmes qu'on pouvait imaginer. La persécution devint plus violente et plus acharnée qu'avant, et des multitudes étaient continuellement aux aguets pour me les enlever, si possible. Mais par la sagesse de Dieu, ils restèrent en sécurité entre mes mains jusqu'à ce que j'eusse accompli par eux ce qui était requis de moi. Lorsque, selon ce qui avait été convenu, le messager les réclama, je les lui remis ; et c'est lui qui en a la garde jusqu'à ce jour, deux mai mil huit cent trente-huit."

 

On trouvera le récit complet dans Joseph Smith-Histoire, dans la Perle de grand prix et dans History of the Church of Jesus Christ of Latter-day Saints [Histoire de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours], volume 1, chapitres 1 à 6.

 

Les annales antiques ainsi sorties de la terre comme la voix d'un peuple parlant de la poussière et traduites en langage moderne par le don et le pouvoir de Dieu, comme l'atteste la voix de Dieu, furent publiées pour la première fois en 1830 sous le titre anglais : THE BOOK OF MORMON. 

 

 

 

BRÈVE EXPLICATION CONCERNANT LE LIVRE DE MORMON 

 

Le Livre de Mormon est constitué des annales sacrées de peuples de l'Amérique ancienne et était gravé sur des feuilles de métal. Le livre lui-même parle de quatre sortes de plaques métalliques :

 

1. Les plaques de Néphi, qui étaient de deux sortes : les petites plaques et les grandes plaques. Les premières étaient plus particulièrement consacrées aux questions spirituelles et au ministère et aux enseignements des prophètes, tandis que les dernières étaient surtout affectées à l'histoire profane des peuples intéressés (1 Néphi 9:2-4). Toutefois, à partir de l'époque de Mosiah, les grandes plaques continrent aussi des textes d'une grande importance spirituelle.

 

2. Les plaques de Mormon, qui consistent en un abrégé des grandes plaques de Néphi, fait par Mormon, avec de nombreux commentaires. Ces plaques contenaient aussi la suite de l'histoire écrite par Mormon et des ajouts de son fils Moroni.

 

3. Les plaques d'Éther, qui présentent l'histoire des Jarédites. Ces annales furent abrégées par Moroni, qui inséra ses commentaires personnels et intégra ses annales à l'ensemble de l'histoire sous le titre "Livre d'Éther".

 

4. Les plaques d'airain, apportées de Jérusalem par le peuple de Léhi en 600 av. J.-C. Elles contenaient "les cinq livres de Moïse,... et aussi une histoire des Juifs depuis le début...jusqu'au commencement du règne de Sédécias, roi de Juda ; et aussi, les prophéties des saints prophètes" (1 Néphi 5:11-13). Beaucoup de passages de ces plaques, qui citent Ésaïe et d'autres prophètes bibliques et non bibliques, apparaissent dans le Livre de Mormon.

 

Le Livre de Mormon comprend quinze grandes parties ou divisions, appelées, à une exception près, livres, dont chacun est désigné par le nom de son auteur principal. La première partie (les six premiers livres, finissant avec Omni) est la traduction des petites plaques de Néphi. Entre les livres d'Omni et de Mosiah, il y a une insertion appelée Paroles de Mormon. Cette insertion relie les annales gravées sur les petites plaques à l'abrégé des grandes plaques fait par Mormon.

 

La partie la plus longue, de Mosiah à Mormon, chapitre 7 inclus, est la traduction de l'abrégé des grandes plaques de Néphi fait par Mormon. La partie finale, de Mormon, chapitre 8, à la fin du volume, fut gravée par Moroni, fils de Mormon, qui, après avoir terminé les annales de la vie de son père, fit l'abrégé des annales jarédites (sous le titre Livre d'Éther) et ajouta plus tard les parties connues sous le titre Livre de Moroni.

 

En ou vers 421 ap. J.-C., Moroni, dernier des prophètes-historiens néphites, scella les annales sacrées et les cacha pour le Seigneur, pour qu'elles parussent dans les derniers jours, comme le prédit la voix de Dieu par l'intermédiaire de ses prophètes d'autrefois. En 1823 de notre ère, ce même Moroni, qui était alors ressuscité, rendit visite au prophète Joseph Smith et lui remit plus tard les plaques gravées.

 

À propos de la présente édition : Dans les précédentes éditions anglaises du Livre de Mormon se sont perpétuées un certain nombre de petites erreurs, qui ont été reproduites dans la traduction française. La présente édition, nouvellement traduite, contient les corrections qui semblent appropriées pour rendre le texte conforme aux manuscrits anglais antérieurs à la publication et aux premières éditions anglaises publiées par Joseph Smith, le prophète. 

 

 

 

 

PREMIER LIVRE DE NÉPHI

SON RÈGNE ET SON MINISTÈRE



I
01 I 02 I 03 I 04 I 05 I 06 I 07 I 08 I 09 I 10 I 11 I 12 I 13 I 14 I 15 I 16 I 17 I 18 I 19 I 20 I 21 I 22



Histoire de Léhi, de son épouse, Sariah, et de ses quatre fils, appelés (en commençant par l'aîné) Laman, Lémuel, Sam et Néphi. Le Seigneur avertit Léhi qu'il doit quitter le pays de Jérusalem, parce qu'il prophétise au peuple concernant son iniquité et que celui-ci cherche à lui ôter la vie. Il voyage pendant trois jours dans le désert avec sa famille. Néphi emmène ses frères et retourne au pays de Jérusalem pour aller chercher les annales des Juifs. Récit de leurs souffrances. Ils prennent pour épouses les filles d'Ismaël. Ils prennent leurs familles et partent dans le désert. Leurs souffrances et leurs afflictions dans le désert. Déroulement de leur voyage. Ils arrivent aux grandes eaux. Les frères de Néphi se rebellent contre lui. Il les confond et construit un bateau. Ils donnent au lieu le nom d'Abondance. Ils traversent les grandes eaux et entrent dans la terre promise, et ainsi de suite. Ceci est d'après le récit de Néphi ou, en d'autres termes, moi, Néphi, j'ai écrit ces annales.

 

 

1 NÉPHI 1


Néphi commence les annales de son peuple - Léhi voit en vision une colonne de feu et lit dans un livre de prophéties - Il loue Dieu, prédit la venue du Messie et prophétise la destruction de Jérusalem - Il est persécuté par les Juifs. Vers 600 av. J.-C.

 

1 MOI, Néphi, étant né de bons parents, je fus, pour cette raison, instruit quelque peu dans toute la science de mon père ; et ayant vu beaucoup d'afflictions au cours de ma vie, ayant néanmoins reçu de grandes faveurs du Seigneur toute ma vie, oui, ayant eu une grande connaissance de la bonté et des mystères de Dieu, pour ces raisons, je fais les annales des actes de ma vie.

2 Oui, je fais des annales, dans la langue de mon père, consistant en la science des Juifs et la langue des Égyptiens.

3 Et je sais que les annales que je fais sont vraies, et je les fais de ma propre main, et je les fais selon ma connaissance.

4 Car il arriva, au commencement de la première année du règne de Sédécias, roi de Juda (mon père, Léhi, ayant demeuré toute sa vie à Jérusalem), il arriva que cette même année, il vint beaucoup de prophètes, prophétisant au peuple qu'il devait se repentir, sinon la grande ville de Jérusalem serait détruite.

5 C'est pourquoi, il arriva que mon père, Léhi, tandis qu'il était en chemin, pria le Seigneur, oui, même de tout son cœur, en faveur de son peuple.

6 Et il arriva que tandis qu'il priait le Seigneur, une colonne de feu vint reposer sur un rocher devant lui ; et il vit et entendit beaucoup de choses ; et, à cause des choses qu'il vit et entendit, il frémit et trembla extrêmement.

7 Et il arriva qu'il retourna vers sa maison à Jérusalem ; et il se jeta sur son lit, accablé par l'Esprit et par les choses qu'il avait vues.

8 Et étant ainsi accablé par l'Esprit, il fut ravi en vision, au point même de voir les cieux s'ouvrir, et il pensa voir Dieu assis sur son trône, entouré d'un concours innombrable d'anges, qui paraissaient chanter et louer leur Dieu.

9 Et il arriva qu'il vit un Être descendre du milieu du ciel, et il vit que son resplendissement surpassait celui du soleil à midi.

10 Et il en vit aussi douze autres le suivre, et leur éclat dépassait celui des étoiles du firmament.

11 Et ils descendirent et s'en allèrent sur la surface de la terre, et le premier vint se tenir devant mon père, et lui donna un livre, et lui commanda de lire.

12 Et il arriva que tandis qu'il lisait, il fut rempli de l'Esprit du Seigneur.

13 Et il lut, disant : Malheur, malheur à Jérusalem, car j'ai vu tes abominations ! Oui, et il y eut beaucoup de choses que mon père lut concernant Jérusalem : qu'elle serait détruite ainsi que ses habitants ; beaucoup périraient par l'épée et beaucoup seraient emmenés captifs à Babylone.

14 Et il arriva que lorsque mon père eut lu et vu beaucoup de choses grandes et merveilleuses, il dit, en s'exclamant, beaucoup de choses au Seigneur, telles que : Grandes et merveilleuses sont tes œuvres, ô Seigneur Dieu Tout-Puissant ! Ton trône est haut dans les cieux, et ta puissance, et ta bonté, et ta miséricorde sont sur tous les habitants de la terre ; et, parce que tu es miséricordieux, tu ne souffriras pas que ceux qui viennent à toi périssent !

15 Et c'est dans ce genre de langage que mon père loua son Dieu ; car son âme se réjouissait et son cœur tout entier était rempli à cause des choses qu'il avait vues, oui, de ce que le Seigneur lui avait montré.

16 Et maintenant, moi, Néphi, je ne fais pas un récit complet des choses que mon père a écrites, car il a écrit beaucoup de choses qu'il a vues dans des visions et dans des songes ; et il a aussi écrit beaucoup de choses qu'il a prophétisées et dites à ses enfants, dont je ne ferai pas le récit complet.

17 Mais je vais faire le récit des actes de ma vie. Voici, je fais l'abrégé des annales de mon père sur des plaques que j'ai faites de mes propres mains ; c'est pourquoi, lorsque j'aurai abrégé les annales de mon père, je ferai le récit de ma vie.

18 C'est pourquoi, je voudrais que vous sachiez que lorsque le Seigneur eut montré tant de choses merveilleuses à mon père, Léhi, oui, concernant la destruction de Jérusalem, voici, mon père s'en alla parmi le peuple et commença à prophétiser et à lui annoncer les choses qu'il avait vues et entendues.

19 Et il arriva que les Juifs se moquèrent de lui à cause des choses dont il témoignait à leur sujet, car il témoignait vraiment de leur méchanceté et de leurs abominations, et il témoignait que les choses qu'il avait vues et entendues, et aussi les choses qu'il avait lues dans le livre, annonçaient clairement la venue d'un Messie et aussi la rédemption du monde.

20 Et lorsque les Juifs entendirent ces choses, ils furent en colère contre lui ; oui, tout comme ils l'avaient été contre les prophètes d'autrefois, qu'ils avaient chassés, et lapidés, et tués ; et ils attentèrent aussi à sa vie, afin de la lui ôter. Mais voici, moi, Néphi, je vais vous montrer que les tendres miséricordes du Seigneur sont sur tous ceux qu'il a choisis à cause de leur foi, pour les rendre puissants au point même d'avoir le pouvoir de délivrance.


1 NÉPHI 2

Léhi emmène sa famille dans le désert qui borde la mer Rouge - Ils abandonnent leurs biens - Léhi offre un sacrifice au Seigneur et enseigne à ses fils qu'ils doivent garder les commandements - Laman et Lémuel murmurent contre leur père - Néphi est obéissant et prie avec foi ; le Seigneur lui parle, et il est choisi pour gouverner ses frères. Vers 600 av. J.-C.

1 CAR voici, il arriva que le Seigneur parla à mon père, oui, en songe, et il lui dit : Béni es-tu, Léhi, à cause de ce que tu as fait ; et parce que tu as été fidèle et que tu as annoncé à ce peuple les choses que je t'ai commandées, voici, il cherche à t'ôter la vie.

2 Et il arriva que le Seigneur commanda à mon père, en songe, de prendre sa famille et de partir dans le désert.

3 Et il arriva qu'il fut obéissant à la parole du Seigneur, c'est pourquoi il fit ce que le Seigneur lui commandait.

4 Et il arriva qu'il partit dans le désert. Et il quitta sa maison, et le pays de son héritage, et son or, et son argent, et ses choses précieuses, et ne prit rien d'autre avec lui que sa famille, et des provisions, et des tentes, et partit dans le désert.

5 Et il descendit jusqu'aux régions frontières près du rivage de la mer Rouge ; et il voyagea dans le désert dans les régions frontières qui sont plus proches de la mer Rouge ; et il voyagea dans le désert avec sa famille, qui se composait de ma mère, Sariah, et de mes frères aînés, qui étaient Laman, Lémuel et Sam.

6 Et il arriva que lorsqu'il eut voyagé trois jours dans le désert, il dressa sa tente dans une vallée au bord d'une rivière d'eau.

7 Et il arriva qu'il construisit un autel de pierres, et fit une offrande au Seigneur, et rendit grâces au Seigneur, notre Dieu.

8 Et il arriva qu'il donna à la rivière le nom de Laman, et elle se déversait dans la mer Rouge ; et la vallée était dans les régions frontières, près de son embouchure.

9 Et lorsque mon père vit que les eaux de la rivière se déversaient dans la source de la mer Rouge, il parla à Laman, disant : Oh ! si tu pouvais être semblable à cette rivière, coulant continuellement jusque dans la source de toute justice !

10 Et il dit aussi à Lémuel : Oh ! si tu pouvais être semblable à cette vallée, ferme et constant, et immuable à garder les commandements du Seigneur !

11 Or, il disait cela à cause de la roideur de cou de Laman et de Lémuel ; car voici, ils murmuraient en beaucoup de choses contre leur père, parce que c'était un visionnaire et qu'il les avait emmenés du pays de Jérusalem, pour quitter le pays de leur héritage, et leur or, et leur argent, et leurs choses précieuses, pour périr dans le désert. Et cela, disaient-ils, il l'avait fait à cause des folles imaginations de son cœur.

12 Et c'est ainsi que Laman et Lémuel, les aînés, murmuraient contre leur père. Et ils murmuraient parce qu'ils ne connaissaient pas la manière d'agir du Dieu qui les avait créés.

13 Ils ne croyaient pas non plus que Jérusalem, cette grande ville, pouvait être détruite, selon les paroles des prophètes. Et ils étaient semblables aux Juifs qui étaient à Jérusalem, qui cherchaient à ôter la vie à mon père.

14 Et il arriva que mon père leur parla avec puissance dans la vallée de Lémuel, étant rempli de l'Esprit, jusqu'à ce que leur corps tremblât devant lui. Et il les confondit, de sorte qu'ils n'osèrent plus s'exprimer contre lui ; c'est pourquoi, ils firent ce qu'il leur commandait.

15 Et mon père demeurait sous une tente.

16 Et il arriva que moi, Néphi, étant extrêmement jeune, étant néanmoins d'une haute stature, et ayant aussi le grand désir de connaître les mystères de Dieu, c'est pourquoi, j'invoquai le Seigneur ; et voici, il me visita et adoucit mon cœur, de sorte que je crus toutes les paroles qui avaient été dites par mon père ; c'est pourquoi je ne me rebellai pas contre lui comme mes frères.

17 Et je parlai à Sam, lui faisant connaître les choses que le Seigneur m'avait manifestées par son Esprit-Saint. Et il arriva qu'il crut en mes paroles.

18 Mais voici, Laman et Lémuel ne voulurent pas écouter mes paroles ; et, peiné de l'endurcissement de leur cœur, j'invoquai le Seigneur pour eux.

19 Et il arriva que le Seigneur me parla, disant : Béni es-tu, Néphi, à cause de ta foi, car tu m'as recherché diligemment, avec humilité de cœur.

20 Et si vous gardez mes commandements, vous prospérerez et serez conduits à une terre de promission, oui, une terre que j'ai préparée pour vous, oui, une terre préférable à toutes les autres terres.

21 Et si tes frères se rebellent contre toi, ils seront retranchés de la présence du Seigneur.

22 Et si tu gardes mes commandements, tu seras fait gouverneur et instructeur de tes frères.

23 Car voici, le jour où ils se rebelleront contre moi, je les maudirai, oui, d'une grande malédiction, et ils n'auront aucun pouvoir sur ta postérité, sauf si elle se rebelle aussi contre moi.

24 Et si elle se rebelle contre moi, ils seront un fléau pour ta postérité, pour l'aiguillonner sur la voie du souvenir.


1 NÉPHI 3

Les fils de Léhi retournent à Jérusalem pour se procurer les plaques d'airain - Laban refuse de les leur remettre - Néphi exhorte et encourage ses frères - Laban leur vole leurs biens et tente de les tuer - Laman et Lémuel frappent Néphi et Sam, et sont réprimandés par un ange. Vers 600-592 av. J.-C.

1 ET il arriva que moi, Néphi, après avoir parlé avec le Seigneur, je revins à la tente de mon père.

2 Et il arriva qu'il me parla, disant : Voici, j'ai eu un songe dans lequel le Seigneur m'a commandé que toi et tes frères retourniez à Jérusalem.

3 Car voici, Laban a les annales des Juifs et aussi la généalogie de mes ancêtres, et elles sont gravées sur des plaques d'airain.

4 C'est pourquoi, le Seigneur m'a commandé que toi et tes frères alliez à la maison de Laban chercher les annales et redescendiez avec elles ici dans le désert.

5 Et maintenant, voici, tes frères murmurent, disant que c'est quelque chose de dur que j'ai exigé d'eux ; mais voici, ce n'est pas moi qui l'ai exigé d'eux, mais c'est un commandement du Seigneur.

6 C'est pourquoi, va, mon fils, et tu seras favorisé du Seigneur parce que tu n'as pas murmuré.

7 Et il arriva que moi, Néphi, je dis à mon père : J'irai et je ferai la chose que le Seigneur a commandée, car je sais que le Seigneur ne donne pas de commandements aux enfants des hommes sans leur préparer la voie pour qu'ils puissent accomplir ce qu'il leur commande.

8 Et il arriva que lorsque mon père eut entendu ces paroles, il se réjouit extrêmement, car il savait que j'avais été béni par le Seigneur.

9 Et moi, Néphi, et mes frères, nous entreprîmes notre voyage dans le désert, avec nos tentes, pour monter au pays de Jérusalem.

10 Et il arriva que lorsque nous fûmes montés au pays de Jérusalem, nous nous concertâmes, mes frères et moi.

11 Et nous tirâmes au sort pour voir qui d'entre nous entrerait dans la maison de Laban. Et il arriva que le sort tomba sur Laman ; et Laman entra dans la maison de Laban, et il lui parla tandis qu'il était assis dans sa maison.

12 Et il désira de Laban les annales qui étaient gravées sur les plaques d'airain qui contenaient la généalogie de mon père.

13 Et voici, il arriva que Laban fut en colère et le chassa de sa présence ; et il ne voulut pas qu'il eût les annales. C'est pourquoi, il lui dit : Voici, tu es un brigand, et je vais te tuer.

14 Mais Laman s'enfuit de sa présence et nous dit ce que Laban avait fait. Et nous commençâmes à être extrêmement attristés, et mes frères étaient sur le point de retourner vers mon père dans le désert.

15 Mais voici, je leur dis : Comme le Seigneur vit, et comme nous vivons, nous ne descendrons pas vers notre père dans le désert que nous n'ayons accompli ce que le Seigneur nous a commandé.

16 Soyons donc fidèles à garder les commandements du Seigneur ; c'est pourquoi, descendons au pays de l'héritage de notre père, car voici, il a laissé de l'or et de l'argent et toutes sortes de richesses. Et tout cela, il l'a fait à cause des commandements du Seigneur.

17 Car il savait que Jérusalem sera détruite à cause de la méchanceté du peuple.

18 Car voici, ils ont rejeté les paroles des prophètes. C'est pourquoi, si mon père demeurait dans le pays après avoir reçu le commandement de fuir hors du pays, voici, il périrait aussi. C'est pourquoi, il devait nécessairement fuir hors du pays.

19 Et voici, Dieu juge sage que nous obtenions ces annales, afin de préserver, pour nos enfants, la langue de nos pères ;

20 et aussi afin de préserver pour eux les paroles qui ont été dites par la bouche de tous les saints prophètes, qui leur ont été remises par l'Esprit et le pouvoir de Dieu, depuis le commencement du monde jusqu'au temps présent.

21 Et il arriva que c'est par ce genre de langage que je persuadai mes frères d'être fidèles à garder les commandements de Dieu.

22 Et il arriva que nous descendîmes au pays de notre héritage et que nous réunîmes notre or, et notre argent, et nos choses précieuses.

23 Et après avoir rassemblé ces choses, nous remontâmes à la maison de Laban.

24 Et il arriva que nous entrâmes chez Laban et lui demandâmes de nous remettre les annales qui étaient gravées sur les plaques d'airain, pour lesquelles nous lui donnerions notre or, et notre argent, et toutes nos choses précieuses.

25 Et il arriva que lorsque Laban vit nos biens, et qu'ils étaient extrêmement grands, il les convoita, de sorte qu'il nous jeta dehors et envoya ses serviteurs nous tuer, ce qui lui permettrait d'obtenir nos biens.

26 Et il arriva que nous nous enfuîmes devant les serviteurs de Laban, et nous fûmes obligés d'abandonner nos biens, et ils tombèrent entre les mains de Laban.

27 Et il arriva que nous nous enfuîmes dans le désert, et les serviteurs de Laban ne nous rattrapèrent pas, et nous nous cachâmes dans la cavité d'un rocher.

28 Et il arriva que Laman fut en colère contre moi et aussi contre mon père ; et Lémuel le fut aussi, car il écoutait les paroles de Laman. C'est pourquoi, Laman et Lémuel nous dirent beaucoup de paroles dures, à nous, leurs frères cadets, et ils nous frappèrent, oui, avec un bâton.

29 Et il arriva que, tandis qu'ils nous frappaient avec un bâton, voici, un ange du Seigneur vint se tenir devant eux, et il leur parla, disant : Pourquoi frappez-vous votre frère cadet avec un bâton ? Ne savez-vous pas que le Seigneur l'a choisi pour être votre gouverneur, et cela à cause de vos iniquités ? Voici, vous allez remonter à Jérusalem, et le Seigneur livrera Laban entre vos mains.

30 Et après nous avoir parlé, l'ange partit.

31 Et lorsque l'ange fut parti, Laman et Lémuel recommencèrent à murmurer, disant : Comment est-il possible que le Seigneur livre Laban entre nos mains ? Voici, c'est un homme puissant, et il peut en commander cinquante, oui, il peut même en tuer cinquante ; alors pourquoi pas nous ?


1 NÉPHI 4

Néphi tue Laban sur l'ordre du Seigneur, puis s'approprie les plaques d'airain par stratagème - Zoram décide de se joindre à la famille de Léhi dans le désert. Vers 600-592 av. J.-C.

1 ET il arriva que je parlai à mes frères, disant : Remontons à Jérusalem et soyons fidèles à garder les commandements du Seigneur ; car voici, il est plus puissant que toute la terre ; pourquoi ne serait-il pas plus puissant que Laban et ses cinquante, oui, ou même que ses dizaines de milliers ?

2 C'est pourquoi, montons, soyons forts comme Moïse, car, en vérité, il a parlé aux eaux de la mer Rouge, et elles se sont séparées çà et là, et nos pères ont traversé et sont sortis de captivité à pied sec, et les armées du Pharaon ont suivi et ont été noyées dans les eaux de la mer Rouge.

3 Or voici, vous savez que cela est vrai, et vous savez aussi qu'un ange vous a parlé ; pouvez-vous donc douter ? Montons : le Seigneur est capable de nous délivrer, comme il a délivré nos pères, et de faire périr Laban, comme il a fait périr les Égyptiens.

4 Or, lorsque j'eus dit ces paroles, ils étaient encore furieux et continuaient à murmurer ; néanmoins, ils montèrent derrière moi jusqu'à ce que nous fussions arrivés en dehors des murailles de Jérusalem.

5 Et c'était la nuit ; et je les fis se cacher à l'extérieur des murailles. Et lorsqu'ils se furent cachés, moi, Néphi, je me glissai à l'intérieur de la ville et je m'avançai vers la maison de Laban.

6 Et j'étais conduit par l'Esprit, ne sachant pas d'avance ce que j'allais faire.

7 Néanmoins, je m'avançai et, comme j'arrivais près de la maison de Laban, je vis un homme, et il était tombé par terre devant moi, car il était ivre de vin.

8 Et lorsque j'arrivai à lui, je découvris que c'était Laban.

9 Et je vis son épée, et je la tirai de son fourreau ; et sa poignée était d'or pur, et son exécution était extrêmement fine, et je vis que sa lame était de l'acier le plus précieux.

10 Et il arriva que je fus contraint par l'Esprit de tuer Laban ; mais je dis en mon cœur : Jamais à aucun moment je n'ai versé le sang de l'homme. Et je reculais et souhaitais ne pas devoir le tuer.

11 Et l'Esprit me dit encore : Voici, le Seigneur l'a livré entre tes mains. Oui, et je savais aussi qu'il avait cherché à m'ôter la vie ; oui, et il ne voulait pas écouter les commandements du Seigneur, et il s'était également emparé de nos biens.

12 Et il arriva que l'Esprit me dit encore : Tue-le, car le Seigneur l'a livré entre tes mains ;

13 voici, le Seigneur fait mourir les méchants pour accomplir ses justes desseins. Il vaut mieux qu'un seul homme périsse que de laisser une nation dégénérer et périr dans l'incrédulité.

14 Et alors, lorsque moi, Néphi, j'eus entendu ces paroles, je me rappelai les paroles que le Seigneur m'avait dites dans le désert : Si ta postérité garde mes commandements, elle prospérera dans la terre de promission.

15 Oui, et je pensai aussi qu'elle ne pourrait pas garder les commandements du Seigneur selon la loi de Moïse, si elle n'avait pas la loi.

16 Et je savais aussi que la loi était gravée sur les plaques d'airain.

17 Et en outre, je savais que le Seigneur avait livré Laban entre mes mains pour que j'obtinsse les annales selon ses commandements.

18 C'est pourquoi, j'obéis à la voix de l'Esprit, et pris Laban par les cheveux, et lui coupai la tête avec son épée.

19 Et lorsque je lui eus coupé la tête avec son épée, je pris les vêtements de Laban et m'en revêtis complètement le corps ; et je mis ses armes à ma ceinture.

20 Et lorsque j'eus fait cela, je me rendis au trésor de Laban. Et tandis que je me rendais vers le trésor de Laban, voici, je vis le serviteur de Laban qui avait les clefs du trésor. Et je lui commandai, avec la voix de Laban, de m'accompagner dans le trésor.

21 Et il pensa que j'étais son maître, Laban, car il voyait les vêtements et aussi l'épée que j'avais mise à ma ceinture.

22 Et il me parla concernant les anciens des Juifs, sachant que son maître, Laban, était sorti de nuit parmi eux.

23 Et je lui parlai comme si ç'avait été Laban.

24 Et je lui dis aussi que je devais porter les textes qui étaient gravés sur les plaques d'airain à mes frères aînés, qui étaient en dehors des murailles.

25 Et je lui commandai aussi de me suivre.

26 Et lui, pensant que je parlais des frères de l'Église, et que j'étais vraiment ce Laban que j'avais tué, c'est pourquoi, il me suivit.

27 Et il me parla de nombreuses fois des anciens des Juifs, tandis que je me rendais auprès de mes frères qui étaient en dehors des murailles.

28 Et il arriva que lorsque Laman me vit, il fut extrêmement effrayé, et Lémuel et Sam aussi. Et ils s'enfuirent de ma présence ; car ils pensaient que c'était Laban et qu'il m'avait tué et cherchait aussi à leur ôter la vie.

29 Et il arriva que je les appelai, et ils m'entendirent ; c'est pourquoi ils cessèrent de s'enfuir de ma présence.

30 Et il arriva que lorsque le serviteur de Laban vit mes frères, il commença à trembler et était sur le point de s'enfuir loin de moi et de retourner à la ville de Jérusalem.

31 Et alors, moi, Néphi, étant un homme d'une haute stature et ayant aussi reçu beaucoup de force du Seigneur, je saisis le serviteur de Laban et le tins pour qu'il ne s'enfuît pas.

32 Et il arriva que je parlai avec lui, disant que s'il écoutait mes paroles, comme le Seigneur vit et comme je vis, si donc il écoutait nos paroles, nous lui épargnerions la vie.

33 Et je lui dis, oui, avec serment, qu'il n'avait rien à craindre, qu'il serait un homme libre comme nous, s'il descendait dans le désert avec nous.

34 Et je lui parlai aussi, disant : Assurément, le Seigneur nous a commandé de faire cette chose ; et ne devons-nous pas être diligents à garder les commandements du Seigneur ? C'est pourquoi, si tu descends dans le désert vers mon père, tu auras une place parmi nous.

35 Et il arriva que Zoram prit courage en entendant les paroles que je disais. Or, Zoram était le nom du serviteur ; et il promit qu'il descendrait dans le désert vers notre père. Oui, et il nous fit aussi le serment qu'il demeurerait dorénavant avec nous.

36 Or, voici pourquoi nous désirions qu'il demeurât avec nous : pour que les Juifs ne fussent pas informés de notre fuite dans le désert, de peur qu'ils ne nous poursuivissent et ne nous fissent périr.

37 Et il arriva que lorsque Zoram nous eut fait son serment, nos craintes à son égard cessèrent.

38 Et il arriva que nous prîmes les plaques d'airain et le serviteur de Laban, et partîmes dans le désert, et voyageâmes vers la tente de notre père.


1 NÉPHI 5

Reproches de Sariah à Léhi - Tous deux se réjouissent du retour de leurs fils - Ils offrent des sacrifices - Les plaques d'airain contiennent les écrits de Moïse et des prophètes - Elles montrent que Léhi est descendant de Joseph - Léhi prophétise concernant sa postérité et concernant la préservation des plaques. Vers 600-592 av. J.-C.

1 ET il arriva qu'après que nous fûmes descendus dans le désert vers notre père, voici, il fut rempli de joie, et ma mère, Sariah, se réjouit extrêmement aussi, car elle s'était vraiment lamentée à cause de nous.

2 Car elle pensait que nous avions péri dans le désert, et elle avait aussi fait des reproches à mon père, lui disant qu'il était un visionnaire, disant : Voici, tu nous as conduits hors du pays de notre héritage, et mes fils ne sont plus, et nous périssons dans le désert.

3 Et c'est dans ce genre de langage que ma mère s'était plainte de mon père.

4 Et il était arrivé que mon père lui avait parlé, disant : Je sais que je suis un visionnaire : car si je n'avais pas vu les choses de Dieu dans une vision, je n'aurais pas connu la bonté de Dieu, mais serais demeuré à Jérusalem et aurais péri avec mes frères.

5 Mais voici, j'ai obtenu une terre de promission, et pour cela je me réjouis ; oui, et je sais que le Seigneur délivrera mes fils des mains de Laban et les fera redescendre vers nous dans le désert.

6 Et c'est dans ce genre de langage que mon père, Léhi, consola ma mère, Sariah, à notre sujet, tandis que nous voyagions dans le désert pour monter vers le pays de Jérusalem pour obtenir les annales des Juifs.

7 Et lorsque nous fûmes retournés à la tente de mon père, voici, leur joie fut pleine et ma mère fut consolée.

8 Et elle parla, disant : Maintenant je sais avec certitude que le Seigneur a commandé à mon mari de fuir dans le désert ; oui, et je sais aussi avec certitude que le Seigneur a protégé mes fils, et les a délivrés des mains de Laban, et leur a donné du pouvoir pour leur permettre d'accomplir ce que le Seigneur leur a commandé. Et c'est dans ce genre de langage qu'elle parla.

9 Et il arriva qu'ils se réjouirent extrêmement et offrirent des sacrifices et des holocaustes au Seigneur ; et ils rendirent grâces au Dieu d'Israël.

10 Et lorsqu'ils eurent rendu grâces au Dieu d'Israël, mon père, Léhi, prit les annales qui étaient gravées sur les plaques d'airain, et il les sonda depuis le commencement.

11 Et il vit qu'elles contenaient les cinq livres de Moïse, qui faisaient le récit de la création du monde, et aussi d'Adam et Ève, qui furent nos premiers parents,

12 et aussi les annales des Juifs, depuis le commencement jusqu'au début du règne de Sédécias, roi de Juda,

13 et aussi les prophéties des saints prophètes, depuis le commencement jusqu'au début du règne de Sédécias, et aussi beaucoup de prophéties qui ont été dites par la bouche de Jérémie.

14 Et il arriva que mon père, Léhi, trouva aussi sur les plaques d'airain la généalogie de ses pères ; c'est pourquoi, il sut qu'il était descendant de Joseph, oui, de ce Joseph qui était le fils de Jacob, qui fut vendu en Égypte, et qui fut préservé par la main du Seigneur, afin d'empêcher que son père, Jacob, et toute sa maison ne périssent de famine.

15 Et ils furent aussi conduits hors de captivité et du pays d'Égypte par ce même Dieu qui les avait préservés.

16 Et c'est ainsi que mon père, Léhi, découvrit la généalogie de ses pères. Et Laban était aussi descendant de Joseph ; c'est pourquoi lui et ses pères avaient tenu les annales.

17 Et alors, lorsque mon père vit toutes ces choses, il fut rempli de l'Esprit et commença à prophétiser concernant sa postérité :

18 que ces plaques d'airain iraient à toutes les nations, tribus, langues et peuples qui étaient de sa postérité.

19 C'est pourquoi, dit-il, ces plaques d'airain ne périraient jamais ; et elles ne seraient plus jamais ternies par le temps. Et il prophétisa beaucoup de choses concernant sa postérité.

20 Et il arriva que jusqu'alors, mon père et moi avions gardé les commandements que le Seigneur nous avait donnés.

21 Et nous avions obtenu les annales comme le Seigneur nous l'avait commandé et les avions sondées et avions découvert qu'elles étaient désirables, oui, d'une grande valeur pour nous, étant donné que nous pouvions préserver les commandements du Seigneur pour nos enfants.

22 C'est pourquoi, le Seigneur a jugé sage que nous les emportions, tandis que nous voyagions dans le désert vers la terre de promission.


1 NÉPHI 6

Néphi écrit les choses de Dieu - Le but de Néphi est de persuader les hommes de venir au Dieu d'Abraham et d'être sauvés. Vers 600-592 av. J.-C.

1 ET maintenant, moi, Néphi, je ne donne pas la généalogie de mes pères dans cette partie de mes annales ; et dorénavant je ne la donnerai à aucun moment sur ces plaques que je suis occupé à écrire, car elle est donnée dans les annales qui ont été tenues par mon père ; c'est pourquoi, je ne l'écris pas dans cet ouvrage.

2 Car il me suffit de dire que nous sommes descendants de Joseph.

3 Et je ne tiens pas particulièrement à faire le récit complet de toutes les choses de mon père, car elles ne peuvent être écrites sur ces plaques, car je désire la place afin d'écrire les choses de Dieu.

4 Car tout mon dessein est de persuader les hommes de venir au Dieu d'Abraham, et au Dieu d'Isaac, et au Dieu de Jacob, et d'être sauvés.

5 C'est pourquoi, j'écris non pas ce qui plaît au monde, mais ce qui plaît à Dieu et à ceux qui ne sont pas du monde.

6 C'est pourquoi, je donnerai à mes descendants le commandement de ne pas remplir ces plaques de choses qui n'ont pas de valeur pour les enfants des hommes.


1 NÉPHI 7

Les fils de Léhi retournent à Jérusalem et invitent Ismaël et sa maison à se joindre à eux dans leur voyage - Laman et d'autres se rebellent - Néphi exhorte ses frères à avoir foi au Seigneur - Ils le lient de cordes et projettent de le faire périr - Il est libéré par le pouvoir de la foi - Ses frères demandent pardon - Léhi et son groupe offrent des sacrifices et des holocaustes. Vers 600-592 av. J.-C.

1 ET maintenant, je voudrais que vous sachiez que lorsque mon père, Léhi, eut fini de prophétiser concernant sa postérité, il arriva que le Seigneur lui parla de nouveau, disant qu'il ne convenait pas que lui, Léhi, emmenât sa famille seule dans le désert, mais que ses fils devaient prendre les filles de quelqu'un pour épouses, afin de susciter une postérité pour le Seigneur dans la terre de promission.

2 Et il arriva que le Seigneur lui commanda de nous faire retourner encore une fois, moi, Néphi, et mes frères, au pays de Jérusalem pour amener Ismaël et sa famille dans le désert.

3 Et il arriva que moi, Néphi, j'allai de nouveau avec mes frères dans le désert pour monter à Jérusalem.

4 Et il arriva que nous montâmes à la maison d'Ismaël, et nous trouvâmes grâce aux yeux d'Ismaël, de sorte que nous lui dîmes les paroles du Seigneur.

5 Et il arriva que le Seigneur adoucit le cœur d'Ismaël et aussi de sa maison, de sorte qu'ils entreprirent avec nous le voyage pour descendre dans le désert vers la tente de notre père.

6 Et il arriva que tandis que nous voyagions dans le désert, voici, Laman et Lémuel, et deux des filles d'Ismaël, et les deux fils d'Ismaël et leurs familles se rebellèrent contre nous ; oui, contre moi, Néphi, et Sam, et leur père, Ismaël, et son épouse, et ses trois autres filles.

7 Et il arriva que, dans ladite rébellion, ils voulaient retourner au pays de Jérusalem.

8 Et alors moi, Néphi, peiné de l'endurcissement de leur cœur, je leur parlai, disant, oui, à Laman et à Lémuel : Voici, vous êtes mes frères aînés ; comment se fait-il que vous soyez si durs de cœur et si aveugles d'esprit que vous ayez besoin que moi, votre frère cadet, je vous parle, oui, et vous donne l'exemple ?

9 Comment se fait-il que vous n'ayez pas écouté la parole du Seigneur ?

10 Comment se fait-il que vous ayez oublié que vous avez vu un ange du Seigneur ?

11 Oui, et comment se fait-il que vous ayez oublié les grandes choses que le Seigneur a faites pour nous en nous délivrant des mains de Laban et aussi en nous faisant obtenir les annales ?

12 Oui, et comment se fait-il que vous ayez oublié que le Seigneur est capable de tout faire, selon sa volonté, pour les enfants des hommes, s'ils font preuve de foi en lui ? Soyons-lui donc fidèles.

13 Et si nous lui sommes fidèles, nous obtiendrons la terre de promission ; et vous saurez, à une époque future, que la parole du Seigneur concernant la destruction de Jérusalem s'accomplira ; car toutes les choses que le Seigneur a dites concernant la destruction de Jérusalem vont s'accomplir.

14 Car voici, l'Esprit du Seigneur cesse bientôt de lutter avec eux, car voici, ils ont rejeté les prophètes, et ils ont jeté Jérémie en prison. Et ils ont cherché à ôter la vie à mon père, de sorte qu'ils l'ont chassé du pays.

15 Or, voici, je vous dis que si vous retournez à Jérusalem, vous périrez aussi avec eux. Et maintenant, si vous avez le choix, montez au pays, et souvenez-vous des paroles que je vous dis, que si vous allez, vous périrez aussi ; car c'est ainsi que l'Esprit du Seigneur me contraint de parler.

16 Et il arriva que lorsque moi, Néphi, j'eus dit ces paroles à mes frères, ils furent en colère contre moi. Et il arriva qu'ils portèrent la main sur moi, car voici, ils étaient extrêmement furieux, et ils me lièrent de cordes, car ils cherchaient à m'ôter la vie, à me laisser dans le désert pour être dévoré par les bêtes sauvages.

17 Mais il arriva que je priai le Seigneur, disant : Ô Seigneur, selon la foi que j'ai en toi, veuille me délivrer des mains de mes frères, oui, donne-moi donc de la force afin que je rompe ces liens dont je suis lié.

18 Et il arriva que lorsque j'eus dit ces paroles, voici, les liens se détachèrent de mes mains et de mes pieds, et je me tins debout devant mes frères, et je leur parlai encore.

19 Et il arriva qu'ils furent encore en colère contre moi et cherchèrent à porter la main sur moi ; mais voici, une des filles d'Ismaël, oui, et aussi sa mère, et un des fils d'Ismaël plaidèrent auprès de mes frères, de sorte qu'ils se laissèrent attendrir le cœur ; et ils cessèrent de s'efforcer de m'ôter la vie.

20 Et il arriva qu'ils furent attristés à cause de leur méchanceté, de sorte qu'ils se prosternèrent devant moi et me supplièrent de leur pardonner ce qu'ils avaient fait contre moi.

21 Et il arriva que je leur pardonnai franchement tout ce qu'ils avaient fait, et les exhortai à prier le Seigneur, leur Dieu, pour obtenir le pardon. Et il arriva qu'ils le firent. Et lorsqu'ils eurent fini de prier le Seigneur, nous voyageâmes encore, poursuivant notre voyage vers la tente de notre père.

22 Et il arriva que nous descendîmes à la tente de notre père. Et lorsque mes frères et moi, et toute la maison d'Ismaël, fûmes descendus à la tente de mon père, ils rendirent grâces au Seigneur, leur Dieu, et ils lui offrirent des sacrifices et des holocaustes.

 

 

1 NÉPHI 8

Léhi voit en vision l'arbre de vie - Il mange de son fruit et désire que sa famille fasse de même - Il voit une barre de fer, un chemin étroit et resserré et les brouillards de ténèbres qui enveloppent les hommes - Sariah, Néphi et Sam mangent du fruit, mais Laman et Lémuel refusent. Vers 600-592 av. J.-C.

1 ET il arriva que nous avions rassemblé toutes sortes de semences de toute espèce, à la fois des graines de toute espèce et aussi des semences de fruits de toute espèce.

2 Et il arriva que tandis que mon père demeurait dans le désert, il nous parla, disant : Voici, j'ai eu un songe, ou, en d'autres termes, j'ai eu une vision.

3 Et voici, à cause de ce que j'ai vu, j'ai des raisons de me réjouir dans le Seigneur à cause de Néphi et aussi de Sam, car j'ai des raisons de penser qu'eux et aussi beaucoup de leur postérité seront sauvés.

4 Mais voici, Laman et Lémuel, j'éprouve des craintes extrêmes à cause de vous, car voici, il m'a semblé voir, dans mon songe, un désert sombre et désolé.

5 Et il arriva que je vis un homme, et il était vêtu d'un vêtement blanc ; et il vint se tenir devant moi.

6 Et il arriva qu'il me parla et m'invita à le suivre.

7 Et il arriva que comme je le suivais, je me vis dans une solitude sombre et désolée.

8 Et lorsque j'eus voyagé pendant l'espace de nombreuses heures dans les ténèbres, je commençai à prier le Seigneur d'être miséricordieux envers moi, selon l'immensité de ses tendres miséricordes.

9 Et il arriva que lorsque j'eus prié le Seigneur, je vis un champ vaste et spacieux.

10 Et il arriva que je vis un arbre dont le fruit était désirable pour rendre heureux.

11 Et il arriva que je m'avançai et que j'en mangeai du fruit ; et je vis qu'il était très doux, au-delà de tout ce que j'avais jamais goûté auparavant. Oui, et je vis que son fruit était blanc, au point de dépasser en blancheur tout ce que j'avais jamais vu.

12 Et comme j'en mangeais le fruit, il me remplit l'âme d'une joie extrêmement grande ; c'est pourquoi, je commençai à désirer que ma famille en mangeât aussi, car je savais qu'il était plus désirable que tous les autres fruits.

13 Et comme je jetais les regards autour de moi dans l'espoir de découvrir peut-être ma famille aussi, je vis une rivière d'eau ; et elle coulait, et elle était près de l'arbre dont je mangeais le fruit.

14 Et je regardai pour voir d'où elle venait ; et je vis son point de départ à une petite distance ; et à son point de départ, je vis votre mère, Sariah, et Sam, et Néphi ; et ils se tenaient là comme s'ils ne savaient où aller.

15 Et il arriva que je leur fis signe ; et je leur dis aussi d'une voix forte qu'ils devaient venir à moi manger du fruit qui était plus désirable que tout autre fruit.

16 Et il arriva qu'ils vinrent à moi et mangèrent aussi du fruit.

17 Et il arriva que je désirai que Laman et Lémuel vinssent aussi manger du fruit ; c'est pourquoi, je jetai les regards vers le point de départ de la rivière, dans l'espoir de les voir.

18 Et il arriva que je les vis, mais ils ne voulurent pas venir à moi manger du fruit.

19 Et je vis une barre de fer, et elle s'étendait le long du bord de la rivière et menait à l'arbre à côté duquel je me tenais.

20 Et je vis aussi un sentier étroit et resserré, qui longeait la barre de fer jusqu'à l'arbre à côté duquel je me tenais ; et il passait aussi par le point de départ de la source jusqu'à un champ vaste et spacieux comme si cela avait été un monde.

21 Et je vis d'innombrables multitudes de gens, dont beaucoup marchaient résolument afin de parvenir au sentier qui menait à l'arbre à côté duquel je me tenais.

22 Et il arriva qu'ils s'avancèrent et s'engagèrent dans le sentier qui menait à l'arbre.

23 Et il arriva qu'il s'éleva un brouillard de ténèbres ; oui, un brouillard de ténèbres extrêmement grand, au point que ceux qui s'étaient engagés dans le sentier perdirent leur chemin, de sorte qu'ils s'éloignèrent et se perdirent.

24 Et il arriva que j'en vis d'autres marcher résolument, et ils s'avancèrent et se saisirent de l'extrémité de la barre de fer ; et ils marchèrent résolument au travers du brouillard de ténèbres, s'agrippant à la barre de fer jusqu'à s'avancer et manger du fruit de l'arbre.

25 Et lorsqu'ils eurent mangé du fruit de l'arbre, ils jetèrent les regards autour d'eux comme s'ils étaient honteux.

26 Et je jetai aussi les regards autour de moi et vis, de l'autre côté de la rivière d'eau, un grand et spacieux édifice ; et il semblait être en l'air, bien haut au-dessus de la terre.

27 Et il était rempli de gens, jeunes et vieux, hommes et femmes ; et leur façon de s'habiller était extrêmement raffinée ; et ils paraissaient se moquer et montrer du doigt ceux qui étaient venus manger du fruit.

28 Et après avoir goûté du fruit, ils furent honteux à cause de ceux qui se moquaient d'eux ; et ils tombèrent dans des sentiers interdits et se perdirent.

29 Et maintenant, moi, Néphi, je ne dis pas toutes les paroles de mon père.

30 Mais, pour être bref dans ce que j'écris, voici, il vit d'autres multitudes marcher résolument ; et elles vinrent se saisir de l'extrémité de la barre de fer, et elles allèrent résolument de l'avant, se tenant continuellement avec fermeté à la barre de fer jusqu'à s'avancer, et se laisser choir, et manger du fruit de l'arbre.

31 Et il vit aussi d'autres multitudes se diriger en tâtonnant vers ce grand et spacieux édifice.

32 Et il arriva que beaucoup furent noyés dans les profondeurs de la source ; et beaucoup disparurent à ses yeux, errant sur des routes étranges.

33 Et grande fut la multitude de ceux qui entrèrent dans cet étrange édifice. Et lorsqu'ils furent entrés dans cet édifice, ils nous montrèrent du doigt avec mépris, moi et ceux qui mangeaient du fruit ; mais nous ne fîmes pas attention à eux.

34 Voici les paroles de mon père : Car tous ceux qui leur avaient prêté attention étaient tombés.

35 Et Laman et Lémuel ne mangèrent pas du fruit, dit mon père.

36 Et il arriva qu'après que mon père eut dit toutes les paroles de son songe ou de sa vision, qui étaient nombreuses, il nous dit qu'à cause des choses qu'il avait vues en vision, il craignait extrêmement pour Laman et Lémuel ; oui, il craignait qu'ils ne fussent rejetés de la présence du Seigneur.

37 Et il les exhorta alors, avec toute la ferveur d'un père tendre, à écouter ses paroles, dans l'espoir que le Seigneur serait peut-être miséricordieux envers eux et ne les rejetterait pas ; oui, mon père leur prêcha.

38 Et lorsqu'il leur eut prêché et leur eut aussi prophétisé beaucoup de choses, il les invita à garder les commandements du Seigneur ; et il cessa de leur parler.


1 NÉPHI 9

Néphi fait deux jeux d'annales - Il donne à chacun le nom de plaques de Néphi - Les grandes plaques contiennent l'histoire profane, les petites traitent avant tout de choses sacrées. Vers 600-592 av. J.-C.

1 ET toutes ces choses, mon père les vit, et les entendit, et les dit, tandis qu'il demeurait sous une tente dans la vallée de Lémuel, ainsi que beaucoup d'autres choses encore, qui ne peuvent être écrites sur ces plaques.

2 Et maintenant, comme j'ai parlé de ces plaques, voici, ce ne sont pas les plaques sur lesquelles je fais le récit complet de l'histoire de mon peuple ; car les plaques sur lesquelles je fais le récit complet de mon peuple, je leur ai donné le nom de Néphi ; c'est pourquoi, elles sont appelées les plaques de Néphi, d'après mon nom ; et ces plaques-ci sont aussi appelées les plaques de Néphi.

3 Néanmoins, j'ai reçu du Seigneur le commandement de faire ces plaques dans le but spécial d'y graver le récit du ministère de mon peuple.

4 Sur les autres plaques doit être gravé le récit du règne des rois, et des guerres, et des querelles de mon peuple. C'est pourquoi, ces plaques-ci traitent en majeure partie du ministère, et les autres plaques traitent en majeure partie du règne des rois, et des guerres, et des querelles de mon peuple.

5 C'est pourquoi, le Seigneur m'a commandé de faire ces plaques dans un but sage qui lui est propre, but que je ne connais pas.

6 Mais le Seigneur sait tout depuis le commencement ; c'est pourquoi, il prépare la voie pour accomplir toutes ses œuvres parmi les enfants des hommes ; car voici, il a tout pouvoir pour accomplir toutes ses paroles. Et ainsi en est-il. Amen.

 

 

1 NÉPHI 10

Léhi prédit que les Juifs seront emmenés en captivité par les Babyloniens - Il parle de la venue chez les Juifs d'un Messie, un Sauveur, un Rédempteur - Il parle aussi de la venue de celui qui baptisera l'Agneau de Dieu - Il parle de la mort et de la résurrection du Messie - Il compare la dispersion et le rassemblement d'Israël à un olivier - Néphi parle du Fils de Dieu, du don du Saint-Esprit et de la nécessité d'être juste. Vers 600-592 av. J.-C.

1 ET maintenant, moi, Néphi, je poursuis en faisant, sur ces plaques-ci, le récit de mes actes, et de mon règne, et de mon ministère ; c'est pourquoi, pour poursuivre mon récit, je dois parler quelque peu de mon père et aussi de mes frères.

2 Car voici, il arriva que lorsqu'il eut fini de dire les paroles de son songe et aussi de les exhorter à la plus grande diligence, mon père leur parla des Juifs,

3 disant que lorsqu'ils auraient été détruits, à savoir, cette grande ville de Jérusalem, et que beaucoup auraient été emmenés captifs à Babylone, lorsque le Seigneur le jugerait bon, ils reviendraient, oui, qu'ils seraient ramenés de captivité ; et après avoir été ramenés de captivité, ils posséderaient de nouveau le pays de leur héritage.

4 Oui, six cents ans après le moment où mon père quitta Jérusalem, le Seigneur Dieu susciterait un prophète parmi les Juifs, un Messie, ou, en d'autres termes, un Sauveur du monde.

5 Et il parla aussi des prophètes, du grand nombre d'entre eux qui avaient témoigné de ce qui concernait ce Messie dont il avait parlé, ou de ce Rédempteur du monde.

6 C'est pourquoi, toute l'humanité était dans un état perdu et déchu, et le serait à jamais, à moins d'avoir recours à ce Rédempteur.

7 Et il parla aussi d'un prophète qui viendrait avant le Messie pour préparer le chemin du Seigneur :

8 oui, qu'il irait crier dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur et rendez droits ses sentiers ; car au milieu de vous il y a quelqu'un que vous ne connaissez pas, et il est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers. Et mon père parla beaucoup de cela.

9 Et mon père dit qu'il baptiserait à Béthabara, au-delà du Jourdain ; et il dit aussi qu'il baptiserait d'eau, oui, qu'il baptiserait d'eau le Messie.

10 Et lorsqu'il aurait baptisé d'eau le Messie, il verrait et témoignerait avoir baptisé l'Agneau de Dieu qui allait ôter les péchés du monde.

11 Et il arriva que lorsqu'il eut dit ces paroles, mon père parla à mes frères de l'Évangile qui serait prêché parmi les Juifs et aussi du fait que les Juifs dégénéreraient dans l'incrédulité. Et qu'ils tueraient le Messie qui viendrait, et lorsqu'il aurait été tué, il ressusciterait d'entre les morts et se manifesterait, par le Saint-Esprit, aux Gentils.

12 Oui, effectivement mon père parla beaucoup des Gentils et aussi de la maison d'Israël, disant qu'on devait la comparer à un olivier dont les branches seraient rompues et dispersées sur toute la surface de la terre.

13 C'est pourquoi il fallait, dit-il, que nous fussions conduits d'un commun accord à la terre de promission pour accomplir la parole du Seigneur que nous serions dispersés sur toute la surface de la terre.

14 Et lorsque la maison d'Israël aurait été dispersée, elle serait de nouveau rassemblée ; en bref, lorsque les Gentils auraient reçu la plénitude de l'Évangile, les branches naturelles de l'olivier, ou les restes de la maison d'Israël, seraient greffées, ou parviendraient à la connaissance du vrai Messie, leur Seigneur et leur Rédempteur.

15 Et c'est dans ce genre de langage que mon père prophétisa et parla à mes frères, et dit aussi beaucoup d'autres choses que je n'écris pas dans ce livre ; car j'ai écrit dans mon autre livre toutes celles qui m'étaient utiles.

16 Et toutes ces choses dont j'ai parlé se firent tandis que mon père demeurait sous une tente dans la vallée de Lémuel.

17 Et il arriva que lorsque moi, Néphi, j'eus entendu toutes les paroles de mon père sur les choses qu'il avait vues en vision, et aussi les choses qu'il dit par le pouvoir du Saint-Esprit, pouvoir qu'il reçut par la foi au Fils de Dieu - et le Fils de Dieu était le Messie qui devait venir - moi, Néphi, je désirai voir, et entendre, et connaître également ces choses par le pouvoir du Saint-Esprit, qui est le don de Dieu à tous ceux qui le recherchent diligemment, aussi bien dans les temps anciens qu'au moment où il se manifestera aux enfants des hommes.

18 Car il est le même hier, aujourd'hui et à jamais ; et la voie est préparée pour tous les hommes depuis la fondation du monde, s'ils se repentent et viennent à lui.

19 Car celui qui cherche diligemment trouve ; et les mystères de Dieu lui seront dévoilés par le pouvoir du Saint-Esprit, aussi bien en ces temps-ci que dans les temps anciens, et aussi bien dans les temps anciens que dans les temps à venir ; c'est pourquoi, le chemin du Seigneur est une même ronde éternelle.

20 C'est pourquoi souviens-toi, ô homme, que pour toutes tes actions tu seras mis en jugement.

21 C'est pourquoi, si vous avez cherché à faire le mal aux jours de votre épreuve, vous vous trouverez impurs devant le siège du jugement de Dieu ; et rien d'impur ne peut demeurer auprès de Dieu ; c'est pourquoi, vous serez rejetés à jamais.

22 Et le Saint-Esprit me donne l'autorité de dire ces choses, non de me taire.

 

 

1 NÉPHI 11

Néphi voit l'Esprit du Seigneur, et l'arbre de vie lui est montré en vision - Il voit la mère du Fils de Dieu et est informé de la condescendance de Dieu - Il voit le baptême, le ministère et la crucifixion de l'Agneau de Dieu - Il voit aussi l'appel et le ministère des douze apôtres de l'Agneau. Vers 600-592 av. J.-C.

1 CAR il arriva, après que j'eus désiré connaître les choses que mon père avait vues, et croyant que le Seigneur était capable de me les faire connaître, que tandis que j'étais assis à méditer dans mon cœur, je fus ravi dans l'Esprit du Seigneur, oui, sur une montagne extrêmement haute que je n'avais encore jamais vue et sur laquelle je n'avais encore jamais mis le pied.

2 Et l'Esprit me dit : Voici, que désires-tu ?

3 Et je dis : Je désire voir les choses que mon père a vues.

4 Et l'Esprit me dit : Crois-tu que ton père a vu l'arbre dont il a parlé ?

5 Et je dis : Oui, tu sais que je crois toutes les paroles de mon père.

6 Et lorsque j'eus dit ces paroles, l'Esprit s'écria d'une voix forte, disant : Hosanna au Seigneur, le Dieu Très-Haut ; car il est Dieu sur toute la terre, oui, au-dessus de tout. Et béni es-tu, Néphi, parce que tu crois au Fils du Dieu Très-Haut ; c'est pourquoi, tu verras les choses que tu as désirées.

7 Et voici, ceci te sera donné pour signe, que lorsque tu auras vu l'arbre qui portait le fruit que ton père a goûté, tu verras aussi un homme descendre du ciel, et tu seras témoin de lui ; et lorsque tu auras été témoin de lui, tu rendras témoignage que c'est le Fils de Dieu.

8 Et il arriva que l'Esprit me dit : Regarde ! Et je regardai et vis un arbre ; et il était semblable à l'arbre que mon père avait vu ; et sa beauté était bien au-delà de toute beauté ; et sa blancheur dépassait la blancheur de la neige vierge.

9 Et il arriva qu'après avoir vu l'arbre, je dis à l'Esprit : Je vois que tu m'as montré l'arbre qui est précieux par-dessus tout.

10 Et il me dit : Que désires-tu ?

11 Et je lui dis : En connaître l'interprétation - car je lui parlais comme un homme parle ; car je voyais qu'il avait la forme d'un homme ; mais néanmoins, je savais que c'était l'Esprit du Seigneur ; et il me parlait comme un homme parle avec un autre.

12 Et il arriva qu'il me dit : Regarde ! Et je regardai comme pour le contempler, et je ne le vis plus, car il s'était retiré de ma présence.

13 Et il arriva que je regardai et vis la grande ville de Jérusalem et aussi d'autres villes. Et je vis la ville de Nazareth ; et dans la ville de Nazareth, je vis une vierge, et elle était extrêmement belle et blanche.

14 Et il arriva que je vis les cieux s'ouvrir ; et un ange descendit et se tint devant moi, et il me dit : Néphi, que vois-tu ?

15 Et je lui dis : Une vierge d'une très grande beauté et plus belle que toutes les autres vierges.

16 Et il me dit : Connais-tu la condescendance de Dieu ?

17 Et je lui dis : Je sais qu'il aime ses enfants ; néanmoins, je ne connais pas la signification de tout.

18 Et il me dit : Voici, la vierge que tu vois est, selon la chair, la mère du Fils de Dieu.

19 Et il arriva que je vis qu'elle était ravie dans l'Esprit ; et lorsqu'elle eut été ravie dans l'Esprit un certain temps, l'ange me parla, disant : Regarde !

20 Et je regardai et vis de nouveau la vierge portant un enfant dans ses bras.

21 Et l'ange me dit : Vois l'Agneau de Dieu, oui, le Fils du Père éternel ! Connais-tu la signification de l'arbre que ton père a vu ?

22 Et je lui répondis, disant : Oui, c'est l'amour de Dieu, qui se répand dans le coeur des enfants des hommes ; c'est pourquoi, c'est la plus désirable de toutes les choses.

23 Et il me parla, disant : Oui, et la plus joyeuse pour l'âme.

24 Et lorsqu'il eut dit ces paroles, il me dit : Regarde ! Et je regardai, et je vis le Fils de Dieu aller parmi les enfants des hommes ; et j'en vis beaucoup se prosterner à ses pieds et l'adorer.

25 Et il arriva que je vis que la barre de fer que mon père avait vue était la parole de Dieu qui conduisait à la source d'eau vive, ou à l'arbre de vie ; laquelle eau est une représentation de l'amour de Dieu ; et je vis aussi que l'arbre de vie était une représentation de l'amour de Dieu.

26 Et l'ange me dit encore : Regarde et vois la condescendance de Dieu !

27 Et je regardai et vis le Rédempteur du monde dont mon père avait parlé ; et je vis aussi le prophète qui allait préparer le chemin devant lui. Et l'Agneau de Dieu s'avança et fut baptisé par lui ; et lorsqu'il eut été baptisé, je vis les cieux s'ouvrir et le Saint-Esprit descendre du ciel et reposer sur lui sous la forme d'une colombe.

28 Et je vis qu'il allait exercer son ministère auprès du peuple avec puissance et une grande gloire ; et les multitudes étaient rassemblées pour l'écouter ; et je vis qu'elles le chassaient du milieu d'elles.

29 Et je vis aussi douze autres hommes le suivre. Et il arriva qu'ils furent ravis dans l'Esprit devant ma face, et je ne les vis plus.

30 Et il arriva que l'ange me parla encore, disant : Regarde ! Et je regardai, et je vis les cieux s'ouvrir de nouveau, et je vis des anges descendre sur les enfants des hommes ; et ils les servirent.

31 Et il me parla encore, disant : Regarde ! Et je regardai, et je vis l'Agneau de Dieu aller parmi les enfants des hommes. Et je vis des multitudes de gens qui étaient malades, et qui étaient affligés de toutes sortes de maladies, et de démons, et d'esprits impurs ; et l'ange parla et me montra toutes ces choses. Et ils étaient guéris par le pouvoir de l'Agneau de Dieu ; et les démons et les esprits impurs étaient chassés.

32 Et il arriva que l'ange me parla encore, disant : Regarde ! Et je regardai et vis l'Agneau de Dieu, qu'il était pris par le peuple ; oui, le Fils du Dieu éternel était jugé par le monde ; et je vis et je rends témoignage.

33 Et moi, Néphi, je vis qu'il était élevé sur la croix et mis à mort pour les péchés du monde.

34 Et lorsqu'il eut été mis à mort, je vis que les multitudes de la terre étaient rassemblées pour combattre les apôtres de l'Agneau ; car c'est ainsi que les Douze étaient appelés par l'ange du Seigneur.

35 Et la multitude de la terre était rassemblée, et je vis qu'elle était dans un grand et spacieux édifice semblable à l'édifice que mon père avait vu. Et l'ange du Seigneur me parla encore, disant : Voici le monde et sa sagesse ; oui, voici, la maison d'Israël s'est rassemblée pour combattre les douze apôtres de l'Agneau.

36 Et il arriva que je vis, et j'en rends témoignage, que le grand et spacieux édifice était l'orgueil du monde ; et il tomba, et sa chute fut extrêmement grande. Et l'ange du Seigneur me parla encore, disant : C'est ainsi que sera la destruction de toutes les nations, tribus, langues et peuples qui combattront les douze apôtres de l'Agneau.

 

 

1 NÉPHI 12

Néphi voit en vision la terre de promission, la justice, l'iniquité et la chute de ses habitants, la venue de l'Agneau de Dieu parmi eux, la manière dont les douze disciples et les douze apôtres jugeront Israël, l'état repoussant et souillé de ceux qui dégénèrent dans l'incrédulité. Vers 600-592 av. J.-C.

1 ET il arriva que l'ange me dit : Regarde, et vois ta postérité, et aussi la postérité de tes frères. Et je regardai et vis la terre de promission ; et je vis des multitudes de gens, oui, un nombre aussi grand, pour ainsi dire, que le sable de la mer.

2 Et il arriva que je vis des multitudes rassemblées pour se livrer bataille ; et je vis des guerres, et des bruits de guerres, et de grands massacres par l'épée parmi mon peuple.

3 Et il arriva que je vis beaucoup de générations passer au milieu de guerres et de querelles dans le pays ; et je vis beaucoup de villes, oui, au point que je ne les comptai pas.

4 Et il arriva que je vis un brouillard de ténèbres sur la surface de la terre de promission ; et je vis des éclairs, et j'entendis des tonnerres et des tremblements de terre, et toutes sortes de bruits tumultueux ; et je vis la terre et les rochers, qu'ils se fendaient ; et je vis des montagnes, qu'elles s'écroulaient en morceaux ; et je vis les plaines de la terre, qu'elles s'ouvraient ; et je vis beaucoup de villes, qu'elles étaient englouties ; et j'en vis beaucoup, qu'elles étaient brûlées par le feu ; et j'en vis beaucoup, qu'elles s'effondraient sur la terre à cause du tremblement de celle-ci.

5 Et il arriva qu'après avoir vu ces choses, je vis la vapeur de ténèbres, qu'elle se dissipait de la surface de la terre ; et voici, je vis des multitudes qui n'étaient pas tombées à cause des grands et terribles jugements du Seigneur.

6 Et je vis les cieux s'ouvrir et l'Agneau de Dieu descendre du ciel ; et il descendit et se montra à elles.

7 Et je vis aussi et rends témoignage que le Saint-Esprit tomba sur douze autres hommes ; et ils furent ordonnés par Dieu et choisis.

8 Et l'ange me parla, disant : Voici les douze disciples de l'Agneau qui sont choisis pour exercer le ministère auprès de ta postérité.

9 Et il me dit : Tu te souviens des douze apôtres de l'Agneau ? Voici, ce sont eux qui jugeront les douze tribus d'Israël ; c'est pourquoi, les douze ministres de ta postérité seront jugés par eux ; car vous êtes de la maison d'Israël.

10 Et ces douze ministres que tu vois jugeront ta postérité. Et voici, ils sont justes à jamais ; car, à cause de leur foi en l'Agneau de Dieu, leurs vêtements sont blanchis dans son sang.

11 Et l'ange me dit : Regarde ! Et je regardai et vis trois générations passer dans la justice ; et leurs vêtements étaient blancs comme l'Agneau de Dieu. Et l'ange me dit : Ceux-ci sont blanchis dans le sang de l'Agneau, à cause de leur foi en lui.

12 Et moi, Néphi, j'en vis aussi beaucoup de la quatrième génération qui s'en allaient dans la justice.

13 Et il arriva que je vis les multitudes de la terre rassemblées.

14 Et l'ange me dit : Voici ta postérité, et aussi la postérité de tes frères.

15 Et il arriva que je regardai et vis le peuple de ma postérité rassemblé en multitudes contre la postérité de mes frères ; et ils étaient rassemblés pour se livrer bataille.

16 Et l'ange me parla, disant : Voici la source d'eau souillée que ton père a vue ; oui, la rivière dont il a parlé ; et ses profondeurs sont les profondeurs de l'enfer.

17 Et les brouillards de ténèbres sont les tentations du diable, qui aveuglent les yeux, et endurcissent le cœur des enfants des hommes, et les entraînent sur de larges routes afin qu'ils périssent et se perdent.

18 Et le vaste et spacieux édifice que ton père a vu, ce sont les vaines imaginations et l'orgueil des enfants des hommes. Et un gouffre grand et terrible les sépare, oui, la parole de la justice du Dieu éternel et du Messie qui est l'Agneau de Dieu, dont le Saint-Esprit rend témoignage, depuis le commencement du monde jusqu'à ce jour, et à partir de ce jour, dorénavant et à jamais.

19 Et tandis que l'ange disait ces paroles, je regardai et vis que la postérité de mes frères combattait ma postérité, selon la parole de l'ange ; et je vis qu'à cause de l'orgueil de ma postérité et des tentations du diable, la postérité de mes frères avait le dessus sur le peuple de ma postérité.

20 Et il arriva que je regardai et vis le peuple de la postérité de mes frères, qu'il avait vaincu ma postérité ; et ils s'en allèrent en multitudes sur la surface du pays.

21 Et je les vis rassemblés en multitudes ; et je vis des guerres et des bruits de guerres parmi eux ; et c'est dans des guerres et des bruits de guerres que je vis beaucoup de générations passer.

22 Et l'ange me dit : Voici, ceux-ci dégénéreront dans l'incrédulité.

23 Et il arriva que je vis qu'après avoir dégénéré dans l'incrédulité, ils devenaient un peuple sombre, et repoussant, et souillé, rempli d'indolence et de toutes sortes d'abominations.

 

 

1 NÉPHI 13

Néphi voit en vision l'Église du diable établie parmi les Gentils, la découverte et la colonisation de l'Amérique, la perte de beaucoup de parties claires et précieuses de la Bible, l'apostasie qui en résulta chez les Gentils, le rétablissement de l'Évangile, la parution des Écritures modernes et l'édification de Sion. Vers 600-592 av. J.-C.

1 ET il arriva que l'ange me parla, disant : Regarde ! Et je regardai et vis beaucoup de nations et de royaumes.

2 Et l'ange me dit : Que vois-tu ? Et je dis : Je vois beaucoup de nations et de royaumes.

3 Et il me dit : Ce sont les nations et les royaumes des Gentils.

4 Et il arriva que je vis parmi les nations des Gentils la formation d'une grande Église.

5 Et l'ange me dit : Vois la formation d'une Église qui est la plus abominable, par-dessus toutes les autres Églises, qui tue les saints de Dieu, oui, et les torture, et les entrave, et les subjugue sous un joug de fer, et les réduit en captivité.

6 Et il arriva que je vis cette grande et abominable Église ; et je vis que le diable en était le fondateur.

7 Et je vis aussi de l'or, et de l'argent, et des soieries, et de l'écarlate, et du fin lin retors, et toutes sortes de vêtements précieux ; et je vis beaucoup de prostituées.

8 Et l'ange me parla, disant : Voici, l'or, et l'argent, et les soieries, et l'écarlate, et le fin lin retors, et les vêtements précieux, et les prostituées sont le désir de cette grande et abominable Église.

9 Et c'est aussi pour les louanges du monde qu'elle fait périr les saints de Dieu et les réduit en captivité.

10 Et il arriva que je regardai et vis de nombreuses eaux ; et elles séparaient les Gentils de la postérité de mes frères.

11 Et il arriva que l'ange me dit : Voici, la colère de Dieu est sur la postérité de tes frères.

12 Et je regardai et vis un homme parmi les Gentils, qui était séparé de la postérité de mes frères par les nombreuses eaux ; et je vis que l'Esprit de Dieu descendait et agissait sur cet homme ; et il s'en alla sur les nombreuses eaux vers la postérité de mes frères qui était dans la terre promise.

13 Et il arriva que je vis que l'Esprit de Dieu agissait sur d'autres Gentils ; et ils sortirent de captivité sur les nombreuses eaux.

14 Et il arriva que je vis de nombreuses multitudes de Gentils dans la terre de promission ; et je vis la colère de Dieu, qu'elle était sur la postérité de mes frères ; et elle fut dispersée devant les Gentils et fut frappée.

15 Et je vis que l'Esprit du Seigneur était sur les Gentils, et ils prospérèrent et obtinrent le pays pour leur héritage ; et je vis qu'ils étaient blancs et extrêmement beaux et agréables d'apparence, comme mon peuple avant qu'il ne fût tué.

16 Et il arriva que moi, Néphi, je vis que les Gentils qui étaient sortis de captivité s'humiliaient devant le Seigneur, et le pouvoir du Seigneur était avec eux.

17 Et je vis que les nations gentiles dont ils étaient originaires étaient rassemblées sur les eaux, et sur la terre aussi, pour leur livrer bataille.

18 Et je vis que le pouvoir de Dieu était avec eux, et aussi que la colère de Dieu était sur tous ceux qui étaient rassemblés pour leur livrer bataille.

19 Et moi, Néphi, je vis que les Gentils qui étaient sortis de captivité étaient délivrés, par le pouvoir de Dieu, des mains de toutes les autres nations.

20 Et il arriva que moi, Néphi, je vis qu'ils prospéraient dans le pays ; et je vis un livre, et il était apporté parmi eux.

21 Et l'ange me dit : Connais-tu la signification du livre ?

22 Et je lui dis : Je ne la connais pas.

23 Et il dit : Voici, il sort de la bouche d'un Juif. Et moi, Néphi, je le vis ; et il me dit : Le livre que tu vois, ce sont les annales des Juifs, qui contiennent les alliances que le Seigneur a faites avec la maison d'Israël ; et elles contiennent aussi beaucoup de prophéties des saints prophètes ; et ce sont des annales semblables aux inscriptions qui sont gravées sur les plaques d'airain, sauf qu'il n'y en a pas autant ; néanmoins, elles contiennent les alliances que le Seigneur a faites avec la maison d'Israël ; c'est pourquoi, elles sont d'une grande valeur pour les Gentils.

24 Et l'ange du Seigneur me dit : Tu as vu que le livre sortait de la bouche d'un Juif ; et lorsqu'il sortit de la bouche d'un Juif, il contenait la plénitude de l'Évangile du Seigneur dont les douze apôtres rendent témoignage ; et ils rendent témoignage selon la vérité qui est en l'Agneau de Dieu.

25 C'est pourquoi, ces choses sortent des Juifs, dans leur pureté, vers les Gentils, selon la vérité qui est en Dieu.

26 Et une fois qu'elles sont sorties des Juifs vers les Gentils par la main des douze apôtres de l'Agneau, tu vois la formation de cette grande et abominable Église, qui est la plus abominable par-dessus toutes les autres Églises ; car voici, elle a ôté de l'Évangile de l'Agneau beaucoup de parties qui sont claires et extrêmement précieuses ; et il y a aussi beaucoup d'alliances du Seigneur qu'elle a ôtées.

27 Et tout cela, elle l'a fait afin de pervertir les voies droites du Seigneur, afin d'aveugler les yeux et d'endurcir le cœur des enfants des hommes.

28 C'est pourquoi, tu vois que lorsque le livre s'en est allé en passant par les mains de la grande et abominable Église, il y a beaucoup de choses claires et précieuses qui sont ôtées du livre, qui est le livre de l'Agneau de Dieu.

29 Et lorsque ces choses claires et précieuses ont été ôtées, il va dans toutes les nations des Gentils ; et lorsqu'il est allé dans toutes les nations des Gentils, oui, de l'autre côté des nombreuses eaux que tu as vues, avec les Gentils qui sont sortis de captivité, tu vois - parce que beaucoup de choses claires et précieuses ont été ôtées du livre, choses qui étaient claires à comprendre pour les enfants des hommes, selon la clarté qui est en l'Agneau de Dieu - parce que cela a été enlevé de l'Évangile de l'Agneau, un nombre extrêmement grand d'hommes trébuchent, oui, de sorte que Satan a un grand pouvoir sur eux.

30 Néanmoins, tu vois que les Gentils qui sont sortis de captivité et ont été élevés par le pouvoir de Dieu au-dessus de toutes les autres nations sur la surface de la terre qui est préférable à toutes les autres terres, qui est la terre à propos de laquelle le Seigneur Dieu a fait alliance avec ton père que sa postérité l'aurait pour terre de son héritage ; c'est pourquoi, tu vois que le Seigneur Dieu ne souffrira pas que les Gentils détruisent totalement le mélange de ta postérité qui est parmi tes frères.

31 Il ne souffrira pas non plus que les Gentils détruisent la postérité de tes frères.

32 Le Seigneur Dieu ne souffrira pas non plus que les Gentils restent à jamais dans cet affreux état d'aveuglement où tu vois qu'ils sont, parce que les parties claires et extrêmement précieuses de l'Évangile de l'Agneau ont été soustraites par cette abominable Église dont tu as vu la formation.

33 C'est pourquoi, dit l'Agneau de Dieu, je serai miséricordieux envers les Gentils en châtiant le reste de la maison d'Israël par un grand jugement.

34 Et il arriva que l'ange du Seigneur me parla, disant : Voici, dit l'Agneau de Dieu, lorsque je serai intervenu contre le reste de la maison d'Israël - et ce reste dont je parle est la postérité de ton père - c'est pourquoi, lorsque je serai intervenu contre lui en jugement et l'aurai frappé par la main des Gentils, et lorsque les Gentils auront trébuché extrêmement, parce que les parties les plus claires et les plus précieuses de l'Évangile de l'Agneau ont été soustraites par cette abominable Église, qui est la mère des prostituées, dit l'Agneau - je serai miséricordieux envers les Gentils en ce jour-là, de sorte que je leur ferai parvenir, par mon pouvoir, une partie considérable de mon Évangile, qui sera claire et précieuse, dit l'Agneau.

35 Car voici, dit l'Agneau : Je me manifesterai à ta postérité, et elle écrira beaucoup de choses que je lui enseignerai, qui seront claires et précieuses ; et lorsque ta postérité aura été détruite, et aura dégénéré dans l'incrédulité, et aussi la postérité de tes frères, voici, ces choses seront cachées pour parvenir aux Gentils par le don et le pouvoir de l'Agneau.

36 Et c'est en elles que sera écrit mon Évangile, dit l'Agneau, et mon rocher, et mon salut.

37 Et bénis sont ceux qui chercheront à faire sortir ma Sion en ce jour, car ils auront le don et le pouvoir du Saint-Esprit ; et s'ils persévèrent jusqu'à la fin, ils seront élevés au dernier jour et seront sauvés dans le royaume éternel de l'Agneau ; et ceux qui publieront la paix, oui, de joyeuses nouvelles, qu'ils seront beaux sur les montagnes !

38 Et il arriva que je vis le reste des descendants de mes frères, et aussi que le livre de l'Agneau de Dieu, qui était sorti de la bouche du Juif, allait des Gentils au reste de la postérité de mes frères.

39 Et lorsqu'il fut allé à eux, je vis d'autres livres qui allaient, par le pouvoir de l'Agneau, des Gentils à eux, pour convaincre les Gentils et le reste de la postérité de mes frères, et aussi les Juifs qui étaient dispersés sur toute la surface de la terre, que les annales des prophètes et des douze apôtres de l'Agneau sont vraies.

40 Et l'ange me parla, disant : Ces dernières annales, que tu as vues parmi les Gentils, confirmeront la vérité des premières, qui sont des douze apôtres de l'Agneau, et feront connaître les choses claires et précieuses qui en ont été ôtées ; et feront connaître à toutes les tribus, langues et peuples que l'Agneau de Dieu est le Fils du Père éternel et le Sauveur du monde, et que tous les hommes doivent venir à lui, sinon ils ne peuvent être sauvés.

41 Et ils doivent venir selon les paroles qui seront confirmées par la bouche de l'Agneau ; et les paroles de l'Agneau seront communiquées dans les annales de ta postérité aussi bien que dans les annales des douze apôtres de l'Agneau ; c'est pourquoi, les unes et les autres seront réunies en une seule ; car il y a un seul Dieu et un seul Berger de toute la terre.

42 Et le temps vient où il se manifestera à toutes les nations, aux Juifs et aussi aux Gentils ; et lorsqu'il se sera manifesté aux Juifs et aussi aux Gentils, alors il se manifestera aux Gentils et aussi aux Juifs, et les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers.

 

 

1 NÉPHI 14

Un ange parle à Néphi des bénédictions et des malédictions qui tomberont sur les Gentils - Il n'y a que deux Églises : l'Église de l'Agneau de Dieu et l'Église du diable - Les saints de Dieu de toutes les nations sont persécutés par la grande et abominable Église - L'apôtre Jean écrira ce qui concerne la fin du monde. Vers 600-592 av. J.-C.

1 ET il arrivera que si les Gentils écoutent l'Agneau de Dieu, en ce jour où il se manifestera vraiment à eux par la parole et aussi en puissance, pour leur enlever leurs pierres d'achoppement,

2 et ne s'endurcissent pas le cœur contre l'Agneau de Dieu, ils seront comptés parmi la postérité de ton père ; oui, ils seront comptés dans la maison d'Israël ; et ils seront pour toujours un peuple béni dans la terre promise ; ils ne seront plus réduits en captivité, et la maison d'Israël ne sera plus confondue.

3 Et cette grande fosse qui a été creusée pour eux par la grande et abominable Église, qui a été fondée par le diable et ses enfants, afin qu'il puisse entraîner l'âme des hommes en enfer - oui, la grande fosse qui a été creusée pour la destruction des hommes, sera remplie par ceux qui l'ont creusée, jusqu'à leur destruction totale, dit l'Agneau de Dieu ; non pas la destruction de l'âme, si ce n'est qu'elle sera précipitée dans cet enfer qui n'a pas de fin.

4 Car voici, cela est selon la captivité du diable, et aussi selon la justice de Dieu, sur tous ceux qui pratiquent la méchanceté et l'abomination devant lui.

5 Et il arriva que l'ange me parla, à moi, Néphi, disant : Tu as vu que si les Gentils se repentent, tout ira bien pour eux ; et tu connais aussi les alliances du Seigneur avec la maison d'Israël ; et tu as aussi entendu que quiconque ne se repent pas périra inévitablement.

6 C'est pourquoi, malheur aux Gentils s'ils s'endurcissent le cœur contre l'Agneau de Dieu.

7 Car le temps vient, dit l'Agneau de Dieu, où j'accomplirai une œuvre grande et merveilleuse parmi les enfants des hommes, une œuvre qui sera éternelle, soit d'un côté, soit de l'autre : soit qu'elle les convainque d'aller dans la paix et la vie éternelle, soit qu'elle les livre à l'endurcissement de leur cœur et à l'aveuglement de leur esprit, jusqu'à ce qu'ils soient réduits en captivité et aussi à la destruction, à la fois temporellement et spirituellement, selon la captivité du diable dont j'ai parlé.

8 Et il arriva que lorsque l'ange eut dit ces paroles, il me dit : Te souviens-tu des alliances du Père avec la maison d'Israël ? Je lui dis : Oui.

9 Et il arriva qu'il me dit : Regarde et vois cette grande et abominable Église, qui est la mère des abominations, dont le fondateur est le diable.

10 Et il me dit : Voici, il n'y a que deux Églises ; l'une est l'Église de l'Agneau de Dieu, et l'autre est l'Église du diable ; c'est pourquoi, quiconque n'appartient pas à l'Église de l'Agneau de Dieu appartient à cette grande Église qui est la mère des abominations ; et elle est la prostituée de toute la terre.

11 Et il arriva que je regardai et vis la prostituée de toute la terre, et elle était assise sur de nombreuses eaux ; et elle avait domination sur toute la terre, parmi toutes les nations, tribus, langues et peuples.

12 Et il arriva que je vis l'Église de l'Agneau de Dieu, et ses membres n'étaient qu'un petit nombre, à cause de la méchanceté et des abominations de la prostituée qui était assise sur de nombreuses eaux ; néanmoins, je vis que l'Église de l'Agneau, qui était constituée par les saints de Dieu, était aussi sur toute la surface de la terre ; et ses possessions sur la surface de la terre étaient petites, à cause de la méchanceté de la grande prostituée que je voyais.

13 Et il arriva que je vis que la grande mère des abominations rassemblait des multitudes sur la surface de toute la terre, parmi toutes les nations des Gentils, pour combattre l'Agneau de Dieu.

14 Et il arriva que moi, Néphi, je vis le pouvoir de l'Agneau de Dieu, qu'il descendait sur les saints de l'Église de l'Agneau et sur le peuple de l'alliance du Seigneur, qui étaient dispersés sur toute la surface de la terre ; et ils étaient armés de justice et du pouvoir de Dieu, dans une grande gloire.

15 Et il arriva que je vis que la colère de Dieu était déversée sur la grande et abominable Église, de sorte qu'il y eut des guerres et des bruits de guerres parmi toutes les nations et tribus de la terre.

16 Et comme il commençait à y avoir des guerres et des bruits de guerres parmi toutes les nations qui appartenaient à la mère des abominations, l'ange me parla, disant : Voici, la colère de Dieu est sur la mère des prostituées ; et voici, tu vois toutes ces choses ;

17 et lorsque viendra le jour où la colère de Dieu se déversera sur la mère des prostituées, qui est la grande et abominable Église de toute la terre, dont le fondateur est le diable, alors, ce jour-là, l'œuvre du Père commencera, préparant le chemin pour l'accomplissement des alliances qu'il a faites avec son peuple, qui est de la maison d'Israël.

18 Et il arriva que l'ange me parla, disant : Regarde !

19 Et je regardai et vis un homme, et il était vêtu d'un vêtement blanc.

20 Et l'ange me dit : Voici l'un des douze apôtres de l'Agneau.

21 Voici, il verra et écrira le reste de ces choses-là ; oui, et aussi beaucoup de choses qui ont été.

22 Et il écrira aussi ce qui concerne la fin du monde.

23 C'est pourquoi, les choses qu'il écrira sont justes et vraies ; et voici, elles sont écrites dans le livre que tu as vu sortir de la bouche du Juif ; et au moment où elles sont sorties de la bouche du Juif, ou, au moment où le livre est sorti de la bouche du Juif, les choses qui étaient écrites étaient claires et pures, et extrêmement précieuses et faciles à comprendre pour tous les hommes.

24 Et voici, les choses que cet apôtre de l'Agneau écrira sont beaucoup de choses que tu as vues ; et voici, le reste, tu le verras.

25 Mais les choses que tu vas voir dorénavant, tu ne les écriras pas ; car le Seigneur Dieu a établi l'apôtre de l'Agneau de Dieu pour les écrire.

26 Et il y en a aussi d'autres qui ont été, à qui il a montré toutes choses, et ils les ont écrites ; et elles sont scellées pour parvenir à la maison d'Israël, dans leur pureté, selon la vérité qui est en l'Agneau, lorsque le Seigneur le jugera bon.

27 Et moi, Néphi, j'entendis et je rends témoignage que le nom de l'apôtre de l'Agneau était Jean, selon la parole de l'ange.

28 Et voici, il m'est interdit, à moi, Néphi, d'écrire le reste des choses que j'ai vues et entendues ; c'est pourquoi, les choses que j'ai écrites me suffisent ; et je n'ai écrit qu'une petite partie des choses que j'ai vues.

29 Et je rends témoignage que j'ai vu les choses que mon père a vues, et l'ange du Seigneur me les a fait connaître.

30 Et maintenant, je cesse de parler des choses que j'ai vues pendant que j'étais ravi en esprit ; et si toutes les choses que j'ai vues ne sont pas écrites, les choses que j'ai écrites sont vraies. Et ainsi en est-il. Amen.

 

 

1 NÉPHI 15

Dans les derniers jours, la postérité de Léhi recevra l'Évangile par les Gentils - Le rassemblement d'Israël est comparé à un olivier dont les branches naturelles lui seront de nouveau greffées - Néphi interprète la vision de l'arbre de vie et montre que Dieu agit avec justice lorsqu'il sépare les méchants des justes. Vers 600-592 av. J.-C.

1 ET il arriva que lorsque moi, Néphi, j'eus été ravi en esprit et eus vu toutes ces choses, je retournai à la tente de mon père.

2 Et il arriva que je vis mes frères, et ils se disputaient entre eux à propos des choses que mon père leur avait dites.

3 Car il leur dit, en vérité, beaucoup de grandes choses qui étaient dures à comprendre si on n'interrogeait pas le Seigneur ; et eux, étant endurcis de cœur, pour cette raison, ils ne se tournaient pas vers le Seigneur comme ils l'auraient dû.

4 Et alors, moi, Néphi, je fus peiné de l'endurcissement de leur cœur et aussi des choses que j'avais vues et que je savais devoir inévitablement arriver à cause de la grande méchanceté des enfants des hommes.

5 Et il arriva que je fus accablé à cause de mes afflictions, car je considérais que mes afflictions étaient les plus grandes de toutes à cause de la destruction de mon peuple, car j'avais vu sa chute.

6 Et il arriva qu'après avoir reçu de la force, je parlai à mes frères, désirant apprendre d'eux la cause de leur controverse.

7 Et ils dirent : Voici, nous ne pouvons pas comprendre les paroles que notre père a dites concernant les branches naturelles de l'olivier et aussi concernant les Gentils.

8 Et je leur dis : Avez-vous interrogé le Seigneur ?

9 Et ils me dirent : Non, car le Seigneur ne nous révèle rien de la sorte.

10 Voici, je leur dis : Comment se fait-il que vous ne gardiez pas les commandements du Seigneur ? Comment se fait-il que vous vouliez périr à cause de l'endurcissement de votre cœur ?

11 Ne vous souvenez-vous pas des choses que le Seigneur a dites : Si vous ne vous endurcissez pas le cœur et me demandez avec foi, croyant que vous recevrez, étant diligents à garder mes commandements, assurément ces choses vous seront révélées ?

12 Voici, je vous dis que la maison d'Israël a été comparée à un olivier par l'Esprit du Seigneur, qui était en notre père ; et voici, ne sommes-nous pas coupés de la maison d'Israël et ne sommes-nous pas une branche de la maison d'Israël ?

13 Et maintenant, ce que notre père veut dire concernant le greffage des branches naturelles grâce à la plénitude des Gentils, c'est que dans les derniers jours, lorsque notre postérité aura dégénéré dans l'incrédulité, oui, pendant de nombreuses années, et de nombreuses générations après que le Messie aura été manifesté dans la chair aux enfants des hommes, alors la plénitude de l'Évangile du Messie ira aux Gentils, et des Gentils au reste de notre postérité ;

14 et ce jour-là, le reste de notre postérité saura qu'il est de la maison d'Israël et qu'il est le peuple de l'alliance du Seigneur ; et alors, ils sauront et parviendront à la connaissance de leurs ancêtres et aussi à la connaissance de l'Évangile de leur Rédempteur, qui avait été enseigné par lui à leurs pères ; c'est pourquoi, ils parviendront à la connaissance de leur Rédempteur et des points mêmes de sa doctrine, afin de savoir comment venir à lui et être sauvés.

15 Et alors, en ce jour-là, ne se réjouiront-ils pas et ne loueront-ils pas leur Dieu éternel, leur rocher et leur salut ? Oui, en ce jour-là, ne recevront-ils pas du vrai cep la force et la nourriture, oui, ne viendront-ils pas dans la vraie bergerie de Dieu ?

16 Voici, je vous le dis, oui ; on se souviendra de nouveau d'eux parmi la maison d'Israël ; étant une branche naturelle de l'olivier, ils seront greffés sur le véritable olivier.

17 Et c'est cela que notre père veut dire ; et il veut dire que cela n'arrivera pas avant qu'ils n'aient été dispersés par les Gentils ; et il veut dire que cela se fera par l'intermédiaire des Gentils, afin que le Seigneur puisse montrer son pouvoir aux Gentils, pour la bonne raison qu'il sera rejeté par les Juifs, ou par la maison d'Israël.

18 C'est pourquoi, notre père n'a pas parlé de notre postérité seulement, mais aussi de toute la maison d'Israël, attirant l'attention sur l'alliance qui va s'accomplir dans les derniers jours, alliance que le Seigneur a faite avec notre père Abraham, disant : Dans ta postérité, toutes les familles de la terre seront bénies.

19 Et il arriva que moi, Néphi, je leur parlai beaucoup de ces choses ; oui, je leur parlai du rétablissement des Juifs dans les derniers jours.

20 Et je leur répétai les paroles d'Ésaïe, qui a parlé du rétablissement des Juifs, ou de la maison d'Israël ; et lorsqu'ils seraient rétablis, ils ne seraient plus confondus ni ne seraient plus dispersés. Et il arriva que je dis beaucoup de paroles à mes frères, de sorte qu'ils furent apaisés et s'humilièrent devant le Seigneur.

21 Et il arriva qu'ils me parlèrent encore, disant : Que signifie ce que notre père a vu en songe ? Que signifie l'arbre qu'il a vu ?

22 Et je leur dis : C'était une représentation de l'arbre de vie.

23 Et ils me dirent : Que signifie la barre de fer que notre père a vue, qui conduisait à l'arbre ?

24 Et je leur dis que c'était la parole de Dieu ; et quiconque prêtait l'oreille à la parole de Dieu et s'y tenait fermement ne périrait jamais ; et les tentations et les traits enflammés de l'adversaire ne pourraient pas non plus avoir le dessus sur lui au point de l'aveugler pour l'entraîner vers la destruction.

25 C'est pourquoi, moi, Néphi, je les exhortai à faire attention à la parole du Seigneur ; oui, je les exhortai, de toute l'énergie de mon âme et de toute la faculté que je possédais, à faire attention à la parole de Dieu et à se souvenir de toujours garder ses commandements en tout.

26 Et ils me dirent : Que signifie la rivière d'eau que notre père a vue ?

27 Et je leur dis que l'eau que mon père avait vue était la souillure ; et son esprit était tellement absorbé par d'autres choses, qu'il ne vit pas la souillure de l'eau.

28 Et je leur dis que c'était un gouffre affreux, qui séparait les méchants de l'arbre de vie et aussi des saints de Dieu.

29 Et je leur dis que c'était une représentation de l'enfer affreux dont l'ange m'avait dit qu'il était préparé pour les méchants.

30 Et je leur dis que notre père vit aussi que la justice de Dieu séparait également les méchants des justes ; et son éclat était semblable à l'éclat d'un feu flamboyant qui monte vers Dieu pour toujours et à jamais et n'a pas de fin.

31 Et ils me dirent : Cela signifie-t-il le tourment du corps pendant les jours d'épreuve, ou cela signifie-t-il l'état final de l'âme après la mort du corps temporel, ou cela parle-t-il des choses qui sont temporelles ?

32 Et il arriva que je leur dis que c'était une représentation de choses à la fois temporelles et spirituelles ; car le jour viendrait où ils seraient jugés selon leurs œuvres, oui, les œuvres qui avaient été faites par le corps temporel durant leurs jours d'épreuve.

33 C'est pourquoi, s'ils mouraient dans leur méchanceté, ils seraient rejetés aussi quant aux choses qui sont spirituelles, qui sont relatives à la justice ; c'est pourquoi, ils seraient amenés à comparaître devant Dieu pour être jugés selon leurs œuvres ; et si leurs œuvres sont souillées, ils doivent nécessairement être souillés ; et s'ils sont souillés, il faut nécessairement qu'ils ne puissent pas demeurer dans le royaume de Dieu ; s'ils le pouvaient, le royaume de Dieu serait souillé, lui aussi.

34 Mais voici, je vous le dis, le royaume de Dieu n'est pas souillé, et rien d'impur ne peut entrer dans le royaume de Dieu ; c'est pourquoi, il doit nécessairement y avoir un lieu de souillure préparé pour ce qui est souillé.

35 Et il y a un lieu préparé, oui, cet enfer affreux dont j'ai parlé, et le diable est celui qui le prépare ; c'est pourquoi, l'état final de l'âme des hommes est de demeurer dans le royaume de Dieu ou d'être chassée, à cause de cette justice dont j'ai parlé.

36 C'est pourquoi, les méchants sont rejetés des justes et aussi de l'arbre de vie dont le fruit est le plus précieux et le plus désirable, par-dessus tous les autres fruits ; oui, et c'est le plus grand de tous les dons de Dieu. Et c'est ainsi que je parlai à mes frères. Amen.

 

 

1 NÉPHI 16

Les méchants considèrent que la vérité est dure - Les fils de Léhi épousent les filles d'Ismaël - Le Liahona guide leur voyage dans le désert - Des messages du Seigneur s'inscrivent de temps en temps sur le Liahona - Mort d'Ismaël ; sa famille murmure à cause de ses afflictions. Vers 600-592 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva que lorsque moi, Néphi, j'eus fini de parler à mes frères, voici, ils me dirent : Tu nous as déclaré des choses dures, plus que nous n'en pouvons supporter.

2 Et il arriva que je leur dis que je savais que j'avais dit des choses dures contre les méchants, selon la vérité ; et les justes, je les ai justifiés, et j'ai témoigné qu'ils seraient élevés au dernier jour ; c'est pourquoi, les coupables trouvent que la vérité est dure, car elle les blesse au plus profond d'eux-mêmes.

3 Et maintenant, mes frères, si vous étiez justes et étiez disposés à écouter la vérité et à y faire attention, afin de marcher en droiture devant Dieu, alors vous ne murmureriez pas à cause de la vérité et ne diriez pas : Tu dis des choses dures contre nous.

4 Et il arriva que moi, Néphi, j'exhortai mes frères, en toute diligence, à garder les commandements du Seigneur.

5 Et il arriva qu'ils s'humilièrent devant le Seigneur, de sorte que j'eus de la joie et de grandes espérances pour eux, qu'ils marcheraient dans les sentiers de la justice.

6 Or, toutes ces choses furent dites et faites tandis que mon père demeurait sous une tente dans la vallée qu'il appelait Lémuel.

7 Et il arriva que moi, Néphi, je pris une des filles d'Ismaël pour épouse ; et mes frères aussi prirent des filles d'Ismaël pour épouses ; et Zoram aussi prit la fille aînée d'Ismaël pour épouse.

8 Et ainsi mon père avait accompli tous les commandements du Seigneur qui lui avaient été donnés. Et moi, Néphi, j'avais aussi été extrêmement béni par le Seigneur.

9 Et il arriva que la voix du Seigneur parla à mon père pendant la nuit et lui commanda d'entreprendre le lendemain son voyage dans le désert.

10 Et il arriva que comme mon père se levait le matin et se rendait à la porte de la tente, il vit, à son grand étonnement, sur le sol, une boule ronde d'une exécution habile ; et elle était d'airain fin. Et dans la boule, il y avait deux aiguilles ; et l'une d'elles montrait la direction dans laquelle nous devions aller dans le désert.

11 Et il arriva que nous rassemblâmes toutes les choses que nous devions emporter dans le désert et tout le reste des provisions que le Seigneur nous avait données ; et nous prîmes des semences de toutes sortes, afin de les emporter dans le désert.

12 Et il arriva que nous prîmes nos tentes et partîmes dans le désert, de l'autre côté de la rivière Laman.

13 Et il arriva que nous voyageâmes, pendant l'espace de quatre jours, dans une direction proche du sud-sud-est, et nous dressâmes de nouveau nos tentes ; et nous appelâmes le lieu Shazer.

14 Et il arriva que nous prîmes nos arcs et nos flèches et allâmes dans le désert pour abattre de la nourriture pour nos familles ; et lorsque nous eûmes abattu de la nourriture pour nos familles, nous retournâmes de nouveau auprès de nos familles dans le désert, à l'endroit que nous avions appelé Shazer. Et nous partîmes de nouveau dans le désert, suivant la même direction, nous tenant dans les parties les plus fertiles du désert, qui étaient dans les régions frontières près de la mer Rouge.

15 Et il arriva que nous voyageâmes pendant de nombreux jours, abattant de la nourriture en chemin avec nos arcs, et nos flèches, et nos pierres, et nos frondes.

16 Et nous suivîmes les indications de la boule, qui nous conduisait dans les parties plus fertiles du désert.

17 Et lorsque nous eûmes voyagé pendant de nombreux jours, nous dressâmes nos tentes un certain temps, afin de nous reposer de nouveau et de nous procurer de la nourriture pour nos familles.

18 Et il arriva que comme moi, Néphi, j'allais abattre de la nourriture, voici, je brisai mon arc, qui était fait d'acier fin ; et lorsque j'eus brisé mon arc, voici, mes frères furent en colère contre moi à cause de la perte de mon arc, car nous n'obtenions plus aucune nourriture.

19 Et il arriva que nous retournâmes sans nourriture auprès de nos familles, et, très fatiguées à cause de leur voyage, elles souffrirent beaucoup du manque de nourriture.

20 Et il arriva que Laman et Lémuel, et les fils d'Ismaël commencèrent à murmurer extrêmement à cause de leurs souffrances et de leurs afflictions dans le désert ; et mon père aussi commença à murmurer contre le Seigneur, son Dieu ; oui, et ils étaient tous extrêmement attristés, de sorte qu'ils murmurèrent contre le Seigneur.

21 Or, il arriva que moi, Néphi, ayant été affligé par mes frères à cause de la perte de mon arc, et leurs arcs ayant perdu leur ressort, les choses commencèrent à être extrêmement difficiles, oui, de sorte que nous ne pûmes obtenir aucune nourriture.

22 Et il arriva que moi, Néphi, je parlai beaucoup à mes frères, parce qu'ils s'étaient de nouveau endurci le cœur, allant jusqu'à se plaindre du Seigneur, leur Dieu.

23 Et il arriva que moi, Néphi, je fis un arc dans du bois et une flèche d'une baguette droite ; c'est pourquoi, je m'armai d'un arc et d'une flèche, d'une fronde et de pierres. Et je dis à mon père : Où irai-je pour me procurer de la nourriture ?

24 Et il arriva qu'il interrogea le Seigneur, car ils s'étaient humiliés à cause de mes paroles ; car je leur avais dit beaucoup de choses avec l'énergie de mon âme.

25 Et il arriva que la voix du Seigneur parvint à mon père ; et il fut vraiment réprimandé à cause de ses murmures contre le Seigneur, de sorte qu'il fut entraîné dans les profondeurs de la tristesse.

26 Et il arriva que la voix du Seigneur lui dit : Regarde la boule et vois les choses qui sont écrites.

27 Et il arriva que lorsque mon père vit les choses qui étaient écrites sur la boule, il craignit et trembla extrêmement, ainsi que mes frères, et les fils d'Ismaël, et nos épouses.

28 Et il arriva que moi, Néphi, je vis les aiguilles qui étaient dans la boule, qu'elles marchaient selon la foi, et la diligence, et l'attention que nous leur accordions.

29 Et une nouvelle écriture était aussi écrite dessus, qui était claire à lire, qui nous donna une certaine compréhension des voies du Seigneur ; et elle était écrite et changeait de temps en temps, selon la foi et la diligence que nous lui accordions. Et ainsi, nous voyons que par de petits moyens le Seigneur peut réaliser de grandes choses.

30 Et il arriva que moi, Néphi, j'allai au sommet de la montagne, selon les indications données sur la boule.

31 Et il arriva que je tuai des bêtes sauvages, de sorte que j'obtins de la nourriture pour nos familles.

32 Et il arriva que je retournai à nos tentes, portant les bêtes que j'avais tuées ; et alors, lorsqu'ils virent que j'avais obtenu de la nourriture, comme leur joie fut grande ! Et il arriva qu'ils s'humilièrent devant le Seigneur et lui rendirent grâces.

33 Et il arriva que nous entreprîmes de nouveau notre voyage, voyageant presque dans la même direction qu'au commencement ; et lorsque nous eûmes voyagé pendant de nombreux jours, nous dressâmes de nouveau nos tentes afin de demeurer un certain temps.

34 Et il arriva qu'Ismaël mourut et fut enterré à l'endroit qui était appelé Nahom.

35 Et il arriva que les filles d'Ismaël se lamentèrent extrêmement à cause de la perte de leur père et à cause de leurs afflictions dans le désert ; et elles murmurèrent contre mon père, parce qu'il les avait emmenées du pays de Jérusalem, disant : Notre père est mort ; oui, et nous avons beaucoup erré dans le désert, et nous avons souffert beaucoup d'afflictions, la faim, la soif et la fatigue ; et après toutes ces souffrances, nous allons périr de faim dans le désert.

36 Et c'est ainsi qu'elles murmurèrent contre mon père et aussi contre moi ; et elles désiraient retourner à Jérusalem.

37 Et Laman dit à Lémuel et aussi aux fils d'Ismaël : Voici, tuons notre père et aussi notre frère Néphi, qui a pris sur lui d'être notre gouverneur et notre instructeur, alors que nous sommes ses frères aînés.

38 Or, il dit que le Seigneur a parlé avec lui et aussi que des anges l'ont servi. Mais voici, nous savons qu'il nous ment ; et il nous dit ces choses et il accomplit beaucoup de choses par ses stratagèmes astucieux, afin de tromper nos yeux, pensant peut-être qu'il peut nous entraîner dans quelque désert étrange ; et après nous avoir entraînés, il pense se faire notre roi et notre gouverneur, afin d'agir avec nous selon sa volonté et son bon plaisir. Et c'est de cette manière que mon frère Laman excitait leur cœur à la colère.

39 Et il arriva que le Seigneur fut avec nous, oui, que la voix du Seigneur vint, et leur dit beaucoup de paroles, et les corrigea extrêmement ; et lorsqu'ils eurent été corrigés par la voix du Seigneur, ils détournèrent leur colère et se repentirent de leurs péchés, de sorte que le Seigneur nous bénit de nouveau en nous donnant de la nourriture afin que nous ne périssions pas.

 

 

1 NÉPHI 17

Néphi reçoit le commandement de construire un bateau - Ses frères s'opposent à lui - Il les exhorte en passant en revue l'histoire des relations de Dieu avec Israël - Il est rempli du pouvoir de Dieu - Interdiction est faite à ses frères de le toucher, de peur qu'ils ne se dessèchent comme un roseau séché. Vers 592-591 av. J.-C.

1 ET il arriva que nous entreprîmes de nouveau notre voyage dans le désert ; et nous voyageâmes dès lors presque dans la direction de l'est. Et nous voyageâmes et passâmes par beaucoup d'afflictions dans le désert ; et nos femmes eurent des enfants dans le désert.

2 Et si grandes furent les bénédictions du Seigneur sur nous que, pendant que nous vivions de viande crue dans le désert, nos femmes donnaient du lait en abondance pour leurs enfants et étaient fortes, oui, comme les hommes ; et elles commencèrent à supporter leurs voyages sans murmures.

3 Et ainsi, nous voyons que les commandements de Dieu doivent s'accomplir. Et si les enfants des hommes gardent les commandements de Dieu, il les nourrit et les fortifie, et fournit les moyens par lesquels ils peuvent accomplir ce qu'il leur a commandé ; c'est pourquoi, il nous fournit des moyens pendant que nous séjournions dans le désert.

4 Et nous séjournâmes pendant de nombreuses années, oui, huit années dans le désert.

5 Et nous arrivâmes au pays que nous appelâmes Abondance à cause de la grande quantité de ses fruits et aussi de son miel sauvage ; et toutes ces choses furent préparées par le Seigneur afin que nous ne périssions pas. Et nous vîmes la mer, que nous appelâmes Irréantum, ce qui signifie, par interprétation, de nombreuses eaux.

6 Et il arriva que nous dressâmes nos tentes près du bord de la mer ; et en dépit du fait que nous avions souffert beaucoup d'afflictions et beaucoup de difficultés, oui, tellement que nous ne pouvons les écrire toutes, nous fûmes extrêmement réjouis lorsque nous arrivâmes au bord de la mer ; et nous appelâmes l'endroit Abondance, à cause de la grande quantité de ses fruits.

7 Et il arriva que lorsque moi, Néphi, j'eus été pendant de nombreux jours au pays d'Abondance, la voix du Seigneur me parvint, disant : Lève-toi et rends-toi sur la montagne. Et il arriva que je me levai, et montai sur la montagne, et élevai ma voix vers le Seigneur.

8 Et il arriva que le Seigneur me parla, disant : Tu construiras un bateau de la manière que je vais te montrer, afin que je puisse transporter ton peuple de l'autre côté de ces eaux.

9 Et je dis : Seigneur, où irai-je pour trouver du minerai à fondre, afin de faire des outils pour construire le bateau de la manière que tu m'as montrée ?

10 Et il arriva que le Seigneur me dit où je devais aller pour trouver du minerai afin de faire des outils.

11 Et il arriva que moi, Néphi, je fis, avec des peaux de bêtes, un soufflet pour souffler sur le feu ; et lorsque j'eus fait un soufflet, afin d'avoir de quoi souffler sur le feu, je frappai deux pierres l'une contre l'autre afin de faire du feu.

12 Car le Seigneur n'avait pas permis jusqu'alors que nous fissions beaucoup de feu tandis que nous voyagions dans le désert, car il disait : Je rendrai votre nourriture tendre pour que vous ne la cuisiez pas,

13 et je serai aussi votre lumière dans le désert, et je préparerai le chemin devant vous si vous gardez mes commandements ; c'est pourquoi, si vous observez mes commandements, vous serez conduits vers la terre promise, et vous saurez que c'est par moi que vous êtes conduits.

14 Oui, et le Seigneur dit aussi : Lorsque vous serez arrivés dans la terre promise, vous saurez que moi, le Seigneur, je suis Dieu, et que moi, le Seigneur, je vous ai délivrés de la destruction, oui, que je vous ai fait sortir du pays de Jérusalem.

15 C'est pourquoi, moi, Néphi, je m'efforçai de garder les commandements du Seigneur et j'exhortai mes frères à la fidélité et à la diligence.

16 Et il arriva que je fis des outils avec le métal que j'avais fondu du rocher.

17 Et lorsque mes frères virent que j'étais sur le point de construire un bateau, ils commencèrent à murmurer contre moi, disant : Notre frère est un insensé, car il pense qu'il peut construire un bateau ; oui, et il pense aussi qu'il peut traverser ces grandes eaux.

18 Et c'est ainsi que mes frères se plaignaient de moi et ne voulaient pas travailler, car ils ne croyaient pas que je pouvais construire un bateau ; ils ne voulaient pas non plus croire que j'étais instruit par le Seigneur.

19 Et alors, il arriva que moi, Néphi, je fus extrêmement attristé à cause de l'endurcissement de leur cœur ; et alors, lorsqu'ils virent que je commençais à être attristé, ils furent contents dans leur cœur, de sorte qu'ils furent contents à mon sujet, disant : Nous savions que tu ne pouvais pas construire un bateau, car nous savions que tu manquais de jugement ; c'est pourquoi, tu ne peux pas accomplir une aussi grande œuvre.

20 Tu es semblable à notre père, égaré par les pensées insensées de son cœur ; oui, il nous a conduits hors du pays de Jérusalem, et nous avons erré dans le désert pendant ces nombreuses années, et nos femmes ont peiné, étant dans leur grossesse avancée, et elles ont donné le jour à des enfants dans le désert et ont tout souffert sauf la mort, et il aurait mieux valu qu'elles fussent mortes avant de sortir de Jérusalem que d'avoir souffert ces afflictions.

21 Voici, ces nombreuses années nous avons souffert dans le désert, temps pendant lequel nous aurions pu jouir de nos possessions et du pays de notre héritage ; oui, et nous aurions pu être heureux.

22 Et nous savons que le peuple qui était au pays de Jérusalem était un peuple juste, car il gardait les lois et les ordonnances du Seigneur et tous ses commandements selon la loi de Moïse : c'est pourquoi, nous savons qu'il est un peuple juste ; et notre père l'a jugé et nous a emmenés parce que nous avons écouté ses paroles ; oui, et notre frère est semblable à lui. Et c'est dans ce genre de langage que mes frères murmuraient et se plaignaient de nous.

23 Et il arriva que moi, Néphi, je leur parlai, disant : Croyez-vous que nos pères, qui étaient les enfants d'Israël, auraient été emmenés hors des mains des Égyptiens s'ils n'avaient pas écouté les paroles du Seigneur ?

24 Oui, pensez-vous qu'ils auraient été conduits hors de la servitude, si le Seigneur n'avait pas commandé à Moïse de les conduire hors de la servitude ?

25 Vous savez que les enfants d'Israël étaient dans la servitude ; et vous savez qu'ils étaient chargés de corvées qui étaient pénibles à supporter ; c'est pourquoi, vous savez que ce devait nécessairement être quelque chose de bon pour eux que d'être sortis de la servitude.

26 Or, vous savez que Moïse reçut du Seigneur le commandement de faire cette grande œuvre ; et vous savez que par sa parole les eaux de la mer Rouge se partagèrent çà et là et qu'ils traversèrent à pied sec.

27 Mais vous savez que les Égyptiens furent noyés dans la mer Rouge, eux qui étaient les armées du Pharaon.

28 Et vous savez aussi qu'ils furent nourris de manne dans le désert.

29 Oui, et vous savez aussi que Moïse, par sa parole, selon le pouvoir de Dieu qui était en lui, frappa le rocher, et qu'il en sortit de l'eau afin que les enfants d'Israël pussent étancher leur soif.

30 Et en dépit du fait qu'ils étaient conduits, le Seigneur, leur Dieu, leur Rédempteur, allant devant eux, les conduisant le jour et leur donnant de la lumière la nuit, et faisant pour eux tout ce qu'il était utile à l'homme de recevoir, ils s'endurcirent le cœur et s'aveuglèrent l'esprit, et insultèrent Moïse et le Dieu vrai et vivant.

31 Et il arriva que, selon sa parole, il les détruisit ; et, selon sa parole, il les conduisit ; et, selon sa parole, il fit tout pour eux ; et rien ne se fit si ce n'est par sa parole.

32 Et lorsqu'ils eurent traversé le Jourdain, il les rendit puissants au point de chasser les enfants du pays, oui, au point de les disperser jusqu'à la destruction.

33 Et maintenant, pensez-vous que les enfants de ce pays, qui étaient dans la terre de promission, qui furent chassés par nos pères, pensez-vous qu'ils étaient justes ? Voici, je vous le dis : non.

34 Pensez-vous que nos pères auraient été plus dignes qu'eux d'être choisis s'ils avaient été justes ? Je vous le dis : non.

35 Voici, le Seigneur estime toute chair de la même manière ; celui qui est juste est favorisé de Dieu. Mais voici, ce peuple avait rejeté toutes les paroles de Dieu, et ils étaient mûrs dans l'iniquité ; et la plénitude de la colère de Dieu était sur eux ; et le Seigneur maudit le pays contre eux et le bénit pour nos pères ; oui, il le maudit contre eux pour leur destruction, et il le bénit pour nos pères pour qu'ils obtinssent du pouvoir sur lui.

36 Voici, le Seigneur a créé la terre afin qu'elle soit habitée ; et il a créé ses enfants afin qu'ils la possèdent.

37 Et il suscite une juste nation et détruit les nations des méchants.

38 Et il emmène les justes dans des pays précieux, et les méchants, il les détruit, et il maudit le pays pour eux par leur faute.

39 Il règne là-haut dans les cieux, car c'est son trône, et cette terre est son marchepied.

40 Et il aime ceux qui veulent l'avoir pour Dieu. Voici, il a aimé nos pères et il a fait alliance avec eux, oui, Abraham, Isaac et Jacob ; et il s'est souvenu des alliances qu'il avait faites ; c'est pourquoi, il les a fait sortir du pays d'Égypte.

41 Et il les a corrigés dans le désert avec sa verge, parce qu'ils s'endurcissaient le cœur comme vous ; et le Seigneur les a corrigés à cause de leur iniquité. Il a envoyé parmi eux des serpents brûlants qui volaient ; et lorsqu'ils ont été mordus, il a préparé un moyen pour qu'ils soient guéris ; et tout l'effort qu'ils avaient à faire était de regarder ; et à cause de la simplicité du moyen, ou de sa facilité, il y en a eu beaucoup qui ont péri.

42 Et ils se sont endurci le cœur de temps en temps, et ils ont insulté Moïse, et Dieu aussi ; néanmoins, vous savez qu'ils ont été conduits par son pouvoir incomparable dans la terre de promission.

43 Et maintenant, après tout cela, le moment est venu où ils sont devenus méchants, oui, presque à maturité ; et je ne suis pas certain qu'aujourd'hui ils ne sont pas sur le point d'être détruits ; car je sais que le jour va assurément venir où ils seront détruits, sauf un petit nombre seulement, qui sera emmené en captivité.

44 C'est pourquoi le Seigneur a commandé à mon père de partir dans le désert ; et les Juifs ont aussi cherché à lui ôter la vie ; oui, et vous avez aussi cherché à lui ôter la vie ; c'est pourquoi, vous êtes des meurtriers dans votre cœur et vous êtes semblables à eux.

45 Vous êtes prompts à commettre l'iniquité, mais lents à vous souvenir du Seigneur, votre Dieu. Vous avez vu un ange, et il vous a parlé ; oui, vous avez entendu de temps en temps sa voix ; et il vous a parlé avec une petite voix douce, mais vous aviez perdu toute sensibilité, de sorte que vous ne pouviez pas sentir ses paroles ; c'est pourquoi, il vous a parlé comme avec la voix du tonnerre, qui a fait trembler la terre comme si elle allait se fendre.

46 Et vous savez aussi que, par le pouvoir de sa parole toute-puissante, il peut faire que la terre passe ; oui, et vous savez que, par sa parole, il peut faire que les lieux raboteux soient aplanis et que les lieux aplanis s'entrouvrent. Oh ! alors, comment se fait-il que vous puissiez être si endurcis de cœur ?

47 Voici, mon âme est déchirée d'angoisse à cause de vous, et mon cœur est peiné. Je crains que vous ne soyez rejetés à jamais. Voici, je suis plein de l'Esprit de Dieu, de sorte que mon corps n'a pas de force.

48 Et alors, il arriva que lorsque j'eus dit ces paroles, ils furent en colère contre moi et voulurent me jeter dans les profondeurs de la mer ; et comme ils avançaient pour porter la main sur moi, je leur parlai, disant : Au nom du Dieu Tout-Puissant, je vous commande de ne pas me toucher, car je suis rempli du pouvoir de Dieu, au point même que ma chair en est consumée ; et quiconque portera la main sur moi se desséchera comme un roseau séché ; et il ne sera que néant devant le pouvoir de Dieu, car Dieu le frappera.

49 Et il arriva que moi, Néphi, je leur dis qu'ils ne devaient plus murmurer contre leur père ; ils ne devaient pas non plus me refuser leur labeur, car Dieu m'avait commandé de construire un bateau.

50 Et je leur dis : Si Dieu me commandait de tout faire, je pourrais le faire. S'il me commandait de dire à cette eau : Sois terre, elle serait terre ; et si je le disais, cela se ferait.

51 Et maintenant, si le Seigneur a un si grand pouvoir, et a accompli tant de miracles parmi les enfants des hommes, comment se fait-il qu'il ne puisse pas m'instruire pour que je construise un bateau ?

52 Et il arriva que moi, Néphi, je dis beaucoup de choses à mes frères, de sorte qu'ils furent confondus et ne purent me combattre ; ils n'osèrent pas non plus porter la main sur moi ni me toucher de leurs doigts pendant de nombreux jours. Or, ils n'osaient pas le faire de peur de se dessécher devant moi, si puissant était l'Esprit de Dieu ; et c'est ainsi qu'il avait agi sur eux.

53 Et il arriva que le Seigneur me dit : Étends encore la main vers tes frères, et ils ne se dessécheront pas devant toi, mais je les ébranlerai, dit le Seigneur, et cela, je le ferai afin qu'ils sachent que je suis le Seigneur, leur Dieu.

54 Et il arriva que j'étendis la main vers mes frères, et ils ne se desséchèrent pas devant moi ; mais le Seigneur les ébranla selon la parole qu'il avait dite.

55 Et alors, ils dirent : Nous savons avec certitude que le Seigneur est avec toi, car nous savons que c'est le pouvoir du Seigneur qui nous a ébranlés. Et ils se prosternèrent devant moi et étaient sur le point de m'adorer, mais je ne le leur permis pas, disant : Je suis votre frère, oui, et même votre frère cadet ; adorez donc le Seigneur, votre Dieu, et honorez votre père et votre mère, afin que vos jours se prolongent dans le pays que le Seigneur, votre Dieu, vous donnera.

 

 

1 NÉPHI 18

Achèvement du bateau - Mention de la naissance de Jacob et de Joseph - La colonie embarque pour la terre promise - Les fils d'Ismaël et leurs épouses se livrent ensemble à des orgies et à la rébellion - Néphi est ligoté, et le bateau est poussé en arrière par une terrible tempête - Néphi est libéré, et, suite à sa prière, la tempête prend fin - Ils arrivent à la terre promise. Vers 591-589 av. J.-C.

1 ET il arriva qu'ils adorèrent le Seigneur et allèrent avec moi ; et nous travaillâmes les bois de charpente en une exécution habile. Et le Seigneur me montrait de temps en temps de quelle manière je devais travailler les bois de charpente du bateau.

2 Or, moi, Néphi, je ne travaillai pas les bois de charpente de la manière apprise par les hommes, et je ne construisis pas non plus le bateau à la manière des hommes, mais je le construisis de la manière que le Seigneur m'avait montrée ; c'est pourquoi, il ne fut pas fait à la manière des hommes.

3 Et moi, Néphi, j'allais souvent dans la montagne et je priais souvent le Seigneur ; c'est pourquoi, le Seigneur me montra de grandes choses.

4 Et il arriva que lorsque j'eus achevé le bateau selon la parole du Seigneur, mes frères virent qu'il était bon et que l'exécution en était extrêmement fine ; c'est pourquoi, ils s'humilièrent encore devant le Seigneur.

5 Et il arriva que la voix du Seigneur parvint à mon père, disant que nous devions nous lever et descendre dans le bateau.

6 Et il arriva que le lendemain, lorsque nous eûmes tout préparé, beaucoup de fruits et de viande du désert, et du miel en abondance, et des provisions, selon ce que le Seigneur nous avait commandé, nous descendîmes dans le bateau avec tout notre chargement, et nos semences, et tout ce que nous avions apporté, chacun selon son âge ; c'est pourquoi, nous descendîmes tous dans le bateau avec nos épouses et nos enfants.

7 Et maintenant, mon père avait engendré deux fils dans le désert : l'aîné fut appelé Jacob et le cadet Joseph.

8 Et il arriva que lorsque nous fûmes tous descendus dans le bateau et eûmes pris avec nous nos provisions et les choses qu'il nous avait été commandé d'emporter, nous prîmes la mer et fûmes poussés par le vent vers la terre promise.

9 Et lorsque nous eûmes été poussés par le vent pendant de nombreux jours, voici, mes frères, et les fils d'Ismaël, et aussi leurs épouses commencèrent à s'égayer, de sorte qu'ils commencèrent à danser, et à chanter, et à parler avec beaucoup de grossièreté, oui, et qu'ils oublièrent par quel pouvoir ils avaient été amenés là ; oui, ils en arrivèrent à être d'une extrême grossièreté.

10 Et moi, Néphi, je commençai à craindre extrêmement que le Seigneur ne fût en colère contre nous et ne nous frappât à cause de notre iniquité, et que nous ne fussions engloutis dans les profondeurs de la mer ; c'est pourquoi, moi, Néphi, je commençai à leur parler avec beaucoup de sérieux ; mais voici, ils furent en colère contre moi, disant : Nous ne voulons pas que notre frère cadet soit notre gouverneur.

11 Et il arriva que Laman et Lémuel me prirent et me lièrent de cordes, et ils me traitèrent avec beaucoup de dureté ; néanmoins, le Seigneur le permit afin de montrer son pouvoir, pour accomplir la parole qu'il avait dite concernant les méchants.

12 Et il arriva que lorsqu'ils m'eurent lié, de sorte que je ne pouvais bouger, le compas, qui avait été préparé par le Seigneur, cessa de fonctionner.

13 C'est pourquoi, ils ne surent de quel côté diriger le bateau, de sorte qu'il s'éleva un grand orage, oui, une grande et terrible tempête, et nous fûmes poussés en arrière sur les eaux pendant trois jours, et ils commencèrent à craindre extrêmement d'être noyés dans la mer ; néanmoins, ils ne me délièrent pas.

14 Et le quatrième jour que nous étions poussés en arrière, la tempête commença à être extrêmement furieuse.

15 Et il arriva que nous fûmes sur le point d'être engloutis dans les profondeurs de la mer. Et lorsque nous eûmes été repoussés sur les eaux pendant quatre jours, mes frères commencèrent à voir que les jugements de Dieu étaient sur eux et qu'ils périraient s'ils ne se repentaient pas de leurs iniquités ; c'est pourquoi, ils vinrent à moi et détachèrent les liens que j'avais aux poignets, et voici, ceux-ci étaient extrêmement enflés ; et mes chevilles, elles aussi, étaient très enflées et très douloureuses.

16 Néanmoins, je me tournais vers mon Dieu, et je le louais toute la journée ; et je ne murmurais pas contre le Seigneur à cause de mes afflictions.

17 Or, mon père, Léhi, leur avait dit beaucoup de choses, et aussi aux fils d'Ismaël ; mais voici, ils proféraient de nombreuses menaces contre quiconque parlait pour moi, et mes parents, étant avancés en âge, et ayant souffert beaucoup de chagrin à cause de leurs enfants, furent accablés, oui, sur leur lit de malade.

18 À cause de leur chagrin, et de beaucoup de tristesse, et de l'iniquité de mes frères, ils furent même sur le point d'être emportés hors de ce temps pour rencontrer leur Dieu ; oui, leurs cheveux gris furent sur le point d'être déposés dans la poussière ; oui, ils furent même sur le point d'être ensevelis, de tristesse, dans la mer.

19 Et Jacob et Joseph aussi, étant jeunes, ayant besoin de beaucoup de nourriture, étaient peinés à cause des afflictions de leur mère ; et même mon épouse, avec ses larmes et ses prières, et même mes enfants n'adoucirent pas le cœur de mes frères pour qu'ils me déliassent.

20 Et il n'y avait rien d'autre que le pouvoir de Dieu, qui les menaçait de destruction, qui pût leur adoucir le cœur ; c'est pourquoi, lorsqu'ils virent qu'ils étaient sur le point d'être engloutis dans les profondeurs de la mer, ils se repentirent de ce qu'ils avaient fait, de sorte qu'ils me délièrent.

21 Et il arriva que lorsqu'ils m'eurent délié, voici, je pris le compas, et il marcha comme je le désirais. Et il arriva que je priai le Seigneur ; et lorsque j'eus prié, les vents cessèrent, et l'orage cessa, et il y eut un grand calme.

22 Et il arriva que moi, Néphi, je guidai le bateau, de sorte que nous naviguâmes de nouveau vers la terre promise.

23 Et il arriva que lorsque nous eûmes navigué pendant de nombreux jours, nous arrivâmes à la terre promise, et nous allâmes sur le pays et dressâmes nos tentes, et nous l'appelâmes la terre promise.

24 Et il arriva que nous commençâmes à cultiver la terre, et nous commençâmes à planter des semences ; oui, nous mîmes dans la terre toutes les semences que nous avions apportées du pays de Jérusalem. Et il arriva qu'elles poussèrent d'une manière extraordinaire ; c'est pourquoi nous fûmes bénis en abondance.

25 Et il arriva que nous trouvâmes sur la terre de promission, tandis que nous voyagions dans le désert, qu'il y avait des bêtes de toutes sortes dans les forêts, la vache et le bœuf, et l'âne et le cheval, et la chèvre et la chèvre sauvage, et toutes sortes d'animaux sauvages, qui étaient pour l'usage de l'homme. Et nous trouvâmes toutes sortes de minerais, oui, d'or, et d'argent, et de cuivre.

 

 

1 NÉPHI 19

Néphi fait des plaques de métal et met par écrit l'histoire de son peuple - Le Dieu d'Israël viendra six cents ans après le départ de Léhi de Jérusalem - Néphi raconte ses souffrances et sa crucifixion - Les Juifs seront méprisés et dispersés jusqu'aux derniers jours, et alors ils retourneront au Seigneur. Vers 588-570 av. J.-C.

1 ET il arriva que le Seigneur me donna un commandement ; c'est pourquoi je fis des plaques de métal, afin d'y graver les annales de mon peuple. Et sur les plaques que je fis, je gravai les annales de mon père, et aussi nos voyages dans le désert, et les prophéties de mon père ; et j'y gravai aussi beaucoup de mes propres prophéties.

2 Et je ne savais pas, lorsque je les fis, que le Seigneur me commanderait de faire ces plaques-ci ; c'est pourquoi, les annales de mon père, et la généalogie de ses pères, et la majeure partie de toutes nos actions dans le désert sont gravées sur ces premières plaques dont j'ai parlé ; c'est pourquoi, les choses qui se sont passées avant que je ne fasse ces plaques-ci sont en vérité mentionnées plus particulièrement sur les premières plaques.

3 Et lorsque j'eus fait ces plaques-ci par commandement, moi, Néphi, je reçus le commandement que le ministère et les prophéties, les parties les plus claires et les plus précieuses d'entre elles, devaient être écrites sur ces plaques-ci ; et que les choses qui étaient écrites devaient être préservées pour l'instruction de mon peuple, qui posséderait le pays, et aussi pour d'autres buts sages, buts qui sont connus du Seigneur.

4 C'est pourquoi, moi, Néphi, je fis des annales sur les autres plaques, qui font le récit, ou qui font un plus grand récit des guerres, et des querelles, et des destructions de mon peuple. Et cela, je l'ai fait, et j'ai commandé à mon peuple ce qu'il devait faire lorsque je serais parti ; et que ces plaques devaient être transmises d'une génération à l'autre, ou d'un prophète à l'autre, jusqu'à ce qu'il y eût d'autres commandements du Seigneur.

5 Et je raconterai plus loin comment j'ai fait ces plaques ; et maintenant, voici, je poursuis selon ce que j'ai dit ; et cela, je le fais pour que les choses les plus sacrées soient préservées pour la connaissance de mon peuple.

6 Néanmoins, je n'écris sur des plaques que ce que je pense être sacré. Et maintenant, si je me trompe, ceux d'autrefois se sont trompés, eux aussi ; non que je veuille m'excuser à cause d'autres hommes, mais c'est à cause de la faiblesse qui est en moi, selon la chair, que je voudrais m'excuser.

7 Car les choses que certains hommes estiment être d'une grande valeur, tant pour le corps que pour l'âme, d'autres les méprisent et les foulent aux pieds. Oui, les hommes foulent aux pieds jusqu'au Dieu d'Israël lui-même ; je dis foulent aux pieds, mais je voudrais parler en d'autres termes : ils le méprisent et n'écoutent pas la voix de ses recommandations.

8 Et voici, il vient, selon les paroles de l'ange, six cents ans après le moment où mon père quitta Jérusalem.

9 Et le monde, à cause de son iniquité, le jugera comme n'étant que néant ; c'est pourquoi, ils le flagellent, et il le souffre ; et ils le frappent, et il le souffre. Oui, ils crachent sur lui, et il le souffre, à cause de sa bonté aimante et de sa longanimité envers les enfants des hommes.

10 Et le Dieu de nos pères qui furent emmenés hors d'Égypte, hors de servitude, et furent aussi préservés dans le désert par lui, oui,
le Dieu d'Abraham, et le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob, se livre en tant qu'homme, selon les paroles de l'ange, entre les mains de méchants, pour être élevé, selon les paroles de Zénock, et pour être crucifié, selon les paroles de Néum, et pour être enseveli dans un sépulcre, selon les paroles de Zénos à propos des trois jours de ténèbres, lesquels seraient un signe de sa mort donné à ceux qui habiteraient les îles de la mer, donné plus spécialement à ceux qui sont de la maison d'Israël.

11 Car ainsi a parlé le prophète : Le Seigneur Dieu châtiera assurément, en ce jour-là, toute la maison d'Israël, pour les uns par sa voix, à cause de leur justice, à leur grande joie et pour leur salut, et pour les autres par les tonnerres et les éclairs de son pouvoir, par la tempête, par le feu, et par la fumée, et par la vapeur de ténèbres, et par la terre qui s'entrouvrira, et par les montagnes qui seront soulevées.

12 Et toutes ces choses arriveront avec certitude, dit le prophète Zénos. Et les rochers de la terre se fendront ; et à cause des gémissements de la terre, un grand nombre d'entre les rois des îles de la mer seront poussés par l'Esprit de Dieu à s'exclamer : Le Dieu de la nature souffre.

13 Quant à ceux qui sont à Jérusalem, dit le prophète, ils seront flagellés par tous les peuples, parce qu'ils crucifient le Dieu d'Israël et détournent leur cœur, rejetant les signes et les prodiges, et la puissance et la gloire du Dieu d'Israël.

14 Et parce qu'ils détournent leur cœur, dit le prophète, et ont méprisé le Saint d'Israël, ils erreront dans la chair et périront, et deviendront un sujet de fable et de risée, et seront haïs parmi toutes les nations.

15 Néanmoins, lorsque le jour viendra, dit le prophète, où ils ne détourneront plus leur cœur pour se dresser contre le Saint d'Israël, alors il se souviendra des alliances qu'il a faites avec leurs pères.

16 Oui, alors il se souviendra des îles de la mer ; oui, et tous les peuples qui sont de la maison d'Israël, je les rassemblerai, dit le Seigneur, selon les paroles du prophète Zénos, des quatre coins de la terre.

17 Oui, et toute la terre verra le salut du Seigneur, dit le prophète ; toutes les nations, tribus, langues et peuples seront bénis.

18 Et moi, Néphi, j'ai écrit ces choses à mon peuple, afin de peut-être le persuader de se souvenir du Seigneur, son Rédempteur.

19 C'est pourquoi, je parle à toute la maison d'Israël, si ces choses lui parviennent.

20 Car voici, j'ai, pour ceux qui sont à Jérusalem, un travail d'esprit qui me lasse, au point que toutes mes jointures sont faibles ; car si le Seigneur n'avait pas eu la miséricorde de me montrer ce qui les concernait, comme il l'a fait avec les prophètes d'autrefois, j'aurais péri aussi.

21 Et il a assurément montré aux prophètes d'autrefois tout ce qui les concerne ; et il a aussi montré à beaucoup ce qui nous concerne ; c'est pourquoi, nous devons nécessairement être informés à ce sujet, car c'est écrit sur les plaques d'airain.

22 Or, il arriva que moi, Néphi, j'enseignai ces choses à mes frères ; et il arriva que je leur lus beaucoup de choses qui étaient gravées sur les plaques d'airain, afin qu'ils fussent au courant des actions du Seigneur dans d'autres pays, parmi les peuples d'autrefois.

23 Et je leur lus beaucoup de choses qui étaient écrites dans les livres de Moïse ; mais afin de les persuader plus complètement de croire au Seigneur, leur Rédempteur, je leur lus ce qui était écrit par le prophète Ésaïe ; car j'appliquais toutes les Écritures à nous, afin que cela fût pour notre profit et notre instruction.

24 C'est pourquoi, je leur parlai, disant : Entendez les paroles du prophète, vous qui êtes un reste de la maison d'Israël, une branche qui a été coupée ; entendez les paroles du prophète, qui furent écrites à toute la maison d'Israël, et appliquez-les à vous-mêmes, afin que vous ayez l'espérance, aussi bien que vos frères dont vous avez été coupés ; car c'est de cette manière que le prophète a écrit.

 

 

1 NÉPHI 20

Le Seigneur révèle ses desseins à Israël - Celui-ci a été choisi dans la fournaise de l'affliction et sortira de Babylone - Comparez avec Ésaïe 48. Vers 588-570 av. J.-C.

1 ÉCOUTEZ et entendez ceci, ô maison de Jacob, vous qui portez le nom d'Israël, et qui êtes sortis des eaux de Juda, ou des eaux du baptême, vous qui jurez par le nom du Seigneur, et qui invoquez le Dieu d'Israël, pourtant ils jurent sans vérité ni droiture.

2 Néanmoins, ils prennent leur nom de la ville sainte, mais ils ne s'appuient pas sur le Dieu d'Israël, qui est le Seigneur des armées ; oui, Seigneur des armées est son nom.

3 Voici, j'ai annoncé les choses anciennes dès le début ; et elles sont sorties de ma bouche, et je les ai publiées. Je les ai montrées soudainement.

4 Et je l'ai fait sachant que tu es endurci, que ton cou est une barre de fer, et que tu as un front d'airain,

5 je t'ai annoncé ces choses depuis le commencement même ; je te les ai déclarées avant qu'elles arrivassent ; et je les ai montrées de peur que tu ne dises : C'est mon idole qui les a faites, c'est mon image taillée ou mon image en fonte qui les a ordonnées.

6 Tu as vu et entendu tout cela ; et vous, ne l'annoncerez-vous pas ? Et que maintenant, je t'annonce des choses nouvelles, cachées, inconnues de toi.

7 Elles se produisent à présent, et n'appartiennent point au passé ; même avant le jour où tu ne les avais pas entendues, elles te furent annoncées, afin que tu ne dises pas : Voici, je le savais.

8 Oui, et tu n'en as rien appris, tu n'en as rien su ; et jadis ton oreille n'en a point été frappée : car je savais que tu serais infidèle, et que dès ta naissance tu fus appelé rebelle.

9 Néanmoins, à cause de mon nom, je suspends ma colère ; à cause de ma gloire, je me contiens envers toi, pour ne pas t'exterminer.

10 Je t'ai mis au creuset, je t'ai éprouvé dans la fournaise de l'adversité.

11 C'est pour l'amour de moi, oui, pour l'amour de moi, que je vais faire cela, car je ne permettrai pas que mon nom soit profané, et je ne donnerai pas ma gloire à un autre.

12 Écoute-moi, Jacob ! et toi, Israël, que j'ai appelé, car c'est moi, moi qui suis le premier, c'est aussi moi qui suis le dernier.

13 Ma main a fondé la terre, et ma droite a étendu les cieux : je les appelle, et aussitôt ils se présentent.

14 Vous tous, assemblez-vous, et écoutez ! Qui d'entre eux leur a annoncé ces choses ? Le Seigneur l'a aimé ; oui, et il accomplira la parole qu'il a annoncée par eux ; et il exécutera sa volonté contre Babylone, et son bras s'appesantira sur les Chaldéens.

15 Aussi, dit le Seigneur : Moi, le Seigneur, oui, j'ai parlé ; oui, je l'ai appelé pour annoncer, je l'ai fait venir, et son œuvre réussira.

16 Approchez-vous de moi ! Je n'ai pas parlé en secret ; depuis le commencement, depuis le moment où cela a été annoncé, j'ai parlé ; et le Seigneur Dieu m'a envoyé, avec son Esprit.

17 Et ainsi parle le Seigneur, ton Rédempteur, le Saint d'Israël ; je l'ai envoyé, le Seigneur, ton Dieu, qui t'instruit pour ton bien, qui te conduit dans la voie que tu dois suivre, l'a fait.

18 Oh ! si tu étais attentif à mes commandements ! Ton bien-être serait comme un fleuve, et ton bonheur comme les flots de la mer.

19 Ta postérité serait comme le sable, les fruits de tes entrailles comme les grains de sable ; ton nom ne serait point effacé, anéanti devant moi.

20 Sortez de Babylone, fuyez du milieu des Chaldéens ! Avec une voix d'allégresse annoncez-le, publiez-le, faites-le savoir jusqu'à l'extrémité de la terre, dites : Le Seigneur a racheté son serviteur Jacob.

21 Et ils n'ont pas eu soif ; il leur a fait traverser les déserts ; il a fait jaillir pour eux l'eau du rocher, il a fendu le rocher aussi et l'eau a coulé.

22 Et en dépit de ce qu'il a fait tout cela, et des choses plus grandes aussi, il n'y a point de paix pour les méchants, dit le Seigneur.

 

 

1 NÉPHI 21

Le Messie sera une lumière pour les Gentils et délivrera les prisonniers - Israël sera rassemblé avec puissance dans les derniers jours - Des rois seront leurs nourriciers - Comparez avec Ésaïe 49. Vers 588-570 av. J.-C.

1 ET encore : Écoutez, ô maison d'Israël, vous tous qui êtes coupés et chassés au dehors à cause de la méchanceté des pasteurs de mon peuple ; oui, vous tous qui êtes coupés, qui êtes dispersés au dehors, qui êtes de mon peuple, ô maison d'Israël. Iles, écoutez-moi ! Peuples lointains, soyez attentifs ! Le Seigneur m'a appelé dès ma naissance, il m'a nommé dès ma sortie des entrailles maternelles.

2 Il a rendu ma bouche semblable à un glaive tranchant, il m'a couvert de l'ombre de sa main ; il a fait de moi une flèche aiguë, il m'a caché dans son carquois.

3 Et il m'a dit : Tu es mon serviteur, Israël, en qui je me glorifierai.

4 Et moi j'ai dit : C'est en vain que j'ai travaillé, c'est pour le vide et le néant que j'ai consumé ma force ; mais mon droit est auprès du Seigneur, et ma récompense auprès de mon Dieu.

5 Et maintenant, dit le Seigneur - lui qui m'a formé dès ma naissance pour que je sois son serviteur, pour ramener à lui Jacob - bien qu'Israël ne soit pas rassemblé, cependant je serai glorieux aux yeux du Seigneur, et mon Dieu sera ma force.

6 Il dit : C'est peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob et pour ramener les restes d'Israël : Je t'établis pour être la lumière des nations, pour porter mon salut jusqu'aux extrémités de la terre.

7 Ainsi parle le Seigneur, le Rédempteur, le Saint d'Israël, à celui que l'on méprise, qui est en horreur au peuple, à l'esclave des puissants : Des rois le verront, et ils se lèveront, des princes aussi, et ils se prosterneront, à cause du Seigneur, qui est fidèle.

8 Ainsi parle le Seigneur : Au temps de la grâce je t'exaucerai, ô îles de la mer, et au jour du salut je te secourrai ; je te garderai et te donnerai mon serviteur pour traiter alliance avec le peuple, pour relever le pays, et pour distribuer les héritages désolés ;

9 pour dire aux captifs : Sortez ! et à ceux qui sont assis dans les ténèbres : Paraissez ! Ils paîtront sur les chemins, et ils trouveront des pâturages sur tous les coteaux.

10 Ils n'auront pas faim et ils n'auront pas soif ; le mirage et le soleil ne les feront point souffrir ; car celui qui a pitié d'eux sera leur guide, et il les conduira vers des sources d'eaux.

11 Je changerai toutes mes montagnes en chemins, et mes routes seront frayées.

12 Et alors, ô maison d'Israël, voici, ils viennent de loin, les uns du septentrion et de l'occident, les autres du pays de Sinim.

13 Cieux, réjouissez-vous ! Terre, sois dans l'allégresse ! Car les pieds de ceux qui sont à l'orient seront affermis. Montagnes, éclatez en cris de joie ! Car ils ne seront plus frappés ; car le Seigneur console son peuple, il a pitié de ses malheureux.

14 Mais voici, Sion a dit : Le Seigneur m'abandonne, le Seigneur m'oublie - mais il montrera que non.

15 Car une femme oublie-t-elle l'enfant qu'elle allaite ? N'a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles ? Quand elle l'oublierait, moi je ne t'oublierai point, ô maison d'Israël.

16 Voici, je t'ai gravée sur mes mains ; tes murs sont toujours devant mes yeux.

17 Tes fils accourent contre tes destructeurs ; ceux qui t'avaient ravagée sortiront du milieu de toi.

18 Porte tes yeux alentour, et regarde : tous ils s'assemblent, ils viendront vers toi. Et je suis vivant ! dit le Seigneur, tu les revêtiras tous comme une parure, tu t'en ceindras comme une fiancée.

19 Dans tes places ravagées et désertes, dans ton pays ruiné tes habitants seront désormais à l'étroit ; et ceux qui te dévoraient s'éloigneront.

20 Ils répéteront à tes oreilles, ces fils que tu auras après avoir perdu les premiers : L'espace est trop étroit pour moi, fais-moi de la place, pour que je puisse m'établir.

21 Et tu diras en ton cœur : Qui me les a engendrés ? Car j'étais sans enfants, j'étais stérile. J'étais exilée, répudiée : qui les a élevés ? J'étais restée seule : ceux-ci, où étaient-ils ?

22 Ainsi a parlé le Seigneur Dieu : Voici : je lèverai ma main vers les nations, je dresserai ma bannière vers les peuples ; et ils ramèneront tes fils entre leurs bras, ils porteront tes filles sur les épaules.

23 Des rois seront tes nourriciers, et leurs princesses tes nourrices ; ils se prosterneront devant toi la face contre terre, et ils lécheront la poussière de tes pieds, et tu sauras que je suis le Seigneur, et que ceux qui espèrent en moi ne seront point confus.

24 Car le butin du puissant lui sera-t-il enlevé ? Et la capture faite sur le juste échappera-t-elle ?

25 Oui, dit le Seigneur, la capture du puissant lui sera enlevée, et le butin du tyran lui échappera ; je combattrai tes ennemis, et je sauverai tes fils.

26 Je ferai manger à tes oppresseurs leur propre chair ; ils s'enivreront de leur sang comme du moût ; et toute chair saura que je suis le Seigneur, ton Sauveur, ton Rédempteur, le Puissant de Jacob.

 

 

1 NÉPHI 22

Israël sera dispersé sur toute la surface de la terre - Les Gentils prendront soin d'Israël et le nourriront dans les derniers jours, grâce à l'Évangile - Israël sera rassemblé et sauvé, et les méchants brûleront comme du chaume - Le royaume du diable sera détruit et Satan sera lié. Vers 588-570 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva que lorsque moi, Néphi, j'eus lu les choses qui étaient gravées sur les plaques d'airain, mes frères vinrent à moi et me dirent : Que signifient les choses que tu as lues ? Voici, faut-il les comprendre selon les choses qui sont spirituelles, qui arriveront selon l'esprit et non selon la chair ?

2 Et moi, Néphi, je leur dis : Voici, cela a été manifesté au prophète par la voix de l'Esprit ; car par l'Esprit est révélé aux prophètes tout ce qui arrivera aux enfants des hommes selon la chair.

3 C'est pourquoi, les choses que j'ai lues sont des choses qui ont trait à des choses à la fois temporelles et spirituelles ; car il apparaît que la maison d'Israël sera tôt ou tard dispersée sur toute la surface de la terre, et aussi parmi toutes les nations.

4 Et voici, il y en a beaucoup dont ceux qui sont à Jérusalem n'ont déjà plus aucune connaissance. Oui, la plus grande partie de toutes les tribus a été emmenée ; et elles sont dispersées çà et là dans les îles de la mer ; et où elles sont, nul d'entre nous ne le sait, si ce n'est que nous savons qu'elles ont été emmenées.

5 Et depuis qu'elles ont été emmenées, ces choses ont été prophétisées à leur sujet, et aussi au sujet de tous ceux qui seront dorénavant dispersés et confondus à cause du Saint d'Israël ; car ils s'endurciront le cœur contre lui, c'est pourquoi ils seront dispersés parmi toutes les nations et seront haïs de tous les hommes.

6 Néanmoins, lorsqu'ils auront été nourris par les Gentils, et que le Seigneur aura élevé la main sur les Gentils et les aura dressés comme bannière, et que leurs enfants auront été portés dans leurs bras, et que leurs filles auront été portées sur leurs épaules, voici, ces choses dont il est parlé sont temporelles ; car telles sont les alliances du Seigneur avec nos pères ; et cela se rapporte à nous dans les jours à venir, et aussi à tous nos frères qui sont de la maison d'Israël.

7 Et cela signifie que le moment vient où, lorsque toute la maison d'Israël aura été dispersée et confondue, le Seigneur Dieu suscitera une puissante nation parmi les Gentils, oui, sur la surface de ce pays ; et c'est par elle que notre postérité sera dispersée.

8 Et lorsque notre postérité sera dispersée, le Seigneur Dieu se mettra à faire, parmi les Gentils, une œuvre merveilleuse, qui aura une grande valeur pour notre postérité ; c'est pourquoi, c'est comme s'ils étaient nourris par les Gentils et étaient portés dans leurs bras et sur leurs épaules.

9 Et elle aura aussi de la valeur pour les Gentils ; et non seulement pour les Gentils, mais pour toute la maison d'Israël, en ce qu'elle fera connaître les alliances du Père du ciel avec Abraham, disant : Toutes les familles de la terre seront bénies en ta postérité.

10 Et je voudrais, mes frères, que vous sachiez que toutes les familles de la terre ne peuvent être bénies que s'il découvre son bras aux yeux des nations.

11 C'est pourquoi, le Seigneur Dieu se mettra à découvrir son bras aux yeux de toutes les nations, pour réaliser ses alliances et son Évangile pour ceux qui sont de la maison d'Israël.

12 C'est pourquoi, il les ramènera de captivité, et ils seront rassemblés dans les pays de leur héritage ; et ils seront tirés de l'obscurité et des ténèbres ; et ils sauront que le Seigneur est leur Sauveur et leur Rédempteur, le Puissant d'Israël.

13 Et le sang de cette grande et abominable Église, qui est la prostituée de toute la terre, retombera sur sa propre tête ; car ils se feront la guerre entre eux, et l'épée de leur main tombera sur leur tête, et ils s'enivreront de leur propre sang.

14 Et toutes les nations qui te feront la guerre, ô maison d'Israël, se tourneront l'une contre l'autre, et elles tomberont dans la fosse qu'elles ont creusée pour prendre au piège le peuple du Seigneur. Et tous ceux qui combattent Sion seront détruits, et cette grande prostituée, qui a perverti les voies droites du Seigneur, oui, cette grande et abominable Église, s'écroulera dans la poussière, et grande sera sa chute.

15 Car voici, dit le prophète, le temps vient rapidement où Satan n'aura plus de pouvoir sur le cœur des enfants des hommes ; car le jour vient bientôt où tous les hautains et tous les méchants seront comme du chaume ; et le jour vient où ils seront brûlés.

16 Car le temps vient bientôt où la plénitude de la colère de Dieu sera déversée sur tous les enfants des hommes ; car il ne souffrira pas que les méchants détruisent les justes.

17 C'est pourquoi, il préservera les justes par son pouvoir, même si la plénitude de sa colère doit venir, et si les justes doivent être préservés par la destruction de leurs ennemis par le feu. C'est pourquoi, les justes n'ont rien à craindre ; car ainsi dit le prophète : Ils seront sauvés, même si c'est comme par le feu.

18 Voici, mes frères, je vous dis que ces choses vont bientôt arriver ; oui, le sang, et le feu, et la vapeur de fumée vont arriver ; et cela doit nécessairement être sur la surface de cette terre ; et cela arrive aux hommes, selon la chair, s'ils s'endurcissent le cœur contre le Saint d'Israël.

19 Car voici, les justes ne périront pas, car le temps va assurément arriver où tous ceux qui combattent Sion seront retranchés.

20 Et le Seigneur préparera assurément la voie pour son peuple pour que s'accomplissent les paroles de Moïse, paroles qu'il a prononcées, disant : Le Seigneur, votre Dieu, vous suscitera un prophète comme moi ; vous l'écouterez dans toutes les choses qu'il vous dira. Et il arrivera que quiconque n'écoutera pas ce prophète sera retranché du milieu du peuple.

21 Et maintenant, moi, Néphi, je vous déclare que ce prophète dont Moïse parlait est le Saint d'Israël ; c'est pourquoi, il exercera le jugement en justice.

22 Les justes n'ont rien à craindre, car ils sont ceux qui ne seront pas confondus. Mais c'est le royaume du diable, qui sera édifié parmi les enfants des hommes, lequel royaume est établi parmi ceux qui sont dans la chair :

23 car le temps viendra rapidement où toutes les Églises qui sont édifiées pour obtenir du gain, et toutes celles qui sont édifiées pour obtenir du pouvoir sur la chair, et celles qui sont édifiées pour devenir populaires aux yeux du monde, et celles qui recherchent les convoitises de la chair et les choses du monde et à commettre toutes sortes d'iniquités, oui, en bref, toutes celles qui appartiennent au royaume du diable, ce sont elles qui ont à craindre, et à trembler, et à frémir ; ce sont elles qui vont être abaissées dans la poussière ; ce sont elles qui vont être consumées comme du chaume, et cela est selon les paroles du prophète.

24 Et le temps vient rapidement où les justes sauteront comme les veaux d'une étable et où le Saint d'Israël régnera en domination, et en puissance, et en pouvoir, et en grande gloire.

25 Et il rassemble ses enfants des quatre coins de la terre, et il compte ses brebis, et elles le connaissent ; et il y aura un seul troupeau et un seul berger ; et il paîtra ses brebis, et en lui elles trouveront du pâturage.

26 Et à cause de la justice de son peuple, Satan n'a pas de pouvoir ; c'est pourquoi, il ne peut être délié pendant de nombreuses années ; car il n'a pas de pouvoir sur le cœur du peuple, car celui-ci demeure dans la justice, et le Saint d'Israël règne.

27 Et maintenant, voici, moi, Néphi, je vous dis que toutes ces choses doivent arriver selon la chair.

28 Mais voici, toutes les nations, tribus, langues et peuples demeureront en sécurité dans le Saint d'Israël, s'ils se repentent.

29 Et maintenant, moi, Néphi, je termine, car pour le moment je n'ose pas en dire davantage là-dessus.

30 C'est pourquoi, mes frères, je voudrais que vous considériez que les choses qui ont été écrites sur les plaques d'airain sont vraies ; et elles témoignent que l'homme doit être obéissant aux commandements de Dieu.

31 C'est pourquoi, vous ne devez pas penser que mon père et moi, nous soyons les seuls à en avoir témoigné et à l'avoir enseigné. C'est pourquoi, si vous êtes obéissants aux commandements et persévérez jusqu'à la fin, vous serez sauvés au dernier jour. Et ainsi en est-il. Amen. 

 

 

 

DEUXIÈME LIVRE DE NÉPHI

 

01 I 02 I 03 I 04 I 05 I 06 I 07 I 08 I 09 I 10 I 11 I 12 I 13 I 14 I 15 I 16 I 17 I 18 I 19 I 20 I 21 I 22 I 23 I 24 I 25 I 26 I 27 I 28 I 29 I 30 I 31 I 32 I 33 I



Récit de la mort de Léhi.
Les frères de Néphi se rebellent contre lui. Le Seigneur avertit Néphi qu'il doit partir dans le désert. Ses voyages dans le désert, et ainsi de suite. 


2 NÉPHI 1

Léhi prophétise concernant un pays de liberté - Sa postérité sera dispersée et frappée si elle rejette le Saint d'Israël - Il exhorte ses fils à revêtir les armes de la justice. Vers 588-570 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva que lorsque moi, Néphi, j'eus fini d'instruire mes frères, notre père, Léhi, leur dit aussi beaucoup de choses et leur répéta les grandes choses que le Seigneur avait faites pour eux en les faisant sortir du pays de Jérusalem.

2 Et il leur parla de leurs rébellions sur les eaux et de la miséricorde que Dieu avait montrée en leur épargnant la vie, de sorte qu'ils ne furent pas engloutis dans la mer.

3 Et il leur parla aussi de la terre de promission qu'ils avaient obtenue : combien le Seigneur avait été miséricordieux en nous avertissant que nous devions nous enfuir du pays de Jérusalem.

4 Car voici, dit-il, j'ai eu une vision par laquelle je sais que Jérusalem est détruite ; et si nous étions restés à Jérusalem, nous aurions péri aussi.

5 Mais, dit-il, malgré nos afflictions, nous avons obtenu une terre de promission, une terre qui est préférable à toutes les autres terres, une terre dont le Seigneur Dieu a fait alliance avec moi qu'elle serait une terre pour l'héritage de ma postérité. Oui, le Seigneur m'a donné, par alliance, cette terre à jamais, à moi et à mes enfants, et aussi à tous ceux qui seront emmenés d'autres pays par la main du Seigneur.

6 C'est pourquoi, moi, Léhi, je prophétise, selon l'inspiration de l'Esprit qui est en moi, que nul ne viendra dans cette terre s'il n'y est amené par la main du Seigneur.

7 C'est pourquoi, cette terre est consacrée à ceux qu'il amènera. Et s'ils le servent selon les commandements qu'il a donnés, ce sera pour eux une terre de liberté : c'est pourquoi, ils ne seront jamais réduits en captivité ; s'ils le sont, ce sera pour cause d'iniquité ; car si l'iniquité abonde, la terre sera maudite pour eux, mais, pour les justes, elle sera bénie à jamais.

8 Et voici, il est sage que cette terre soit soustraite, pour le moment, à la connaissance d'autres nations ; car voici, beaucoup de nations envahiraient la terre, de sorte qu'il n'y aurait pas de place pour un héritage.

9 C'est pourquoi, moi, Léhi, j'ai obtenu la promesse que, si ceux que le Seigneur Dieu fera sortir du pays de Jérusalem gardent ses commandements, ils prospéreront sur la surface de cette terre ; et ils seront soustraits à toutes les autres nations afin de posséder cette terre pour eux-mêmes. Et s'ils gardent ses commandements, ils seront bénis sur la surface de cette terre, et il n'y aura personne pour les molester ni pour leur enlever la terre de leur héritage ; et ils demeureront à jamais en sécurité.

10 Mais voici, lorsque viendra le temps où ils dégénéreront dans l'incrédulité, après avoir reçu de si grandes bénédictions de la main du Seigneur - ayant la connaissance de la création de la terre et de tous les hommes, connaissant les œuvres grandes et merveilleuses du Seigneur depuis la création du monde, ayant reçu le pouvoir de tout faire par la foi, ayant tous les commandements depuis le commencement et ayant été amenés par sa bonté infinie dans cette précieuse terre de promission - voici, dis-je, si le jour vient où ils rejettent le Saint d'Israël, le vrai Messie, leur Rédempteur et leur Dieu, voici, les jugements de celui qui est juste reposeront sur eux.

11 Oui, il leur amènera d'autres nations, et il leur donnera du pouvoir, et il leur enlèvera les pays de leurs possessions, et il fera en sorte qu'ils soient dispersés et frappés.

12 Oui, d'une génération à l'autre il y aura des effusions de sang et de grands châtiments parmi eux ; c'est pourquoi, mes fils, je voudrais que vous vous souveniez ; oui, je voudrais que vous écoutiez mes paroles.

13 Oh ! si vous pouviez vous éveiller, vous éveiller d'un profond sommeil, oui, du sommeil de l'enfer, et secouer les affreuses chaînes par lesquelles vous êtes liés, qui sont les chaînes qui lient les enfants des hommes, de sorte qu'ils sont emmenés captifs, en bas, vers le gouffre éternel de misère et de malheur !

14 Éveillez-vous ! et levez-vous de la poussière, et entendez les paroles d'un père tremblant, dont vous devrez bientôt déposer les membres dans la tombe froide et silencieuse d'où aucun voyageur ne peut retourner ; encore quelques jours, et je m'en vais par le chemin de toute la terre.

15 Mais voici, le Seigneur a racheté mon âme de l'enfer ; j'ai vu sa gloire, et je suis enserré éternellement dans les bras de son amour.

16 Et je désire que vous vous souveniez d'observer les lois et les ordonnances du Seigneur ; voici, c'est là l'anxiété de mon âme depuis le commencement.

17 De temps en temps, mon cœur a été accablé de tristesse, car j'ai craint qu'à cause de l'endurcissement de votre cœur, le Seigneur, votre Dieu, ne fonde sur vous dans la plénitude de sa colère, de sorte que vous soyez retranchés et détruits à jamais ;

18 ou qu'une malédiction ne s'abatte sur vous pendant de nombreuses générations, et que vous ne soyez châtiés par l'épée, et par la famine, et ne soyez haïs, et ne soyez conduits selon la volonté et la captivité du diable.

19 Ô mes fils, puissent ces choses ne pas s'abattre sur vous, mais puissiez-vous être un peuple de choix et favorisé du Seigneur. Mais voici, que sa volonté soit faite, car ses voies sont la justice à jamais.

20 Et il a dit : Si vous gardez mes commandements, vous prospérerez dans le pays ; mais si vous ne gardez pas mes commandements, vous serez retranchés de ma présence.

21 Et maintenant, pour que mon âme ait de la joie en vous et que mon cœur quitte ce monde avec réjouissance à cause de vous, pour que je ne sois pas conduit au tombeau avec chagrin et douleur, levez-vous de la poussière, mes fils, et soyez des hommes, et soyez décidés d'un seul esprit et d'un seul cœur, unis en tout, afin de ne pas tomber en captivité ;

22 afin de ne pas être maudits d'une grande malédiction, et aussi afin de ne pas encourir le déplaisir d'un Dieu juste, jusqu'à la destruction, oui, la destruction éternelle à la fois de l'âme et du corps.

23 Éveillez-vous, mes fils, revêtez les armes de la justice. Secouez les chaînes dont vous êtes liés, et sortez de l'obscurité, et levez-vous de la poussière.

24 Ne vous rebellez plus contre votre frère, qui a vu des choses glorieuses, et qui garde les commandements depuis que nous avons quitté Jérusalem, et qui a été un instrument entre les mains de Dieu pour nous amener dans la terre de promission ; car, sans lui, nous aurions péri de faim dans le désert ; néanmoins, vous avez cherché à lui ôter la vie ; oui, et il a souffert beaucoup de tristesse à cause de vous.

25 Et je crains et tremble extrêmement à cause de vous, de peur qu'il ne souffre encore : car voici, vous l'avez accusé de chercher pouvoir et autorité sur vous ; mais je sais qu'il n'a cherché ni pouvoir ni autorité sur vous, mais il a cherché la gloire de Dieu et votre propre bien-être éternel.

26 Et vous avez murmuré parce qu'il a été clair avec vous. Vous dites qu'il a fait usage de rigueur ; vous dites qu'il a été en colère contre vous : mais voici, sa rigueur était la rigueur de la puissance de la parole de Dieu qui était en lui ; et ce que vous appelez colère était la vérité selon ce qui est en Dieu, qu'il ne pouvait pas réprimer, dénonçant hardiment vos iniquités.

27 Et il faut que le pouvoir de Dieu soit avec lui, pour qu'il vous commande et que vous obéissiez. Mais voici, ce n'était pas lui, mais c'était l'Esprit du Seigneur qui était en lui qui lui ouvrait la bouche pour le faire parler, de sorte qu'il ne pouvait pas se taire.

28 Et maintenant, mon fils Laman, et aussi Lémuel et Sam, et aussi mes fils qui êtes les fils d'Ismaël, voici, si vous voulez écouter la voix de Néphi, vous ne périrez pas. Et si vous voulez l'écouter, je vous laisse une bénédiction, oui, ma première bénédiction.

29 Mais si vous ne voulez pas l'écouter, je retire ma première bénédiction, oui, ma bénédiction, et elle reposera sur lui.

30 Et maintenant, Zoram, je te parle : Voici, tu es le serviteur de Laban ; néanmoins, tu as été emmené du pays de Jérusalem, et je sais que tu es à jamais un ami fidèle pour mon fils Néphi.

31 C'est pourquoi, parce que tu as été fidèle, ta postérité sera bénie avec sa postérité, de sorte qu'elle demeurera longtemps dans la prospérité sur la surface de cette terre ; et rien, si ce n'est l'iniquité en son sein, ne fera du tort à sa prospérité ou ne la troublera sur la surface de cette terre, et ce, à jamais.

32 C'est pourquoi, si vous gardez les commandements du Seigneur, le Seigneur a consacré cette terre pour la sécurité de ta postérité avec la postérité de mon fils.


2 NÉPHI 2

La rédemption vient du saint Messie - La liberté de choix (le libre arbitre) est essentielle à l'existence et à la progression - Adam tomba pour que les hommes fussent - Les hommes sont libres de choisir la liberté et la vie éternelle. Vers 588-570 av. J.-C.

1 ET maintenant, Jacob, je te parle : Tu es mon premier-né dans les jours de mes tribulations dans le désert. Et voici, dans ton enfance tu as souffert des afflictions et beaucoup de tristesse, à cause de la violence de tes frères.

2 Néanmoins, Jacob, mon premier-né dans le désert, tu connais la grandeur de Dieu, et il consacrera tes afflictions à ton avantage.

3 C'est pourquoi, ton âme sera bénie, et tu demeureras en sécurité avec ton frère Néphi ; et tes jours se passeront au service de ton Dieu. C'est pourquoi, je sais que tu es racheté à cause de la justice de ton Rédempteur, car tu as vu que, dans la plénitude du temps, il vient apporter le salut aux hommes.

4 Et dans ta jeunesse tu as vu sa gloire. C'est pourquoi, tu es béni tout comme ceux auprès desquels il exercera le ministère dans la chair, car l'Esprit est le même hier, aujourd'hui et à jamais. Et la voie est préparée depuis la chute de l'homme, et le salut est gratuit.

5 Et les hommes sont suffisamment instruits pour discerner le bien du mal. Et la loi est donnée aux hommes. Et par la loi aucune chair n'est justifiée ; ou, par la loi les hommes sont retranchés. Oui, par la loi temporelle ils ont été retranchés ; et aussi, par la loi spirituelle ils périssent vis-à-vis de ce qui est bon et deviennent malheureux à jamais.

6 C'est pourquoi, la rédemption vient dans et par l'intermédiaire du saint Messie, car il est plein de grâce et de vérité.

7 Voici, il s'offre en sacrifice pour le péché, pour satisfaire aux exigences de la loi, pour tous ceux qui ont le cœur brisé et l'esprit contrit ; et il ne peut être satisfait aux exigences de la loi pour personne d'autre.

8 C'est pourquoi il est très important de faire connaître ces choses aux habitants de la terre, afin qu'ils sachent qu'il n'y a aucune chair qui puisse demeurer en la présence de Dieu, si ce n'est par les mérites, et la miséricorde, et la grâce du saint Messie, qui donne sa vie selon la chair et la reprend par le pouvoir de l'Esprit, afin de réaliser la résurrection des morts, étant le premier à ressusciter.

9 C'est pourquoi, il est les prémices pour Dieu, puisqu'il intercédera pour tous les enfants des hommes ; et ceux qui croient en lui seront sauvés.

10 Et parce qu'il intercède pour tous, tous les hommes viennent à Dieu ; c'est pourquoi, ils se tiennent en sa présence pour être jugés par lui, selon la vérité et la sainteté qui sont en lui. C'est pourquoi, les buts de la loi que le Saint a donnée pour infliger le châtiment qui est attaché - et ce châtiment qui est attaché est en opposition au bonheur qui est attaché, pour répondre aux buts de l'expiation -

11 car il doit nécessairement y avoir une opposition en toutes choses. S'il n'en était pas ainsi, mon premier-né dans le désert, la justice ne pourrait pas s'accomplir, ni la méchanceté, ni la sainteté ni la misère, ni le bien ni le mal. C'est pourquoi, chaque chose doit nécessairement être un composé ; c'est pourquoi, si c'était un seul corps, cela devrait nécessairement rester comme mort, n'ayant ni vie ni mort, ni corruption ni incorruptibilité, ni bonheur ni malheur, ni sensibilité ni insensibilité.

12 C'est pourquoi, cela aurait nécessairement été créé pour rien ; c'est pourquoi, il n'y aurait pas eu de sens au but de sa création. C'est pourquoi, cela allait nécessairement détruire la sagesse de Dieu et ses desseins éternels, et aussi le pouvoir, et la miséricorde, et la justice de Dieu.

13 Et si vous dites qu'il n'y a pas de loi, vous dites aussi qu'il n'y a pas de péché. Si vous dites qu'il n'y a pas de péché, vous dites aussi qu'il n'y a pas de justice. Et s'il n'y a pas de justice, il n'y a pas de bonheur. Et s'il n'y a pas de justice ni de bonheur, il n'y a pas de châtiment ni de malheur. Et si ces choses ne sont pas, il n'y a pas de Dieu. Et s'il n'y a pas de Dieu, nous ne sommes pas, ni la terre, car il n'aurait pas pu y avoir de création, ni de choses qui se meuvent, ni de choses qui sont mues ; c'est pourquoi, toutes choses auraient dû disparaître.

14 Et maintenant, mes fils, je vous dis ces choses pour votre profit et votre instruction ; car il y a un Dieu, et il a tout créé, aussi bien les cieux que la terre, et tout ce qui s'y trouve, tant les choses qui se meuvent que les choses qui sont mues.

15 Et lorsqu'il eut créé nos premiers parents, et les bêtes des champs, et les oiseaux du ciel, en bref, toutes les choses qui sont créées, il fallut nécessairement, pour accomplir ses desseins éternels à l'égard de la destinée finale de l'homme, qu'il y eût une opposition, le fruit défendu par opposition à l'arbre de vie, l'un étant doux et l'autre amer.

16 C'est pourquoi, le Seigneur Dieu donna à l'homme d'agir par lui-même. C'est pourquoi, l'homme ne pourrait agir par lui-même s'il n'était attiré par l'attrait de l'un ou de l'autre.

17 Et moi, Léhi, selon les choses que j'ai lues, je dois nécessairement supposer qu'un ange de Dieu, selon ce qui est écrit, était tombé du ciel ; c'est pourquoi, il devint un démon, ayant cherché ce qui était mal devant Dieu.

18 Et parce qu'il était tombé du ciel et était devenu misérable à jamais, il chercha aussi le malheur de toute l'humanité. C'est pourquoi, il dit à Ève, oui, le serpent ancien, qui est le diable, qui est le père de tous les mensonges, c'est pourquoi, il dit : Mangez du fruit défendu, et vous ne mourrez pas, mais vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal.

19 Et lorsqu'Adam et Ève eurent pris du fruit défendu, ils furent chassés du jardin d'Éden pour cultiver la terre.

20 Et ils ont donné le jour à des enfants, oui, à la famille de toute la terre.

21 Et les jours des enfants des hommes furent prolongés, selon la volonté de Dieu, afin qu'ils pussent se repentir tandis qu'ils étaient dans la chair ; c'est pourquoi, leur état devint un état de mise à l'épreuve, et leur temps fut prolongé, selon les commandements que le Seigneur Dieu a donnés aux enfants des hommes. Car il a donné le commandement que tous les hommes doivent se repentir, car il a montré à tous les hommes qu'ils étaient perdus à cause de la transgression de leurs parents.

22 Et maintenant, voici, si Adam n'avait pas transgressé, il ne serait pas tombé, mais il serait resté dans le jardin d'Éden. Et toutes les choses qui avaient été créées auraient dû rester exactement dans l'état dans lequel elles étaient après avoir été créées ; et elles auraient dû rester à jamais et ne pas avoir de fin.

23 Ils n'auraient pas eu d'enfants ; c'est pourquoi, ils seraient restés dans un état d'innocence, n'ayant aucune joie, car ils ne connaissaient aucune misère, ne faisant aucun bien, car ils ne connaissaient aucun péché.

24 Mais voici, tout a été fait dans la sagesse de celui qui sait tout.

25 Adam tomba pour que les hommes fussent, et les hommes sont pour avoir la joie.

26 Et le Messie vient dans la plénitude du temps, afin de racheter de la chute les enfants des hommes. Et parce qu'ils sont rachetés de la chute, ils sont devenus libres à jamais, discernant le bien du mal, pour agir par eux mêmes et non pour être contraints, si ce n'est par le châtiment de la loi au grand et dernier jour, selon les commandements que Dieu a donnés.

27 C'est pourquoi, les hommes sont libres selon la chair, et tout ce qui est nécessaire à l'homme leur est donné. Et ils sont libres de choisir la liberté et la vie éternelle, par l'intermédiaire du grand Médiateur de tous les hommes, ou de choisir la captivité et la mort, selon la captivité et le pouvoir du diable ; car il cherche à rendre tous les hommes malheureux comme lui.

28 Et maintenant, mes fils, je voudrais que vous vous tourniez vers le grand Médiateur, et écoutiez ses grands commandements, et soyez fidèles à ses paroles, et choisissiez la vie éternelle, selon la volonté de son Esprit-Saint ;

29 et ne choisissiez pas la mort éternelle, selon la volonté de la chair et le mal qui est en elle, qui donne à l'esprit du diable le pouvoir de rendre captif, de vous faire descendre en enfer, pour pouvoir régner sur vous dans son royaume.

30 Je vous ai dit ces quelques paroles à vous tous, mes fils, dans les derniers jours de mon épreuve ; et j'ai choisi la bonne part, selon les paroles du prophète. Et je n'ai d'autre but que le bien-être éternel de votre âme. Amen.


2 NÉPHI 3

Joseph en Égypte eut la vision des Néphites - Il prophétisa sur Joseph Smith, le voyant des derniers jours, sur Moïse, qui délivrerait Israël, et sur la parution du Livre de Mormon. Vers 588-570 av. J.-C.

1 ET maintenant, je te parle, à toi, Joseph, mon dernier-né. Tu es né dans le désert de mes afflictions ; oui, c'est aux jours de ma plus grande tristesse que ta mère t'a enfanté.

2 Et puisse le Seigneur te consacrer aussi ce pays, qui est un pays extrêmement précieux, pour ton héritage et l'héritage de ta postérité avec tes frères, pour ta sécurité à jamais, si vous gardez les commandements du Saint d'Israël.

3 Et maintenant, Joseph, mon dernier-né, que j'ai fait sortir du désert de mes afflictions, que le Seigneur te bénisse à jamais, car ta postérité ne sera pas totalement détruite.

4 Car voici, tu es le fruit de mes reins, et je suis descendant de Joseph qui fut emmené captif en Égypte. Et grandes ont été les alliances que le Seigneur a faites avec Joseph.

5 C'est pourquoi, en vérité, Joseph a vu notre temps. Et il a obtenu du Seigneur la promesse que, du fruit de ses reins, le Seigneur Dieu susciterait une branche juste à la maison d'Israël, non pas le Messie, mais une branche qui serait rompue pour être néanmoins gardée en mémoire dans les alliances du Seigneur, selon lesquelles le Messie lui serait manifesté dans les derniers jours, dans l'esprit de puissance, pour la faire passer des ténèbres à la lumière - oui, des ténèbres cachées et de la captivité à la liberté.

6 Car Joseph a témoigné, en vérité, disant : Le Seigneur, mon Dieu, suscitera un voyant qui sera un voyant de choix pour le fruit de mes reins.

7 Oui, Joseph a dit, en vérité : Ainsi me dit le Seigneur : Je susciterai un voyant de choix du fruit de tes reins, et il sera tenu en haute estime parmi le fruit de tes reins. Et je lui donnerai le commandement d'accomplir, pour le fruit de tes reins, ses frères, une œuvre qui aura une grande valeur pour eux, à savoir, de les faire parvenir à la connaissance des alliances que j'ai faites avec tes pères.

8 Et je lui donnerai le commandement de ne faire aucune autre œuvre que l'œuvre que je lui commanderai. Et je le rendrai grand à mes yeux, car il fera mon œuvre.

9 Et il sera grand comme Moïse, dont j'ai dit que je te le susciterais pour délivrer mon peuple, ô maison d'Israël.

10 Et je susciterai Moïse pour délivrer ton peuple du pays d'Égypte.

11 Mais je susciterai un voyant du fruit de tes reins, et je lui donnerai le pouvoir de faire paraître ma parole à la postérité de tes reins - et non seulement de faire paraître ma parole, dit le Seigneur, mais de la convaincre de ma parole qui sera déjà allée parmi elle.

12 C'est pourquoi, le fruit de tes reins écrira, et le fruit des reins de Juda écrira, et ce qui sera écrit par le fruit de tes reins, et aussi ce qui sera écrit par le fruit des reins de Juda, se rejoindra pour confondre les fausses doctrines, et mettre fin aux querelles, et faire régner la paix parmi le fruit de tes reins, et le faire parvenir à la connaissance de ses pères dans les derniers jours, et aussi à la connaissance de mes alliances, dit le Seigneur.

13 Et de faible qu'il était, il sera rendu fort, en ce jour où mon œuvre commencera parmi tout mon peuple pour te rétablir, ô maison d'Israël, dit le Seigneur.

14 Et c'est ainsi que Joseph a prophétisé, disant : Voici, le Seigneur bénira ce voyant-là, et ceux qui cherchent à le détruire seront confondus, car cette promesse, que j'ai obtenue du Seigneur, concernant le fruit de mes reins, s'accomplira. Voici, je suis certain de l'accomplissement de cette promesse ;

15 et il sera appelé du même nom que moi et ce sera le même nom que celui de son père. Et il sera semblable à moi, car ce que le Seigneur fera paraître par sa main, par le pouvoir du Seigneur, amènera mon peuple au salut.

16 Oui, ainsi a prophétisé Joseph : Je suis sûr de cela, tout comme je suis sûr de la promesse de Moïse, car le Seigneur m'a dit : Je préserverai ta postérité à jamais.

17 Et le Seigneur a dit : Je susciterai un Moïse, et je lui donnerai du pouvoir dans une verge et je lui donnerai du jugement pour écrire. Cependant, je ne lui délierai pas la langue pour qu'il parle beaucoup, car je ne le rendrai pas puissant à parler. Mais je lui écrirai ma loi par le doigt de ma propre main, et je lui désignerai un porte-parole.

18 Et le Seigneur me dit aussi : Je susciterai un voyant au fruit de tes reins ; et je lui désignerai un porte-parole. Et moi, voici, je lui donnerai d'écrire les écrits du fruit de tes reins au fruit de tes reins ; et le porte-parole de tes reins les annoncera.

19 Et les paroles qu'il écrira seront les paroles qu'il est opportun, dans ma sagesse, de faire parvenir au fruit de tes reins. Et ce sera comme si le fruit de tes reins lui avait crié de la poussière, car je connais sa foi.

20 Et il criera de la poussière, oui, pour appeler ses frères au repentir, oui, lorsque beaucoup de générations auront passé après lui. Et il arrivera que son cri ira selon la simplicité de ses paroles.

21 À cause de sa foi, ses paroles sortiront de ma bouche vers ses frères qui sont le fruit de tes reins ; et la faiblesse de ses paroles, je la rendrai forte dans leur foi, pour qu'ils se souviennent de l'alliance que j'ai faite avec tes pères.

22 Et maintenant, voici, mon fils Joseph, c'est de cette manière que mon père d'autrefois a prophétisé.

23 C'est pourquoi, à cause de cette alliance, tu es béni, car ta postérité ne sera pas détruite, car elle écoutera les paroles du livre.

24 Et il s'élèvera du milieu d'elle quelqu'un de puissant, qui fera beaucoup de bien, tant en paroles qu'en actes, étant un instrument entre les mains de Dieu, ayant une foi extrême, pour accomplir de grands prodiges et faire ce qui est grand aux yeux de Dieu en réalisant le rétablissement de beaucoup de choses pour la maison d'Israël et pour la postérité de tes frères.

25 Et maintenant, béni es-tu, Joseph. Voici, tu es petit ; c'est pourquoi, écoute les paroles de ton frère Néphi, et il te sera fait selon les paroles que j'ai dites. Souviens-toi des paroles de ton père mourant. Amen.


I2 NÉPHI 4

Léhi fait des recommandations à sa postérité et la bénit - Il meurt et est enterré - Néphi se réjouit de la bonté de Dieu envers lui - Il place à jamais sa confiance dans le Seigneur. Vers 588-570 av. J.-C.

1 ET maintenant, moi, Néphi, je parle des prophéties dont mon père a parlé concernant Joseph qui fut emmené en Égypte.

2 Car voici, il a prophétisé, en vérité, concernant toute sa postérité. Et les prophéties qu'il a écrites, il n'y en a pas beaucoup de plus grandes. Et il a prophétisé à notre sujet et concernant nos générations futures ; et elles sont écrites sur les plaques d'airain.

3 C'est pourquoi, lorsque mon père eut fini de parler des prophéties de Joseph, il appela les enfants de Laman, ses fils, et ses filles, et leur dit : Voici, mes fils et mes filles, qui êtes les fils et les filles de mon premier-né, je voudrais que vous prêtiez l'oreille à mes paroles.

4 Car le Seigneur Dieu a dit : Si vous gardez mes commandements, vous prospérerez dans le pays ; et si vous ne gardez pas mes commandements, vous serez retranchés de ma présence.

5 Mais voici, mes fils et mes filles, je ne peux pas descendre dans la tombe sans laisser une bénédiction sur vous ; car voici, je sais que si vous êtes élevés dans la voie que vous devez suivre, vous ne vous en écarterez pas.

6 C'est pourquoi, si vous êtes maudits, voici, je laisse ma bénédiction sur vous, afin que la malédiction vous soit enlevée et retombe sur la tête de vos parents.

7 C'est pourquoi, à cause de ma bénédiction, le Seigneur Dieu ne souffrira pas que vous périssiez ; c'est pourquoi, il sera miséricordieux envers vous et envers votre postérité à jamais.

8 Et il arriva que lorsque mon père eut fini de parler aux fils et aux filles de Laman, il fit amener devant lui les fils et les filles de Lémuel.

9 Et il leur parla, disant : Voici, mes fils et mes filles, qui êtes les fils et les filles de mon deuxième fils, voici, je vous laisse la même bénédiction que j'ai laissée aux fils et aux filles de Laman ; c'est pourquoi, vous ne serez pas totalement détruits, mais, à la fin, votre postérité sera bénie.

10 Et il arriva que lorsque mon père eut fini de leur parler, voici, il parla aux fils d'Ismaël, oui, et même à toute sa maison.

11 Et lorsqu'il eut fini de leur parler, il parla à Sam, disant : Tu es béni, ainsi que ta postérité : car tu hériteras le pays comme ton frère Néphi. Et ta postérité sera comptée avec sa postérité ; et tu seras semblable à ton frère, et ta postérité semblable à sa postérité ; et tu seras béni tous les jours de ta vie.

12 Et il arriva que lorsque mon père, Léhi, eut parlé à toute sa maison, selon les sentiments de son cœur et l'Esprit du Seigneur qui était en lui, il devint vieux. Et il arriva qu'il mourut et fut enterré.

13 Et il arriva que peu de jours après sa mort, Laman et Lémuel, et les fils d'Ismaël furent en colère contre moi à cause des avertissements du Seigneur.

14 Car moi, Néphi, j'étais contraint de leur parler selon sa parole ; car je leur avais dit beaucoup de choses, et mon père aussi, avant sa mort ; choses dont beaucoup sont écrites sur mes autres plaques, car une partie plus historique est écrite sur mes autres plaques.

15 Et sur celles-ci, j'écris les choses de mon âme et beaucoup d'entre les Écritures qui sont gravées sur les plaques d'airain. Car mon âme fait ses délices des Écritures, et mon cœur les médite et les écrit pour l'instruction et le profit de mes enfants.

16 Voici, mon âme fait ses délices des choses du Seigneur, et mon cœur médite continuellement les choses que j'ai vues et entendues.

17 Néanmoins, en dépit de la grande bonté du Seigneur, qui m'a montré ses œuvres grandes et merveilleuses, mon cœur s'exclame : Ô misérable que je suis ! Oui, mon cœur est dans l'affliction à cause de ma chair ; mon âme est dans la désolation à cause de mes iniquités.

18 Je suis encerclé par les tentations et les péchés qui m'enveloppent si facilement.

19 Et lorsque je désire me réjouir, mon cœur gémit à cause de mes péchés ; néanmoins, je sais en qui j'ai mis ma confiance.

20 Mon Dieu a été mon soutien ; il m'a conduit à travers mes afflictions dans le désert, et il m'a préservé sur les eaux du grand abîme.

21 Il m'a rempli de son amour, oui, jusqu'à ce que ma chair en soit consumée.

22 Il a confondu mes ennemis, jusqu'à les faire trembler devant moi.

23 Voici, il a entendu mon cri le jour, et il m'a donné de la connaissance par des visions pendant la nuit.

24 Et le jour, je me suis enhardi à des prières ferventes devant lui ; oui, j'ai élevé ma voix au ciel, et des anges sont descendus et m'ont servi.

25 Et sur les ailes de son Esprit, mon corps a été emporté sur des montagnes extrêmement hautes. Et mes yeux ont vu de grandes choses, oui, trop grandes pour l'homme ; c'est pourquoi, il m'a été commandé de ne pas les écrire.

26 Oh ! alors, puisque j'ai vu de si grandes choses, puisque le Seigneur, dans sa condescendance pour les enfants des hommes, a visité les hommes avec tant de miséricorde, pourquoi mon cœur pleurerait-il et mon âme languirait-elle dans la vallée des larmes, et ma chair dépérirait-elle, et mes forces faibliraient-elles à cause de mes afflictions ?

27 Et pourquoi céderais-je au péché à cause de ma chair ? Oui, pourquoi succomberais-je aux tentations, pour que le Malin ait place dans mon cœur pour détruire ma paix et affliger mon âme ? Pourquoi suis-je en colère à cause de mon ennemi ?

28 Éveille-toi, mon âme ! Ne languis plus dans le péché. Réjouis-toi, ô mon cœur, et n'accorde plus de place à l'ennemi de mon âme.

29 Ne t'irrite plus à cause de mes ennemis. N'affaiblis plus mes forces à cause de mes afflictions.

30 Réjouis-toi, ô mon cœur, et invoque le Seigneur, et dis : Ô Seigneur, je te louerai à jamais ; oui, mon âme se réjouira à cause de toi, mon Dieu, rocher de mon salut.

31 Ô Seigneur, veux-tu racheter mon âme ? Veux-tu me délivrer des mains de mes ennemis ? Veux-tu me rendre tel que je tremble à la vue du péché ?

32 Puissent les portes de l'enfer être continuellement fermées devant moi, parce que mon cœur est brisé et que mon esprit est contrit ! Ô Seigneur, veuille ne pas fermer les portes de ta justice devant moi, afin que je marche sur le sentier de la vallée profonde, afin que je sois strict sur le chemin clairement tracé !

33 Ô Seigneur, veuille m'envelopper du manteau de ta justice ! Ô Seigneur, veuille m'ouvrir un sentier pour que je me dérobe à mes ennemis ! Veuille rendre mon chemin droit devant moi ! Veuille ne pas placer de pierre d'achoppement sur mon chemin, mais dégager le chemin devant moi, et ne pas dresser de barrière sur mon chemin, mais sur les chemins de mon ennemi.

34 Ô Seigneur, j'ai mis en toi ma confiance, et c'est en toi que je mettrai toujours ma confiance. Je ne placerai pas ma confiance dans le bras de la chair, car je sais que celui qui place sa confiance dans le bras de la chair est maudit. Oui, maudit est celui qui place sa confiance dans l'homme ou fait de la chair son bras.

35 Oui, je sais que Dieu donne libéralement à celui qui demande. Oui, mon Dieu me donnera, si je ne demande pas mal ; c'est pourquoi, j'élèverai ma voix vers toi ; oui, je te supplierai, mon Dieu, rocher de ma justice. Voici, ma voix montera à jamais vers toi, mon rocher et mon Dieu éternel. Amen.


2 NÉPHI 5

Les Néphites se séparent des Lamanites, gardent la loi de Moïse et construisent un temple - À cause de leur incrédulité, les Lamanites sont retranchés de la présence du Seigneur. Ils sont maudits et deviennent un fléau pour les Néphites. Vers 588-559 av. J.-C.

1 VOICI, il arriva que moi, Néphi, je suppliai longuement le Seigneur, mon Dieu, à cause de la colère de mes frères.

2 Mais voici, leur colère augmenta contre moi, de sorte qu'ils cherchèrent à m'ôter la vie.

3 Oui, ils murmurèrent contre moi, disant : Notre frère cadet pense nous gouverner ; et nous avons eu beaucoup d'épreuves à cause de lui ; c'est pourquoi, tuons-le maintenant, afin de ne plus être affligés à cause de ses paroles. Car voici, nous ne voulons pas qu'il soit notre gouverneur, car il nous appartient, à nous, qui sommes les frères aînés, de gouverner ce peuple.

4 Or, je n'écris pas sur ces plaques toutes les paroles qu'ils murmurèrent contre moi. Mais il me suffit de dire qu'ils cherchèrent à m'ôter la vie.

5 Et il arriva que le Seigneur m'avertit que moi, Néphi, je devais les quitter et fuir dans le désert, ainsi que tous ceux qui voudraient aller avec moi.

6 C'est pourquoi, il arriva que moi, Néphi, je pris ma famille, et aussi Zoram et sa famille, et Sam, mon frère aîné, et sa famille, et Jacob et Joseph, mes frères cadets, et aussi mes sœurs, et tous ceux qui voulurent aller avec moi. Et tous ceux qui voulurent aller avec moi étaient ceux qui croyaient aux avertissements et aux révélations de Dieu ; c'est pourquoi, ils écoutèrent mes paroles.

7 Et nous prîmes nos tentes et toutes les choses qu'il nous était possible d'emporter, et nous voyageâmes dans le désert pendant de nombreux jours. Et lorsque nous eûmes voyagé pendant de nombreux jours, nous dressâmes nos tentes.

8 Et mon peuple voulut que nous appelions le lieu Néphi ; c'est pourquoi nous l'appelâmes Néphi.

9 Et tous ceux qui étaient avec moi prirent sur eux de s'appeler le peuple de Néphi.

10 Et nous nous appliquâmes à garder en tout les ordonnances, et les lois, et les commandements du Seigneur, selon la loi de Moïse.

11 Et le Seigneur était avec nous, et nous prospérâmes extrêmement, car nous semions des semences et nous récoltions en abondance. Et nous commençâmes à élever des troupeaux de gros et de petit bétail et des animaux de toutes sortes.

12 Et moi, Néphi, j'avais aussi emporté les annales qui étaient gravées sur les plaques d'airain, et aussi la boule, ou compas, qui fut préparée pour mon père par la main du Seigneur, selon ce qui est écrit.

13 Et il arriva que nous commençâmes à prospérer extrêmement et à nous multiplier dans le pays.

14 Et moi, Néphi, je pris l'épée de Laban et, d'après son modèle, je fis beaucoup d'épées, de peur que le peuple qui était appelé les Lamanites ne vînt d'une façon ou d'une autre fondre sur nous et nous faire périr ; car je connaissais sa haine envers moi et mes enfants et ceux qui étaient appelés mon peuple.

15 Et j'enseignai à mon peuple à construire des bâtiments et à travailler toutes sortes de bois, et de fer, et de cuivre, et d'airain, et d'acier, et d'or, et d'argent, et de minerais précieux, qui étaient en grande abondance.

16 Et moi, Néphi, je construisis un temple ; et je le construisis à la manière du temple de Salomon, sauf qu'il n'était pas construit d'autant de choses précieuses ; car on ne les trouvait pas dans le pays, c'est pourquoi il ne pouvait pas être construit comme le temple de Salomon. Mais le genre de construction était semblable au temple de Salomon ; et l'exécution en était extrêmement fine.

17 Et il arriva que moi, Néphi, je fis en sorte que mon peuple fût industrieux et travaillât de ses mains.

18 Et il arriva qu'il voulut que je fusse son roi. Mais moi, Néphi, je désirais qu'il n'eût pas de roi ; néanmoins, je fis pour lui selon ce qui était en mon pouvoir.

19 Et voici, les paroles du Seigneur s'étaient accomplies pour mes frères, celles qu'il dit à leur sujet, que je serais leur gouverneur et leur instructeur. C'est pourquoi, j'avais été leur gouverneur et leur instructeur, selon les commandements du Seigneur, jusqu'au moment où ils cherchèrent à m'ôter la vie.

20 C'est pourquoi, la parole du Seigneur s'accomplit, celle qu'il m'adressa, disant : S'ils n'écoutent pas tes paroles, ils seront retranchés de la présence du Seigneur. Et voici, ils furent retranchés de sa présence.

21 Et il avait fait tomber la malédiction sur eux, oui, une grande malédiction, à cause de leur iniquité. Car voici, ils s'étaient endurci le cœur contre lui, de sorte qu'il était devenu semblable à un caillou ; c'est pourquoi, comme ils étaient blancs et extrêmement beaux et agréables, afin qu'ils ne fussent pas séduisants pour mon peuple, le Seigneur Dieu fit venir sur eux une peau sombre.

22 Et ainsi dit le Seigneur Dieu : Je les rendrai repoussants pour ton peuple, à moins qu'ils ne se repentent de leurs iniquités.

23 Et maudite sera la postérité de celui qui se mêle à leur postérité : car ils seront maudits de la même malédiction. Et le Seigneur le dit, et cela fut fait.

24 Et à cause de la malédiction qui était sur eux, ils devinrent un peuple indolent, plein de malfaisance et d'astuce, et cherchèrent des bêtes de proie dans le désert.

25 Et le Seigneur Dieu me dit : Ils seront un fléau pour ta postérité, pour l'inciter à se souvenir de moi ; et si elle ne veut pas se souvenir de moi et écouter mes paroles, ils la flagelleront jusqu'à la destruction.

26 Et il arriva que moi, Néphi, je consacrai Jacob et Joseph pour qu'ils fussent prêtres et instructeurs sur le pays de mon peuple.

27 Et il arriva que nous vécûmes heureux.

28 Et trente années étaient passées depuis le moment où nous avions quitté Jérusalem.

29 Et moi, Néphi, j'avais gardé jusqu'à présent les annales de mon peuple sur les plaques que j'avais faites.

30 Et il arriva que le Seigneur Dieu me dit : Fais d'autres plaques, et tu y graveras beaucoup de choses qui sont bonnes à mes yeux, pour le profit de ton peuple.

31 C'est pourquoi, moi, Néphi, pour être obéissant aux commandements du Seigneur, j'allai faire ces plaques sur lesquelles j'ai gravé ces choses-là.

32 Et j'ai gravé ce qui est agréable à Dieu. Et si mon peuple est content des choses de Dieu, il sera content de ce que j'ai gravé sur ces plaques.

33 Et si mon peuple désire connaître le récit plus détaillé de l'histoire de mon peuple, il doit sonder mes autres plaques.

34 Et il me suffit de dire que quarante années étaient passées, et que nous avions déjà eu des guerres et des querelles avec nos frères.


2 NÉPHI 6

Jacob passe en revue l'histoire juive : la captivité babylonienne et le retour, le ministère et la crucifixion du Saint d'Israël, l'aide reçue des Gentils et le rétablissement des Juifs dans les derniers jours, lorsqu'ils croiront au Messie. Vers 559-545 av. J.-C.

1 PAROLES que Jacob, frère de Néphi, adressa au peuple de Néphi :

2 Voici, mes frères bien-aimés, moi, Jacob, appelé par Dieu et ordonné selon son saint ordre, et consacré par mon frère Néphi, que vous regardez comme roi ou protecteur, et sur qui vous comptez pour assurer votre sécurité, voici, vous savez que je vous ai dit des choses extrêmement nombreuses.

3 Néanmoins, je vous parle encore, car je désire le bien-être de votre âme. Oui, mon anxiété est grande pour vous, et vous savez vous-mêmes qu'elle l'a toujours été. Car je vous ai exhortés en toute diligence, et je vous ai enseigné les paroles de mon père, et je vous ai parlé de toutes les choses qui sont écrites depuis la création du monde.

4 Et maintenant, voici, je voudrais vous parler des choses qui sont et des choses qui sont à venir ; c'est pourquoi, je vais vous lire les paroles d'Ésaïe. Et ce sont les paroles que mon frère a désiré que je vous dise. Et je vous parle pour votre bien, afin que vous appreniez et glorifiiez le nom de votre Dieu.

5 Et maintenant, les paroles que je vais lire sont celles qu'Ésaïe a dites concernant toute la maison d'Israël ; c'est pourquoi, elles peuvent vous être appliquées, car vous êtes de la maison d'Israël. Et il y a beaucoup de choses qui ont été dites par Ésaïe qui peuvent vous être appliquées, parce que vous êtes de la maison d'Israël.

6 Et maintenant, voici les paroles : Ainsi a parlé le Seigneur Dieu : Voici, je lèverai ma main vers les nations, je dresserai ma bannière vers les peuples ; et ils ramèneront tes fils entre leurs bras, ils porteront tes filles sur les épaules.

7 Des rois seront tes nourriciers, et leurs princesses tes nourrices ; ils se prosterneront devant toi, la face contre terre, et ils lécheront la poussière de tes pieds, et tu sauras que je suis le Seigneur, et que ceux qui espèrent en moi ne seront point confus.

8 Et maintenant, moi, Jacob, je voudrais parler quelque peu de ces paroles. Car voici, le Seigneur m'a montré que ceux qui étaient à Jérusalem, d'où nous sommes venus, ont été tués et emmenés captifs.

9 Néanmoins, le Seigneur m'a montré qu'ils reviendraient. Et il m'a aussi montré que le Seigneur Dieu, le Saint d'Israël, se manifesterait à eux dans la chair ; et lorsqu'il se serait manifesté, ils le flagelleraient et le crucifieraient, selon les paroles de l'ange qui me l'a dit.

10 Et lorsqu'ils se seront endurci le cœur et se seront roidi le cou contre le Saint d'Israël, voici, les jugements du Saint d'Israël s'abattront sur eux. Et le jour vient où ils seront frappés et affligés.

11 C'est pourquoi, lorsqu'ils auront été chassés çà et là, car ainsi dit l'ange, beaucoup seront affligés dans la chair, et il ne sera pas permis qu'ils périssent, à cause des prières des fidèles ; ils seront dispersés, et frappés, et haïs ; néanmoins, le Seigneur sera miséricordieux envers eux, de sorte que lorsqu'ils parviendront à la connaissance de leur Rédempteur, ils seront de nouveau rassemblés dans les pays de leur héritage.

12 Et bénis sont les Gentils, ceux sur lesquels le prophète a écrit, car voici, s'ils se repentent et ne combattent pas Sion, et ne s'unissent pas à cette grande et abominable Église, ils seront sauvés, car le Seigneur Dieu accomplira les alliances qu'il a faites avec ses enfants ; et voilà pourquoi le prophète a écrit ces choses.

13 C'est pourquoi, ceux qui combattent Sion et le peuple de l'alliance du Seigneur lécheront la poussière de leurs pieds, et le peuple du Seigneur ne sera pas honteux. Car le peuple du Seigneur, ce sont ceux qui espèrent en lui : car ils espèrent encore la venue du Messie.

14 Et voici, selon les paroles du prophète, le Messie se mettra pour la seconde fois en devoir de les recouvrer ; c'est pourquoi, il se manifestera à eux avec puissance et une grande gloire, pour la destruction de leurs ennemis, lorsque viendra le jour où ils croiront en lui, et il ne fera périr aucun de ceux qui croient en lui.

15 Et ceux qui ne croient pas en lui seront détruits par le feu, et par la tempête, et par les tremblements de terre, et par les effusions de sang, et par la peste, et par la famine. Et ils sauront que le Seigneur est Dieu, le Saint d'Israël.

16 Le butin du puissant lui sera-t-il enlevé ? Et la capture faite sur le juste échappera-t-elle ?

17 Oui, dit le Seigneur, la capture du puissant lui sera enlevée, et le butin du tyran lui échappera ; car le Dieu puissant délivrera le peuple de son alliance. Car ainsi dit le Seigneur : Je combattrai ceux qui te combattent,

18 et je ferai manger à tes oppresseurs leur propre chair ; ils s'enivreront de leur sang comme du moût ; et toute chair saura que je suis le Seigneur, ton Sauveur, ton Rédempteur, le Puissant de Jacob.


2 NÉPHI 7

Ésaïe parle de manière messianique - Le Messie aura la langue des disciples - Il livrera son dos à ceux qui le frappent - Il ne sera pas confondu - Comparez avec Ésaïe 50. Vers 559-545 av. J.-C.

1 OUI, car ainsi parle le Seigneur : T'ai-je répudié ou t'ai-je rejeté à jamais ? Car ainsi parle le Seigneur : Où est la lettre de divorce par laquelle j'ai répudié votre mère ? Ou bien, auquel de mes créanciers vous ai-je vendus ? Voici, c'est à cause de vos iniquités que vous avez été vendus, et c'est à cause de vos péchés que votre mère a été répudiée.

2 Je suis venu : pourquoi n'y avait-il personne ? J'ai appelé : pourquoi personne n'a-t-il répondu ? Ô maison d'Israël, ma main est-elle trop courte pour racheter ? N'ai-je pas assez de force pour délivrer ? Par ma menace, je dessèche la mer, je réduis les fleuves en désert ; leurs poissons se corrompent, faute d'eau, et ils périssent de soif.

3 Je revêts les cieux d'obscurité, et je fais d'un sac leur couverture.

4 Le Seigneur Dieu m'a donné la langue des disciples pour que je sache soutenir par la parole celui qui est abattu ; il éveille, chaque matin, il éveille mon oreille, pour que j'écoute comme écoutent des disciples.

5 Le Seigneur Dieu m'a ouvert l'oreille, et je n'ai point résisté, je ne me suis point retiré en arrière.

6 J'ai livré mon dos à ceux qui me frappaient, et mes joues à ceux qui m'arrachaient la barbe ; je n'ai pas dérobé mon visage aux ignominies et aux crachats.

7 Mais le Seigneur Dieu m'a secouru ; c'est pourquoi je n'ai point été déshonoré, c'est pourquoi j'ai rendu mon visage semblable à un caillou, sachant que je ne serais point confondu.

8 Celui qui me justifie est proche ; qui disputera contre moi ? Comparaissons ensemble ! Qui est mon adversaire ? Qu'il s'avance vers moi, et je le frapperai de la force de ma bouche.

9 Voici, le Seigneur Dieu me secourra : Qui me condamnera ? Voici, ils tomberont tous en lambeaux comme un vêtement, la teigne les dévorera.

10 Quiconque parmi vous craint le Seigneur, qu'il écoute la voix de son serviteur ! Quiconque marche dans l'obscurité et manque de lumière, qu'il se confie dans le nom du Seigneur, et qu'il s'appuie sur son Dieu.

11 Voici, vous tous qui allumez un feu, et qui êtes armés de torches, allez au milieu de votre feu et de vos torches enflammées ! C'est par ma main que ces choses vous arriveront ; vous vous coucherez dans la douleur.


2 NÉPHI 8

Dans les derniers jours, le Seigneur consolera Sion et rassemblera Israël - Les rachetés viendront à Sion au milieu d'une grande allégresse - Comparez avec Ésaïe 51 et 52:1-2. Vers 559-545 av. J.-C.

1 ÉCOUTEZ-MOI, vous qui poursuivez la justice. Portez les regards sur le rocher d'où vous avez été taillés, et sur le creux de la fosse d'où vous avez été tirés.

2 Portez les regards sur Abraham, votre père, et sur Sara, celle qui vous a enfantés ; car lui seul je l'ai appelé et l'ai béni.

3 Ainsi le Seigneur a pitié de Sion, il a pitié de toutes ses ruines ; il rendra son désert semblable à un Éden, et sa terre aride à un jardin du Seigneur. La joie et l'allégresse se trouveront au milieu d'elle, les actions de grâces et le chant des cantiques.

4 Mon peuple, sois attentif ! Ma nation, prête-moi l'oreille ! Car la loi sortira de moi, et j'établirai ma loi pour être la lumière des peuples.

5 Ma justice est proche, mon salut va paraître, et mes bras jugeront les peuples ; les îles espéreront en moi, elles se confieront en mon bras.

6 Levez les yeux vers le ciel, et regardez en bas sur la terre ! Car les cieux s'évanouiront comme une fumée, la terre tombera en lambeaux comme un vêtement, et ses habitants périront comme des mouches ; mais mon salut durera éternellement, et ma justice n'aura point de fin.

7 Écoutez-moi, vous qui connaissez la justice, peuple dans le cœur de qui j'ai écrit ma loi, ne craignez pas l'opprobre des hommes, et ne tremblez pas devant leurs outrages.

8 Car la teigne les dévorera comme un vêtement, et la gerce les rongera comme de la laine. Mais ma justice durera éternellement, et mon salut s'étendra d'âge en âge.

9 Réveille-toi, réveille-toi ! Revêts-toi de force, bras du Seigneur ! Réveille-toi, comme aux jours d'autrefois. N'est-ce pas toi qui abattis Rahab, qui transperças le monstre ?

10 N'est-ce pas toi qui mis à sec la mer, les eaux du grand abîme, qui frayas dans les profondeurs de la mer un chemin pour le passage des rachetés ?

11 Ainsi les rachetés du Seigneur retourneront, ils iront à Sion avec chants de triomphe ; et une joie et une sainteté éternelles couronneront leur tête ; l'allégresse et la joie s'approcheront, la douleur et les gémissements s'enfuiront.

12 C'est moi, oui, c'est moi qui vous console. Voici, qui es-tu pour avoir peur de l'homme mortel, et du fils de l'homme, pareil à l'herbe ?

13 Et tu oublierais le Seigneur, qui t'a fait, qui a étendu les cieux et fondé la terre ! Et tu tremblerais incessamment tout le jour devant la colère de l'oppresseur, parce qu'il cherche à détruire ! Où donc est la colère de l'oppresseur ?

14 Bientôt celui qui est courbé sous les fers sera délivré ; il ne mourra pas dans la fosse, et son pain ne lui manquera pas.

15 Je suis le Seigneur, ton Dieu, qui soulève la mer et fais mugir ses flots. Le Seigneur des armées est mon nom.

16 Je mets mes paroles dans ta bouche et te couvre de l'ombre de ma main, pour étendre de nouveaux cieux et fonder une nouvelle terre, et pour dire à Sion : Voici, tu es mon peuple.

17 Réveille-toi, réveille-toi ! lève-toi, Jérusalem, qui as bu de la main du Seigneur la coupe de sa colère - tu as bu, sucé jusqu'à la lie la coupe d'étourdissement -

18 et personne pour la conduire de tous les fils qu'elle a enfantés, aucun pour la prendre par la main, de tous les fils qu'elle a élevés.

19 Ces deux fils sont venus à toi, qui seront désolés pour toi - ton ravage et ta ruine, la famine et l'épée ; et par qui te consolerai-je ?

20 Tes fils en défaillance, sauf ces deux-ci, gisaient à tous les coins de rues ; comme le cerf dans un filet, chargés de la colère du Seigneur, des menaces de ton Dieu.

21 C'est pourquoi, écoute ceci, malheureuse, ivre, et non de vin !

22 Ainsi parle ton Seigneur, ton Dieu qui défend son peuple ; voici, je prends de ta main la coupe d'étourdissement, la coupe de ma colère ; tu ne la boiras plus !

23 Je la mettrai dans la main de tes oppresseurs, qui te disaient : Courbe-toi, et nous passerons ! Tu faisais alors de ton dos comme une terre, comme une rue pour les passants.

24 Réveille-toi ! réveille-toi ! revêts-toi de ta force, ô Sion ; revêts tes habits de fête, Jérusalem, ville sainte ! car il n'entrera plus chez toi ni incirconcis ni impur.

25 Secoue ta poussière, lève-toi, mets-toi sur ton séant, Jérusalem ! détache les liens de ton cou, captive, fille de Sion !

 

 

2 NÉPHI 9

Les Juifs seront rassemblés dans toutes leurs terres de promission - L'expiation rachète l'homme de la chute - Les corps des morts sortiront de la tombe et leur esprit de l'enfer et du paradis - Ils seront jugés - L'expiation sauve de la mort, de l'enfer, du diable et du tourment sans fin - Les justes seront sauvés dans le royaume de Dieu - Exposé des châtiments prévus pour les péchés - Le Saint d'Israël est le gardien de la porte. Vers 559-545 av. J.-C.

1 ET maintenant, mes frères bien-aimés, j'ai lu ces choses pour que vous sachiez quelles alliances le Seigneur a faites avec toute la maison d'Israël ;

2 qu'il a parlé aux Juifs, par la bouche de ses saints prophètes, oui, dès le commencement, et de génération en génération, jusqu'à ce que vienne le moment où ils seront rendus à la vraie Église et au vrai troupeau de Dieu, où ils seront rassemblés chez eux dans les pays de leur héritage et seront établis dans toutes leurs terres de promission.

3 Voici, mes frères bien-aimés, je vous dis ces choses afin que vous vous réjouissiez et leviez la tête à jamais, à cause des bénédictions que le Seigneur Dieu accordera à vos enfants.

4 Car je sais que vous avez beaucoup cherché, beaucoup d'entre vous, à connaître les choses à venir ; c'est pourquoi, je sais que vous savez que notre chair doit dépérir et mourir ; néanmoins, dans notre corps nous verrons Dieu.

5 Oui, je sais que vous savez qu'il se montrera dans son corps à ceux qui sont à Jérusalem, d'où nous sommes venus ; car il est nécessaire que cela soit parmi eux, car il faut que le grand Créateur accepte de se soumettre à l'homme dans la chair et de mourir pour tous les hommes, afin que tous les hommes lui deviennent soumis.

6 Car comme la mort est passée sur tous les hommes, pour accomplir le plan miséricordieux du grand Créateur, il doit nécessairement y avoir un pouvoir de résurrection, et la résurrection doit nécessairement être donnée à l'homme en raison de la chute ; et la chute s'est produite en raison de la transgression, et parce que l'homme est devenu déchu, il a été retranché de la présence du Seigneur.

7 C'est pourquoi, il doit nécessairement y avoir une expiation infinie : si ce n'était pas une expiation infinie, cette corruption ne pourrait pas revêtir l'incorruptibilité. C'est pourquoi, le premier jugement qui est tombé sur l'homme aurait nécessairement dû rester pour une durée sans fin. Et s'il en avait été ainsi, cette chair aurait dû se coucher pour pourrir et se désagréger, et retourner à la terre, sa mère, pour ne plus se relever.

8 Oh ! la sagesse de Dieu, sa miséricorde et sa grâce ! Car voici, si la chair ne se relevait plus, notre esprit serait soumis à cet ange qui tomba de la présence du Dieu éternel et devint le diable, pour ne plus se relever.

9 Et notre esprit serait devenu semblable à lui, et nous serions devenus des démons, anges d'un démon, pour être exclus de la présence de notre Dieu et rester avec le père des mensonges dans la misère comme lui ; oui, de cet être qui a séduit nos premiers parents, qui se transforme presque en un ange de lumière et incite les enfants des hommes aux combinaisons secrètes de meurtre et à toutes sortes d'œuvres secrètes de ténèbres.

10 Oh ! comme elle est grande, la bonté de notre Dieu qui prépare une voie pour que nous échappions à l'étreinte de ce monstre affreux, oui, ce monstre, la mort et l'enfer, que j'appelle la mort du corps, et aussi la mort de l'esprit.

11 Et à cause du moyen de délivrance de notre Dieu, le Saint d'Israël, cette mort, dont j'ai parlé, qui est la mort temporelle, livrera ses morts ; laquelle mort est la tombe.

12 Et cette mort dont j'ai parlé, qui est la mort spirituelle, livrera ses morts ; laquelle mort spirituelle est l'enfer ; c'est pourquoi, la mort et l'enfer vont livrer leurs morts, et l'enfer va livrer ses esprits captifs, et la tombe va livrer ses corps captifs, et le corps et l'esprit des hommes seront rendus l'un à l'autre ; et c'est par le pouvoir de la résurrection du Saint d'Israël.

13 Oh ! comme il est grand, le plan de notre Dieu ! Car d'un autre côté, le paradis de Dieu va livrer les esprits des justes, et la tombe livrer les corps des justes, et l'esprit et le corps sont rendus l'un à l'autre, et tous les hommes deviennent incorruptibles et immortels, et ils sont des âmes vivantes, ayant une connaissance parfaite comme nous dans la chair, sauf que notre connaissance sera parfaite.

14 C'est pourquoi, nous aurons la connaissance parfaite de toute notre culpabilité, et de notre impureté, et de notre nudité ; et les justes auront la connaissance parfaite de leur bonheur et de leur justice, étant revêtus de pureté, oui, du manteau de la justice.

15 Et il arrivera que lorsque tous les hommes seront passés de cette première mort à la vie, puisqu'ils sont devenus immortels, ils vont comparaître devant le siège du jugement du Saint d'Israël ; et alors vient le jugement, et alors ils vont être jugés selon le saint jugement de Dieu.

16 Et assurément, comme le Seigneur vit, car le Seigneur Dieu l'a dit, et c'est sa parole éternelle, qui ne peut passer, ceux qui sont justes seront encore justes, et ceux qui sont souillés seront encore souillés ; c'est pourquoi, ceux qui sont souillés sont le diable et ses anges ; et ils s'en iront dans le feu éternel préparé pour eux ; et leur tourment est comme un étang de feu et de soufre, dont la flamme monte pour toujours et à jamais et n'a pas de fin.

17 Oh ! la grandeur et la justice de notre Dieu ! Car il exécute toutes ses paroles, et elles sont sorties de sa bouche, et sa loi doit s'accomplir.

18 Mais voici, les justes, les saints du Saint d'Israël, ceux qui ont cru au Saint d'Israël, ceux qui ont enduré les croix du monde et en ont méprisé la honte, hériteront le royaume de Dieu qui a été préparé pour eux dès la fondation du monde, et leur joie sera pleine à jamais.

19 Oh ! la grandeur de la miséricorde de notre Dieu, le Saint d'Israël ! Car il délivre ses saints de ce monstre affreux, le diable, et de la mort, et de l'enfer, et de l'étang de feu et de soufre, qui est le tourment sans fin.

20 Oh ! comme elle est grande, la sainteté de notre Dieu ! Car il sait tout, et il n'y a rien qu'il ne sache pas.

21 Et il vient dans le monde afin de sauver tous les hommes, s'ils veulent écouter sa voix ; car voici, il subit les souffrances de tous les hommes, oui, les souffrances de tous les êtres vivants, tant des hommes que des femmes et des enfants, qui appartiennent à la famille d'Adam.

22 Et il souffre cela afin que la résurrection passe sur tous les hommes, afin que tous se tiennent devant lui lors du grand jour, du jour du jugement.

23 Et il commande à tous les hommes de se repentir et d'être baptisés en son nom, ayant une foi parfaite au Saint d'Israël, sinon ils ne peuvent être sauvés dans le royaume de Dieu.

24 Et s'ils ne veulent pas se repentir et croire en son nom, et être baptisés en son nom, et persévérer jusqu'à la fin, ils seront damnés ; car le Seigneur Dieu, le Saint d'Israël, l'a dit.

25 C'est pourquoi il a donné une loi ; et là où il n'y a pas de loi donnée, il n'y a pas de châtiment ; et là où il n'y a pas de châtiment, il n'y a pas de condamnation ; et là où il n'y a pas de condamnation, la miséricorde du Saint d'Israël exerce ses droits sur eux à cause de l'expiation : car ils sont délivrés par son pouvoir.

26 Car l'expiation satisfait aux exigences de sa justice pour tous ceux à qui la loi n'est pas donnée, de sorte qu'ils sont délivrés de ce monstre affreux, la mort et l'enfer, et le diable, et l'étang de feu et de soufre, qui est le tourment sans fin ; et ils sont rendus à ce Dieu qui leur a donné le souffle, qui est le Saint d'Israël.

27 Mais malheur à celui à qui la loi est donnée, oui, qui a tous les commandements de Dieu, comme nous, et qui les transgresse, et qui prodigue les jours de son épreuve, car affreux est son état !

28 Oh ! le plan astucieux du Malin ! Oh ! la vanité, et la fragilité, et la folie des hommes ! Lorsqu'ils sont instruits, ils se croient sages, et ils n'écoutent pas les recommandations de Dieu, car ils les laissent de côté, pensant savoir par eux-mêmes, c'est pourquoi, leur sagesse est folie et elle ne leur profite pas. Et ils périront.

29 Mais être instruit est une bonne chose si on écoute les recommandations de Dieu.

30 Mais malheur aux riches, qui sont riches des choses du monde. Car, parce qu'ils sont riches, ils méprisent les pauvres, et ils persécutent les humbles, et leur cœur est dans leurs trésors ; c'est pourquoi, leur trésor est leur dieu. Et voici, leur trésor périra avec eux aussi.

31 Et malheur aux sourds qui ne veulent pas entendre, car ils périront.

32 Malheur aux aveugles qui ne veulent pas voir, car ils périront aussi.

33 Malheur aux incirconcis de cœur, car la connaissance de leurs iniquités les frappera au dernier jour.

34 Malheur au menteur, car il sera précipité en enfer.

35 Malheur au meurtrier qui tue délibérément, car il mourra.

36 Malheur à ceux qui se livrent à la fornication, car ils seront précipités en enfer.

37 Oui, malheur à ceux qui adorent les idoles, car le démon de tous les démons fait d'eux ses délices.

38 En bref, malheur à tous ceux qui meurent dans leurs péchés, car ils retourneront à Dieu, et verront sa face, et resteront dans leurs péchés.

39 Ô mes frères bien-aimés, souvenez-vous qu'il est affreux de transgresser contre ce Dieu saint, et aussi qu'il est affreux de céder aux séductions du Malin. Souvenez-vous : l'affection de la chair, c'est la mort, et l'affection de l'esprit, c'est la vie éternelle.

40 Ô mes frères bien-aimés, prêtez l'oreille à mes paroles. Souvenez-vous de la grandeur du Saint d'Israël. Ne dites pas que j'ai dit des choses dures à votre égard, car si vous le faites, vous insulterez la vérité : car j'ai dit les paroles de votre Créateur. Je sais que les paroles de vérité sont dures à l'égard de toute impureté, mais les justes ne les craignent pas, car ils aiment la vérité et ne sont pas ébranlés.

41 Oh ! alors, mes frères bien-aimés, venez au Seigneur, le Saint. Souvenez-vous que ses sentiers sont justes. Voici, le chemin pour l'homme est étroit, mais il va en ligne droite devant lui, et le gardien de la porte est le Saint d'Israël, et il n'y emploie aucun serviteur, et il n'y a aucun autre chemin que par la porte, car on ne peut le tromper, car Seigneur Dieu est son nom.

42 Et à quiconque frappe il ouvre ; et les sages, et les savants, et ceux qui sont riches, qui sont boursouflés à cause de leur science, et de leur sagesse, et de leurs richesses, oui, ce sont ceux-là qu'il méprise ; et à moins qu'ils ne rejettent ces choses et ne se considèrent comme des insensés devant Dieu, et ne descendent dans les profondeurs de l'humilité, il ne leur ouvrira pas.

43 Mais les choses des sages et des hommes intelligents leur seront cachées à jamais, oui, ce bonheur qui est préparé pour les saints.

44 Ô mes frères bien-aimés, souvenez-vous de mes paroles. Voici, j'ôte mes vêtements et je les secoue devant vous ; je prie le Dieu de mon salut qu'il me regarde de son œil qui sonde tout ; c'est pourquoi, vous saurez au dernier jour, lorsque tous les hommes seront jugés d'après leurs œuvres, que le Dieu d'Israël a été témoin de ce que j'ai secoué vos iniquités de mon âme et de ce que je me tiens avec pureté devant lui et suis débarrassé de votre sang.

45 Ô mes frères bien-aimés, détournez-vous de vos péchés ; secouez les chaînes de celui qui voudrait vous lier solidement ; venez à ce Dieu qui est le rocher de votre salut.

46 Préparez votre âme pour ce jour glorieux où la justice sera rendue aux justes, le jour du jugement, afin que vous ne reculiez pas dans une crainte affreuse, afin que vous ne vous souveniez pas parfaitement de votre affreuse culpabilité et ne soyez pas contraints de vous exclamer : Saints, saints sont tes jugements, ô Seigneur Dieu Tout-Puissant - mais je connais ma culpabilité, j'ai transgressé ta loi, et mes transgressions sont miennes ; et le diable m'a gagné, de sorte que je suis la proie de son affreuse misère.

47 Mais voici, mes frères, est-il nécessaire que je vous fasse prendre conscience de l'affreuse réalité de ces choses ? Déchirerais-je votre âme si votre esprit était pur ? Serais-je clair avec vous, selon la clarté de la vérité, si vous étiez libérés du péché ?

48 Voici, si vous étiez saints, je vous parlerais de sainteté, mais comme vous n'êtes pas saints, et que vous me considérez comme un instructeur, il faut nécessairement que je vous enseigne les conséquences du péché.

49 Voici, mon âme a le péché en horreur, et mon cœur fait ses délices de la justice ; et je louerai le saint nom de mon Dieu.

50 Venez, mes frères, vous tous qui avez soif, venez vers les eaux ; et vous qui n'avez pas d'argent, venez, achetez et mangez, oui, venez, achetez du vin et du lait, sans argent, sans rien payer.

51 C'est pourquoi, ne dépensez pas d'argent pour ce qui n'a pas de valeur, ni votre labeur pour ce qui ne peut pas satisfaire. Écoutez-moi diligemment, et souvenez-vous des paroles que j'ai dites ; et venez au Saint d'Israël, et faites-vous un festin de ce qui ne périt pas, ni ne peut être corrompu, et que votre âme se délecte de mets succulents.

52 Voici, mes frères bien-aimés, souvenez-vous des paroles de votre Dieu ; priez-le continuellement le jour, et rendez grâces à son saint nom la nuit. Que votre cœur se réjouisse.

53 Et voici, comme elles sont grandes les alliances du Seigneur, et comme elle est grande sa condescendance envers les enfants des hommes ! Et à cause de sa grandeur, et de sa grâce, et de sa miséricorde, il nous a promis que notre postérité ne sera pas totalement détruite selon la chair, mais qu'il la préservera ; et dans des générations futures, elle deviendra une branche juste pour la maison d'Israël.

54 Et maintenant, mes frères, je voudrais vous parler davantage, mais demain je vous annoncerai le reste de mes paroles. Amen.


2 NÉPHI 10

Les Juifs crucifieront leur Dieu - Ils seront dispersés jusqu'à ce qu'ils commencent à croire en lui - L'Amérique sera un pays de liberté où aucun roi ne régnera - Réconciliez-vous avec Dieu et obtenez le salut par sa grâce. Vers 559-545 av. J.-C.

1 ET maintenant, moi, Jacob, je vous parle de nouveau, mes frères bien-aimés, concernant cette branche juste dont j'ai parlé.

2 Car voici, les promesses que nous avons obtenues sont des promesses qui nous sont données selon la chair ; c'est pourquoi, bien qu'il m'ait été montré que beaucoup de nos enfants périront dans la chair pour cause d'incrédulité, néanmoins, Dieu sera miséricordieux envers beaucoup ; et nos enfants seront rétablis, afin qu'ils parviennent à ce qui leur donnera la vraie connaissance de leur Rédempteur.

3 C'est pourquoi, comme je vous l'ai dit, il faut nécessairement que le Christ - car la nuit dernière l'ange m'a dit que ce serait là son nom - vienne parmi les Juifs, parmi ceux qui sont la partie la plus méchante du monde ; et ils le crucifieront, car cela incombe à notre Dieu, et il n'y a aucune autre nation sur la terre qui crucifierait son Dieu.

4 Car si les grands miracles étaient accomplis parmi d'autres nations, elles se repentiraient et sauraient qu'il est leur Dieu.

5 Mais à cause des intrigues de prêtres et des iniquités, ceux qui sont à Jérusalem roidiront le cou contre lui pour qu'il soit crucifié.

6 C'est pourquoi, à cause de leurs iniquités, des destructions, des famines, des pestes et de l'effusion de sang s'abattront sur eux, et ceux qui ne perdront pas la vie seront dispersés parmi toutes les nations.

7 Mais voici, ainsi dit le Seigneur Dieu : J'ai fait alliance avec leurs pères que lorsque viendra le jour où ils croiront en moi, que je suis le Christ, ils seront rétablis dans la chair, sur la terre, dans les pays de leur héritage.

8 Et il arrivera qu'ils seront rassemblés de leur longue dispersion, des îles de la mer et des quatre coins de la terre ; et les nations des Gentils seront grandes à mes yeux, dit Dieu, en ce qu'elles les transporteront dans les pays de leur héritage.

9 Oui, les rois des Gentils seront leurs nourriciers, et leurs princesses deviendront leurs nourrices ; c'est pourquoi, les promesses du Seigneur envers les Gentils sont grandes, car il l'a dit, et qui peut contester ?

10 Mais voici, ce pays, dit Dieu, sera un pays de ton héritage, et les Gentils seront bénis dans le pays.

11 Et ce pays sera un pays de liberté pour les Gentils, et il n'y aura pas, dans le pays, de rois qui seront suscités pour les Gentils.

12 Et je fortifierai ce pays contre toutes les autres nations.

13 Et celui qui combat Sion périra, dit Dieu.

14 Car celui qui suscite un roi contre moi périra, car moi, le Seigneur, le roi du ciel, je serai leur roi, et je serai à jamais une lumière pour ceux qui écoutent mes paroles.

15 C'est pourquoi, afin que s'accomplissent les alliances que j'ai faites avec les enfants des hommes, que je réaliserai pour eux pendant qu'ils sont dans la chair, je dois nécessairement détruire les œuvres secrètes des ténèbres, et des meurtres, et des abominations.

16 C'est pourquoi, ceux qui combattent Sion, tant Juifs que Gentils, tant esclaves que libres, tant hommes que femmes, périront ; car ce sont ceux-là qui sont la prostituée de toute la terre, car ceux qui ne sont pas pour moi sont contre moi, dit notre Dieu.

17 Car j'accomplirai les promesses que j'ai faites aux enfants des hommes, que je réaliserai pour eux pendant qu'ils sont dans la chair -

18 C'est pourquoi, mes frères bien-aimés, ainsi dit notre Dieu : J'affligerai ta postérité par la main des Gentils ; néanmoins, j'adoucirai le cœur des Gentils, de sorte qu'ils seront comme un père pour elle ; c'est pourquoi, les Gentils seront bénis et comptés parmi la maison d'Israël.

19 C'est pourquoi, je consacrerai à jamais ce pays à ta postérité et à ceux qui seront comptés parmi ta postérité, comme pays de leur héritage ; car, me dit Dieu, c'est un pays préférable à tous les autres pays, c'est pourquoi, je veux que tous les hommes qui y demeurent m'adorent, dit Dieu.

20 Et maintenant, mes frères bien-aimés, étant donné que notre Dieu miséricordieux nous a donné une si grande connaissance à ce sujet, souvenons-nous de lui, et délaissons nos péchés, et ne gardons pas la tête basse, car nous ne sommes pas rejetés ; néanmoins, nous avons été chassés du pays de notre héritage ; mais nous avons été conduits dans un pays meilleur, car le Seigneur a fait de la mer notre sentier, et nous sommes dans une île de la mer.

21 Mais grandes sont les promesses du Seigneur à ceux qui sont dans les îles de la mer ; c'est pourquoi, puisqu'il est dit : îles, il doit nécessairement y en avoir plus que celle-ci, et elles sont habitées aussi par nos frères.

22 Car voici, le Seigneur Dieu en a emmené de temps en temps de la maison d'Israël, selon sa volonté et son plaisir. Et maintenant, voici, le Seigneur se souvient de tous ceux qui ont été coupés, c'est pourquoi, il se souvient aussi de nous.

23 C'est pourquoi, que votre cœur prenne courage, et souvenez-vous que vous êtes libres d'agir par vous-mêmes, de choisir le chemin de la mort éternelle ou le chemin de la vie éternelle.

24 C'est pourquoi, mes frères bien-aimés, réconciliez-vous avec la volonté de Dieu, et non avec la volonté du diable et de la chair ; et souvenez-vous, lorsque vous serez réconciliés avec Dieu, que ce n'est que dans et par la grâce de Dieu que vous êtes sauvés.

25 C'est pourquoi, puisse Dieu vous relever de la mort par le pouvoir de la résurrection, et aussi de la mort éternelle par le pouvoir de l'expiation, afin que vous soyez reçus dans le royaume éternel de Dieu, afin que vous le louiez par la grâce divine. Amen.


2 NÉPHI 11

Jacob a vu son Rédempteur - La loi de Moïse est symbolique du Christ et prouve qu'il viendra. Vers 559-545 av. J.-C.

1 ET maintenant, Jacob dit encore beaucoup d'autres choses à mon peuple à ce moment-là ; néanmoins, je n'ai fait écrire que ces choses-là, car les choses que j'ai écrites me suffisent.

2 Et maintenant, moi, Néphi, j'écris davantage des paroles d'Ésaïe, car mon âme fait ses délices de ses paroles. Car j'appliquerai ses paroles à mon peuple, et je les enverrai à tous mes enfants, car en vérité il a vu mon Rédempteur tout comme je l'ai vu.

3 Et mon frère Jacob l'a vu, lui aussi, comme je l'ai vu ; c'est pourquoi, j'enverrai leurs paroles à mes enfants pour leur prouver que mes paroles sont vraies. C'est pourquoi, par les paroles de trois, a dit Dieu, j'établirai ma parole. Néanmoins, Dieu envoie encore d'autres témoins, et il prouve toutes ses paroles.

4 Voici, mon âme met ses délices à prouver à mon peuple la vérité de la venue du Christ ; car c'est à cette fin que la loi de Moïse a été donnée, et tout ce qui a été donné par Dieu à l'homme depuis le commencement du monde est une figure de lui.

5 Et mon âme fait aussi ses délices des alliances que le Seigneur a faites avec nos pères ; oui, mon âme fait ses délices de sa grâce, et de sa justice, et de sa puissance, et de sa miséricorde dans le grand plan éternel pour délivrer de la mort.

6 Et mon âme met ses délices à prouver à mon peuple que si le Christ ne venait pas, tous les hommes périraient.

7 Car s'il n'y a pas de Christ, il n'y a pas de Dieu ; et s'il n'y a pas de Dieu, nous ne sommes pas, car il n'aurait pu y avoir de création. Mais il y a un Dieu, et il est le Christ, et il vient dans la plénitude de son temps.

8 Et maintenant, j'écris quelques-unes des paroles d'Ésaïe, afin que tous ceux de mon peuple qui verront ces paroles élèvent leur cœur et se réjouissent pour tous les hommes. Maintenant, voici les paroles, et vous pouvez vous les appliquer, à vous et à tous les hommes.


2 NÉPHI 12

Ésaïe voit le temple des derniers jours, le rassemblement d'Israël, et le jugement et la paix millénaires - Les orgueilleux et les méchants seront abaissés à la Seconde Venue - Comparez avec Ésaïe 2. Vers 559-545 av. J.-C.

1 PROPHÉTIE d'Ésaïe, fils d'Amots, sur Juda et Jérusalem.

2 Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison du Seigneur sera fondée sur le sommet des montagnes, qu'elle s'élèvera par-dessus les collines, et que toutes les nations y afflueront.

3 Des peuples s'y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne du Seigneur, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu'il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole du Seigneur.

4 Il sera le juge des nations, l'arbitre d'un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes : une nation ne tirera plus l'épée contre une autre, et l'on n'apprendra plus la guerre.

5 Maison de Jacob, venez, et marchons à la lumière du Seigneur ; oui, venez, car vous vous êtes tous égarés, chacun dans ses voies mauvaises.

6 Car, ô Seigneur, tu as abandonné ton peuple, la maison de Jacob, parce qu'ils sont pleins de l'Orient, et écoutent la magie comme les Philistins, et parce qu'ils s'allient aux fils des étrangers.

7 Le pays est rempli d'argent et d'or, et il y a des trésors sans fin ; le pays est rempli de chevaux, et il y a des chars sans nombre.

8 Le pays est rempli d'idoles ; ils se prosternent devant l'ouvrage de leurs mains, devant ce que leurs doigts ont fabriqué.

9 Les petits ne s'inclinent pas, et les grands ne s'humilient pas, tu ne leur pardonneras point.

10 Ô méchants, entrez dans les rochers, et cachez-vous dans la poussière, car la terreur du Seigneur et l'éclat de sa majesté vous frapperont.

11 Et il arrivera que l'homme au regard hautain sera abaissé, et l'orgueilleux sera humilié : le Seigneur seul sera élevé ce jour-là.

12 Car le jour du Seigneur des armées viendra bientôt contre toutes les nations, oui, contre toutes ; oui, contre les orgueilleux et les hautains, contre quiconque s'élève, afin qu'il soit abaissé. 

13 Oui, et le jour du Seigneur viendra contre tous les cèdres du Liban, car ils sont hauts et élevés, et contre tous les chênes de Basan ;

14 contre toutes les hautes montagnes, et contre toutes les collines, et contre toutes les nations qui sont élevées, et contre tous les peuples ; 

15 contre toutes les hautes tours, et contre toutes les murailles fortifiées ; 

16 contre tous les navires de la mer, et contre tous les navires de Tarsis, et contre tout ce qui plaît à la vue.

17 L'homme orgueilleux sera humilié, et le hautain sera abaissé ; le Seigneur seul sera élevé ce jour-là.

18 Toutes les idoles disparaîtront.

19 On entrera dans les cavernes des rochers et dans les profondeurs de la poussière, car la terreur du Seigneur viendra contre eux et l'éclat de sa majesté les frappera, quand il se lèvera pour effrayer la terre.

20 En ce jour, les hommes jetteront leurs idoles d'argent et leurs idoles d'or, qu'ils s'étaient faites pour les adorer, aux rats et aux chauves-souris ; 

21 et ils entreront dans les fentes des rochers et dans les creux des pierres, car la terreur du Seigneur s'abattra sur eux et la gloire de sa majesté les frappera quand il se lèvera pour effrayer la terre.

22 Cessez de vous confier en l'homme, dans les narines duquel il n'y a qu'un souffle : car de quelle valeur est-il ?


2 NÉPHI 13

Juda et Jérusalem seront châtiés pour leur désobéissance - Le Seigneur plaide pour son peuple et le juge - Les filles de Sion sont maudites et tourmentées pour leur mondanité - Comparez avec Ésaïe 3. Vers 559-545 av. J.-C.

1 LE Seigneur, le Seigneur des armées, va ôter de Jérusalem et de Juda tout appui et toute ressource, toute ressource de pain et toute ressource d'eau -

2 le héros et l'homme de guerre, le juge et le prophète, le devin et l'ancien, 

3 le chef de cinquante et le magistrat, le conseiller, l'artisan distingué et l'habile enchanteur.

4 Je leur donnerai des jeunes gens pour chefs, et des enfants domineront sur eux.

5 Il y aura réciprocité d'oppression parmi le peuple ; l'un opprimera l'autre, chacun son prochain ; le jeune homme attaquera le vieillard, et l'homme de rien celui qui est honoré.

6 On ira jusqu'à saisir son frère dans la maison paternelle, et on dira : Tu as un habit, sois notre chef ! Ne laisse pas cette ruine venir sous ta main -

7 ce jour-là même il répondra : Je ne saurais être un médecin, et dans ma maison il n'y a ni pain ni vêtement ; ne m'établissez pas chef du peuple !

8 Jérusalem chancelle, et Juda s'écroule, parce que leurs paroles et leurs œuvres sont contre le Seigneur, bravant les regards de sa majesté.

9 L'aspect de leur visage témoigne contre eux, et déclare que leur péché est comme Sodome, et ils ne peuvent le dissimuler. Malheur à leur âme, car ils se préparent des maux.

10 Dites que les justes prospéreront, car ils jouiront du fruit de leurs œuvres.

11 Malheur aux méchants, car ils périront, car ils recueilleront le produit de leurs mains.

12 Et mon peuple a pour oppresseurs des enfants, et des femmes dominent sur lui ; mon peuple, ceux qui te conduisent t'égarent, et ils corrompent la voie dans laquelle tu marches.

13 Le Seigneur se présente pour plaider, il est debout pour juger les peuples.

14 Le Seigneur entre en jugement avec les anciens de son peuple et avec ses chefs : vous avez brouté la vigne et la dépouille du pauvre dans vos maisons !

15 Que faites-vous là ? Vous foulez mon peuple, et vous écrasez la face des pauvres, dit le Seigneur Dieu des armées. 

16 Le Seigneur dit : Parce que les filles de Sion sont orgueilleuses, et qu'elles marchent le cou tendu et les regards effrontés, parce qu'elles vont à petits pas, et qu'elles font résonner les boucles de leurs pieds, 

17 Le Seigneur rendra chauve le sommet de la tête des filles de Sion, le Seigneur découvrira leur nudité.

18 En ce jour, le Seigneur ôtera les boucles qui leur servent d'ornement, et les filets et les croissants ; 

19 les pendants d'oreilles, les bracelets et les voiles ;

20 les diadèmes, les chaînettes des pieds et les ceintures, les boîtes de senteur et les amulettes ;

21 les bagues et les anneaux du nez ;

22 les vêtements précieux et les larges tuniques, les manteaux et les gibecières ;

23 les miroirs et les chemises fines, les turbans et les surtouts légers.

24 Au lieu de parfums, il y aura de l'infection ; au lieu de ceinture, une corde ; au lieu de cheveux bouclés, une tête chauve ; au lieu de larges manteaux, un sac étroit ; une marque flétrissante au lieu de beauté.

25 Tes hommes tomberont sous le glaive, et tes héros dans le combat.

26 Les portes de Sion gémiront et seront dans le deuil ; elle sera dépouillée, et s'assiéra par terre.


2 NÉPHI 14

Sion et ses filles seront rachetées et purifiées au millénium - Comparez avec Ésaïe 4. Vers 559-545 av. J.-C.

1 ET sept femmes saisiront en ce jour un seul homme, et diront : Nous mangerons notre pain, et nous nous vêtirons de nos habits ; fais-nous seulement porter ton nom ! Enlève notre opprobre.

2 En ce temps-là, le germe du Seigneur aura de la magnificence et de la gloire, et le fruit du pays de l'éclat et de la beauté pour les réchappés d'Israël.

3 Et ceux qui restent en Sion et demeurent en Jérusalem seront appelés saints, quiconque à Jérusalem sera inscrit parmi les vivants, 

4 après que le Seigneur aura lavé les ordures des filles de Sion, et purifié Jérusalem du sang qui est au milieu d'elle, par le souffle de la justice et par le souffle de la destruction.

5 Le Seigneur établira, sur toute l'étendue de la montagne de Sion et sur les lieux d'assemblées, une nuée fumante pendant le jour, et un feu de flammes éclatantes pendant la nuit ; car tout ce qui est glorieux en Sion sera mis à couvert.

6 Il y aura un abri pour donner de l'ombre contre la chaleur du jour, pour servir de refuge et d'asile contre l'orage et la pluie.


2 NÉPHI 15

La vigne du Seigneur (Israël) deviendra désolée et son peuple sera dispersé - Des malheurs s'abattront sur elle dans son état apostat et dispersé - Le Seigneur élèvera une bannière et rassemblera Israël - Comparez avec Ésaïe 5. Vers 559-545 av. J.-C.

1 JE chanterai à mon bien-aimé le cantique de mon bien-aimé sur sa vigne. Mon bien-aimé avait une vigne, sur un coteau fertile.

2 Il en remua le sol, ôta les pierres, et y mit un plant délicieux ; il bâtit une tour au milieu d'elle, et il y creusa aussi une cuve. Puis il espéra qu'elle produirait de bons raisins, mais elle en a produit de mauvais.

3 Maintenant donc, habitants de Jérusalem et hommes de Juda, soyez juges entre moi et ma vigne !

4 Qu'y avait-il encore à faire à ma vigne, que je n'aie pas fait pour elle ? Pourquoi, quand j'ai espéré qu'elle produirait de bons raisins, en a-t-elle produit de mauvais ?

5 Je vous dirai maintenant ce que je vais faire à ma vigne. J'en arracherai la haie, pour qu'elle soit broutée ; j'en abattrai la clôture, pour qu'elle soit foulée aux pieds.

6 Je la réduirai en ruine ; elle ne sera plus taillée, ni cultivée ; les ronces et les épines y croîtront ; et je donnerai mes ordres aux nuées, afin qu'elles ne laissent plus tomber la pluie sur elle.

7 La vigne du Seigneur des armées, c'est la maison d'Israël, et les hommes de Juda, c'est le plant qu'il chérissait. Il avait espéré de la droiture, et voici du sang versé ! De la justice, et voici des cris de détresse !

8 Malheur à ceux qui ajoutent maison à maison, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'espace, et qu'ils habitent seuls au milieu du pays !

9 Voici ce que m'a révélé le Seigneur des armées : certainement, ces maisons nombreuses seront dévastées, et ces grandes et belles villes n'auront plus d'habitants.

10 Même dix arpents de vigne ne produiront qu'un bath, et un homer de semence ne produira qu'un épha.

11 Malheur à ceux qui de bon matin courent après les boissons enivrantes, et qui bien avant la nuit sont échauffés par le vin !

12 La harpe et le luth, le tambourin, la flûte et le vin animent leurs festins ; mais ils ne prennent point garde à l'œuvre du Seigneur, et ils ne voient point le travail de ses mains.

13 C'est pourquoi mon peuple sera emmené captif, faute de connaissance ; sa noblesse mourra de faim, et sa multitude sera desséchée par la soif.

14 C'est pourquoi le séjour des morts ouvre sa bouche, élargit sa gueule outre mesure ; alors descendent la magnificence et la richesse de Sion ; et sa foule bruyante et joyeuse.

15 Les petits seront abattus, les grands seront humiliés, et les regards des hautains seront abaissés.

16 Le Seigneur des armées sera élevé par le jugement, et le Dieu saint sera sanctifié par la justice.

17 Des brebis paîtront comme sur leur pâturage, et des étrangers dévoreront les possessions ruinées des riches.

18 Malheur à ceux qui tirent l'iniquité avec les cordes du vice, et le péché comme avec les traits d'un char,

19 et qui disent : qu'il hâte, qu'il accélère son œuvre, afin que nous la voyions ! Que le décret du saint d'Israël arrive et s'exécute, afin que nous le connaissions !

20 Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, qui changent l'amertume en douceur, et la douceur en amertume !

21 Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux, et qui se croient intelligents !

22 Malheur à ceux qui ont de la bravoure pour boire du vin, et de la vaillance pour mêler des liqueurs fortes ; 

23 qui justifient le coupable pour un présent, et enlèvent aux innocents leurs droits !

24 C'est pourquoi, comme une langue de feu dévore le chaume, et comme la flamme consume l'herbe sèche, ainsi leur racine sera comme de la pourriture, et leur fleur se dissipera comme de la poussière ; car ils ont dédaigné la loi du Seigneur des armées, et ils ont méprisé la parole du Saint d'Israël.

25 C'est pourquoi la colère du Seigneur s'enflamme contre son peuple, il étend sa main sur lui, et il le frappe ; les montagnes s'ébranlent ; et les cadavres sont comme des balayures au milieu des rues. Malgré tout cela, sa colère ne s'apaise point, et sa main est encore étendue. 

26 Il élève une bannière pour les peuples lointains, et il en siffle un des extrémités de la terre ; et voici, il arrive avec promptitude et légèreté.

27 Nul n'est fatigué, nul ne chancelle de lassitude, personne ne sommeille, ni ne dort ; aucun n'a la ceinture de ses reins détachée, ni la courroie de ses souliers rompue.

28 Ses flèches sont aiguës, et tous ses arcs tendus ; les sabots de ses chevaux ressemblent à des cailloux, et les roues de ses chars à un tourbillon, son rugissement comme celui d'une lionne.

29 Il rugit comme des lionceaux, il gronde, et saisit sa proie, il l'emporte, et personne ne vient au secours.

30 En ce jour, il y aura près de lui un mugissement, comme celui d'une tempête sur mer ; en regardant la terre, ils ne verront que ténèbres, avec des alternatives d'angoisse et d'espérance ; au ciel, l'obscurité régnera.


2 NÉPHI 16

Ésaïe voit le Seigneur - Ses péchés lui sont pardonnés - Il est appelé à prophétiser - Il prophétise que les Juifs rejetteront les enseignements du Christ - Un reste retournera - Comparez avec Ésaïe 6. Vers 559-545 av. J.-C.

1 L'ANNÉE de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple.

2 Des séraphins se tenaient au-dessus de lui ; ils avaient chacun six ailes : deux dont ils se couvraient la face, deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler.

3 Ils criaient l'un à l'autre, et disaient : Saint, saint, saint est le Seigneur des armées ! Toute la terre est pleine de sa gloire !

4 Les portes furent ébranlées dans leurs fondements par la voix qui retentissait, et la maison se remplit de fumée.

5 Alors je dis : Malheur à moi ! je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j'habite au milieu d'un peuple dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le roi, le Seigneur des armées.

6 Mais l'un des séraphins vola vers moi, tenant à la main une pierre ardente, qu'il avait prise sur l'autel avec des pincettes.

7 Il en toucha ma bouche, et dit : Ceci a touché tes lèvres ; ton iniquité est enlevée, et ton péché est expié. 

8 J'entendis la voix du Seigneur, disant : Qui enverrai-je, et qui marchera pour nous ? Je répondis : Me voici, envoie-moi. 

9 Il dit alors : Va, et dis à ce peuple : Entendez, mais ils ne comprirent point ; voyez, mais ils ne saisirent point.

10 Rends insensible le cœur de ce peuple, endurcis ses oreilles, et bouche-lui les yeux, pour qu'il ne voie point de ses yeux, n'entende point de ses oreilles, ne comprenne point de son cœur, ne se convertisse point et ne soit point guéri.

11 Je dis : Jusques à quand, Seigneur ? Et il répondit : Jusqu'à ce que les villes soient dévastées et privées d'habitants ; jusqu'à ce qu'il n'y ait personne dans les maisons, et que le pays soit ravagé par la solitude ;

12 jusqu'à ce que le Seigneur ait éloigné les hommes, car le pays deviendra un immense désert,

13 Mais néanmoins il y aura un dixième, et ils retourneront, et seront anéantis. Mais, comme le térébinthe et le chêne conservent leur tronc quand ils sont abattus, une sainte postérité renaîtra de ce peuple.


2 NÉPHI 17

Éphraïm et la Syrie font la guerre à Juda - Le Christ naîtra d'une vierge - Comparez avec Ésaïe 7. Vers 559-545 av. J.-C.

1 IL arriva, du temps d'Achaz, fils de Jotham, fils d'Ozias, roi de Juda, que Retsin, roi de Syrie, monta avec Pékach, fils de Remalia, roi d'Israël, contre Jérusalem, pour l'assiéger ; mais il ne put l'assiéger.

2 On vint dire à la maison de David : Les Syriens sont campés en Éphraïm. Et le cœur d'Achaz et le cœur de son peuple furent agités, comme les arbres de la forêt sont agités par le vent.

3 Alors le Seigneur dit à Ésaïe : Va à la rencontre d'Achaz, toi et Schéar-Jaschub, ton fils, vers l'extrémité de l'aqueduc de l'étang supérieur, sur la route du champ du foulon. 

4 Et dis-lui : Sois tranquille, ne crains rien, et que ton cœur ne s'alarme pas, devant ces deux bouts de tisons fumants, devant la colère de Retsin et de la Syrie, et du fils de Remalia, 

5 de ce que la Syrie médite du mal contre toi, de ce qu'Éphraïm et le fils de Remalia disent :

6 Montons contre Juda, assiégeons la ville, et battons-la en brèche et proclamons-y pour roi, oui, le fils de Tabeel.

7 Ainsi parle le Seigneur Dieu : cela n'arrivera pas, cela n'aura pas lieu.

8 Car Damas est la tête de la Syrie, et Retsin est la tête de Damas. (Encore soixante-cinq ans, Éphraïm ne sera plus un peuple.)

9 La Samarie est la tête d'Éphraïm, et le fils de Remalia est la tête de la Samarie. Si vous ne croyez pas, vous ne subsisterez pas.

10 Le Seigneur parla de nouveau à Achaz, et lui dit : 

11 Demande en ta faveur un signe au Seigneur, ton Dieu ; demande-le, soit dans les lieux bas, soit dans les lieux élevés.

12 Achaz répondit : Je ne demanderai rien, je ne tenterai pas le Seigneur.

13 Ésaïe dit alors : Écoutez donc, maison de David ! Est-ce trop peu pour vous de lasser la patience des hommes, que vous lassiez encore celle de mon Dieu ?

14 C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, et elle lui donnera le nom d'Emmanuel.

15 Il mangera de la crème et du miel, jusqu'à ce qu'il sache rejeter le mal et choisir le bien.

16 Mais avant que l'enfant sache rejeter le mal et choisir le bien, le pays dont tu crains les deux rois sera abandonné.

17 Le Seigneur fera venir sur toi, sur ton peuple et sur la maison de ton père, des jours tels qu'il n'y en a point eu depuis le jour où Éphraïm s'est séparé de Juda (le roi d'Assyrie).

18 En ce jour-là, le Seigneur sifflera les mouches qui sont à l'extrémité de l'Égypte, et les abeilles qui sont au pays d'Assyrie ;

19 elles viendront, et se poseront toutes dans les vallons désolés, et dans les fentes des rochers, sur tous les buissons, et sur tous les pâturages.

20 En ce jour-là, le Seigneur rasera, avec un rasoir pris à louage, au-delà du fleuve, avec le roi d'Assyrie, la tête et le poil des pieds ; il enlèvera aussi la barbe.

21 En ce jour-là, chacun entretiendra une jeune vache et deux brebis ;

22 et il y aura une telle abondance de lait qu'on mangera de la crème, car c'est de crème et de miel que se nourriront tous ceux qui seront restés dans le pays.

23 En ce jour-là, tout lieu qui contiendra mille ceps de vigne, valant mille sicles d'argent, sera livré aux ronces et aux épines : 

24 On y entrera avec les flèches et avec l'arc, car tout le pays ne sera que ronces et épines.

25 Et toutes les montagnes que l'on cultivait avec la bêche ne seront plus fréquentées, par crainte des ronces et des épines ; on y lâchera le bœuf, et la brebis en foulera le sol.

 

 

2 NÉPHI 18

Le Christ sera comme une pierre d'achoppement et un rocher de scandale - Consultez le Seigneur, pas les magiciens qui poussent des sifflements - Guidez-vous sur la loi et le témoignage - Comparez avec Ésaïe 8. Vers 559-545 av. J.-C.

1 LA parole du Seigneur me dit : Prends une grande table, et écris dessus, d'une manière intelligible : qu'on se hâte de piller, qu'on se précipite sur le butin.

2 Je pris avec moi des témoins dignes de foi, le sacrificateur Urie, et Zacharie, fils de Bérékia.

3 Je m'étais approché de la prophétesse, elle conçut, et elle enfanta un fils. Le Seigneur me dit : Donne-lui pour nom Maher-Schalal-Chasch-Baz.

4 Car voici, avant que l'enfant sache dire : Mon père ! ma mère ! On emportera devant le roi d'Assyrie les richesses de Damas et le butin de Samarie.

5 Le Seigneur me parla encore et me dit : 

6 Parce que ce peuple a méprisé les eaux de Siloé qui coulent doucement et qu'il s'est réjoui au sujet de Retsin et du fils de Remalia,

7 voici, le Seigneur va faire monter contre eux les puissantes et grandes eaux du fleuve (le roi d'Assyrie et toute sa gloire) ; il s'élèvera partout au-dessus de son lit, et il se répandra sur toutes ses rives ;

8 il pénétrera dans Juda, il débordera et inondera, il atteindra jusqu'au cou. Le déploiement de ses ailes remplira l'étendue de ton pays, ô Emmanuel !

9 Poussez des cris de guerre, peuples ! et vous serez brisés ; prêtez l'oreille, vous tous qui habitez au loin ! préparez-vous au combat, et vous serez brisés ;

10 formez des projets, et ils seront anéantis ; donnez des ordres, et ils seront sans effet ; car Dieu est avec nous.

11 Ainsi m'a parlé le Seigneur, quand sa main me saisit, et qu'il m'avertit de ne pas marcher dans la voie de ce peuple : 

12 N'appelez pas conjuration tout ce que ce peuple appelle conjuration ; ne craignez pas ce qu'il craint, et ne soyez pas effrayés.

13 C'est le Seigneur des armées que vous devez sanctifier, c'est lui que vous devez craindre et redouter.

14 Et il sera un sanctuaire, mais aussi une pierre d'achoppement, un rocher de scandale pour les deux maisons d'Israël, un filet et un piège pour les habitants de Jérusalem.

15 Plusieurs trébucheront ; ils tomberont et se briseront, ils seront enlacés et pris.

16 Enveloppe cet oracle, scelle cette révélation, parmi mes disciples.

17 J'espère dans le Seigneur, qui cache sa face à la maison de Jacob ; je place en lui ma confiance.

18 Voici, moi et les enfants que le Seigneur m'a donnés, nous sommes des signes et des présages en Israël, de la part du Seigneur des armées, qui habite sur la montagne de Sion.

19 Si l'on vous dit : Consultez ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l'avenir, qui poussent des sifflements et des soupirs, répondez : Un peuple ne consultera-t-il pas son Dieu pour que les vivants soient informés des morts ?

20 À la loi et au témoignage ! si l'on ne parle pas ainsi, il n'y aura point d'aurore pour le peuple.

21 Il sera errant dans le pays, accablé et affamé ; et, quand il aura faim, il s'irritera, maudira son roi et son Dieu, il tournera les yeux en haut ; 

22 puis il regardera vers la terre, et voici, il n'y aura que détresse, obscurité et de sombres angoisses : il sera repoussé dans d'épaisses ténèbres.


2 NÉPHI 19

Ésaïe parle de manière messianique - Le peuple qui est dans les ténèbres verra une grande lumière - Un enfant nous est né - Il sera le Prince de la paix et régnera sur le trône de David - Comparez avec Ésaïe 9. Vers 559-545 av. J.-C.

1 MAIS les ténèbres ne seront pas telles qu'elles étaient dans ses angoisses, lorsqu'au début il affligea légèrement le pays de Zabulon et le pays de Nephthali, et affligea ensuite plus sévèrement par le chemin de la mer Rouge, au-delà du Jourdain, dans la Galilée des nations.

2 Le peuple qui marchait dans les ténèbres voit une grande lumière ; sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre de la mort, une lumière resplendit.

3 Tu rends le peuple nombreux, tu accordes de grandes joies ; il se réjouit devant toi, comme on se réjouit à la moisson, comme on pousse des cris d'allégresse au partage du butin.

4 Car le joug qui pesait sur lui, le bâton qui frappait son dos, la verge de celui qui l'opprimait, tu les brises.

5 Car toute chaussure que l'on porte dans la mêlée, et tout vêtement guerrier roulé dans le sang, seront livrés aux flammes, pour être dévorés par le feu.

6 Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule ; on l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

7 Donner à l'empire de l'accroissement, et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l'affermir et le soutenir par le droit et par la justice, dès maintenant et à toujours : voilà ce que fera le zèle du Seigneur des armées.

8 Le Seigneur envoie sa parole à Jacob : elle tombe sur Israël.

9 Tout le peuple en aura connaissance, Éphraïm et les habitants de Samarie, qui disent avec orgueil et fierté : 

10 Des briques sont tombées, nous bâtirons en pierres de taille ; des sycomores ont été coupés, nous les remplacerons par des cèdres.

11 Le Seigneur élèvera contre eux les ennemis de Retsin et il armera leurs ennemis, 

12 les Syriens à l'orient, les Philistins à l'occident ; et ils dévoreront Israël à pleine bouche. Malgré tout cela, sa colère ne s'apaise point, et sa main est encore étendue.

13 Le peuple ne revient pas à celui qui le frappe, et il ne cherche pas le Seigneur des armées.

14 Aussi le Seigneur arrachera d'Israël la tête et la queue, la branche de palmier et le roseau, en un seul jour.

15 (L'ancien, c'est la tête ; et le prophète qui enseigne le mensonge, c'est la queue.)

16 Ceux qui conduisent ce peuple l'égarent, et ceux qui se laissent conduire se perdent.

17 C'est pourquoi le Seigneur ne saurait se réjouir de leurs jeunes hommes, ni avoir pitié de leurs orphelins et de leurs veuves ; car tous sont des impies et des méchants, et toutes les bouches profèrent des infamies. Malgré tout cela, sa colère ne s'apaise point, et sa main est encore étendue.

18 Car la méchanceté consume comme un feu, qui dévore ronces et épines ; il embrase l'épaisseur de la forêt, d'où s'élèvent des colonnes de fumée.

19 Par la colère du Seigneur des armées, le pays est embrasé, et le peuple est comme la proie du feu ; nul n'épargne son frère.

20 On pille à droite, et l'on a faim ; on dévore à gauche, et l'on n'est pas rassasié ; chacun dévore la chair de son bras.

21 Manassé dévore Éphraïm, Éphraïm Manassé et ensemble, ils fondent sur Juda. Malgré tout cela, sa colère ne s'apaise point, et sa main est encore étendue.


2 NÉPHI 20

La destruction de la Syrie est une figure de la destruction des méchants à la Seconde Venue - Il restera peu de gens après le retour du Seigneur - Le reste de Jacob retournera en ce jour-là - Comparez avec Ésaïe 10. Vers 559-545 av. J.-C.

1 MALHEUR à ceux qui prononcent des ordonnances iniques, et à ceux qui transcrivent des arrêts injustes, 

2 Pour refuser justice aux pauvres, et ravir leur droit aux malheureux de mon peuple, pour faire des veuves leur proie, et des orphelins leur butin !

3 Que ferez-vous au jour du châtiment, et de la ruine qui du lointain fondra sur vous ? Vers qui fuirez-vous, pour avoir du secours, et où laisserez-vous votre gloire ?

4 Les uns seront courbés parmi les captifs, les autres tomberont parmi les morts. Malgré tout cela, sa colère ne s'apaise point, et sa main est encore étendue.

5 Malheur à l'Assyrien, verge de ma colère ! La verge dans sa main, c'est l'instrument de ma fureur.

6 Je l'ai lâché contre une nation impie, je l'ai fait marcher contre le peuple de mon courroux pour qu'il se livre au pillage et fasse du butin, pour qu'il le foule aux pieds comme la boue des rues.

7 Mais il n'en juge pas ainsi, et ce n'est pas là la pensée de son cœur ; il ne songe qu'à détruire, qu'à exterminer les nations en foule.

8 Car il dit : Mes princes ne sont-ils pas autant de rois ?

9 N'en a-t-il pas été de Calno comme de Carkemisch ? N'en a-t-il pas été de Hamath comme d'Arpad ? N'en a-t-il pas été de Samarie comme de Damas ?

10 De même que ma main a atteint les royaumes des idoles, où il y avait plus d'images qu'à Jérusalem et à Samarie, 

11 ce que j'ai fait à Samarie et à ses idoles, ne le ferai-je pas à Jérusalem et à ses images ?

12 Mais, quand le Seigneur aura accompli toute son œuvre sur la montagne de Sion et à Jérusalem, je punirai le roi d'Assyrie pour le fruit de son cœur orgueilleux, et pour l'arrogance de ses regards hautains.

13 Car il dit : C'est par la force de ma main que j'ai agi, c'est par ma sagesse que j'ai fait ces choses ; car je suis intelligent ; j'ai déplacé les limites des peuples, et pillé leurs trésors, et, comme un héros, j'ai renversé ceux qui siégeaient sur des trônes ;

14 J'ai mis la main sur les richesses des peuples, comme sur un nid, et, comme on ramasse des œufs abandonnés, j'ai ramassé toute la terre : nul n'a remué l'aile, ni ouvert le bec, ni poussé un cri.

15 La hache se glorifie-t-elle envers celui qui s'en sert ? Ou la scie est-elle arrogante envers celui qui la manie ? Comme si la verge faisait mouvoir celui qui la lève, comme si le bâton soulevait celui qui n'est pas du bois !

16 C'est pourquoi le Seigneur, le Seigneur des armées, enverra le dépérissement parmi ses robustes guerriers ; et, sous sa magnificence, éclatera un embrasement, comme l'embrasement d'un feu.

17 La lumière d'Israël deviendra un feu, et son Saint une flamme, qui consumera et dévorera ses épines et ses ronces, en un seul jour ; 

18 qui consumera, corps et âme, la magnificence de sa forêt et de ses campagnes. Il en sera comme d'un malade, qui tombe en défaillance.

19 Le reste des arbres de sa forêt pourra être compté, et un enfant en écrirait le nombre.

20 En ce jour-là, le reste d'Israël et les réchappés de la maison de Jacob, cesseront de s'appuyer sur celui qui les frappait, ils s'appuieront avec confiance sur le Seigneur, le Saint d'Israël.

21 Le reste reviendra, oui, le reste de Jacob, au Dieu puissant.

22 Quand ton peuple, ô Israël, serait comme le sable de la mer, un reste seulement reviendra ; la destruction est résolue, elle fera déborder la justice.

23 Et cette destruction qui a été résolue, le Seigneur, le Seigneur des armées, l'accomplira dans tout le pays.

24 Cependant, ainsi parle le Seigneur, le Seigneur des armées : ô mon peuple, qui habites en Sion, ne crains pas l'Assyrien ! Il te frappe de la verge, et il lève son bâton sur toi, comme faisaient les Égyptiens.

25 Mais, encore un peu de temps, et le châtiment cessera, puis ma colère se tournera contre lui pour l'anéantir.

26 Le Seigneur des armées agitera le fouet contre lui, comme il frappa Madian au rocher d'Oreb ; et, de même qu'il leva son bâton sur la mer, il le lèvera encore, comme en Égypte.

27 En ce jour, son fardeau sera ôté de dessus ton épaule, et son joug de dessus ton cou ; et la graisse fera éclater le joug.

28 Il marche sur Ajjath, traverse Migron, laisse ses bagages à Micmasch,

29 ils passent le défilé, ils couchent à Guéba ; Rama tremble, Guibea de Saül prend la fuite.

30 Fais éclater ta voix, fille de Gallim ! Prends garde, Laïs ! Malheur à toi, Anathoth !

31 Madmena se disperse, les habitants de Guébim sont en fuite.

32 Encore un jour de halte à Nob, et il menace de sa main la montagne de la fille de Sion, la colline de Jérusalem.

33 Voici, le Seigneur, le Seigneur des armées brise les rameaux avec violence : les plus grands sont coupés, les plus élevés sont abattus.

34 Il renverse avec le fer les taillis de la forêt, et le Liban tombe sous le Puissant.


2 NÉPHI 21

Le tronc d'Isaï (le Christ) jugera en justice - La connaissance de Dieu couvrira la terre au millénium - Le Seigneur élèvera une bannière et rassemblera Israël - Comparez avec Ésaïe 11. Vers 559-545 av. J.-C.

1 PUIS un rameau sortira du tronc d'Isaï, et un rejeton naîtra de ses racines.

2 L'Esprit du Seigneur reposera sur lui : esprit de sagesse et d'intelligence, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur.

3 Il respirera la crainte du Seigneur ; il ne jugera point sur l'apparence, il ne prononcera point sur un ouï-dire.

4 Mais il jugera les pauvres avec équité, et il prononcera avec droiture sur les malheureux de la terre ; il frappera la terre de sa parole comme d'une verge, et du souffle de ses lèvres il fera mourir le méchant.

5 La justice sera la ceinture de ses flancs et la fidélité la ceinture de ses reins.

6 Le loup habitera avec l'agneau, et la panthère se couchera avec le chevreau ; le veau, le lionceau, et le bétail qu'on engraisse, seront ensemble, et un petit enfant les conduira.

7 La vache et l'ourse auront un même pâturage, leurs petits un même gîte ; et le lion, comme le bœuf, mangera de la paille.

8 Le nourrisson s'ébattra sur l'antre de la vipère, et l'enfant sevré mettra sa main dans la caverne du basilic.

9 Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute ma montagne sainte ; car la terre sera remplie de la connaissance du Seigneur, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent.

10 En ce jour, le rejeton d'Isaï sera là comme une bannière pour les peuples ; les nations se tourneront vers lui, et la gloire sera sa demeure.

11 Dans ce même temps, le Seigneur étendra une seconde fois sa main, pour racheter le reste de son peuple, dispersé en Assyrie et en Égypte, à Pathros et en Ethiopie, à Élam, à Schinear et à Hamath, et dans les îles de la mer.

12 Il élèvera une bannière pour les nations, il rassemblera les exilés d'Israël, et il recueillera les dispersés de Juda, des quatre extrémités de la terre.

13 La jalousie d'Éphraïm disparaîtra, et ses ennemis en Juda seront anéantis ; Éphraïm ne sera plus jaloux de Juda, et Juda ne sera plus hostile à Éphraïm.

14 Ils voleront sur l'épaule des Philistins à l'occident, ils pilleront ensemble les fils de l'Orient ; Édom et Moab seront la proie de leurs mains, et les fils d'Ammon leur seront assujettis.

15 Le Seigneur desséchera la langue de la mer d'Égypte, et il lèvera sa main sur le fleuve, en soufflant avec violence : il le partagera en sept canaux, et on le traversera avec des souliers.

16 Et il y aura une route pour le reste de son peuple, qui sera échappé de l'Assyrie, comme il y en eut une pour Israël, le jour où il sortit du pays d'Égypte. 


2 NÉPHI 22

Pendant l'ère millénaire tous les hommes loueront le Seigneur - Il demeurera parmi eux - Comparez avec Ésaïe 12. Vers 559-545 av. J.-C.

1 TU diras en ce jour-là : Je te loue, ô Seigneur ! Car tu as été irrité contre moi, ta colère s'est apaisée, et tu m'as consolé.

2 Voici, Dieu est ma délivrance, je serai plein de confiance, et je ne craindrai rien ; car le Seigneur, le Seigneur est ma force et le sujet de mes louanges ; c'est lui qui m'a sauvé.

3 Vous puiserez de l'eau avec joie aux sources du salut, 

4 et vous direz en ce jour-là : louez le Seigneur, invoquez son nom, publiez ses œuvres parmi les peuples, rappelez la grandeur de son nom !

5 Célébrez le Seigneur, car il a fait des choses magnifiques : qu'elles soient connues par toute la terre !

6 Pousse des cris de joie et d'allégresse, habitant de Sion ! Car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël.


2 NÉPHI 23

La destruction de Babylone est une figure de la destruction qui se produira au moment de la Seconde Venue - Ce sera un jour de colère et de vengeance - Babylone (le monde) tombera à jamais - Comparez avec Ésaïe 13. Vers 559-545 av. J.-C.

1 ORACLE sur Babylone, révélé à Ésaïe, fils d'Amots.

2 Sur une montagne nue, dressez une bannière, élevez la voix vers eux, faites des signes avec la main, et qu'ils franchissent les portes des tyrans !

3 J'ai donné des ordres à ma sainte milice, j'ai appelé mes héros, car ma colère n'est pas sur ceux qui se réjouissent de ma grandeur.

4 On entend une rumeur sur les montagnes, comme celle d'un peuple nombreux ; on entend un tumulte de royaumes, de nations rassemblées : le Seigneur passe en revue l'armée qui va combattre.

5 Ils viennent d'un pays lointain, de l'extrémité des cieux : le Seigneur et les instruments de sa colère vont détruire toute la contrée.

6 Gémissez, car le jour du Seigneur est proche : il vient comme un ravage du Tout-Puissant.

7 C'est pourquoi toutes les mains s'affaiblissent et tout cœur d'homme est abattu.

8 Ils sont frappés d'épouvante ; les spasmes et les douleurs les saisissent ; ils se regardent les uns les autres avec stupeur ; leurs visages sont enflammés.

9 Voici, le jour du Seigneur arrive, jour cruel, jour de colère et d'ardente fureur, qui réduira la terre en solitude, et en exterminera les pécheurs.

10 Car les étoiles des cieux et leurs astres ne feront plus briller leur lumière, le soleil s'obscurcira dès son lever, et la lune ne fera plus luire sa clarté.

11 Je punirai le monde à cause de la méchanceté, et les méchants pour leurs iniquités ; je ferai cesser l'orgueil des hautains, et j'abattrai l'arrogance des tyrans.

12 Je rendrai les hommes plus rares que l'or fin, je les rendrai plus rares que l'or d'Ophir.

13 C'est pourquoi j'ébranlerai les cieux, et la terre sera secouée sur sa base, par la colère du Seigneur des armées, au jour de son ardente fureur.

14 Alors, comme une gazelle effarouchée, comme un troupeau sans berger, chacun se tournera vers son peuple, chacun fuira vers son pays ;

15 tous ceux qui sont orgueilleux seront percés, et tous ceux qui se sont joints aux méchants tomberont par l'épée.

16 Leurs enfants seront écrasés sous leurs yeux, leurs maisons seront pillées, et leurs femmes violées.

17 Voici, j'excite contre eux les Mèdes, qui ne font point cas de l'argent, ni de l'or, et qui ne s'y complaisent point.

18 De leurs arcs, ils abattront les jeunes gens, et ils seront sans pitié pour le fruit des entrailles : leurs yeux n'épargneront point les enfants.

19 Et Babylone, l'ornement des royaumes, la fière parure des Chaldéens, sera comme Sodome et Gomorrhe, que Dieu détruisit.

20 Elle ne sera plus jamais habitée, elle ne sera plus jamais peuplée ; l'Arabe n'y dressera point sa tente, et les bergers n'y parqueront point leurs troupeaux.

21 Les animaux du désert y prendront leur gîte, les hiboux rempliront ses maisons, les autruches en feront leur demeure et les boucs y sauteront.

22 Les chacals hurleront dans ses palais, et les chiens sauvages dans ses maisons de plaisance. Son temps est près d'arriver, et ses jours ne se prolongeront pas. Car je la détruirai promptement, oui, car je serai miséricordieux envers mon peuple, mais les méchants périront.

 

 

2 NÉPHI 24

Israël sera rassemblé et jouira du repos millénaire - Lucifer chassé du ciel pour rébellion - Israël triomphera de Babylone (le monde) - Comparez avec Ésaïe 14. Vers 559-545 av. J.-C.

1 CAR le Seigneur aura pitié de Jacob, il choisira encore Israël, et il les rétablira dans leur pays ; les étrangers se joindront à eux, et ils s'uniront à la maison de Jacob.

2 Les peuples les prendront, et les ramèneront à leur demeure ; oui, des lointaines extrémités de la terre ; et ils retourneront dans leurs terres promises. Et la maison d'Israël les possédera, et le pays du Seigneur sera pour les serviteurs et les servantes ; et ils retiendront captifs ceux qui les avaient faits captifs ; et ils domineront sur leurs oppresseurs.

3 Et quand le Seigneur t'aura donné du repos, après tes fatigues et tes agitations, et après la dure servitude qui te fut imposée, 

4 il arrivera en ce jour-là que tu prononceras ce chant sur le roi de Babylone, et tu diras : Eh quoi ! le tyran n'est plus ! l'oppression a cessé !

5 Le Seigneur a brisé le bâton des méchants, la verge des dominateurs.

6 Celui qui dans sa fureur frappait les peuples, par des coups sans relâche, celui qui dans sa colère subjuguait les nations, est poursuivi sans ménagement.

7 Toute la terre jouit du repos et de la paix ; on éclate en chants d'allégresse.

8 Les cyprès mêmes, les cèdres du Liban aussi, se réjouissent de ta chute : depuis que tu es tombé, personne ne monte pour nous abattre.

9 Le séjour des morts s'émeut jusque dans ses profondeurs, pour t'accueillir à ton arrivée ; il réveille devant toi les ombres, tous les grands de la terre, il fait lever de leurs trônes tous les rois des nations.

10 Tous prennent la parole pour te dire : Toi aussi, tu es sans force comme nous, tu es devenu semblable à nous !

11 Ta magnificence est descendue dans le séjour des morts, avec le son de tes luths ; sous toi est une couche de vers et les vers sont ta couverture.

12 Te voilà tombé du ciel, astre brillant, fils de l'aurore ! Tu es abattu à terre, toi, le vainqueur des nations !

13 Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel, j'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ; je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée, à l'extrémité du septentrion.

14 Je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très-Haut.

15 Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, dans les profondeurs de la fosse.

16 Ceux qui te voient fixent sur toi leurs regards, ils te considèrent attentivement et disent : Est-ce là cet homme qui faisait trembler la terre, qui ébranlait les royaumes,

17 qui réduisait le monde en désert, qui ravageait les villes, et ne relâchait point ses prisonniers ?

18 Tous les rois des nations, oui, tous, reposent avec honneur, chacun d'eux dans son tombeau.

19 Mais toi, tu as été jeté loin de ton sépulcre, comme un rameau qu'on dédaigne, comme le reste de ceux qui ont été tués à coups d'épée, et précipités sur les pierres d'une fosse, comme un cadavre foulé aux pieds.

20 Tu n'es pas réuni à eux dans le sépulcre, car tu as détruit ton pays, tu as fait périr ton peuple : on ne parlera plus jamais de la race des méchants.

21 Préparez le massacre des fils, à cause des iniquités de leurs pères ! Qu'ils ne se relèvent pas pour conquérir la terre, et remplir le monde d'ennemis !

22 Je me lèverai contre eux, dit le Seigneur des armées ; j'anéantirai le nom et la trace de Babylone, ses descendants et sa postérité, dit le Seigneur.

23 J'en ferai le gîte du hérisson et un marécage, et je la balaierai avec le balai de la destruction, dit le Seigneur des armées.

24 Le Seigneur des armées l'a juré, en disant : Oui, ce que j'ai décidé arrivera, ce que j'ai résolu s'accomplira.

25 J'amènerai l'Assyrien dans mon pays, je le foulerai aux pieds sur mes montagnes ; et son joug leur sera ôté, et son fardeau sera ôté de leurs épaules.

26 Voilà la résolution prise contre toute la terre, voilà la main étendue sur toutes les nations.

27 Le Seigneur des armées a pris cette résolution : qui s'y opposera ? Sa main est étendue : qui la détournera ?

28 L'année de la mort du roi Achaz, cet oracle fut prononcé : 

29 Ne te réjouis pas, pays des Philistins, de ce que la verge qui te frappait est brisée ! Car de la racine du serpent sortira un basilic, et son fruit sera un dragon volant.

30 Alors les plus pauvres pourront paître, et les malheureux reposer en sécurité ; mais je ferai mourir ta racine par la faim, et ce qui reste de toi sera tué.

31 Porte, gémis ! ville, lamente-toi ! tremble, pays tout entier des Philistins ! Car du nord vient une fumée, et les rangs de l'ennemi sont serrés.

32 Et que répondront les envoyés du peuple ? Que le Seigneur a fondé Sion, et que les malheureux de son peuple y trouvent un refuge.


2 NÉPHI 25

Néphi met sa gloire dans la clarté - Les prophéties d'Ésaïe seront comprises dans les derniers jours - Les Juifs reviendront de Babylone, crucifieront le Messie et seront dispersés et flagellés - Ils seront rétablis lorsqu'ils croiront au Messie - Il viendra pour la première fois six cents ans après le départ de Léhi de Jérusalem - Les Néphites gardent la loi de Moïse et croient au Christ, qui est le Saint d'Israël. Vers 559-545 av. J.-C.

1 MAINTENANT, moi, Néphi, je parle quelque peu des paroles que j'ai écrites, qui ont été dites de la bouche d'Ésaïe. Car voici, Ésaïe a dit beaucoup de choses qui étaient difficiles à comprendre pour beaucoup parmi mon peuple ; car il ne connaît pas la manière de prophétiser parmi les Juifs.

2 Car moi, Néphi, je ne lui ai pas enseigné beaucoup de choses concernant la manière des Juifs ; car leurs œuvres étaient des œuvres de ténèbres, et leurs actes étaient des actes d'abomination.

3 C'est pourquoi, j'écris à mon peuple, à tous ceux qui recevront plus tard les choses que j'écris, afin qu'ils connaissent les jugements de Dieu, qu'ils s'abattent sur toutes les nations, selon la parole qu'il a dite.

4 C'est pourquoi, écoutez, ô mon peuple qui êtes de la maison d'Israël, et prêtez l'oreille à mes paroles ; car, si les paroles d'Ésaïe ne sont pas claires pour vous, néanmoins elles sont claires pour tous ceux qui sont remplis de l'esprit de prophétie. Mais je vous donne une prophétie selon l'esprit qui est en moi ; c'est pourquoi, je vais prophétiser selon la clarté qui est avec moi depuis que je suis sorti de Jérusalem avec mon père ; car voici, mon âme met ses délices à être claire pour mon peuple, afin qu'il apprenne.

5 Oui, et mon âme fait ses délices des paroles d'Ésaïe, car je suis sorti de Jérusalem, et mes yeux ont vu les choses des Juifs, et je sais que les Juifs, eux, comprennent les choses des prophètes, et il n'y a aucun autre peuple qui comprend les choses qui ont été dites aux Juifs aussi bien qu'eux, s'il n'est instruit à la manière des choses des Juifs.

6 Mais voici, moi, Néphi, je n'ai pas instruit mes enfants à la manière des Juifs ; mais voici, moi, en ce qui me concerne, j'ai demeuré à Jérusalem, c'est pourquoi je sais ce qui concerne les régions environnantes ; et j'ai fait mention à mes enfants des jugements de Dieu qui se sont produits parmi les Juifs, oui, à mes enfants, selon tout ce qu'Ésaïe a dit, et je ne les écris pas.

7 Mais voici, je continue avec ma propre prophétie, selon ma clarté, dans laquelle je sais que nul ne peut s'égarer ; néanmoins, dans les jours où les prophéties d'Ésaïe s'accompliront, les hommes sauront avec certitude, dans les temps où elles arriveront.

8 C'est pourquoi, elles ont de la valeur pour les enfants des hommes, et ceux qui pensent qu'elles n'en ont pas, c'est à eux que je vais parler en particulier, et je limiterai mes paroles à mon peuple ; car je sais qu'elles auront une grande valeur pour lui dans les derniers jours ; car en ce jour-là il les comprendra ; c'est pourquoi, c'est pour son bien que je les ai écrites.

9 Et comme une génération a été détruite parmi les Juifs à cause de l'iniquité, de même ils ont été détruits de génération en génération selon leurs iniquités ; et aucun d'entre eux n'a jamais été détruit sans que cela ne lui soit prédit par les prophètes du Seigneur.

10 C'est pourquoi, il leur a été parlé de la destruction qui s'abattrait sur eux immédiatement après que mon père aurait quitté Jérusalem ; néanmoins, ils se sont endurci le cœur ; et, selon ma prophétie, ils ont été détruits, à l'exception de ceux qui sont emmenés captifs à Babylone.

11 Si je dis cela, c'est à cause de l'esprit qui est en moi. Et en dépit du fait qu'ils ont été emmenés, ils retourneront et posséderont le pays de Jérusalem ; c'est pourquoi, ils seront rétablis dans le pays de leur héritage.

12 Mais voici, ils auront des guerres et des bruits de guerres ; et lorsque le jour viendra où le Fils unique du Père, oui, le Père du ciel et de la terre, se manifestera à eux dans la chair, voici, ils le rejetteront à cause de leurs iniquités, et de l'endurcissement de leur cœur, et de la roideur de leur cou.

13 Voici, ils le crucifieront, et lorsqu'il aura été déposé dans un sépulcre pendant trois jours, il se lèvera d'entre les morts, avec la guérison sous ses ailes ; et tous ceux qui croiront en son nom seront sauvés dans le royaume de Dieu. C'est pourquoi, mon âme met ses délices à prophétiser à son sujet, car j'ai vu son jour, et mon cœur exalte son saint nom.

14 Et voici, il arrivera que lorsque le Messie sera ressuscité des morts et se sera manifesté à son peuple, à tous ceux qui croiront en son nom, voici, Jérusalem sera de nouveau détruite ; car malheur à ceux qui luttent contre Dieu et le peuple de son Église.

15 C'est pourquoi, les Juifs seront dispersés parmi toutes les nations ; oui, et Babylone aussi sera détruite ; c'est pourquoi, les Juifs seront dispersés par d'autres nations.

16 Et lorsqu'ils auront été dispersés, et que le Seigneur Dieu les aura flagellés par d'autres nations pendant de nombreuses générations, oui, de génération en génération, jusqu'à ce qu'ils soient persuadés de croire au Christ, le Fils de Dieu, et en l'expiation, qui est infinie pour toute l'humanité - et lorsqu'arrivera le jour où ils croiront au Christ, et adoreront le Père en son nom, le cœur pur et les mains nettes, et n'attendront plus un autre Messie, alors, à ce moment-là, le jour viendra où il faudra nécessairement qu'ils croient ces choses-ci.

17 Et le Seigneur étendra une seconde fois sa main pour ramener son peuple de son état perdu et déchu. C'est pourquoi, il se mettra à faire une œuvre merveilleuse et un prodige parmi les enfants des hommes.

18 C'est pourquoi, il leur fera parvenir ses paroles, paroles qui les jugeront au dernier jour, car elles leur seront données dans le but de les convaincre du vrai Messie qui fut rejeté par eux, et de les convaincre qu'ils ne doivent plus attendre un Messie à venir, car s'il en venait un, ce ne serait qu'un faux Messie qui tromperait le peuple ; car il n'y a qu'un seul Messie dont parlent les prophètes, et ce Messie est celui qui sera rejeté par les Juifs.

19 Car selon les paroles des prophètes, le Messie viendra six cents ans après le moment où mon père quitta Jérusalem ; et selon les paroles des prophètes, et aussi la parole de l'ange de Dieu, son nom sera Jésus-Christ, le Fils de Dieu.

20 Et maintenant, mes frères, j'ai parlé clairement, afin que vous ne puissiez pas vous tromper. Et comme le Seigneur Dieu vit, lui qui a fait monter Israël du pays d'Égypte, et a donné à Moïse le pouvoir de guérir les nations lorsqu'elles eurent été mordues par les serpents venimeux, si elles voulaient bien jeter les yeux sur le serpent qu'il dressa devant elles, et lui a aussi donné le pouvoir de frapper le rocher et d'en faire jaillir l'eau ; oui, voici, je vous dis que de même que ces choses sont vraies, et que le Seigneur Dieu vit, il n'y a aucun autre nom donné sous le ciel, si ce n'est ce Jésus-Christ dont j'ai parlé, par lequel l'homme puisse être sauvé.

21 C'est pourquoi, c'est pour cette raison que le Seigneur Dieu m'a promis que les choses que j'écris seront gardées et préservées, et transmises à ma postérité, de génération en génération, afin que la promesse s'accomplisse pour Joseph que sa postérité ne périrait jamais tant que la terre existerait.

22 C'est pourquoi, ces choses iront de génération en génération tant que la terre existera ; et elles iront selon la volonté et le bon plaisir de Dieu ; et les nations qui les posséderont seront jugées par elles, selon ce qui est écrit.

23 Car nous travaillons diligemment à écrire, pour persuader nos enfants, et aussi nos frères, de croire au Christ et d'être réconciliés avec Dieu ; car nous savons que c'est par la grâce que nous sommes sauvés, après tout ce que nous pouvons faire.

24 Et en dépit du fait que nous croyons au Christ, nous gardons la loi de Moïse et attendons avec constance le Christ, jusqu'à ce que la loi soit accomplie.

25 Car c'est à cette fin que la loi a été donnée ; c'est pourquoi, la loi est devenue morte pour nous, et nous sommes rendus vivants dans le Christ à cause de notre foi ; cependant, nous gardons la loi à cause des commandements.

26 Et nous parlons du Christ, nous nous réjouissons dans le Christ, nous prêchons le Christ, nous prophétisons concernant le Christ, et nous écrivons selon nos prophéties, afin que nos enfants sachent vers quelle source ils peuvent se tourner pour obtenir la rémission de leurs péchés.

27 C'est pourquoi, nous parlons de la loi, afin que nos enfants sachent que la loi est morte ; et que, sachant que la loi est morte, ils attendent cette vie qui est dans le Christ et sachent à quelle fin la loi a été donnée. Et que lorsque la loi aura été accomplie dans le Christ, ils ne s'endurcissent pas le cœur contre lui lorsque la loi devra être abolie.

28 Et maintenant, voici, mon peuple, vous êtes un peuple au cou roide ; c'est pourquoi, je vous ai parlé clairement afin que vous ne puissiez vous méprendre. Et les paroles que j'ai dites demeureront comme témoignage contre vous, car elles suffisent pour enseigner à tout homme la voie droite : car la voie droite, c'est de croire au Christ et de ne pas le nier, car en le niant vous niez aussi les prophètes et la loi.

29 Et maintenant, voici, je vous dis que la voie droite, c'est de croire au Christ et de ne pas le nier ; et le Christ est le Saint d'Israël ; c'est pourquoi, vous devez vous prosterner devant lui et l'adorer de tout votre pouvoir, de tout votre esprit, et de toute votre force, et de toute votre âme ; et si vous le faites, vous ne serez en aucune façon rejetés.

30 Et, puisque c'est nécessaire, vous devez garder les observances et les ordonnances de Dieu, jusqu'à ce que soit accomplie la loi qui fut donnée à Moïse.


2 NÉPHI 26

Le Christ exercera son ministère chez les Néphites - Néphi voit d'avance la destruction de son peuple - La voix de celui-ci sortira de la poussière - Les Gentils édifieront de fausses Églises et des combinaisons secrètes - Le Seigneur interdit aux hommes de pratiquer les intrigues de prêtres. Vers 559-545 av. J.-C.

1 ET lorsque le Christ sera ressuscité des morts, il se montrera à vous, mes enfants, et mes frères bien-aimés ; et les paroles qu'il vous dira seront la loi que vous observerez.

2 Car voici, je vous dis que j'ai vu que beaucoup de générations passeront et qu'il y aura de grandes guerres et de grandes querelles parmi mon peuple.

3 Et lorsque le Messie viendra, il y aura des signes qui seront donnés à mon peuple, de sa naissance, et aussi de sa mort et de sa résurrection ; et grand et terrible sera ce jour pour les méchants, car ils périront ; et ils périssent parce qu'ils chassent les prophètes et les saints, et les lapident et les tuent ; c'est pourquoi, le cri du sang des saints montera contre eux du sol jusqu'à Dieu.

4 C'est pourquoi, tous les hautains et tous les méchants, le jour qui vient les embrasera, dit le Seigneur des armées, car ils seront comme du chaume.

5 Et ceux qui tuent les prophètes, et les saints, les profondeurs de la terre les engloutiront, dit le Seigneur des armées ; et des montagnes les couvriront, et des tourbillons les emporteront, et des édifices tomberont sur eux et les écraseront en petits morceaux et les broieront en poudre.

6 Et ils seront châtiés par les tonnerres, et les éclairs, et les tremblements de terre, et toutes sortes de destructions, car le feu de la colère du Seigneur sera allumé contre eux, et ils seront comme du chaume, et le jour qui vient les embrasera, dit le Seigneur des armées.

7 Ô la souffrance, et l'angoisse de mon âme pour la perte des tués de mon peuple ! Car moi, Néphi, je l'ai vu, et cela me consume presque devant la présence du Seigneur ; mais je dois crier à mon Dieu : Tes voies sont justes.

8 Mais voici, les justes qui écoutent les paroles des prophètes et ne les font pas périr, mais attendent avec constance dans le Christ les signes qui sont donnés, malgré toutes les persécutions, voici, ce sont ceux-là qui ne périront pas.

9 Mais le Fils de la justice leur apparaîtra, et il les guérira, et ils auront la paix avec lui jusqu'à ce que trois générations aient passé et que beaucoup de la quatrième génération aient passé dans la justice.

10 Et lorsque ces choses seront passées, une destruction rapide s'abat sur mon peuple ; car, malgré les souffrances de mon âme, je l'ai vue ; c'est pourquoi, je sais qu'elle arrivera ; et ils se vendent pour rien ; car, en récompense de leur orgueil et de leur folie, ils récolteront la destruction ; car, parce qu'ils cèdent au diable et choisissent les œuvres des ténèbres plutôt que la lumière, pour cette raison, ils vont descendre en enfer.

11 Car l'Esprit du Seigneur ne luttera pas toujours avec l'homme. Et lorsque l'Esprit cesse de lutter avec l'homme, alors vient une destruction rapide, et cela peine mon âme.

12 Et comme j'ai dit qu'il fallait convaincre les Juifs que Jésus est le Christ même, il faut nécessairement que les Gentils soient convaincus, eux aussi, que Jésus est le Christ, le Dieu éternel ;

13 et qu'il se manifeste par le pouvoir du Saint-Esprit à tous ceux qui croient en lui, oui, à toutes les nations, tribus, langues et peuples, accomplissant de grands miracles, signes et prodiges parmi les enfants des hommes, selon leur foi.

14 Mais voici, je vous prophétise concernant les derniers jours, concernant les jours où le Seigneur Dieu fera parvenir ces choses aux enfants des hommes.

15 Lorsque ma postérité et la postérité de mes frères auront dégénéré dans l'incrédulité et auront été frappées par les Gentils, oui, lorsque le Seigneur Dieu les aura investies de toutes parts, les aura cernées par des postes armés, aura élevé contre elles des retranchements, et lorsqu'elles auront été abaissées dans la poussière, de sorte qu'elles ne seront plus, néanmoins, les paroles des justes seront écrites, et les prières des fidèles seront entendues, et tous ceux qui auront dégénéré dans l'incrédulité ne seront pas oubliés.

16 Car ceux qui auront été détruits leur parleront de la terre, et leur discours sera un murmure qui sortira de la poussière, et leur voix sera comme celle d'un spectre ; car le Seigneur Dieu lui donnera le pouvoir de chuchoter à leur sujet, comme si cela venait de terre ; et leur discours chuchotera de la poussière.

17 Car ainsi dit le Seigneur Dieu : Ils écriront les choses qui se feront parmi eux, et cela sera écrit et scellé dans un livre, et ceux qui auront dégénéré dans l'incrédulité ne l'auront pas, car ils cherchent à détruire les choses de Dieu.

18 C'est pourquoi, ceux qui ont été détruits ont été détruits rapidement ; et la multitude de leurs hommes terribles sera comme la balle qui vole - oui, ainsi dit le Seigneur Dieu : Ce sera tout à coup, en un instant -

19 et il arrivera que ceux qui auront dégénéré dans l'incrédulité seront frappés par la main des Gentils.

20 Et les Gentils sont enflés dans l'orgueil de leurs yeux et ont trébuché à cause de la grandeur de leur pierre d'achoppement, de sorte qu'ils ont édifié beaucoup d'Églises ; néanmoins, ils dédaignent la puissance et les miracles de Dieu, et se félicitent entre eux de leur sagesse et de leur science, afin d'obtenir du gain et d'écraser la face des pauvres.

21 Et il y a beaucoup d'Églises édifiées qui causent de l'envie, et des discordes, et de la malice.

22 Et il y a aussi des combinaisons secrètes, tout comme dans les temps anciens, selon les combinaisons du diable, car il est le fondateur de toutes ces choses ; oui, le fondateur du meurtre et des œuvres des ténèbres ; oui, et il les mène par le cou avec une corde de lin, jusqu'à ce qu'il les lie à jamais avec ses fortes cordes.

23 Car voici, mes frères bien-aimés, je vous dis que le Seigneur Dieu ne travaille pas dans les ténèbres.

24 Il ne fait rien qui ne soit pour le profit du monde ; car il aime le monde, au point de donner sa propre vie afin d'attirer tous les hommes à lui. C'est pourquoi, il ne commande à personne de ne pas prendre part à son salut.

25 Voici, crie-t-il à qui que ce soit : Éloigne-toi de moi ? Voici, je vous dis que non ; mais il dit : Venez toutes à moi, extrémités de la terre, achetez du lait et du miel, sans argent, sans rien payer.

26 Voici, a-t-il commandé à qui que ce soit de sortir des synagogues, ou des maisons de culte ? Voici, je vous dis que non.

27 A-t-il commandé à qui que ce soit de ne pas prendre part à son salut ? Voici, je vous dis que non ; mais il l'a donné gratuitement à tous les hommes ; et il a commandé à son peuple de persuader tous les hommes de se repentir.

28 Voici, le Seigneur a-t-il commandé à qui que ce soit de ne pas prendre part à sa bonté ? Voici, je vous dis que non ; mais tous les hommes ont cette possibilité, les uns comme les autres, et nul ne se la voit interdire.

29 Il commande qu'il n'y ait pas d'intrigues de prêtres ; car voici, les intrigues de prêtres, c'est que les hommes prêchent et se posent en lumière pour le monde, afin d'obtenir du gain et les louanges du monde ; mais ils ne cherchent pas le bien-être de Sion.

30 Voici, le Seigneur a interdit cela ; c'est pourquoi, le Seigneur Dieu a donné le commandement que tous les hommes doivent avoir la charité, et cette charité, c'est l'amour. Et s'ils n'ont pas la charité, ils ne sont rien. C'est pourquoi, s'ils avaient la charité, ils ne laisseraient pas périr l'ouvrier en Sion.

31 Mais l'ouvrier en Sion travaillera pour Sion ; car s'il travaille pour de l'argent, il périra.

32 Et encore, le Seigneur Dieu a commandé que les hommes ne commettent pas de meurtre, qu'ils ne mentent pas, qu'ils ne volent pas, qu'ils ne prennent pas le nom du Seigneur, leur Dieu, en vain, qu'ils n'envient pas, qu'ils n'aient pas de malice, qu'ils ne se querellent pas entre eux, qu'ils ne commettent pas de fornication, et qu'ils ne doivent faire aucune de ces choses, car quiconque les fait périra.

33 Car aucune de ces iniquités ne vient du Seigneur : car il fait ce qui est bon parmi les enfants des hommes, et il ne fait rien qui ne soit clair pour les enfants des hommes, et il les invite tous à venir à lui et à prendre part à sa bonté, et il ne repousse aucun de ceux qui viennent à lui, noirs et blancs, esclaves et libres, hommes et femmes ; et il se souvient des païens ; et tous sont pareils pour Dieu, tant le Juif que le Gentil.

 

 

2 NÉPHI 27

Les ténèbres et l'apostasie couvriront la terre dans les derniers jours - Le Livre de Mormon paraîtra - Trois témoins témoigneront du livre - Le savant dira qu'il ne peut pas lire le livre scellé - Le Seigneur fera une œuvre merveilleuse et un prodige - Comparez avec Ésaïe 29. Vers 559-545 av. J.-C.

1 MAIS voici, dans les derniers jours, ou dans les jours des Gentils - oui, voici, toutes les nations des Gentils, et aussi les Juifs, tant ceux qui viendront dans ce pays que ceux qui seront dans d'autres pays, oui, même dans tous les pays de la terre, voici, ils seront ivres d'iniquité et de toutes sortes d'abominations -

2 et lorsque ce jour viendra, le Seigneur des armées les châtiera par le tonnerre et par les tremblements de terre, et par un bruit formidable, et par l'ouragan, et par la tempête, et par la flamme d'un feu dévorant.

3 Et toutes les nations qui combattent Sion et qui l'affligent seront comme un songe, une vision nocturne ; oui, il en sera pour elles comme de celui qui a faim et qui rêve qu'il mange, puis s'éveille, l'estomac vide ; ou comme de celui qui a soif et qui rêve qu'il boit, puis s'éveille, épuisé et languissant ; oui, ainsi en sera-t-il de la multitude des nations qui viendront attaquer la montagne de Sion.

4 Car voici, vous tous qui commettez l'iniquité, soyez stupéfaits et étonnés, fermez les yeux et devenez aveugles ; oui, vous serez ivres, mais ce n'est pas de vin, vous chancellerez, mais ce n'est pas l'effet des liqueurs fortes.

5 Car voici, le Seigneur a répandu sur vous un esprit d'assoupissement. Car voici, vous avez fermé vos yeux, et vous avez rejeté les prophètes ; il a voilé vos têtes et les voyants à cause de votre iniquité.

6 Et il arrivera que le Seigneur Dieu vous fera parvenir les paroles d'un livre, et ce seront les paroles de ceux qui ont dormi.

7 Et voici, le livre sera scellé ; et dans le livre, il y aura une révélation de Dieu, depuis le commencement du monde jusqu'à sa fin.

8 C'est pourquoi, à cause des choses qui sont scellées, les choses qui sont scellées ne seront pas remises au jour de la méchanceté et des abominations du peuple. C'est pourquoi, le livre lui sera refusé.

9 Mais le livre sera remis à un homme, et il remettra les paroles du livre, qui sont les paroles de ceux qui ont dormi dans la poussière, et il remettra ces paroles à un autre ;

10 Mais les paroles qui sont scellées, il ne les remettra pas, et il ne remettra pas non plus le livre. Car le livre sera scellé par le pouvoir de Dieu, et la révélation qui était scellée sera gardée dans le livre jusqu'à ce que le Seigneur le juge bon pour qu'elles paraissent ; car voici, elles révèlent tout depuis la fondation du monde jusqu'à sa fin.

11 Et le jour vient où les paroles du livre qui étaient scellées seront lues sur les toits des maisons ; et elles seront lues par le pouvoir du Christ, et tout sera révélé aux enfants des hommes, tout ce qui a jamais été et sera jamais parmi les enfants des hommes, jusqu'à la fin de la terre.

12 C'est pourquoi, le jour où le livre sera remis à l'homme dont j'ai parlé, le livre sera caché aux yeux du monde, de sorte que les yeux d'aucun homme ne le verront, si ce n'est que trois témoins le verront par le pouvoir de Dieu, en plus de celui à qui le livre sera remis ; et ils témoigneront de la vérité du livre et des choses qui s'y trouvent.

13 Et il n'y aura personne d'autre qui le verra, si ce n'est un petit nombre, selon la volonté de Dieu, pour rendre témoignage de sa parole aux enfants des hommes ; car le Seigneur Dieu a dit que les paroles des fidèles parleraient comme si elles venaient des morts.

14 C'est pourquoi, le Seigneur Dieu se mettra en devoir de faire paraître les paroles du livre ; et il établira sa parole par la bouche d'autant de témoins qu'il lui semble bon ; et malheur à celui qui rejette la parole de Dieu !

15 Mais voici, il arrivera que le Seigneur Dieu dira à celui à qui il remettra le livre : Prends ces paroles qui ne sont pas scellées et remets-les à un autre, afin qu'il les montre au savant, disant : Lis ceci, je te prie. Et le savant dira : Apporte le livre ici, et je les lirai.

16 Or, c'est à cause de la gloire du monde et pour obtenir du gain qu'ils diront cela, et non pour la gloire de Dieu.

17 Et l'homme dira : Je ne peux pas apporter le livre, car il est scellé.

18 Alors le savant dira : Je ne peux pas le lire.

19 C'est pourquoi, il arrivera que le Seigneur Dieu remettra de nouveau le livre et les paroles qu'il contient à celui qui n'est pas savant ; et l'homme qui n'est pas savant dira : Je ne suis pas savant.

20 Alors le Seigneur Dieu lui dira : Les savants ne les liront pas, car ils les ont rejetées, et je suis capable de faire ma propre œuvre ; c'est pourquoi, tu liras les paroles que je te donnerai.

21 Ne touche pas aux choses qui sont scellées, car je les ferai paraître lorsque je le jugerai bon ; car je montrerai aux enfants des hommes que je suis capable de faire ma propre œuvre.

22 C'est pourquoi, lorsque tu auras lu les paroles que je t'ai commandé de lire et obtenu les témoins que je t'ai promis, alors tu scelleras de nouveau le livre et tu le cacheras pour moi, afin que je préserve les paroles que tu n'as pas lues, jusqu'à ce que je juge bon, dans ma sagesse, de tout révéler aux enfants des hommes.

23 Car voici, je suis Dieu ; et je suis un Dieu de miracles ; et je montrerai au monde que je suis le même hier, aujourd'hui, et à jamais ; et je ne travaille parmi les enfants des hommes que selon leur foi.

24 Et en outre, il arrivera que le Seigneur dira à celui qui lira les paroles qui lui seront remises :

25 Quand ce peuple s'approche de moi, il m'honore de la bouche et des lèvres ; mais son cœur est éloigné de moi, et la crainte qu'il a de moi n'est qu'un précepte de tradition humaine.

26 C'est pourquoi je vais me mettre à faire une œuvre merveilleuse parmi ce peuple, oui, une œuvre merveilleuse et un prodige, car la sagesse de ses sages et de ses savants périra, et l'intelligence de ses hommes intelligents disparaîtra.

27 Et malheur à ceux qui cachent leurs desseins pour les dérober au Seigneur, qui font leurs œuvres dans les ténèbres, et qui disent : Qui nous voit et qui nous connaît ? Et ils disent aussi : Votre façon de retourner les choses sera estimée comme l'argile du potier. Mais voici, je leur montrerai, dit le Seigneur des armées, que je connais toutes leurs œuvres. Car l'ouvrage dira-t-il de l'ouvrier : Il ne m'a point fait ? Pour que le vase dise du potier : Il n'a point d'intelligence ?

28 Mais voici, dit le Seigneur des armées : je vais montrer aux enfants des hommes qu'encore un peu de temps, et le Liban se changera en verger ; et le verger sera considéré comme une forêt.

29 En ce jour-là, les sourds entendront les paroles du livre ; et, délivrés de l'obscurité et des ténèbres, les yeux des aveugles verront.

30 Les malheureux se réjouiront de plus en plus, et leur joie sera dans le Seigneur, et les pauvres feront du Saint d'Israël le sujet de leur allégresse.

31 Car assurément, comme le Seigneur vit, ils verront que le violent ne sera plus, le moqueur aura fini, et tous ceux qui veillaient pour l'iniquité seront exterminés ;

32 ceux qui condamnaient les autres en justice, tendaient des pièges à qui défendait sa cause à la porte, et violaient par la fraude les droits de l'innocent.

33 C'est pourquoi, ainsi parle le Seigneur à la maison de Jacob, lui qui a racheté Abraham : Maintenant Jacob ne rougira plus, maintenant son visage ne pâlira plus.

34 Car, lorsque ses enfants verront au milieu d'eux l'œuvre de mes mains, ils sanctifieront mon nom, ils sanctifieront le Saint de Jacob, et ils craindront le Dieu d'Israël ;

35 ceux dont l'esprit s'égarait acquerront de l'intelligence, et ceux qui murmuraient recevront instruction.


2 NÉPHI 28

Beaucoup de fausses Églises seront édifiées dans les derniers jours - Elles enseigneront des doctrines fausses, vaines et insensées - L'apostasie abondera à cause de ceux qui répandent de faux enseignements - Le diable fera rage dans le cœur des hommes - Il enseignera toutes sortes de fausses doctrines. Vers 559-545 av. J.-C.

1 ET maintenant, voici, mes frères, je vous ai parlé comme l'Esprit m'y a contraint, c'est pourquoi, je sais que cela va certainement arriver.

2 Et les choses du livre qui seront écrites auront une grande valeur pour les enfants des hommes, et spécialement pour notre postérité, qui est un reste de la maison d'Israël.

3 Car il arrivera, en ce jour, que les Églises qui sont édifiées, mais non pour le Seigneur, se diront l'une à l'autre : Voici, moi, je suis celle du Seigneur ; et les autres diront : Moi, je suis celle du Seigneur ; et c'est ainsi que parleront tous ceux qui ont édifié des Églises, mais pas pour le Seigneur -

4 et elles se querelleront entre elles, et leurs prêtres se querelleront entre eux, et ils enseigneront avec leur instruction et nieront le Saint-Esprit qui donne de s'exprimer.

5 Et ils nient le pouvoir de Dieu, le Saint d'Israël ; et ils disent au peuple : Écoutez-nous et entendez notre précepte ; car voici, il n'y a pas de Dieu aujourd'hui, car le Seigneur et Rédempteur a fait son œuvre, et il a donné son pouvoir aux hommes ;

6 voici, écoutez mon précepte ; si on dit qu'il y a un miracle accompli par la main du Seigneur, ne le croyez pas, car aujourd'hui il n'est plus un Dieu de miracles : il a fait son œuvre.

7 Oui, et il y en aura beaucoup qui diront : Mangez, buvez, et réjouissez-vous, car demain nous mourrons ; et tout ira bien pour nous.

8 Et il y en aura aussi beaucoup qui diront : Mangez, buvez et réjouissez-vous ; néanmoins, craignez Dieu : il justifiera si on commet un petit péché ; oui, mentez un peu, prenez l'avantage sur quelqu'un à cause de ses paroles, creusez une fosse pour votre prochain, il n'y a pas de mal à cela ; et faites tout cela, car demain nous mourrons ; et si nous sommes coupables, Dieu nous battra de quelques coups, et à la fin nous serons sauvés dans le royaume de Dieu.

9 Oui, et il y en aura beaucoup qui enseigneront de la sorte des doctrines fausses, et vaines, et insensées, et seront boursouflés dans leur cœur, et cacheront leurs desseins pour les dérober au Seigneur ; et ils feront leurs œuvres dans les ténèbres.

10 Et le sang des saints criera du sol contre eux.

11 Oui, ils ont tous quitté le chemin ; ils se sont corrompus.

12 À cause de l'orgueil, et à cause des faux instructeurs, et des fausses doctrines, leurs Églises se sont corrompues, et leurs Églises sont enflées ; à cause de l'orgueil, elles sont boursouflées.

13 Ils dépouillent les pauvres pour leurs beaux sanctuaires ; ils dépouillent les pauvres pour leurs beaux vêtements ; et ils persécutent les humbles et les pauvres de cœur, parce que, dans leur orgueil, ils sont boursouflés.

14 Ils portent le cou roide et la tête haute ; oui, et à cause de l'orgueil, et de la méchanceté, et des abominations, et de la fornication, ils se sont tous égarés, sauf quelques-uns, qui sont les humbles disciples du Christ ; néanmoins, ils sont menés, de sorte qu'en de nombreux cas ils s'égarent, parce qu'ils sont instruits par les préceptes des hommes.

15 Ô les sages, et les savants, et les riches qui sont boursouflés dans l'orgueil de leur cœur, et tous ceux qui prêchent de fausses doctrines, et tous ceux qui commettent la fornication et qui pervertissent la voie droite du Seigneur, malheur, malheur, malheur à eux, dit le Seigneur Dieu Tout-Puissant, car ils seront précipités en enfer !

16 Malheur à ceux qui écartent le juste comme s'il n'était rien et insultent ce qui est bien, et disent que cela n'a aucune valeur ! Car le jour viendra où le Seigneur Dieu châtiera rapidement les habitants de la terre ; et en ce jour-là où ils seront pleinement mûrs dans l'iniquité, ils périront.

17 Mais voici, si les habitants de la terre se repentent de leur méchanceté et de leurs abominations, ils ne seront pas détruits, dit le Seigneur des armées.

18 Mais voici, cette grande et abominable Église, la prostituée de toute la terre, va s'écrouler à terre, et sa chute va être grande.

19 Car le royaume du diable va trembler, et ceux qui y appartiennent vont nécessairement être incités au repentir, sinon le diable les saisira de ses chaînes éternelles, et ils seront excités à la colère, et périront ;

20 car voici, en ce jour-là, il fera rage dans le cœur des enfants des hommes et les incitera à la colère contre ce qui est bon.

21 Et il en pacifiera d'autres et les endormira dans une sécurité charnelle, de sorte qu'ils diront : Tout est bien en Sion ; oui, Sion prospère, tout est bien - et c'est ainsi que le diable trompe leur âme et les entraîne soigneusement sur la pente de l'enfer.

22 Et voici, il en entraîne d'autres par la flatterie et leur dit qu'il n'y a pas d'enfer ; et il leur dit : Je ne suis pas un démon, car il n'y en a pas - et c'est ainsi qu'il leur chuchote aux oreilles, jusqu'à ce qu'il les saisisse de ses chaînes affreuses d'où il n'y a pas de délivrance.

23 Oui, ils sont saisis par la mort et l'enfer ; et la mort, et l'enfer, et le diable, et tous ceux qui ont été saisis par eux vont se tenir devant le trône de Dieu, et vont être jugés selon leurs œuvres, d'où ils vont aller dans le lieu préparé pour eux, un étang de feu et de soufre, qui est le tourment sans fin.

24 C'est pourquoi, malheur à celui qui est à l'aise en Sion !

25 Malheur à celui qui crie : Tout est bien !

26 Oui, malheur à celui qui écoute les préceptes des hommes, et nie le pouvoir de Dieu et le don du Saint-Esprit !

27 Oui, malheur à celui qui dit : Nous avons reçu, et il ne nous en faut pas davantage !

28 En bref, malheur à tous ceux qui tremblent et sont en colère à cause de la vérité de Dieu ! Car voici, celui qui est édifié sur le roc la reçoit avec joie ; et celui qui est édifié sur une fondation de sable tremble de peur de tomber.

29 Malheur à celui qui dira : Nous avons reçu la parole de Dieu, et nous n'avons pas besoin de recevoir davantage de la parole de Dieu, car nous avons assez !

30 Car voici, ainsi dit le Seigneur Dieu : Je donnerai aux enfants des hommes ligne sur ligne, précepte sur précepte, un peu ici et un peu là ; et bénis sont ceux qui écoutent mes préceptes et prêtent l'oreille à mes recommandations, car ils apprendront la sagesse ; car à celui qui reçoit, je donnerai davantage ; et à ceux qui diront : Nous avons assez, on ôtera même ce qu'ils ont.

31 Maudit est celui qui met sa confiance en l'homme, ou fait de la chair son bras, ou qui écoutera les préceptes des hommes, à moins que leurs préceptes ne soient donnés par le pouvoir du Saint-Esprit.

32 Malheur aux Gentils, dit le Seigneur Dieu des armées ! Car en dépit du fait que j'allongerai le bras pour eux de jour en jour, ils me renieront ; néanmoins, je serai miséricordieux envers eux, dit le Seigneur Dieu, s'ils se repentent et viennent à moi ; car mon bras est allongé toute la journée, dit le Seigneur Dieu des armées.


2 NÉPHI 29

Beaucoup de Gentils rejetteront le Livre de Mormon - Ils diront : Il ne nous faut pas davantage de Bible - Le Seigneur parle à beaucoup de nations - Il jugera le monde d'après les livres seront écrits. Vers 559-545 av. J.-C.

1 MAIS voici, il y en aura beaucoup - en ce jour-là où je me mettrai en devoir de faire une œuvre merveilleuse parmi eux, afin de me souvenir des alliances que j'ai faites avec les enfants des hommes, afin d'étendre une seconde fois ma main pour recouvrer mon peuple qui est de la maison d'Israël ;

2 et aussi afin de me souvenir des promesses que je t'ai faites, à toi, Néphi, et aussi à ton père, que je me souviendrais de votre postérité, et que les paroles de votre postérité iraient de ma bouche à votre postérité ; et mes paroles siffleront jusqu'aux extrémités de la terre, comme bannière pour mon peuple qui est de la maison d'Israël ;

3 et parce que mes paroles siffleront, beaucoup de Gentils diront : Une Bible ! Une Bible ! Nous avons une Bible, et il ne peut y avoir davantage de Bible.

4 Mais ainsi dit le Seigneur Dieu : Ô insensés, ils auront une Bible ; et elle sortira des Juifs, le peuple ancien de mon alliance. Et comment remercient-ils les Juifs de la Bible qu'ils reçoivent d'eux ? Oui, qu'entendent les Gentils par là ? Se souviennent-ils des labeurs, et des travaux, et des peines des Juifs, et de leur diligence vis-à-vis de moi à apporter le salut aux Gentils ?

5 Ô Gentils, vous êtes-vous souvenus des Juifs, le peuple ancien de mon alliance ? Non ; mais vous les avez maudits, et les avez haïs, et n'avez pas cherché à les recouvrer. Mais voici, je ferai retomber ces choses sur votre tête ; car moi, le Seigneur, je n'ai pas oublié mon peuple.

6 Insensé, qui diras : une Bible, nous avons une Bible, et nous n'avons pas besoin de davantage de Bible. Avez-vous obtenu une Bible autrement que par les Juifs ?

7 Ne savez-vous pas qu'il y a plus d'une nation ? Ne savez-vous pas que moi, le Seigneur, votre Dieu, j'ai créé tous les hommes, et que je me souviens de ceux qui sont dans les îles de la mer, et que je règne dans les cieux en haut et sur la terre en bas, et que je fais parvenir ma parole aux enfants des hommes, oui, à toutes les nations de la terre ?

8 Pourquoi murmurez-vous parce que vous allez recevoir davantage de ma parole ? Ne savez-vous pas que le témoignage de deux nations est le témoignage pour vous que je suis Dieu, que je me souviens d'une nation comme d'une autre ? C'est pourquoi, je dis les mêmes paroles à une nation qu'à l'autre. Et lorsque les deux nations s'uniront, les témoignages des deux nations s'uniront aussi.

9 Et je fais cela afin de prouver à beaucoup que je suis le même hier, aujourd'hui et à jamais, et que j'envoie mes paroles selon mon bon plaisir. Et parce que j'ai dit une parole, vous ne devez pas supposer que je ne peux pas en dire une autre ; car mon œuvre n'est pas encore finie, et elle ne le sera pas avant la fin de l'homme, ni à partir de ce moment-là, ni jamais.

10 C'est pourquoi, parce que vous avez une Bible, vous ne devez pas penser qu'elle contient toutes mes paroles ; et vous ne devez pas non plus penser que je n'en ai pas fait écrire davantage.

11 Car je commande à tous les hommes, à la fois à l'est et à l'ouest, et au nord et au sud, et dans les îles de la mer, qu'ils écrivent les paroles que je leur dis ; car c'est d'après les livres qui seront écrits que je jugerai le monde, chacun selon ses œuvres, selon ce qui est écrit.

12 Car voici, je parlerai aux Juifs, et ils l'écriront ; et je parlerai aussi aux Néphites, et ils l'écriront ; et je parlerai aussi aux autres tribus de la maison d'Israël, que j'ai emmenées, et elles l'écriront ; et je parlerai aussi à toutes les nations de la terre, et elles l'écriront.

13 Et il arrivera que les Juifs auront les paroles des Néphites, et les Néphites auront les paroles des Juifs, et les Néphites et les Juifs auront les paroles des tribus perdues d'Israël, et les tribus perdues d'Israël auront les paroles des Néphites et des Juifs.

14 Et il arrivera que mon peuple, qui est de la maison d'Israël, sera rassemblé chez lui dans les pays de ses possessions ; et ma parole sera aussi rassemblée en une seule. Et je montrerai à ceux qui combattent ma parole et mon peuple, qui est de la maison d'Israël, que je suis Dieu et que j'ai fait alliance avec Abraham que je me souviendrais de sa postérité à jamais.


2 NÉPHI 30

Les Gentils convertis seront comptés avec le peuple de l'alliance - Beaucoup de Lamanites et de Juifs croiront en la parole et deviendront un peuple agréable - Israël sera rétabli et les méchants seront détruits. Vers 559-545 av. J.-C.

1 ET maintenant, voici, mes frères bien-aimés, je voudrais vous parler ; car moi, Néphi, je ne souffrirai pas que vous pensiez que vous êtes plus justes que le seront les Gentils. Car voici, si vous ne gardez pas les commandements de Dieu, vous périrez tous de même ; et à cause des paroles qui ont été dites, vous ne devez pas penser que les Gentils seront totalement détruits.

2 Car voici, je vous dis que tous les Gentils qui se repentiront sont le peuple de l'alliance du Seigneur ; et tous les Juifs qui ne se repentiront pas seront rejetés ; car le Seigneur ne fait d'alliance qu'avec ceux qui se repentent et croient en son Fils, qui est le Saint d'Israël.

3 Et maintenant, je voudrais encore prophétiser quelque peu concernant les Juifs et les Gentils. Car, lorsque le livre dont j'ai parlé paraîtra, et sera écrit aux Gentils, et scellé de nouveau pour le Seigneur, il y en aura beaucoup qui croiront aux paroles qui sont écrites, et ils les porteront au reste de notre postérité.

4 Et alors, le reste de notre postérité saura qui nous sommes, comment nous sommes sortis de Jérusalem, et qu'ils sont descendants des Juifs.

5 Et l'Évangile de Jésus-Christ sera annoncé parmi eux ; c'est pourquoi, ils auront de nouveau la connaissance de ce qu'étaient leurs pères, et aussi la connaissance de Jésus-Christ, que l'on avait parmi leurs pères.

6 Et alors, ils se réjouiront ; car ils sauront que c'est une bénédiction qui leur est donnée par la main de Dieu ; et leurs écailles de ténèbres commenceront à leur tomber des yeux ; et il ne passera pas beaucoup de générations parmi eux qu'ils ne soient un peuple pur et agréable.

7 Et il arrivera que les Juifs qui sont dispersés commenceront aussi à croire au Christ ; et ils commenceront à se rassembler sur la surface du pays ; et tous ceux qui croiront au Christ deviendront aussi un peuple agréable.

8 Et il arrivera que le Seigneur Dieu commencera son œuvre parmi toutes les nations, tribus, langues et peuples pour réaliser le rétablissement de son peuple sur la terre.

9 Et le Seigneur Dieu jugera les pauvres avec équité, et il prononcera avec droiture sur les malheureux de la terre. Et il frappera la terre de sa parole comme d'une verge, et du souffle de ses lèvres il fera mourir le méchant.

10 Car le temps vient rapidement où le Seigneur Dieu causera une grande division parmi le peuple, et les méchants, il les détruira ; et il épargnera son peuple, oui, même s'il doit détruire les méchants par le feu.

11 La justice sera la ceinture de ses flancs, et la fidélité la ceinture de ses reins.

12 Le loup habitera avec l'agneau, et la panthère se couchera avec le chevreau ; le veau, le lionceau, et le bétail qu'on engraisse, seront ensemble ; et un petit enfant les conduira.

13 La vache et l'ourse auront un même pâturage, leurs petits un même gîte ; et le lion, comme le bœuf, mangera de la paille.

14 Le nourrisson s'ébattra sur l'antre de la vipère, et l'enfant sevré mettra sa main dans la caverne du basilic.

15 Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute ma montagne sainte ; car la terre sera remplie de la connaissance du Seigneur, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent.

16 C'est pourquoi, les choses de toutes les nations seront dévoilées ; oui, tout sera dévoilé aux enfants des hommes.

17 Il n'est rien de secret qui ne sera révélé ; il n'est aucune œuvre des ténèbres qui ne sera manifestée à la lumière, et il n'est rien de scellé sur la terre qui ne sera délié.

18 C'est pourquoi, tout ce qui a été révélé aux enfants des hommes sera révélé en ce jour-là ; et Satan n'aura plus pouvoir pendant longtemps sur le cœur des enfants des hommes. Et maintenant, mes frères bien-aimés, je cesse de parler.


2 NÉPHI 31

Néphi dit pourquoi le Christ fut baptisé - Les hommes doivent suivre le Christ, être baptisés, recevoir le Saint-Esprit et persévérer jusqu'à la fin pour être sauvés - Le repentir et le baptême sont la porte du chemin étroit et resserré - La vie éternelle est donnée à ceux qui gardent les commandements après le baptême. Vers 559-545 av. J.-C.

1 ET maintenant, moi, Néphi, je cesse de vous prophétiser, à vous, mes frères bien-aimés. Et je ne peux écrire qu'un petit nombre de choses qui, je le sais, vont assurément arriver ; et je ne peux écrire qu'un petit nombre des paroles de mon frère Jacob.

2 C'est pourquoi, les choses que j'ai écrites me suffisent, si ce n'est quelques paroles que je dois dire concernant la doctrine du Christ ; c'est pourquoi, je vous parlerai clairement, selon la clarté de ma manière de prophétiser.

3 Car mon âme fait ses délices de la clarté, car c'est de cette manière que le Seigneur Dieu agit parmi les enfants des hommes. Car le Seigneur Dieu donne la lumière à l'intelligence ; car il parle aux hommes selon leur langage, pour qu'ils comprennent.

4 C'est pourquoi, je voudrais que vous vous souveniez que je vous ai parlé de ce prophète que le Seigneur m'a montré, qui baptisera l'Agneau de Dieu, lequel ôtera les péchés du monde.

5 Et maintenant, si l'Agneau de Dieu, qui est saint, a besoin d'être baptisé d'eau pour accomplir tout ce qui est juste, oh ! alors, à combien plus forte raison nous, qui ne sommes pas saints, avons-nous besoin d'être baptisés, oui, d'eau !

6 Et maintenant, je voudrais vous demander, mes frères bien-aimés, en quoi l'Agneau de Dieu a accompli tout ce qui est juste en étant baptisé d'eau ?

7 Ne savez-vous pas qu'il était saint ? Mais malgré qu'il soit saint, il montre aux enfants des hommes que, selon la chair, il s'humilie devant le Père et témoigne au Père qu'il lui obéira en gardant ses commandements.

8 C'est pourquoi, lorsqu'il fut baptisé d'eau, le Saint-Esprit descendit sur lui sous la forme d'une colombe.

9 Et encore : cela montre aux enfants des hommes combien est resserré le sentier et étroite la porte par où ils doivent entrer, lui-même leur ayant donné l'exemple.

10 Et il a dit aux enfants des hommes : Suivez-moi. Pouvons-nous donc, mes frères bien-aimés, suivre Jésus si nous ne sommes pas disposés à garder les commandements du Père ?

11 Et le Père a dit : Repentez-vous, repentez-vous, et soyez baptisés au nom de mon Fils bien-aimé.

12 Et aussi, la voix du Fils me parvint, disant : À celui qui est baptisé en mon nom, le Père donnera le Saint-Esprit comme à moi ; c'est pourquoi, suivez-moi, et faites ce que vous m'avez vu faire.

13 C'est pourquoi, mes frères bien-aimés, je sais que si vous suivez le Fils d'un cœur pleinement résolu, ne commettant ni hypocrisie ni tromperie devant Dieu, mais avec une intention réelle, vous repentant de vos péchés, témoignant au Père que vous êtes disposés à prendre sur vous le nom du Christ par le baptême - oui, en suivant votre Seigneur et votre Sauveur dans l'eau selon sa parole, voici, alors vous recevrez le Saint-Esprit ; oui, alors vient le baptême de feu et du Saint-Esprit, et alors vous pouvez parler dans la langue des anges et crier des louanges au Saint d'Israël.

14 Mais voici, mes frères bien-aimés, ainsi m'est parvenue la voix du Fils, disant : Lorsque vous vous êtes repentis de vos péchés et que vous avez témoigné au Père, par le baptême d'eau, que vous êtes disposés à garder mes commandements, et avez reçu le baptême de feu et du Saint-Esprit, et pouvez parler dans une langue nouvelle, oui, dans la langue des anges, et après cela me reniez, il aurait mieux valu pour vous que vous ne m'ayez pas connu.

15 Et j'entendis une voix venant du Père, qui disait : Oui, les paroles de mon Bien-aimé sont vraies et dignes de foi. Celui qui persévère jusqu'à la fin, celui-là sera sauvé.

16 Et maintenant, mes frères bien-aimés, je sais par là que si un homme ne persévère pas jusqu'à la fin à suivre l'exemple du Fils du Dieu vivant, il ne peut être sauvé.

17 C'est pourquoi, faites les choses dont je vous ai dit que j'ai vu que votre Seigneur et votre Rédempteur les ferait ; car c'est pour cela qu'elles m'ont été montrées, afin que vous connaissiez la porte par laquelle vous devez entrer. Car la porte par laquelle vous devez entrer est le repentir et le baptême d'eau ; et ensuite vient le pardon de vos péchés par le feu et par le Saint-Esprit.

18 Et alors, vous êtes sur ce sentier étroit et resserré qui conduit à la vie éternelle ; oui, vous êtes entrés par la porte, vous avez fait selon les commandements du Père et du Fils, et vous avez reçu le Saint-Esprit, qui témoigne du Père et du Fils, jusqu'à accomplir la promesse qu'il a faite, que si vous entriez par le chemin, vous recevriez.

19 Et maintenant, mes frères bien-aimés, je vous demande si tout est fait lorsque vous êtes entrés dans ce sentier étroit et resserré ? Voici, je vous dis que non ; car vous n'êtes arrivés jusque là que par la parole du Christ, avec une foi ferme en lui, vous reposant entièrement sur les mérites de celui qui est puissant à sauver.

20 C'est pourquoi, vous devez marcher résolument, avec constance dans le Christ, ayant une espérance d'une pureté parfaite et l'amour de Dieu et de tous les hommes ; c'est pourquoi, si vous marchez résolument, vous faisant un festin de la parole du Christ, et persévérez jusqu'à la fin, voici, ainsi dit le Père : Vous aurez la vie éternelle.

21 Et maintenant, voici, mes frères bien-aimés, tel est le chemin ; et il n'y a aucun autre chemin ni aucun autre nom donné sous le ciel par lequel l'homme puisse être sauvé dans le royaume de Dieu. Et maintenant, voici, telle est la doctrine du Christ, et la seule et vraie doctrine du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, qui sont un seul Dieu, sans fin. Amen.


2 NÉPHI 32

Les anges parlent par le pouvoir du Saint-Esprit - Les hommes doivent prier et acquérir leur propre connaissance par le Saint-Esprit. Vers 559-545 av. J.-C.

1 ET maintenant, voici, mes frères bien-aimés, je suppose que vous méditez quelque peu dans votre cœur sur ce que vous devez faire après être entrés par le chemin. Mais voici, pourquoi méditez-vous ces choses dans votre cœur ?

2 Ne vous souvenez-vous pas que je vous ai dit que lorsque vous auriez reçu le Saint-Esprit, vous pourriez parler dans la langue des anges ? Or, comment pourriez-vous parler dans la langue des anges, si ce n'est par le Saint-Esprit ?

3 Les anges parlent par le pouvoir du Saint-Esprit : c'est pourquoi, ils disent les paroles du Christ. C'est pour cela que je vous ai dit : Faites-vous un festin des paroles du Christ, car voici, les paroles du Christ vous diront tout ce que vous devez faire.

4 C'est pourquoi, maintenant que j'ai dit ces paroles, si vous ne pouvez les comprendre, c'est parce que vous ne demandez pas et que vous ne frappez pas ; c'est pourquoi, vous n'êtes pas amenés dans la lumière, mais devez périr dans les ténèbres.

5 Car voici, je vous le dis encore : si vous voulez entrer par le chemin et recevoir le Saint-Esprit, il vous montrera tout ce que vous devez faire.

6 Voici, telle est la doctrine du Christ, et il ne sera pas donné davantage de doctrine avant qu'il ne se soit manifesté à vous dans la chair. Et lorsqu'il se manifestera à vous dans la chair, les choses qu'il vous dira, vous vous appliquerez à les faire.

7 Et maintenant, moi, Néphi, je ne puis en dire davantage ; l'Esprit arrête mon discours, et j'en suis réduit à me lamenter à cause de l'incrédulité, et de la méchanceté, et de l'ignorance, et de la roideur de cou des hommes ; car ils ne veulent pas rechercher la connaissance, ni comprendre la grande connaissance, lorsqu'elle leur est donnée avec clarté, d'une manière aussi claire qu'une parole peut l'être.

8 Et maintenant, mes frères bien-aimés, je vois que vous méditez encore dans votre cœur ; et cela me peine de devoir parler à ce sujet. Car si vous écoutiez l'Esprit, qui enseigne à l'homme à prier, vous sauriez que vous devez prier ; car l'esprit malin n'enseigne pas à l'homme à prier, mais lui enseigne qu'il ne doit pas prier.

9 Mais voici, je vous dis que vous devez toujours prier, et ne pas vous relâcher ; que vous ne devez rien faire pour le Seigneur sans tout d'abord prier le Père, au nom du Christ, qu'il consacre votre œuvre à vous-mêmes, afin que votre œuvre soit pour le bien-être de votre âme.


2 NÉPHI 33

Les paroles de Néphi sont vraies - Elles témoignent du Christ - Ceux qui croient au Christ croiront aux paroles de Néphi - Celles-ci seront un témoin devant la barre du jugement. Vers 559-545 av. J.-C.

1 ET maintenant, moi, Néphi, je ne peux écrire toutes les choses qui étaient enseignées parmi mon peuple ; et je ne suis pas non plus puissant à écrire comme je le suis à parler ; car, lorsqu'un homme parle par le pouvoir du Saint-Esprit, le pouvoir du Saint-Esprit porte ses paroles dans le cœur des enfants des hommes.

2 Mais voici, il y en a beaucoup qui s'endurcissent le cœur contre l'Esprit-Saint, de sorte qu'il n'a pas de place en eux ; c'est pourquoi, ils rejettent beaucoup de choses qui sont écrites et les considèrent comme des choses sans valeur.

3 Mais moi, Néphi, j'ai écrit ce que j'ai écrit, et j'estime que cela a une grande valeur, et spécialement pour mon peuple. Car je prie continuellement pour lui le jour, et mes yeux mouillent mon oreiller la nuit à cause de lui ; et j'implore mon Dieu avec foi, et je sais qu'il entendra mon cri.

4 Et je sais que le Seigneur Dieu consacrera mes prières pour le profit de mon peuple. Et les paroles que j'ai écrites dans la faiblesse seront rendues fortes pour lui, car elles le persuadent de faire le bien, elles lui font connaître ce qui concerne ses pères ; et elles parlent de Jésus et le persuadent de croire en lui et de persévérer jusqu'à la fin, ce qui est la vie éternelle.

5 Et elles parlent durement contre le péché, selon la clarté de la vérité ; c'est pourquoi, nul homme ne se mettra en colère à cause des paroles que j'ai écrites, à moins qu'il ne soit de l'esprit du diable.

6 Je mets ma gloire dans la clarté, je mets ma gloire dans la vérité, je mets ma gloire en mon Jésus, car il a racheté mon âme de l'enfer.

7 J'ai de la charité pour mon peuple et une grande foi dans le Christ, que je rencontrerai beaucoup d'âmes sans tache à son siège du jugement.

8 J'ai de la charité pour le Juif : je dis Juif, parce que j'entends par là ceux d'où je suis venu.

9 J'ai aussi de la charité pour les Gentils. Mais voici, je ne puis espérer pour aucun de ceux-ci, s'ils ne se réconcilient pas avec le Christ, et n'entrent pas par la porte étroite, et ne marchent pas sur le sentier resserré qui conduit à la vie, et ne continuent pas sur le sentier jusqu'à la fin du jour de l'épreuve.

10 Et maintenant, mes frères bien-aimés, et toi aussi, Juif, et vous toutes, extrémités de la terre, écoutez ces paroles et croyez au Christ ; et si vous ne croyez pas en ces paroles, croyez au Christ. Et si vous croyez au Christ, vous croirez en ces paroles, car elles sont les paroles du Christ, et il me les a données ; et elles enseignent à tous les hommes qu'ils doivent faire le bien.

11 Et si elles ne sont pas les paroles du Christ, jugez-en : car le Christ vous montrera au dernier jour, avec puissance et une grande gloire, qu'elles sont ses paroles ; et nous nous tiendrons, vous et moi, face à face devant sa barre, et vous saurez que j'ai reçu de lui le commandement d'écrire ces choses malgré ma faiblesse.

12 Et je prie le Père, au nom du Christ, que beaucoup d'entre nous, sinon tous, soient sauvés dans son royaume en ce grand et dernier jour.

13 Et maintenant, mes frères bien-aimés, tous ceux qui sont de la maison d'Israël, et vous toutes, extrémités de la terre, je vous parle comme la voix de quelqu'un qui crie de la poussière : Adieu jusqu'à ce que ce grand jour vienne.

14 Et vous qui ne voulez pas prendre part à la bonté de Dieu, et respecter les paroles des Juifs, et aussi mes paroles, et les paroles qui sortiront de la bouche de l'Agneau de Dieu, voici, je vous dis un adieu éternel, car ces paroles vous condamneront au dernier jour.

15 Car ce que je scelle sur la terre sera mis à charge contre vous à la barre du jugement ; car c'est ce que le Seigneur m'a commandé, et je dois obéir. Amen. 
 

 

 

LIVRE DE JACOB

FRÈRE DE NÉPHI

 

 01 I 02 I 03 I 04 I 05 I 06 I 07 I


Paroles de sa prédication à ses frères. Il confond un homme qui cherche à renverser la doctrine du Christ. Quelques mots concernant l'histoire du peuple de Néphi.


IJACOB 1

Jacob et Joseph cherchent à persuader les hommes de croire au Christ et de garder ses commandements - Mort de Néphi - La méchanceté règne chez les Néphites. Vers 544-421 av. J.-C.

1 CAR voici, il arriva que cinquante-cinq ans étaient passés depuis le moment où Léhi avait quitté Jérusalem ; c'est pourquoi, Néphi me donna, à moi, Jacob, un commandement concernant les petites plaques sur lesquelles ces choses sont gravées.

2 Et il me donna, à moi, Jacob, le commandement d'écrire sur ces plaques quelques-unes des choses que je considérais comme extrêmement précieuses ; que je ne devais toucher que légèrement à l'histoire de ce peuple qui est appelé le peuple de Néphi.

3 Car il dit que l'histoire de son peuple serait gravée sur ses autres plaques, et que je devais préserver ces plaques-ci et les transmettre à ma postérité, de génération en génération.

4 Et que s'il y avait une prédication qui était sacrée, ou une révélation qui était grande, ou de la prophétie, je devais en graver les points principaux sur ces plaques, et les traiter le plus possible, à cause du Christ, et à cause de notre peuple.

5 Car, à cause de la foi et d'un vif désir, il nous avait véritablement été manifesté ce qui arriverait à notre peuple.

6 Et nous avions aussi beaucoup de révélations et l'esprit pour prophétiser en abondance, c'est pourquoi, nous avions connaissance du Christ et de son royaume qui devaient venir.

7 C'est pourquoi, nous travaillions diligemment parmi notre peuple, afin de le persuader de venir au Christ et de prendre part à la bonté de Dieu, afin qu'il pût entrer dans son repos, de peur que, d'une manière ou d'une autre, Dieu ne jurât, dans sa colère, qu'il n'entrerait pas, comme lors de la provocation, le jour de la tentation, pendant que les enfants d'Israël étaient dans le désert.

8 C'est pourquoi, nous voudrions de tout cœur pouvoir persuader tous les hommes de ne pas se rebeller contre Dieu, pour le provoquer à la colère, mais que tous les hommes croient au Christ, et réfléchissent à sa mort, et souffrent sa croix, et portent la honte du monde ; c'est pourquoi, moi, Jacob, je prends sur moi d'exécuter le commandement de mon frère Néphi. 

9 Or, Néphi commençait à être vieux, et il vit qu'il allait bientôt mourir ; c'est pourquoi, il oignit un homme pour qu'il fût maintenant roi et gouverneur de son peuple, selon les règnes des rois.

10 Le peuple ayant aimé extrêmement Néphi, car celui-ci avait été un grand protecteur pour lui, avait manié l'épée de Laban pour le défendre et avait travaillé toute sa vie à son bien-être,

11 C'est pourquoi, le peuple désirait garder le souvenir de son nom. Et quiconque régnait à sa place était appelé par le peuple deuxième Néphi, troisième Néphi, et ainsi de suite, selon le règne des différents rois ; et c'est ainsi qu'ils étaient appelés par le peuple, quel que fût leur nom.

12 Et il arriva que Néphi mourut.

13 Or, ceux qui n'étaient pas Lamanites étaient Néphites ; néanmoins, ils étaient appelés Néphites, Jacobites, Joséphites, Zoramites, Lamanites, Lémuélites et Ismaélites.

14 Mais moi, Jacob, je ne les distinguerai dorénavant plus par ces noms, mais j'appellerai Lamanites ceux qui cherchent à détruire le peuple de Néphi, et ceux qui sont amicaux envers Néphi, je les appellerai Néphites, ou peuple de Néphi, selon les règnes des rois.

15 Et alors, il arriva que le peuple de Néphi, sous le règne du deuxième roi, commença à s'endurcir dans son cœur et à se livrer quelque peu à des pratiques mauvaises, semblables à celles de David autrefois, qui désirait beaucoup d'épouses et de concubines, et aussi de Salomon, son fils.

16 Oui, et il commença aussi à rechercher beaucoup d'or et d'argent, et commença à être quelque peu enflé dans l'orgueil.

17 C'est pourquoi moi, Jacob, je lui donnai ces paroles, tandis que je l'instruisais dans le temple, ayant tout d'abord obtenu mon mandat du Seigneur.

18 Car moi, Jacob, et mon frère Joseph, avions été consacrés prêtres et instructeurs de ce peuple par la main de Néphi.

19 Et nous magnifiâmes notre ministère pour le Seigneur, assumant la responsabilité, répondant des péchés du peuple sur notre propre tête, si nous ne lui enseignions pas la parole de Dieu en toute diligence ; c'est pourquoi, en travaillant de toutes nos forces, son sang ne viendrait pas sur nos vêtements ; sinon son sang viendrait sur nos vêtements, et nous ne serions pas trouvés sans tache au dernier jour.

 

 

JACOB 2

Jacob dénonce l'amour de la richesse, l'orgueil et l'impudicité - Les hommes peuvent rechercher la richesse, si c'est pour aider leurs semblables - Jacob condamne la pratique non autorisée du mariage plural - Le Seigneur fait ses délices de la chasteté des femmes. Vers 544-421 av. J.-C.

1 PAROLES que Jacob, frère de Néphi, dit au peuple de Néphi après la mort de Néphi :

2 Et maintenant, mes frères bien-aimés, moi, Jacob, selon la responsabilité que j'ai vis-à-vis de Dieu de magnifier mon ministère avec sérieux, et afin de débarrasser mes vêtements de vos péchés, je monte aujourd'hui dans le temple afin de vous annoncer la parole de Dieu.

3 Et vous savez vous-mêmes que jusqu'à présent j'ai été diligent dans l'office de mon appel ; mais je suis aujourd'hui accablé d'un désir et d'une inquiétude beaucoup plus grands pour le bien-être de votre âme que je ne l'ai été jusqu'à présent.

4 Car voici, jusqu'à maintenant, vous avez été obéissants à la parole du Seigneur que je vous ai donnée.

5 Mais voici, écoutez-moi, et sachez qu'avec l'aide du Créateur Tout-Puissant du ciel et de la terre, je peux vous dire vos pensées, je peux vous dire que vous commencez à vous livrer au péché, lequel péché m'apparaît, à moi, comme très abominable, oui, et abominable à Dieu.

6 Oui, cela peine mon âme, et me fait reculer de honte en la présence de mon Créateur, de devoir vous témoigner de la méchanceté de votre cœur.

7 Et cela me peine aussi de devoir user de tant de hardiesse de langage à votre sujet, devant vos femmes et vos enfants, dont beaucoup ont des sentiments extrêmement tendres, et chastes, et délicats devant Dieu, chose qui est agréable à Dieu ;

8 et je suppose qu'ils sont montés ici pour entendre la parole agréable de Dieu, oui, la parole qui guérit l'âme blessée.

9 C'est pourquoi, cela pèse sur mon âme d'être contraint, à cause du commandement strict que j'ai reçu de Dieu, de vous avertir selon vos crimes, d'agrandir les blessures de ceux qui sont déjà blessés, au lieu de consoler et de guérir leurs blessures ; et ceux qui n'ont pas été blessés, au lieu de se faire un festin de la parole agréable de Dieu, se voient placer des poignards pour leur percer l'âme et blesser leur esprit délicat.

10 Mais malgré la grandeur de la tâche, je dois faire selon les commandements stricts de Dieu, et vous parler de votre méchanceté et de vos abominations, en la présence de ceux qui ont le cœur pur, et de ceux qui ont le cœur brisé, et sous le regard de l'œil perçant du Dieu Tout-Puissant.

11 C'est pourquoi, je dois vous dire la vérité selon la clarté de la parole de Dieu. Car voici, comme j'interrogeais le Seigneur, ainsi me vint la parole, disant : Jacob, monte demain dans le temple, et annonce à ce peuple la parole que je te donnerai.

12 Et maintenant, voici, mes frères, ceci est la parole que je vous annonce, que beaucoup d'entre vous ont commencé à rechercher l'or, et l'argent, et toutes sortes de minerais précieux dont ce pays, qui est une terre de promission pour vous et pour votre postérité, abonde en très grande quantité.

13 Et la main de la providence a souri très agréablement sur vous, de sorte que vous avez obtenu beaucoup de richesses ; et parce que vous êtes quelques-uns à avoir obtenu plus abondamment que vos frères, vous êtes enflés dans l'orgueil de votre cœur, et portez le cou roide et la tête haute à cause de la somptuosité de vos habits, et persécutez vos frères parce que vous pensez que vous êtes meilleurs qu'eux.

14 Et maintenant, mes frères, pensez-vous que Dieu vous justifie en cette chose ? Voici, je vous dis : non. Mais il vous condamne, et si vous persistez en ces choses, ses jugements vont tomber rapidement sur vous.

15 Oh ! s'il pouvait vous montrer qu'il peut vous percer, et que d'un seul regard de son œil il peut vous frapper jusqu'à vous faire tomber dans la poussière !

16 Oh ! s'il pouvait vous débarrasser de cette iniquité et de cette abomination ! Et, oh ! si vous pouviez écouter la parole de ses commandements, et ne pas laisser cet orgueil de votre cœur détruire votre âme !

17 Pensez à vos frères comme à vous-mêmes, et soyez amicaux envers tous et généreux de vos biens, afin qu'ils soient riches comme vous.

18 Mais avant de rechercher la richesse, recherchez le royaume de Dieu.

19 Et lorsque vous aurez obtenu l'espérance dans le Christ, vous obtiendrez la richesse, si vous la recherchez ; et vous la rechercherez dans l'intention de faire le bien : pour vêtir les nus, et pour nourrir les affamés, et pour délivrer les captifs, et pour apporter du soulagement aux malades et aux affligés.

20 Et maintenant, mes frères, je vous ai parlé de l'orgueil ; et vous qui avez affligé votre prochain, et l'avez persécuté parce que vous étiez orgueilleux dans votre cœur des choses que Dieu vous a données, qu'en dites-vous ?

21 Ne pensez-vous pas que de telles choses sont abominables pour celui qui a créé toute chair ? Un être est aussi précieux à ses yeux que l'autre. Et toute chair vient de la poussière ; et c'est dans un but identique qu'il les a créés, pour qu'ils gardent ses commandements et le glorifient à jamais.

22 Et maintenant, je finis de vous parler de l'orgueil. Et si je ne devais pas vous parler d'un crime plus répugnant, mon cœur se réjouirait extrêmement à cause de vous.

23 Mais la parole de Dieu pèse sur moi, à cause des crimes plus répugnants que vous commettez. Car voici, ainsi dit le Seigneur : Ce peuple commence à devenir fort dans l'iniquité ; il ne comprend pas les Écritures, car il cherche à s'excuser de se livrer à la fornication, à cause des choses qui ont été écrites concernant David et Salomon, son fils.

24 Voici, David et Salomon avaient, en vérité, beaucoup d'épouses et de concubines, ce qui était abominable devant moi, dit le Seigneur.

25 C'est pourquoi, ainsi dit le Seigneur : J'ai conduit ce peuple hors du pays de Jérusalem par la puissance de mon bras, afin de me susciter une branche juste du fruit des reins de Joseph.

26 C'est pourquoi, moi, le Seigneur Dieu, je ne souffrirai pas que ce peuple fasse comme ceux d'autrefois.

27 C'est pourquoi, mes frères, entendez-moi, et écoutez la parole du Seigneur : car aucun homme parmi vous n'aura plus d'une épouse ; et de concubines il n'en aura aucune ;

28 car moi, le Seigneur Dieu, je fais mes délices de la chasteté des femmes. Et la fornication est une abomination devant moi ; ainsi dit le Seigneur des armées.

29 C'est pourquoi, ce peuple gardera mes commandements, dit le Seigneur des armées, sinon le pays sera maudit à cause de lui.

30 Car si je veux, dit le Seigneur des armées, me susciter une postérité, je le commanderai à mon peuple ; autrement ils observeront ces choses.

31 Car voici, moi, le Seigneur, j'ai vu la tristesse, et entendu les plaintes des filles de mon peuple au pays de Jérusalem, oui, et dans tous les pays de mon peuple, à cause de la méchanceté et des abominations de leurs maris.

32 Et je ne souffrirai pas, dit le Seigneur des armées, que les cris des belles filles de ce peuple que j'ai conduit hors du pays de Jérusalem, montent jusqu'à moi contre les hommes de mon peuple, dit le Seigneur des armées.

33 Car ils n'emmèneront pas captives les filles de mon peuple à cause de leur tendresse, sans que je n'intervienne contre eux par une terrible malédiction, jusqu'à la destruction ; car ils ne commettront pas de fornication, comme ceux d'autrefois, dit le Seigneur des armées.

34 Et maintenant, voici, mes frères, vous savez que ces commandements ont été donnés à notre père, Léhi ; c'est pourquoi vous les connaissiez déjà, et vous êtes tombés sous une grande condamnation, car vous avez fait ce que vous n'auriez pas dû faire.

35 Voici, vous avez commis de plus grandes iniquités que les Lamanites, nos frères. Vous avez brisé le cœur de vos tendres épouses et perdu la confiance de vos enfants, à cause de votre mauvais exemple devant eux ; et les sanglots de leur cœur montent à Dieu contre vous. Et à cause de la rigueur de la parole de Dieu qui descend contre vous, beaucoup de cœurs sont morts, percés de blessures profondes.

 

 

JACOB 3

Ceux qui ont le cœur pur reçoivent la parole agréable de Dieu - La justice des Lamanites dépasse celle des Néphites - Jacob met en garde contre la fornication, la lasciveté et tous les péchés. Vers 544-421 av. J.-C.

1 MAIS voici, moi, Jacob, je voudrais vous parler, à vous qui avez le cœur pur. Regardez vers Dieu avec fermeté d'esprit et priez-le avec une foi extrême, et il vous consolera dans vos afflictions, et il plaidera votre cause et fera descendre la justice sur ceux qui cherchent votre destruction.

2 Ô vous tous qui avez le cœur pur, levez la tête, et recevez la parole agréable de Dieu, et faites-vous un festin de son amour ; car vous le pouvez à jamais, si votre esprit est ferme.

3 Mais malheur, malheur à vous qui n'avez pas le cœur pur, qui êtes souillés en ce jour devant Dieu, car si vous ne vous repentez pas, le pays est maudit à cause de vous ; et les Lamanites, qui ne sont pas souillés comme vous - néanmoins ils sont maudits d'une terrible malédiction - vous flagelleront jusqu'à la destruction.

4 Et le temps vient rapidement où, à moins que vous ne vous repentiez, ils posséderont le pays de votre héritage, et le Seigneur Dieu emmènera du milieu de vous ceux qui sont justes.

5 Voici, les Lamanites, vos frères, que vous haïssez à cause de leur souillure et de la malédiction qui est tombée sur leur peau, sont plus justes que vous, car ils n'ont pas oublié le commandement du Seigneur qui fut donné à notre père, qu'ils ne devaient avoir qu'une seule épouse, et que de concubines ils ne devaient en avoir aucune, et qu'il ne devait pas se commettre de fornication parmi eux.

6 Et maintenant, ce commandement, ils s'appliquent à le garder ; c'est pourquoi, à cause de cette application à garder ce commandement, le Seigneur Dieu ne les détruira pas, mais sera miséricordieux envers eux ; et un jour ils deviendront un peuple béni.

7 Voici, leurs maris aiment leurs épouses, et leurs épouses aiment leurs maris ; et leurs maris et leurs épouses aiment leurs enfants ; et leur incrédulité et leur haine envers vous viennent de l'iniquité de leurs pères ; c'est pourquoi, à quel point êtes-vous meilleurs qu'eux aux yeux de votre grand Créateur ?

8 Ô mes frères, je crains que, si vous ne vous repentez pas de vos péchés, leur peau ne soit plus blanche que la vôtre lorsque vous serez amenés avec eux devant le trône de Dieu.

9 C'est pourquoi, je vous donne le commandement, qui est la parole de Dieu, de ne plus les insulter à cause de la couleur sombre de leur peau ; et vous ne les insulterez plus non plus à cause de leur souillure, mais vous vous souviendrez de votre propre souillure, et vous vous souviendrez que leur souillure vient de leurs pères.

10 C'est pourquoi, vous vous souviendrez de vos enfants, de la manière dont vous avez peiné leur cœur à cause de l'exemple que vous leur avez donné ; et aussi, souvenez-vous qu'à cause de votre souillure vous pouvez amener vos enfants à la destruction, et que leurs péchés seront accumulés sur votre tête au dernier jour.

11 Ô mes frères, écoutez mes paroles, donnez l'essor aux facultés de votre âme, secouez-vous afin de vous éveiller du sommeil de la mort, et dégagez-vous des souffrances de l'enfer afin de ne pas devenir des anges du diable, pour être précipités dans l'étang de feu et de soufre qui est la seconde mort.

12 Et alors, moi, Jacob, je dis encore beaucoup de choses au peuple de Néphi, le mettant en garde contre la fornication et la lasciveté et contre toute espèce de péché, lui en expliquant les affreuses conséquences.

13 Et la centième partie des actions de ce peuple, lequel commençait maintenant à être nombreux, ne peut être écrite sur ces plaques ; mais beaucoup de ses actions sont écrites sur les grandes plaques, et ses guerres, et ses querelles, et le règne de ses rois.

14 Ces plaques sont appelées les plaques de Jacob, et elles ont été faites de la main de Néphi. Et je finis de dire ces paroles.

 

 

JACOB 4

Tous les prophètes ont adoré le Père au nom du Christ - Le sacrifice d'Isaac par Abraham est une similitude de Dieu et de son Fils unique - Les hommes doivent se réconcilier avec Dieu par le moyen de l'expiation - Les Juifs rejetteront la pierre de fondation. Vers 544-421 av. J.-C.

1 OR, voici, il arriva que moi, Jacob, ayant beaucoup servi mon peuple par la parole (et je ne peux écrire qu'un peu de mes paroles, à cause de la difficulté de graver nos paroles sur des plaques), et nous savons que les choses que nous écrivons sur des plaques vont rester ;

2 mais tout ce que nous écrivons sur autre chose que des plaques va périr et disparaître ; mais nous pouvons écrire sur des plaques un petit nombre de mots, qui donneront, dans une faible mesure, à nos enfants, et aussi à nos frères bien-aimés, de la connaissance à notre sujet, ou au sujet de leurs pères -

3 Or, de cela nous nous réjouissons ; et nous travaillons diligemment à graver ces paroles sur des plaques, espérant que nos frères bien-aimés et nos enfants les recevront le cœur reconnaissant, et les étudieront afin d'apprendre avec joie et non avec tristesse, ni avec mépris, ce qui concerne leurs premiers parents.

4 Car c'est dans ce but que nous avons écrit ces choses, afin qu'ils sachent que nous avions connaissance du Christ et que nous avions l'espérance de sa gloire bien des centaines d'années avant sa venue ; et non seulement nous avions nous-mêmes l'espérance de sa gloire, mais aussi tous les saints prophètes qui ont été avant nous.

5 Voici, ils ont cru au Christ et ont adoré le Père en son nom, et nous aussi, nous adorons le Père en son nom. Et c'est dans ce but que nous gardons la loi de Moïse, celle-ci tournant notre âme vers lui ; et à cause de cela, elle est sanctifiée pour nous à justice, tout comme il fut compté comme justice à Abraham dans le désert d'avoir été obéissant aux commandements de Dieu en offrant son fils Isaac, ce qui est une similitude de Dieu et de son Fils unique.

6 C'est pourquoi, nous sondons les prophètes, et nous avons beaucoup de révélations et l'esprit de prophétie ; et ayant tous ces témoignages, nous obtenons l'espérance, et notre foi devient inébranlable, de sorte que nous pouvons, en vérité, commander au nom de Jésus, et les arbres mêmes nous obéissent, ou les montagnes, ou les vagues de la mer.

7 Néanmoins, le Seigneur Dieu nous montre notre faiblesse, afin que nous sachions que c'est par sa grâce et sa grande condescendance envers les enfants des hommes que nous avons le pouvoir de faire ces choses.

8 Voici, grandes et merveilleuses sont les œuvres du Seigneur. Comme elles sont insondables, les profondeurs de ses mystères, et il est impossible que l'homme découvre toutes ses voies. Et nul n'a connaissance de ses voies, si cela ne lui est révélé ; c'est pourquoi, frères, ne méprisez pas les révélations de Dieu.

9 Car voici, c'est par le pouvoir de sa parole que l'homme est venu sur la surface de la terre, laquelle terre a été créée par le pouvoir de sa parole. C'est pourquoi, si Dieu a été capable de parler et que le monde fut, et de parler et que l'homme fut créé, oh alors, pourquoi ne serait-il pas capable de commander, selon sa volonté et son bon plaisir, à la terre ou à l'œuvre de ses mains qui se trouve à sa surface ?

10 C'est pourquoi, frères, ne cherchez pas à conseiller le Seigneur, mais à prendre conseil auprès de lui. Car voici, vous savez vous-mêmes qu'il gouverne toutes ses œuvres avec sagesse, et avec justice, et avec une grande miséricorde.

11 C'est pourquoi, frères bien-aimés, réconciliez-vous avec lui par l'expiation du Christ, son Fils unique, et vous pourrez obtenir une résurrection, selon le pouvoir de la résurrection qui est dans le Christ, et être présentés à Dieu comme les prémices du Christ, ayant la foi et ayant obtenu une bonne espérance de gloire en lui avant qu'il ne se manifeste dans la chair.

12 Et maintenant, bien-aimés, ne vous étonnez pas que je vous dise ces choses ; car pourquoi ne pas parler de l'expiation du Christ et parvenir à une connaissance parfaite de lui, de manière à parvenir à la connaissance d'une résurrection et du monde à venir ?

13 Voici, mes frères, celui qui prophétise, qu'il prophétise de façon que les hommes le comprennent ; car l'Esprit dit la vérité et ne ment pas. C'est pourquoi, il parle des choses telles qu'elles sont réellement, et des choses telles qu'elles seront réellement ; c'est pourquoi, ces choses nous sont manifestées clairement pour le salut de notre âme. Mais voici, nous ne sommes pas seuls témoins de ces choses ; car Dieu l'a dit aussi aux prophètes d'autrefois.

14 Mais voici, les Juifs étaient un peuple au cou roide ; et ils méprisaient les paroles claires, et tuaient les prophètes, et recherchaient les choses qu'ils ne pouvaient pas comprendre. C'est pourquoi, à cause de leur aveuglement, aveuglement qui venait de ce qu'ils regardaient au-delà du point marqué, ils devaient nécessairement tomber ; car Dieu leur a enlevé sa clarté et leur a donné beaucoup de choses qu'ils ne peuvent pas comprendre, parce qu'ils l'ont désiré. Et parce qu'ils l'ont désiré, Dieu l'a fait afin qu'ils trébuchent.

15 Et maintenant, moi, Jacob, je suis poussé par l'Esprit à prophétiser ; car je vois, par l'inspiration de l'Esprit qui est en moi, que, parce qu'ils trébuchent, les Juifs rejetteront la pierre sur laquelle ils auraient pu bâtir et avoir une fondation sûre.

16 Mais voici, selon les Écritures, cette pierre deviendra la grande, et la dernière, et la seule fondation sûre sur laquelle les Juifs peuvent bâtir.

17 Et maintenant, mes bien-aimés, comment est-il possible que ceux-ci, après avoir rejeté la fondation sûre, puissent jamais bâtir sur elle, afin qu'elle devienne la principale de leur angle ?

18 Voici, mes frères bien-aimés, je vais vous dévoiler ce mystère, si je ne suis pas, d'une manière ou d'une autre, ébranlé dans ma fermeté dans l'Esprit et ne trébuche à cause de mon excès d'inquiétude pour vous.

 

 

JACOB 5

Jacob cite Zénos à propos de l'allégorie de l'olivier franc et de l'olivier sauvage - Ils sont une similitude d'Israël et des Gentils - Préfiguration de la dispersion et du rassemblement d'Israël - Allusions aux Néphites et aux Lamanites, et à toute la maison d'Israël - Les Gentils seront greffés sur Israël - Finalement la vigne sera brûlée. Vers 544-421 av. J.-C.

1 VOICI, mes frères, ne vous souvenez-vous pas avoir lu les paroles que le prophète Zénos adressa à la maison d'Israël, disant :

2 Écoute, ô maison d'Israël, et entends ces paroles de moi qui suis prophète du Seigneur.

3 Car voici, ainsi dit le Seigneur, je vais te comparer, ô maison d'Israël, à un olivier franc qu'un homme prit et nourrit dans sa vigne ; et il poussa, et vieillit, et commença à dépérir.

4 Et il arriva que le maître de la vigne sortit, et il vit que son olivier commençait à dépérir ; et il dit : Je vais le tailler, et le bêcher alentour, et le nourrir, afin que peut-être il donne de jeunes et tendres branches, et qu'il ne périsse pas.

5 Et il arriva qu'il le tailla, et le bêcha alentour, et le nourrit, selon sa parole.

6 Et il arriva qu'après de nombreux jours, il commença à donner de jeunes et tendres branches ; mais voici, son sommet principal commença à périr.

7 Et il arriva que le maître de la vigne le vit, et il dit à son serviteur : Cela me peine de perdre cet arbre ; c'est pourquoi, va couper les branches d'un olivier sauvage et apporte-les moi ici ; et nous couperons ces branches principales qui commencent à se dessécher, et nous les jetterons au feu, afin qu'elles soient brûlées.

8 Et voici, dit le Seigneur de la vigne, j'enlève beaucoup de ces jeunes et tendres branches, et je vais les greffer là où je le veux ; et cela n'a pas d'importance que la racine de cet arbre périsse, si je peux m'en conserver le fruit ; c'est pourquoi je vais prendre ces jeunes et tendres branches, et je vais les greffer là où je le veux.

9 Prends les branches de l'olivier sauvage, et greffe-les à leur place ; et celles que j'ai coupées, je vais les jeter au feu et les brûler afin qu'elles n'encombrent pas le sol de ma vigne.

10 Et il arriva que le serviteur du Seigneur de la vigne fit selon la parole du Seigneur de la vigne, et greffa les branches de l'olivier sauvage.

11 Et le Seigneur de la vigne le fit bêcher alentour, et tailler, et nourrir, disant à son serviteur : Cela me peine de perdre cet arbre ; c'est pourquoi, c'est afin de pouvoir peut-être en conserver les racines pour qu'elles ne périssent pas, afin de pouvoir me les conserver, que j'ai fait cela.

12 C'est pourquoi, va, veille sur l'arbre, et nourris-le selon mes paroles.

13 Et celles-ci, je les placerai dans la partie la plus basse de ma vigne, là où je le veux, peu t'importe ; et je le fais afin de me conserver les branches naturelles de l'arbre ; et aussi afin de m'en amasser du fruit en vue de la saison ; car il me peine de perdre cet arbre et son fruit.

14 Et il arriva que le Seigneur de la vigne alla cacher les branches naturelles de l'olivier franc dans les parties les plus basses de la vigne, les unes dans l'une et les autres dans l'autre, selon sa volonté et son bon plaisir.

15 Et il arriva que beaucoup de temps passa, et le Seigneur de la vigne dit à son serviteur : Viens, descendons dans la vigne afin de travailler dans la vigne.

16 Et il arriva que le Seigneur de la vigne, et aussi le serviteur, descendirent travailler dans la vigne. Et il arriva que le serviteur dit à son maître : Voici, regarde ici ; vois l'arbre.

17 Et il arriva que le Seigneur de la vigne regarda et vit l'arbre sur lequel avaient été greffées les branches de l'olivier sauvage ; et il avait poussé des rejetons et commencé à porter du fruit. Et il vit qu'il était bon ; et le fruit en était semblable au fruit naturel.

18 Et il dit au serviteur : Voici, les branches de l'olivier sauvage se sont saisies de l'humidité de sa racine, de sorte que sa racine a produit beaucoup de force ; et, à cause de la grande force de sa racine, les branches sauvages ont donné du fruit franc. Or, si nous n'avions pas greffé ces branches, l'arbre aurait péri. Et maintenant, voici, j'amasserai beaucoup du fruit que l'arbre a donné ; et je m'en amasserai le fruit en vue de la saison.

19 Et il arriva que le Seigneur de la vigne dit au serviteur : Viens, allons dans la partie la plus basse de la vigne, et voyons si les branches naturelles de l'arbre n'ont pas donné beaucoup de fruits aussi, afin que je puisse m'en amasser du fruit en vue de la saison.

20 Et il arriva qu'ils allèrent là où le maître avait caché les branches naturelles de l'arbre, et il dit au serviteur : Vois celles-ci ; et il vit la première, qu'elle avait donné beaucoup de fruits ; et il vit aussi qu'ils étaient bons. Et il dit au serviteur : Prends-en du fruit, et amasse-le en vue de la saison, afin que je puisse me le conserver ; car voici, dit-il, je l'ai nourri pendant tout ce temps, et il a donné beaucoup de fruits.

21 Et il arriva que le serviteur dit à son maître : Comment es-tu venu ici planter cet arbre, ou cette branche de l'arbre ? Car voici, c'était le coin le plus pauvre de toute la terre de ta vigne.

22 Et le Seigneur de la vigne lui dit : Ne me conseille pas ; je savais que c'était un coin de terre pauvre ; c'est pourquoi je t'ai dit : Je l'ai nourri pendant tout ce temps, et tu vois qu'il a donné beaucoup de fruits.

23 Et il arriva que le Seigneur de la vigne dit à son serviteur : Regarde par ici : voici, j'ai aussi planté une autre branche de l'arbre ; et tu sais que ce coin de terre était pire que le premier. Mais regarde l'arbre. Je l'ai nourri pendant tout ce temps, et il a donné beaucoup de fruits ; c'est pourquoi, récolte-les et amasse-les en vue de la saison, afin que je puisse me les conserver.

24 Et il arriva que le Seigneur de la vigne dit encore à son serviteur : Regarde par ici, et vois encore une autre branche que j'ai plantée ; vois que je l'ai nourrie aussi, et elle a donné des fruits.

25 Et il dit au serviteur : Regarde par ici et vois la dernière. Voici, celle-ci je l'ai plantée dans un bon coin de terre ; et je l'ai nourrie pendant tout ce temps, et il n'y a qu'une partie de l'arbre qui a donné du fruit franc, et l'autre partie de l'arbre a donné du fruit sauvage ; voici, j'ai nourri cet arbre comme les autres.

26 Et il arriva que le Seigneur de la vigne dit au serviteur : Coupe les branches qui n'ont pas donné du bon fruit, et jette-les au feu.

27 Mais voici, le serviteur lui dit : Taillons-le, et bêchons-le alentour, et nourrissons-le encore un peu, afin qu'il te donne peut-être du bon fruit, afin que tu puisses l'amasser en vue de la saison.

28 Et il arriva que le Seigneur de la vigne et le serviteur du Seigneur de la vigne nourrirent tous les fruits de la vigne.

29 Et il arriva que beaucoup de temps s'était passé, et le Seigneur de la vigne dit à son serviteur : Viens, descendons dans la vigne, afin de travailler encore dans la vigne. Car voici, le temps approche, et la fin arrive bientôt ; c'est pourquoi je dois m'amasser du fruit en vue de la saison.

30 Et il arriva que le Seigneur de la vigne et le serviteur descendirent dans la vigne ; et ils arrivèrent à l'arbre dont les branches naturelles avaient été coupées et sur lequel les branches sauvages avaient été greffées ; et voici, toutes sortes de fruits encombraient l'arbre.

31 Et il arriva que le Seigneur de la vigne goûta du fruit de chaque sorte selon son nombre. Et le Seigneur de la vigne dit : Voici, j'ai nourri cet arbre pendant tout ce temps, et je me suis amassé beaucoup de fruits en vue de la saison.

32 Mais voici, cette fois-ci il a donné beaucoup de fruits, et il n'y en a aucun qui soit bon. Et voici, il y a toutes sortes de mauvais fruits ; et ils ne me profitent en rien, malgré tout notre travail ; et maintenant cela me peine de perdre cet arbre.

33 Et le Seigneur de la vigne dit au serviteur : Qu'allons-nous faire à l'arbre, afin que je puisse m'en conserver encore du bon fruit ?

34 Et le serviteur dit à son maître : Voici, parce que tu as greffé les branches de l'olivier sauvage, elles ont nourri les racines, de sorte qu'elles sont vivantes et n'ont pas péri ; c'est pourquoi tu vois qu'elles sont encore bonnes.

35 Et il arriva que le Seigneur de la vigne dit à son serviteur : L'arbre ne m'est d'aucun profit, et ses racines ne me sont d'aucun profit tant qu'il donnera du mauvais fruit.

36 Néanmoins, je sais que les racines sont bonnes, et c'est dans un dessein qui m'est propre que je les ai conservées ; et à cause de leur grande force, elles ont donné jusqu'à présent du bon fruit par les branches sauvages.

37 Mais voici, les branches sauvages ont poussé et l'ont emporté sur les racines ; et, parce que les branches sauvages l'ont emporté sur les racines, il a donné beaucoup de mauvais fruits ; et, parce qu'il a donné tant de mauvais fruits, tu vois qu'il commence à périr ; et il sera bientôt mûr pour être jeté au feu, si nous ne faisons pas quelque chose pour le conserver.

38 Et il arriva que le Seigneur de la vigne dit à son serviteur : Descendons dans les parties les plus basses de la vigne, et voyons si les branches naturelles ont aussi donné du mauvais fruit.

39 Et il arriva qu'ils descendirent dans les parties les plus basses de la vigne. Et il arriva qu'ils virent que le fruit des branches naturelles s'était aussi corrompu ; oui, la première et la seconde et aussi la dernière ; et elles s'étaient toutes corrompues.

40 Et le fruit sauvage de la dernière l'avait emporté sur cette partie de l'arbre qui donnait du bon fruit, de sorte que la branche s'était desséchée et était morte.

41 Et il arriva que le Seigneur de la vigne pleura et dit au serviteur : Qu'aurais-je pu faire de plus pour ma vigne ?

42 Voici, je savais que tout le fruit de la vigne s'était corrompu, à l'exception de celles-ci. Et maintenant, celles-ci, qui ont jadis donné du bon fruit, se sont aussi corrompues ; et maintenant tous les arbres de ma vigne ne sont plus bons qu'à être abattus et jetés au feu.

43 Et vois ce dernier, dont la branche est desséchée, je l'ai planté dans un bon coin de terre ; oui, celui qui était préférable pour moi à toutes les autres parties du pays de ma vigne.

44 Et tu as vu que j'ai aussi abattu ce qui encombrait ce coin de terre, afin de planter cet arbre à sa place.

45 Et tu as vu qu'une partie en a donné du bon fruit, et qu'une partie en a donné du fruit sauvage ; et parce que je n'en ai pas coupé les branches pour les jeter au feu, voici, elles l'ont emporté sur la bonne branche de sorte qu'elle s'est desséchée.

46 Et maintenant, voici, malgré tout le soin que nous avons pris de ma vigne, les arbres s'en sont corrompus, de sorte qu'ils ne donnent pas du bon fruit ; et ceux-ci, j'avais espéré les conserver, m'en amasser du fruit en vue de la saison. Mais, voici, ils sont devenus comme l'olivier sauvage, et ils ne sont plus bons qu'à être abattus et jetés au feu ; et cela me peine de les perdre.

47 Mais qu'aurais-je pu faire de plus dans ma vigne ? Ai-je laissé ma main faiblir, de sorte que je ne l'ai pas nourrie ? Non, je l'ai nourrie, et je l'ai bêchée alentour, et je l'ai taillée, et je l'ai fumée ; et j'ai étendu la main presque toute la journée, et la fin approche. Et cela me peine d'abattre tous les arbres de ma vigne et de les jeter au feu pour les brûler. Qui a bien pu corrompre ma vigne ?

48 Et il arriva que le serviteur dit au maître : N'est-ce pas la hauteur de ta vigne : les branches ne l'ont-elles pas emporté sur les racines, qui sont bonnes ? Et parce que les branches l'ont emporté sur les racines, voici, elles ont poussé plus vite que ne le permettait la force des racines, prenant la force pour elles. Voici, dis-je, n'est-ce pas à cause de cela que les arbres de ta vigne se sont corrompus ?

49 Et il arriva que le Seigneur de la vigne dit au serviteur : Allons, abattons les arbres de la vigne et jetons-les au feu, afin qu'ils n'encombrent plus le sol de ma vigne, car j'ai tout fait. Qu'aurais-je pu faire de plus pour ma vigne ?

50 Mais voici, le serviteur dit au Seigneur de la vigne : Épargne-la encore un peu.

51 Et le Seigneur dit : Oui, je vais l'épargner encore un peu, car cela me peine de perdre les arbres de ma vigne.

52 C'est pourquoi, prenons parmi les branches de ceux-ci que j'ai plantés dans les parties les plus basses de ma vigne, et greffons-les sur l'arbre d'où elles viennent ; et coupons de l'arbre les branches dont le fruit est le plus amer, et greffons à leur place les branches naturelles de l'arbre.

53 Et cela, je vais le faire pour que l'arbre ne périsse pas, afin de pouvoir peut-être m'en conserver les racines pour mon propre dessein.

54 Et voici, les racines des branches naturelles de l'arbre, que j'ai plantées où je le voulais, sont encore vivantes ; c'est pourquoi, afin de me les conserver aussi pour mon dessein, je vais prendre certaines des branches de cet arbre, et je vais les greffer sur elles. Oui, je vais greffer sur elles les branches de leur arbre d'origine, afin de me conserver aussi les racines, afin que, lorsqu'elles seront suffisamment fortes, elles me donnent peut-être du bon fruit, et que je tire encore gloire du fruit de ma vigne.

55 Et il arriva qu'ils prirent de l'arbre naturel, qui était devenu sauvage, et greffèrent sur les arbres naturels, qui étaient aussi devenus sauvages.

56 Et ils prirent aussi des arbres naturels, qui étaient devenus sauvages, et greffèrent sur leur arbre d'origine.

57 Et le Seigneur de la vigne dit au serviteur : Ne coupe pas les branches sauvages des arbres, sauf celles qui sont les plus amères ; et tu y grefferas selon ce que j'ai dit.

58 Et nous allons encore nourrir les arbres de la vigne, et nous allons en tailler les branches ; et nous allons couper des arbres les branches qui sont mûres, qui doivent périr, et les jeter au feu.

59 Et je fais cela, afin que peut-être les racines prennent de la force, parce qu'elles sont bonnes ; et à cause du changement des branches, afin que le bon l'emporte sur le mauvais.

60 Et parce que j'en ai conservé les branches naturelles et les racines, et que j'ai greffé les branches naturelles sur leur arbre d'origine, et ai conservé les racines de leur arbre d'origine, afin que peut-être les arbres de ma vigne donnent encore du bon fruit, et que je me réjouisse encore du fruit de ma vigne, et que peut-être je me réjouisse extrêmement d'avoir conservé les racines et les branches des premiers fruits -

61 C'est pourquoi, va, appelle les serviteurs, afin que nous travaillions diligemment de toutes nos forces dans la vigne, afin que nous préparions le chemin, afin que je puisse produire encore le fruit naturel, fruit naturel qui est bon et plus précieux que tous les autres fruits.

62 C'est pourquoi, allons, travaillons de toutes nos forces cette dernière fois, car voici, la fin approche, et c'est la dernière fois que je taille ma vigne.

63 Greffez les branches ; commencez par les dernières pour qu'elles soient les premières, et que les premières soient les dernières, et creusez alentour des arbres, vieux et jeunes, les premiers et les derniers ; et les derniers et les premiers, afin que tous soient nourris encore une fois pour la dernière fois.

64 C'est pourquoi, creusez-les donc alentour et taillez-les, et fumez-les encore pour la dernière fois, car la fin approche. Et si ces dernières greffes poussent et donnent du fruit naturel, alors vous préparerez la voie pour elles pour qu'elles puissent pousser.

65 Et lorsqu'elles commenceront à pousser, vous élaguerez les branches qui donnent du fruit amer, selon la force des bonnes et leur taille ; et vous n'en élaguerez pas les mauvaises d'un seul coup, de peur que les racines ne soient trop fortes pour la greffe, et que la greffe ne périsse, et que je ne perde les arbres de ma vigne.

66 Car cela me peine de perdre les arbres de ma vigne ; c'est pourquoi, vous élaguerez les mauvaises selon que les bonnes pousseront, afin que la racine et le sommet soient égaux en force, jusqu'à ce que les bonnes l'emportent sur les mauvaises et que les mauvaises soient abattues et jetées au feu, afin qu'elles n'encombrent pas le sol de ma vigne ; et c'est ainsi que je balaierai de ma vigne celles qui sont mauvaises.

67 Et les branches de l'arbre naturel, je les grefferai encore sur l'arbre naturel ;

68 et les branches de l'arbre naturel, je les grefferai sur les branches naturelles de l'arbre ; et ainsi je les remettrai encore ensemble, afin qu'elles donnent le fruit naturel, et elles seront une.

69 Et les mauvaises seront jetées, oui, hors de tout le pays de ma vigne ; car voici, ce n'est que cette fois-ci que je vais tailler ma vigne.

70 Et il arriva que le Seigneur de la vigne envoya son serviteur ; et le serviteur alla faire ce que le Seigneur lui avait commandé, et amena d'autres serviteurs ; et ils étaient peu nombreux.

71 Et le Seigneur de la vigne leur dit : Allez, travaillez de toutes vos forces dans la vigne. Car voici, c'est la dernière fois que je nourris ma vigne ; car la fin est proche, et la saison arrive rapidement ; et si vous travaillez de toutes vos forces avec moi, vous vous réjouirez du fruit que je m'amasserai pour le temps qui va bientôt arriver.

72 Et il arriva que les serviteurs allèrent et travaillèrent de toutes leurs forces ; et le Seigneur de la vigne travailla aussi avec eux ; et ils obéirent en tout aux commandements du Seigneur de la vigne.

73 Et il recommença à y avoir du fruit naturel dans la vigne ; et les branches naturelles commencèrent à grandir et à prospérer à l'extrême ; et les branches sauvages commencèrent à être coupées et à être jetées ; et ils en gardèrent la racine et le sommet égaux, selon leur force.

74 Et c'est ainsi qu'ils travaillèrent en toute diligence, selon les commandements du Seigneur de la vigne, oui, jusqu'à ce que ce qui était mauvais eût été jeté hors de la vigne, et que le Seigneur se fût conservé les arbres, redevenus le fruit naturel ; et ils devinrent comme un seul corps ; et les fruits étaient égaux ; et le Seigneur de la vigne s'était conservé le fruit naturel, qui était extrêmement précieux pour lui depuis le commencement.

75 Et il arriva que lorsque le Seigneur de la vigne vit que son fruit était bon, et que sa vigne n'était plus corrompue, il appela ses serviteurs et leur dit : Voici, c'est la dernière fois que nous avons nourri ma vigne ; et vous voyez que j'ai fait selon ma volonté, et j'ai conservé le fruit naturel, de sorte qu'il est bon, oui, tel qu'il était au commencement. Et bénis êtes-vous, car, parce que vous avez été diligents à travailler avec moi dans ma vigne, et avez gardé mes commandements, et m'avez ramené le fruit naturel, de sorte que ma vigne n'est plus corrompue, et que ce qui est mauvais est jeté, voici, vous aurez de la joie avec moi à cause du fruit de ma vigne.

76 Car voici, je m'amasserai pendant longtemps du fruit de ma vigne, en vue de la saison qui arrive rapidement ; et c'est la dernière fois que j'ai nourri ma vigne, et que je l'ai taillée, et que je l'ai bêchée alentour, et que je l'ai fumée ; c'est pourquoi je vais m'amasser du fruit pendant longtemps, selon ce que j'ai dit.

77 Et lorsque viendra le temps où du mauvais fruit viendra encore dans ma vigne, alors je ferai rassembler le bon et le mauvais ; et le bon, je le conserverai pour moi, et le mauvais, je le jetterai en son lieu propre. Et alors vient la saison et la fin ; et ma vigne, je la ferai brûler par le feu.

 

 

JACOB 6

Le Seigneur recouvrera Israël dans les derniers jours - Le monde sera brûlé par le feu - Les hommes doivent suivre le Christ pour éviter l'étang de feu et de soufre. Vers 544-421 av. J.-C.

1 ET maintenant, voici, mes frères, comme je vous ai dit que je prophétiserais, voici, telle est ma prophétie : que les choses que ce prophète Zénos a dites concernant la maison d'Israël, dans lesquelles il la comparait à un olivier franc, vont assurément arriver.

2 Et le jour où il étendra une seconde fois sa main pour recouvrer son peuple, est le jour, oui, la dernière fois, où les serviteurs du Seigneur iront, avec son pouvoir, nourrir et tailler sa vigne ; et après cela, la fin vient bientôt.

3 Et comme ils sont bénis, ceux qui ont travaillé diligemment dans sa vigne ! Et comme ils sont maudits, ceux qui seront rejetés en leur lieu propre ! Et le monde sera brûlé par le feu.

4 Et comme il est miséricordieux envers nous, notre Dieu, car il se souvient de la maison d'Israël, de sa racine comme de ses branches ; et il leur tend les mains toute la journée ; et ils sont un peuple au cou roide et contredisant ; mais tous ceux qui ne s'endurciront pas le cœur seront sauvés dans le royaume de Dieu.

5 C'est pourquoi, mes frères bien-aimés, je vous adjure solennellement de vous repentir, et de venir d'un cœur pleinement résolu, et de vous attacher à Dieu comme il s'attache à vous. Et tandis que le bras de sa miséricorde est étendu vers vous à la lumière du jour, ne vous endurcissez pas le cœur.

6 Oui, aujourd'hui, si vous voulez entendre sa voix, ne vous endurcissez pas le cœur ; car pourquoi voulez-vous mourir ?

7 Car voici, après avoir été nourris pendant toute la journée par la bonne parole de Dieu, donnerez-vous du mauvais fruit, de sorte que vous devrez être coupés et jetés au feu ?

8 Voici, rejetterez-vous ces paroles ? Rejetterez-vous les paroles des prophètes, et rejetterez-vous toutes les paroles qui ont été dites concernant le Christ, après qu'il y en ait eu tant qui ont parlé à son sujet ? Et nierez-vous la bonne parole du Christ, et le pouvoir de Dieu, et le don du Saint-Esprit, et éteindrez-vous l'Esprit-Saint, et tournerez-vous en dérision le grand plan de rédemption qui a été préparé pour vous ?

9 Ne savez-vous pas que si vous faites ces choses, le pouvoir de la rédemption et de la résurrection qui est dans le Christ vous amènera à vous tenir avec honte et une culpabilité affreuse devant la barre de Dieu ?

10 Et selon le pouvoir de la justice, car la justice ne peut se voir opposer un refus, vous devrez vous en aller dans l'étang de feu et de soufre, dont les flammes ne s'éteignent pas, et dont la fumée monte pour toujours et à jamais, étang de feu et de soufre qui est le tourment sans fin.

11 Oh ! alors, mes frères bien-aimés, repentez-vous, et entrez par la porte étroite, et continuez sur le chemin qui est resserré, jusqu'à ce que vous obteniez la vie éternelle.

12 Oh ! ayez de la sagesse ! Que puis-je dire de plus ?

13 Finalement, je vous dis adieu jusqu'à ce que je vous rencontre devant la barre agréable de Dieu, barre qui frappe les méchants d'une peur et d'une crainte terribles. Amen.

 

 

JACOB 7

Shérem nie le Christ, se querelle avec Jacob, exige un signe et est frappé par Dieu - Tous les prophètes ont parlé du Christ et de son expiation - Les Néphites sont, pendant toute leur vie, un peuple errant, né dans les tribulations et haï par les Lamanites. Vers 544-421 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva, lorsque quelques années furent passées, qu'il vint parmi le peuple de Néphi un homme dont le nom était Shérem.

2 Et il arriva qu'il commença à prêcher parmi le peuple et à lui annoncer qu'il n'y aurait pas de Christ. Et il prêcha beaucoup de choses qui étaient flatteuses pour le peuple ; et il le faisait afin de renverser la doctrine du Christ.

3 Et il travailla diligemment à égarer le cœur du peuple, de sorte qu'il égara beaucoup de cœurs ; et sachant que moi, Jacob, j'avais foi au Christ qui devait venir, il chercha vivement une occasion d'arriver jusqu'à moi.

4 Et il était instruit, de sorte qu'il avait la connaissance parfaite de la langue du peuple ; c'est pourquoi, il pouvait user de beaucoup de flatterie et d'une grande puissance de parole, selon le pouvoir du diable.

5 Et il espérait m'ébranler dans ma foi, malgré les nombreuses révélations et les nombreuses choses que j'avais vues à ce sujet ; car j'avais, en vérité, vu des anges, et ils m'avaient servi. Et j'avais aussi entendu la voix du Seigneur me parler de temps en temps avec ses propres paroles ; c'est pourquoi je ne pouvais être ébranlé.

6 Et il arriva qu'il vint à moi, et voici de quelle façon il me parla : Frère Jacob, j'ai vivement cherché une occasion de te parler ; car j'ai entendu et je sais aussi que tu te déplaces beaucoup, prêchant ce que tu appelles l'Évangile, ou la doctrine du Christ.

7 Et tu as égaré une grande partie de ce peuple, de sorte qu'il pervertit la voie droite de Dieu et ne garde pas la loi de Moïse, qui est la voie droite, et convertit la loi de Moïse en l'adoration d'un être dont tu dis qu'il viendra dans de nombreuses centaines d'années. Et maintenant, voici, moi, Shérem, je te déclare que c'est là un blasphème ; car personne ne connaît rien de tel, car on ne peut connaître les choses à venir. Et c'est de cette façon que Shérem me combattait.

8 Mais voici, le Seigneur Dieu déversa son Esprit dans mon âme, de sorte que je le confondis dans toutes ses paroles.

9 Et je lui dis : Nies-tu le Christ qui va venir ? Et il dit : S'il devait y avoir un Christ, je ne le nierais pas ; mais je sais qu'il n'y a pas de Christ, qu'il n'y en a pas eu et qu'il n'y en aura jamais.

10 Et je lui dis : Crois-tu aux Écritures ? Et il dit : Oui.

11 Et je lui dis : Alors tu ne les comprends pas, car elles témoignent, en vérité, du Christ. Voici, je te dis qu'aucun des prophètes n'a écrit ni prophétisé sans parler de ce Christ.

12 Et ce n'est pas tout : cela m'a été manifesté, car j'ai entendu et vu ; et cela m'a aussi été manifesté par le pouvoir du Saint-Esprit ; c'est pourquoi je sais que si aucune expiation n'était faite, toute l'humanité serait perdue.

13 Et il arriva qu'il me dit : Montre-moi un signe par ce pouvoir du Saint-Esprit grâce auquel tu en sais tant.

14 Et je lui dis : Que suis-je pour tenter Dieu de te montrer un signe de ce que tu sais être vrai ? Pourtant tu le nieras, parce que tu es du diable. Néanmoins, que ce ne soit pas ma volonté qui soit faite ; mais si Dieu te frappe, que ce soit un signe pour toi qu'il a le pouvoir, tant au ciel que sur la terre ; et aussi que le Christ viendra. Et que ta volonté, ô Seigneur, soit faite, et non la mienne.

15 Et il arriva que lorsque moi, Jacob, j'eus dit ces paroles, la puissance du Seigneur vint sur lui, de sorte qu'il tomba par terre. Et il arriva qu'il fut nourri pendant de nombreux jours.

16 Et il arriva qu'il dit au peuple : Rassemblez-vous demain, car je vais mourir ; c'est pourquoi je désire parler au peuple avant de mourir.

17 Et il arriva que, le lendemain, la multitude se rassembla ; et il lui parla clairement et renia les choses qu'il lui avait enseignées, et confessa le Christ, et le pouvoir du Saint-Esprit, et le ministère d'anges.

18 Et il lui dit clairement qu'il avait été trompé par le pouvoir du diable. Et il parla de l'enfer, et de l'éternité, et du châtiment éternel.

19 Et il dit : Je crains d'avoir commis le péché impardonnable, car j'ai menti à Dieu ; car j'ai nié le Christ et dit que je croyais aux Écritures ; et elles témoignent, en vérité, de lui. Et parce que j'ai ainsi menti à Dieu, je crains beaucoup que mon état ne soit affreux ; mais je me confesse à Dieu.

20 Et il arriva que lorsqu'il eut dit ces paroles, il ne put en dire davantage et rendit l'esprit.

21 Et lorsque la multitude eut été témoin de ce qu'il disait ces choses alors qu'il était sur le point de rendre l'esprit, elle fut extrêmement étonnée, de sorte que le pouvoir de Dieu tomba sur elle et qu'elle fut accablée au point de tomber par terre.

22 Or, cela m'était agréable, à moi, Jacob, car je l'avais demandé à mon Père qui était au ciel ; car il avait entendu mon cri et exaucé ma prière.

23 Et il arriva que la paix et l'amour de Dieu furent de nouveau rétablis parmi le peuple ; et il sonda les Écritures et n'écouta plus les paroles de ce méchant homme.

24 Et il arriva que beaucoup de moyens furent imaginés pour ramener les Lamanites et leur rendre la connaissance de la vérité ; mais tout fut vain, car ils mettaient leurs délices dans les guerres et l'effusion de sang, et ils avaient une haine éternelle contre nous, leurs frères. Et ils cherchaient continuellement à nous détruire par la puissance de leurs armes.

25 C'est pourquoi, le peuple de Néphi se fortifia contre eux avec ses armes, et avec toutes ses forces, ayant confiance dans le Dieu et le rocher de son salut ; c'est pourquoi il a été jusqu'à présent vainqueur de ses ennemis.

26 Et il arriva que moi, Jacob, je commençai à être vieux ; et les annales de ce peuple étant tenues sur les autres plaques de Néphi, c'est pourquoi, je termine ces annales-ci, déclarant que j'ai écrit au mieux de ma connaissance, en disant que le temps a passé pour nous, et aussi que notre vie a passé pour nous comme un rêve, nous qui sommes un peuple solitaire et grave, un peuple errant, chassé de Jérusalem, né dans les tribulations, dans un désert, et haï de nos frères, ce qui a causé des guerres et des querelles ; c'est pourquoi notre vie n'a été qu'une longue lamentation.

27 Et moi, Jacob, je vis que je devrais bientôt descendre dans la tombe ; c'est pourquoi je dis à mon fils Énos : Prends ces plaques. Et je lui dis les choses que mon frère Néphi m'avait commandées, et il promit d'obéir à ce qui était commandé. Et je finis mes écrits sur ces plaques-ci, écrits qui ont été peu de chose ; et je dis adieu au lecteur, espérant que beaucoup de mes frères pourront lire mes paroles. Frères, adieu.

 

 

LIVRE D'ÉNOS


Énos prie avec ferveur et obtient le pardon de ses péchés - La voix du Seigneur parvient à son esprit, promettant le salut pour les Lamanites à une époque future - Les Néphites cherchent à ramener les Lamanites - Énos se réjouit de son Rédempteur. Vers 420 av. J.-C.

1 VOICI, il arriva que moi, Énos, sachant que mon père était un juste - car il m'instruisit dans sa langue, et aussi en me corrigeant et en m'avertissant selon le Seigneur - et béni soit le nom de mon Dieu pour cela -

2 et je vais vous parler de la lutte que je soutins devant Dieu, avant de recevoir le pardon de mes péchés.

3 Voici, j'allai chasser des bêtes dans les forêts ; et les paroles que j'avais souvent entendu mon père dire concernant la vie éternelle et la joie des saints pénétraient profondément mon cœur.

4 Et mon âme était affamée ; et je m'agenouillai devant mon Créateur et je l'implorai en une prière et une supplication ferventes pour mon âme ; et je l'implorai toute la journée ; oui, et lorsque vint la nuit, j'élevais toujours très haut la voix, de sorte qu'elle atteignit les cieux.

5 Et une voix me parvint, disant : Énos, tes péchés te sont pardonnés, et tu seras béni.

6 Et moi, Énos, je savais que Dieu ne pouvait mentir ; c'est pourquoi, ma culpabilité était balayée.

7 Et je dis : Seigneur, comment cela se fait-il ?

8 Et il me dit : À cause de ta foi au Christ, que tu n'as encore jamais entendu ni vu. Et beaucoup d'années passeront avant qu'il ne se manifeste dans la chair ; c'est pourquoi, va, ta foi t'a purifié.

9 Or, il arriva que lorsque j'eus entendu ces paroles, je commençai à éprouver du désir pour le bien-être de mes frères, les Néphites ; c'est pourquoi je déversai mon âme tout entière à Dieu pour eux.

10 Et pendant que je luttais ainsi spirituellement, voici, la voix du Seigneur parvint encore à mon esprit, disant : J'interviendrai à l'égard de tes frères selon leur diligence à garder mes commandements. Je leur ai donné cette terre, et c'est une terre sainte ; et je ne la maudis pas, sauf pour cause d'iniquité ; c'est pourquoi j'interviendrai à l'égard de tes frères selon ce que j'ai dit ; et leurs transgressions, je les ferai retomber avec de la tristesse sur leur propre tête.

11 Et lorsque moi, Énos, j'eus entendu ces paroles, ma foi au Seigneur commença à être inébranlable ; et je le priai avec beaucoup de longues luttes pour mes frères, les Lamanites.

12 Et il arriva que lorsque j'eus prié et travaillé en toute diligence, le Seigneur me dit : Je vais t'accorder selon ton désir, à cause de ta foi.

13 Et alors, voici ce que je désirais de lui : que si mon peuple, les Néphites, tombait en transgression et était détruit d'une quelconque manière, et que les Lamanites ne fussent pas détruits, que le Seigneur Dieu préservât des annales de mon peuple, les Néphites ; même si ce devait être par la puissance de son saint bras, qu'elles pussent être apportées un jour futur aux Lamanites, afin qu'ils fussent peut-être amenés au salut :

14 car, en ce moment, nos efforts pour les ramener à la vraie foi étaient vains. Et ils juraient dans leur colère que, si c'était possible, ils nous détruiraient, nos annales et nous, et aussi toutes les traditions de nos pères.

15 C'est pourquoi, sachant que le Seigneur Dieu était capable de préserver nos annales, je l'implorai continuellement, car il m'avait dit : Tout ce que tu demanderas avec foi, croyant que tu le recevras au nom du Christ, tu le recevras.

16 Et j'avais la foi, et j'implorai Dieu pour qu'il préservât les annales ; et il fit alliance avec moi qu'il les apporterait aux Lamanites lorsqu'il le jugerait bon.

17 Et moi, Énos, je sus qu'il en serait selon l'alliance qu'il avait faite ; c'est pourquoi mon âme s'apaisa.

18 Et le Seigneur me dit : Tes pères ont aussi requis cela de moi ; et il leur sera fait selon leur foi, car leur foi était semblable à la tienne.

19 Et alors il arriva que moi, Énos, j'allai parmi le peuple de Néphi, prophétisant concernant les choses à venir et témoignant des choses que j'avais entendues et vues.

20 Et je rends témoignage que le peuple de Néphi chercha diligemment à ramener les Lamanites à la vraie foi en Dieu. Mais nos efforts furent vains ; leur haine était irréductible, et ils étaient conduits par leur nature mauvaise, de sorte qu'ils devinrent sauvages, et féroces, et un peuple sanguinaire, plein d'idolâtrie et de souillure, se nourrissant de bêtes de proie, demeurant sous des tentes, et errant çà et là dans le désert avec une courte ceinture de peau autour des reins et la tête rasée ; et leur adresse était dans l'arc, et dans le cimeterre, et la hache. Et beaucoup d'entre eux ne mangeaient que de la viande crue ; et ils cherchaient continuellement à nous détruire.

21 Et il arriva que le peuple de Néphi laboura la terre, et cultiva toutes sortes de grains, et de fruits, et éleva de nombreux troupeaux, et des troupeaux de toutes sortes de bétail de toute espèce, et des chèvres, et des chèvres sauvages, et aussi beaucoup de chevaux.

22 Et il y avait un nombre extrêmement grand de prophètes parmi nous. Et le peuple était un peuple au cou roide, dur d'entendement.

23 Et il n'y avait rien, sinon une extrême sévérité, et la prédication et la prédiction de guerres, et de querelles, et de destructions, et de leur rappeler continuellement la mort, et la durée de l'éternité, et les jugements et le pouvoir de Dieu, et toutes ces choses - les aiguillonner continuellement pour les garder dans la crainte du Seigneur - je dis qu'il n'y avait rien moins que ces choses, et des paroles d'une extrême clarté, qui pût les empêcher de déchoir rapidement vers la destruction. Et c'est de la sorte que j'écris à leur sujet.

24 Et j'ai vu dans le cours de ma vie des guerres entre les Néphites et les Lamanites.

25 Et il arriva que je commençai à être vieux, et cent soixante-dix-neuf ans étaient passés depuis le moment où notre père Léhi avait quitté Jérusalem.

26 Et je vis que j'allais bientôt descendre dans la tombe, ayant été poussé par le pouvoir de Dieu à prêcher et à prophétiser à ce peuple, et à annoncer la parole, selon la vérité qui est dans le Christ. Et je l'ai annoncée toute ma vie, et je m'en suis réjoui plus que de toute autre chose au monde.

27 Et je vais bientôt à mon lieu de repos, qui est avec mon Rédempteur ; car je sais qu'en lui j'aurai le repos. Et je me réjouis en pensant au jour où mon corps mortel revêtira l'immortalité et se tiendra devant lui ; alors je verrai sa face avec plaisir, et il me dira : Viens à moi, béni, il y a une place préparée pour toi dans les demeures de mon Père. Amen.

 

 

LIVRE DE JAROM

Les Néphites gardent la loi de Moïse, espèrent en la venue du Christ et prospèrent dans le pays - Beaucoup de prophètes travaillent à garder le peuple sur le chemin de la vérité. Vers 399-361 av. J.-C.

1 MAINTENANT voici, moi, Jarom, j'écris quelques mots selon le commandement de mon père, Énos, afin que notre généalogie soit préservée.

2 Et comme ces plaques sont petites, et comme ces choses sont écrites pour le profit de nos frères, les Lamanites, c'est pourquoi, il faut que j'écrive un peu ; mais je ne vais pas écrire ce qui vient de mes prophéties, ni de mes révélations. Car que pourrais-je écrire de plus que ce que mes pères ont écrit ? Car n'ont-ils pas révélé le plan de salut ? Je vous le dis : oui ; et cela me suffit.

3 Voici, il est nécessaire que beaucoup soit fait parmi ce peuple, à cause de l'endurcissement de son cœur, et de la surdité de ses oreilles, et de l'aveuglement de son esprit, et de la roideur de son cou ; néanmoins, Dieu est extrêmement miséricordieux envers lui et ne l'a pas encore balayé de la surface du pays.

4 Et il y en a beaucoup parmi nous qui ont beaucoup de révélations, car ils n'ont pas tous le cou roide. Et tous ceux qui n'ont pas le cou roide et ont la foi sont en communion avec l'Esprit-Saint, qui se manifeste aux enfants des hommes selon leur foi.

5 Et alors, voici, deux cents ans étaient passés, et le peuple de Néphi était devenu fort dans le pays. Il s'appliquait à garder la loi de Moïse et à sanctifier le jour du sabbat pour le Seigneur. Et il ne s'adonnait ni à la profanation, ni au blasphème. Et les lois du pays étaient extrêmement strictes.

6 Et il était dispersé sur une grande partie de la surface du pays, et les Lamanites aussi. Et ils étaient extrêmement plus nombreux que ceux qui étaient Néphites ; et ils aimaient le meurtre et allaient jusqu'à boire le sang des bêtes.

7 Et il arriva qu'ils vinrent de nombreuses fois nous livrer bataille, à nous, les Néphites. Mais nos rois et nos dirigeants étaient des hommes puissants dans la foi au Seigneur ; et ils enseignaient au peuple les voies du Seigneur ; c'est pourquoi nous résistâmes aux Lamanites et les balayâmes de nos pays, et commençâmes à fortifier nos villes, ou le lieu de notre héritage, quel qu'il fût.

8 Et nous nous multipliâmes extrêmement, et nous répandîmes sur la surface du pays, et devînmes extrêmement riches en or, et en argent, et en choses précieuses, et en beaux ouvrages de bois, en bâtiments, et en machines, et aussi en fer et en cuivre, et en airain et en acier, faisant toutes sortes d'outils de toute espèce pour cultiver la terre, et des armes de guerre - oui, la flèche à la pointe acérée, et le carquois, et le dard, et le javelot, et tous les préparatifs de guerre.

9 Et comme nous étions ainsi préparés à rencontrer les Lamanites, ils ne prospérèrent pas contre nous. Mais la parole que le Seigneur avait dite à nos pères se confirma : Si vous gardez mes commandements, vous prospérerez dans le pays.

10 Et il arriva que les prophètes du Seigneur menacèrent le peuple de Néphi, selon la parole de Dieu, que s'il ne gardait pas les commandements, mais tombait dans la transgression, il serait détruit et balayé de la surface du pays.

11 C'est pourquoi, les prophètes, et les prêtres, et les instructeurs travaillaient diligemment, exhortant, en toute longanimité, le peuple à la diligence ; enseignant la loi de Moïse et le but dans lequel elle était donnée, le persuadant d'attendre le Messie et de croire en lui, qui était à venir, comme s'il était déjà. Et c'est de cette manière qu'ils l'instruisaient.

12 Et il arriva qu'en faisant cela, ils l'empêchèrent d'être détruit sur la surface du pays ; car ils lui touchaient vivement le cœur par la parole, l'incitant continuellement au repentir.

13 Et il arriva que deux cent trente-huit ans étaient passés, avec des guerres, et des querelles, et des dissensions pendant une grande partie du temps.

14 Et moi, Jarom, je n'en écris pas davantage, car les plaques sont petites. Mais voici, mes frères, vous pouvez consulter les autres plaques de Néphi ; car voici, les annales de nos guerres y sont gravées, selon les écrits des rois, ou ceux qu'ils ont fait écrire.

15 Et je remets ces plaques entre les mains de mon fils Omni, afin qu'elles soient gardées selon les commandements de mes pères. 

 

 

LIVRE D'OMNI

Omni, Amaron, Chémish, Abinadom et Amaléki gardent, tour à tour, les annales - Mosiah découvre le peuple de Zarahemla, qui vint de Jérusalem du temps de Sédécias - Mosiah devient son roi - Les descendants de Mulek à Zarahemla avaient découvert Coriantumr, dernier des Jarédites - Le roi Benjamin succède à Mosiah - Les hommes doivent faire offrande de leur âme au Christ. Vers 323-130 av. J.-C.

1 VOICI, il arriva que moi, Omni, ayant reçu de mon père, Jarom, le commandement d'écrire quelque peu sur ces plaques pour préserver notre généalogie -

2 C'est pourquoi, je voudrais que vous sachiez que, pendant ma vie, j'ai beaucoup combattu par l'épée pour empêcher mon peuple, les Néphites, de tomber entre les mains de ses ennemis, les Lamanites. Mais voici, je suis personnellement un méchant homme, et je n'ai pas gardé les prescriptions et les commandements du Seigneur comme j'aurais dû le faire.

3 Et il arriva que deux cent soixante-seize ans étaient passés, et nous avions eu beaucoup de périodes de paix ; et nous avions eu beaucoup de périodes de grandes guerres et de grandes effusions de sang. Oui, en bref, deux cent quatre-vingt-deux ans étaient passés, et j'avais gardé ces plaques selon les commandements de mes pères ; et je les ai confiées à mon fils Amaron. Et je finis.

4 Et maintenant, moi, Amaron, j'écris les choses que j'écris, qui sont peu nombreuses, dans le livre de mon père.

5 Voici, il arriva que trois cent vingt ans étaient passés, et la partie la plus méchante des Néphites fut détruite.

6 Car le Seigneur ne voulut pas souffrir, après les avoir fait sortir du pays de Jérusalem et les avoir gardés et empêchés de tomber entre les mains de leurs ennemis, oui, il ne voulut pas souffrir que les paroles qu'il avait dites à nos pères ne fussent pas confirmées, celles qui disaient : Si vous ne gardez pas mes commandements, vous ne prospérerez pas dans le pays.

7 C'est pourquoi, le Seigneur les châtia par un grand jugement ; néanmoins, il épargna les justes pour qu'ils ne périssent pas, mais les délivra des mains de leurs ennemis.

8 Et il arriva que je remis les plaques à mon frère Chémish.

9 Maintenant, moi, Chémish, j'écris le peu de choses que j'écris dans le même livre, avec mon frère ; car voici, j'ai vu que la dernière chose qu'il a écrite, il l'a écrite de sa propre main ; et il l'a écrite le jour où il me les a remises. Et c'est de cette manière que nous tenons les annales, car c'est selon les commandements de nos pères. Et je finis.

10 Voici, moi, Abinadom, je suis le fils de Chémish. Voici, il arriva que je vis beaucoup de guerres et de querelles entre mon peuple, les Néphites, et les Lamanites ; et moi, de ma propre épée, j'ai ôté la vie à beaucoup de Lamanites en défendant mes frères.

11 Et voici, les annales de ce peuple sont gravées sur des plaques qui sont détenues par les rois, selon les générations ; et je n'ai connaissance d'aucune révélation, sauf de ce qui a été écrit, ni d'aucune prophétie ; c'est pourquoi, ce qui est écrit suffit. Et je finis.

12 Voici, je suis Amaléki, fils d'Abinadom. Voici, je vais vous parler quelque peu de Mosiah, qui fut proclamé roi sur le pays de Zarahemla ; car voici, averti par le Seigneur qu'il devait s'enfuir du pays de Néphi, et que tous ceux qui voulaient écouter la voix du Seigneur devaient aussi quitter le pays avec lui, et entrer dans le désert -

13 il arriva qu'il fit ce que le Seigneur lui avait commandé. Et ils quittèrent le pays et entrèrent dans le désert, tous ceux qui voulaient écouter la voix du Seigneur ; et ils furent conduits par beaucoup de prédications et de prophéties. Et ils furent continuellement avertis par la parole de Dieu ; et ils furent conduits par la puissance de son bras à travers le désert, jusqu'au moment où ils descendirent au pays qui est appelé le pays de Zarahemla.

14 Et ils découvrirent un peuple qui était appelé le peuple de Zarahemla. Or, il y eut une grande allégresse parmi le peuple de Zarahemla ; et Zarahemla aussi fut dans une allégresse extrême, parce que le Seigneur avait envoyé le peuple de Mosiah avec les plaques d'airain qui contenaient les annales des Juifs.

15 Voici, il arriva que Mosiah découvrit que le peuple de Zarahemla était sorti de Jérusalem à l'époque où Sédécias, roi de Juda, fut emmené captif à Babylone.

16 Et ils voyagèrent dans le désert, et furent amenés par la main du Seigneur de l'autre côté des grandes eaux, au pays où Mosiah les découvrit ; et ils y demeuraient depuis ce temps-là.

17 Et au moment où Mosiah les découvrit, ils étaient devenus extrêmement nombreux. Néanmoins, ils avaient eu beaucoup de guerres et de graves querelles, et étaient tombés de temps en temps par l'épée ; et leur langue s'était corrompue ; et ils n'avaient pas apporté d'annales avec eux ; et ils niaient l'existence de leur Créateur ; et ni Mosiah, ni le peuple de Mosiah ne pouvaient les comprendre.

18 Mais il arriva que Mosiah leur fit enseigner sa langue. Et il arriva que lorsque la langue de Mosiah leur eut été enseignée, Zarahemla donna la généalogie de ses pères, selon sa mémoire ; et elle est écrite, mais pas sur ces plaques-ci.

19 Et il arriva que les peuples de Zarahemla et de Mosiah s'unirent ; et Mosiah fut désigné pour être leur roi.

20 Et il arriva, du temps de Mosiah, qu'une grande pierre portant des inscriptions gravées lui fut apportée ; et il interpréta les inscriptions gravées par le don et le pouvoir de Dieu.

21 Et elles racontaient l'histoire d'un certain Coriantumr et de ceux de son peuple qui avaient été tués. Coriantumr fut découvert par le peuple de Zarahemla ; et il demeura avec lui pendant neuf lunes.

22 Elles disaient aussi quelques mots concernant ses pères. Et ses premiers parents vinrent de la tour, à l'époque où le Seigneur confondit la langue du peuple ; et la sévérité du Seigneur tomba sur eux selon ses jugements, qui sont justes ; et leurs ossements jonchaient le pays situé du côté du nord.

23 Voici, moi, Amaléki, je suis né du temps de Mosiah ; et j'ai vécu assez longtemps pour voir sa mort ; et Benjamin, son fils, règne à sa place.

24 Et voici, j'ai vu, du temps du roi Benjamin, une grande guerre et une grande effusion de sang entre les Néphites et les Lamanites. Mais voici, les Néphites prirent fortement l'avantage sur eux ; oui, de telle sorte que le roi Benjamin les chassa du pays de Zarahemla.

25 Et il arriva que je commençai à être vieux ; et, n'ayant pas de postérité, et sachant que le roi Benjamin est un homme juste devant le Seigneur, c'est pourquoi, je lui remettrai ces plaques, exhortant tous les hommes à venir à Dieu, le Saint d'Israël, et à croire aux prophéties, et aux révélations, et au ministère d'anges, et au don de parler en langues, et au don d'interprétation des langues, et à tout ce qui est bon ; car il n'est rien de bon qui ne vienne du Seigneur ; et ce qui est mauvais vient du diable.

26 Et maintenant, mes frères bien-aimés, je voudrais que vous veniez au Christ, qui est le Saint d'Israël, et preniez part à son salut et au pouvoir de sa rédemption. Oui, venez à lui, et offrez-lui votre âme tout entière en offrande, et continuez dans le jeûne et la prière, et persévérez jusqu'à la fin ; et, comme le Seigneur vit, vous serez sauvés.

27 Et maintenant, je voudrais parler quelque peu d'un certain nombre d'hommes qui montèrent dans le désert pour retourner au pays de Néphi ; car il y en avait un grand nombre qui désiraient posséder le pays de leur héritage.

28 C'est pourquoi, ils montèrent dans le désert. Et leur chef étant un homme fort et puissant, et un homme au cou roide, c'est pourquoi, il provoqua une querelle parmi eux ; et ils furent tous tués dans le désert, sauf cinquante, et ils revinrent au pays de Zarahemla.

29 Et il arriva qu'ils en prirent aussi d'autres en nombre considérable, et entreprirent de nouveau leur voyage dans le désert.

30 Et moi, Amaléki, j'avais un frère qui alla aussi avec eux ; et depuis lors, je ne sais plus rien d'eux. Et je suis sur le point de me coucher dans la tombe ; et ces plaques sont pleines. Et je finis de parler. 

 

 

PAROLES DE MORMON

Mormon abrège les grandes plaques de Néphi - Il annexe les petites plaques aux autres - Le roi Benjamin fait régner la paix dans le pays. Vers 385 apr. J.-C.

1 ET maintenant, moi, Mormon, étant sur le point de remettre entre les mains de mon fils, Moroni, les annales que je suis occupé à faire, voici, j'ai été témoin de la destruction presque totale de mon peuple, les Néphites.

2 Et c'est bien des centaines d'années après la venue du Christ que je remets ces annales entre les mains de mon fils ; et je suppose qu'il sera témoin de l'entière destruction de mon peuple. Mais veuille Dieu lui accorder de leur survivre, afin d'écrire quelque peu à leur sujet, et quelque peu concernant le Christ, afin que cela leur profite peut-être un jour.

3 Et maintenant, je parle quelque peu de ce que j'ai écrit ; car après avoir fait l'abrégé des plaques de Néphi jusqu'au règne de ce roi Benjamin dont parlait Amaléki, j'ai cherché parmi les annales qui avaient été remises entre mes mains, et j'ai trouvé ces plaques, qui contenaient cette petite histoire des prophètes depuis Jacob jusqu'au règne de ce roi Benjamin ; et aussi beaucoup de paroles de Néphi.

4 Et comme les choses qui sont sur ces plaques me plaisent, à cause des prophéties de la venue du Christ, et comme mes pères savent que beaucoup d'entre elles se sont accomplies, oui, et je sais aussi que tout ce qui a été prophétisé à notre sujet jusqu'à ce jour s'est accompli, et que tout ce qui va au-delà de ce jour s'accomplira certainement -

5 C'est pourquoi, j'ai choisi ces choses pour terminer mes annales, et ce reste de mes annales, je vais le prendre des plaques de Néphi ; et je ne peux écrire la centième partie des choses de mon peuple.

6 Mais voici, je vais prendre ces plaques, qui contiennent ces prophéties et ces révélations, et les mettre avec le reste de mes annales, car elles sont précieuses pour moi ; et je sais qu'elles seront précieuses pour mes frères.

7 Et je fais cela dans un but sage ; car c'est ce qui m'est chuchoté, selon l'inspiration de l'Esprit du Seigneur qui est en moi. Et maintenant, je ne sais pas tout ; mais le Seigneur sait tout ce qui est à venir ; c'est pourquoi, il agit en moi pour que je fasse selon sa volonté.

8 Et je prie Dieu pour mes frères, afin qu'ils parviennent encore une fois à la connaissance de Dieu, oui, à la rédemption par le Christ ; afin qu'ils soient encore une fois un peuple agréable.

9 Et maintenant, moi, Mormon, je vais clôturer mes annales, que je tire des plaques de Néphi ; et je le fais selon la connaissance et l'intelligence que Dieu m'a données.

10 C'est pourquoi, il arriva donc que lorsque Amaléki eut remis ces plaques entre les mains du roi Benjamin, celui-ci les prit et les mit avec les autres plaques qui contenaient les annales transmises par les rois, de génération en génération, jusqu'au temps du roi Benjamin.

11 Et du roi Benjamin, elles furent transmises, de génération en génération, jusqu'à ce qu'elles me tombent entre les mains. Et moi, Mormon, je prie Dieu qu'elles soient dorénavant préservées ; et je sais qu'elles seront préservées, car de grandes choses y sont écrites, d'après lesquelles mon peuple et ses frères seront jugés lors du grand et dernier jour, selon la parole de Dieu qui est écrite.

12 Et maintenant, concernant ce roi Benjamin : il y eut quelques dissensions parmi son peuple.

13 Et il arriva aussi que les armées des Lamanites descendirent du pays de Néphi pour livrer bataille à son peuple. Mais voici, le roi Benjamin rassembla ses armées, et il les affronta ; et il combattit avec la force de son bras, avec l'épée de Laban.

14 Et c'est avec la force du Seigneur qu'ils combattirent leurs ennemis, jusqu'à ce qu'ils eussent tué bien des milliers de Lamanites. Et il arriva qu'ils combattirent les Lamanites jusqu'à ce qu'ils les eussent chassés de tous les pays de leur héritage.

15 Et il arriva que lorsqu'il y eut eu de faux Christs, et que la bouche leur eut été fermée, et qu'ils eurent été punis selon leurs crimes ;

16 et lorsqu'il y eut eu de faux prophètes, et de faux prédicateurs et instructeurs parmi le peuple, et que tous ceux-ci eurent été punis selon leurs crimes ; et lorsqu'il y eut eu beaucoup de querelles et beaucoup de dissidences au profit des Lamanites, voici, il arriva que le roi Benjamin, avec l'aide des saints prophètes qui étaient parmi son peuple -

17 car voici, le roi Benjamin était un saint homme, et il régna en justice sur son peuple ; et il y avait beaucoup de saints hommes dans le pays, et ils annonçaient la parole de Dieu avec puissance et avec autorité ; et ils faisaient usage d'une grande rigueur à cause de la roideur de cou du peuple -

18 C'est pourquoi, avec l'aide de ceux-ci, le roi Benjamin, en travaillant de toute la puissance de son corps et des facultés de toute son âme, ainsi que les prophètes, fit encore une fois régner la paix dans le pays. 

 

 

LIVRE DE MOSIAH

I
01 I 02 I 03 I 04 I 05 I 06 I 07 I 08 I 09 I 10 I 11 I 12 I 13 I 14 I 15 I 16 I 17 I 18 I 19 I 20 I 21 I 22 I 23 I 24 I 25 I 26 I 27 I 28 I 29 I

 

 

MOSIAH 1

Le roi Benjamin enseigne à ses fils la langue et les prophéties de leurs pères - Leur religion et leur civilisation ont été préservées grâce aux annales tenues sur les diverses plaques - Mosiah est choisi comme roi et reçoit la garde des annales et d'autres choses. Vers 130-124 av. J.-C.

1 OR, il n'y eut plus de querelles dans tout le pays de Zarahemla, parmi tout le peuple qui appartenait au roi Benjamin, de sorte que le roi Benjamin eut une paix continuelle tout le reste de ses jours.

2 Et il arriva qu'il eut trois fils ; et il les appela Mosiah, et Hélorum, et Hélaman. Et il les fit instruire dans toute la langue de ses pères, afin qu'ils devinssent ainsi des hommes pleins de jugement, et afin qu'ils eussent connaissance des prophéties qui avaient été dites par la bouche de leurs pères, qui leur avaient été remises par la main du Seigneur.

3 Et il les instruisit aussi concernant les annales qui étaient gravées sur les plaques d'airain, disant : Mes fils, je voudrais que vous vous souveniez que s'il n'y avait pas eu ces plaques, qui contiennent ces annales et ces commandements, nous aurions dû souffrir dans l'ignorance, oui, en ce moment même, ne connaissant pas les mystères de Dieu.

4 Car il n'aurait pas été possible à notre père, Léhi, de se souvenir de toutes ces choses, pour les enseigner à ses enfants, s'il n'y avait pas eu l'aide de ces plaques ; car, ayant été instruit dans la langue des Égyptiens, il pouvait lire ces inscriptions gravées et les enseigner à ses enfants, afin qu'ils pussent ainsi les enseigner à leurs enfants, accomplissant ainsi les commandements de Dieu, oui, jusqu'à présent.

5 Je vous dis, mes fils, que s'il n'y avait pas ces choses, qui ont été gardées et préservées par la main de Dieu afin que nous puissions lire et comprendre ce qui concerne ses mystères, et toujours avoir ses commandements sous les yeux, même nos pères auraient dégénéré dans l'incrédulité, et nous aurions été semblables à nos frères, les Lamanites, qui ne savent rien de ces choses, et n'y croient même pas lorsqu'on les leur enseigne, à cause des traditions de leurs pères, qui ne sont pas correctes.

6 Ô mes fils, je voudrais que vous vous souveniez que ces paroles sont vraies, et aussi que ces annales sont vraies. Et voici, également les plaques de Néphi, qui contiennent les annales et les paroles de nos pères depuis le moment où ils quittèrent Jérusalem jusqu'à maintenant, et elles sont vraies ; et nous pouvons savoir qu'elles sont sûres, parce que nous les avons sous les yeux.

7 Et maintenant, mes fils, je voudrais que vous vous souveniez de les sonder diligemment afin d'en tirer profit ; et je voudrais que vous gardiez les commandements de Dieu afin de prospérer dans le pays, selon les promesses que le Seigneur a faites à nos pères.

8 Et le roi Benjamin enseigna à ses fils beaucoup d'autres choses qui ne sont pas écrites dans ce livre.

9 Et il arriva que lorsque le roi Benjamin eut fini d'instruire ses fils, il devint vieux, et il vit qu'il devrait très bientôt aller où va tout ce qui est terrestre ; il pensa donc qu'il était opportun de conférer le royaume à l'un de ses fils.

10 C'est pourquoi il fit amener Mosiah devant lui ; et voici les paroles qu'il lui adressa, disant : Mon fils, je voudrais que tu fasses une proclamation à travers tout ce pays, parmi tout ce peuple, c'est-à-dire au peuple de Zarahemla et au peuple de Mosiah, qui demeure dans le pays, afin qu'il soit rassemblé ; car le lendemain je proclamerai de ma propre bouche à ce peuple, qui est le mien, que tu es roi et gouverneur de ce peuple, que le Seigneur, notre Dieu, nous a donné.

11 Et de plus, je donnerai à ce peuple un nom, afin qu'on puisse ainsi le distinguer par-dessus tous les peuples que le Seigneur Dieu a fait sortir du pays de Jérusalem ; et cela, je le fais parce qu'il a été un peuple diligent à garder les commandements du Seigneur.

12 Et je lui donne un nom qui ne sera jamais effacé, si ce n'est par la transgression.

13 Oui, et de plus, je te dis que si ce peuple hautement favorisé par le Seigneur vient à tomber dans la transgression et à devenir un peuple méchant et adultère, le Seigneur le livrera, afin qu'ainsi il devienne faible comme ses frères ; et il ne le préservera plus par sa puissance incomparable et merveilleuse, comme il a préservé nos pères jusqu'ici.

14 Car je te dis que s'il n'avait pas étendu son bras pour préserver nos pères, ils seraient tombés entre les mains des Lamanites et seraient devenus les victimes de leur haine.

15 Et il arriva que lorsque le roi Benjamin eut fini de dire ces paroles à son fils, il lui donna la charge de toutes les affaires du royaume.

16 Et de plus, il lui donna aussi la charge des annales qui étaient gravées sur les plaques d'airain ; et aussi les plaques de Néphi ; et aussi l'épée de Laban et la boule, ou directeur, qui conduisit nos pères à travers le désert, qui fut préparée par la main du Seigneur, afin que chacun d'eux fût ainsi conduit selon l'attention et la diligence dont il faisait preuve envers lui.

17 C'est pourquoi, comme ils étaient infidèles, ils ne prospérèrent ni ne progressèrent dans leur voyage, mais furent poussés en arrière et encoururent le déplaisir de Dieu ; et pour cette raison, ils furent frappés de famine et de grandes afflictions, pour les inciter à se souvenir de leur devoir.

18 Et alors, il arriva que Mosiah alla et fit ce que son père lui avait commandé, et fit une proclamation à tout le peuple qui était au pays de Zarahemla, afin qu'il se rassemblât pour monter au temple entendre les paroles que son père lui dirait.

 

 

MOSIAH 2

Le roi Benjamin s'adresse à son peuple - Il rappelle l'équité, l'impartialité et la spiritualité de son règne - Il lui recommande de servir son Roi céleste - Ceux qui se rebellent contre Dieu connaîtront une angoisse semblable à un feu qui ne s'éteint pas. Vers 124 av. J.-C.

1 ET il arriva que lorsque Mosiah eut fait ce que son père lui avait commandé, et eut fait une proclamation à travers tout le pays, le peuple se rassembla à travers tout le pays, pour monter au temple entendre les paroles que le roi Benjamin lui dirait.

2 Et il y en avait un grand nombre, oui, tant qu'on ne les compta pas ; car ils s'étaient multipliés extrêmement et étaient devenus grands dans le pays.

3 Et ils prirent aussi certains des premiers-nés de leurs troupeaux, afin d'offrir des sacrifices et des holocaustes, selon la loi de Moïse ;

4 et aussi, afin de rendre grâces au Seigneur, leur Dieu, qui les avait fait sortir du pays de Jérusalem et les avait délivrés des mains de leurs ennemis, et avait désigné des hommes justes pour être leurs instructeurs, et aussi un homme juste pour être leur roi, qui avait fait régner la paix au pays de Zarahemla, et qui leur avait enseigné à garder les commandements de Dieu, afin qu'ils fussent dans l'allégresse et fussent remplis d'amour envers Dieu et envers tous les hommes.

5 Et il arriva que lorsqu'ils montèrent au temple, ils dressèrent leurs tentes alentour, chaque homme selon sa famille, composée de sa femme, et de ses fils, et de ses filles, et de leurs fils, et de leurs filles, depuis l'aîné jusqu'au plus jeune, chaque famille étant séparée des autres.

6 Et ils dressèrent leurs tentes autour du temple, chaque homme ayant la porte de sa tente tournée vers le temple, afin de pouvoir rester dans leurs tentes et entendre les paroles que le roi Benjamin leur dirait ;

7 car la multitude était si grande que le roi Benjamin ne pouvait l'instruire toute dans les murs du temple ; c'est pourquoi il fit ériger une tour, afin que son peuple pût entendre les paroles qu'il lui dirait.

8 Et il arriva qu'il commença à parler à son peuple du haut de la tour ; et ils ne pouvaient pas tous entendre ses paroles à cause de la grandeur de la multitude ; c'est pourquoi il fit écrire les paroles qu'il disait et les fit envoyer parmi ceux qui n'étaient pas à la portée de sa voix, afin qu'ils reçussent aussi ses paroles.

9 Et voici les paroles qu'il dit et fit écrire, disant : Mes frères, vous tous qui vous êtes assemblés, vous qui pouvez entendre les paroles que je vais vous dire aujourd'hui, je ne vous ai pas commandé de monter ici pour prendre à la légère les paroles que je vais dire, mais pour m'écouter, et ouvrir les oreilles afin d'entendre, et le cœur afin de comprendre, et l'esprit afin que les mystères de Dieu soient dévoilés à votre vue.

10 Je ne vous ai pas commandé de monter ici pour que vous me craigniez, ou pour que vous pensiez que, de moi-même, je suis plus qu'un homme mortel.

11 Mais je suis semblable à vous, sujet à toutes sortes d'infirmités de corps et d'esprit ; cependant j'ai été choisi par ce peuple, et consacré par mon père, et la main du Seigneur a permis que je sois gouverneur et roi de ce peuple ; et j'ai été gardé et préservé par sa puissance incomparable, pour vous servir de tout le pouvoir, de tout l'esprit et de toute la force que le Seigneur m'a accordés.

12 Je vous dis que puisqu'il m'a été permis de passer ma vie à votre service jusqu'à présent, et que je n'ai recherché de vous ni or, ni argent, ni aucune sorte de richesse ;

13 et je n'ai pas souffert non plus que vous soyez enfermés dans des cachots, ni que l'un de vous fasse de l'autre son esclave, ni que vous commettiez le meurtre, ou le pillage, ou le vol, ou l'adultère ; et je n'ai même pas souffert que vous commettiez la moindre méchanceté, et vous ai enseigné que vous deviez garder les commandements du Seigneur dans tout ce qu'il vous a commandé -

14 Et moi-même j'ai travaillé de mes mains pour vous servir, et pour que vous ne soyez pas accablés d'impôts, et qu'il ne vienne rien sur vous qui soit pénible à supporter - et vous êtes vous-mêmes témoins aujourd'hui de tout ce que j'ai dit.

15 Pourtant, mes frères, je n'ai pas fait ces choses afin de me vanter, et je ne dis pas non plus ces choses afin de pouvoir vous accuser ; mais je vous dis ces choses afin que vous sachiez que je peux répondre aujourd'hui d'une conscience nette devant Dieu.

16 Voici, je vous dis que parce que je vous ai dit que j'avais passé ma vie à votre service, je ne désire pas me vanter, car j'étais simplement au service de Dieu.

17 Et voici, je vous dis ces choses afin que vous appreniez la sagesse ; afin que vous appreniez que lorsque vous êtes au service de vos semblables, vous êtes simplement au service de votre Dieu.

18 Voici, vous m'avez appelé votre roi ; et si moi, que vous appelez votre roi, je travaille pour vous servir, ne devriez-vous pas travailler pour vous servir les uns les autres ?

19 Et voici aussi, si moi, que vous appelez votre roi, qui ai passé ma vie à votre service, et cependant ai été au service de Dieu, je mérite un remerciement quelconque de votre part, ô comme vous devriez remercier votre Roi céleste !

20 Je vous dis, mes frères, que si vous exprimiez tous les remerciements et toutes les louanges que votre âme tout entière a le pouvoir de posséder, à ce Dieu qui vous a créés, et vous a gardés et préservés, et a fait que vous vous réjouissiez, et vous a accordé de vivre en paix les uns avec les autres -

21 Je vous dis que si vous le serviez, lui qui vous a créés depuis le commencement, et vous préserve de jour en jour, en vous prêtant le souffle afin que vous viviez, et ayez le mouvement, et agissiez selon votre volonté, vous soutenant même d'un moment à l'autre - je dis, si vous le serviez de votre âme tout entière, vous ne seriez encore que des serviteurs inutiles.

22 Et voici, tout ce qu'il exige de vous, c'est que vous gardiez ses commandements ; et il vous a promis que si vous gardiez ses commandements, vous prospéreriez dans le pays ; et il ne varie jamais de ce qu'il a dit ; c'est pourquoi, si vous gardez ses commandements, il vous bénit et vous fait prospérer.

23 Et maintenant, en premier lieu, il vous a créés et vous a accordé la vie, ce dont vous lui êtes redevables.

24 Et deuxièmement, il exige que vous fassiez ce qu'il vous a commandé ; et si vous le faites, il vous bénit immédiatement pour cela ; c'est pourquoi, il vous a payés. Et vous lui êtes toujours redevables, et vous l'êtes, et le serez pour toujours et à jamais ; de quoi pouvez-vous donc vous vanter ?

25 Et maintenant, je le demande, pouvez-vous dire quoi que ce soit pour vous-mêmes ? Je vous réponds : non. Vous ne pouvez pas dire que vous êtes ne serait-ce qu'autant que la poussière de la terre ; pourtant, vous avez été créés de la poussière de la terre ; mais voici, elle appartient à celui qui vous a créés.

26 Et moi, même moi, que vous appelez votre roi, je ne suis pas meilleur que vous ; car je suis aussi poussière. Et vous voyez que je suis vieux, et que je suis sur le point de rendre ce corps mortel à la terre, sa mère.

27 C'est pourquoi, de même que je vous ai dit que je vous ai servis, marchant la conscience nette devant Dieu, de même je vous ai maintenant fait rassembler, afin que je sois trouvé innocent, et que votre sang ne retombe pas sur moi lorsque je comparaîtrai pour être jugé par Dieu sur ce qu'il m'a commandé à votre sujet.

28 Je vous dis que je vous ai fait rassembler afin de débarrasser mes vêtements de votre sang, au moment où je suis sur le point de descendre dans ma tombe, afin que je descende en paix et que mon esprit immortel se joigne aux chœurs là-haut pour chanter les louanges d'un Dieu juste.

29 Et de plus, je vous dis que je vous ai fait rassembler afin de pouvoir vous déclarer que je ne peux plus être votre instructeur ni votre roi ;

30 car en ce moment même, mon corps tout entier tremble extrêmement tandis que j'essaie de vous parler ; mais le Seigneur Dieu me soutient, et a souffert que je vous parle, et m'a commandé de vous déclarer aujourd'hui que mon fils Mosiah est votre roi et votre gouverneur.

31 Et maintenant, mes frères, je voudrais que vous fassiez ce que vous avez fait jusqu'ici. De même que vous avez gardé mes commandements, et aussi les commandements de mon père, et avez prospéré, et qu'il vous a été évité de tomber entre les mains de vos ennemis, de même, si vous gardez les commandements de mon fils, ou les commandements de Dieu, qui vous seront remis par lui, vous prospérerez dans le pays, et vos ennemis n'auront aucun pouvoir sur vous.

32 Mais, ô mon peuple, prenez garde qu'il ne s'élève des querelles parmi vous, et que vous trouviez bon d'obéir à l'esprit malin dont a parlé mon père Mosiah.

33 Car voici, il y a une malédiction qui est prononcée contre celui qui trouve bon d'obéir à cet esprit ; car s'il trouve bon de lui obéir, et reste et meurt dans ses péchés, il boit de la damnation pour son âme ; car il reçoit pour salaire un châtiment éternel, ayant transgressé la loi de Dieu à l'encontre de la connaissance qu'il avait.

34 Je vous dis qu'il n'en est pas un parmi vous, si ce n'est vos petits enfants qui n'ont pas été instruits à ce sujet, qui ne sache que vous êtes éternellement redevables à votre Père céleste, de lui rendre tout ce que vous avez et êtes ; et aussi qui n'ait été instruit au sujet des annales qui contiennent les prophéties qui ont été dites par les saints prophètes jusqu'au moment où notre père, Léhi, a quitté Jérusalem ;

35 Et aussi, tout ce qui a été dit par nos pères jusqu'à maintenant. Et voici, aussi, ils ont dit ce que le Seigneur leur commandait ; c'est pourquoi, elles sont justes et vraies.

36 Et maintenant, je vous dis, mes frères, que si, après avoir connu tout cela et en avoir été instruits, vous transgressez et allez à l'encontre de ce qui a été dit, vous vous retirez de l'Esprit du Seigneur, pour qu'il n'ait pas de place en vous pour vous guider dans les sentiers de la sagesse, pour que vous soyez bénis, rendus prospères et préservés -

37 je vous dis que l'homme qui fait cela entre en rébellion ouverte contre Dieu ; c'est pourquoi il trouve bon d'obéir à l'esprit malin et devient ennemi de toute justice ; c'est pourquoi, le Seigneur n'a aucune place en lui, car il ne demeure pas dans des temples qui ne sont pas saints.

38 C'est pourquoi, si cet homme ne se repent pas, et reste et meurt ennemi de Dieu, les exigences de la justice divine éveillent son âme immortelle à la conscience vive de sa culpabilité, ce qui le fait reculer hors de la présence du Seigneur et remplit son sein de culpabilité, et de souffrance, et d'angoisse, ce qui est semblable à un feu qui ne s'éteint pas, dont la flamme monte pour toujours et à jamais.

39 Et maintenant, je vous dis que la miséricorde n'a aucun droit sur cet homme ; c'est pourquoi sa condamnation finale est d'endurer un tourment sans fin.

40 Ô, vous tous, hommes âgés, et vous aussi, jeunes hommes, et vous, petits enfants qui pouvez comprendre mes paroles, car je vous ai parlé clairement afin que vous compreniez, je prie que vous vous éveilliez au souvenir de la situation affreuse de ceux qui sont tombés dans la transgression.

41 Et de plus, je désirerais que vous méditiez sur l'état béni et bienheureux de ceux qui gardent les commandements de Dieu. Car voici, ils sont bénis en tout, tant dans le temporel que dans le spirituel ; et s'ils tiennent bon avec fidélité jusqu'à la fin, ils sont reçus dans le ciel, afin de pouvoir ainsi demeurer avec Dieu dans un état de bonheur sans fin. Oh ! souvenez-vous, souvenez-vous que ces choses sont vraies ; car le Seigneur Dieu l'a dit.

 

 

MOSIAH 3

Suite du discours du roi Benjamin - Le Seigneur Omnipotent exercera un ministère parmi les hommes dans un tabernacle d'argile - Du sang sortira de ses pores lorsqu'il expiera les péchés du monde - Son nom est le seul par lequel vient le salut - Les hommes peuvent, grâce à l'expiation, se dépouiller de l'homme naturel et devenir des saints - Le tourment des méchants sera comme un étang de feu et de soufre. Vers 124 av. J.-C.

1 ET en outre, mes frères, je voudrais attirer votre attention, car j'ai encore à vous parler quelque peu ; voici, j'ai des choses à vous dire sur ce qui va arriver.

2 Et les choses que je vais vous dire m'ont été révélées par un ange de Dieu. Et il me dit : Éveille-toi ; et je m'éveillai, et voici, il se tenait devant moi.

3 Et il me dit : Éveille-toi, et entends les paroles que je vais te dire ; car voici, je suis venu t'annoncer la bonne nouvelle d'une grande joie.

4 Car le Seigneur a entendu tes prières, et a jugé de ta justice, et m'a envoyé t'annoncer que tu peux te réjouir ; et que tu peux l'annoncer à ton peuple, afin qu'il soit aussi rempli de joie.

5 Car voici, le temps vient, et n'est pas très éloigné, où le Seigneur Omnipotent qui règne, qui était et est de toute éternité à toute éternité, descendra du ciel avec puissance parmi les enfants des hommes, et demeurera dans un tabernacle d'argile, et s'en ira parmi les hommes, accomplissant de grands miracles, tels que guérir les malades, ressusciter les morts, faire marcher les boiteux, rendre la vue aux aveugles et l'ouïe aux sourds, et guérir toutes sortes de maladies.

6 Et il chassera les démons, ou les esprits malins qui demeurent dans le cœur des enfants des hommes.

7 Et voici, il souffrira les tentations, et la souffrance du corps, la faim, la soif et la fatigue, plus encore que l'homme ne peut en souffrir sans en mourir ; car voici, du sang lui sort de chaque pore, si grande sera son angoisse pour la méchanceté et les abominations de son peuple.

8 Et il sera appelé Jésus-Christ, le Fils de Dieu, le Père du ciel et de la terre, le Créateur de tout depuis le commencement ; et sa mère sera appelée Marie.

9 Et voici, il vient parmi les siens afin que le salut parvienne aux enfants des hommes par la foi en son nom ; et même après tout cela, on le considérera comme un homme, et on dira qu'il a un démon, et on le flagellera, et on le crucifiera.

10 Et le troisième jour, il se lèvera d'entre les morts ; et voici, il se tient pour juger le monde ; et voici, toutes ces choses se font pour qu'un jugement juste vienne sur les enfants des hommes.

11 Car voici, son sang expie aussi les péchés de ceux qui sont tombés par la transgression d'Adam, qui sont morts sans connaître la volonté de Dieu à leur sujet, ou qui ont péché par ignorance.

12 Mais malheur, malheur à celui qui sait qu'il se rebelle contre Dieu ! Car le salut ne parvient à aucun de ceux-là, si ce n'est par le repentir et la foi au Seigneur Jésus-Christ.

13 Et le Seigneur Dieu a envoyé ses saints prophètes parmi tous les enfants des hommes, pour annoncer ces choses à toutes tribus, nations et langues, afin que tous ceux qui croient que le Christ viendra reçoivent le pardon de leurs péchés et se réjouissent d'une joie extrêmement grande, comme s'il était déjà venu parmi eux.

14 Pourtant, le Seigneur Dieu vit que son peuple était un peuple au cou roide, et il lui imposa une loi, la loi de Moïse.

15 Et il lui montra beaucoup de signes, et de prodiges, et de figures, et de préfigurations concernant sa venue ; et de saints prophètes lui parlèrent aussi de sa venue ; et cependant, il s'endurcit le cœur, et ne comprit pas que la loi de Moïse ne sert à rien, si ce n'est par l'expiation de son sang.

16 Et même s'il était possible aux petits enfants de pécher, ils ne pourraient pas être sauvés ; mais je vous dis qu'ils sont bénis ; car voici, comme ils tombent en Adam, ou de par leur nature, de même le sang du Christ expie leurs péchés.

17 Et de plus, je vous dis qu'il n'y aura aucun autre nom donné, ni aucune autre voie ni moyen par lesquels le salut puisse parvenir aux enfants des hommes, si ce n'est dans et par le nom du Christ, le Seigneur Omnipotent.

18 Car voici, il juge, et son jugement est juste ; et le tout petit enfant qui meurt dans sa prime enfance ne périt pas ; mais les hommes boivent de la damnation pour leur âme s'ils ne s'humilient, et ne deviennent comme des petits enfants, et ne croient que le salut a été, et est, et sera, dans et par le sang expiatoire du Christ, le Seigneur Omnipotent.

19 Car l'homme naturel est ennemi de Dieu, et l'est depuis la chute d'Adam, et le sera pour toujours et à jamais, à moins qu'il ne se rende aux persuasions de l'Esprit-Saint, et ne se dépouille de l'homme naturel, et ne devienne un saint par l'expiation du Christ, le Seigneur, et ne devienne semblable à un enfant, soumis, doux, humble, patient, plein d'amour, disposé à se soumettre à tout ce que le Seigneur juge bon de lui infliger, tout comme un enfant se soumet à son père.

20 Et de plus, je te dis que le temps viendra où la connaissance d'un Sauveur se répandra parmi toutes les nations, tribus, langues et peuples.

21 Et voici, lorsque ce temps viendra, nul ne sera trouvé innocent devant Dieu, si ce n'est les petits enfants, autrement que par le repentir et la foi au nom du Seigneur Dieu Omnipotent.

22 Et en ce moment même, lorsque tu auras enseigné à ton peuple ce que le Seigneur, ton Dieu, t'a commandé, même alors il ne sera plus trouvé innocent aux yeux de Dieu, si ce n'est selon les paroles que je t'ai dites.

23 Et maintenant, j'ai dit les paroles que le Seigneur Dieu m'a commandé de dire.

24 Et ainsi dit le Seigneur : Elles resteront comme un témoignage éclatant contre ce peuple au jour du jugement ; par elles il sera jugé, chaque homme selon ses œuvres, qu'elles soient bonnes ou qu'elles soient mauvaises.

25 Et si elles sont mauvaises, ils sont condamnés à la vision affreuse de leur culpabilité et de leurs abominations personnelles, ce qui les fait reculer hors de la présence du Seigneur, vers un état de misère et de tourment sans fin d'où ils ne peuvent plus revenir ; c'est pourquoi, ils ont bu de la damnation pour leur âme.

26 C'est pourquoi, ils ont bu à la coupe de la colère de Dieu, que la justice ne pourrait pas plus leur refuser qu'elle ne pouvait refuser qu'Adam tombât parce qu'il avait mangé du fruit défendu ; c'est pourquoi, la miséricorde ne pourrait plus jamais avoir de droit sur eux.

27 Et leur tourment est comme un étang de feu et de soufre, dont les flammes ne s'éteignent pas et dont la fumée monte pour toujours et à jamais. Ainsi m'a commandé le Seigneur. Amen.

 

 

MOSIAH 4

Suite du discours du roi Benjamin - Le salut vient par l'expiation - Croyez en Dieu pour être sauvés - Conservez le pardon de vos péchés par votre fidélité - Donnez de vos biens aux pauvres - Faites tout avec sagesse et ordre. Vers 124 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva que lorsque le roi Benjamin eut fini de dire les paroles qui lui avaient été remises par l'ange du Seigneur, il jeta les regards autour de lui sur la multitude, et voici, elle était tombée par terre, car la crainte du Seigneur était venue sur elle.

2 Et elle s'était vue dans son état charnel, encore moins que la poussière de la terre. Et elle s'écria d'une seule voix, disant : Oh ! sois miséricordieux, et applique le sang expiatoire du Christ, afin que nous recevions le pardon de nos péchés, et que notre cœur soit purifié ; car nous croyons en Jésus-Christ, le Fils de Dieu, qui a créé le ciel et la terre, et toutes choses, qui descendra parmi les enfants des hommes.

3 Et il arriva que lorsqu'elle eut dit ces paroles, l'Esprit du Seigneur vint sur elle, et elle fut remplie de joie, ayant reçu le pardon de ses péchés, et ayant la conscience en paix, à cause de la foi extrême qu'elle avait en Jésus-Christ qui allait venir, selon les paroles que le roi Benjamin lui avait dites.

4 Et le roi Benjamin ouvrit encore la bouche et commença à lui parler, disant : Mes amis et mes frères, ma parenté et mon peuple, je voudrais encore demander votre attention, afin que vous entendiez et compreniez le reste des paroles que je vais vous dire.

5 Car voici, si, en ce moment, la connaissance de la bonté de Dieu vous a fait prendre conscience de votre néant, et de votre état vil et déchu -

6 Je vous le dis, si vous êtes parvenus à la connaissance de la bonté de Dieu, et de sa puissance incomparable, et de sa sagesse, et de sa patience, et de sa longanimité envers les enfants des hommes ; et aussi de l'expiation qui a été préparée dès la fondation du monde, afin que le salut parvienne ainsi à celui qui place sa confiance dans le Seigneur, et est diligent à garder ses commandements, et persévère dans la foi jusqu'à la fin de sa vie, je veux dire la vie du corps mortel -

7 Je dis que c'est cet homme-là qui reçoit le salut, par l'intermédiaire de l'expiation qui a été préparée, dès la fondation du monde, pour toute l'humanité qui a jamais été depuis la chute d'Adam, ou qui est, ou qui sera jamais, jusqu'à la fin du monde.

8 Et c'est là le moyen par lequel le salut vient. Et il n'est pas d'autre salut que celui dont j'ai parlé ; et il n'y a pas non plus de conditions par lesquelles l'homme puisse être sauvé, si ce n'est les conditions que je vous ai dites.

9 Croyez en Dieu ; croyez qu'il est, et qu'il a tout créé, tant dans le ciel que sur la terre ; croyez qu'il a toute la sagesse et tout le pouvoir, tant dans le ciel que sur la terre ; croyez que l'homme ne comprend pas tout ce que le Seigneur peut comprendre.

10 Et encore, croyez que vous devez vous repentir de vos péchés, et les délaisser, et vous humilier devant Dieu ; et demandez avec sincérité de cœur qu'il vous pardonne ; et alors, si vous croyez toutes ces choses, veillez à les faire.

11 Et je vous dis encore, comme je l'ai déjà dit, que de même que vous êtes parvenus à la connaissance de la gloire de Dieu, ou si vous avez connu sa bonté et goûté à son amour, et avez reçu le pardon de vos péchés, ce qui cause une joie aussi extrême dans votre âme, de même je voudrais que vous vous souveniez, et gardiez toujours le souvenir de la grandeur de Dieu, et de votre propre néant, et de sa bonté et de sa longanimité envers vous, créatures indignes, et vous humiliiez dans les profondeurs de l'humilité, invoquant quotidiennement le nom du Seigneur, et demeurant avec constance dans la foi de ce qui est à venir, qui a été dit par la bouche de l'ange.

12 Et voici, je vous dis que si vous faites cela, vous vous réjouirez toujours, et serez remplis de l'amour de Dieu, et conserverez toujours le pardon de vos péchés ; et vous progresserez dans la connaissance de la gloire de celui qui vous a créés, ou dans la connaissance de ce qui est juste et vrai.

13 Et vous ne serez pas enclins à vous nuire les uns aux autres, mais à vivre en paix et à rendre à chaque homme selon son dû.

14 Et vous ne souffrirez pas que vos enfants soient affamés ou nus ; et vous ne souffrirez pas non plus qu'ils transgressent les lois de Dieu, et se battent et se querellent, et servent le diable, qui est le maître du péché, ou qui est l'esprit malin dont ont parlé nos pères, l'ennemi de toute justice.

15 Mais vous leur enseignerez à marcher dans les voies de la vérité et de la sagesse ; vous leur enseignerez à s'aimer les uns les autres et à se servir les uns les autres.

16 Et vous-mêmes, vous porterez aussi secours à ceux qui ont besoin de votre secours ; vous donnerez de vos biens à celui qui est dans le besoin ; et vous ne souffrirez pas que le mendiant vous adresse sa supplication en vain, et ne le renverrez pas pour qu'il périsse.

17 Peut-être diras-tu : L'homme s'est attiré sa misère ; c'est pourquoi je retiendrai ma main, et ne lui donnerai pas de ma nourriture, ni ne lui accorderai de mes biens pour qu'il ne souffre pas, car ses châtiments sont justes -

18 Mais je te dis, ô homme, quiconque fait cela a grand sujet de se repentir ; et s'il ne se repent pas de ce qu'il a fait, il périra à jamais et n'aura pas de part dans le royaume de Dieu.

19 Car voici, ne sommes-nous pas tous mendiants ? Ne dépendons-nous pas tous du même Être, Dieu, pour tous les biens que nous avons, à la fois pour la nourriture et le vêtement, et pour l'or, et pour l'argent, et pour toutes les richesses de toutes sortes que nous avons ?

20 Et voici, en ce moment même, vous venez d'invoquer son nom et de mendier le pardon de vos péchés. Et a-t-il souffert que vous mendiiez en vain ? Non ; il a déversé son Esprit sur vous, et a fait que votre cœur soit rempli de joie, et a fait que votre bouche soit muette, de sorte que vous ne pouviez trouver à vous exprimer, tant votre joie était grande.

21 Et maintenant, si Dieu, qui vous a créés, dont vous dépendez pour votre vie et pour tout ce que vous avez et êtes, vous accorde tout ce que vous demandez de juste, avec foi, croyant que vous recevrez, oh alors, comme vous devriez vous accorder les uns aux autres des biens que vous avez.

22 Et si vous jugez l'homme qui vous adresse sa supplication pour obtenir de vos biens afin de ne pas périr, et le condamnez, à quel point votre condamnation ne sera-t-elle pas plus juste pour avoir refusé vos biens, qui appartiennent non pas à vous mais à Dieu, à qui appartient aussi votre vie ; et pourtant vous n'adressez aucune supplication, ni ne vous repentez de ce que vous avez fait.

23 Je vous le dis, malheur à cet homme, car ses biens périront avec lui ; et maintenant, je dis ces choses à ceux qui sont riches quant aux choses de ce monde.

24 Et encore, je dis aux pauvres, à vous qui n'avez pas et cependant avez suffisamment pour subsister de jour en jour ; je veux dire : vous tous qui refusez au mendiant parce que vous n'avez pas ; je voudrais que vous disiez dans votre cœur : Je ne donne pas parce que je n'ai pas, mais si j'avais, je donnerais.

25 Et maintenant, si vous dites cela dans votre cœur, vous restez innocents, sinon vous êtes condamnés ; et votre condamnation est juste, car vous convoitez ce que vous n'avez pas reçu.

26 Et maintenant, pour les choses que je vous ai dites, c'est-à-dire pour conserver de jour en jour le pardon de vos péchés, afin de marcher innocents devant Dieu, je voudrais que vous accordiez de vos biens aux pauvres, chaque homme selon ce qu'il a, comme nourrir les affamés, vêtir les nus, visiter les malades et leur apporter du soulagement, tant spirituellement que temporellement, selon leurs besoins.

27 Et veillez à ce que tout cela se fasse avec sagesse et ordre ; car il n'est pas requis que l'homme coure plus vite qu'il n'a de force. Et en outre, il est nécessaire qu'il soit diligent, afin qu'il remporte ainsi le prix ; c'est pourquoi, tout doit se faire avec ordre.

28 Et je voudrais que vous vous souveniez que quiconque parmi vous emprunte à son prochain, doit rendre la chose qu'il emprunte, selon qu'il est convenu, sinon tu commettras un péché ; et peut-être feras-tu aussi commettre un péché à ton prochain.

29 Et finalement, je ne peux pas vous dire toutes les choses par lesquelles vous pouvez commettre le péché ; car il y a divers voies et moyens, oui, tant que je ne peux les énumérer.

30 Mais il y a une chose que je peux vous dire, c'est que si vous ne veillez pas à vous-mêmes, et à vos pensées, et à vos paroles, et à vos actes, et n'observez pas les commandements de Dieu, et ne continuez pas dans la foi de ce que vous avez entendu concernant la venue de notre Seigneur jusqu'à la fin de votre vie, vous périrez. Et maintenant, ô homme, souviens-toi, et ne péris pas.

 

 

MOSIAH 5

Par la foi, les saints deviennent fils et filles du Christ - On les appelle alors du nom du Christ - Le roi Benjamin les exhorte à être constants et immuables dans les bonnes œuvres. Vers 124 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva que lorsque le roi Benjamin eut ainsi parlé à son peuple, il envoya des gens parmi eux, désirant savoir de son peuple s'il croyait aux paroles qu'il lui avait dites.

2 Et tous s'écrièrent d'une seule voix, disant : Oui, nous croyons toutes les paroles que tu nous as dites ; et aussi, nous savons qu'elles sont sûres et vraies, à cause de l'Esprit du Seigneur Omnipotent, qui a produit un grand changement en nous, ou dans notre cœur, de sorte que nous n'avons plus de disposition à faire le mal, mais à faire continuellement le bien.

3 Et par la bonté infinie de Dieu et les manifestations de son Esprit, nous avons, nous aussi, de grandes perspectives sur ce qui est à venir ; et si c'était opportun, nous pourrions prophétiser à propos de tout.

4 Et c'est la foi que nous avons eue dans les choses que notre roi nous a dites qui nous a fait parvenir à cette grande connaissance, par laquelle nous nous réjouissons d'une joie aussi extrême.

5 Et nous sommes disposés à conclure avec notre Dieu l'alliance de faire sa volonté et d'être obéissants à ses commandements dans tout ce qu'il nous commandera, tout le reste de nos jours, afin de ne pas attirer sur nous un tourment sans fin, comme l'ange l'a dit, afin de ne pas boire à la coupe de la colère de Dieu.

6 Or, c'étaient là les paroles que le roi Benjamin désirait de leur part ; et c'est pourquoi il leur dit : Vous avez dit les paroles que je désirais, et l'alliance que vous avez faite est une alliance juste.

7 Et maintenant, à cause de l'alliance que vous avez faite, vous serez appelés enfants du Christ, ses fils et ses filles ; car voici, aujourd'hui il vous a engendrés spirituellement ; car vous dites que votre cœur est changé par la foi en son nom ; c'est pourquoi, vous êtes nés de lui et êtes devenus ses fils et ses filles.

8 Et, à ce titre, vous êtes affranchis, et il n'y a aucun autre titre auquel vous pouvez être affranchis. Il n'y a aucun autre nom donné par lequel le salut vienne ; c'est pourquoi, je voudrais que vous preniez sur vous le nom du Christ, vous tous qui avez conclu avec Dieu l'alliance d'être obéissants jusqu'à la fin de votre vie.

9 Et il arrivera que quiconque fait cela se trouvera à la droite de Dieu, car il connaîtra le nom par lequel il est appelé ; car il sera appelé par le nom du Christ.

10 Et maintenant, il arrivera que quiconque ne prend pas sur lui le nom du Christ devra être appelé par un autre nom ; c'est pourquoi, il se trouve à la gauche de Dieu.

11 Et je voudrais que vous vous souveniez aussi que c'est là le nom que j'ai dit que je vous donnerais, qui ne serait jamais effacé, si ce n'est par la transgression ; c'est pourquoi, veillez à ne pas transgresser, afin que le nom ne soit pas effacé de votre cœur.

12 Je vous le dis : Je voudrais que vous vous souveniez de toujours retenir le nom écrit dans votre cœur, afin de ne pas vous trouver à la gauche de Dieu, mais que vous entendiez et connaissiez la voix par laquelle vous serez appelés, et aussi le nom par lequel il vous appellera.

13 Car, comment un homme connaît-il le maître qu'il n'a pas servi, et qui est un étranger pour lui, et est loin des pensées et des intentions de son cœur ?

14 Et encore, un homme prend-il l'âne qui appartient à son voisin et le garde-t-il ? Je vous le dis : non ; il ne souffre même pas qu'il paisse parmi ses troupeaux, mais le chasse et l'expulse. Je vous dis qu'il en sera de même parmi vous, si vous ne connaissez pas le nom par lequel vous êtes appelés.

15 C'est pourquoi, je voudrais que vous soyez constants et immuables, étant toujours abondants en bonnes œuvres, afin que le Christ, le Seigneur Dieu Omnipotent, vous scelle comme siens, afin que vous soyez amenés au ciel, que vous ayez le salut éternel et la vie éternelle, par la sagesse, et la puissance, et la justice, et la miséricorde de celui qui a tout créé dans le ciel et sur la terre, qui est Dieu au-dessus de tout. Amen.

 

 

MOSIAH 6

Le roi Benjamin inscrit les noms de ceux qui constituent son peuple et désigne des prêtres pour les instruire - Mosiah règne en roi juste. Vers 124-121 av. J.-C.

1 ET alors, le roi Benjamin pensa qu'il était utile, après avoir fini de parler au peuple, de prendre les noms de tous ceux qui avaient conclu avec Dieu l'alliance de garder ses commandements.

2 Et il arriva qu'il n'y eut pas une seule âme, si ce n'est les petits enfants, qui n'eût conclu l'alliance et n'eût pris sur elle le nom du Christ.

3 Et en outre, il arriva que lorsque le roi Benjamin eut fini toutes ces choses, et eut consacré son fils Mosiah comme gouverneur et roi de son peuple, et lui eut donné tous ses ordres concernant le royaume, et eut aussi désigné des prêtres pour instruire le peuple, afin qu'il entendît et connût ainsi les commandements de Dieu, et afin de l'inciter à se souvenir du serment qu'il avait fait, il renvoya la multitude, et ils retournèrent tous, selon leurs familles, vers leurs maisons.

4 Et Mosiah commença à régner à la place de son père. Et il commença à régner dans la trentième année de sa vie, ce qui faisait en tout environ quatre cent soixante-seize ans depuis le moment où Léhi avait quitté Jérusalem.

5 Et le roi Benjamin vécut trois ans, et il mourut.

6 Et il arriva que le roi Mosiah marcha dans les voies du Seigneur, et observa ses ordonnances et ses lois, et garda ses commandements dans tout ce qu'il lui commandait.

7 Et le roi Mosiah commanda à son peuple de cultiver la terre. Et il cultiva, lui aussi, la terre, afin de ne pas devenir un fardeau pour son peuple, afin de faire en tout comme son père avait fait. Et il n'y eut pas de querelles parmi tout son peuple pendant trois ans.

 

 

MOSIAH 7

Ammon trouve le pays de Léhi-Néphi où Limhi est roi - Le peuple de Limhi est asservi aux Lamanites - Récit de Limhi - Un prophète (Abinadi) avait témoigné que le Christ était le Dieu et le Père de toutes choses - Ceux qui sèment la souillure récolteront la tempête, et ceux qui placent leur confiance dans le Seigneur seront délivrés. Vers 121 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva que lorsqu'il eut connu une paix continuelle pendant trois ans, le roi Mosiah voulut savoir ce qu'était devenu le peuple qui était monté demeurer au pays de Léhi-Néphi, ou dans la ville de Léhi-Néphi ; car son peuple n'avait eu aucune nouvelle de lui depuis le moment où il avait quitté le pays de Zarahemla ; c'est pourquoi, il le lassait de ses importunités.

2 Et il arriva que le roi Mosiah permit à seize de leurs hommes forts de monter au pays de Léhi-Néphi pour s'enquérir de leurs frères.

3 Et il arriva que le lendemain ils commencèrent à monter, ayant avec eux un certain Ammon, qui était un homme fort et puissant, et un descendant de Zarahemla ; et il était aussi leur chef.

4 Or, ils ne savaient pas dans quelle direction ils devaient voyager dans le désert pour monter au pays de Léhi-Néphi ; c'est pourquoi ils errèrent de nombreux jours dans le désert ; ils errèrent quarante jours.

5 Et lorsqu'ils eurent erré quarante jours, ils arrivèrent à une colline, qui est au nord du pays de Shilom, et ils y dressèrent leurs tentes.

6 Et Ammon prit trois de ses frères, et leurs noms étaient Amaléki, Hélem, et Hem, et ils descendirent au pays de Néphi.

7 Et voici, ils rencontrèrent le roi du peuple qui était au pays de Néphi et au pays de Shilom ; et ils furent entourés par la garde du roi, et furent pris, et furent liés, et furent jetés en prison.

8 Et il arriva que lorsqu'ils eurent été deux jours en prison, ils furent de nouveau amenés devant le roi, et on détacha leurs liens ; et ils se tinrent devant le roi, et il leur fut permis, ou plutôt commandé, de répondre aux questions qu'il leur poserait.

9 Et il leur dit : Voici, je suis Limhi, fils de Noé, qui était fils de Zénif, qui monta du pays de Zarahemla pour hériter de ce pays, lequel était le pays de leurs pères, qui fut fait roi par la voix du peuple.

10 Et maintenant, je désire connaître la raison pour laquelle vous avez eu la hardiesse de venir près des murailles de la ville, lorsque j'étais moi-même avec mes gardes en dehors de la porte ?

11 Or, c'est pour cette raison que j'ai souffert que vous soyez préservés, c'est pour pouvoir vous interroger, sinon je vous aurais fait mettre à mort par mes gardes. Il vous est permis de parler.

12 Et alors, lorsqu'Ammon vit qu'il lui était permis de parler, il s'avança et se prosterna devant le roi ; et, se relevant, il dit : Ô roi, je suis très reconnaissant aujourd'hui devant Dieu d'être encore vivant et d'avoir la permission de parler ; et je m'efforcerai de parler avec hardiesse ;

13 car j'ai l'assurance que si tu m'avais connu, tu n'aurais pas souffert que je porte ces liens. Car je suis Ammon, descendant de Zarahemla, et je suis monté du pays de Zarahemla pour m'enquérir de nos frères que Zénif fit monter hors de ce pays.

14 Et alors, il arriva que lorsque Limhi eut entendu les paroles d'Ammon, il se réjouit extrêmement, et dit : Maintenant, je sais avec certitude que mes frères qui étaient au pays de Zarahemla sont encore vivants. Et maintenant, je me réjouirai ; et demain, je ferai en sorte que mon peuple se réjouisse aussi.

15 Car voici, nous sommes asservis aux Lamanites, et on nous impose un impôt qui est pénible à supporter. Et maintenant, voici, nos frères nous délivreront de notre servitude, ou des mains des Lamanites, et nous serons leurs esclaves ; car il vaut mieux que nous soyons esclaves des Néphites que de payer le tribut au roi des Lamanites.

16 Et alors, le roi Limhi commanda à ses gardes de ne plus lier Ammon ni ses frères, mais il les fit aller à la colline qui était au nord de Shilom, et amener leurs frères dans la ville, afin qu'ils pussent manger, et boire, et se reposer des labeurs de leur voyage ; car ils avaient souffert beaucoup de choses ; ils avaient souffert la faim, la soif et la fatigue.

17 Et alors, il arriva que, le lendemain, le roi Limhi envoya une proclamation parmi tout son peuple, afin qu'il se rassemblât au temple pour entendre les paroles qu'il lui adresserait.

18 Et il arriva que lorsqu'il se fut rassemblé, il lui parla de cette façon, disant : Ô vous, mon peuple, levez la tête et soyez consolés ; car voici, le temps est proche, ou n'est pas très éloigné, où nous ne serons plus assujettis à nos ennemis, malgré nos nombreuses luttes qui ont été vaines ; pourtant j'ai l'assurance qu'il reste une lutte efficace à mener.

19 C'est pourquoi, levez la tête, et réjouissez-vous, et placez votre confiance en Dieu, en ce Dieu qui a été le Dieu d'Abraham, et d'Isaac, et de Jacob ; et aussi, ce Dieu qui a fait sortir les enfants d'Israël du pays d'Égypte, et a fait en sorte qu'ils marchent à pied sec à travers la mer Rouge, et les a nourris de manne afin qu'ils ne périssent pas dans le désert ; et il a fait beaucoup d'autres choses pour eux.

20 Et en outre, ce même Dieu a fait sortir nos pères du pays de Jérusalem et a gardé et préservé son peuple jusqu'à maintenant ; et voici, c'est à cause de nos iniquités et de nos abominations qu'il nous a réduits en servitude.

21 Et vous êtes tous témoins aujourd'hui que Zénif, qui fut fait roi de ce peuple, était animé d'un zèle excessif à hériter le pays de ses pères ; à cause de cela, il fut trompé par la ruse et la fourberie du roi Laman, qui conclut un traité avec le roi Zénif et céda entre ses mains les possessions d'une partie du pays, à savoir la ville de Léhi-Néphi, et la ville de Shilom, et le pays alentour -

22 et tout cela il le fit dans l'unique but de réduire ce peuple en sujétion ou en servitude. Et voici, nous payons actuellement au roi des Lamanites un tribut qui s'élève à la moitié de notre maïs, et de notre orge, et même de tout notre grain de toute sorte, et la moitié de l'accroissement de nos troupeaux de gros et de petit bétail ; et le roi des Lamanites exige même de nous la moitié de tout ce que nous avons ou possédons, ou alors notre vie.

23 Et maintenant, cela n'est-il pas pénible à supporter ? Et cette affliction qui est la nôtre n'est-elle pas grande ? Or, voici, comme nous avons lieu de nous lamenter !

24 Oui, je vous le dis, grandes sont les raisons que nous avons d'élever des plaintes ; car voici, combien de nos frères ont été tués, et leur sang a été versé en vain, et tout cela pour cause d'iniquité.

25 Car si ce peuple n'était pas tombé en transgression, le Seigneur n'aurait pas souffert que ce grand mal s'abatte sur lui. Mais voici, ils n'ont pas voulu écouter ses paroles ; mais il s'est élevé des querelles parmi eux, à tel point qu'ils ont versé le sang entre eux.

26 Et ils ont fait mourir un prophète du Seigneur ; oui, un homme choisi par Dieu, qui leur parlait de leur méchanceté et de leurs abominations, et prophétisait beaucoup de choses qui sont à venir, oui, même la venue du Christ.

27 Et parce qu'il leur disait que le Christ était le Dieu, le Père de toutes choses, et disait qu'il prendrait sur lui l'image de l'homme, et que ce serait l'image selon laquelle l'homme fut créé au commencement ; ou, en d'autres termes, il disait que l'homme fut créé à l'image de Dieu, et que Dieu descendrait parmi les enfants des hommes, et prendrait sur lui la chair et le sang, et s'en irait sur la surface de la terre -

28 Or, parce qu'il disait cela, ils l'ont mis à mort ; et ils ont fait beaucoup d'autres choses qui ont fait tomber sur eux la colère de Dieu. C'est pourquoi, qui s'étonne qu'ils soient dans la servitude et qu'ils soient frappés de grandes afflictions ?

29 Car voici, le Seigneur a dit : Je ne secourrai pas mon peuple le jour de sa transgression ; mais je dresserai des barrières sur son chemin pour qu'il ne prospère pas ; et ses actions seront comme une pierre d'achoppement devant lui.

30 Et il dit encore : Si mon peuple sème la souillure, il en récoltera la balle dans la tempête ; et l'effet en est du poison.

31 Et il dit encore : Si mon peuple sème la souillure, il récoltera le vent d'orient, qui amène la destruction immédiate.

32 Et maintenant, voici, la promesse du Seigneur est accomplie, et vous êtes frappés et affligés.

33 Mais si vous vous tournez vers le Seigneur d'un cœur pleinement résolu, et placez votre confiance en lui, et le servez en toute diligence d'esprit, si vous faites cela, il vous délivrera de la servitude, selon sa volonté et son bon plaisir.

 

 

MOSIAH 8

Ammon instruit le peuple de Limhi - Il apprend l'existence des vingt-quatre plaques jarédites - Les annales anciennes peuvent être traduites par les voyants - Ce sont eux qui ont le plus grand des dons. Vers 121 av. J.-C.

1 ET il arriva que lorsque le roi Limhi eut fini de parler à son peuple, car il lui dit beaucoup de choses, et je n'en ai écrit que peu dans ce livre, il dit à son peuple tout ce qui concernait ses frères qui étaient au pays de Zarahemla.

2 Et il fit lever Ammon devant la multitude, et lui fit répéter tout ce qui était arrivé à leurs frères depuis le moment où Zénif monta hors du pays jusqu'au moment où lui-même monta hors du pays.

3 Et il leur répéta aussi les dernières paroles que le roi Benjamin leur avait enseignées, et les expliqua au peuple du roi Limhi, pour qu'il pût comprendre toutes les paroles qu'il disait.

4 Et il arriva que lorsqu'il eut fait tout cela, le roi Limhi renvoya la multitude, et renvoya chacun dans sa maison.

5 Et il arriva qu'il fit apporter devant Ammon les plaques qui contenaient les annales de son peuple depuis le moment où ils avaient quitté le pays de Zarahemla, afin qu'il les lût.

6 Alors, dès qu'Ammon eut lu les annales, le roi l'interrogea pour savoir s'il pouvait interpréter les langues, et Ammon lui dit qu'il ne le pouvait pas.

7 Et le roi lui dit : Peiné des afflictions de mon peuple, j'ai commandé que quarante-trois d'entre mon peuple entreprennent un voyage dans le désert, afin de trouver ainsi le pays de Zarahemla, afin que nous puissions faire appel à nos frères pour qu'ils nous délivrent de la servitude.

8 Et ils se perdirent dans le désert pendant de nombreux jours ; ils furent diligents, et cependant ils ne trouvèrent pas le pays de Zarahemla, mais retournèrent dans ce pays, ayant voyagé dans un pays parmi beaucoup d'eaux, ayant découvert un pays qui était couvert d'ossements d'hommes et de bêtes, et qui était aussi couvert de ruines de bâtiments de toutes sortes, ayant découvert un pays qui avait été peuplé par un peuple qui était aussi nombreux que les armées d'Israël.

9 Et en témoignage que les choses qu'ils ont dites étaient vraies, ils ont rapporté vingt-quatre plaques qui sont remplies d'inscriptions gravées, et elles sont d'or pur.

10 Et voici aussi, ils ont rapporté des plastrons de cuirasse, qui sont grands, et ils sont d'airain et de cuivre, et sont en parfait état.

11 Et en outre, ils ont apporté des épées dont la poignée a péri et dont la lame était rongée par la rouille ; et il n'y a personne dans le pays qui soit capable d'interpréter la langue ou les inscriptions qui sont gravées sur les plaques. C'est pourquoi je t'ai dit : Peux-tu traduire ?

12 Et je te dis encore : Connais-tu quelqu'un qui peut traduire ? Car je désire que ces annales soient traduites dans notre langue ; car elles nous donneront peut-être la connaissance d'un reste du peuple qui a été détruit, d'où ces annales sont venues ; ou elles nous donneront peut-être la connaissance de ce peuple même qui a été détruit ; et je désire connaître la cause de sa destruction.

13 Alors Ammon lui dit : Je peux te dire assurément, ô roi, qu'il y a un homme qui peut traduire les annales ; car il a ce qu'il faut pour regarder et traduire toutes les annales qui sont de date ancienne ; et c'est un don de Dieu. Et les objets sont appelés interprètes, et nul ne peut y regarder si cela ne lui est commandé, de peur qu'il ne cherche ce qu'il ne devrait pas et qu'il ne périsse. Et quiconque reçoit le commandement d'y regarder, celui-là est appelé voyant.

14 Et voici, le roi du peuple qui est au pays de Zarahemla est l'homme à qui il est commandé de faire ces choses, et qui a ce don sublime de Dieu.

15 Et le roi dit qu'un voyant est plus grand qu'un prophète.

16 Et Ammon dit qu'un voyant est aussi révélateur et prophète ; et aucun homme ne peut avoir de don qui soit plus grand, à moins de posséder le pouvoir de Dieu, ce qu'aucun homme ne peut avoir ; pourtant, un homme peut recevoir un grand pouvoir de la part de Dieu.

17 Mais un voyant peut connaître les choses qui sont passées, et aussi les choses qui sont à venir, et c'est par eux que tout sera révélé, ou plutôt que ce qui est secret sera dévoilé, et que ce qui est caché parviendra à la lumière, et les choses qui ne sont pas connues seront révélées par eux, et il y aura aussi des choses qui seront révélées par eux, que l'on ne pourrait connaître autrement.

18 C'est ainsi que Dieu a fourni à l'homme le moyen d'accomplir, par la foi, de grands miracles ; et c'est pourquoi il devient un grand bienfait pour ses semblables.

19 Et alors, lorsqu'Ammon eut fini de dire ces paroles, le roi fut dans une allégresse extrême et rendit grâces à Dieu, disant : Sans aucun doute, un grand mystère est contenu dans ces plaques, et ces interprètes ont sans aucun doute été préparés dans le but de dévoiler tous les mystères de ce genre aux enfants des hommes.

20 Oh ! comme elles sont merveilleuses, les œuvres du Seigneur, et comme il est longanime envers son peuple ; oui, et comme elle est aveugle et impénétrable, l'intelligence des enfants des hommes ; car ils ne cherchent pas la sagesse ni ne désirent qu'elle les gouverne !

21 Oui, ils sont comme un troupeau sauvage qui fuit le berger, et se disperse, et est pourchassé, et est dévoré par les bêtes de la forêt.



ANNALES DE ZÉNIF - Histoire de son peuple, depuis le moment où il quitta le pays de Zarahemla jusqu'au moment où il fut délivré des mains des Lamanites.

Chapitres 9 à 22.

 

MOSIAH 9

Zénif prend la tête d'un groupe de Zarahemla pour posséder le pays de Léhi-Néphi - Le roi lamanite leur permet d'hériter le pays - Il y a guerre entre les Lamanites et le peuple de Zénif. Vers 200-187 av. J.-C.

1 MOI, Zénif, instruit dans toute la langue des Néphites et connaissant le pays de Néphi, ou pays du premier héritage de nos pères, je fus envoyé comme espion parmi les Lamanites, afin d'espionner leurs forces, afin que notre armée pût tomber sur eux et les détruire ; mais lorsque je vis ce qu'il y avait de bon parmi eux, je désirai qu'ils ne fussent pas détruits.

2 C'est pourquoi, j'entrai en contestation avec mes frères dans le désert, car je voulais que notre gouverneur fît un traité avec eux ; mais lui, qui était un homme austère et sanguinaire, commanda qu'on me tuât ; mais je fus sauvé par l'effusion de beaucoup de sang ; car père lutta contre père, et frère contre frère, jusqu'à ce que la plus grande partie de notre armée eût été détruite dans le désert ; et nous retournâmes, ceux d'entre nous qui avaient été épargnés, au pays de Zarahemla, pour raconter à leurs femmes et à leurs enfants ce qui était arrivé.

3 Et cependant, animé d'un zèle excessif à posséder le pays de nos pères, je réunis tous ceux qui désiraient monter pour posséder le pays, et entrepris de nouveau un voyage dans le désert pour monter au pays ; mais nous fûmes frappés par la famine et par de grandes afflictions ; car nous étions lents à nous souvenir du Seigneur, notre Dieu.

4 Néanmoins, après de nombreux jours d'errance dans le désert, nous dressâmes nos tentes dans le lieu où nos frères avaient été tués, qui était près du pays de nos pères.

5 Et il arriva que j'entrai de nouveau avec quatre de mes hommes dans la ville, et me présentai au roi afin de connaître l'état d'esprit du roi, et afin de savoir si je pouvais entrer avec mon peuple posséder le pays en paix.

6 Et je me présentai au roi, et il fit alliance avec moi que je pouvais posséder le pays de Léhi-Néphi et le pays de Shilom.

7 Et il commanda aussi que son peuple sortît du pays, et moi et mon peuple allâmes dans le pays afin de le posséder.

8 Et nous commençâmes à construire des bâtiments, et à réparer les murs de la ville, oui, les murs de la ville de Léhi-Néphi, et de la ville de Shilom.

9 Et nous commençâmes à cultiver le sol, oui, avec toutes sortes de semences, avec des semences de maïs, et de blé, et d'orge, et de néas, et de shéum, et des semences de toutes sortes de fruits ; et nous commençâmes à nous multiplier et à prospérer dans le pays.

10 Or, c'était par ruse et par fourberie, pour réduire mon peuple en servitude, que le roi Laman avait cédé le pays pour que nous le possédions.

11 C'est pourquoi, il arriva que lorsque nous eûmes demeuré dans le pays pendant douze ans, le roi Laman commença à se sentir mal à l'aise, craignant que, d'une façon ou d'une autre, mon peuple ne devînt fort dans le pays, et qu'on ne pût avoir le dessus sur lui et le réduire en servitude.

12 Or, ils étaient un peuple paresseux et idolâtre ; c'est pourquoi, ils désiraient nous réduire en servitude afin de se gorger des travaux de nos mains ; oui, afin de se faire un festin des troupeaux de nos champs.

13 Il arriva donc que le roi Laman commença à exciter son peuple pour qu'il se querellât avec mon peuple ; c'est pourquoi il commença à y avoir des guerres et des querelles dans le pays.

14 Car la treizième année de mon règne au pays de Néphi, au loin, au sud du pays de Shilom, alors que mon peuple abreuvait et paissait ses troupeaux, et cultivait ses terres, une nombreuse armée de Lamanites tomba sur lui et commença à le tuer, et à emporter ses troupeaux et le maïs de ses champs.

15 Oui, et il arriva que tous ceux qui ne furent pas rattrapés s'enfuirent à la ville de Néphi, et me demandèrent protection.

16 Et il arriva que je les armai d'arcs, et de flèches, d'épées, et de cimeterres, et de massues, et de frondes, et de toutes les sortes d'armes que nous pûmes inventer, et moi et mon peuple sortîmes livrer bataille aux Lamanites.

17 Oui, c'est avec la force du Seigneur que nous sortîmes livrer bataille aux Lamanites ; car moi et mon peuple, nous suppliâmes avec ferveur le Seigneur pour qu'il nous délivrât des mains de nos ennemis, car nous étions éveillés au souvenir de la délivrance de nos pères.

18 Et Dieu entendit nos cris et répondit à nos prières ; et nous sortîmes avec sa puissance ; oui, nous sortîmes contre les Lamanites, et en un jour et une nuit, nous en tuâmes trois mille quarante-trois ; nous les tuâmes jusqu'à ce que nous les eussions chassés de notre pays.

19 Et moi-même j'aidai, de mes propres mains, à enterrer leurs morts. Et voici, à notre grande tristesse et pour notre grande lamentation, deux cent soixante-dix-neuf de nos frères avaient été tués.

 

 

MOSIAH 10

Mort du roi Laman - Son peuple est sauvage et féroce et croit en de fausses traditions - Zénif et son peuple l'emportent sur lui. Vers 187-160 av. J.-C.

1 ET il arriva que nous recommençâmes à établir le royaume et nous recommençâmes à posséder le pays en paix. Et je fis faire des armes de guerre de toutes sortes afin d'avoir ainsi des armes pour mon peuple en vue du moment où les Lamanites monteraient encore faire la guerre à mon peuple.

2 Et je plaçai des gardes tout autour du pays, afin que les Lamanites ne pussent plus tomber sur nous à l'improviste et nous détruire ; et c'est ainsi que je gardai mon peuple et mes troupeaux, et les empêchai de tomber entre les mains de nos ennemis.

3 Et il arriva que nous héritâmes le pays de nos pères pendant de nombreuses années, oui, pendant vingt-deux ans.

4 Et je commandai aux hommes de cultiver le sol, et de faire pousser toutes sortes de grains et toutes sortes de fruits de toute espèce.

5 Et je commandai aux femmes de filer, et de peiner, et de travailler, et de fabriquer toute sorte de fin lin, oui, et du tissu de toute espèce, afin de vêtir notre nudité ; et ainsi nous prospérâmes dans le pays ; ainsi nous eûmes, pendant vingt-deux ans, une paix continuelle dans le pays.

6 Et il arriva que le roi Laman mourut, et son fils commença à régner à sa place. Et il commença à exciter son peuple à la rébellion contre mon peuple ; c'est pourquoi, ils commencèrent à se préparer pour la guerre et pour monter livrer bataille à mon peuple.

7 Mais j'avais envoyé mes espions tout alentour du pays de Shemlon, afin de découvrir leurs préparatifs, afin de me garder contre eux, afin qu'ils ne pussent tomber sur mon peuple et le détruire.

8 Et il arriva qu'ils montèrent sur le nord du pays de Shilom avec leurs nombreuses armées, des hommes armés d'arcs, et de flèches, et d'épées, et de cimeterres, et de pierres, et de frondes ; et ils avaient la tête rasée, de sorte qu'elle était nue ; et ils avaient une ceinture de cuir autour des reins.

9 Et il arriva que je fis cacher les femmes et les enfants de mon peuple dans le désert ; et je fis rassembler tous mes hommes âgés qui pouvaient porter les armes, et aussi tous mes jeunes hommes qui étaient capables de porter les armes, pour livrer bataille aux Lamanites ; et je les plaçai dans leurs rangs, chaque homme selon son âge.

10 Et il arriva que nous montâmes livrer bataille aux Lamanites ; et moi, oui, moi-même, dans ma vieillesse, je montai livrer bataille aux Lamanites. Et il arriva que nous montâmes livrer bataille avec la force du Seigneur.

11 Or, les Lamanites ne savaient rien du Seigneur, ni de la force du Seigneur, c'est pourquoi ils comptaient sur leur propre force. Cependant c'était un peuple fort quant à la force des hommes.

12 Ils étaient un peuple sauvage, et féroce, et sanguinaire, croyant en la tradition de leurs pères, qui est celle-ci : Ils croyaient qu'ils avaient été chassés du pays de Jérusalem à cause des iniquités de leurs pères, et qu'ils avaient été lésés dans le désert par leurs frères, et qu'ils avaient aussi été lésés pendant qu'ils traversaient la mer ;

13 et en outre, qu'ils avaient été lésés pendant qu'ils étaient au pays de leur premier héritage, après avoir traversé la mer, et tout cela parce que Néphi était plus fidèle à garder les commandements du Seigneur ; pour cette raison, il était favorisé par le Seigneur, car le Seigneur entendait ses prières et y répondait, et il prit la direction de leur voyage dans le désert.

14 Et ses frères étaient furieux contre lui, parce qu'ils ne comprenaient pas la manière d'agir du Seigneur ; ils étaient aussi furieux contre lui sur les eaux, parce qu'ils s'endurcissaient le cœur contre le Seigneur.

15 Et en outre, ils étaient furieux contre lui lorsqu'ils furent arrivés dans la terre promise, parce qu'ils disaient qu'il leur avait pris des mains le gouvernement du peuple ; et ils cherchaient à le tuer.

16 Et en outre, ils étaient furieux contre lui, parce qu'il était parti dans le désert, comme le Seigneur le lui avait commandé, et avait pris les annales qui étaient gravées sur les plaques d'airain, car ils disaient qu'il avait commis un acte de brigandage contre eux.

17 Et ainsi ils ont enseigné à leurs enfants qu'ils devaient les haïr, et qu'ils devaient les assassiner, et qu'ils devaient commettre des actes de brigandage et de pillage contre eux, et faire tout ce qu'ils pouvaient pour les détruire ; c'est pourquoi ils ont une haine éternelle à l'égard des enfants de Néphi.

18 C'est pour cette raison même que le roi Laman, par sa ruse, et sa fourberie de menteur, et ses belles promesses, m'a trompé, de sorte que j'ai fait monter ce peuple qui est le mien dans ce pays, afin qu'ils puissent le détruire ; oui, et nous avons souffert pendant ces nombreuses années dans le pays.

19 Et alors, moi, Zénif, après avoir dit toutes ces choses à mon peuple concernant les Lamanites, je le stimulai à livrer bataille avec sa puissance, plaçant sa confiance dans le Seigneur ; c'est pourquoi, nous les combattîmes face à face.

20 Et il arriva que nous les chassâmes de nouveau de notre pays ; et nous les tuâmes en un grand massacre au point que nous ne les comptâmes pas.

21 Et il arriva que nous retournâmes dans notre pays, et mon peuple recommença à paître ses troupeaux et à cultiver son sol.

22 Et maintenant, étant vieux, j'ai conféré le royaume à l'un de mes fils ; je n'en dis donc pas plus. Et que le Seigneur bénisse mon peuple. Amen.

 

 

MOSIAH 11

Le roi Noé règne dans la méchanceté - Il se livre à des orgies avec ses épouses et ses concubines - Abinadi prophétise que le peuple sera réduit en servitude - Le roi Noé cherche à lui ôter la vie. Vers 160-150 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva que Zénif conféra le royaume à Noé, un de ses fils ; Noé commença donc à régner à sa place ; et il ne marcha pas dans les voies de son père.

2 Car voici, il ne garda pas les commandements de Dieu, mais il marcha selon les désirs de son cœur. Et il eut beaucoup d'épouses et de concubines. Et il fit commettre le péché à son peuple, et lui fit faire ce qui était abominable aux yeux du Seigneur. Oui, et ils commirent la fornication et toute sorte de méchanceté.

3 Et il leva un impôt d'un cinquième de tout ce qu'ils possédaient, un cinquième de leur or et de leur argent, et un cinquième de leur zif, et de leur cuivre, et de leur airain, et de leur fer ; et un cinquième de leur bétail engraissé ; et aussi un cinquième de tout leur grain.

4 Et tout cela, il le prit pour s'entretenir, lui, et ses épouses, et ses concubines ; et aussi ses prêtres, et leurs épouses, et leurs concubines ; c'est ainsi qu'il avait changé les affaires du royaume.

5 Car il déposa tous les prêtres qui avaient été consacrés par son père et en consacra des nouveaux à leur place, des gens qui étaient enflés dans l'orgueil de leur cœur.

6 Oui, et ainsi ils étaient entretenus dans leur paresse, et dans leur idolâtrie, et dans leur fornication, par les impôts que le roi Noé avait mis sur son peuple ; c'est ainsi que le peuple peina à l'extrême pour entretenir l'iniquité.

7 Oui, et il devint aussi idolâtre, parce qu'il était trompé par les paroles vaines et flatteuses du roi et des prêtres ; car ils lui disaient des choses flatteuses.

8 Et il arriva que le roi Noé construisit beaucoup d'édifices élégants et spacieux ; et il les ornementa de fins ouvrages de bois, et de toutes sortes de choses précieuses, d'or, et d'argent, et de fer, et d'airain, et de zif, et de cuivre ;

9 et il se construisit aussi un palais spacieux, et un trône au milieu, et tout cela était en bois fin et était ornementé d'or, et d'argent, et de choses précieuses.

10 Et il fit aussi exécuter par ses ouvriers toutes sortes de fins travaux à l'intérieur des murs du temple, des travaux de bois fin, et de cuivre, et d'airain.

11 Et les sièges qui étaient réservés aux grands prêtres, qui étaient par-dessus tous les autres sièges, il les ornementa d'or pur ; et il fit construire une balustrade devant eux, afin qu'ils pussent s'y reposer le corps et les bras tandis qu'ils disaient des paroles mensongères et vaines à son peuple.

12 Et il arriva qu'il construisit une tour près du temple ; oui, une très haute tour, si haute qu'il pouvait se tenir à son sommet et dominer le pays de Shilom, et aussi le pays de Shemlon que possédaient les Lamanites ; et il pouvait même embrasser du regard tout le pays alentour.

13 Et il arriva qu'il fit construire beaucoup de bâtiments au pays de Shilom ; et il fit construire une grande tour sur la colline au nord du pays de Shilom qui avait été un refuge pour les enfants de Néphi au moment où ils s'enfuirent du pays ; et c'est ainsi qu'il agit avec les richesses qu'il obtenait en levant des impôts sur son peuple.

14 Et il arriva qu'il mit son cœur dans ses richesses, et qu'il passa son temps à des orgies avec ses épouses et ses concubines ; et ses prêtres aussi passaient leur temps avec des prostituées.

15 Et il arriva qu'il planta des vignes un peu partout dans le pays ; et il construisit des pressoirs, et fit du vin en abondance ; et c'est pourquoi il devint un grand buveur de vin et son peuple aussi.

16 Et il arriva que les Lamanites commencèrent à faire des incursions contre son peuple, contre de petits nombres, et à les tuer dans leurs champs et pendant qu'ils gardaient leurs troupeaux.

17 Et le roi Noé envoya des gardes tout autour du pays pour les maintenir à distance ; mais il n'en envoya pas un nombre suffisant, et les Lamanites tombèrent sur eux, et les tuèrent, et chassèrent beaucoup de leurs troupeaux hors du pays ; c'est ainsi que les Lamanites commencèrent à les détruire et à assouvir leur haine contre eux.

18 Et il arriva que le roi Noé envoya ses armées contre eux, et ils furent repoussés, ou elles les repoussèrent un certain temps ; c'est pourquoi, elles retournèrent, se réjouissant de leur butin.

19 Et alors, à cause de cette grande victoire, ils furent enflés dans l'orgueil de leur cœur ; ils se vantèrent de leur force, disant que leurs cinquante pouvaient tenir tête à des milliers de Lamanites ; et c'est ainsi qu'ils se vantaient, et mettaient leurs délices dans le sang, et dans l'effusion du sang de leurs frères, et cela à cause de la méchanceté de leur roi et de leurs prêtres.

20 Et il arriva qu'il y eut un homme parmi eux, dont le nom était Abinadi ; et il s'en alla parmi eux, et commença à prophétiser, disant : Voici, ainsi dit le Seigneur, et voici ce qu'il m'a commandé, disant : Va, et dis à ce peuple : Ainsi dit le Seigneur : Malheur à ce peuple, car j'ai vu ses abominations, et sa méchanceté, et sa fornication ; et s'il ne se repent pas, j'interviendrai contre lui dans ma colère.

21 Et s'il ne se repent pas et ne se tourne pas vers le Seigneur, son Dieu, voici, je le livrerai entre les mains de ses ennemis ; oui, et il sera réduit en servitude ; et il sera affligé par la main de ses ennemis.

22 Et il arrivera qu'il saura que je suis le Seigneur, son Dieu, et que je suis un Dieu jaloux, châtiant mon peuple pour ses iniquités.

23 Et il arrivera que si ce peuple ne se repent pas et ne se tourne pas vers le Seigneur, son Dieu, il sera réduit en servitude ; et nul ne le délivrera, si ce n'est le Seigneur, le Dieu Tout-Puissant.

24 Oui, et il arrivera que lorsqu'il me suppliera, je serai lent à entendre ses cris ; oui, et je souffrirai qu'il soit frappé par ses ennemis.

25 Et s'il ne se repent pas avec le sac et la cendre, et ne supplie pas avec force le Seigneur, son Dieu, je n'entendrai pas ses prières, ni ne le délivrerai de ses afflictions ; et ainsi dit le Seigneur, et voilà ce qu'il m'a commandé.

26 Alors il arriva que lorsqu'Abinadi leur eut dit ces paroles, ils furent furieux contre lui, et cherchèrent à lui ôter la vie ; mais le Seigneur le délivra de leurs mains.

27 Alors, lorsque le roi Noé eut été informé des paroles qu'Abinadi avait dites au peuple, il fut furieux aussi ; et il dit : Qui est Abinadi, pour que moi et mon peuple devions être jugés par lui, ou qui est le Seigneur, qui fera venir sur mon peuple une si grande affliction ?

28 Je vous commande d'amener Abinadi ici, afin que je le fasse mourir, car il a dit ces choses pour exciter mon peuple à la colère les uns contre les autres, et pour susciter des querelles parmi mon peuple ; c'est pourquoi je vais le faire mourir.

29 Or, le peuple avait les yeux aveuglés ; c'est pourquoi il s'endurcit le cœur contre les paroles d'Abinadi, et il chercha, à partir de ce moment-là, à se saisir de lui. Et le roi Noé s'endurcit le cœur contre la parole du Seigneur, et il ne se repentit pas de ses mauvaises actions.

 

 

MOSIAH 12

Abinadi est emprisonné pour avoir prophétisé la destruction du peuple et la mort du roi Noé - Les faux prêtres citent les Écritures et prétendent garder la loi de Moïse - Abinadi commence à leur enseigner les dix commandements. Vers 148 av. J.-C.

1 ET il arriva qu'au bout de deux ans, Abinadi vint parmi eux, déguisé, afin qu'ils ne le reconnussent pas, et commença à prophétiser parmi eux, disant : Ainsi m'a commandé le Seigneur, disant : Abinadi, va et prophétise à ce peuple qui est le mien, car il s'est endurci le cœur contre mes paroles ; il ne s'est pas repenti de ses mauvaises actions ; c'est pourquoi j'interviendrai contre lui dans ma colère, oui, dans ma colère ardente, j'interviendrai contre lui dans ses iniquités et ses abominations.

2 Oui, malheur à cette génération ! Et le Seigneur me dit : Étends la main et prophétise, disant : Ainsi dit le Seigneur : Il arrivera que cette génération, à cause de ses iniquités, sera réduite en servitude, et sera frappée sur la joue ; oui, et sera chassée par les hommes, et sera tuée ; et les vautours de l'air, et les chiens, oui, et les bêtes sauvages lui dévoreront la chair.

3 Et il arrivera que la vie du roi Noé sera estimée comme un vêtement dans une fournaise ardente ; car il saura que je suis le Seigneur.

4 Et il arrivera que je frapperai ce peuple, qui est le mien, de grandes afflictions, oui, de famine et de peste ; et je le ferai hurler tout le jour.

5 Oui, et je ferai en sorte qu'on lui lie des fardeaux sur le dos ; et on le poussera devant soi comme un âne muet.

6 Et il arrivera que j'enverrai la grêle au milieu de lui, et elle le frappera ; et il sera aussi frappé par le vent d'orient ; et les insectes infesteront aussi son pays et dévoreront son grain.

7 Et il sera frappé d'une grande peste ; et tout cela, je le ferai à cause de ses iniquités et de ses abominations.

8 Et il arrivera qu'à moins qu'il ne se repente, je le détruirai totalement de la surface de la terre ; néanmoins, il laissera des annales derrière lui, et je les préserverai pour d'autres nations qui posséderont le pays ; oui, je ferai cela afin de découvrir à d'autres nations les abominations de ce peuple. Et Abinadi prophétisa beaucoup de choses contre ce peuple.

9 Et il arriva qu'ils furent en colère contre lui ; et ils le prirent et l'amenèrent, lié, devant le roi, et dirent au roi : Voici, nous avons amené devant toi un homme qui a prophétisé du mal concernant ton peuple et dit que Dieu va le détruire.

10 Et il prophétise aussi du mal concernant ta vie et dit que ta vie sera comme un vêtement dans une fournaise de feu.

11 Et encore, il dit que tu seras comme une tige, comme une tige desséchée du champ, qui est renversée par les bêtes et foulée aux pieds.

12 Et encore, il dit que tu seras comme les fleurs du chardon, qui, lorsqu'elles sont pleinement mûres, si le vent souffle, sont chassées sur la surface du pays. Et il prétend que le Seigneur l'a dit. Et il dit que tout cela viendra sur toi, à moins que tu ne te repentes, et cela à cause de tes iniquités.

13 Et maintenant, ô roi, quel grand mal as-tu fait, ou quels grands péchés ton peuple a-t-il commis, pour que nous soyons condamnés par Dieu ou jugés par cet homme ?

14 Et maintenant, ô roi, voici, nous sommes innocents, et toi, ô roi, tu n'as pas péché ; c'est pourquoi, cet homme a menti à ton sujet, et il a prophétisé en vain.

15 Et voici, nous sommes forts, nous ne tomberons pas en servitude, ni ne serons faits captifs par nos ennemis ; oui, et tu as prospéré dans le pays, et tu prospéreras aussi.

16 Voici, voici l'homme, nous le livrons entre tes mains ; tu peux faire de lui ce qui te semble bon.

17 Et il arriva que le roi Noé fit jeter Abinadi en prison ; et il commanda aux prêtres de se rassembler afin de pouvoir tenir conseil avec eux sur ce qu'il ferait de lui.

18 Et il arriva qu'ils dirent au roi : Amène-le ici, que nous l'interrogions ; et le roi commanda qu'on l'amenât devant eux.

19 Et ils commencèrent à l'interroger afin de l'amener à se contredire, afin d'avoir ainsi de quoi l'accuser ; mais il leur répondit hardiment, et tint tête à toutes leurs questions, oui, à leur étonnement ; car il leur tenait tête dans toutes leurs questions, et les confondait dans toutes leurs paroles.

20 Et il arriva que l'un d'eux lui dit : Que signifient les paroles qui sont écrites et qui ont été enseignées par nos pères, disant :

21 Qu'ils sont beaux sur les montagnes, les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie la paix ! De celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie le salut ! De celui qui dit à Sion : Ton Dieu règne !

22 La voix de tes sentinelles retentit ; elles élèvent la voix, elles poussent ensemble des cris d'allégresse ; car de leurs propres yeux elles voient que le Seigneur ramène Sion.

23 Eclatez ensemble en cris de joie, ruines de Jérusalem ! Car le Seigneur console son peuple, il rachète Jérusalem ;

24 le Seigneur découvre le bras de sa sainteté, aux yeux de toutes les nations ; et toutes les extrémités de la terre verront le salut de notre Dieu ?

25 Et alors, Abinadi leur dit : Vous êtes prêtres, et vous prétendez instruire ce peuple, et comprendre l'esprit de prophétie, et cependant vous désirez savoir de moi ce que ces choses signifient ?

26 Je vous le dis, malheur à vous, parce que vous pervertissez les voies du Seigneur ! Car si vous comprenez ces choses, vous ne les avez pas enseignées ; c'est pourquoi, vous avez perverti les voies du Seigneur.

27 Vous n'avez pas appliqué votre cœur pour avoir l'intelligence ; c'est pourquoi, vous n'avez pas été sages. Qu'enseignez-vous donc à ce peuple ?

28 Et ils dirent : Nous enseignons la loi de Moïse.

29 Et il leur dit encore : Si vous enseignez la loi de Moïse, pourquoi ne la gardez-vous pas ? Pourquoi mettez-vous votre cœur dans les richesses ? Pourquoi commettez-vous la fornication et épuisez-vous vos forces avec des prostituées, oui, et poussez-vous ce peuple à commettre le péché, de sorte que le Seigneur est obligé de m'envoyer prophétiser contre ce peuple, oui, un grand mal contre ce peuple ?

30 Ne savez-vous pas que je dis la vérité ? Oui, vous savez que je dis la vérité ; et vous devriez trembler devant Dieu.

31 Et il arrivera que vous serez frappés pour vos iniquités, car vous avez dit que vous enseignez la loi de Moïse. Et que savez-vous de la loi de Moïse ? Le salut vient-il par la loi de Moïse ? Que dites-vous ?

32 Et ils répondirent et dirent que le salut venait par la loi de Moïse.

33 Mais alors, Abinadi leur dit : Je sais que si vous gardez les commandements de Dieu, vous serez sauvés ; oui, si vous gardez les commandements que le Seigneur a donnés à Moïse sur la montagne du Sinaï, disant :

34 Je suis le Seigneur, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.

35 Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.

36 Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ou qui sont en bas sur la terre.

37 Alors Abinadi leur dit : Avez-vous fait tout cela ? Je vous dis que non, vous ne l'avez pas fait. Et avez-vous enseigné à ce peuple qu'il doit faire toutes ces choses ? Je vous dis que non, vous ne l'avez pas fait.

 

 

MOSIAH 13

Abinadi est protégé par la puissance divine - Il enseigne les dix commandements - Le salut ne vient pas par la loi de Moïse seule - Dieu lui-même fera l'expiation et rachètera son peuple. Vers 148 av. J.-C.

1 ET alors, lorsque le roi eut entendu ces paroles, il dit à ses prêtres : Emmenez cet individu, et tuez-le ; qu'avons-nous, en effet, à faire avec lui, car il est fou.

2 Et ils s'avancèrent et tentèrent de porter la main sur lui ; mais il leur résista et leur dit :

3 Ne me touchez pas, car Dieu vous frappera si vous portez la main sur moi, car je n'ai pas remis le message que le Seigneur m'a envoyé remettre ; je ne vous ai pas dit non plus ce que vous m'avez demandé de dire ; c'est pourquoi, Dieu ne souffrira pas qu'on me fasse mourir maintenant.

4 Mais je dois accomplir les commandements que Dieu m'a commandé d'exécuter ; et parce que je vous ai dit la vérité, vous êtes en colère contre moi. Et de plus, parce que j'ai dit la parole de Dieu, vous m'avez jugé fou.

5 Alors, il arriva que lorsqu'Abinadi eut dit ces paroles, le peuple du roi Noé n'osa pas porter la main sur lui, car l'Esprit du Seigneur était sur lui ; et son visage brillait d'un resplendissement extrême, comme celui de Moïse pendant qu'il était sur la montagne du Sinaï, pendant qu'il parlait avec le Seigneur.

6 Et il parla avec puissance et autorité de Dieu ; et il continua ses paroles, disant :

7 Vous voyez que vous n'avez pas le pouvoir de me tuer ; c'est pourquoi, je finis mon message. Oui, et je vois qu'il vous perce jusqu'au cœur, parce que je vous dis la vérité concernant vos iniquités.

8 Oui, et mes paroles vous remplissent d'étonnement, et de stupeur, et de colère.

9 Mais je finis mon message ; et alors, peu importe où je vais, du moment que je suis sauvé.

10 Mais je vous dis ceci : Ce que vous faites de moi après cela sera comme une figure et une ombre de choses à venir.

11 Et maintenant je vous lis le reste des commandements de Dieu, car je vois qu'ils ne sont pas écrits dans votre cœur ; je vois que vous avez étudié et enseigné l'iniquité pendant la plus grande partie de votre vie.

12 Et maintenant, vous vous souvenez que je vous ai dit : Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.

13 Et encore : Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, le Seigneur, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent,

14 et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.

15 Tu ne prendras point le nom du Seigneur, ton Dieu, en vain ; car le Seigneur ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

16 Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.

17 Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.

18 Mais le septième jour est le jour du repos du Seigneur, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes.

19 Car en six jours le Seigneur a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu ; c'est pourquoi le Seigneur a béni le jour du repos et l'a sanctifié.

20 Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que le Seigneur, ton Dieu, te donne.

21 Tu ne tueras point.

22 Tu ne commettras point d'adultère. Tu ne déroberas point.

23 Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.

24 Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.

25 Et il arriva que lorsqu'Abinadi eut fini ces paroles, il leur dit : Avez-vous enseigné à ce peuple qu'il doit s'appliquer à faire toutes ces choses pour garder ces commandements ?

26 Je vous dis que non ; car si vous l'aviez fait, le Seigneur ne m'aurait pas fait sortir et prophétiser du mal concernant ce peuple.

27 Et maintenant, vous avez dit que le salut vient par la loi de Moïse. Je vous dis qu'il est nécessaire que vous gardiez, pour le moment, la loi de Moïse ; mais je vous dis que le temps viendra où il ne sera plus nécessaire de garder la loi de Moïse.

28 Et de plus, je vous dis que le salut ne vient pas par la loi seule ; et s'il n'y avait pas l'expiation, que Dieu lui-même fera pour les péchés et les iniquités de son peuple, il devrait périr, malgré la loi de Moïse.

29 Et maintenant, je vous dis qu'il était nécessaire qu'une loi fût donnée aux enfants d'Israël, oui, une loi très stricte ; car ils étaient un peuple au cou roide, prompt à commettre l'iniquité et lent à se souvenir du Seigneur, son Dieu ;

30 c'est pourquoi il y eut une loi qui leur fut donnée, oui, une loi d'observances et d'ordonnances, une loi qu'ils devaient observer strictement de jour en jour, pour garder en eux le souvenir de Dieu et de leur devoir envers lui.

31 Mais voici, je vous dis que toutes ces choses-là étaient des figures de choses à venir.

32 Et maintenant, comprenaient-ils la loi ? Je vous le dis : non, ils ne comprenaient pas tous la loi ; et cela à cause de l'endurcissement de leur cœur ; car ils ne comprenaient pas qu'aucun homme ne pouvait être sauvé, si ce n'était par la rédemption de Dieu.

33 Car voici, Moïse ne leur a-t-il pas prophétisé que le Messie viendrait, et que Dieu rachèterait son peuple ? Oui, et même tous les prophètes qui ont jamais prophétisé depuis le commencement du monde, n'ont-ils pas parlé plus ou moins de ces choses ?

34 N'ont-ils pas dit que Dieu lui-même descendrait parmi les enfants des hommes, et prendrait sur lui la forme de l'homme, et irait avec une grande puissance sur la surface de la terre ?

35 Oui, et n'ont-ils pas dit aussi qu'il réaliserait la résurrection des morts, et que lui-même serait opprimé et affligé ?

 

 

MOSIAH 14

Ésaïe parle en termes messianiques - Exposé de l'humiliation et des souffrances du Messie - Il fait de son âme une offrande pour le péché et intercède pour les transgresseurs - Comparez avec Ésaïe 53. Vers 148 av. J.-C.

1 OUI, Ésaïe ne dit-il pas, en effet : Qui a cru à ce qui nous était annoncé ? Qui a reconnu le bras du Seigneur ?

2 Il s'est élevé devant lui comme une faible plante, et comme un rejeton qui sort d'une terre desséchée ; il n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards ; et son aspect n'avait rien pour nous plaire.

3 Méprisé et abandonné des hommes ; homme de douleur et habitué à la souffrance, semblable à celui dont on détourne le visage, nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas.

4 Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé ; et nous l'avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié.

5 Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.

6 Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait sa propre voie ; et le Seigneur a fait retomber sur lui les iniquités de nous tous.

7 Il a été maltraité et opprimé, et il n'a point ouvert la bouche, semblable à un agneau qu'on mène à la boucherie, à une brebis muette devant ceux qui la tondent ; il n'a point ouvert la bouche.

8 Il a été pris de la prison et du jugement ; et qui déclarera sa génération ? Car il a été retranché de la terre des vivants et frappé pour les péchés de mon peuple.

9 On a mis son sépulcre parmi les méchants, son tombeau avec le riche, quoiqu'il n'eût point commis de mal et qu'il n'y eût point eu de fraude dans sa bouche.

10 Il a plu au Seigneur de le briser par la souffrance ; après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, il verra une postérité et prolongera ses jours ; et l'œuvre du Seigneur prospérera entre ses mains.

11 À cause du travail de son âme, il rassasiera ses regards ; par sa connaissance, mon serviteur juste justifiera beaucoup d'hommes, et il se chargera de leurs iniquités.

12 C'est pourquoi je lui donnerai sa part avec les grands ; il partagera le butin avec les puissants, parce qu'il s'est livré lui-même à la mort, et qu'il a été mis au nombre des malfaiteurs, parce qu'il a porté les péchés de beaucoup d'hommes, et qu'il a intercédé pour les coupables.

 

 

MOSIAH 15

Comment le Christ est à la fois le Père et le Fils - Il intercédera et portera les transgressions de son peuple - Celui-ci et tous les saints prophètes sont sa postérité - Il réalise la résurrection - Les petits enfants ont la vie éternelle. Vers 148 av. J.-C.

1 ET alors, Abinadi leur dit : Je voudrais que vous compreniez que Dieu lui-même descendra parmi les enfants des hommes et rachètera son peuple.

2 Et parce qu'il demeure dans la chair, il sera appelé le Fils de Dieu, et, ayant soumis la chair à la volonté du Père, étant le Père et le Fils -

3 Le Père, parce qu'il fut conçu par le pouvoir de Dieu, et le Fils à cause de la chair, devenant ainsi le Père et le Fils -

4 Et ils sont un seul Dieu, oui, le Père éternel même du ciel et de la terre.

5 Et ainsi, la chair devenant assujettie à l'Esprit, ou le Fils au Père, étant un seul Dieu, souffre la tentation, et ne cède pas à la tentation, mais souffre que son peuple se moque de lui, et le flagelle, et le chasse, et le renie.

6 Et après tout cela, après avoir accompli beaucoup de grands miracles parmi les enfants des hommes, il sera mené, oui, comme Ésaïe l'a dit, comme une brebis est muette devant ceux qui la tondent, de même il n'a pas ouvert la bouche.

7 Oui, de même il sera mené, crucifié, et mis à mort, la chair devenant assujettie à la mort, la volonté du Fils étant engloutie dans la volonté du Père.

8 Et ainsi Dieu rompt les liens de la mort, ayant acquis la victoire sur la mort, donnant au Fils le pouvoir d'intercéder pour les enfants des hommes -

9 Étant monté au ciel, ayant les entrailles de la miséricorde, étant rempli de compassion envers les enfants des hommes, se tenant entre eux et la justice, ayant rompu les liens de la mort, prenant sur lui leur iniquité et leurs transgressions, les ayant rachetés et ayant satisfait aux exigences de la justice.

10 Et maintenant, je vous le dis, sa postérité, qui la dépeindra ? Voici, je vous dis que lorsque son âme aura été donnée en offrande pour le péché, il verra sa postérité. Et maintenant que dites-vous ? Et qui sera sa postérité ?

11 Voici, je vous dis que quiconque a entendu les paroles des prophètes, oui, de tous les saints prophètes qui ont prophétisé concernant la venue du Seigneur - je vous dis que tous ceux qui ont écouté leurs paroles, et cru que le Seigneur rachèterait son peuple, et ont espéré ce jour où ils auraient le pardon de leurs péchés, je vous dis que ceux-là sont sa postérité, ou les héritiers du royaume de Dieu.

12 Car ce sont ceux dont il a porté les péchés ; ce sont ceux pour qui il est mort, pour les racheter de leurs transgressions. Et alors, ne sont-ils pas sa postérité ?

13 Oui, et les prophètes, tous ceux qui ont ouvert la bouche pour prophétiser, qui ne sont pas tombés en transgression, je veux dire tous les saints prophètes depuis le commencement même du monde, ne le sont-ils pas ? Je vous dis qu'ils sont sa postérité.

14 Et ce sont ceux qui ont publié la paix, qui ont apporté de bonnes nouvelles, qui ont publié le salut et dit à Sion : Ton Dieu règne !

15 Et oh ! qu'ils étaient beaux sur les montagnes, leurs pieds !

16 Et encore, qu'ils sont beaux sur les montagnes, les pieds de ceux qui publient encore la paix !

17 Et encore, qu'ils sont beaux sur les montagnes, les pieds de ceux qui, à l'avenir, publieront la paix, oui, à partir de ce moment, dorénavant et à jamais !

18 Et voici, je vous le dis, ce n'est pas tout, car oh ! qu'ils sont beaux sur les montagnes, les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui est le fondateur de la paix, oui, le Seigneur, qui a racheté son peuple ; oui, lui qui a accordé le salut à son peuple ;

19 car s'il n'y avait pas la rédemption qu'il a faite pour son peuple, qui fut préparée dès la fondation du monde, je vous le dis, s'il n'y avait pas cela, toute l'humanité aurait dû périr.

20 Mais voici, les liens de la mort seront rompus, et le Fils règne et a pouvoir sur les morts ; c'est pourquoi, il réalise la résurrection des morts.

21 Et alors vient une résurrection, une première résurrection ; oui, une résurrection de ceux qui ont été, et qui sont, et qui seront, jusqu'à la résurrection du Christ - car c'est ainsi qu'il sera appelé.

22 Et maintenant, la résurrection de tous les prophètes, et de tous ceux qui ont cru en leurs paroles, ou de tous ceux qui ont gardé les commandements de Dieu, aura lieu à la première résurrection ; c'est pourquoi, ils sont la première résurrection.

23 Ils sont ressuscités pour demeurer avec Dieu, qui les a rachetés ; ainsi ils ont la vie éternelle par le Christ, qui a rompu les liens de la mort.

24 Et ce sont ceux qui ont part à la première résurrection ; et ce sont ceux qui sont morts dans leur ignorance, avant que le Christ ne vienne, sans que le salut ne leur ait été annoncé. Et ainsi, le Seigneur réalise le rétablissement de ceux-ci ; et ils ont part à la première résurrection, ou ont la vie éternelle, étant rachetés par le Seigneur.

25 Et les petits enfants ont aussi la vie éternelle.

26 Mais voici, craignez, et tremblez devant Dieu, car vous devriez trembler ; car le Seigneur ne rachète aucun de ceux qui se rebellent contre lui et meurent dans leurs péchés ; oui, même tous ceux qui ont péri dans leurs péchés depuis le commencement même du monde, qui se sont volontairement rebellés contre Dieu, qui ont connu les commandements de Dieu et n'ont pas voulu les garder ; ce sont ceux-là qui n'ont aucune part dans la première résurrection.

27 C'est pourquoi, ne devriez-vous pas trembler ? Car, pour ceux-là, il n'y a pas de salut, car le Seigneur ne les a pas rachetés ; oui, et le Seigneur ne peut pas non plus les racheter, car il ne peut pas se désavouer, car il ne peut pas dénier la justice lorsqu'elle est dans son droit.

28 Et maintenant, je vous dis que le temps viendra où le salut du Seigneur sera annoncé à toute nation, famille, langue et peuple.

29 Oui, Seigneur, la voix de tes sentinelles retentit ; elles élèvent la voix, elles poussent ensemble des cris d'allégresse ; car de leurs propres yeux elles voient que le Seigneur ramène Sion.

30 Eclatez ensemble en cris de joie, ruines de Jérusalem ! Car le Seigneur console son peuple, il rachète Jérusalem.

31 Le Seigneur découvre le bras de sa sainteté, aux yeux de toutes les nations ; et toutes les extrémités de la terre verront le salut de notre Dieu.

 

 

MOSIAH 16

Dieu rachète les hommes de leur état perdu et déchu - Ceux qui sont charnels restent comme s'il n'y avait pas de rédemption - Le Christ réalise une résurrection qui mène à une vie sans fin ou à une damnation sans fin. Vers 148 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva que lorsqu'il eut dit ces paroles, Abinadi étendit la main et dit : Le temps viendra où tous verront le salut du Seigneur ; où toute nation, famille, langue et peuple verra de ses propres yeux et confessera devant Dieu que ses jugements sont justes.

2 Et alors, les méchants seront chassés, et ils auront sujet de hurler, et de pleurer, et de se lamenter, et de grincer des dents ; et cela, parce qu'ils n'ont pas voulu écouter la voix du Seigneur ; c'est pourquoi le Seigneur ne les rachète pas.

3 Car ils sont charnels et diaboliques, et le diable a pouvoir sur eux ; oui, ce vieux serpent qui séduisit nos premiers parents, ce qui fut la cause de leur chute ; ce qui fut la cause pour laquelle toute l'humanité devint charnelle, sensuelle, diabolique, discernant le mal du bien, s'assujettissant au diable.

4 Ainsi toute l'humanité fut perdue ; et voici, elle aurait été perdue à jamais, si Dieu n'avait pas racheté son peuple de son état perdu et déchu.

5 Mais souvenez-vous que celui qui persiste dans sa nature charnelle et continue dans les voies du péché et de la rébellion contre Dieu reste dans son état déchu, et le diable a tout pouvoir sur lui. C'est pourquoi il est comme si aucune rédemption n'avait été faite, étant ennemi de Dieu ; et le diable, lui aussi, est ennemi de Dieu.

6 Et maintenant, si le Christ n'était pas venu dans le monde (parlant des choses à venir comme si elles étaient déjà venues), il n'aurait pu y avoir de rédemption.

7 Et si le Christ n'était pas ressuscité d'entre les morts, ou s'il n'avait pas rompu les liens de la mort, afin que la tombe n'ait pas de victoire, et que la mort n'ait pas d'aiguillon, il n'aurait pu y avoir de résurrection.

8 Mais il y a une résurrection ; c'est pourquoi la tombe n'a pas de victoire, et l'aiguillon de la mort est englouti dans le Christ.

9 Il est la lumière et la vie du monde ; oui, une lumière qui est sans fin, qui ne peut jamais être obscurcie ; oui, et aussi une vie qui est sans fin, de sorte qu'il ne peut plus y avoir de mort.

10 Même ce corps mortel revêtira l'immortalité, et cette corruption revêtira l'incorruptibilité et comparaîtra devant la barre de Dieu, pour être jugée par lui selon ses œuvres, qu'elles soient bonnes ou qu'elles soient mauvaises :

11 si elles sont bonnes, pour la résurrection de la vie et du bonheur sans fin ; et si elles sont mauvaises, pour la résurrection de la damnation sans fin, étant livrés au diable, qui les a assujettis, ce qui est la damnation -

12 Étant allés selon leur propre volonté et leurs propres désirs charnels ; n'ayant jamais invoqué le Seigneur tandis que les bras de la miséricorde étaient étendus vers eux ; car les bras de la miséricorde étaient étendus vers eux, et ils n'ont pas voulu ; étant avertis de leurs iniquités, et cependant ils n'ont pas voulu s'en éloigner ; et ils ont reçu le commandement de se repentir, et cependant ils n'ont pas voulu se repentir.

13 Et maintenant, ne devriez-vous pas trembler et vous repentir de vos péchés, et vous souvenir que ce n'est que dans le Christ et par son intermédiaire que vous pouvez être sauvés ?

14 C'est pourquoi, si vous enseignez la loi de Moïse, enseignez aussi qu'elle est une ombre des choses qui sont à venir -

15 Enseignez-leur que la rédemption vient par le Christ, le Seigneur, qui est le Père éternel même. Amen.

 

 

MOSIAH 17

Alma croit aux paroles d'Abinadi et les écrit - Abinadi subit la mort par le feu - Il prophétise la maladie et la mort par le feu contre ses meurtriers. Vers 148 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva que lorsqu'Abinadi eut fini de dire ces paroles, le roi commanda aux prêtres de l'emmener et de le faire mettre à mort.

2 Mais il y en avait un parmi eux, dont le nom était Alma, lui aussi descendant de Néphi. Et c'était un jeune homme, et il crut aux paroles qu'Abinadi avait dites, car il connaissait l'iniquité dont Abinadi avait témoigné contre eux ; c'est pourquoi il commença à supplier le roi de ne pas être en colère contre Abinadi, mais de le laisser partir en paix.

3 Mais le roi en fut encore plus furieux, et il fit chasser Alma de parmi eux, et envoya ses serviteurs après lui pour le tuer.

4 Mais il s'enfuit devant eux et se cacha, de sorte qu'ils ne le trouvèrent pas. Et, dissimulé pendant de nombreux jours, il écrivit toutes les paroles qu'Abinadi avait dites.

5 Et il arriva que le roi fit entourer et emmener Abinadi par ses gardes ; et ils le lièrent et le jetèrent en prison.

6 Et après trois jours, ayant tenu conseil avec ses prêtres, il le fit de nouveau amener devant lui.

7 Et il lui dit : Abinadi, nous avons trouvé une accusation contre toi, et tu mérites la mort.

8 Car tu as dit que Dieu lui-même descendrait parmi les enfants des hommes ; or, pour cette raison, tu seras mis à mort, à moins que tu ne rétractes tout ce que tu as dit de mal de moi et de mon peuple.

9 Alors Abinadi lui dit : Je te le dis, je ne rétracterai pas les paroles que je t'ai dites concernant ce peuple, car elles sont vraies ; et pour que tu saches qu'elles sont certaines, j'ai souffert de tomber entre tes mains.

10 Oui, et je souffrirai jusqu'à la mort, et je ne rétracterai pas mes paroles, et elles resteront comme témoignage contre toi. Et si tu me tues, tu verseras le sang innocent, et cela restera aussi comme témoignage contre toi au dernier jour.

11 Et maintenant, le roi Noé était sur le point de le libérer, car il craignait sa parole ; car il craignait que les jugements de Dieu ne s'abattissent sur lui.

12 Mais les prêtres élevèrent la voix contre lui et commencèrent à l'accuser, disant : Il a insulté le roi. C'est pourquoi le roi fut excité à la colère contre lui, et il le livra pour qu'on le tuât.

13 Et il arriva qu'ils le prirent et le lièrent, et lui flagellèrent la peau à l'aide de fagots, oui, jusqu'à la mort.

14 Et alors, lorsque les flammes commencèrent à le lécher, il leur cria, disant :

15 Voici, de même que vous me l'avez fait, de même il arrivera que votre postérité fera subir à beaucoup les souffrances que je subis, les souffrances de la mort par le feu ; et cela parce qu'ils croient au salut du Seigneur, leur Dieu.

16 Et il arrivera que vous serez affligés de toutes sortes de maladies, à cause de vos iniquités.

17 Oui, et vous serez frappés de toutes parts, et serez chassés et dispersés çà et là, de même qu'un troupeau sauvage est chassé par les bêtes sauvages et féroces.

18 Et en ce jour-là, vous serez traqués, et vous serez pris par la main de vos ennemis, et alors vous subirez, comme je les subis, les souffrances de la mort par le feu.

19 C'est ainsi que Dieu exécute sa vengeance sur ceux qui détruisent son peuple. Ô Dieu, reçois mon âme.

20 Et alors, lorsqu'il eut dit ces paroles, Abinadi tomba, ayant souffert la mort par le feu ; oui, ayant été mis à mort parce qu'il ne voulait pas nier les commandements de Dieu, ayant scellé la vérité de ses paroles par sa mort.

 

 

MOSIAH 18

Alma prêche secrètement - Il explique l'alliance du baptême et baptise aux eaux de Mormon - Il organise l'Église du Christ et ordonne des prêtres - Ils pourvoient à leurs besoins et instruisent le peuple - Alma et son peuple s'enfuient devant le roi Noé dans le désert. Vers 147-145 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva qu'Alma, qui s'était enfui devant les serviteurs du roi Noé, se repentit de ses péchés et de ses iniquités, et s'en alla secrètement parmi le peuple, et commença à enseigner les paroles d'Abinadi -

2 Oui, concernant ce qui allait venir, et aussi concernant la résurrection des morts, et la rédemption du peuple, qui devait être réalisée par le pouvoir, et les souffrances, et la mort du Christ, et sa résurrection et son ascension au ciel.

3 Et tous ceux qui voulurent entendre sa parole, il les instruisit. Et il les instruisit en privé, afin que cela ne vînt pas à la connaissance du roi. Et beaucoup crurent en ses paroles.

4 Et il arriva que tous ceux qui le crurent allèrent en un lieu qui était appelé Mormon, ayant reçu son nom du roi, se trouvant dans les régions frontières du pays qui avaient été infestées, à certains moments, ou en certaines saisons, par des bêtes sauvages.

5 Or, il y avait à Mormon une source d'eau pure, et Alma s'y rendit, parce qu'il y avait près de l'eau un bosquet de petits arbres, où il se cachait, pendant la journée, des recherches du roi.

6 Et il arriva que tous ceux qui croyaient en lui y allèrent pour entendre ses paroles.

7 Et il arriva qu'après de nombreux jours, il y en eut un bon nombre rassemblé dans le lieu de Mormon pour entendre les paroles d'Alma. Oui, tous ceux qui croyaient à sa parole étaient rassemblés pour l'entendre. Et il les instruisit, et leur prêcha le repentir, et la rédemption, et la foi au Seigneur.

8 Et il arriva qu'il leur dit : Voici, ici se trouvent les eaux de Mormon (car c'est ainsi qu'elles étaient appelées) ; et maintenant, puisque vous désirez entrer dans la bergerie de Dieu et être appelés son peuple, et êtes disposés à porter les fardeaux les uns des autres, afin qu'ils soient légers ;

9 oui, et êtes disposés à pleurer avec ceux qui pleurent, oui, et à consoler ceux qui ont besoin de consolation, et à être les témoins de Dieu en tout temps, et en toutes choses, et dans tous les lieux où vous serez, jusqu'à la mort, afin d'être rachetés par Dieu et d'être comptés avec ceux de la première résurrection, afin que vous ayez la vie éternelle -

10 Or, je vous le dis, si c'est là le désir de votre cœur, qu'avez-vous qui vous empêche d'être baptisés au nom du Seigneur, en témoignage devant lui que vous avez conclu avec lui l'alliance de le servir et de garder ses commandements, afin qu'il déverse plus abondamment son Esprit sur vous ?

11 Et alors, lorsque le peuple eut entendu ces paroles, il battit des mains de joie, et s'exclama : C'est là le désir de notre cœur.

12 Et alors, il arriva qu'Alma prit Hélam, lequel était un des premiers, et alla se tenir dans l'eau, et s'écria, disant : Ô Seigneur, déverse ton Esprit sur ton serviteur, afin qu'il fasse cette œuvre avec sainteté de cœur.

13 Et lorsqu'il eut dit ces paroles, l'Esprit du Seigneur fut sur lui, et il dit : Hélam, je te baptise, ayant autorité du Dieu Tout-Puissant, en témoignage que tu as conclu l'alliance de le servir jusqu'à ce que tu sois mort quant au corps mortel ; et que l'Esprit du Seigneur soit déversé sur toi ; et qu'il t'accorde la vie éternelle, par l'intermédiaire de la rédemption du Christ, qu'il a préparé dès la fondation du monde.

14 Et lorsqu'Alma eut dit ces paroles, Alma et Hélam furent tous deux ensevelis dans l'eau ; et ils se levèrent et sortirent de l'eau avec allégresse, remplis de l'Esprit.

15 Et ensuite, Alma en prit un autre, et alla une deuxième fois dans l'eau, et le baptisa de la même manière que le premier, seulement il ne s'ensevelit plus dans l'eau.

16 Et c'est de cette manière qu'il baptisa tous ceux qui allèrent dans le lieu de Mormon ; et ils étaient au nombre d'environ deux cent quatre âmes ; oui, et ils furent baptisés dans les eaux de Mormon, et furent remplis de la grâce de Dieu.

17 Et ils furent appelés, à partir de ce moment-là, l'Église de Dieu, ou l'Église du Christ. Et il arriva que quiconque était baptisé par le pouvoir et l'autorité de Dieu était ajouté à son Église.

18 Et il arriva qu'Alma, ayant autorité de Dieu, ordonna des prêtres ; il ordonna un prêtre par cinquante d'entre leur nombre, pour leur prêcher, et pour les instruire de ce qui avait trait au royaume de Dieu.

19 Et il leur commanda de n'enseigner que les choses qu'il avait enseignées, et qui avaient été dites par la bouche des saints prophètes.

20 Oui, il leur commanda même de ne prêcher que le repentir et la foi au Seigneur, qui avait racheté son peuple.

21 Et il leur commanda de ne pas avoir de querelles entre eux, mais de regarder d'un même œil vers l'avenir, ayant une seule foi et un seul baptême, et leurs cœurs étant enlacés dans l'unité et l'amour les uns envers les autres.

22 Et c'est ainsi qu'il leur commanda de prêcher. Et c'est ainsi qu'ils devinrent les enfants de Dieu.

23 Et il leur commanda d'observer le jour du sabbat, et de le sanctifier, et ils devaient aussi rendre grâces tous les jours au Seigneur, leur Dieu.

24 Et il leur commanda aussi que les prêtres qu'il avait ordonnés travaillassent de leurs propres mains à leur entretien.

25 Et il y eut un jour chaque semaine qui fut mis à part, où ils devaient se réunir pour instruire le peuple et pour adorer le Seigneur, leur Dieu, et également, aussi souvent que cela était en leur pouvoir, pour s'assembler.

26 Et les prêtres ne devaient pas compter sur le peuple pour les entretenir ; mais pour leurs travaux, ils devaient recevoir la grâce de Dieu, afin de devenir forts dans l'Esprit, ayant la connaissance de Dieu, afin d'enseigner avec puissance et autorité de Dieu.

27 Et de plus, Alma commanda que le peuple de l'Église donnât de ses biens, chacun selon ce qu'il avait ; s'il avait en plus grande abondance, il devait donner en plus grande abondance ; et de celui qui n'avait que peu, on ne devait requérir que peu ; et à celui qui n'avait pas, on devait donner.

28 Et ainsi, ils devaient donner de leurs biens de leur plein gré et selon leurs bons désirs à l'égard de Dieu, et aux prêtres qui étaient dans le besoin, oui, et à toute âme nécessiteuse et nue.

29 Et cela, il le leur dit, en ayant reçu le commandement de Dieu ; et ils marchaient en droiture devant Dieu, donnant les uns aux autres tant temporellement que spirituellement, selon leurs besoins et ce qui leur était nécessaire.

30 Or, il arriva que tout cela se fit à Mormon, oui, près des eaux de Mormon, dans la forêt qui était près des eaux de Mormon ; oui, le lieu de Mormon, les eaux de Mormon, la forêt de Mormon, qu'ils sont beaux aux yeux de ceux qui parvinrent là-bas à la connaissance de leur Rédempteur ; oui, et comme ils sont bénis, car ils chanteront ses louanges à jamais !

31 Et ces choses se firent dans les régions frontières du pays, afin que cela ne parvînt pas à la connaissance du roi.

32 Mais voici, il arriva que le roi, ayant découvert un mouvement parmi le peuple, envoya ses serviteurs les observer. C'est ainsi que le jour où ils s'assemblaient pour entendre la parole du Seigneur, ils furent découverts au roi.

33 Et alors, le roi dit qu'Alma excitait le peuple à la rébellion contre lui ; c'est pourquoi il envoya son armée pour les détruire.

34 Et il arriva qu'Alma et le peuple du Seigneur furent informés de l'arrivée de l'armée du roi ; c'est pourquoi ils prirent leurs tentes et leurs familles et partirent dans le désert.

35 Et leur nombre était d'environ quatre cent cinquante âmes.

 

 

MOSIAH 19

Gédéon cherche à tuer le roi Noé - Les Lamanites envahissent le pays - Le roi Noé subit la mort par le feu - Limhi règne en monarque vassal. Vers 145-121 av. J.-C.

1 ET il arriva que l'armée du roi revint après avoir vainement cherché le peuple du Seigneur.

2 Et maintenant, voici, les forces du roi étaient petites, ayant été réduites, et il commença à y avoir une division parmi le reste du peuple.

3 Et la plus petite partie commença à proférer des menaces contre le roi, et il commença à y avoir une grande querelle parmi eux.

4 Et maintenant, il y avait parmi eux un homme dont le nom était Gédéon, et comme c'était un homme fort et un ennemi du roi, pour cette raison, il tira son épée, et jura, dans sa colère, qu'il tuerait le roi.

5 Et il arriva qu'il combattit le roi ; et lorsque le roi vit qu'il était sur le point d'avoir le dessus sur lui, il s'enfuit, et courut, et monta sur la tour qui était près du temple.

6 Et Gédéon le poursuivit et était sur le point de monter sur la tour pour tuer le roi, lorsque le roi jeta les regards autour de lui vers le pays de Shemlon, et voici, l'armée des Lamanites était à l'intérieur des frontières du pays.

7 Et alors, le roi s'écria dans l'angoisse de son âme, disant : Gédéon, épargne-moi, car les Lamanites sont sur nous, et ils vont nous détruire, oui, ils vont détruire mon peuple.

8 Et maintenant, le roi n'était pas autant préoccupé de son peuple que de sa propre vie ; néanmoins, Gédéon lui épargna la vie.

9 Et le roi commanda au peuple de s'enfuir devant les Lamanites, et lui-même alla devant eux, et ils s'enfuirent dans le désert, avec leurs femmes et leurs enfants.

10 Et il arriva que les Lamanites les poursuivirent, et les rattrapèrent, et commencèrent à les tuer.

11 Alors il arriva que le roi commanda à tous les hommes de laisser leurs femmes et leurs enfants, et de s'enfuir devant les Lamanites.

12 Or, il y en eut beaucoup qui ne voulurent pas les quitter, mais qui préférèrent rester et périr avec eux. Et les autres quittèrent leurs femmes et leurs enfants, et s'enfuirent.

13 Et il arriva que ceux qui étaient restés avec leurs femmes et leurs enfants firent avancer leurs filles, qui étaient jolies, pour qu'elles supplient les Lamanites de ne pas les tuer.

14 Et il arriva que les Lamanites eurent compassion d'eux, car ils étaient charmés par la beauté de leurs femmes.

15 C'est pourquoi les Lamanites leur épargnèrent la vie, et les firent captifs, et les ramenèrent au pays de Néphi, et leur accordèrent de posséder le pays, à condition de livrer le roi Noé entre les mains des Lamanites et de livrer leurs biens, la moitié de tout ce qu'ils possédaient, la moitié de leur or, et de leur argent, et de toutes leurs choses précieuses, et ainsi, ils devaient payer d'année en année le tribut au roi des Lamanites.

16 Or, il y avait un des fils du roi, parmi ceux qui furent faits captifs, qui s'appelait Limhi.

17 Or, Limhi désirait que son père ne fût pas tué ; néanmoins, Limhi n'ignorait pas les iniquités de son père, lui-même étant un homme juste.

18 Et il arriva que Gédéon envoya en secret des hommes dans le désert à la recherche du roi et de ceux qui étaient avec lui. Et il arriva qu'ils rencontrèrent le peuple dans le désert, tous sauf le roi et ses prêtres.

19 Or, ils avaient juré dans leur cœur qu'ils retourneraient au pays de Néphi, et que si leurs épouses et leurs enfants avaient été tués, et aussi ceux qui étaient demeurés avec eux, ils chercheraient vengeance, et périraient aussi avec eux.

20 Et le roi leur commanda de ne pas retourner, et ils furent en colère contre le roi, et le firent souffrir jusqu'à la mort par le feu.

21 Et ils étaient sur le point de prendre aussi les prêtres et de les mettre à mort, mais ceux-ci s'enfuirent devant eux.

22 Et il arriva qu'ils étaient sur le point de retourner au pays de Néphi lorsqu'ils rencontrèrent les hommes de Gédéon. Et les hommes de Gédéon leur racontèrent tout ce qui était arrivé à leurs épouses et à leurs enfants, disant que les Lamanites leur avaient accordé de posséder le pays en payant aux Lamanites un tribut s'élevant à la moitié de tout ce qu'ils possédaient.

23 Et le peuple dit aux hommes de Gédéon qu'ils avaient tué le roi, et que ses prêtres s'étaient enfuis devant eux plus loin dans le désert.

24 Et il arriva que lorsqu'ils eurent fini la cérémonie, ils retournèrent au pays de Néphi en se réjouissant, parce qu'on n'avait pas tué leurs épouses et leurs enfants ; et ils dirent à Gédéon ce qu'ils avaient fait au roi.

25 Et il arriva que le roi des Lamanites leur fit le serment que son peuple ne les tuerait pas.

26 Et Limhi aussi, le fils du roi, à qui le royaume avait été conféré par le peuple, fit serment au roi des Lamanites que son peuple lui payerait comme tribut la moitié de tout ce qu'il possédait.

27 Et il arriva que Limhi commença à établir le royaume et à faire régner la paix parmi son peuple.

28 Et le roi des Lamanites plaça des gardes tout autour du pays, afin de garder le peuple de Limhi dans le pays, afin qu'il ne partît pas dans le désert ; et il entretenait ses gardes avec le tribut qu'il recevait des Néphites.

29 Et maintenant, le roi Limhi eut une paix continuelle dans son royaume pendant deux ans pendant lesquels les Lamanites ne les molestèrent pas ni ne cherchèrent à les détruire.

 

 

MOSIAH 20

Des filles de Lamanites sont enlevées par les prêtres de Noé - Les Lamanites font la guerre à Limhi et à son peuple - Ils sont repoussés et pacifiés. Vers 145-123 av. J.-C.

1 OR, il y avait à Shemlon un lieu où les filles des Lamanites se rassemblaient pour chanter, et pour danser, et pour s'amuser.

2 Et il arriva qu'un jour un petit nombre d'entre elles était rassemblé pour chanter et pour danser.

3 Et alors, les prêtres du roi Noé, avaient honte de retourner à la ville de Néphi, oui, et ils craignaient aussi que le peuple ne les tuât ; ils n'osaient donc pas retourner auprès de leurs épouses et de leurs enfants.

4 Et étant restés dans le désert, et ayant découvert les filles des Lamanites, ils s'embusquèrent et les observèrent,

5 et lorsqu'il n'y en eut qu'un petit nombre réuni pour danser, ils sortirent de leurs lieux secrets, et les prirent et les emportèrent dans le désert ; oui, ils emportèrent vingt-quatre des filles des Lamanites dans le désert.

6 Et il arriva que lorsque les Lamanites découvrirent que leurs filles avaient disparu, ils furent en colère contre le peuple de Limhi, car ils pensaient que c'était le peuple de Limhi.

7 C'est pourquoi ils envoyèrent leurs armées ; oui, le roi lui-même alla devant son peuple, et ils montèrent au pays de Néphi pour détruire le peuple de Limhi.

8 Or, Limhi les avait découverts du haut de la tour ; il découvrit même tous leurs préparatifs de guerre ; c'est pourquoi, il rassembla son peuple, et leur tendit une embuscade dans les champs et dans les forêts.

9 Et il arriva que lorsque les Lamanites furent montés, le peuple de Limhi commença à tomber sur eux des endroits où il était embusqué, et commença à les tuer.

10 Et il arriva que la bataille devint extrêmement furieuse, car ils se battaient comme des lions pour leurs proies.

11 Et il arriva que le peuple de Limhi commença à repousser les Lamanites devant lui ; et pourtant ils n'étaient pas de moitié aussi nombreux que les Lamanites. Mais ils se battaient pour leur vie, et pour leurs épouses, et pour leurs enfants ; c'est pourquoi ils faisaient tous leurs efforts et ils se battaient comme des dragons.

12 Et il arriva qu'ils trouvèrent le roi des Lamanites au nombre de leurs morts ; néanmoins, il n'était pas mort, mais blessé et laissé sur le sol, si rapide fut la fuite de son peuple.

13 Et ils le prirent et pansèrent ses blessures, et l'amenèrent devant Limhi, et dirent : Voici, c'est le roi des Lamanites ; ayant reçu une blessure, il est tombé parmi leurs morts, et ils l'ont laissé ; et voici, nous l'avons amené devant toi ; et maintenant, tuons-le.

14 Mais Limhi leur dit : Vous ne le tuerez pas, mais l'amènerez ici afin que je le voie. Et ils l'amenèrent. Et Limhi lui dit : Quelle raison as-tu de monter à la guerre contre mon peuple ? Voici, mon peuple n'a pas rompu le serment que je t'avais fait ; alors pourquoi romps-tu le serment que tu as fait à mon peuple ?

15 Et alors le roi dit : J'ai rompu le serment parce que ton peuple a enlevé les filles de mon peuple ; c'est pourquoi, dans ma colère, j'ai fait monter mon peuple à la guerre contre ton peuple.

16 Or, Limhi n'avait rien entendu dire à ce sujet ; c'est pourquoi il dit : Je vais faire des recherches parmi mon peuple, et quiconque a fait cela périra. Il fit donc faire des recherches parmi son peuple.

17 Or, lorsque Gédéon eut appris ces choses, étant le capitaine du roi, il s'avança et dit au roi : Garde-toi, je te prie, de faire des recherches parmi ce peuple, et ne lui impute pas cela.

18 Ne te souviens-tu pas des prêtres de ton père, que ce peuple a cherché à détruire ? Et ne sont-ils pas dans le désert ? Et n'est-ce pas eux qui ont volé les filles des Lamanites ?

19 Et maintenant, voici, dis ces choses au roi, afin qu'il le dise à son peuple, pour qu'il soit pacifié envers nous ; car voici, il se prépare déjà à venir contre nous ; et voici aussi, nous ne sommes que peu.

20 Et voici, ils viennent avec leurs nombreuses armées ; et si le roi ne les pacifie pas envers nous, nous allons périr.

21 Car les paroles qu'Abinadi a prophétisées contre nous ne sont-elles pas accomplies, et tout cela parce que nous n'avons pas voulu écouter les paroles du Seigneur et nous détourner de nos iniquités ?

22 Et maintenant, pacifions le roi, et respectons le serment que nous lui avons fait ; car il vaut mieux être en servitude que perdre la vie ; c'est pourquoi, mettons fin à l'effusion de tant de sang.

23 Et alors, Limhi dit au roi tout ce qui concernait son père et les prêtres qui s'étaient enfuis dans le désert et leur attribua l'enlèvement de leurs filles.

24 Et il arriva que le roi fut pacifié envers son peuple ; et il leur dit : Allons sans armes à la rencontre de mon peuple ; et je te jure par serment que mon peuple ne tuera pas ton peuple.

25 Et il arriva qu'ils suivirent le roi, et s'avancèrent sans armes à la rencontre des Lamanites. Et il arriva qu'ils rencontrèrent les Lamanites, et le roi des Lamanites se prosterna devant eux, et plaida en faveur du peuple de Limhi.

26 Et lorsque les Lamanites virent le peuple de Limhi, qu'il était sans armes, ils eurent compassion de lui et furent pacifiés envers lui, et retournèrent en paix avec leur roi dans leur pays.

 

 

MOSIAH 21

Le peuple de Limhi est frappé et vaincu par les Lamanites - Il rencontre Ammon et est converti - Il parle à Ammon des vingt-quatre plaques jarédites. Vers 122-121 av. J.-C.

1 ET il arriva que Limhi et son peuple retournèrent à la ville de Néphi, et recommencèrent à demeurer en paix dans le pays.

2 Et il arriva qu'après de nombreux jours, les Lamanites recommencèrent à être excités à la colère contre les Néphites, et ils commencèrent à entrer dans les régions frontières du pays alentour.

3 Or, ils n'osaient pas les tuer, à cause du serment que le roi avait fait à Limhi, mais ils les frappaient sur les joues, et exerçaient de l'autorité sur eux, et commencèrent à leur mettre de lourds fardeaux sur le dos, et à les conduire comme ils conduiraient un âne muet -

4 Oui, tout cela se fit pour que la parole du Seigneur s'accomplît.

5 Et maintenant, les afflictions des Néphites étaient grandes, et ils n'avaient aucun moyen de se délivrer de leurs mains, car les Lamanites les avaient entourés de toutes parts.

6 Et il arriva que le peuple commença à murmurer auprès du roi à cause de ses afflictions ; et il commença à vouloir leur livrer bataille. Et il affligea extrêmement le roi de ses plaintes ; c'est pourquoi, il lui accorda de faire selon son désir.

7 Et ils se rassemblèrent de nouveau, et se revêtirent de leurs armes, et s'en allèrent contre les Lamanites pour les chasser de leur pays.

8 Et il arriva que les Lamanites les battirent, et les repoussèrent, et en tuèrent beaucoup.

9 Et maintenant, il y eut beaucoup de pleurs et de lamentations parmi le peuple de Limhi, la veuve pleurant son mari, le fils et la fille pleurant leur père, et les frères, leurs frères.

10 Or, il y avait un grand nombre de veuves dans le pays, et elles pleuraient à grands cris de jour en jour, car une grande crainte des Lamanites était venue sur elles.

11 Et il arriva que leurs cris continuels excitèrent le reste du peuple de Limhi à la colère contre les Lamanites ; et ils livrèrent de nouveau bataille, mais ils furent de nouveau repoussés, subissant beaucoup de pertes.

12 Oui, ils allèrent de nouveau, pour la troisième fois, et subirent le même sort ; et ceux qui n'avaient pas été tués retournèrent à la ville de Néphi.

13 Et ils s'humilièrent jusqu'à la poussière, s'assujettissant au joug de la servitude, se soumettant pour être frappés, et pour être poussés çà et là, et chargés de fardeaux, selon le désir de leurs ennemis.

14 Et ils s'humilièrent dans les profondeurs de l'humilité ; et ils crièrent à Dieu avec force ; oui, ils imploraient Dieu toute la journée, de les délivrer de leurs afflictions.

15 Et maintenant, le Seigneur était lent à entendre leur cri à cause de leurs iniquités ; néanmoins, le Seigneur entendit leurs cris, et commença à adoucir le cœur des Lamanites, de sorte qu'ils commencèrent à alléger leurs fardeaux ; cependant, le Seigneur ne jugea pas bon de les délivrer de la servitude.

16 Et il arriva qu'ils commencèrent à prospérer peu à peu dans le pays, et commencèrent à cultiver du grain en plus grande abondance, et des troupeaux de gros et de petit bétail, de sorte qu'ils ne souffrirent plus de la faim.

17 Or, il y avait un grand nombre de femmes, plus qu'il n'y avait d'hommes ; c'est pourquoi, le roi Limhi commanda que tout homme donnât pour l'entretien des veuves et de leurs enfants, afin qu'ils ne périssent pas de faim ; et cela, ils le firent à cause du grand nombre de ceux d'entre eux qui avaient été tués.

18 Or, le peuple de Limhi restait autant que possible ensemble, en groupe, et mettait en sécurité son grain et ses troupeaux ;

19 et le roi lui-même ne risquait pas sa personne en dehors des murailles de la ville sans emmener ses gardes, craignant de tomber, d'une manière ou d'une autre, entre les mains des Lamanites.

20 Et il fit surveiller le pays alentour par son peuple, afin de pouvoir prendre, d'une manière ou d'une autre, ces prêtres qui s'étaient enfuis dans le désert, qui avaient volé les filles des Lamanites, et qui avaient fait qu'une si grande destruction était tombée sur eux.

21 Car ils voulaient les prendre afin de les punir ; car ils étaient entrés de nuit dans le pays de Néphi, et avaient emporté leur grain et beaucoup de leurs choses précieuses ; c'est pourquoi, ils leur tendirent des embuscades.

22 Et il arriva qu'il n'y eut plus de troubles entre les Lamanites et le peuple de Limhi jusqu'à l'époque où Ammon et ses frères entrèrent dans le pays.

23 Et le roi, étant sorti des portes de la ville avec ses gardes, découvrit Ammon et ses frères ; et supposant qu'ils étaient des prêtres de Noé, il les fit prendre, et lier, et jeter en prison. Et s'ils avaient été les prêtres de Noé, il les aurait fait mettre à mort.

24 Mais lorsqu'il découvrit qu'ils ne l'étaient pas, mais qu'ils étaient ses frères, et étaient venus du pays de Zarahemla, il fut rempli d'une joie extrêmement grande.

25 Or, le roi Limhi avait envoyé, avant la venue d'Ammon, un petit nombre d'hommes à la recherche du pays de Zarahemla ; mais ils ne purent le trouver, et ils se perdirent dans le désert.

26 Néanmoins, ils trouvèrent un pays qui avait été peuplé ; oui, un pays qui était couvert d'ossements desséchés ; oui, un pays qui avait été peuplé et qui avait été détruit ; et pensant que c'était le pays de Zarahemla, ils étaient revenus au pays de Néphi, et étaient arrivés dans les régions frontières du pays peu de jours avant la venue d'Ammon.

27 Et ils rapportèrent des annales, à savoir les annales du peuple dont ils avaient trouvé les ossements ; et elles étaient gravées sur des plaques de métal.

28 Et maintenant, Limhi fut de nouveau rempli de joie en apprenant de la bouche d'Ammon que le roi Mosiah avait un don de Dieu par lequel il pouvait interpréter de telles inscriptions ; oui, et Ammon aussi se réjouit.

29 Pourtant Ammon et ses frères étaient remplis de tristesse, parce que tant de leurs frères avaient été tués ;

30 et aussi parce que le roi Noé et ses prêtres avaient poussé le peuple à commettre tant de péchés et d'iniquités contre Dieu ; et ils pleurèrent aussi la mort d'Abinadi ; et aussi le départ d'Alma et du peuple qui l'avait accompagné, qui avaient formé une Église de Dieu, grâce à la force et au pouvoir de Dieu, et à la foi aux paroles qui avaient été dites par Abinadi.

31 Oui, ils pleurèrent leur départ, car ils ne savaient pas où ils s'étaient enfuis. Or, ils auraient été heureux de se joindre à eux, car ils avaient eux-mêmes contracté avec Dieu l'alliance de le servir et de garder ses commandements.

32 Et maintenant, depuis la venue d'Ammon, le roi Limhi, et aussi beaucoup parmi son peuple, avaient aussi contracté avec Dieu l'alliance de le servir et de garder ses commandements.

33 Et il arriva que le roi Limhi et beaucoup parmi son peuple désirèrent être baptisés ; mais il n'y avait personne dans le pays qui eût l'autorité de Dieu. Et Ammon refusa de le faire, se considérant comme un serviteur indigne.

34 C'est pourquoi, ils ne se constituèrent pas en Église à ce moment-là, attendant l'Esprit du Seigneur. Or, ils désiraient devenir tout comme Alma et ses frères, qui s'étaient enfuis dans le désert.

35 Ils désiraient être baptisés pour témoigner et attester qu'ils étaient disposés à servir Dieu de tout leur cœur ; néanmoins, ils remirent le moment à plus tard ; et le récit de leur baptême sera fait plus loin.

36 Et maintenant, toute la préoccupation d'Ammon et de son peuple, et du roi Limhi et de son peuple, était de se délivrer des mains des Lamanites et de la servitude.


MOSIAH 22

Plans pour permettre au peuple d'échapper à la servitude imposée par les Lamanites - Les Lamanites sont enivrés - Le peuple s'échappe, retourne à Zarahemla et devient sujet du roi Mosiah. Vers 121-120 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva qu'Ammon et le roi Limhi commencèrent à tenir conseil avec le peuple sur la façon de se délivrer de la servitude ; et ils firent même rassembler tout le peuple ; et cela, ils le firent afin d'avoir la voix du peuple à ce sujet.

2 Et il arriva qu'ils ne purent trouver aucun autre moyen de se délivrer de la servitude que d'emmener leurs femmes et leurs enfants, et leurs troupeaux de gros et de petit bétail, et leurs tentes, et de partir dans le désert, car les Lamanites étaient si nombreux, qu'il était impossible au peuple de Limhi de les combattre, avec l'idée de se délivrer de la servitude par l'épée.

3 Alors il arriva que Gédéon s'avança, et se tint devant le roi, et lui dit : Or, ô roi, tu as jusqu'à présent écouté de nombreuses fois mes paroles, lorsque nous avons combattu nos frères, les Lamanites.

4 Et maintenant, ô roi, si tu n'as pas trouvé en moi un serviteur inutile, ou si tu as jusqu'à présent écouté si peu que ce soit mes paroles, et qu'elles ont pu te rendre service, alors je désire que tu écoutes maintenant mes paroles, et je serai ton serviteur, et délivrerai ce peuple de la servitude.

5 Et le roi lui permit de parler. Et Gédéon lui dit :

6 Vois le passage de derrière, à travers le mur de derrière, à l'arrière de la ville. Les Lamanites, ou les gardes des Lamanites, sont ivres la nuit ; envoyons donc une proclamation parmi tout ce peuple, pour qu'il rassemble ses troupeaux de gros et de petit bétail, afin de les conduire la nuit dans le désert.

7 Et j'irai, selon ton commandement, payer le dernier tribut de vin aux Lamanites, et ils seront ivres ; et nous passerons par le passage secret à la gauche de leur camp, lorsqu'ils seront ivres et endormis.

8 Ainsi nous partirons avec nos femmes et nos enfants, et nos troupeaux de gros et de petit bétail dans le désert ; et nous contournerons le pays de Shilom.

9 Et il arriva que le roi écouta les paroles de Gédéon.

10 Et le roi Limhi commanda à son peuple de rassembler ses troupeaux ; et il envoya le tribut de vin aux Lamanites ; et il envoya encore davantage de vin, comme présent à leur intention ; et ils burent abondamment du vin que le roi Limhi leur envoya.

11 Et il arriva que le peuple du roi Limhi partit la nuit dans le désert avec ses troupeaux de gros et de petit bétail, et il contourna le pays de Shilom dans le désert, et prit la direction du pays de Zarahemla, conduit par Ammon et ses frères.

12 Et ils avaient pris tout ce qu'ils avaient pu emporter dans le désert, leur or, et leur argent, et leurs choses précieuses, et aussi leurs provisions ; et ils poursuivirent leur voyage.

13 Et après avoir été de nombreux jours dans le désert, ils arrivèrent au pays de Zarahemla, et se joignirent au peuple de Mosiah, et devinrent ses sujets.

14 Et il arriva que Mosiah les reçut avec joie ; et il reçut aussi leurs annales, et aussi les annales que le peuple de Limhi avait trouvées.

15 Et alors, il arriva que lorsqu'ils découvrirent que le peuple de Limhi était parti du pays pendant la nuit, les Lamanites envoyèrent une armée dans le désert pour le poursuivre ;

16 et lorsqu'ils l'eurent poursuivi pendant deux jours, ils ne purent plus trouver ses traces ; ils se perdirent donc dans le désert.



Histoire d'Alma et du peuple du Seigneur, qui furent chassés dans le désert par le peuple du roi Noé.

Chapitres 23 et 24.

 

MOSIAH 23

Alma refuse d'être roi - Il remplit les fonctions de grand prêtre - Le Seigneur châtie son peuple, et les Lamanites conquièrent le pays d'Hélam - Amulon, chef des méchants prêtres du roi Noé, gouverne en vassal du monarque lamanite. Vers 145-121 av. J.-C.

1 OR, Alma, averti par le Seigneur que les armées du roi Noé allaient tomber sur eux, et l'ayant fait savoir à son peuple, ils rassemblèrent donc leurs troupeaux, et prirent leur grain, et partirent dans le désert devant les armées du roi Noé.

2 Et le Seigneur les fortifia, de sorte que le peuple du roi Noé ne put les rattraper pour les détruire.

3 Et ils s'enfuirent, voyageant huit jours dans le désert.

4 Et ils arrivèrent dans un pays, oui, dans un pays très beau et très agréable, un pays d'eau pure.

5 Et ils dressèrent leurs tentes, et commencèrent à cultiver le sol, et commencèrent à construire des bâtiments ; oui, ils furent industrieux, et travaillèrent extrêmement.

6 Et le peuple désirait qu'Alma fût son roi, car il était aimé de son peuple.

7 Mais il lui dit : Voici, il n'est pas opportun que nous ayons un roi ; car ainsi dit le Seigneur : Vous n'estimerez pas une chair au-dessus d'une autre, ou un homme ne se considérera pas comme étant au-dessus d'un autre ; c'est pourquoi, je vous dis qu'il n'est pas opportun que vous ayez un roi.

8 Néanmoins, s'il était possible que vous eussiez toujours des hommes justes comme rois, il serait bien que vous ayez un roi.

9 Mais souvenez-vous de l'iniquité du roi Noé et de ses prêtres ; et moi-même j'ai été pris au piège, et j'ai fait beaucoup de choses qui étaient abominables aux yeux du Seigneur, qui m'ont causé un profond repentir.

10 Néanmoins, après beaucoup de tribulations, le Seigneur a entendu mes supplications, et a répondu à mes prières, et a fait de moi un instrument entre ses mains pour en amener tant de vous à la connaissance de sa vérité.

11 Néanmoins, je ne me glorifie pas de cela, car je suis indigne de me glorifier de moi-même.

12 Et maintenant, je vous le dis, vous avez été opprimés par le roi Noé, et avez été asservis par lui et par ses prêtres, et avez été entraînés dans l'iniquité par eux ; c'est pourquoi, vous étiez liés par les liens de l'iniquité.

13 Et maintenant, puisque vous avez été délivrés de ces liens par le pouvoir de Dieu, oui, des mains du roi Noé et de son peuple, et aussi des liens de l'iniquité, je désire que vous demeuriez fermes dans cette liberté qui vous a rendus libres et que vous ne vous fiiez à aucun homme pour qu'il soit votre roi.

14 Et aussi, ne vous fiez à personne pour qu'il vous instruise ou exerce un ministère parmi vous, si ce n'est un homme de Dieu, marchant dans ses voies et gardant ses commandements.

15 C'est ainsi qu'Alma instruisit son peuple, afin que chacun aimât son prochain comme lui-même, afin qu'il n'y eût pas de querelles parmi eux.

16 Et maintenant, Alma était leur grand prêtre, fondateur de leur Église.

17 Et il arriva que personne ne recevait l'autorité de prêcher ou d'enseigner, si ce n'était par lui, de la part de Dieu. C'est pourquoi, il consacrait tous leurs prêtres et tous leurs instructeurs ; et nul n'était consacré s'il n'était un homme juste.

18 Ils veillèrent ainsi sur leur peuple et le nourrirent des choses relatives à la justice.

19 Et il arriva qu'ils commencèrent à prospérer extrêmement dans le pays ; et ils appelèrent le pays Hélam.

20 Et il arriva qu'ils se multiplièrent et prospérèrent extrêmement au pays d'Hélam ; et ils construisirent une ville qu'ils appelèrent la ville d'Hélam.

21 Néanmoins, le Seigneur juge bon de châtier son peuple ; oui, il met à l'épreuve sa patience et sa foi.

22 Néanmoins, quiconque place sa confiance en lui sera élevé au dernier jour. Oui, et ainsi en fut-il de ce peuple.

23 Car voici, je vais vous montrer qu'il fut réduit en servitude, et que personne ne pouvait le délivrer, si ce n'est le Seigneur, son Dieu, oui, le Dieu d'Abraham, et d'Isaac, et de Jacob.

24 Et il arriva qu'il le délivra et qu'il lui montra son grand pouvoir, et grande fut sa joie.

25 Car voici, il arriva que tandis qu'il était au pays d'Hélam, oui, dans la ville d'Hélam, tandis qu'il cultivait le pays alentour, voici, une armée de Lamanites se trouvait dans les régions frontières du pays.

26 Alors, il arriva que les frères d'Alma s'enfuirent de leurs champs, et se rassemblèrent dans la ville d'Hélam ; et ils étaient très effrayés à cause de l'apparition des Lamanites.

27 Mais Alma s'avança, et se tint parmi eux, et les exhorta à ne pas être effrayés, mais à se souvenir du Seigneur, leur Dieu, et il les délivrerait.

28 C'est pourquoi, ils firent taire leurs craintes et commencèrent à implorer le Seigneur pour qu'il adoucît le cœur des Lamanites, afin qu'ils les épargnassent, eux, et leurs épouses, et leurs enfants.

29 Et il arriva que le Seigneur adoucit le cœur des Lamanites. Et Alma et ses frères s'avancèrent et se livrèrent entre leurs mains ; et les Lamanites prirent possession du pays d'Hélam.

30 Or, les armées des Lamanites, qui avaient poursuivi le peuple du roi Limhi, s'étaient perdues de nombreux jours dans le désert.

31 Et voici, elles avaient trouvé ces prêtres du roi Noé, en un lieu qu'ils appelaient Amulon ; et ils avaient commencé à posséder le pays d'Amulon et avaient commencé à cultiver le sol.

32 Or, le nom du chef de ces prêtres était Amulon.

33 Et il arriva qu'Amulon supplia les Lamanites ; et il fit aussi avancer leurs épouses, qui étaient les filles des Lamanites, pour qu'elles suppliassent leurs frères, pour qu'ils ne fissent pas périr leurs maris.

34 Et les Lamanites eurent compassion d'Amulon et de ses frères, et ne les firent pas périr, à cause de leurs épouses.

35 Et Amulon et ses frères s'unirent aux Lamanites, et ils voyageaient dans le désert à la recherche du pays de Néphi, lorsqu'ils découvrirent le pays d'Hélam, qui était possédé par Alma et ses frères.

36 Et il arriva que les Lamanites promirent à Alma et à ses frères que s'ils leur montraient le chemin qui conduisait au pays de Néphi, ils leur accorderaient la vie et la liberté.

37 Mais lorsqu'Alma leur eut montré le chemin qui conduisait au pays de Néphi, les Lamanites ne voulurent pas tenir leur promesse ; mais ils mirent des gardes tout autour du pays d'Hélam, sur Alma et ses frères.

38 Et le reste d'entre eux alla au pays de Néphi ; et une partie d'entre eux retourna au pays d'Hélam, et amena aussi les épouses et les enfants des gardes qui avaient été laissés dans le pays.

39 Et le roi des Lamanites avait accordé à Amulon d'être roi et gouverneur de son peuple qui était au pays d'Hélam ; néanmoins, il n'aurait aucun pouvoir de faire quoi que ce soit de contraire à la volonté du roi des Lamanites.

 

 

MOSIAH 24

Amulon persécute Alma et son peuple - On les mettra à mort s'ils prient - Le Seigneur fait en sorte que leurs fardeaux paraissent légers - Il les délivre de la servitude, et ils retournent à Zarahemla. Vers 145-120 av. J.-C.

1 ET il arriva qu'Amulon trouva grâce aux yeux du roi des Lamanites ; c'est pourquoi, le roi des Lamanites lui accorda, à lui et à ses frères, qu'ils fussent désignés comme instructeurs de son peuple, oui, du peuple qui était au pays de Shemlon, et au pays de Shilom, et au pays d'Amulon.

2 Car les Lamanites avaient pris possession de tous ces pays ; c'est pourquoi, le roi des Lamanites avait désigné des rois sur tous ces pays.

3 Et maintenant, le nom du roi des Lamanites était Laman, du nom de son père ; et pour cette raison il était appelé le roi Laman. Et il était roi d'un peuple nombreux.

4 Et il désigna des instructeurs parmi les frères d'Amulon dans tous les pays que possédait son peuple ; et ainsi la langue de Néphi commença à être enseignée parmi tout le peuple des Lamanites.

5 Et c'étaient des gens qui étaient amicaux entre eux ; néanmoins, ils ne connaissaient pas Dieu ; et les frères d'Amulon ne leur enseignaient rien non plus concernant le Seigneur, leur Dieu, ni la loi de Moïse ; et ils ne leur enseignaient pas non plus les paroles d'Abinadi ;

6 mais ils leur enseignaient qu'ils devaient tenir leurs annales et qu'ils pouvaient s'écrire les uns aux autres.

7 Et ainsi, les Lamanites commencèrent à augmenter en richesse, et commencèrent à commercer entre eux et à devenir grands, et commencèrent à devenir un peuple rusé, et un peuple sage quant à la sagesse du monde, oui, un peuple très rusé, faisant ses délices de toute sorte de méchanceté et de pillages, sauf parmi leurs propres frères.

8 Et alors, il arriva qu'Amulon commença à exercer l'autorité sur Alma et ses frères, et commença à le persécuter, et à faire en sorte que ses enfants persécutent leurs enfants.

9 Car Amulon connaissait Alma, il savait qu'il avait été l'un des prêtres du roi, et que c'était lui qui avait cru aux paroles d'Abinadi et avait été chassé de devant le roi et, pour cette raison, il était furieux contre lui ; car bien qu'il fût lui-même assujetti au roi Laman, il exerçait l'autorité sur eux, et leur imposait des corvées, et mettait sur eux des chefs de corvée.

10 Et il arriva que leurs afflictions étaient si grandes qu'ils commencèrent à implorer Dieu avec ferveur.

11 Et Amulon leur commanda de cesser leurs supplications ; et il mit des gardes sur eux pour les surveiller, afin que quiconque serait découvert à invoquer Dieu fût mis à mort.

12 Et Alma et son peuple n'élevèrent plus la voix vers le Seigneur, leur Dieu, mais lui déversèrent leur cœur ; et il connut les pensées de leur cœur.

13 Et il arriva que la voix du Seigneur leur parvint dans leurs afflictions, disant : Relevez la tête et prenez courage, car je connais l'alliance que vous avez faite avec moi ; et je ferai alliance avec mon peuple et le délivrerai de la servitude.

14 Et j'allégerai aussi les fardeaux qui sont mis sur vos épaules, de sorte que vous ne pourrez plus les sentir sur votre dos pendant que vous êtes en servitude ; et cela, je le ferai pour que vous soyez plus tard témoins pour moi, et que vous sachiez avec certitude que moi, le Seigneur Dieu, j'interviens effectivement en faveur de mon peuple dans ses afflictions.

15 Et alors, il arriva que les fardeaux qui étaient imposés à Alma et à ses frères furent rendus légers ; oui, le Seigneur les fortifia, de sorte qu'ils purent supporter leurs fardeaux avec facilité, et ils se soumirent de bon cœur et avec patience à toute la volonté du Seigneur.

16 Et il arriva que leur foi et leur patience étaient si grandes que la voix du Seigneur leur parvint de nouveau, disant : Prenez courage, car demain je vous délivrerai de la servitude.

17 Et il dit à Alma : Tu iras devant ce peuple, et j'irai avec toi et délivrerai ce peuple de la servitude.

18 Alors il arriva que, pendant la nuit, Alma et son peuple rassemblèrent leurs troupeaux, et aussi une partie de leur grain ; oui, ils passèrent même toute la nuit à rassembler leurs troupeaux.

19 Et le matin, le Seigneur fit tomber un profond sommeil sur les Lamanites, oui, et tous leurs chefs de corvée étaient dans un profond sommeil.

20 Et Alma et son peuple partirent dans le désert ; et lorsqu'ils eurent voyagé tout le jour, ils dressèrent leurs tentes dans une vallée, et ils appelèrent la vallée Alma, parce qu'il leur montrait le chemin dans le désert.

21 Oui, et dans la vallée d'Alma, ils déversèrent leurs actions de grâces à Dieu, parce qu'il avait été miséricordieux envers eux, et avait allégé leurs fardeaux, et les avait délivrés de la servitude ; car ils étaient dans la servitude, et personne ne pouvait les délivrer, si ce n'était le Seigneur, leur Dieu.

22 Et ils rendirent grâces à Dieu, oui, tous leurs hommes, et toutes leurs femmes, et tous leurs enfants qui pouvaient parler élevèrent la voix en louanges à leur Dieu.

23 Et alors, le Seigneur dit à Alma : Hâte-toi de sortir de ce pays, toi et ce peuple, car les Lamanites se sont réveillés et te poursuivent ; c'est pourquoi, sors de ce pays, et j'arrêterai les Lamanites dans cette vallée, de sorte qu'ils n'aillent pas plus loin à la poursuite de ce peuple.

24 Et il arriva qu'ils partirent de la vallée et entreprirent leur voyage dans le désert.

25 Et lorsqu'ils eurent été dans le désert pendant douze jours, ils arrivèrent au pays de Zarahemla ; et le roi Mosiah les reçut aussi avec joie.

 

 

MOSIAH 25

Les descendants de Mulek à Zarahemla deviennent néphites - Ils apprennent ce qu'il est advenu du peuple d'Alma et de Zénif - Alma baptise Limhi et tout son peuple - Mosiah autorise Alma à organiser l'Église de Dieu. Vers 120 av. J.-C.

1 ET alors, le roi Mosiah fit rassembler le peuple.

2 Or, il n'y avait pas autant d'enfants de Néphi, ou autant de ceux qui étaient descendants de Néphi, qu'il y en avait du peuple de Zarahemla, lequel était descendant de Mulek, et de ceux qui étaient venus avec lui dans le désert.

3 Et il n'y en avait pas autant du peuple de Néphi et du peuple de Zarahemla qu'il y avait de Lamanites ; oui, ils n'étaient pas de moitié aussi nombreux.

4 Et maintenant, tout le peuple de Néphi était assemblé, et aussi tout le peuple de Zarahemla, et ils étaient assemblés en deux groupes.

5 Et il arriva que Mosiah lut, et fit lire, les annales de Zénif à son peuple ; oui, il lut les annales du peuple de Zénif, depuis le moment où il avait quitté le pays de Zarahemla jusqu'à son retour.

6 Et il lut aussi l'histoire d'Alma et de ses frères, et toutes leurs afflictions, depuis le moment où ils quittèrent le pays de Zarahemla jusqu'au moment où ils y retournèrent.

7 Et alors, lorsque Mosiah eut fini de lire les annales, son peuple, qui demeurait dans le pays, fut frappé d'étonnement et de stupeur.

8 Car il ne savait que penser ; car, lorsqu'il voyait ceux qui avaient été délivrés de la servitude, il était rempli d'une joie extrêmement grande.

9 Et encore, lorsqu'il pensait à ses frères qui avaient été tués par les Lamanites, il était rempli de tristesse, et versait même de nombreuses larmes de tristesse.

10 Et encore, lorsqu'il pensait à la bonté directe de Dieu, et à son pouvoir pour délivrer Alma et ses frères des mains des Lamanites et de la servitude, il élevait la voix et rendait grâces à Dieu.

11 Et encore, lorsqu'il pensait aux Lamanites, qui étaient ses frères, à leur état pécheur et souillé, il était rempli de souffrance et d'angoisse pour le bien-être de leur âme.

12 Et il arriva que ceux qui étaient les enfants d'Amulon et de ses frères, qui avaient pris pour épouses les filles des Lamanites, furent mécontents de la conduite de leurs pères et ne voulurent plus être appelés du nom de leurs pères ; c'est pourquoi, ils prirent sur eux le nom de Néphi, afin d'être appelés les enfants de Néphi et d'être comptés parmi ceux qui étaient appelés Néphites.

13 Et maintenant, tout le peuple de Zarahemla était compté avec les Néphites, et cela parce que le royaume n'avait été conféré qu'à ceux qui étaient descendants de Néphi.

14 Et alors, il arriva que lorsque Mosiah eut fini de parler et de lire au peuple, il désira qu'Alma parlât aussi au peuple :

15 Et Alma lui parla, alors qu'il était rassemblé en de vastes groupes, et il alla d'un groupe à l'autre, prêchant au peuple le repentir et la foi au Seigneur.

16 Et il exhorta le peuple de Limhi et ses frères, tous ceux qui avaient été délivrés de la servitude, à se souvenir que c'était le Seigneur qui les avait délivrés.

17 Et il arriva que lorsqu'Alma eut enseigné beaucoup de choses au peuple et eut fini de lui parler, le roi Limhi désira être baptisé ; et tout son peuple désirait être baptisé aussi.

18 C'est pourquoi, Alma s'avança dans l'eau et les baptisa ; oui, il les baptisa comme il l'avait fait avec ses frères dans les eaux de Mormon ; oui, et tous ceux qu'il baptisa appartinrent à l'Église de Dieu ; et cela à cause de leur foi aux paroles d'Alma.

19 Et il arriva que le roi Mosiah accorda à Alma d'établir des Églises dans tout le pays de Zarahemla et lui donna le pouvoir d'ordonner des prêtres et des instructeurs sur toutes les Églises.

20 Or, cela fut fait parce qu'il y avait tant de gens, qu'ils ne pouvaient pas tous être gouvernés par un seul instructeur ; et ils ne pouvaient pas non plus tous entendre la parole de Dieu en une seule assemblée ;

21 C'est pourquoi, ils s'assemblèrent en différents groupes, appelés Églises ; chaque Église avait ses prêtres et ses instructeurs, et chaque prêtre prêchait la parole, selon qu'elle lui était remise par la bouche d'Alma.

22 Et ainsi, en dépit du fait qu'il y avait beaucoup d'Églises, elles étaient toutes une seule Église, oui, l'Église de Dieu ; car on ne prêchait dans toutes les Églises que le repentir et la foi en Dieu.

23 Or, il y avait sept Églises dans le pays de Zarahemla. Et il arriva que quiconque désirait prendre sur lui le nom du Christ, ou de Dieu, se joignait aux Églises de Dieu ;

24 Et ils furent appelés le peuple de Dieu. Et le Seigneur déversa son Esprit sur eux, et ils furent bénis et prospérèrent dans le pays.

 

 

MOSIAH 26

Beaucoup de membres de l'Église sont conduits dans le péché par les incrédules - Alma reçoit la promesse de la vie éternelle - Ceux qui se repentent et sont baptisés obtiennent le pardon - Les membres de l'Église qui sont dans le péché, qui se repentent et confessent à Alma et au Seigneur, recevront le pardon ; sinon ils ne seront pas comptés parmi le peuple de l'Église. Vers 120-100 av. J.-C.

1 OR, il arriva qu'il y en eut beaucoup de la génération montante qui ne pouvaient comprendre les paroles du roi Benjamin, étant de petits enfants au moment où il parla au peuple ; et ils ne croyaient pas à la tradition de leurs pères.

2 Ils ne croyaient pas ce qui avait été dit concernant la résurrection des morts, et ils ne croyaient pas non plus ce qui concernait la venue du Christ.

3 Et maintenant, à cause de leur incrédulité, ils ne pouvaient pas comprendre la parole de Dieu ; et ils avaient le cœur endurci.

4 Et ils ne voulaient pas être baptisés ; et ils ne voulaient pas non plus devenir membres de l'Église. Et c'était un peuple séparé quant à leur foi, et ils le restèrent dorénavant, dans leur état charnel et pécheur ; car ils ne voulaient pas invoquer le Seigneur, leur Dieu.

5 Et alors, pendant le règne de Mosiah, ils n'étaient pas de moitié aussi nombreux que le peuple de Dieu ; mais à cause des dissensions parmi les frères, ils devinrent plus nombreux.

6 Car il arriva que, par leurs paroles flatteuses, ils en trompèrent beaucoup qui étaient dans l'Église, et leur firent commettre beaucoup de péchés ; c'est pourquoi, il devint nécessaire que ceux qui commettaient le péché, qui étaient dans l'Église, fussent avertis par l'Église.

7 Et il arriva qu'ils furent amenés devant les prêtres, et livrés aux prêtres par les instructeurs ; et les prêtres les amenèrent devant Alma, qui était le grand prêtre.

8 Or, le roi Mosiah avait donné à Alma l'autorité sur l'Église.

9 Et il arriva qu'Alma ne sut que faire à leur sujet ; mais il y avait beaucoup de témoins contre eux ; oui, le peuple se leva et témoigna abondamment de leur iniquité.

10 Or, rien de tel ne s'était jamais produit dans l'Église ; c'est pourquoi, Alma était troublé dans son esprit, et il les fit amener devant le roi.

11 Et il dit au roi : Voici, en voilà beaucoup que nous avons amenés devant toi, qui sont accusés par leurs frères ; oui, et ils ont été surpris dans diverses iniquités. Et ils ne se repentent pas de leurs iniquités ; c'est pourquoi, nous les avons amenés devant toi, afin que tu les juges selon leurs crimes.

12 Mais le roi Mosiah dit à Alma : Voici, je ne les juge pas ; c'est pourquoi, je les livre entre tes mains pour que tu les juges.

13 Et alors, l'esprit d'Alma fut de nouveau troublé ; et il alla interroger le Seigneur sur ce qu'il devait faire à ce sujet, car il craignait de mal agir aux yeux de Dieu.

14 Et il arriva que lorsqu'il eut déversé toute son âme à Dieu, la voix du Seigneur lui parvint, disant :

15 Béni es-tu, Alma, et bénis sont ceux qui ont été baptisés dans les eaux de Mormon. Tu es béni à cause de ta foi extrême aux seules paroles de mon serviteur Abinadi.

16 Et bénis sont-ils à cause de leur foi extrême aux seules paroles que tu leur as dites.

17 Et béni es-tu parce que tu as établi une Église parmi ce peuple ; et il sera affermi, et il sera mon peuple.

18 Oui, béni est ce peuple qui est disposé à porter mon nom ; car c'est de mon nom qu'il sera appelé ; et il est à moi.

19 Et parce que tu m'as interrogé concernant le transgresseur, tu es béni.

20 Tu es mon serviteur ; et je fais alliance avec toi que tu auras la vie éternelle ; et tu me serviras, et iras en mon nom, et rassembleras mes brebis.

21 Et celui qui voudra entendre ma voix sera ma brebis ; et celui-là, tu le recevras dans l'Église, et celui-là, je le recevrai aussi.

22 Car voici, ceci est mon Église ; quiconque est baptisé sera baptisé en vue du repentir. Et celui que tu recevras croira en mon nom ; et à celui-là, je pardonnerai libéralement.

23 Car c'est moi qui prends sur moi les péchés du monde ; car c'est moi qui l'ai créé, et c'est moi qui accorde, à celui qui croit jusqu'à la fin, une place à ma droite.

24 Car voici, c'est de mon nom qu'ils sont appelés ; et s'ils me connaissent, ils ressusciteront et auront éternellement une place à ma droite.

25 Et il arrivera que lorsque la seconde trompette sonnera, alors ceux qui ne m'ont jamais connu ressusciteront et se tiendront devant moi.

26 Et alors, ils sauront que je suis le Seigneur, leur Dieu, que je suis leur Rédempteur ; mais ils n'ont pas voulu être rachetés.

27 Et alors, je leur confesserai que je ne les ai jamais connus ; et ils s'en iront dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges.

28 C'est pourquoi, je te dis que celui qui ne veut pas entendre ma voix, celui-là tu ne le recevras pas dans mon Église, car lui, je ne le recevrai pas au dernier jour.

29 C'est pourquoi, je te dis : Va ; quiconque transgresse contre moi, tu le jugeras selon les péchés qu'il a commis ; et s'il confesse ses péchés devant toi et moi, et se repent en toute sincérité de cœur, tu lui pardonneras, et je lui pardonnerai aussi.

30 Oui, et toutes les fois que mon peuple se repentira, je lui pardonnerai ses offenses envers moi.

31 Et vous vous pardonnerez aussi mutuellement vos offenses ; car, en vérité, je te le dis, celui qui ne pardonne pas les offenses de son prochain lorsqu'il dit qu'il se repent, celui-là s'est mis sous la condamnation.

32 Maintenant je te dis : Va ; quiconque ne veut pas se repentir de ses péchés, celui-là ne sera pas compté parmi mon peuple ; et cela sera observé à partir de ce moment-ci.

33 Et il arriva que lorsqu'il eut entendu ces paroles, Alma les écrivit afin de les avoir et afin de juger le peuple de cette Église selon les commandements de Dieu.

34 Et il arriva qu'Alma alla juger ceux qui avaient été pris dans l'iniquité, selon la parole du Seigneur.

35 Et ceux qui se repentirent de leurs péchés et les confessèrent, il les compta parmi le peuple de l'Église ;

36 et ceux qui ne voulurent pas confesser leurs péchés et se repentir de leur iniquité, ceux-là ne furent plus comptés parmi le peuple de l'Église, et leur nom fut effacé.

37 Et il arriva qu'Alma gouverna toutes les affaires de l'Église ; et ils recommencèrent à avoir la paix et à prospérer extrêmement dans les affaires de l'Église, marchant avec circonspection devant Dieu, en recevant beaucoup et en baptisant beaucoup.

38 Et maintenant, toutes ces choses, Alma et ses compagnons de travail qui dirigeaient l'Église les firent, marchant en toute diligence, enseignant la parole de Dieu en tout, souffrant toutes sortes d'afflictions, étant persécutés par tous ceux qui n'appartenaient pas à l'Église de Dieu.

39 Et ils avertirent leurs frères ; et ils étaient aussi avertis, chacun par la parole de Dieu, selon ses péchés, ou selon les péchés qu'il avait commis, ayant de Dieu le commandement de prier sans cesse et de rendre grâces en tout.

 

 

MOSIAH 27

Mosiah interdit les persécutions et impose l'égalité - Alma le Jeune et les quatre fils de Mosiah cherchent à détruire l'Église - Un ange apparaît et leur commande de mettre fin à leur mauvaise conduite - Alma est frappé de mutisme - Toute l'humanité doit naître de nouveau pour obtenir le salut - Alma et les fils de Mosiah annoncent de bonnes nouvelles. Vers 100-92 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva que les persécutions qui étaient infligées à l'Église par les incrédules devinrent si grandes que l'Église commença à murmurer et à s'en plaindre à ses dirigeants ; et ils se plaignirent à Alma. Et Alma présenta le cas à leur roi, Mosiah. Et Mosiah consulta ses prêtres.

2 Et il arriva que le roi Mosiah envoya une proclamation dans tout le pays alentour, interdisant à tout incrédule de persécuter quiconque appartenait à l'Église de Dieu.

3 Et il y eut le commandement strict dans toutes les Églises qu'il ne devait pas y avoir de persécutions parmi elles, qu'il devait y avoir une égalité parmi tous les hommes ;

4 et qu'elles ne devaient laisser aucun orgueil ni aucune arrogance troubler leur paix, que tout homme devait estimer son prochain comme lui-même, travaillant de ses mains pour assurer son entretien.

5 Oui, et tous leurs prêtres et instructeurs devaient travailler de leurs mains pour assurer leur entretien, dans tous les cas, sauf lorsqu'ils étaient dans la maladie ou dans l'indigence ; et en faisant ces choses, ils abondèrent dans la grâce de Dieu.

6 Et il commença à y avoir de nouveau beaucoup de paix dans le pays ; et le peuple commença à être très nombreux, et commença à se disperser au dehors sur la surface de la terre, oui, au nord et au sud, à l'est et à l'ouest, construisant de grandes villes et de gros villages dans toutes les parties du pays.

7 Et le Seigneur le visita et le fit prospérer, et il devint un peuple grand et riche.

8 Or, les fils de Mosiah étaient comptés parmi les incrédules ; et l'un des fils d'Alma était aussi compté parmi eux, et il s'appelait Alma comme son père ; néanmoins, il devint un homme très méchant et idolâtre. Et c'était un homme aux nombreuses paroles, et il disait beaucoup de flatteries au peuple ; c'est pourquoi, il en conduisit beaucoup parmi le peuple à agir à la manière de ses iniquités.

9 Et il devint une grande entrave à la prospérité de l'Église de Dieu, séduisant le cœur du peuple, causant beaucoup de dissensions parmi le peuple, donnant à l'ennemi de Dieu l'occasion d'exercer son pouvoir sur eux.

10 Et alors, il arriva que tandis qu'il allait çà et là pour détruire l'Église de Dieu, car il allait secrètement çà et là avec les fils de Mosiah, cherchant à détruire l'Église et à égarer le peuple du Seigneur, à l'encontre des commandements de Dieu, ou même du roi -

11 Et, ainsi que je vous le disais, comme ils allaient çà et là, se rebellant contre Dieu, voici, l'ange du Seigneur leur apparut ; et il descendit comme dans une nuée ; et il parla comme avec une voix de tonnerre, qui fit trembler la terre sur laquelle ils se tenaient ;

12 et si grand fut leur étonnement qu'ils tombèrent par terre et ne comprirent pas les paroles qu'il leur disait.

13 Néanmoins, il cria encore, disant : Alma, lève-toi et avance-toi, car pourquoi persécutes-tu l'Église de Dieu ? Car le Seigneur a dit : Ceci est mon Église, et je l'établirai ; et rien ne la renversera, si ce n'est la transgression de mon peuple.

14 Et l'ange dit encore : Voici, le Seigneur a entendu les prières de son peuple, et aussi les prières de son serviteur Alma, qui est ton père ; car il a prié avec beaucoup de foi à ton sujet, afin que tu sois amené à la connaissance de la vérité ; c'est pourquoi, c'est dans ce but que je suis venu te convaincre du pouvoir et de l'autorité de Dieu, afin que les prières de ses serviteurs soient exaucées selon leur foi.

15 Et maintenant, voici, peux-tu contester le pouvoir de Dieu ? Car voici, ma voix n'ébranle-t-elle pas la terre ? Et ne peux-tu pas aussi me voir devant toi ? Et je suis envoyé de la part de Dieu.

16 Maintenant, je te dis : Va, et souviens-toi de la captivité de tes pères au pays d'Hélam et au pays de Néphi ; et souviens-toi des grandes choses qu'il a faites pour eux ; car ils étaient dans la servitude, et il les a délivrés. Et maintenant, je te dis, Alma, va et ne cherche plus à détruire l'Église, afin que ses prières soient exaucées, et cela, même si tu veux toi-même être rejeté.

17 Et alors, il arriva que ce furent les dernières paroles que l'ange dit à Alma, et il partit.

18 Et alors, Alma et ceux qui étaient avec lui tombèrent de nouveau par terre, car leur étonnement était grand ; car ils avaient vu de leurs propres yeux un ange du Seigneur ; et sa voix était comme le tonnerre qui secouait la terre ; et ils surent qu'il n'y avait que le pouvoir de Dieu qui pouvait secouer la terre et la faire trembler comme si elle allait se fendre.

19 Et alors, l'étonnement d'Alma était si grand qu'il devint muet, de sorte qu'il ne put ouvrir la bouche ; oui, et il devint faible, de sorte qu'il ne pouvait plus bouger les mains ; c'est pourquoi, il fut pris par ceux qui étaient avec lui, et porté, impuissant, jusqu'à ce qu'il fût déposé devant son père.

20 Et ils racontèrent à son père tout ce qui leur était arrivé ; et son père se réjouit, car il savait que c'était le pouvoir de Dieu.

21 Et il fit rassembler une multitude, afin qu'elle fût témoin de ce que le Seigneur avait fait pour son fils et aussi pour ceux qui étaient avec lui.

22 Et il commanda aux prêtres de s'assembler ; et ils commencèrent à jeûner, et à prier le Seigneur, leur Dieu, pour qu'il ouvrît la bouche d'Alma, afin qu'il parlât, et aussi afin que ses membres reçussent leur force - afin que les yeux du peuple fussent ouverts pour voir et connaître la bonté et la gloire de Dieu.

23 Et il arriva que lorsqu'ils eurent jeûné et prié pendant deux jours et deux nuits, les membres d'Alma reçurent leur force, et il se leva et commença à leur parler, leur disant de prendre courage :

24 car, dit-il, je me suis repenti de mes péchés, et j'ai été racheté par le Seigneur ; voici, je suis né de l'Esprit.

25 Et le Seigneur m'a dit : Ne t'étonne pas de ce que toute l'humanité, oui, les hommes et les femmes, toutes les nations, tribus, langues et peuples doivent naître de nouveau ; oui, naître de Dieu, changer de leur état charnel et déchu à un état de justice, étant rachetés par Dieu, devenant ses fils et ses filles ;

26 et ainsi, ils deviennent de nouvelles créatures ; et s'ils ne font pas cela, ils ne peuvent en aucune façon hériter le royaume de Dieu.

27 Je vous le dis, si tel n'est pas le cas, ils sont rejetés ; et cela je le sais, parce que j'étais sur le point d'être rejeté.

28 Néanmoins, après avoir traversé beaucoup de tribulations, m'être repenti presque jusqu'à la mort, le Seigneur, dans sa miséricorde, a jugé bon de m'arracher à un feu éternel, et je suis né de Dieu.

29 Mon âme a été rachetée du fiel de l'amertume et des liens de l'iniquité. J'étais dans l'abîme le plus sombre ; mais maintenant, je vois la lumière merveilleuse de Dieu. Mon âme était torturée d'un tourment éternel ; mais j'en suis arraché, et mon âme n'est plus dans la souffrance.

30 Je rejetais mon Rédempteur et niais ce dont nos pères avaient parlé ; mais maintenant, pour qu'ils puissent voir d'avance qu'il viendra, et qu'il se souvient de toutes les créatures qu'il a créées, il se manifestera à tous.

31 Oui, tout genou fléchira, et toute langue confessera devant lui. Oui, au dernier jour, lorsque tous les hommes se tiendront pour être jugés par lui, alors ils confesseront qu'il est Dieu ; alors ils confesseront, ceux qui vivent sans Dieu dans le monde, que le jugement d'un châtiment éternel prononcé contre eux est juste ; et ils frémiront, et trembleront, et reculeront sous le regard de son œil qui sonde tout.

32 Et alors, il arriva qu'Alma commença, à partir de ce moment-là, à instruire le peuple, ainsi que ceux qui étaient avec Alma au moment où l'ange leur apparut, voyageant à travers tout le pays, publiant à tout le peuple les choses qu'ils avaient vues et entendues, et prêchant la parole de Dieu au milieu de beaucoup de tribulations, grandement persécutés par ceux qui étaient incrédules, et frappés par beaucoup d'entre eux.

33 Mais malgré tout cela, ils apportèrent beaucoup de consolation à l'Église, confirmant sa foi et l'exhortant, avec longanimité et beaucoup de labeur, à garder les commandements de Dieu.

34 Et quatre d'entre eux étaient les fils de Mosiah ; et ils avaient pour nom Ammon, et Aaron, et Omner, et Himni ; tels étaient les noms des fils de Mosiah.

35 Et ils voyagèrent à travers tout le pays de Zarahemla, et parmi tout le peuple qui était sous le règne du roi Mosiah, s'efforçant avec zèle de réparer tout le mal qu'ils avaient fait à l'Église, confessant tous leurs péchés, et publiant tout ce qu'ils avaient vu, et expliquant les prophéties et les Écritures à tous ceux qui désiraient les entendre.

36 Et c'est ainsi qu'ils furent des instruments entre les mains de Dieu pour en faire parvenir beaucoup à la connaissance de la vérité, oui, à la connaissance de leur Rédempteur.

37 Et comme ils sont bénis ! Car ils publiaient la paix, ils publiaient de bonnes nouvelles ; et ils déclaraient au peuple que le Seigneur règne.

 

 

MOSIAH 28

Les fils de Mosiah vont prêcher aux Lamanites - Mosiah traduit les plaques jarédites à l'aide des deux pierres de voyant. Vers 92 av. J.-C.

1 ALORS, il arriva que lorsque les fils de Mosiah eurent fait toutes ces choses, ils en prirent un petit nombre avec eux et retournèrent auprès de leur père, le roi, et lui demandèrent de leur accorder de monter, avec ceux qu'ils avaient choisis, au pays de Néphi, afin de prêcher les choses qu'ils avaient entendues et de donner la parole de Dieu à leurs frères, les Lamanites -

2 Afin de pouvoir peut-être les faire parvenir à la connaissance du Seigneur, leur Dieu, et de les convaincre de l'iniquité de leurs pères, et peut-être de les guérir de leur haine à l'égard des Néphites, afin qu'ils fussent aussi amenés à se réjouir à cause du Seigneur, leur Dieu, afin qu'ils devinssent amicaux les uns envers les autres, et qu'il n'y eût plus de querelles dans tout le pays que le Seigneur, leur Dieu, leur avait donné.

3 Or, ils désiraient que le salut fût annoncé à toute la création, car ils ne pouvaient pas supporter qu'une seule âme humaine pérît ; oui, la pensée même qu'une âme dût endurer le tourment éternel les faisait frémir et trembler.

4 Et c'était ainsi que l'Esprit du Seigneur agissait sur eux, car ils avaient été les plus vils des pécheurs. Et le Seigneur jugea bon, dans sa miséricorde infinie, de les épargner ; néanmoins, ils souffrirent une grande angoisse d'âme à cause de leurs iniquités, souffrant beaucoup et craignant d'être rejetés à jamais.

5 Et il arriva qu'ils supplièrent leur père de nombreux jours pour pouvoir monter au pays de Néphi.

6 Et le roi Mosiah alla interroger le Seigneur pour savoir s'il devait laisser ses fils monter chez les Lamanites prêcher la parole.

7 Et le Seigneur dit à Mosiah : Laisse-les monter, car beaucoup croiront en leurs paroles, et ils auront la vie éternelle ; et je délivrerai tes fils des mains des Lamanites.

8 Et il arriva que Mosiah leur accorda d'aller faire ce qu'ils avaient demandé.

9 Et ils entreprirent leur voyage dans le désert pour monter prêcher la parole parmi les Lamanites ; et je ferai plus tard le récit de leurs actes.

10 Or, le roi Mosiah n'avait personne à qui conférer le royaume, car aucun de ses fils ne voulait accepter le royaume.

11 C'est pourquoi, il prit les annales qui étaient gravées sur les plaques d'airain, et aussi les plaques de Néphi, et toutes les choses qu'il avait gardées et préservées selon les commandements de Dieu, après avoir traduit et fait écrire les annales qui étaient sur les plaques d'or qui avaient été trouvées par le peuple de Limhi, qui lui avaient été remises par la main de Limhi ;

12 et il fit cela à cause de la grande anxiété de son peuple ; car il désirait, au-delà de toute mesure, être informé sur ces gens qui avaient été détruits.

13 Et alors, il les traduisit au moyen de ces deux pierres qui étaient fixées dans les deux montures d'un arc.

14 Or, ces objets furent préparés dès le commencement et furent transmis de génération en génération, dans le but d'interpréter les langues ;

15 et ils ont été gardés et préservés par la main du Seigneur, afin de lui permettre de dévoiler, à toute créature qui posséderait le pays, les iniquités et les abominations de son peuple ;

16 et quiconque a ces objets est appelé voyant, à la manière des temps anciens.

17 Alors, lorsque Mosiah eut fini de traduire ces annales, voici, elles racontaient l'histoire du peuple qui avait été détruit, depuis le moment où il avait été détruit en remontant jusqu'à la construction de la grande tour, au moment où le Seigneur confondit la langue du peuple et que celui-ci fut dispersé au dehors sur la surface de toute la terre, oui, et même depuis ce moment-là en remontant jusqu'à la création d'Adam.

18 Or, ce récit plongea le peuple de Mosiah dans un deuil extrême, oui, il fut rempli de tristesse ; néanmoins, il lui donna beaucoup de connaissance, ce qui le réjouit.

19 Et ce récit sera écrit plus tard ; car voici, il est nécessaire que tout le monde sache les choses qui sont écrites dans ce récit.

20 Et alors, comme je vous l'ai dit, lorsque le roi Mosiah eut fait ces choses, il prit les plaques d'airain, et toutes les choses qu'il avait gardées, et les confia à Alma, qui était le fils d'Alma ; oui, toutes les annales, et aussi les interprètes, et les lui confia, et lui commanda de les garder et de les préserver, et aussi de tenir les annales du peuple, les transmettant d'une génération à l'autre, tout comme elles avaient été transmises depuis le moment où Léhi quitta Jérusalem.

 

 

MOSIAH 29

Mosiah propose que l'on choisisse des juges au lieu d'un roi - Les rois injustes conduisent leur peuple dans le péché - Alma le Jeune est choisi comme grand juge par la voix du peuple - Il est aussi le grand prêtre de l'Église - Mort d'Alma l'Ancien et de Mosiah. Vers 92-91 av. J.-C.

1 ALORS, lorsqu'il eut fait cela, Mosiah envoya des gens dans tout le pays, parmi tout le peuple, désirant connaître sa volonté concernant celui qui serait son roi.

2 Et il arriva que la voix du peuple vint, disant : Nous désirons qu'Aaron, ton fils, soit notre roi et notre gouverneur.

3 Or, Aaron était monté au pays de Néphi ; c'est pourquoi, le roi ne pouvait pas lui conférer le royaume ; et Aaron ne voulait pas non plus prendre sur lui le royaume ; et aucun des fils de Mosiah n'était disposé à prendre sur lui le royaume.

4 C'est pourquoi, le roi Mosiah envoya de nouveau des gens parmi le peuple ; oui, il envoya même une parole écrite parmi le peuple. Et voici les paroles qui étaient écrites, disant :

 5 Voici, ô mon peuple, ou mes frères, car je vous estime comme tels, je désire que vous examiniez l'affaire que vous êtes appelés à examiner : car vous désirez avoir un roi.

6 Or, je vous annonce que celui à qui le royaume appartient de droit a refusé, et ne prendra pas sur lui le royaume.

7 Et maintenant, si un autre était désigné à sa place, voici, je crains que des querelles ne s'élèvent parmi vous. Et qui sait si mon fils, à qui le royaume appartient, ne se mettrait pas en colère et n'entraînerait pas une partie de ce peuple après lui, ce qui causerait des guerres et des querelles parmi vous, ce qui serait la cause de l'effusion de beaucoup de sang et d'une perversion de la voie du Seigneur, oui, et ferait périr l'âme de beaucoup de gens.

8 Maintenant, je vous le dis, soyons sages, et examinons ces choses, car nous n'avons pas le droit de faire périr mon fils, et nous n'avons pas non plus le droit d'en faire périr un autre, s'il était désigné à sa place.

9 Et si mon fils revenait à son orgueil et aux choses vaines, il rétracterait les choses qu'il a dites et ferait valoir son droit au royaume, ce qui le ferait pécher grandement, lui et aussi ce peuple.

10 Et soyons donc sages, et prévoyons ces choses, et faisons ce qui contribuera à la paix de ce peuple.

11 C'est pourquoi, je serai votre roi le reste de ma vie ; néanmoins, désignons des juges pour juger ce peuple selon notre loi ; et nous arrangerons d'une manière nouvelle les affaires de ce peuple, car nous désignerons comme juges des hommes sages qui jugeront ce peuple selon les commandements de Dieu.

12 Or, il vaut mieux qu'un homme soit jugé par Dieu que par l'homme, car les jugements de Dieu sont toujours justes, mais les jugements de l'homme ne sont pas toujours justes.

13 C'est pourquoi, s'il était possible que vous ayez pour rois des hommes justes, qui établiraient les lois de Dieu et jugeraient ce peuple selon ses commandements, oui, si vous pouviez avoir pour rois des hommes qui feraient ce que mon père Benjamin a fait pour ce peuple - je vous dis que si cela pouvait toujours être le cas, alors il serait opportun que vous ayez toujours des rois pour vous gouverner.

14 Et j'ai moi-même travaillé de tout le pouvoir et de toutes les facultés que je possédais pour vous enseigner les commandements de Dieu et pour établir la paix dans tout le pays, afin qu'il n'y ait plus de guerres ni de querelles, ni de vol, ni de pillage, ni de meurtre, ni aucune sorte d'iniquité ;

15 et quiconque a commis l'iniquité, je l'ai puni selon le crime qu'il a commis, selon la loi qui nous a été donnée par nos pères.

16 Maintenant, je vous le dis : parce que tous les hommes ne sont pas justes, il n'est pas opportun que vous ayez un roi ou des rois pour vous gouverner.

17 Car voici, quelle iniquité un seul roi méchant ne fait-il pas commettre, oui, et quelle grande destruction !

18 Oui, souvenez-vous du roi Noé, de sa méchanceté et de ses abominations, et aussi de la méchanceté et des abominations de son peuple. Voyez quelle grande destruction s'est abattue sur eux, et aussi, à cause de leurs iniquités, ils ont été réduits en servitude.

19 Et s'il n'y avait pas eu l'interposition de leur Créateur à la sagesse parfaite, et cela à cause de leur repentir sincère, ils seraient demeurés dans la servitude jusqu'à maintenant.

20 Mais voici, il les a délivrés, parce qu'ils se sont humiliés devant lui ; et parce qu'ils l'ont imploré avec ferveur, il les a délivrés de la servitude ; et c'est ainsi que le Seigneur agit avec son pouvoir, dans tous les cas, parmi les enfants des hommes, étendant le bras de la miséricorde vers ceux qui placent leur confiance en lui.

21 Et maintenant voici, je vous le dis, vous ne pouvez détrôner un roi inique, si ce n'est par beaucoup de querelles et par l'effusion de beaucoup de sang.

22 Car voici, il a ses amis dans l'iniquité, et il maintient ses gardes autour de lui ; et il met en lambeaux les lois de ceux qui ont régné dans la justice avant lui ; et il foule sous ses pieds les commandements de Dieu ;

23 et il décrète des lois, et les envoie parmi son peuple, oui, des lois à la manière de sa propre méchanceté ; et tous ceux qui n'obéissent pas à ses lois, il les fait périr ; et tous ceux qui se rebellent contre lui, il leur envoie ses armées pour qu'elles leur fassent la guerre, et s'il le peut, il les détruit ; et c'est ainsi qu'un roi injuste pervertit les voies de toute justice.

24 Et maintenant, voici, je vous le dis, il ne convient pas que de telles abominations s'abattent sur vous.

25 C'est pourquoi, choisissez-vous, par la voix de ce peuple, des juges, afin d'être jugés selon les lois qui vous ont été données par nos pères, qui sont correctes, et qui leur ont été données par la main du Seigneur.

26 Or, il n'arrive pas souvent que la voix du peuple désire quelque chose de contraire à ce qui est juste ; mais il arrive souvent que la plus petite partie du peuple désire ce qui n'est pas juste ; c'est pourquoi, vous observerez cela et vous en ferez votre loi : faire vos affaires par la voix du peuple.

27 Et si le temps vient où la voix du peuple choisit l'iniquité, c'est à ce moment-là que les jugements de Dieu s'abattront sur vous ; oui, c'est à ce moment-là qu'il interviendra contre vous par une grande destruction, comme il est intervenu jusqu'à présent dans ce pays.

28 Et maintenant, si vous avez des juges, et qu'ils ne vous jugent pas selon la loi qui a été donnée, vous pouvez les faire juger par un juge supérieur.

29 Si vos juges supérieurs ne jugent pas selon des jugements justes, vous ferez rassembler un petit nombre de vos juges inférieurs, et ils jugeront vos juges supérieurs, selon la voix du peuple.

30 Et je vous commande de faire ces choses dans la crainte du Seigneur ; et je vous commande de faire ces choses et de ne pas avoir de roi, afin que, si ce peuple commet des péchés et des iniquités, ils retombent sur sa tête.

31 Car voici, je vous le dis, les péchés de beaucoup de gens ont été causés par les iniquités de leurs rois ; c'est pourquoi, leurs iniquités retombent sur la tête de leurs rois.

32 Et maintenant, je désire que cette inégalité ne soit plus dans ce pays, en particulier parmi ce peuple, qui est le mien ; mais je désire que ce pays soit un pays de liberté, et que tout homme jouisse de la même manière de ses droits et de ses libertés, tant que le Seigneur juge bon que nous vivions et héritions le pays, oui, tant qu'il reste quelqu'un de notre postérité sur la surface du pays.

33 Et le roi Mosiah leur écrivit encore beaucoup d'autres choses, leur dévoilant toutes les épreuves et toutes les préoccupations d'un roi juste, oui, toutes les peines que se donne son âme pour son peuple, et aussi tous les murmures du peuple à son roi ; et il leur expliqua tout cela.

34 Et il leur dit que ces choses ne devaient pas être ; mais que le fardeau devait tomber sur tout le peuple, afin que chaque homme supportât sa part.

35 Et il leur dévoila aussi tous les désavantages dont ils souffriraient en laissant un roi injuste les gouverner ;

36 oui, toutes ses iniquités et toutes ses abominations, et toutes les guerres, et les querelles, et l'effusion de sang, et le vol, et le pillage, et la perpétration de fornication, et toutes sortes d'iniquités qui ne peuvent être énumérées, leur disant que ces choses ne devaient pas être, qu'elles étaient expressément contraires aux commandements de Dieu.

37 Et alors, il arriva que lorsque le roi Mosiah eut envoyé ces choses parmi le peuple, celui-ci fut convaincu de la véracité de ses paroles.

38 C'est pourquoi, il abandonna son désir d'avoir un roi et devint extrêmement anxieux de donner à tout homme une chance égale dans tout le pays ; oui, et chaque homme se dit disposé à répondre de ses propres péchés.

39 C'est pourquoi, il arriva qu'ils s'assemblèrent en groupes dans tout le pays, pour donner leur voix concernant ceux qui seraient leurs juges, pour les juger selon la loi qui leur avait été donnée ; et ils se réjouirent extrêmement à cause de la liberté qui leur avait été accordée.

40 Et ils devinrent forts dans l'amour envers Mosiah ; oui, ils l'estimaient plus que n'importe quel autre homme ; car ils ne le considéraient pas comme un tyran qui cherchait le gain, oui, le lucre qui corrompt l'âme ; car il ne leur avait pas extorqué de richesses, ni n'avait mis ses délices dans l'effusion du sang ; mais il avait fait régner la paix dans le pays, et il avait accordé à son peuple d'être délivré de toute espèce de servitude ; c'est pourquoi, ils l'estimaient, oui, à l'extrême, au-delà de toute mesure.

41 Et il arriva qu'ils désignèrent des juges pour les gouverner, ou pour les juger selon la loi ; et cela, ils le firent dans tout le pays.

42 Et il arriva qu'Alma fut désigné pour être le premier grand juge, étant aussi le grand prêtre, son père lui ayant conféré l'office et lui ayant donné la charge de toutes les affaires de l'Église.

43 Et alors, il arriva qu'Alma marcha dans les voies du Seigneur, et il garda ses commandements, et il jugea par des jugements justes ; et il y eut une paix continuelle dans le pays.

44 Et ainsi commença le règne des juges dans tout le pays de Zarahemla, parmi tout le peuple qui était appelé les Néphites ; et Alma fut le premier grand juge.

45 Et alors, il arriva que son père mourut, âgé de quatre-vingt-deux ans, ayant vécu pour accomplir les commandements de Dieu.

46 Et il arriva que Mosiah mourut aussi, dans la trente-troisième année de son règne, à soixante-trois ans ; ce qui faisait en tout cinq cent et neuf ans depuis le moment où Léhi avait quitté Jérusalem.

47 Et ainsi finit le règne des rois sur le peuple de Néphi ; et ainsi finirent les jours d'Alma, qui fut le fondateur de leur Église. 

 

 

 

LIVRE D'ALMA

FILS D'ALMA

 

 01 I 02 I 03 I 04 I 05 I 06 I 07 I 08 I 09 I 10 I 11 I 12 I 13 I 14 I 15 I 16 I 17 I 18 I 19 I 20 I 21 I 22 I 23 I 24 I 25 I 26 I 27 I 28 I 29 I 30 I 31 I 32 I 33 I 34 I 35 I 36 I 37 I 38 I 39 I 40 I 41 I 42 I 43 I 44 I 45 I 46 I 47 I 48 I 49 I 50 I 51 I 52 I 53 I 54 I 55 I 56 I 57 I 58 I 59 I 60 I 61 I 62 I 63 I

Récit d'Alma, qui était fils d'Alma, premier grand juge du peuple de Néphi, et aussi grand prêtre de l'Église.
Récit du règne des juges, et des guerres et des querelles parmi le peuple. Et aussi, récit d'une guerre entre les Néphites et les Lamanites, selon les annales d'Alma, premier grand juge.


IALMA 1

Néhor enseigne une fausse doctrine, fonde une Église, introduit les intrigues de prêtres et tue Gédéon - Il est exécuté pour ses crimes - Les intrigues de prêtres et les persécutions se répandent parmi le peuple - Les prêtres pourvoient à leur entretien personnel, le peuple prend soin des pauvres, et l'Église prospère. Vers 91-88 av. J.-C.

1 OR, il arriva que la première année du règne des juges sur le peuple de Néphi, à partir de ce moment-là, le roi Mosiah étant allé où va tout ce qui est terrestre, ayant combattu un bon combat, ayant marché en droiture devant Dieu, ne laissant personne pour régner à sa place - néanmoins, il avait établi des lois, et elles étaient reconnues par le peuple : c'est pourquoi ils étaient obligés de se conformer aux lois qu'il avait faites -

2 et il arriva que la première année du règne d'Alma sur le siège du jugement, il y eut un homme qui fut amené devant lui pour être jugé, un homme qui était d'une forte carrure et était renommé pour sa grande force.

3 Et il s'en était allé parmi le peuple, lui prêchant ce qu'il disait être la parole de Dieu, s'opposant à l'Église ; déclarant au peuple que tous les prêtres et instructeurs devraient être populaires, et qu'ils ne devraient pas travailler de leurs mains, mais qu'ils devraient être entretenus par le peuple.

4 Et il témoigna aussi au peuple que toute l'humanité serait sauvée au dernier jour, et qu'il ne devait pas craindre ni trembler, mais qu'il pouvait lever la tête et se réjouir, car le Seigneur avait créé tous les hommes et avait aussi racheté tous les hommes, et, à la fin, tous les hommes auraient la vie éternelle.

5 Et il arriva qu'il enseigna tellement ces choses-là, que beaucoup crurent ses paroles, oui, un si grand nombre, qu'ils commencèrent à l'entretenir et à lui donner de l'argent.

6 Et il commença à être enflé dans l'orgueil de son cœur et à porter des habits très somptueux, oui, et commença même à établir une Église conforme à sa prédication.

7 Et il arriva que tandis qu'il allait prêcher à ceux qui croyaient en sa parole, il rencontra un homme qui appartenait à l'Église de Dieu, oui, un de ses instructeurs ; et il se mit à s'opposer âprement à lui, afin d'égarer le peuple de l'Église ; mais l'homme lui résista, le reprenant au moyen des paroles de Dieu.

8 Or, le nom de l'homme était Gédéon ; et c'était lui qui avait été un instrument entre les mains de Dieu pour délivrer le peuple de Limhi de la servitude.

9 Or, parce que Gédéon lui résistait au moyen des paroles de Dieu, il fut furieux contre Gédéon, et tira son épée, et commença à le frapper. Or, Gédéon, étant accablé d'un grand nombre d'années, n'était donc pas capable de résister à ses coups, c'est pourquoi il fut tué par l'épée.

10 Et l'homme qui l'avait tué fut pris par le peuple de l'Église et fut amené devant Alma pour être jugé selon les crimes qu'il avait commis.

11 Et il arriva qu'il se tint devant Alma et plaida pour lui-même avec beaucoup de hardiesse.

12 Mais Alma lui dit : Voici, c'est la première fois que les intrigues de prêtres sont introduites parmi ce peuple. Et voici, tu n'es pas seulement coupable d'intrigues de prêtres, mais tu t'es efforcé de les imposer par l'épée ; et si les intrigues de prêtres devaient être imposées parmi ce peuple, elles causeraient son entière destruction.

13 Et tu as versé le sang d'un juste, oui, d'un homme qui a fait beaucoup de bien parmi ce peuple ; et si nous t'épargnions, son sang crierait vengeance contre nous.

14 C'est pourquoi tu es condamné à mourir, selon la loi qui nous a été donnée par Mosiah, notre dernier roi ; et elle a été reconnue par ce peuple ; c'est pourquoi ce peuple doit se conformer à la loi.

15 Et il arriva qu'ils l'emmenèrent ; et son nom était Néhor ; et ils le portèrent sur le sommet de la colline de Manti, et là, il fut obligé, ou plutôt reconnut, entre les cieux et la terre, que ce qu'il avait enseigné au peuple était contraire à la parole de Dieu ; et là, il subit une mort ignominieuse.

16 Néanmoins, cela ne mit pas fin à la diffusion des intrigues de prêtres dans le pays ; car il y en avait beaucoup qui aimaient les choses vaines du monde, et ils s'en allaient, prêchant de fausses doctrines ; et cela, ils le faisaient par amour de la richesse et des honneurs.

17 Néanmoins, ils n'osaient pas mentir, de peur que cela ne se sût, par crainte de la loi, car les menteurs étaient punis ; c'est pourquoi ils prétendaient prêcher selon leur croyance ; or, la loi ne pouvait rien faire contre la croyance d'un homme.

18 Et ils n'osaient pas voler, par crainte de la loi, car de tels hommes étaient punis ; ils n'osaient pas non plus commettre des actes de brigandage, ni le meurtre, car celui qui commettait le meurtre était puni de mort.

19 Mais il arriva que ceux qui n'appartenaient pas à l'Église de Dieu commencèrent à persécuter ceux qui appartenaient à l'Église de Dieu et avaient pris sur eux le nom du Christ.

20 Oui, ils les persécutèrent et les affligèrent de toutes sortes de paroles, et cela à cause de leur humilité ; parce qu'ils ne s'enorgueillissaient pas à leurs propres yeux, et parce qu'ils se communiquaient les uns aux autres la parole de Dieu, sans argent, sans rien payer.

21 Or, il y avait une loi stricte parmi le peuple de l'Église qu'aucun homme appartenant à l'Église ne pouvait se lever pour persécuter ceux qui n'appartenaient pas à l'Église, et qu'il ne devait pas y avoir de persécutions entre eux.

22 Néanmoins, il y en eut beaucoup parmi eux qui commencèrent à être orgueilleux et qui entrèrent dans une vive contestation avec leurs adversaires, allant même jusqu'aux coups ; oui, ils se frappaient du poing.

23 Or, cela se passait la deuxième année du règne d'Alma, et ce fut une cause de grande affliction pour l'Église ; oui, ce fut la cause d'une grande épreuve pour l'Église.

24 Car beaucoup avaient le cœur endurci, et leurs noms furent effacés, de sorte qu'on ne s'en souvint plus parmi le peuple de Dieu. Et aussi, beaucoup se retirèrent de parmi eux.

25 Or, c'était là une grande épreuve pour ceux qui restaient fermes dans la foi ; néanmoins, ils étaient constants et immuables à garder les commandements de Dieu, et ils supportaient avec patience les persécutions qui s'accumulaient sur eux.

26 Et lorsque les prêtres quittaient leur travail pour communiquer la parole de Dieu au peuple, le peuple quittait aussi ses travaux pour entendre la parole de Dieu. Et lorsque le prêtre leur avait communiqué la parole de Dieu, ils retournaient tous diligemment à leurs travaux ; et le prêtre ne s'estimait pas au-dessus de ses auditeurs, car le prédicateur n'était pas meilleur que l'auditeur, et l'instructeur n'était pas meilleur que celui qui apprenait ; et ainsi, ils étaient tous égaux, et ils travaillaient tous, chacun selon sa force.

27 Et ils accordaient de leurs biens, chacun selon ce qu'il avait, aux pauvres, et aux nécessiteux, et aux malades, et aux affligés ; et ils ne portaient pas d'habits somptueux, et cependant, ils étaient soignés et beaux.

28 Et c'est ainsi qu'ils établirent les affaires de l'Église ; et c'est ainsi qu'ils recommencèrent à avoir une paix continuelle, malgré toutes leurs persécutions.

29 Et alors, à cause de la stabilité de l'Église, ils commencèrent à être extrêmement riches, ayant une abondance de tout ce dont ils avaient besoin : une abondance de troupeaux de gros et de petit bétail, et de bétail engraissé de toute sorte, et aussi abondance de grain, et d'or, et d'argent, et de choses précieuses, et abondance de soie, et de fin lin retors, et de toute sorte de bon tissu simple.

30 Et ainsi, dans leur situation prospère, ils ne renvoyaient aucun de ceux qui étaient nus, ou qui avaient faim, ou qui avaient soif, ou qui étaient malades, ou qui n'avaient pas été nourris ; et ils ne mettaient pas leur cœur dans les richesses ; c'est pourquoi ils étaient généreux envers tous, jeunes et vieux, esclaves et libres, hommes et femmes, qu'ils fussent hors de l'Église ou dans l'Église, ne faisant pas acception de personnes en ce qui concerne ceux qui étaient dans le besoin.

31 Et c'est ainsi qu'ils prospérèrent et devinrent beaucoup plus riches que ceux qui n'appartenaient pas à leur Église.

32 Car ceux qui n'appartenaient pas à leur Église se livraient à la sorcellerie, et à l'idolâtrie ou à l'indolence, et aux babillages, et à l'envie, et à la discorde, portant des habits somptueux, étant enflés dans l'orgueil de leurs propres yeux, persécutant, mentant, volant, commettant des actes de brigandage, la fornication et le meurtre, et toute sorte de méchanceté ; néanmoins, la loi était mise en application à l'égard de tous ceux qui la transgressaient, dans la mesure où c'était possible.

33 Et il arriva que parce qu'on leur appliquait ainsi la loi, chacun souffrant selon ce qu'il avait fait, ils devinrent plus calmes et n'osèrent plus commettre de méchanceté, de peur que cela ne se sût ; c'est pourquoi, il y eut beaucoup de paix parmi le peuple de Néphi, jusqu'à la cinquième année du règne des juges.



ALMA 2

Amlici cherche à être roi et est rejeté par la voix du peuple - Ses partisans le font roi - Les Amlicites font la guerre aux Néphites et sont battus - Les Lamanites et les Amlicites unissent leurs forces et sont battus - Alma tue Amlici. Vers 87 av. J.-C.

1 ET il arriva qu'au commencement de la cinquième année de leur règne, il commença à y avoir une querelle parmi le peuple ; car un homme, appelé Amlici, homme très rusé, oui, un sage selon la sagesse du monde, qui appartenait à l'ordre de l'homme qui tua Gédéon par l'épée, qui fut exécuté selon la loi -

2 or, cet Amlici avait, par sa ruse, entraîné à sa suite beaucoup de gens, tellement même, qu'ils commencèrent à être très puissants ; et ils commencèrent à tenter d'établir Amlici pour qu'il fût roi du peuple.

3 Or, c'était alarmant pour le peuple de l'Église, et aussi pour tous ceux qui n'avaient pas été entraînés par les arguments persuasifs d'Amlici ; car ils savaient que, selon leur loi, de telles choses devaient être établies par la voix du peuple.

4 C'est pourquoi, s'il était possible à Amlici d'acquérir la voix du peuple, étant un méchant homme, il le priverait de ses droits et de ses garanties de l'Église ; car son intention était de détruire l'Église de Dieu.

5 Et il arriva que le peuple s'assembla dans tout le pays, chacun selon son opinion, qu'elle fût pour ou contre Amlici, en groupes séparés, ayant beaucoup de contestations et d'étonnantes querelles entre eux.

6 Et c'est ainsi qu'ils s'assemblèrent pour donner leurs voix sur la question ; et elles furent déposées devant les juges.

7 Et il arriva que la voix du peuple se prononça contre Amlici, de sorte qu'il ne fut pas fait roi du peuple.

8 Or, cela causa beaucoup de joie dans le cœur de ceux qui étaient contre lui ; mais Amlici excita ceux qui étaient en sa faveur à la colère contre ceux qui n'étaient pas en sa faveur.

9 Et il arriva qu'ils se rassemblèrent et consacrèrent Amlici pour qu'il fût leur roi.

10 Or, lorsqu'il eut été fait roi sur eux, Amlici leur commanda de prendre les armes contre leurs frères ; et cela, il le fit afin de se les assujettir.

11 Or, le peuple d'Amlici fut distingué par le nom d'Amlici, étant appelé Amlicites ; et le reste fut appelé Néphites, ou peuple de Dieu.

12 C'est pourquoi le peuple néphite fut conscient de l'intention des Amlicites, et, pour cette raison, il se prépara à les rencontrer ; oui, il s'arma d'épées, et de cimeterres, et d'arcs, et de flèches, et de pierres, et de frondes, et de toutes sortes d'armes de guerre de toute espèce.

13 Et ainsi, ils étaient préparés à rencontrer les Amlicites au moment où ils viendraient. Et des capitaines, et des capitaines supérieurs, et des capitaines en chef furent désignés, selon leurs nombres.

14 Et il arriva qu'Amlici arma ses hommes de toutes sortes d'armes de guerre de toute espèce ; et il désigna aussi des gouverneurs et des dirigeants sur son peuple, pour le conduire à la guerre contre ses frères.

15 Et il arriva que les Amlicites montèrent sur la colline Amnihu, qui était à l'est du fleuve Sidon, qui passait devant le pays de Zarahemla, et là, ils commencèrent à faire la guerre aux Néphites.

16 Or, Alma, étant le grand juge et le gouverneur du peuple de Néphi, monta, pour cette raison, avec son peuple, oui, avec ses capitaines, et ses capitaines en chef, oui, à la tête de ses armées, livrer bataille aux Amlicites.

17 Et ils commencèrent à tuer les Amlicites sur la colline à l'est de Sidon. Et les Amlicites combattirent les Néphites avec une grande force, au point que beaucoup d'entre les Néphites tombèrent devant les Amlicites.

18 Néanmoins, le Seigneur fortifia la main des Néphites, de sorte qu'ils tuèrent les Amlicites en un grand massacre, de sorte que ceux-ci commencèrent à fuir devant eux.

19 Et il arriva que les Néphites poursuivirent les Amlicites tout ce jour-là, et les tuèrent en un grand massacre, de sorte que douze mille cinq cent trente-deux âmes d'entre les Amlicites furent tuées et six mille cinq cent soixante-deux âmes d'entre les Néphites furent tuées.

20 Et il arriva que lorsqu'il ne put plus poursuivre les Amlicites, Alma commanda à son peuple de dresser ses tentes dans la vallée de Gédéon, la vallée étant appelée du nom de ce Gédéon qui avait été tué de la main de Néhor par l'épée ; et dans cette vallée les Néphites dressèrent leurs tentes pour la nuit.

21 Et Alma envoya des espions pour suivre le reste des Amlicites, afin de connaître leurs plans et leurs complots, pour se garder d'eux, afin de préserver son peuple de la destruction.

22 Or, ceux qu'il avait envoyés observer le camp des Amlicites s'appelaient Zéram, et Amnor, et Manti, et Limher ; ce furent là ceux qui sortirent avec leurs hommes pour observer le camp des Amlicites.

23 Et il arriva que, le lendemain, ils retournèrent en toute hâte au camp des Néphites, très étonnés et frappés d'une grande crainte, disant :

24 Voici, nous avons suivi le camp des Amlicites, et, à notre grand étonnement, au pays de Minon, au-dessus du pays de Zarahemla, dans la direction du pays de Néphi, nous avons vu une nombreuse armée de Lamanites ; et voici, les Amlicites se sont joints à eux ;

25 et ils tombent sur nos frères dans ce pays ; et ceux-ci fuient devant eux avec leurs troupeaux, et leurs épouses, et leurs enfants, vers notre ville ; et si nous ne nous hâtons pas, ils vont prendre possession de notre ville, et nos pères, et nos épouses, et nos enfants vont être tués.

26 Et il arriva que le peuple de Néphi prit ses tentes et sortit de la vallée de Gédéon vers sa ville, qui était la ville de Zarahemla.

27 Et voici, tandis qu'il traversait le fleuve Sidon, les Lamanites et les Amlicites, presque aussi nombreux, pour ainsi dire, que le sable de la mer, tombèrent sur lui pour le détruire.

28 Néanmoins, les Néphites étaient fortifiés par la main du Seigneur, car ils avaient imploré avec ferveur pour qu'il les délivrât des mains de leurs ennemis, c'est pourquoi le Seigneur entendit leurs cris et les fortifia, et les Lamanites et les Amlicites tombèrent devant eux.

29 Et il arriva qu'Alma combattit Amlici face à face avec l'épée ; et ils se combattirent avec puissance.

30 Et il arriva qu'Alma, homme de Dieu animé d'une grande foi, s'écria, disant : Ô Seigneur, sois miséricordieux et épargne-moi la vie, afin que je sois un instrument entre tes mains pour sauver et préserver ce peuple.

31 Or, lorsqu'il eut dit ces paroles, Alma combattit encore Amlici ; et il fut fortifié, de sorte qu'il tua Amlici de son épée.

32 Et il combattit aussi le roi des Lamanites ; mais le roi des Lamanites prit la fuite devant Alma et envoya ses gardes combattre Alma.

33 Mais Alma, avec ses gardes, combattit les gardes du roi des Lamanites, jusqu'à ce qu'il les eût tués et repoussés.

34 Et ainsi, il nettoya le terrain, ou plutôt la rive, qui était à l'ouest du fleuve Sidon, jetant, dans les eaux de Sidon, les corps des Lamanites qui avaient été tués, afin que son peuple eût ainsi de la place pour traverser et combattre les Lamanites et les Amlicites du côté ouest du fleuve Sidon.

35 Et il arriva que lorsqu'ils eurent tous traversé le fleuve Sidon, les Lamanites et les Amlicites commencèrent à fuir devant eux, en dépit du fait qu'ils étaient si nombreux qu'on ne pouvait les compter.

36 Et ils s'enfuirent devant les Néphites vers le désert qui était à l'ouest et au nord, loin au-delà des frontières du pays ; et les Néphites les poursuivirent de toutes leurs forces, et les tuèrent.

37 Oui, ils furent assaillis de toutes parts, et tués et chassés, jusqu'à ce qu'ils fussent dispersés à l'ouest, et au nord, jusqu'à ce qu'ils eussent atteint le désert qu'on appelait Hermounts ; et c'était cette partie du désert qui était infestée de bêtes sauvages et féroces.

38 Et il arriva que beaucoup moururent de leurs blessures dans le désert et furent dévorés par ces bêtes et aussi par les vautours de l'air ; et leurs os ont été trouvés, et ont été entassés sur la terre.



ALMA 3

Les Amlicites s'étaient marqués selon la parole prophétique - Les Lamanites avaient été maudits pour leur rébellion - Les hommes attirent sur eux-mêmes leurs malédictions - Les Néphites battent encore une armée lamanite. Vers 87-86 av. J.-C.

1 ET il arriva que les Néphites qui n'avaient pas été tués par les armes de guerre, après avoir enterré ceux qui avaient été tués - or, le nombre des tués ne fut pas dénombré, à cause de la grandeur de leur nombre - lorsqu'ils eurent fini d'enterrer leurs morts, ils retournèrent tous dans leurs pays, et dans leurs maisons, et auprès de leurs épouses, et de leurs enfants.

2 Or, beaucoup de femmes et d'enfants avaient été tués par l'épée, et aussi beaucoup de leurs troupeaux de gros et de petit bétail ; et beaucoup de leurs champs de grain avaient aussi été détruits, car ils avaient été piétinés par les armées des hommes.

3 Et alors, tous les Lamanites et Amlicites qui avaient été tués sur la rive du fleuve Sidon furent jetés dans les eaux de Sidon ; et voici, leurs os sont dans les profondeurs de la mer, et ils sont nombreux.

4 Et les Amlicites se distinguaient des Néphites, car ils s'étaient marqués de rouge au front, à la manière des Lamanites ; néanmoins, ils ne s'étaient pas rasé la tête comme les Lamanites.

5 Or, les Lamanites avaient la tête rasée ; et ils étaient nus, à part la peau dont ils se ceignaient les reins, et aussi leurs armes, dont ils se ceignaient, et leurs arcs, et leurs flèches, et leurs pierres, et leurs frondes, et ainsi de suite.

6 Et la peau des Lamanites était sombre, selon la marque qui avait été mise sur leurs pères, qui était une malédiction sur eux à cause de leur transgression et de leur rébellion contre leurs frères, qui se composaient de Néphi, de Jacob et de Joseph, et de Sam, qui étaient des hommes justes et saints.

7 Et leurs frères cherchèrent à les faire périr, c'est pourquoi ils furent maudits ; et le Seigneur Dieu mit une marque sur eux, oui, sur Laman et Lémuel, et aussi sur les fils d'Ismaël, et les femmes ismaélites.

8 Et cela fut fait pour que leur postérité pût être distinguée de la postérité de leurs frères, afin que le Seigneur Dieu pût ainsi préserver son peuple, afin qu'ils ne se mélangeassent pas et ne crussent pas en des traditions incorrectes qui causeraient leur destruction.

9 Et il arriva que quiconque mêlait sa postérité à celle des Lamanites entraînait la même malédiction sur sa postérité.

10 C'est pourquoi, quiconque se laissait entraîner par les Lamanites était appelé de ce nom, et une marque était mise sur lui.

11 Et il arriva que tous ceux qui ne voulaient pas croire en la tradition des Lamanites, mais croyaient en ces annales qui furent apportées du pays de Jérusalem et aussi en la tradition de leurs pères, qui étaient correctes, qui croyaient aux commandements de Dieu et les gardaient, furent appelés, à partir de ce moment-là, les Néphites, ou le peuple de Néphi -

12 et ce sont eux qui ont tenu les annales qui racontent l'histoire véritable de leur peuple et aussi du peuple des Lamanites.

13 Nous allons maintenant revenir aux Amlicites, car une marque avait aussi été mise sur eux ; oui, ils se mirent la marque sur eux-mêmes, oui, une marque rouge sur le front.

14 Ainsi, la parole de Dieu s'est accomplie, car voici les paroles qu'il dit à Néphi : Voici, j'ai maudit les Lamanites, et je mettrai une marque sur eux, afin qu'eux et leurs descendants soient séparés de toi et de ta postérité, dorénavant et à jamais, à moins qu'ils ne se repentent de leur méchanceté et ne se tournent vers moi, pour que je sois miséricordieux envers eux.

15 Et encore : Je mettrai une marque sur celui qui mêle sa postérité à tes frères, afin qu'elle soit maudite aussi.

16 Et encore : Je mettrai une marque sur celui qui te combat, toi et ta postérité.

17 Et encore, je dis que celui qui s'écarte de toi ne sera plus appelé ta postérité ; et je te bénirai, toi, et quiconque sera appelé ta postérité, dorénavant et à jamais ; et ce furent là les promesses du Seigneur à Néphi et à sa postérité.

18 Or, les Amlicites ne savaient pas qu'ils accomplissaient les paroles de Dieu lorsqu'ils commencèrent à se marquer au front ; néanmoins, ils étaient entrés en rébellion ouverte contre Dieu ; c'est pourquoi il était nécessaire que la malédiction tombât sur eux.

19 Maintenant, je voudrais que vous voyiez qu'ils s'attirèrent la malédiction ; et de même, quiconque est maudit s'attire sa propre condamnation.

20 Alors il arriva, peu de jours après la bataille qui fut livrée au pays de Zarahemla par les Lamanites et les Amlicites, qu'il y eut une autre armée de Lamanites qui vint contre le peuple de Néphi, au même endroit où la première armée avait rencontré les Amlicites.

21 Et il arriva qu'une armée fut envoyée les chasser de leur pays.

22 Or, Alma lui-même, affligé d'une blessure, ne monta pas cette fois-là livrer bataille aux Lamanites ;

23 Mais il fit monter une nombreuse armée contre eux ; et ils montèrent et tuèrent beaucoup de Lamanites, et chassèrent le reste d'entre eux hors des frontières de leur pays.

24 Et puis ils revinrent et commencèrent à faire régner la paix dans le pays, n'étant plus inquiétés pendant un certain temps par leurs ennemis.

25 Or, toutes ces choses se firent, oui, toutes ces guerres et ces querelles commencèrent et finirent dans la cinquième année du règne des juges.

26 Et en un an des milliers et des dizaines de milliers d'âmes furent envoyées dans le monde éternel, afin de récolter leur récompense, selon leurs œuvres, qu'elles fussent bonnes ou qu'elles fussent mauvaises, pour récolter le bonheur éternel ou la misère éternelle, selon l'esprit auquel elles avaient trouvé bon d'obéir, que ce fût un bon esprit ou un mauvais.

27 Car chacun reçoit un salaire de celui à qui il trouve bon d'obéir, et cela, selon les paroles de l'esprit de prophétie ; c'est pourquoi qu'il en soit selon la vérité. Et ainsi finit la cinquième année du règne des juges.



ALMA 4

Alma baptise des milliers de convertis - L'iniquité entre dans l'Église, et la progression de l'Église est gênée - Néphihah est désigné comme grand juge - Alma, en sa qualité de grand prêtre, se consacre au ministère. Vers 86-83 av. J.-C.

1 OR, il arriva, la sixième année du règne des juges sur le peuple de Néphi, qu'il n'y eut pas de querelles ni de guerres dans le pays de Zarahemla ;

2 mais le peuple était affligé, oui, profondément affligé de la perte de ses frères, et aussi de la perte de ses troupeaux de gros et de petit bétail, et aussi de la perte de ses champs de grain qui avaient été foulés aux pieds et détruits par les Lamanites.

3 Et si grandes étaient ses afflictions, que chaque âme avait lieu d'élever des plaintes ; et ils croyaient que c'étaient les jugements de Dieu envoyés sur eux à cause de leur méchanceté et de leurs abominations ; c'est pourquoi, cela éveilla en eux le souvenir de leur devoir.

4 Et ils commencèrent à établir plus complètement l'Église ; oui, et beaucoup furent baptisés dans les eaux de Sidon et furent unis à l'Église de Dieu ; oui, ils furent baptisés par la main d'Alma, qui avait été consacré grand prêtre du peuple de l'Église par la main de son père Alma.

5 Et il arriva, la septième année du règne des juges, qu'environ trois mille cinq cents âmes s'unirent à l'Église de Dieu et furent baptisées. Et ainsi finit la septième année du règne des juges sur le peuple de Néphi ; et il y eut une paix continuelle pendant tout ce temps.

6 Et il arriva, la huitième année du règne des juges, que le peuple de l'Église commença à devenir orgueilleux à cause de son extrême richesse, et de ses fines soieries, et de son fin lin retors, et à cause de ses nombreux troupeaux de gros et de petit bétail, et de son or et de son argent, et de toutes sortes de choses précieuses qu'il avait obtenues par son industrie ; et dans toutes ces choses il fut enflé dans l'orgueil de ses yeux, car il commença à porter des habits très somptueux.

7 Or, c'était là une cause de grande affliction pour Alma, oui, et pour beaucoup parmi le peuple qu'Alma avait consacrés pour être instructeurs, et prêtres, et anciens de l'Église ; oui, beaucoup d'entre eux furent profondément peinés de la méchanceté qui, ils le voyaient, avait commencé à exister parmi leur peuple.

8 Car ils voyaient et observaient avec une grande tristesse que ceux du peuple de l'Église commençaient à être enflés dans l'orgueil de leurs yeux, et à mettre leur cœur dans les richesses et dans les choses vaines du monde, et qu'ils commençaient à être dédaigneux les uns envers les autres, et qu'ils commençaient à persécuter ceux qui ne croyaient pas selon leur bon plaisir.

9 Et ainsi, cette huitième année du règne des juges, il commença à y avoir de grandes querelles parmi le peuple de l'Église ; oui, il y eut de l'envie, et de la discorde, et de la malice, et des persécutions, et de l'orgueil, au point même de dépasser l'orgueil de ceux qui n'appartenaient pas à l'Église de Dieu.

10 Et ainsi finit la huitième année du règne des juges ; et la méchanceté de l'Église était une grande pierre d'achoppement pour ceux qui n'appartenaient pas à l'Église ; et ainsi, l'Église commença à fléchir dans ses progrès.

11 Et il arriva, au commencement de la neuvième année, qu'Alma vit la méchanceté de l'Église, et il vit aussi que l'exemple de l'Église commençait à entraîner ceux qui étaient incrédules d'une iniquité à une autre, provoquant ainsi la destruction du peuple.

12 Oui, il vit une grande inégalité parmi le peuple, les uns s'exaltant dans leur orgueil, méprisant les autres, tournant le dos aux nécessiteux, et aux nus, et à ceux qui avaient faim, et à ceux qui avaient soif, et à ceux qui étaient malades et affligés.

13 Or, c'était une grande cause de lamentations parmi le peuple, tandis que d'autres s'humiliaient, secourant ceux qui avaient besoin de leur secours, donnant de leurs biens aux pauvres et aux nécessiteux, nourrissant les affamés, et souffrant toutes sortes d'afflictions pour l'amour du Christ qui allait venir, selon l'esprit de prophétie ;

14 attendant ce jour-là, conservant ainsi le pardon de leurs péchés, étant remplis d'une grande joie à cause de la résurrection des morts, selon la volonté, et le pouvoir de Jésus-Christ, et sa délivrance des liens de la mort.

15 Et alors, il arriva qu'Alma, ayant vu les afflictions des humbles disciples de Dieu, et les persécutions dont les accablait le reste de son peuple, et voyant toute leur inégalité, commença à être très attristé ; néanmoins, l'Esprit du Seigneur ne l'abandonna pas.

16 Et il choisit un homme sage, qui était parmi les anciens de l'Église, et lui donna du pouvoir, selon la voix du peuple, pour qu'il eût le pouvoir de décréter des lois, selon les lois qui avaient été données, et de les mettre en vigueur, selon la méchanceté et les crimes du peuple.

17 Or, le nom de cet homme était Néphihah, et il fut désigné comme grand juge et s'assit sur le siège du jugement pour juger et pour gouverner le peuple.

18 Or, Alma ne lui accorda pas l'office de grand prêtre de l'Église, mais il conserva l'office de grand prêtre pour lui-même ; mais il remit le siège du jugement à Néphihah.

19 Et cela, il le fit afin de pouvoir aller lui-même parmi son peuple, ou parmi le peuple de Néphi, afin de lui prêcher la parole de Dieu, pour l'inciter à se souvenir de son devoir, et afin d'abattre, par la parole de Dieu, tout l'orgueil et la fourberie, et toutes les querelles qui étaient parmi son peuple, ne voyant aucun autre moyen de le ramener qu'en lui opposant un témoignage pur.

20 Et ainsi, au commencement de la neuvième année du règne des juges sur le peuple de Néphi, Alma remit le siège du jugement à Néphihah, et se limita entièrement à la haute prêtrise du saint ordre de Dieu, au témoignage de la parole, selon l'esprit de révélation et de prophétie.





Paroles qu'Alma, le grand prêtre selon le saint ordre de Dieu, adressa au peuple dans ses villes et ses villages dans tout le pays.

Chapitre 5.



ALMA 5

Pour obtenir le salut, les hommes doivent se repentir et garder les commandements, naître de nouveau, purifier leurs vêtements par le sang du Christ, être humbles et se dépouiller de l'orgueil et de l'envie, et accomplir les œuvres de la justice - Le bon berger appelle son peuple - Ceux qui font des œuvres mauvaises sont enfants du diable - Alma témoigne de la véracité de sa doctrine et commande aux hommes de se repentir - Le nom des justes sera écrit dans le livre de vie. Vers 83 av. J.-C.

1 ALORS, il arriva qu'Alma commença à annoncer la parole de Dieu au peuple, tout d'abord au pays de Zarahemla, et de là dans tout le pays.

2 Et voici, selon ses annales, les paroles qu'il dit au peuple de l'Église qui était établie dans la ville de Zarahemla, disant :

3 Moi, Alma, ayant été consacré pour être grand prêtre de l'Église de Dieu par mon père, Alma, lui-même ayant pouvoir et autorité de Dieu de faire ces choses, voici, je vous dis qu'il commença à établir une Église dans le pays qui était dans les régions frontières de Néphi ; oui, le pays qui était appelé pays de Mormon ; oui, et il baptisa ses frères dans les eaux de Mormon.

4 Et voici, je vous le dis, ils furent délivrés des mains du peuple du roi Noé par la miséricorde et le pouvoir de Dieu.

5 Et voici, après cela, ils furent réduits en servitude par les mains des Lamanites dans le désert ; oui, je vous le dis, ils furent en captivité, et le Seigneur les délivra de nouveau de la servitude par le pouvoir de sa parole ; et nous avons été amenés dans ce pays, et ici nous avons aussi commencé à établir l'Église de Dieu partout dans ce pays.

6 Et maintenant, voici, je vous le dis, mes frères, vous qui appartenez à cette Église, avez-vous suffisamment conservé le souvenir de la captivité de vos pères ? Oui, et avez-vous suffisamment conservé le souvenir de sa miséricorde et de sa longanimité à leur égard ? Et de plus, avez-vous suffisamment conservé le souvenir de ce qu'il a délivré leur âme de l'enfer ?

7 Voici, il a changé leur cœur ; oui, il les a éveillés d'un profond sommeil, et ils se sont éveillés à Dieu. Voici, ils étaient au milieu des ténèbres ; néanmoins, leur âme a été illuminée par la lumière de la parole éternelle ; oui, ils étaient enserrés par les liens de la mort et les chaînes de l'enfer, et une destruction éternelle les attendait.

8 Et maintenant, je vous le demande, mes frères, ont-ils été détruits ? Voici, je vous dis que non, ils ne l'ont pas été.

9 Et encore, je le demande : les liens de la mort ont-ils été rompus, et les chaînes de l'enfer, qui les enserraient, ont-elles été détachées ? Je vous dis que oui, elles ont été détachées, et leur âme s'est épanouie, et ils ont chanté l'amour rédempteur. Et je vous dis qu'ils sont sauvés.

10 Et maintenant, je vous le demande, à quelles conditions sont-ils sauvés ? Oui, quelles raisons avaient-ils d'espérer le salut ? Pour quelle raison ont-ils été délivrés des liens de la mort, oui, et aussi des chaînes de l'enfer ?

11 Voici, je peux vous le dire : Mon père Alma n'a-t-il pas cru aux paroles qui ont été prononcées par la bouche d'Abinadi ? Et n'était-il pas un saint prophète ? Ne disait-il pas les paroles de Dieu, et mon père Alma n'y a-t-il pas cru ?

12 Et selon sa foi, un grand changement s'est produit dans son cœur. Voici, je vous dis que tout cela est vrai.

13 Et voici, il a prêché la parole à vos pères, et un grand changement s'est aussi produit dans leur cœur, et ils se sont humiliés et ils ont placé leur confiance dans le Dieu vrai et vivant. Et voici, ils ont été fidèles jusqu'à la fin ; c'est pourquoi ils ont été sauvés.

14 Et maintenant, voici, je vous demande, mes frères de l'Église, êtes-vous nés spirituellement de Dieu ? Votre visage est-il empreint de son image ? Avez-vous éprouvé ce grand changement dans votre cœur ?

15 Faites-vous preuve de foi en la rédemption de celui qui vous a créés ? Regardez-vous vers l'avenir avec l'oeil de la foi, et voyez-vous ce corps mortel ressuscité à l'immortalité et ce corps corruptible ressuscité à l'incorruptibilité, pour vous tenir devant Dieu pour être jugés selon les actes qui ont été accomplis dans le corps mortel ?

16 Je vous le dis, pouvez-vous vous imaginer entendre la voix du Seigneur vous dire en ce jour-là : Venez à moi, vous qui êtes bénis, car voici, vos œuvres ont été les œuvres de la justice sur la surface de la terre ?

17 Ou vous imaginez-vous que vous pourrez mentir au Seigneur en ce jour-là et dire : Seigneur, nos œuvres ont été des œuvres justes sur la surface de la terre, et qu'il vous sauvera ?

18 Ou autrement, pouvez-vous vous imaginer, amenés devant le tribunal de Dieu, l'âme remplie de culpabilité et de remords, avec le souvenir de toute votre culpabilité, oui, le souvenir parfait de toute votre méchanceté, oui, le souvenir que vous avez défié les commandements de Dieu ?

19 Je vous le dis, pourrez-vous lever les yeux vers Dieu ce jour-là, le cœur pur et les mains nettes ? Je vous le dis, pourrez-vous lever les yeux, ayant l'image de Dieu gravée sur le visage ?

20 Je vous le dis, pouvez-vous penser être sauvés, alors que vous vous êtes livrés pour devenir sujets du diable ?

21 Je vous le dis, vous saurez, ce jour-là, que vous ne pouvez être sauvés ; car aucun homme ne peut être sauvé si ses vêtements ne sont pas blanchis ; oui, ses vêtements doivent être purifiés jusqu'à ce qu'ils soient nettoyés de toute tache, par le sang de celui dont il a été parlé par nos pères, qui doit venir racheter son peuple de ses péchés.

22 Et maintenant, je vous le demande, mes frères, comment vous sentirez-vous, si vous vous tenez devant la barre de Dieu, les vêtements tachés de sang et de toutes sortes de souillures ? Voici, de quoi ces choses témoigneront-t-elles contre vous ?

23 Voici, cela ne témoignera-t-il pas que vous êtes des meurtriers, oui, et aussi que vous êtes coupables de toute sorte de méchanceté ?

24 Voici, mes frères, pensez-vous qu'un tel homme puisse avoir une place pour s'asseoir dans le royaume de Dieu avec Abraham, avec Isaac et avec Jacob, et aussi avec tous les saints prophètes, dont les vêtements sont nettoyés et sont sans tache, purs et blancs ?

25 Je vous le dis, non ; à moins de faire de votre Créateur un menteur depuis le commencement, ou de penser qu'il est menteur depuis le commencement, vous ne pouvez penser que de tels hommes puissent avoir une place dans le royaume des cieux ; mais ils seront rejetés, car ils sont les enfants du royaume du diable.

26 Et maintenant, voici, je vous le dis, mes frères, si vous avez connu un changement de cœur, et si vous avez ressenti le désir de chanter le cantique de l'amour rédempteur, je vous le demande : pouvez-vous le ressentir maintenant ?

27 Avez-vous marché en restant innocents devant Dieu ? Pourriez-vous dire en vous-mêmes, si vous étiez appelés à mourir en ce moment, que vous avez été suffisamment humbles ? Que vos vêtements ont été nettoyés et blanchis par le sang du Christ, qui viendra racheter son peuple de ses péchés ?

28 Voici, êtes-vous dépouillés de l'orgueil ? Je vous le dis, si vous ne l'êtes pas, vous n'êtes pas préparés à rencontrer Dieu. Voici, vous devez vous préparer rapidement ; car le royaume des cieux est proche, et un tel homme n'a pas la vie éternelle.

29 Voici, je le dis, y en a-t-il un parmi vous qui n'est pas dépouillé de l'envie ? Je vous dis qu'un tel homme n'est pas préparé ; et je voudrais qu'il se prépare rapidement, car l'heure est proche, et il ne sait pas quand le moment viendra ; car un tel homme n'est pas tenu pour innocent.

30 Et je vous le dis encore, y en a-t-il un parmi vous qui se moque de son frère ou qui l'accable de persécutions ?

31 Malheur à un tel homme, car il n'est pas préparé, et le moment est proche où il doit se repentir, sinon il ne peut être sauvé !

32 Oui, malheur à vous tous qui commettez l'iniquité ; repentez-vous, repentez-vous, car le Seigneur Dieu l'a dit !

33 Voici, il envoie une invitation à tous les hommes, car les bras de la miséricorde sont étendus vers eux, et il dit : Repentez-vous, et je vous recevrai.

34 Oui, il dit : Venez à moi, et vous prendrez du fruit de l'arbre de vie ; oui, vous mangerez et boirez librement du pain et des eaux de la vie ;

35 oui, venez à moi et produisez des œuvres de justice, et vous ne serez pas coupés et jetés au feu -

36 car voici, le moment est proche où quiconque ne produit pas de bons fruits ou ne fait pas les œuvres de la justice, celui-là aura lieu de se lamenter et de pleurer.

37 Ô vous qui commettez l'iniquité, vous qui êtes boursouflés des choses vaines du monde, vous qui avez professé connaître les voies de la justice et vous êtes néanmoins égarés comme des brebis n'ayant pas de berger, en dépit du fait qu'un berger vous ait appelés et vous appelle toujours, mais vous ne voulez pas écouter sa voix !

38 Voici, je vous dis que le bon Berger vous appelle ; oui, et il vous appelle en son nom, qui est le nom du Christ ; et si vous ne voulez pas écouter la voix du bon Berger, le nom par lequel vous êtes appelés, voici, vous n'êtes pas les brebis du bon Berger.

39 Et maintenant, si vous n'êtes pas les brebis du bon Berger, de quel troupeau êtes-vous ? Voici, je vous dis que le diable est votre berger, et que vous êtes de son troupeau ; et maintenant, qui peut nier cela ? Voici, je vous le dis, quiconque nie cela est un menteur et un enfant du diable.

40 Car je vous dis que tout ce qui est bien vient de Dieu, et tout ce qui est mal vient du diable.

41 C'est pourquoi, si un homme produit de bonnes œuvres, il écoute la voix du bon Berger et il le suit ; mais quiconque produit des œuvres mauvaises, celui-là devient enfant du diable, car il écoute sa voix et il le suit.

42 Et quiconque fait cela doit recevoir son salaire de lui ; c'est pourquoi, pour salaire il reçoit la mort quant à ce qui a trait à la justice, étant mort à toute bonne œuvre.

43 Et maintenant, mes frères, je voudrais que vous m'entendiez, car je parle avec l'énergie de mon âme ; car voici, je vous ai parlé clairement pour que vous ne puissiez pas errer, ou : j'ai parlé selon les commandements de Dieu.

44 Car je suis appelé à parler de cette manière, selon le saint ordre de Dieu, qui est dans le Christ Jésus ; oui, il m'est commandé de me lever et de témoigner à ce peuple des choses qui ont été dites par nos pères concernant les choses qui sont à venir.

45 Et ce n'est pas tout. Ne pensez-vous pas que je sais ces choses moi-même ? Voici, je vous témoigne que je sais que ces choses dont j'ai parlé sont vraies. Et comment, selon vous, sais-je qu'elles sont certaines ?

46 Voici, je vous dis qu'elles me sont révélées par l'Esprit-Saint de Dieu. Voici, j'ai jeûné et prié de nombreux jours afin de connaître ces choses par moi-même. Et maintenant, je sais par moi-même qu'elles sont vraies ; car le Seigneur Dieu me les a manifestées par son Esprit-Saint ; et c'est là l'esprit de révélation qui est en moi.

47 Et de plus, je vous dis qu'il m'a ainsi été révélé que les paroles qui ont été dites par nos pères sont vraies, selon l'esprit de prophétie qui est en moi, lequel est aussi par la manifestation de l'Esprit de Dieu.

48 Je vous dis que je sais par moi-même que tout ce que je vais vous dire concernant ce qui est à venir est vrai ; et je vous dis que je sais que Jésus-Christ viendra, oui, le Fils unique du Père, plein de grâce, et de miséricorde, et de vérité. Et voici, c'est lui qui vient pour ôter les péchés du monde, oui, les péchés de tout homme qui croit avec constance en son nom.

49 Et maintenant, je vous dis que c'est là l'ordre selon lequel je suis appelé, oui, pour prêcher à mes frères bien-aimés, oui, et à tous ceux qui demeurent dans le pays ; oui, pour prêcher à tous, aussi bien jeunes que vieux, aussi bien esclaves que libres ; oui, je vous le dis, à ceux qui sont âgés, et aussi à ceux qui sont mûrs, et à la génération montante ; oui, pour leur crier qu'ils doivent se repentir et naître de nouveau.

50 Oui, ainsi dit l'Esprit : Repentez-vous, toutes les extrémités de la terre, car le royaume des cieux est proche ; oui, le Fils de Dieu vient dans sa gloire, dans sa puissance, sa majesté, son pouvoir et sa domination. Oui, mes frères bien-aimés, je vous dis que l'Esprit dit : Voici la gloire du Roi de toute la terre ; et aussi : le Roi du ciel brillera bientôt parmi tous les enfants des hommes.

51 Et l'Esprit me dit aussi, oui, me crie d'une voix puissante, disant : Va et dis à ce peuple : Repentez-vous, car si vous ne vous repentez pas, vous ne pouvez en aucune façon hériter le royaume des cieux.

52 Et je vous le dis encore, l'Esprit dit : Voici, la cognée est mise à la racine de l'arbre ; c'est pourquoi tout arbre qui ne produit pas de bons fruits sera coupé et jeté au feu, oui, un feu qui ne peut être consumé, un feu qui ne s'éteint pas. Voici, et souvenez-vous, le Saint l'a dit.

53 Et maintenant, mes frères bien-aimés, je vous le dis, pouvez-vous résister à ces paroles ? Oui, pouvez-vous mettre ces choses de côté, et fouler le Saint aux pieds ? Oui, pouvez-vous être boursouflés dans l'orgueil de votre cœur ? Oui, allez-vous persister à porter des habits somptueux et à mettre votre cœur dans les choses vaines du monde, dans vos richesses ?

54 Oui, persisterez-vous à penser que vous êtes meilleurs l'un que l'autre ? Oui, persisterez-vous à persécuter vos frères, qui s'humilient et marchent selon le saint ordre de Dieu par lequel ils ont été amenés dans cette Église, ayant été sanctifiés par l'Esprit-Saint, et ils produisent des œuvres qui sont dignes du repentir -

55 oui, et persisterez-vous à tourner le dos aux pauvres, et aux nécessiteux, et à leur refuser vos biens ?

56 Et finalement, vous tous qui persisterez dans votre méchanceté, je vous dis que ceux-là sont ceux qui seront coupés et jetés au feu, s'ils ne se repentent pas rapidement.

57 Et maintenant, je vous dis, à vous tous qui désirez suivre la voix du bon Berger, sortez d'entre les méchants, et soyez séparés, et ne touchez pas leurs choses impures ; et voici, leur nom sera effacé, de sorte que le nom des méchants ne sera pas compté parmi les noms des justes, afin que s'accomplisse la parole de Dieu qui dit : Le nom des méchants ne sera pas mêlé aux noms de mon peuple ;

58 car le nom des justes sera écrit dans le livre de vie, et je leur accorderai un héritage à ma droite. Et maintenant, mes frères, qu'avez-vous à dire contre cela ? Je vous le dis, si vous parlez contre cela, cela n'a pas d'importance, car la parole de Dieu doit s'accomplir.

59 Car, quel est parmi vous le berger qui, ayant beaucoup de brebis, ne veille pas sur elles, pour que les loups n'entrent pas dévorer son troupeau ? Et voici, si un loup entre dans son troupeau, ne le chasse-t-il pas ? Oui, et à la fin, s'il le peut, il le fait périr.

60 Et maintenant, je vous dis que le bon Berger vous appelle ; et si vous voulez écouter sa voix, il vous amènera dans sa bergerie, et vous êtes ses brebis ; et il vous commande de ne permettre à aucun loup féroce d'entrer parmi vous, afin que vous ne soyez pas détruits.

61 Et maintenant, moi, Alma, je vous commande, dans le langage de celui qui m'a commandé, de vous appliquer à accomplir les paroles que je vous ai dites.

62 Je parle à titre de commandement, à vous qui appartenez à l'Église ; et à ceux qui n'appartiennent pas à l'Église, je parle à titre d'invitation, disant : Venez et soyez baptisés au repentir, afin que vous puissiez aussi manger du fruit de l'arbre de vie.



ALMA 6

L'Église de Zarahemla est purifiée et mise en ordre - Alma va prêcher à Gédéon. Vers 83 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva que lorsqu'il eut fini de parler au peuple de l'Église qui était établie dans la ville de Zarahemla, Alma ordonna des prêtres et des anciens, en leur imposant les mains selon l'ordre de Dieu, pour présider et veiller sur l'Église.

2 Et il arriva que ceux qui n'appartenaient pas à l'Église, qui se repentaient de leurs péchés, furent baptisés au repentir et furent reçus dans l'Église.

3 Et il arriva aussi que tous ceux qui appartenaient à l'Église, qui ne se repentaient pas de leur méchanceté et ne s'humiliaient pas devant Dieu - je veux dire ceux qui étaient enflés dans l'orgueil de leur cœur - ceux-là furent rejetés, et leur nom fut effacé, de sorte que leur nom ne fut plus compté parmi ceux des justes.

4 Et ainsi, ils commencèrent à établir l'ordre de l'Église dans la ville de Zarahemla.

5 Or, je voudrais que vous compreniez que la parole de Dieu était accessible à tous, que nul n'était privé du droit de s'assembler pour entendre la parole de Dieu.

6 Néanmoins, il était commandé aux enfants de Dieu de se réunir souvent et de s'unir dans le jeûne et la prière fervente en faveur du bien-être de l'âme de ceux qui ne connaissaient pas Dieu.

7 Et alors, il arriva que lorsqu'Alma eut établi ces règles, il les quitta, oui, il quitta l'Église qui était dans la ville de Zarahemla, et passa à l'est du fleuve Sidon dans la vallée de Gédéon, où avait été construite une ville qui était appelée la ville de Gédéon, qui était dans la vallée qui était appelée Gédéon, appelée du nom de l'homme qui fut tué par l'épée de la main de Néhor.

8 Et Alma alla et commença à annoncer la parole de Dieu à l'Église qui était établie dans la vallée de Gédéon, selon la révélation de la vérité de la parole qui avait été dite par ses pères, et selon l'esprit de prophétie qui était en lui, selon le témoignage de Jésus-Christ, le Fils de Dieu, qui viendrait racheter son peuple de ses péchés, et le saint ordre par lequel il était appelé. Et c'est ainsi que c'est écrit. Amen.



Paroles qu'Alma adressa au peuple de Gédéon, selon ses annales.

Chapitre 7.

 

 

ALMA 7

Le Christ naîtra de Marie - Il détachera les liens de la mort et portera les péchés de son peuple - Ceux qui se repentent, sont baptisés et gardent les commandements auront la vie éternelle - Ce qui est souillé ne peut hériter le royaume de Dieu - L'humilité, la foi, l'espérance et la charité sont requises. Vers 83 av. J.-C.

1 VOICI, mes frères bien-aimés, étant donné qu'il m'a été permis de venir à vous, je tente de m'adresser à vous dans mon langage ; oui, par ma propre bouche, étant donné que c'est la première fois que je vous parle par les paroles de ma bouche, parce que j'ai été entièrement retenu au siège du jugement et que j'ai eu tant de travail que je n'ai pas pu venir à vous.

2 Et je n'aurais même pas pu venir en ce moment, si le siège du jugement n'avait pas été donné à un autre pour qu'il règne à ma place ; et le Seigneur, dans sa grande miséricorde, m'a accordé de venir à vous.

3 Et voici, je suis venu, ayant de grandes espérances et le grand désir de constater que vous vous êtes humiliés devant Dieu et que vous avez continué à implorer sa grâce, de constater que vous êtes innocents devant lui, de constater que vous n'êtes pas dans l'affreux dilemme où étaient nos frères de Zarahemla.

4 Mais béni soit le nom de Dieu, car il m'a donné de savoir, oui, m'a donné la joie extrêmement grande de savoir qu'ils sont remis sur le chemin de sa justice.

5 Et j'espère, selon l'Esprit de Dieu qui est en moi, que j'aurai aussi de la joie à votre sujet ; néanmoins, je ne désire pas que ma joie à votre sujet passe par ce qui m'a causé tant d'afflictions et de tristesse pour les frères de Zarahemla, car voici, ma joie à leur sujet me vient après avoir traversé beaucoup d'affliction et de tristesse.

6 Mais voici, j'espère que vous n'êtes pas dans un état d'incrédulité aussi grand que vos frères ; j'espère que vous n'êtes pas enflés dans l'orgueil de votre cœur ; oui, j'espère que vous n'avez pas mis votre cœur dans les richesses et dans les choses vaines du monde ; oui, j'espère que vous n'adorez pas les idoles, mais que vous adorez le Dieu vrai et vivant, et que vous attendez, avec une foi éternelle, le pardon de vos péchés qui est à venir.

7 Car voici, je vous dis qu'il y a beaucoup de choses à venir ; et voici, il y a une chose qui a plus d'importance qu'elles toutes : car voici, le temps n'est pas très éloigné où le Rédempteur vivra et viendra parmi son peuple.

8 Voici, je ne dis pas qu'il viendra parmi nous au moment où il demeurera dans son tabernacle mortel ; car voici, l'Esprit ne m'a pas dit que ce serait le cas. Je ne le sais donc pas ; mais ce que je sais, c'est que le Seigneur Dieu a le pouvoir de faire tout ce qui est selon sa parole.

9 Mais voici, l'Esprit m'a dit ceci : Crie à ce peuple, disant : Repentez-vous, et préparez le chemin du Seigneur, et marchez dans ses sentiers, qui sont droits ; car voici, le royaume des cieux est proche, et le Fils de Dieu vient sur la surface de la terre.

10 Et voici, il naîtra de Marie, à Jérusalem, qui est le pays de nos ancêtres ; elle-même sera vierge, vase précieux et élu, qui sera couverte de l'ombre du Saint-Esprit et concevra par son pouvoir, et enfantera un Fils, oui, le Fils de Dieu.

11 Et il ira, subissant des souffrances, et des afflictions, et des tentations de toute espèce ; et cela, afin que s'accomplisse la parole qui dit qu'il prendra sur lui les souffrances et les maladies de son peuple.

12 Et il prendra sur lui la mort, afin de détacher les liens de la mort qui lient son peuple ; et il prendra sur lui ses infirmités, afin que ses entrailles soient remplies de miséricorde, selon la chair, afin qu'il sache, selon la chair, comment secourir son peuple selon ses infirmités.

13 Or, l'Esprit sait tout ; néanmoins, le Fils de Dieu souffre selon la chair, afin de prendre sur lui les péchés de son peuple, afin d'effacer ses transgressions, selon le pouvoir de sa délivrance ; et voici, tel est le témoignage qui est en moi.

14 Or, je vous dis que vous devez vous repentir et naître de nouveau, car l'Esprit dit que si vous ne naissez pas de nouveau, vous ne pouvez hériter le royaume des cieux ; c'est pourquoi, venez et soyez baptisés au repentir, afin d'être lavés de vos péchés, afin d'avoir foi en l'Agneau de Dieu, qui ôte les péchés du monde, qui est puissant à sauver et à purifier de toute injustice.

15 Oui, je vous le dis, venez et ne craignez pas, et mettez de côté tout péché qui vous enveloppe facilement, qui vous entrave pour la destruction ; oui, venez et allez, et montrez à votre Dieu que vous êtes disposés à vous repentir de vos péchés et à faire alliance avec lui de garder ses commandements, et témoignez-le-lui aujourd'hui en entrant dans les eaux du baptême.

16 Et quiconque fait cela et garde dorénavant les commandements de Dieu, celui-là se souviendra que je lui dis, oui, il se souviendra que je lui ai dit qu'il aura la vie éternelle, selon le témoignage de l'Esprit-Saint qui témoigne en moi.

17 Et maintenant, mes frères bien-aimés, croyez-vous ces choses ? Voici, je vous le dis, oui, je sais que vous le croyez ; et si je sais que vous le croyez, c'est par la manifestation de l'Esprit qui est en moi. Et maintenant, parce que votre foi est forte à ce sujet, oui, au sujet des choses que j'ai dites, ma joie est grande.

18 Car, comme je vous l'ai dit dès le commencement, que j'avais le grand désir que vous ne fussiez pas dans une situation de dilemme comme vos frères, de même j'ai constaté que mon désir a été satisfait.

19 Car je vois que vous êtes sur les sentiers de la justice ; je vois que vous êtes sur le sentier qui mène au royaume de Dieu ; oui, je vois que vous rendez droits ses sentiers.

20 Je vois qu'il vous a été révélé, par le témoignage de sa parole, qu'il ne peut marcher dans des sentiers tortueux ; et il ne dévie pas non plus de ce qu'il a dit ; et il n'a pas non plus la moindre tendance à tourner de la droite vers la gauche, ou de ce qui est bien vers ce qui est mal ; c'est pourquoi, son chemin est une même ronde éternelle.

21 Et il ne demeure pas dans des temples qui ne sont pas saints ; et ce qui est souillé, ou tout ce qui est impur, ne peut pas non plus être reçu dans le royaume de Dieu ; c'est pourquoi je vous dis que le temps viendra, oui, et ce sera au dernier jour, où celui qui est souillé restera dans sa souillure.

22 Et maintenant, mes frères bien-aimés, je vous ai dit ces choses afin de vous éveiller au sentiment de votre devoir envers Dieu, afin que vous marchiez innocents devant lui, afin que vous marchiez selon le saint ordre de Dieu, selon lequel vous avez été reçus.

23 Et maintenant, je voudrais que vous soyez humbles, et que vous soyez soumis et doux, faciles à supplier, pleins de patience et de longanimité, modérés en tout, diligents à garder en tout temps les commandements de Dieu, demandant tout ce dont vous avez besoin, tant spirituellement que temporellement, rendant toujours grâces à Dieu de tout ce que vous recevez.

24 Et veillez à avoir la foi, l'espérance et la charité, et alors vous abonderez toujours en bonnes œuvres.

25 Et que le Seigneur vous bénisse, et gardez vos vêtements sans tache, afin que, avec Abraham, Isaac, et Jacob, et les saints prophètes qui ont été depuis le commencement du monde, vous soyez enfin amenés à vous asseoir dans le royaume des cieux, pour ne plus en sortir, ayant vos vêtements sans tache tout comme leurs vêtements sont sans tache.

26 Et maintenant, mes frères bien-aimés, je vous ai dit ces paroles selon l'Esprit qui témoigne en moi ; et mon âme se réjouit abondamment à cause de la diligence et de l'attention extrêmes que vous avez accordées à ma parole.

27 Et maintenant, que la paix de Dieu repose sur vous, et sur vos maisons et vos terres, et sur vos troupeaux de gros et de petit bétail, et sur tout ce que vous possédez, vos femmes et vos enfants, selon votre foi et vos bonnes œuvres, dorénavant et à jamais. Et c'est ainsi que j'ai parlé. Amen.

 

 

ALMA 8

Alma prêche et baptise à Mélek - Il est rejeté à Ammonihah et s'en va - Un ange lui commande d'y retourner et d'appeler le peuple au repentir - Il est reçu par Amulek, et ils prêchent tous deux à Ammonihah. Vers 82 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva qu'Alma retourna du pays de Gédéon, après avoir enseigné au peuple de Gédéon beaucoup de choses qui ne peuvent être écrites, ayant établi l'ordre de l'Église comme il l'avait fait précédemment au pays de Zarahemla ; oui, il retourna dans sa maison à Zarahemla pour se reposer des travaux qu'il avait accomplis.

2 Et ainsi finit la neuvième année du règne des juges sur le peuple de Néphi.

3 Et il arriva qu'au commencement de la dixième année du règne des juges sur le peuple de Néphi, Alma partit de là et se mit en route pour passer au pays de Mélek, à l'ouest du fleuve Sidon, à l'ouest, près des régions frontières du désert.

4 Et il commença à instruire le peuple du pays de Mélek, selon le saint ordre de Dieu, par lequel il avait été appelé ; et il commença à instruire le peuple dans tout le pays de Mélek.

5 Et il arriva que le peuple vint à lui dans toutes les régions frontières du pays qui était au bord du désert. Et ils furent baptisés dans tout le pays,

6 de sorte que lorsqu'il eut fini son œuvre à Mélek, il partit de là et fit un voyage de trois jours au nord du pays de Mélek ; et il arriva à une ville qui était appelée Ammonihah.

7 Or, le peuple de Néphi avait coutume d'appeler ses pays, et ses villes, et ses villages, oui, même tous ses petits villages, du nom de celui qui les avait possédés en premier lieu ; et il en était ainsi du pays d'Ammonihah.

8 Et il arriva que lorsqu'Alma fut arrivé à la ville d'Ammonihah, il commença à lui prêcher la parole de Dieu.

9 Or, Satan avait obtenu une grande emprise sur le cœur du peuple de la ville d'Ammonihah ; c'est pourquoi celui-ci ne voulut pas écouter les paroles d'Alma.

10 Néanmoins, Alma travailla beaucoup en esprit, luttant avec Dieu en des prières ferventes pour qu'il déversât son Esprit sur le peuple qui était dans la ville, pour qu'il lui accordât aussi de le baptiser au repentir.

11 Néanmoins, ils s'endurcirent le cœur, lui disant : Voici, nous savons que tu es Alma, et nous savons que tu es grand prêtre de l'Église que tu as établie en beaucoup d'endroits du pays, selon ta tradition ; mais nous ne sommes pas de ton Église, et nous ne croyons pas en des traditions aussi insensées.

12 Et maintenant, nous savons que, parce que nous ne sommes pas de ton Église, nous savons que tu n'as pas de pouvoir sur nous ; et tu as remis le siège du jugement à Néphihah ; c'est pourquoi tu n'es pas notre grand juge.

13 Alors, lorsque le peuple eut dit cela, et eut résisté à toutes ses paroles, et l'eut injurié, et eut craché sur lui, et l'eut fait chasser de sa ville, il partit de là et se mit en route pour la ville qui était appelée Aaron.

14 Et il arriva que tandis qu'il s'y rendait, accablé de tristesse, traversant beaucoup de tribulations, et l'âme remplie d'angoisse à cause de la méchanceté du peuple qui était dans la ville d'Ammonihah, il arriva que, tandis qu'Alma était ainsi accablé de tristesse, voici, un ange du Seigneur lui apparut, disant :

15 Tu es béni, Alma ; c'est pourquoi, lève la tête et réjouis-toi, car tu as tout lieu de te réjouir ; car tu as été fidèle à garder les commandements de Dieu depuis le moment où tu as reçu ton premier message de lui. Voici, c'est moi qui te l'ai remis.

16 Et voici, je suis envoyé pour te commander de retourner à la ville d'Ammonihah et de prêcher de nouveau au peuple de la ville ; oui, prêche-lui. Oui, dis-lui que s'il ne se repent pas, le Seigneur Dieu le détruira.

17 Car voici, il envisage en ce moment de détruire la liberté de ton peuple (car ainsi dit le Seigneur), ce qui est contraire aux lois et aux ordonnances, et aux commandements qu'il a donnés à son peuple.

18 Alors, il arriva que lorsqu'Alma eut reçu son message de l'ange du Seigneur, il retourna rapidement au pays d'Ammonihah. Et il entra dans la ville par un autre chemin, oui, par le chemin qui est au sud de la ville d'Ammonihah.

19 Et comme il entrait dans la ville, il eut faim, et il dit à un homme : Veux-tu donner quelque chose à manger à un humble serviteur de Dieu ?

20 Et l'homme lui dit : Je suis Néphite, et je sais que tu es un saint prophète de Dieu, car tu es l'homme dont un ange m'a dit dans une vision : Tu le recevras. C'est pourquoi, viens avec moi dans ma maison, et je te donnerai de ma nourriture ; et je sais que tu seras une bénédiction pour moi et ma maison.

21 Et il arriva que l'homme le reçut dans sa maison ; et l'homme s'appelait Amulek, et il apporta du pain et de la viande, et les mit devant Alma.

22 Et il arriva qu'Alma mangea du pain et fut rassasié ; et il bénit Amulek et sa maison, et il rendit grâces à Dieu.

23 Et lorsqu'il eut mangé et fut rassasié, il dit à Amulek : Je suis Alma, et je suis le grand prêtre de l'Église de Dieu dans tout le pays.

24 Et voici, j'ai été appelé à prêcher la parole de Dieu parmi tout ce peuple, selon l'esprit de révélation et de prophétie ; et j'ai été dans ce pays, et ils n'ont pas voulu me recevoir, mais ils m'ont chassé, et j'étais sur le point de tourner le dos à ce pays pour toujours.

25 Mais voici, il m'a été commandé de faire demi-tour et de prophétiser à ce peuple, oui, et de témoigner contre lui concernant ses iniquités.

26 Et maintenant, Amulek, parce que tu m'as nourri et que tu m'as pris chez toi, tu es béni ; car j'avais faim, car j'avais jeûné de nombreux jours.

27 Et Alma demeura de nombreux jours avec Amulek avant de commencer à prêcher au peuple.

28 Et il arriva que le peuple devint plus grossier dans ses iniquités.

29 Et la parole parvint à Alma, disant : Va ; et dis aussi à mon serviteur Amulek : Va et prophétise à ce peuple, disant : Repentez-vous, car ainsi dit le Seigneur, si vous ne vous repentez pas, j'interviendrai contre ce peuple dans ma colère ; oui, et je ne détournerai pas mon ardente colère.

30 Et Alma alla, et aussi Amulek, parmi le peuple, pour lui annoncer les paroles de Dieu ; et ils étaient remplis du Saint-Esprit.

31 Et du pouvoir leur fut donné, de sorte qu'on ne pouvait les enfermer dans des cachots, et il n'était pas non plus possible à quiconque de les tuer ; néanmoins, ils n'exerçaient leur pouvoir que lorsqu'ils étaient liés de liens et jetés en prison. Or, cela se faisait pour que le Seigneur pût montrer son pouvoir en eux.

32 Et il arriva qu'ils allèrent et commencèrent à prêcher et à prophétiser au peuple, selon l'Esprit et le pouvoir que le Seigneur leur avait donnés.



Paroles d'Alma, et aussi paroles d'Amulek, qui furent annoncées au peuple qui était au pays d'Ammonihah. Ils sont jetés en prison et délivrés par la puissance miraculeuse de Dieu qui était en eux, selon les annales d'Alma.

Chapitres 9 à 14.

 

ALMA 9

Alma commande au peuple d'Ammonihah de se repentir - Le Seigneur sera miséricordieux envers les Lamanites dans les derniers jours - Si les Néphites abandonnent la lumière, ils seront détruits par les Lamanites - Le Fils de Dieu viendra bientôt - Il rachètera ceux qui se repentent, sont baptisés et ont foi en son nom. Vers 82 av. J.-C.

1 ET en outre, moi, Alma, ayant reçu de Dieu le commandement de prendre Amulek et d'aller prêcher de nouveau à ce peuple, ou au peuple qui était dans la ville d'Ammonihah, il arriva que tandis que je commençais à leur prêcher, ils commencèrent à s'opposer à moi, disant :

2 Qui es-tu ? Penses-tu que nous allons croire au témoignage d'un seul homme, quand bien même il nous prêcherait que la terre va passer ?

3 Or, ils ne comprenaient pas les paroles qu'ils disaient, car ils ne savaient pas que la terre va passer.

4 Et ils dirent aussi : Nous ne croirons pas en tes paroles, même si tu prophétises que cette grande ville sera détruite en un seul jour.

5 Or, ils ne savaient pas que Dieu peut accomplir des œuvres aussi merveilleuses, car ils étaient un peuple au cœur dur et au cou roide.

6 Et ils dirent : Qui est Dieu, qui n'envoie pas plus d'autorité qu'un seul homme parmi ce peuple, pour lui annoncer la vérité de choses aussi grandes et merveilleuses ?

7 Et ils s'avancèrent pour porter la main sur moi ; mais voici, ils ne le firent pas. Et je me tins avec hardiesse pour leur annoncer, oui, je leur témoignai hardiment, disant :

8 Voici, ô génération méchante et perverse, comment avez-vous oublié la tradition de vos pères ? Oui, comme vous avez vite oublié les commandements de Dieu !

9 Ne vous souvenez-vous pas que notre père, Léhi, a été emmené de Jérusalem par la main de Dieu ? Ne vous souvenez-vous pas qu'ils ont tous été conduits par lui à travers le désert ?

10 Et avez-vous si vite oublié combien de fois il a délivré nos pères des mains de leurs ennemis et les a préservés de la destruction, des mains de leurs propres frères ?

11 Oui, et s'il n'y avait pas eu sa puissance incomparable, et sa miséricorde, et sa longanimité envers nous, nous aurions été retranchés de la surface de la terre longtemps avant notre époque, et nous aurions peut-être été condamnés à un état de misère et de malheur sans fin.

12 Voici, maintenant je vous dis qu'il vous commande de vous repentir ; et si vous ne vous repentez pas, vous ne pouvez en aucune façon hériter le royaume de Dieu. Mais voici, ce n'est pas tout : il vous a commandé de vous repentir, ou il vous détruira totalement de la surface de la terre ; oui, il vous châtiera dans sa colère, et, dans son ardente colère, il ne se détournera pas.

13 Voici, ne vous souvenez-vous pas des paroles qu'il a dites à Léhi, à savoir : Si vous gardez mes commandements, vous prospérerez dans le pays ? Et encore, il est dit : Si vous ne gardez pas mes commandements, vous serez retranchés de la présence du Seigneur.

14 Or, je voudrais que vous vous souveniez que puisque les Lamanites n'ont pas gardé les commandements de Dieu, ils ont été retranchés de la présence du Seigneur. Or, nous voyons que la parole du Seigneur s'est confirmée en cela, et les Lamanites ont été retranchés de sa présence, depuis le commencement de leurs transgressions dans le pays.

15 Néanmoins, je vous dis que ce sera plus tolérable pour eux le jour du jugement que pour vous, si vous restez dans vos péchés, oui, et encore plus tolérable pour eux dans cette vie que pour vous, à moins que vous ne vous repentiez.

16 Car beaucoup de promesses sont faites aux Lamanites ; car c'est à cause des traditions de leurs pères, qui les ont fait rester dans leur état d'ignorance ; c'est pourquoi le Seigneur sera miséricordieux envers eux et prolongera leur existence dans le pays.

17 Et à une certaine époque, ils seront amenés à croire en sa parole et à savoir que les traditions de leurs pères sont incorrectes ; et beaucoup d'entre eux seront sauvés, car le Seigneur sera miséricordieux envers tous ceux qui invoquent son nom.

18 Mais voici, je vous dis que si vous persistez dans votre méchanceté, vos jours ne se prolongeront pas dans le pays, car les Lamanites seront envoyés contre vous ; et si vous ne vous repentez pas, ils viendront à un moment que vous ne connaissez pas, et vous serez frappés d'une destruction totale ; et ce sera selon l'ardente colère du Seigneur.

19 Car il ne souffrira pas que vous viviez dans vos iniquités, pour détruire ce peuple. Je vous le dis, non ; il souffrirait plutôt que les Lamanites détruisent tout son peuple, qui est appelé le peuple de Néphi, s'il était possible qu'il pût tomber dans des péchés et des transgressions après s'être vu accorder tant de lumière et tant de connaissance par le Seigneur, son Dieu ;

20 oui, après avoir été un peuple si hautement favorisé par le Seigneur ; oui, après avoir été favorisé par-dessus toutes les autres nations, tribus, langues ou peuples ; après que tout lui ait été révélé, selon son désir, et sa foi, et ses prières, de ce qui a été, et qui est, et qui est à venir ;

21 ayant été visité par l'Esprit de Dieu, ayant conversé avec des anges et ayant entendu la voix du Seigneur lui parler ; et ayant l'esprit de prophétie, et l'esprit de révélation, et aussi beaucoup de dons, le don de parler en langues, et le don de prédication, et le don du Saint-Esprit, et le don de traduction ;

22 Oui, et après avoir été délivré par Dieu du pays de Jérusalem, par la main du Seigneur, avoir été sauvé de la famine, et de la maladie, et de toutes sortes d'affections de toute espèce, et être devenu fort à la bataille, afin de ne pas être détruit, et avoir été sorti maintes et maintes fois de la servitude, et avoir été gardé et préservé jusqu'à maintenant, et avoir été rendu prospère jusqu'à être riche de toutes sortes de choses -

23 Et maintenant, voici, je vous dis que si ce peuple, qui a reçu tant de bénédictions de la main du Seigneur, venait à transgresser à l'encontre de la lumière et de la connaissance qu'il a, je vous dis que si c'était le cas, que s'il tombait dans la transgression, ce serait beaucoup plus tolérable pour les Lamanites que pour lui.

24 Car voici, les promesses du Seigneur sont faites aux Lamanites, mais elles ne le sont pas à vous si vous transgressez, car le Seigneur n'a-t-il pas expressément promis et fermement décrété que si vous vous rebellez contre lui, vous serez totalement détruits de la surface de la terre ?

25 Et maintenant, c'est à cause de cela, pour que vous ne soyez pas détruits, que le Seigneur a envoyé son ange visiter beaucoup d'entre son peuple, leur annonçant qu'ils doivent aller crier d'une voix forte à ce peuple, disant : Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche ;

26 et il ne se passera pas beaucoup de jours que le Fils de Dieu ne vienne dans sa gloire ; et sa gloire sera la gloire du Fils unique du Père, plein de grâce, d'équité et de vérité, plein de patience, de miséricorde et de longanimité, prompt à écouter les supplications de son peuple et à répondre à ses prières.

27 Et voici, il vient racheter ceux qui seront baptisés au repentir, par la foi en son nom.

28 C'est pourquoi, préparez le chemin du Seigneur, car le temps est proche où tous les hommes récolteront la récompense de leurs œuvres, selon ce qu'elles ont été : si elles ont été justes, ils récolteront le salut de leur âme, selon le pouvoir et la délivrance de Jésus-Christ ; et si elles ont été mauvaises, ils récolteront la damnation de leur âme, selon le pouvoir du diable et la captivité imposée par lui.

29 Or, voici, telle est la voix de l'ange, criant au peuple.

30 Et maintenant, mes frères bien-aimés, car vous êtes mes frères, et vous devriez être bien-aimés, et vous devriez produire des œuvres dignes du repentir, étant donné que votre cœur s'est extrêmement endurci contre la parole de Dieu, et attendu que vous êtes un peuple perdu et déchu.

31 Alors, il arriva que lorsque moi, Alma, j'eus dit ces paroles, voici, le peuple fut furieux contre moi, parce que je lui disais qu'il était un peuple au cœur dur et au cou roide.

32 Et aussi, parce que je lui disais qu'il était un peuple perdu et déchu, il fut en colère contre moi, et chercha à porter la main sur moi, afin de me jeter en prison.

33 Mais il arriva que le Seigneur ne lui permit pas de me prendre à ce moment-là et de me jeter en prison.

34 Et il arriva qu'Amulek alla et s'avança, et commença à lui prêcher aussi. Et maintenant, les paroles d'Amulek ne sont pas toutes écrites, néanmoins, une partie de ses paroles est écrite dans ce livre.

 

 

ALMA 10

Léhi descend de Manassé - Amulek raconte qu'un ange lui a commandé de prendre soin d'Alma - Les prières des justes font que le peuple est épargné - Les docteurs de la loi et les juges injustes posent les fondations de la destruction du peuple. Vers 82 av. J.-C.

1 ET maintenant, voici les paroles qu'Amulek prêcha au peuple qui était dans le pays d'Ammonihah, disant :

2 Je suis Amulek ; je suis fils de Giddonah, qui était fils d'Ismaël, qui était descendant d'Aminadi ; et ce fut ce même Aminadi qui interpréta l'écriture qui était sur le mur du temple, qui fut écrite par le doigt de Dieu.

3 Et Aminadi était un descendant de Néphi, qui était fils de Léhi, qui sortit du pays de Jérusalem, qui était descendant de Manassé, qui était fils de Joseph, qui fut vendu en Égypte par les mains de ses frères.

4 Et voici, je suis aussi un homme dont la réputation n'est pas des moindres parmi tous ceux qui me connaissent ; oui, et voici, j'ai beaucoup de parents et d'amis, et j'ai aussi acquis beaucoup de richesses par mon industrie.

5 Néanmoins, après tout cela, je n'ai jamais su grand-chose des voies du Seigneur, et de ses mystères, et de son pouvoir merveilleux. J'ai dit que je n'en ai jamais su grand-chose ; mais voici, je me trompe, car j'ai vu beaucoup de ses mystères et de son pouvoir merveilleux ; oui, dans la préservation de la vie de ce peuple.

6 Néanmoins, je me suis endurci le cœur, car j'ai été appelé de nombreuses fois et je n'ai pas voulu entendre ; c'est pourquoi je savais tout cela, et cependant je ne voulais pas savoir ; c'est pourquoi j'ai continué à me rebeller contre Dieu, dans la méchanceté de mon cœur, jusqu'au quatrième jour de ce septième mois, qui est dans la dixième année du règne des juges.

7 Tandis que je voyageais pour voir un très proche parent, voici, un ange du Seigneur m'apparut et dit : Amulek, retourne dans ta maison, car tu vas nourrir un prophète du Seigneur ; oui, un saint homme, qui est un élu de Dieu ; car il a jeûné de nombreux jours à cause des péchés de ce peuple, et il a faim, et tu le recevras dans ta maison, et le nourriras, et il te bénira, toi et ta maison ; et la bénédiction du Seigneur reposera sur toi et sur ta maison.

8 Et il arriva que j'obéis à la voix de l'ange et retournai vers ma maison ; et comme je m'y rendais, je trouvai l'homme dont l'ange m'avait dit : Tu le recevras dans ta maison - et voici, c'était ce même homme qui vient de vous parler concernant les choses de Dieu.

9 Et l'ange m'a dit que c'est un saint homme ; c'est pourquoi je sais que c'est un saint homme, parce que cela a été dit par un ange de Dieu.

10 Et encore une fois, je sais que les choses dont il a témoigné sont vraies ; car voici, je vous dis qu'aussi vrai que le Seigneur vit, il a envoyé son ange pour me les manifester ; et cela, il l'a fait pendant que cet Alma demeurait dans ma maison.

11 Car voici, il a béni ma maison, il m'a béni, moi, et mes femmes, et mes enfants, et mon père, et mes proches, oui, il a même béni toute ma parenté, et la bénédiction du Seigneur a reposé sur nous, selon les paroles qu'il a dites.

12 Et alors, quand Amulek eut dit ces paroles, le peuple commença à être étonné, voyant qu'il y avait plus d'un témoin pour témoigner des choses dont il était accusé, et aussi des choses qui étaient à venir, selon l'esprit de prophétie qui était en eux.

13 Néanmoins, il y en eut parmi eux qui eurent la pensée de les interroger, afin de les surprendre, par stratagème, dans leurs paroles, afin de trouver un témoignage contre eux, afin de les livrer à leurs juges, afin qu'ils fussent jugés selon la loi, et qu'ils fussent mis à mort ou jetés en prison, selon le crime qu'ils pourraient faire apparaître ou dont ils pourraient témoigner contre eux.

14 Or, c'étaient ces hommes qui cherchaient à les faire périr qui étaient docteurs de la loi, qui étaient engagés ou désignés par le peuple pour administrer la loi au moment des procès, ou aux procès des crimes du peuple devant les juges.

15 Or, ces docteurs de la loi étaient savants dans tous les arts et dans toute la ruse du peuple ; et cela était pour les rendre capables, pour qu'ils fussent qualifiés.

16 Et il arriva qu'ils commencèrent à interroger Amulek, afin de l'amener ainsi à se contredire dans ses paroles, ou à contredire les paroles qu'il dirait.

17 Or, ils ne savaient pas qu'Amulek pouvait connaître leurs desseins. Mais il arriva, comme ils commençaient à l'interroger, qu'il perçut leurs pensées, et il leur dit : Ô génération méchante et perverse, docteurs de la loi et hypocrites, car vous posez les fondations du diable ; car vous posez des traquenards et des pièges pour surprendre les saints de Dieu.

18 Vous faites des plans pour pervertir les voies des justes et pour attirer la colère de Dieu sur votre tête jusqu'à la destruction totale de ce peuple.

19 Oui, c'est à juste titre que Mosiah, qui était notre dernier roi, a dit, lorsqu'il était sur le point de remettre le royaume, n'ayant personne à qui le conférer, voulant que ce peuple fût gouverné par sa propre voix - oui, c'est à juste titre qu'il a dit que si le temps venait où la voix de ce peuple choisirait l'iniquité, c'est-à-dire, si le temps venait où ce peuple tomberait dans la transgression, il serait mûr pour la destruction.

20 Et maintenant, je vous dis que c'est à juste titre que le Seigneur juge de vos iniquités ; c'est à juste titre qu'il crie à ce peuple, par la voix de ses anges : Repentez-vous, repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.

21 Oui, c'est à juste titre qu'il crie, par la voix de ses anges : Je descendrai parmi mon peuple, avec l'équité et la justice dans mes mains.

22 Oui, et je vous dis que sans les prières des justes, qui sont maintenant dans le pays, vous seriez, dès maintenant, châtiés par une destruction totale ; cependant, ce ne serait pas par le déluge, comme le fut le peuple du temps de Noé, mais ce serait par la famine, et par la peste, et par l'épée.

23 Mais c'est par les prières des justes que vous êtes épargnés ; c'est pourquoi, si vous chassez les justes de parmi vous, alors le Seigneur n'arrêtera plus sa main ; mais, dans son ardente colère, il sortira contre vous ; alors vous serez frappés par la famine, et par la peste, et par l'épée ; et le temps est proche, à moins que vous ne vous repentiez.

24 Et alors, il arriva que le peuple fut encore plus en colère contre Amulek, et il s'écria, disant : Cet homme insulte nos lois, qui sont justes, et nos sages docteurs de la loi, que nous avons choisis.

25 Mais Amulek étendit la main, et lui cria d'autant plus fort, disant : Ô génération méchante et perverse, pourquoi Satan a-t-il une si grande emprise sur votre cœur ? Pourquoi vous abandonnez-vous à lui pour qu'il ait pouvoir sur vous, pour aveugler vos yeux, de sorte que vous ne comprenez pas les paroles qui sont dites, selon leur vérité ?

26 Car voici, ai-je témoigné contre votre loi ? Vous ne comprenez pas ; vous dites que j'ai parlé contre votre loi ; mais ce n'est pas cela que j'ai fait, mais j'ai parlé en faveur de votre loi, pour votre condamnation.

27 Et maintenant, voici, je vous dis que les fondements de la destruction de ce peuple commencent à être posés par l'injustice de vos docteurs de la loi et de vos juges.

28 Et alors, il arriva que lorsqu'Amulek eut dit ces paroles, le peuple le hua, disant : Or, nous savons que cet homme est un enfant du diable, car il nous a menti ; car il a parlé contre notre loi. Et maintenant, il dit qu'il n'a pas parlé contre elle.

29 Et de plus, il a insulté nos docteurs de la loi et nos juges.

30 Et il arriva que les docteurs de la loi leur mirent dans le cœur qu'ils devaient se souvenir de ces choses contre lui.

31 Et il y en avait un parmi eux dont le nom était Zeezrom. Or, il était le tout premier à accuser Amulek et Alma, étant l'un des plus experts parmi eux, ayant beaucoup d'affaires à traiter parmi le peuple.

32 Or, le but de ces docteurs de la loi était d'obtenir du gain ; et ils obtenaient du gain selon leur emploi.

 

 

ALMA 11

Déscription du système monétaire mo néphite - Amulek combat Zeezrom - Le Christ ne sauvera pas les gens dans leurs péchés - Seuls ceux qui héritent le royaume des cieux sont sauvés - Tous les hommes ressusciteront à l'immortalité - Il n'y a pas de mort après la résurrection. Vers 82 av. J.-C.

1 OR, il était mis dans la loi de Mosiah que tout homme qui était juge de la loi, ou ceux qui étaient désignés pour être juges, devaient recevoir un salaire selon le temps pendant lequel ils travaillaient pour juger ceux qui étaient amenés devant eux pour être jugés.

2 Or, si un homme devait à un autre, et qu'il ne voulait pas payer ce qu'il devait, plainte était déposée contre lui devant le juge ; et le juge exerçait son autorité, et envoyait des officiers pour que l'homme fût amené devant lui ; et il jugeait l'homme selon la loi et les preuves qui étaient apportées contre lui, et ainsi l'homme était obligé de payer ce qu'il devait, ou était dépouillé, ou chassé de parmi le peuple comme voleur et brigand.

3 Et le juge recevait comme salaire selon son temps : une sénine d'or pour un jour, ou un sénum d'argent, qui est égal à une sénine d'or ; et cela est selon la loi qui était donnée.

4 Or, voici les noms des différentes pièces de leur or et de leur argent, selon leur valeur. Et les noms sont donnés par les Néphites, car ils ne comptaient pas à la manière des Juifs qui étaient à Jérusalem ; ils ne mesuraient pas non plus à la manière des Juifs ; mais ils changeaient leur calcul et leur mesure, selon la volonté et les circonstances du peuple, à chaque génération, jusqu'au règne des juges, ceux-ci ayant été établis par le roi Mosiah.

5 Or, le calcul se fait comme ceci : une sénine d'or, un séon d'or, un shum d'or et un limnah d'or.

6 Un sénum d'argent, un amnor d'argent, un ezrom d'argent, et un onti d'argent.

7 Un sénum d'argent était égal à une sénine d'or, soit pour une mesure d'orge, et aussi pour une mesure de toute espèce de grain.

8 Or, le montant d'un séon d'or était de deux fois la valeur d'une sénine.

9 Et un shum d'or était de deux fois la valeur d'un séon.

10 Et un limnah d'or avait la valeur de tous les autres.

11 Et un amnor d'argent était aussi grand que deux sénums.

12 Et un ezrom d'argent était aussi grand que quatre sénums.

13 Et un onti était aussi grand que tous les autres.

14 Or, voici la valeur de leurs plus petites unités de mesure, selon leur manière de compter.

15 Un shiblon est la moitié d'un sénum ; c'est pourquoi, on a un shiblon pour une demi-mesure d'orge.

16 Et un shiblum est la moitié d'un shiblon.

17 Et un léah est la moitié d'un shiblum.

18 Or, ce sont leurs unités de mesure, selon leur manière de compter.

19 Or, un antion d'or est égal à trois shiblons.

20 Or, c'était dans le seul but d'obtenir du gain, parce qu'ils recevaient leur salaire selon l'emploi qu'ils avaient, qu'ils excitaient le peuple à des émeutes et à toutes sortes de troubles et de méchanceté, afin d'être plus employés, afin d'obtenir de l'argent selon les actions en justice qui étaient portées devant eux ; c'est pourquoi, ils excitèrent le peuple contre Alma et Amulek.

21 Et ce Zeezrom commença à interroger Amulek, disant : Veux-tu me répondre à quelques questions que je vais te poser ? Or, Zeezrom était un homme qui était expert dans les stratagèmes du diable, afin de détruire ce qui était bon ; c'est pourquoi, il dit à Amulek : Veux-tu répondre aux questions que je vais te poser ?

22 Et Amulek lui dit : Oui, si c'est selon l'Esprit du Seigneur qui est en moi ; car je ne dirai rien qui soit contraire à l'Esprit du Seigneur. Et Zeezrom lui dit : Voici, j'ai ici six ontis d'argent, et je te les donnerai tous si tu nies l'existence d'un Être suprême.

23 Alors Amulek dit : Ô enfant de l'enfer, pourquoi me tentes-tu ? Sais-tu que le juste ne cède pas à de telles tentations ?

24 Crois-tu qu'il n'y a pas de Dieu ? Je te le dis, non, tu sais qu'il y a un Dieu, mais tu aimes le lucre plus que lui.

25 Et maintenant, tu m'as menti devant Dieu. Tu m'as dit : Voici, ces six ontis, qui ont une grande valeur, je te les donnerai, alors que l'intention de ton cœur était de me les refuser ; et ton seul désir était que je nie le Dieu vrai et vivant, pour avoir une raison de me faire périr. Et maintenant, voici, pour ce grand mal tu auras ta récompense.

26 Et Zeezrom lui dit : Tu dis qu'il y a un Dieu vrai et vivant ?

27 Et Amulek dit : Oui, il y a un Dieu vrai et vivant.

28 Alors Zeezrom dit : Y a-t-il plus qu'un seul Dieu ?

29 Et il répondit : Non.

30 Alors Zeezrom lui dit encore : Comment sais-tu ces choses ?

31 Et il dit : Un ange me les a révélées.

32 Et Zeezrom dit encore : Qui est celui qui va venir ? Est-ce le Fils de Dieu ?

33 Et il lui dit : Oui.

34 Et Zeezrom dit encore : Sauvera-t-il son peuple dans ses péchés ? Et Amulek répondit et lui dit : Je te dis que non, car il lui est impossible de nier sa parole.

35 Alors Zeezrom dit au peuple : Veillez à vous souvenir de ces choses ; car il a dit qu'il n'y a qu'un seul Dieu ; pourtant il dit que le Fils de Dieu viendra, mais qu'il ne sauvera pas son peuple, comme s'il avait l'autorité de commander à Dieu.

36 Alors Amulek lui dit encore : Voici, tu as menti, car tu dis que j'ai parlé comme si j'avais l'autorité de commander à Dieu, parce que j'ai dit qu'il ne sauvera pas son peuple dans ses péchés.

37 Et je te dis encore qu'il ne peut le sauver dans ses péchés ; car je ne peux nier sa parole, et il a dit que rien d'impur ne peut hériter le royaume des cieux ; comment pouvez-vous donc être sauvés, si vous n'héritez pas le royaume des cieux ? C'est pourquoi, vous ne pouvez être sauvés dans vos péchés.

38 Alors Zeezrom lui dit encore : Le Fils de Dieu est-il le Père éternel même ?

39 Et Amulek lui dit : Oui, il est le Père éternel même du ciel et de la terre, et de tout ce qui s'y trouve ; il est le commencement et la fin, le premier et le dernier ;

40 et il viendra au monde pour racheter son peuple ; et il prendra sur lui les transgressions de ceux qui croient en son nom ; et ce sont ceux-là qui auront la vie éternelle, et le salut ne vient à personne d'autre.

41 C'est pourquoi les méchants restent comme si aucune rédemption n'avait été faite, si ce n'est que les liens de la mort seront détachés ; car voici, le jour vient où tous ressusciteront des morts, et se tiendront devant Dieu, et seront jugés selon leurs œuvres.

42 Or, il y a une mort qui est appelée mort temporelle ; et la mort du Christ détachera les liens de cette mort temporelle, de sorte que tous ressusciteront de cette mort temporelle.

43 L'esprit et le corps seront de nouveau réunis sous leur forme parfaite ; membres et jointures seront rendus à leur forme propre, comme nous sommes maintenant, en ce moment ; et nous serons amenés à nous tenir devant Dieu, connaissant comme nous connaissons maintenant, et ayant le souvenir vif de toute notre culpabilité.

44 Or, ce rétablissement se fera pour tous, jeunes et vieux, esclaves et libres, hommes et femmes, méchants et justes ; et pas même un seul cheveu de leur tête qui sera perdu ; mais chaque chose sera rendue à sa forme parfaite, comme elle est maintenant, ou dans le corps, et ils seront amenés et traduits devant la barre du Christ, le Fils, et de Dieu le Père, et de l'Esprit-Saint, qui sont un seul Dieu éternel, pour être jugés selon leurs œuvres, qu'elles soient bonnes ou qu'elles soient mauvaises.

45 Or, voici, je vous ai parlé de la mort du corps mortel, et aussi de la résurrection du corps mortel. Je vous dis que ce corps mortel est ressuscité à un corps immortel, c'est-à-dire de la mort, à savoir, de la première mort, à la vie, de sorte qu'ils ne peuvent plus mourir ; leur esprit s'unissant à leur corps, pour ne jamais être séparés ; le tout devenant ainsi spirituel et immortel, de sorte qu'ils ne peuvent plus voir la corruption.

46 Alors, quand Amulek eut fini ces paroles, le peuple recommença à être étonné, et Zeezrom commença aussi à trembler. Et ainsi finirent les paroles d'Amulek, ou : c'est là tout ce que j'ai écrit.

 

 

ALMA 12

Alma combat Zeezrom - Les mystères de Dieu ne peuvent être donnés qu'aux fidèles - Les hommes sont jugés selon leurs pensées, leurs croyances, leurs paroles et leurs œuvres - Les méchants subiront une mort spirituelle - La vie mortelle est un état probatoire - Le plan de rédemption réalise la résurrection et, par la foi, le pardon des péchés - Ceux qui sont repentants ont droit à la miséricorde par l'intermédiaire du Fils unique. Vers 82 av. J.-C.

1 ALORS Alma, voyant que les paroles d'Amulek avaient réduit Zeezrom au silence, car il voyait qu'Amulek l'avait surpris dans ses mensonges et ses tromperies pour le faire périr, et voyant qu'il commençait à trembler à la prise de conscience de sa culpabilité, il ouvrit la bouche et commença à lui parler, et à confirmer les paroles d'Amulek, et à expliquer les choses au-delà, ou à dévoiler les Écritures au-delà de ce qu'Amulek avait fait.

2 Or, les paroles qu'Alma dit à Zeezrom furent entendues par le peuple alentour ; car la multitude était grande, et il parla de cette façon :

3 Or, Zeezrom, étant donné que tu as été pris dans tes mensonges et ta fourberie, car tu n'as pas seulement menti aux hommes, mais tu as menti à Dieu ; car voici, il connaît toutes tes pensées, et tu vois que tes pensées nous sont révélées par son Esprit ;

4 et tu vois que nous savons que ton plan était un plan très astucieux quant à l'astuce du diable, pour mentir et pour tromper ce peuple, afin de le tourner contre nous, pour nous injurier et pour nous chasser -

5 Or, c'était un plan de ton adversaire, et il a exercé son pouvoir en toi. Or, je voudrais que tu te souviennes que ce que je te dis, à toi, je le dis à tous.

6 Et voici, je vous dis à tous que c'était là un piège de l'adversaire, qu'il a tendu pour prendre ce peuple, afin de vous assujettir à lui, afin de vous enserrer de ses chaînes, afin de vous enchaîner à la destruction éternelle, selon le pouvoir de sa captivité.

7 Alors, quand Alma eut dit ces paroles, Zeezrom commença à trembler d'une manière plus extrême encore, car il était de plus en plus convaincu du pouvoir de Dieu ; et il était aussi convaincu qu'Alma et Amulek le connaissaient, car il était convaincu qu'ils connaissaient les pensées et les intentions de son cœur ; car le pouvoir leur était donné de connaître ces choses, selon l'esprit de prophétie.

8 Et Zeezrom commença à les interroger diligemment, afin d'en savoir plus concernant le royaume de Dieu. Et il dit à Alma : Que signifie ce qu'Amulek a dit concernant la résurrection des morts, que tous ressusciteront d'entre les morts, tant les justes que les injustes, et seront amenés à se tenir devant Dieu pour être jugés selon leurs œuvres ?

9 Et alors, Alma commença à lui expliquer ces choses, disant : Il est donné à beaucoup de connaître les mystères de Dieu ; néanmoins, le commandement strict leur est imposé de n'en rien communiquer si ce n'est selon la partie de sa parole qu'il accorde aux enfants des hommes, selon l'attention et la diligence qu'ils lui apportent.

10 Et c'est pourquoi, celui qui s'endurcit le cœur, celui-là reçoit la plus petite partie de la parole ; et celui qui ne s'endurcit pas le cœur, la plus grande partie de la parole lui est donnée, jusqu'à ce qu'il lui soit donné de connaître les mystères de Dieu, jusqu'à ce qu'il les connaisse pleinement.

11 Et ceux qui s'endurcissent le cœur, la plus petite partie de la parole leur est donnée, jusqu'à ce qu'ils ne connaissent rien de ses mystères ; et ensuite, ils sont faits captifs par le diable, et entraînés par sa volonté sur la pente de la destruction. Voilà ce que l'on entend par les chaînes de l'enfer.

12 Et Amulek a parlé clairement de la mort, et du fait que nous serons ressuscités de cette mortalité à un état d'immortalité, et serons amenés devant la barre de Dieu pour être jugés selon nos œuvres.

13 Alors, si notre cœur s'est endurci, oui, si nous nous sommes endurci le cœur contre la parole au point qu'elle ne s'est pas trouvée en nous, alors notre état sera affreux, car alors nous serons condamnés.

14 Car nos paroles nous condamneront, oui, toutes nos œuvres nous condamneront ; nous ne serons pas considérés comme étant sans tache, et nos pensées nous condamneront aussi ; et dans cet état affreux, nous n'oserons pas lever les yeux vers notre Dieu, et nous serions heureux si nous pouvions commander aux rochers et aux montagnes de tomber sur nous pour nous cacher de sa présence.

15 Mais cela ne peut être : nous devons nous lever et nous tenir devant lui dans sa gloire, et dans son pouvoir, et dans sa puissance, sa majesté et sa domination, et reconnaître, à notre honte éternelle, que tous ses jugements sont justes, qu'il est juste dans toutes ses œuvres et qu'il est miséricordieux envers les enfants des hommes, et qu'il a tout pouvoir de sauver tout homme qui croit en son nom et produit du fruit digne du repentir.

16 Et maintenant, voici, je vous dis qu'alors vient une mort, une seconde mort, qui est une mort spirituelle ; alors, c'est le moment où quiconque meurt dans ses péchés, quant à une mort temporelle, mourra aussi d'une mort spirituelle ; oui, il mourra quant à ce qui a trait à la justice.

17 Ce sera alors le moment où leurs tourments seront comme un étang de feu et de soufre, dont la flamme monte pour toujours et à jamais ; et ce sera alors le moment où ils seront enchaînés à une destruction éternelle, selon le pouvoir et la captivité de Satan, celui-ci les ayant assujettis selon sa volonté.

18 Alors, je vous le dis, ils seront comme si aucune rédemption n'avait été faite : car, selon la justice de Dieu, ils ne peuvent être rachetés ; et ils ne peuvent mourir, attendu qu'il n'y a plus de corruption.

19 Alors, il arriva que lorsqu'Alma eut fini de dire ces paroles, le peuple commença à être plus étonné ;

20 mais il y avait un certain Antionah, qui était un de leurs principaux dirigeants, qui s'avança et lui dit : Qu'est-ce que tu as dit là, que l'homme se lèvera d'entre les morts et sera changé de ce corps mortel à un état immortel, que l'âme ne peut jamais mourir ?

21 Que veut dire l'Écriture qui dit que Dieu plaça des chérubins et une épée flamboyante à l'est du jardin d'Eden, de peur que nos premiers parents n'entrent et ne mangent du fruit de l'arbre de vie, et ne vivent à jamais ? Et ainsi, nous voyons qu'il n'y avait aucune possibilité qu'ils vivent à jamais.

22 Alors Alma lui dit : C'est ce que j'étais sur le point d'expliquer. Or, nous voyons qu'Adam tomba en mangeant du fruit défendu, selon la parole de Dieu ; et ainsi, nous voyons que par sa chute, toute l'humanité est devenue un peuple perdu et déchu.

23 Et maintenant, voici, je te dis que s'il avait été possible à Adam de manger du fruit de l'arbre de vie à ce moment-là, il n'y aurait pas eu de mort, et la parole aurait été nulle, faisant de Dieu un menteur, car il a dit : Si tu manges, tu mourras.

24 Et nous voyons que la mort s'abat sur l'humanité, oui, la mort dont a parlé Amulek, qui est la mort temporelle ; néanmoins, un temps a été accordé à l'homme pour se repentir ; c'est pourquoi cette vie est devenue un état probatoire, un temps pour se préparer à rencontrer Dieu, un temps pour se préparer pour cet état sans fin dont nous avons parlé, qui suit la résurrection des morts.

25 Or, s'il n'y avait pas eu le plan de rédemption qui fut prévu dès la fondation du monde, il n'aurait pu y avoir de résurrection des morts ; mais un plan de rédemption a été prévu, qui réalisera la résurrection des morts dont il a été parlé.

26 Et maintenant, voici, s'il avait été possible à nos premiers parents de s'avancer et de manger de l'arbre de vie, ils auraient été malheureux à jamais, n'ayant pas d'état préparatoire ; et ainsi, le plan de rédemption aurait été contrarié, et la parole de Dieu aurait été nulle, n'ayant aucun effet.

27 Mais voici, il n'en a pas été ainsi ; mais il a été décrété que les hommes doivent mourir, et qu'après la mort ils doivent passer en jugement, ce même jugement dont nous avons parlé, qui est la fin.

28 Et après avoir décrété que cela arriverait à l'homme, voici, Dieu vit alors qu'il était nécessaire que l'homme eût la connaissance de ce qu'il avait décrété à son sujet ;

29 c'est pourquoi il envoya des anges converser avec eux, et ils firent voir aux hommes une partie de sa gloire.

30 Et ils commencèrent, à partir de ce moment-là, à invoquer son nom ; c'est pourquoi Dieu conversa avec les hommes et leur fit connaître le plan de rédemption qui avait été préparé dès la fondation du monde ; et cela, il le leur fit connaître selon leur foi, et leur repentir, et leurs œuvres saintes.

31 C'est pourquoi, il donna des commandements aux hommes, ceux-ci ayant tout d'abord transgressé les premiers commandements quant aux choses qui étaient temporelles, et, devenant comme des dieux, discernant le bien du mal, se mettant en état d'agir, ou étant mis en état d'agir selon leur volonté et leur bon plaisir, que ce fût pour faire le mal ou pour faire le bien -

32 c'est pourquoi Dieu leur donna des commandements, après leur avoir fait connaître le plan de rédemption, qu'ils ne devaient pas faire le mal, le châtiment en étant une seconde mort, qui était une mort éternelle quant à ce qui avait trait à la justice ; car sur ceux-là le plan de rédemption ne pouvait avoir aucun pouvoir, car, selon la bonté suprême de Dieu, les œuvres de la justice ne pouvaient être détruites.

33 Mais Dieu appela tous les hommes, au nom de son Fils (ceci étant le plan de rédemption qui était prévu), disant : Si vous vous repentez et ne vous endurcissez pas le cœur, alors je serai miséricordieux envers vous, par l'intermédiaire de mon Fils unique.

34 C'est pourquoi, celui qui se repent et ne s'endurcit pas le cœur aura droit à la miséricorde, par l'intermédiaire de mon Fils unique, pour le pardon de ses péchés ; et celui-là entrera dans mon repos.

35 Et celui qui s'endurcit le cœur et commet l'iniquité, voici, je jure dans ma colère qu'il n'entrera pas dans mon repos.

36 Et maintenant, mes frères, voici, je vous dis que si vous vous endurcissez le cœur, vous n'entrerez pas dans le repos du Seigneur ; c'est pourquoi votre iniquité le provoque à faire tomber sa colère sur vous, comme lors de la première provocation, oui, selon sa parole, dans la dernière provocation aussi bien que dans la première, pour la destruction éternelle de votre âme ; c'est pourquoi, selon sa parole, pour la dernière mort aussi bien que la première.

37 Et maintenant, mes frères, étant donné que nous savons ces choses, et qu'elles sont vraies, repentons-nous, et ne nous endurcissons pas le cœur, afin de ne pas provoquer le Seigneur, notre Dieu, à faire tomber sur nous sa colère dans ces commandements, qui sont les seconds qu'il nous a donnés ; mais entrons dans le repos de Dieu, qui est préparé selon sa parole.

 

 

ALMA 13

Des hommes sont appelés comme grands prêtres à cause de leur foi extrême et de leurs bonnes œuvres - Ils doivent enseigner les commandements - Par leur justice, ils sont sanctifiés et entrent dans le repos du Seigneur - Melchisédek était l'un d'eux - Des anges annoncent de bonnes nouvelles dans tout le pays - Ils révéleront la venue du Christ lorsqu'elle se produira. Vers 82 av. J.-C.

1 ET en outre, mes frères, je voudrais ramener votre esprit au moment où le Seigneur Dieu a donné ces commandements à ses enfants ; et je voudrais que vous vous souveniez que le Seigneur Dieu a ordonné des prêtres, selon son saint ordre, qui était selon l'ordre de son Fils, pour enseigner ces choses au peuple.

2 Et ces prêtres étaient ordonnés selon l'ordre de son Fils, d'une manière telle que le peuple pût savoir de quelle manière attendre son Fils pour avoir la rédemption.

3 Et voici de quelle manière ils étaient ordonnés : Ils étaient appelés et préparés dès la fondation du monde, selon la prescience de Dieu, à cause de leur foi extrême et de leurs bonnes œuvres ; ils étaient laissés libres, dès le départ, de choisir le bien ou le mal ; et ayant alors choisi le bien et exerçant une foi extrêmement grande, ils sont appelés d'un saint appel, oui, de ce saint appel qui fut préparé avec, et selon, une rédemption préparatoire pour de telles personnes.

4 Et ainsi, ils ont été appelés à ce saint appel à cause de leur foi, tandis que d'autres rejetaient l'Esprit de Dieu à cause de l'endurcissement de leur cœur et de l'aveuglement de leur esprit, alors que, sans cela, ils auraient pu avoir une bénédiction aussi grande que leurs frères.

5 En bref, au départ, ils étaient sur le même pied que leurs frères ; ainsi, ce saint appel fut préparé dès la fondation du monde pour ceux qui ne s'endurciraient pas le cœur, dans et par l'expiation du Fils unique, qui a été préparé -

6 et ainsi, ils sont appelés par ce saint appel, et ordonnés à la haute prêtrise du saint ordre de Dieu, pour enseigner ses commandements aux enfants des hommes, afin qu'eux aussi entrent dans son repos -

7 cette haute prêtrise est selon l'ordre de son Fils, ordre qui était dès la fondation du monde ; ou, en d'autres termes, elle est sans commencement de jours ou fin d'années, préparée d'éternité à toute éternité, selon sa prescience de toutes choses -

8 Or, c'est donc ainsi qu'ils étaient ordonnés : ils étaient appelés par un saint appel, et ordonnés par une sainte ordonnance, et prenaient sur eux la haute prêtrise du saint ordre, lesquels appel, et ordonnance, et haute prêtrise sont sans commencement ni fin-

9 ainsi, ils deviennent grands prêtres à jamais, selon l'ordre du Fils unique du Père, qui est sans commencement de jours ou fin d'années, qui est plein de grâce, d'équité et de vérité. Et ainsi en est-il. Amen.

10 Or, comme je l'ai dit concernant le saint ordre, ou cette haute prêtrise, il y en eut beaucoup qui furent ordonnés et devinrent grands prêtres de Dieu, et c'est à cause de leur foi et de leur repentir extrêmes, et de leur justice devant Dieu, car ils choisirent de se repentir et de faire ce qui est juste plutôt que de périr ;

11 c'est pourquoi ils étaient appelés selon ce saint ordre, et étaient sanctifiés, et leurs vêtements étaient blanchis par le sang de l'Agneau.

12 Or, après avoir été sanctifiés par le Saint-Esprit, ayant les vêtements blanchis, étant purs et sans tache devant Dieu, ils ne pouvaient considérer le péché qu'avec aversion ; et il y en eut beaucoup, un nombre extrêmement grand, qui furent rendus purs et entrèrent dans le repos du Seigneur, leur Dieu.

13 Et maintenant, mes frères, je voudrais que vous vous humiliiez devant Dieu, et produisiez du fruit digne du repentir, afin que vous entriez aussi dans ce repos.

14 Oui, humiliez-vous comme le peuple du temps de Melchisédek qui était aussi grand prêtre selon ce même ordre dont j'ai parlé, qui prit aussi sur lui la haute prêtrise à jamais.

15 Et ce fut ce même Melchisédek à qui Abraham paya la dîme ; oui, notre père Abraham paya comme dîme le dixième de tout ce qu'il possédait.

16 Or, ces ordonnances furent données de cette manière, pour que le peuple pût ainsi attendre le Fils de Dieu, car c'était une figure de son ordre, ou c'était son ordre, et cela afin qu'il l'attendît pour le pardon de ses péchés, afin d'entrer dans le repos du Seigneur.

17 Or, ce Melchisédek était roi du pays de Salem ; et son peuple était devenu fort dans l'iniquité et l'abomination ; oui, ils s'étaient tous égarés ; ils étaient remplis de toute sorte de méchanceté ;

18 mais Melchisédek, ayant exercé une grande foi et reçu l'office de la haute prêtrise selon le saint ordre de Dieu, prêcha le repentir à son peuple. Et voici, il se repentit ; et Melchisédek, de son vivant, fit régner la paix dans le pays ; c'est pourquoi il fut appelé le prince de la paix, car il était roi de Salem ; et il régna sous son père.

19 Or, il y en eut beaucoup avant lui, et il y en eut aussi beaucoup après, mais aucun ne fut plus grand ; c'est pourquoi, c'est lui que l'on mentionne plus particulièrement.

20 Je n'ai donc pas besoin de m'étendre sur le sujet ; ce que j'ai dit peut suffire. Voici, les Écritures sont devant vous ; si vous voulez en fausser le sens, ce sera pour votre propre destruction.

21 Et alors, il arriva que lorsqu'il leur eut dit ces paroles, Alma étendit la main vers eux et cria d'une voix forte, disant : C'est maintenant qu'est le moment de vous repentir, car le jour du salut approche ;

22 oui, et la voix du Seigneur, par la bouche d'anges, le proclame à toutes les nations ; oui, le proclame, afin qu'elles aient de bonnes nouvelles d'une grande joie ; oui, et il fait retentir ces bonnes nouvelles parmi tout son peuple, oui, à ceux qui sont dispersés au loin sur la surface de la terre ; c'est pourquoi elles sont parvenues jusqu'à nous.

23 Et elles nous sont révélées en termes clairs, afin que nous comprenions, afin que nous ne puissions pas nous tromper ; et cela, parce que nous sommes errants dans un pays inconnu ; c'est pourquoi, nous sommes ainsi hautement favorisés, car nous avons ces bonnes nouvelles qui nous sont annoncées dans toutes les parties de notre vigne.

24 Car voici, des anges l'annoncent à beaucoup en ce moment dans notre pays ; et c'est dans le but de préparer le cœur des enfants des hommes à recevoir sa parole au moment de sa venue dans sa gloire.

25 Et maintenant, nous attendons seulement d'entendre que la joyeuse nouvelle de sa venue nous soit annoncée par la bouche d'anges ; car le temps vient, nous ne savons pas avec quelle rapidité. Plût à Dieu que ce fût de mon vivant ; mais que ce soit tôt ou tard, je m'en réjouirai.

26 Et elle sera révélée à des hommes justes et saints, par la bouche d'anges, au moment de sa venue, afin que les paroles de nos pères s'accomplissent, selon ce qu'ils ont dit à son sujet, qui était selon l'esprit de prophétie qui était en eux.

27 Et maintenant, mes frères, je souhaite, du plus profond de mon cœur, oui, avec une grande anxiété, et même jusqu'à la souffrance, que vous écoutiez mes paroles et rejetiez vos péchés, et ne remettiez pas à plus tard le jour de votre repentir ;

28 mais que vous vous humiliiez devant le Seigneur, et invoquiez son saint nom, et veilliez et priiez continuellement, afin de ne pas être tentés au-delà de ce que vous pouvez supporter, et d'être ainsi conduits par l'Esprit-Saint, devenant humbles, doux, soumis, patients, pleins d'amour et de longanimité,

29 ayant foi au Seigneur, ayant l'espérance que vous recevrez la vie éternelle, ayant toujours l'amour de Dieu dans votre cœur, afin d'être élevés au dernier jour et d'entrer dans son repos.

30 Et que le Seigneur vous accorde le repentir, afin que vous ne fassiez pas tomber sa colère sur vous, afin que vous ne soyez pas entravés par les chaînes de l'enfer, afin que vous ne souffriez pas la seconde mort.

31 Et Alma dit encore au peuple beaucoup de paroles qui ne sont pas écrites dans ce livre.

 

 

ALMA 14

Alma et Amulek sont emprisonnés et frappés - Les croyants et leurs Saintes Écritures sont brûlés par le feu - Ces martyrs sont reçus par le Seigneur dans la gloire - Les murs de la prison se fendent et tombent - Alma et Amulek sont délivrés, et leurs persécuteurs sont tués. Vers 82-81 av. J.-C.

1 ET il arriva que lorsqu'il eut fini de parler au peuple, beaucoup d'entre eux crurent en ses paroles et commencèrent à se repentir et à sonder les Écritures.

2 Mais la majeure partie d'entre eux désirait faire périr Alma et Amulek ; car ils étaient en colère contre Alma à cause de la clarté des paroles qu'il avait dites à Zeezrom ; et ils disaient aussi qu'Amulek leur avait menti, et avait insulté leur loi, et aussi leurs docteurs de la loi, et leurs juges.

3 Et ils étaient aussi en colère contre Alma et Amulek ; et parce qu'ils avaient témoigné si clairement contre leur méchanceté, ils cherchaient à se défaire secrètement d'eux.

4 Mais il arriva qu'ils ne le firent pas, mais ils les prirent, et les lièrent de fortes cordes, et les emmenèrent devant le grand juge du pays.

5 Et le peuple alla témoigner contre eux, attestant qu'ils avaient insulté la loi, et leurs docteurs de la loi, et leurs juges du pays, et aussi tout le peuple qui était dans le pays ; et aussi qu'ils avaient attesté qu'il n'y avait qu'un seul Dieu et qu'il enverrait son Fils parmi le peuple, mais qu'il ne le sauverait pas ; et le peuple attesta beaucoup de choses de ce genre contre Alma et Amulek. Or, cela se fit devant le grand juge du pays.

6 Et il arriva que Zeezrom fut étonné des paroles qui avaient été dites ; et il connaissait aussi l'aveuglement d'esprit qu'il avait causé parmi le peuple par ses paroles mensongères ; et son âme commença à être déchirée par la prise de conscience de sa culpabilité ; oui, il commença à être enserré par les souffrances de l'enfer.

7 Et il arriva qu'il commença à crier au peuple, disant : Voici, je suis coupable, et ces hommes sont sans tache devant Dieu. Et il commença, à partir de ce moment-là, à plaider pour eux ; mais ils l'injurièrent, disant : Es-tu aussi possédé du diable ? Et ils crachèrent sur lui, et le chassèrent de parmi eux, et aussi tous ceux qui croyaient aux paroles qui avaient été dites par Alma et Amulek ; et ils les chassèrent et envoyèrent des hommes leur jeter des pierres.

8 Et ils rassemblèrent leurs épouses et leurs enfants, et tous ceux qui croyaient, ou à qui il avait été enseigné à croire en la parole de Dieu, ils les firent jeter au feu ; et ils firent aussi apporter leurs annales, qui contenaient les Saintes Écritures, et les jetèrent aussi au feu, afin qu'elles fussent brûlées et détruites par le feu.

9 Et il arriva qu'ils prirent Alma et Amulek et les transportèrent jusqu'au lieu du martyre, afin qu'ils fussent témoins de la destruction de ceux qui étaient consumés par le feu.

10 Et lorsqu'il vit les souffrances des femmes et des enfants qui se consumaient dans le feu, Amulek éprouva aussi de la souffrance ; et il dit à Alma : Comment pouvons-nous être témoins de cette scène affreuse ? Étendons donc la main, et exerçons le pouvoir de Dieu qui est en nous, et sauvons-les des flammes.

11 Mais Alma lui dit : L'Esprit me contraint à ne pas étendre la main ; car voici, le Seigneur les reçoit à lui en gloire ; et il souffre qu'ils fassent cela, ou que le peuple leur fasse cela, selon l'endurcissement de leur cœur, afin que les jugements qu'il exercera contre eux, dans sa colère, soient justes ; et le sang des innocents témoignera contre eux, oui, et criera avec force contre eux au dernier jour.

12 Alors Amulek dit à Alma : Voici, peut-être qu'ils nous brûleront aussi.

13 Et Alma dit : Qu'il en soit selon la volonté du Seigneur. Mais voici, notre œuvre n'est pas finie ; c'est pour cela qu'ils ne nous brûlent pas.

14 Alors, il arriva que lorsque les corps de ceux qui avaient été jetés au feu furent consumés, ainsi que les annales qui y avaient été jetées avec eux, le grand juge du pays vint se tenir devant Alma et Amulek, qui étaient liés ; et il leur frappa les joues de la main et leur dit : Après ce que vous avez vu, prêcherez-vous encore à ce peuple qu'il sera jeté dans un étang de feu et de soufre ?

15 Voici, vous voyez que vous n'avez pas eu le pouvoir de sauver ceux qui ont été jetés au feu ; et Dieu ne les a pas sauvés non plus parce qu'ils étaient de votre foi. Et le juge les frappa de nouveau sur les joues et demanda : Que dites-vous pour vous-mêmes ?

16 Or, ce juge était selon l'ordre et la doctrine de Néhor, qui tua Gédéon.

17 Et il arriva qu'Alma et Amulek ne lui répondirent rien ; il les frappa de nouveau, et les livra aux officiers pour être jetés en prison.

18 Et lorsqu'ils eurent été jetés en prison pendant trois jours, il vint beaucoup de docteurs de la loi, et de juges, et de prêtres, et d'instructeurs qui étaient de la confession de Néhor ; et ils entrèrent dans la prison pour les voir, et ils les interrogèrent sur beaucoup de paroles ; mais ils ne leur répondirent rien.

19 Et il arriva que le juge se tint devant eux et dit : Pourquoi ne répondez-vous pas aux paroles de ce peuple ? Ne savez-vous pas que j'ai le pouvoir de vous livrer aux flammes ? Et il leur commanda de parler ; mais ils ne répondirent rien.

20 Et il arriva qu'ils partirent et allèrent chacun de son côté, mais revinrent le lendemain ; et le juge les frappa de nouveau sur les joues. Et beaucoup s'avancèrent aussi, et les frappèrent, disant : Vous lèverez-vous de nouveau, et jugerez-vous ce peuple, et condamnerez-vous notre loi ? Si vous avez un aussi grand pouvoir, pourquoi ne vous délivrez-vous pas ?

21 Et ils leur dirent beaucoup de choses de ce genre, grinçant des dents contre eux, et crachant sur eux, et disant : Quel air aurons-nous lorsque nous serons damnés ?

22 Et ils leur dirent beaucoup de choses de ce genre, oui, toutes sortes de choses de ce genre ; et c'est ainsi qu'ils se moquèrent d'eux pendant de nombreux jours. Et ils leur refusèrent la nourriture pour qu'ils eussent faim, et l'eau pour qu'ils eussent soif ; et ils leur enlevèrent aussi leurs vêtements, de sorte qu'ils furent nus ; et ainsi, ils furent liés de fortes cordes et enfermés en prison.

23 Et il arriva que lorsqu'ils eurent ainsi souffert de nombreux jours (et c'était le douzième jour du dixième mois de la dixième année du règne des juges sur le peuple de Néphi), le grand juge du pays d'Ammonihah et beaucoup de leurs instructeurs et de leurs docteurs de la loi entrèrent dans la prison où Alma et Amulek étaient liés de cordes.

24 Et le grand juge se tint devant eux, et les frappa de nouveau, et leur dit : Si vous avez le pouvoir de Dieu, délivrez-vous de ces liens, et alors nous croirons que le Seigneur détruira ce peuple, selon vos paroles.

25 Et il arriva qu'ils s'avancèrent tous et les frappèrent, disant les mêmes paroles, jusqu'au dernier ; et lorsque le dernier leur eut parlé, le pouvoir de Dieu fut sur Alma et Amulek, et ils se levèrent et se tinrent sur leurs pieds.

26 Et Alma cria, disant : Combien de temps souffrirons-nous ces grandes afflictions, ô Seigneur ? Ô Seigneur, donne-nous de la force, selon notre foi qui est dans le Christ pour la délivrance. Et ils rompirent les cordes dont ils étaient liés ; et lorsque le peuple vit cela, il commença à fuir, car la crainte de la destruction s'était abattue sur lui.

27 Et il arriva que leur crainte était si grande qu'ils tombèrent par terre et ne parvinrent pas à la porte extérieure de la prison ; et la terre trembla violemment, et les murs de la prison furent fendus en deux, de sorte qu'ils tombèrent par terre ; et le grand juge, et les docteurs de la loi, et les prêtres, et les instructeurs, qui avaient frappé Alma et Amulek, furent tués par leur chute.

28 Et Alma et Amulek sortirent de la prison, et ils n'étaient pas blessés, car le Seigneur leur avait accordé du pouvoir, selon leur foi qui était dans le Christ. Et ils sortirent aussitôt de la prison ; et ils étaient libérés de leurs liens ; et la prison était tombée par terre, et toutes les âmes qui se trouvaient dans ses murs, à l'exception d'Alma et d'Amulek, étaient tuées ; et ils sortirent aussitôt dans la ville.

29 Or, le peuple, ayant entendu un grand bruit, accourut en foule pour en connaître la cause ; et lorsqu'il vit Alma et Amulek sortir de la prison, et que les murs en étaient tombés par terre, il fut frappé d'une grande crainte et s'enfuit de la présence d'Alma et d'Amulek, comme une chèvre fuit avec ses petits devant deux lions ; et c'est ainsi qu'ils s'enfuirent de la présence d'Alma et d'Amulek.

 

 

ALMA 15

Alma et Amulek vont à Sidom et établissent une Église - Alma guérit Zeezrom, qui devient membre de l'Église - Beaucoup sont baptisés, et l'Église prospère - Alma et Amulek vont à Zarahemla. Vers 81 av. J.-C.

1 ET il arriva qu'il fut commandé à Alma et à Amulek de quitter cette ville ; et ils s'en allèrent, et sortirent pour passer au pays de Sidom ; et voici, ils y trouvèrent tout le peuple qui avait quitté le pays d'Ammonihah, qui avait été chassé et lapidé parce qu'il croyait aux paroles d'Alma.

2 Et ils leur racontèrent tout ce qui était arrivé à leurs épouses et à leurs enfants, et aussi ce qui les concernait eux-mêmes, et leur pouvoir de délivrance.

3 Et aussi, Zeezrom était couché, malade, à Sidom, avec une fièvre ardente, qui était causée par les grandes tribulations de son esprit à cause de sa méchanceté, car il pensait qu'Alma et Amulek n'étaient plus ; et il pensait qu'ils avaient été tués à cause de son iniquité. Et ce grand péché et ses nombreux autres péchés lui déchiraient l'esprit, jusqu'à ce que celui-ci devînt extrêmement douloureux, n'ayant pas de délivrance ; c'est pourquoi il commença à être dévoré par une chaleur ardente.

4 Alors, quand il apprit qu'Alma et Amulek étaient au pays de Sidom, son cœur commença à prendre courage, et il leur envoya immédiatement un message, désirant qu'ils vinssent à lui.

5 Et il arriva qu'ils allèrent immédiatement, obéissant au message qu'il leur avait envoyé ; et ils entrèrent dans la maison auprès de Zeezrom, et ils le trouvèrent sur son lit, malade, très bas à cause d'une fièvre ardente ; et son esprit était aussi extrêmement douloureux à cause de ses iniquités ; et lorsqu'il les vit, il tendit la main et les supplia de le guérir.

6 Et il arriva qu'Alma lui dit, lui prenant la main : Crois-tu au pouvoir du Christ pour le salut ?

7 Et il répondit et dit : Oui, je crois à toutes les paroles que tu as enseignées.

8 Et Alma dit : Si tu crois en la rédemption du Christ, tu peux être guéri.

9 Et il dit : Oui, je crois selon tes paroles.

10 Et alors, Alma implora le Seigneur, disant : Ô Seigneur, notre Dieu, sois miséricordieux envers cet homme, et guéris-le selon sa foi, qui est dans le Christ.

11 Et lorsqu'Alma eut dit ces paroles, Zeezrom se leva d'un bond et commença à marcher ; et cela se fit au grand étonnement de tout le peuple ; et la connaissance s'en répandit dans tout le pays de Sidom.

12 Et Alma baptisa Zeezrom pour le Seigneur ; et il commença, à partir de ce moment-là, à prêcher au peuple.

13 Et Alma établit une Église au pays de Sidom, et consacra des prêtres et des instructeurs dans le pays, pour baptiser pour le Seigneur tous ceux qui désiraient être baptisés.

14 Et il arriva qu'ils furent nombreux ; car ils accouraient de toute la région autour de Sidom et étaient baptisés.

15 Mais pour ce qui est du peuple qui était au pays d'Ammonihah, il n'en resta pas moins un peuple au cœur endurci et au cou roide, et il ne se repentit pas de ses péchés, attribuant tout le pouvoir d'Alma et d'Amulek au diable ; car il était de la confession de Néhor et ne croyait pas qu'il devait se repentir de ses péchés.

16 Et il arriva qu'Alma et Amulek, Amulek ayant abandonné tout son or, et son argent, et ses choses précieuses, qui étaient au pays d'Ammonihah, pour la parole de Dieu, étant rejeté par ceux qui étaient jadis ses amis et aussi par son père et par sa famille ;

17 c'est pourquoi, lorsqu'Alma eut établi l'Église à Sidom, voyant un grand arrêt, oui, voyant que le peuple était arrêté quant à l'orgueil de son cœur, et commençait à s'humilier devant Dieu, et commençait à s'assembler dans ses sanctuaires pour adorer Dieu devant l'autel, veillant et priant continuellement, afin d'être délivré de Satan, et de la mort, et de la destruction -

18 Or, comme je l'ai dit, Alma ayant vu toutes ces choses, prit alors Amulek et passa au pays de Zarahemla, et le prit chez lui, et s'occupa de lui dans ses tribulations, et le fortifia dans le Seigneur.

19 Et ainsi finit la dixième année du règne des juges sur le peuple de Néphi.

 

 

ALMA 16

Les Lamanites détruisent le peuple d'Ammonihah - Zoram conduit les Néphites à la victoire sur les Lamanites - Alma et Amulek, et beaucoup d'autres, prêchent la parole - Ils enseignent qu'après sa résurrection, le Christ apparaîtra aux Néphites. Vers 81-77 av. J.-C.

1 ET il arriva que la onzième année du règne des juges sur le peuple de Néphi, le cinquième jour du deuxième mois, une grande paix ayant régné au pays de Zarahemla, aucune guerre ni aucune querelle n'ayant eu lieu pendant un certain nombre d'années, jusqu'au cinquième jour du deuxième mois de la onzième année, un cri de guerre se fit entendre dans tout le pays.

2 Car voici, les armées des Lamanites étaient entrées par le côté du désert, dans les régions frontières du pays, dans la ville d'Ammonihah, et commencèrent à tuer le peuple et à détruire la ville.

3 Et alors, il arriva qu'avant que les Néphites pussent lever une armée suffisante pour les chasser du pays, ils avaient détruit le peuple qui était dans la ville d'Ammonihah, et aussi un certain nombre autour des régions frontières de Noé, et en avaient emmené d'autres captifs dans le désert.

4 Or, il arriva que les Néphites désirèrent reprendre ceux qui avaient été emmenés captifs dans le désert.

5 C'est pourquoi, celui qui avait été désigné comme capitaine en chef des armées des Néphites (et son nom était Zoram, et il avait deux fils, Léhi et Aha) - or, Zoram et ses deux fils, sachant qu'Alma était grand prêtre de l'Église, et ayant appris qu'il avait l'esprit de prophétie, allèrent donc auprès de lui et désirèrent apprendre de lui où le Seigneur voulait qu'ils allassent dans le désert, à la recherche de leurs frères qui avaient été faits captifs par les Lamanites.

6 Et il arriva qu'Alma interrogea le Seigneur à ce sujet. Et Alma revint et leur dit : Voici, les Lamanites traverseront le fleuve Sidon dans le désert du sud, là-haut, au-delà des régions frontières du pays de Manti. Et voici, c'est là que vous les rencontrerez, à l'est du fleuve Sidon, et c'est là que le Seigneur vous livrera vos frères qui ont été faits captifs par les Lamanites.

7 Et il arriva que Zoram et ses fils traversèrent le fleuve Sidon avec leurs armées, et marchèrent jusqu'au-delà des régions frontières de Manti, et entrèrent dans le désert du sud, qui était du côté est du fleuve Sidon.

8 Et ils tombèrent sur les armées des Lamanites, et les Lamanites furent dispersés et chassés dans le désert ; et ils prirent leurs frères, qui avaient été faits captifs par les Lamanites, et il n'y avait pas une seule âme d'entre eux qui eût été perdue parmi celles qui avaient été faites captives. Et ils furent amenés par leurs frères pour posséder leurs terres.

9 Et ainsi finit la onzième année des juges, les Lamanites ayant été chassés hors du pays, et le peuple d'Ammonihah détruit ; oui, toute âme vivante des Ammonihahites fut détruite, et aussi leur grande ville, qu'ils disaient que Dieu ne pouvait pas détruire à cause de sa grandeur.

10 Mais voici, en un seul jour, elle fut laissée désolée ; et les cadavres furent mutilés par les chiens et les bêtes sauvages du désert.

11 Néanmoins, après de nombreux jours, leurs cadavres furent entassés sur la surface de la terre, et ils furent légèrement recouverts. Et alors, la puanteur en était si grande que le peuple n'entra plus pendant de nombreuses années pour posséder le pays d'Ammonihah. Et il fut appelé Désolation des Néhors ; car ceux qui avaient été tués étaient de la confession de Néhor, et leurs terres demeurèrent désolées.

12 Et les Lamanites ne revinrent pas faire la guerre aux Néphites avant la quatorzième année du règne des juges sur le peuple de Néphi. Et c'est ainsi que pendant trois ans, le peuple de Néphi eut une paix continuelle dans tout le pays.

13 Et Alma et Amulek allèrent prêcher le repentir au peuple dans ses temples et dans ses sanctuaires et aussi dans ses synagogues, qui étaient construites à la manière des Juifs.

14 Et tous ceux qui voulaient écouter leurs paroles, ils leur communiquaient continuellement la parole de Dieu, sans acception de personnes.

15 Et c'est ainsi qu'Alma et Amulek allèrent, et aussi beaucoup d'autres qui avaient été choisis pour l'œuvre, prêcher la parole dans tout le pays. Et l'établissement de l'Église devint général dans tout le pays, dans toute la région alentour, parmi tout le peuple néphite.

16 Et il n'y avait pas d'inégalité parmi eux ; le Seigneur déversa son Esprit sur toute la surface du pays, pour préparer l'esprit des enfants des hommes, ou pour préparer leur cœur à recevoir la parole qui serait enseignée parmi eux au moment de sa venue -

17 afin qu'ils ne fussent pas endurcis contre la parole, afin qu'ils ne fussent pas incrédules, et ne continuassent pas jusqu'à la destruction, mais afin qu'ils reçussent la parole avec joie, et fussent greffés, comme une branche, sur la vraie vigne, afin qu'ils entrassent dans le repos du Seigneur, leur Dieu.

18 Or, les prêtres qui allaient parmi le peuple prêchaient contre tout ce qui était mensonges, et tromperies, et envies, et discordes, et malices, et injures, et vols, brigandages, pillages, meurtres, adultères et toute espèce de lasciveté, criant que ces choses-là ne devaient pas être -

19 prêchant concernant les choses qui allaient venir sous peu ; oui, prêchant concernant la venue du Fils de Dieu, ses souffrances et sa mort, et aussi la résurrection des morts.

20 Et beaucoup d'entre le peuple demandèrent en quel endroit le Fils de Dieu viendrait ; et on leur enseigna qu'il leur apparaîtrait après sa résurrection ; et cela, le peuple l'entendit avec une grande joie et beaucoup de réjouissance.

21 Et alors, quand l'Église eut été établie dans tout le pays - ayant remporté la victoire sur le diable, et la parole de Dieu étant prêchée dans sa pureté dans tout le pays, et le Seigneur déversant ses bénédictions sur le peuple - ainsi finit la quatorzième année du règne des juges sur le peuple de Néphi.



Histoire des fils de Mosiah, qui rejetèrent leurs droits au royaume pour la parole de Dieu, et montèrent au pays de Néphi prêcher aux Lamanites ; leurs souffrances et leur délivrance - selon les annales d'Alma.

Chapitres 17 à 27.

 

ALMA 17

Les fils de Mosiah ont l'esprit de prophétie et de révélation - Ils vont, chacun de son côté, annoncer la parole aux Lamanites - Ammon va au pays d'Ismaël et devient serviteur du roi Lamoni - Il sauve les troupeaux du roi et tue ses ennemis aux eaux de Sébus. Versets 1-3, environ 77 av. J.-C. ; verset 4, environ 91-77 av. J.-C. ; et versets 5-39, environ 91 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva que comme Alma voyageait du pays de Gédéon en direction du sud, s'éloignant vers le pays de Manti, voici, à son étonnement, il rencontra les fils de Mosiah en route pour le pays de Zarahemla.

2 Or, ces fils de Mosiah étaient avec Alma au moment où l'ange lui apparut pour la première fois ; c'est pourquoi Alma se réjouit extrêmement de voir ses frères ; et ce qui ajouta encore à sa joie, c'est qu'ils étaient toujours ses frères dans le Seigneur ; oui, et ils étaient devenus forts dans la connaissance de la vérité, car ils étaient des hommes d'une saine intelligence et ils avaient sondé diligemment les Écritures afin de connaître la parole de Dieu.

3 Mais ce n'est pas tout : ils s'étaient beaucoup livrés à la prière et au jeûne ; c'est pourquoi ils avaient l'esprit de prophétie, et l'esprit de révélation, et lorsqu'ils enseignaient, ils enseignaient avec une puissance et une autorité venant de Dieu.

4 Et ils avaient enseigné la parole de Dieu pendant quatorze ans parmi les Lamanites, ayant eu beaucoup de succès et en ayant amené beaucoup à la connaissance de la vérité ; oui, par la puissance de leurs paroles, beaucoup furent amenés devant l'autel de Dieu, pour invoquer son nom et confesser leurs péchés devant lui.

5 Or, voici les circonstances dans lesquelles ils se trouvèrent dans leurs voyages, car ils eurent beaucoup d'afflictions ; ils souffrirent beaucoup, tant dans leur corps que dans leur esprit, la faim, la soif et la fatigue, et aussi beaucoup de tribulations en esprit.

6 Voici maintenant leurs voyages : ayant pris congé de leur père, Mosiah, la première année des juges, ayant refusé le royaume que leur père désirait leur conférer - et c'était là aussi la volonté du peuple -

7 Ils quittèrent néanmoins le pays de Zarahemla, et prirent leurs épées, et leurs lances, et leurs arcs, et leurs flèches, et leurs frondes ; et cela, ils le firent afin de se procurer de la nourriture pendant qu'ils étaient dans le désert.

8 Et ainsi ils entrèrent dans le désert avec ceux qu'ils avaient choisis, pour monter au pays de Néphi prêcher la parole de Dieu aux Lamanites.

9 Et il arriva qu'ils voyagèrent de nombreux jours dans le désert, et ils jeûnèrent beaucoup et prièrent beaucoup, afin que le Seigneur accordât qu'une part de son Esprit les accompagnât et demeurât avec eux, afin qu'ils fussent un instrument entre les mains de Dieu pour amener, si c'était possible, leurs frères, les Lamanites, à la connaissance de la vérité, à la connaissance de la bassesse des traditions de leurs pères, qui n'étaient pas correctes.

10 Et il arriva que le Seigneur les visita par son Esprit et leur dit : Soyez consolés. Et ils furent consolés.

11 Et le Seigneur leur dit aussi : Allez parmi les Lamanites, vos frères, et établissez ma parole ; néanmoins, vous serez patients et longanimes dans les afflictions, afin de leur donner le bon exemple en moi, et je ferai de vous un instrument entre mes mains pour le salut de beaucoup d'âmes.

12 Et il arriva que le cœur des fils de Mosiah, et aussi de ceux qui étaient avec eux, prit courage pour aller vers les Lamanites pour leur annoncer la parole de Dieu.

13 Et il arriva que lorsqu'ils furent arrivés dans les régions frontières du pays des Lamanites, ils se séparèrent et se quittèrent, confiants dans le Seigneur qu'ils se reverraient à la fin de leur moisson ; car ils pensaient que l'œuvre qu'ils avaient entreprise était grande.

14 Et assurément elle était grande, car ils avaient entrepris de prêcher la parole de Dieu à un peuple sauvage, et endurci, et féroce ; un peuple qui mettait son plaisir à assassiner les Néphites, et à se livrer à des actes de brigandage sur eux, et à les piller ; et leur cœur était tourné vers les richesses, ou vers l'or et l'argent, et les pierres précieuses ; cependant, ils cherchaient à obtenir ces choses par le meurtre et le pillage, afin de ne pas travailler de leurs propres mains pour les avoir.

15 Ainsi, ils étaient un peuple très indolent, dont beaucoup adoraient les idoles, et la malédiction de Dieu était tombée sur eux à cause des traditions de leurs pères ; néanmoins, les promesses du Seigneur leur étaient offertes, à condition de se repentir.

16 C'est pourquoi, c'était la raison pour laquelle les fils de Mosiah avaient entrepris l'œuvre, afin de les amener peut-être au repentir, afin de les amener peut-être à connaître le plan de la rédemption.

17 C'est pourquoi ils se séparèrent et s'en allèrent parmi eux, chacun de son côté, selon la parole et le pouvoir de Dieu qui lui étaient donnés.

18 Or, Ammon était le chef parmi eux, ou plutôt il pourvoyait à leurs besoins ; et il les quitta, après les avoir bénis selon leurs postes respectifs, leur ayant communiqué la parole de Dieu, ou pourvu à leurs besoins avant son départ ; et ainsi, ils entreprirent leurs voyages respectifs dans tout le pays.

19 Et Ammon alla au pays d'Ismaël, pays appelé du nom des fils d'Ismaël, qui étaient aussi devenus Lamanites.

20 Et comme Ammon entrait dans le pays d'Ismaël, les Lamanites le prirent et le lièrent, comme c'était leur coutume de lier tous les Néphites qui tombaient entre leurs mains et de les transporter devant le roi ; et ainsi, il était laissé au bon plaisir du roi de les tuer, ou de les garder en captivité, ou de les jeter en prison, ou de les chasser de son pays, selon sa volonté et son plaisir.

21 Et ainsi, Ammon fut amené devant le roi qui régnait sur le pays d'Ismaël ; et son nom était Lamoni, et il était descendant d'Ismaël.

22 Et le roi demanda à Ammon si son désir était de demeurer dans le pays parmi les Lamanites, ou parmi son peuple.

23 Et Ammon lui dit : Oui, je désire demeurer un certain temps parmi ce peuple ; oui, et peut-être jusqu'au jour où je mourrai.

24 Et il arriva qu'Ammon plut beaucoup au roi Lamoni, et celui-ci fit détacher ses liens ; et il voulait qu'Ammon prît une de ses filles pour femme.

25 Mais Ammon lui dit : Non, mais je serai ton serviteur. C'est pourquoi Ammon devint serviteur du roi Lamoni. Et il arriva qu'il fut placé parmi d'autres serviteurs pour surveiller les troupeaux de Lamoni, selon la coutume des Lamanites.

26 Et lorsqu'il eut été trois jours au service du roi, comme il était avec les serviteurs lamanites, se rendant avec leurs troupeaux au point d'eau qui était appelé l'eau de Sébus, et tous les Lamanites y conduisent leurs troupeaux, afin qu'ils aient de l'eau -

27 ainsi donc, comme Ammon et les serviteurs du roi conduisaient leurs troupeaux à ce point d'eau, voici, un certain nombre de Lamanites, qui avaient été avec leurs troupeaux pour les abreuver, se tenaient là et dispersèrent les troupeaux d'Ammon et des serviteurs du roi, et ils les dispersèrent, de sorte qu'ils s'enfuirent dans de nombreuses directions.

28 Alors, les serviteurs du roi commencèrent à murmurer, disant : Maintenant le roi va nous tuer, comme il a tué nos frères, parce que leurs troupeaux étaient dispersés par la méchanceté de ces hommes. Et ils commencèrent à pleurer extrêmement, disant : Voici, nos troupeaux sont déjà dispersés.

29 Or, ils pleuraient à cause de la peur d'être tués. Alors, quand Ammon vit cela, son cœur se gonfla de joie en lui ; car, dit-il, je vais montrer ma force à ceux-ci qui sont mes compagnons de service, ou le pouvoir qui est en moi, de rendre ces troupeaux au roi, afin de gagner le cœur de ceux-ci qui sont mes compagnons de service, afin de les amener à croire en mes paroles.

30 Et c'étaient là les pensées d'Ammon lorsqu'il vit les afflictions de ceux qu'il appelait ses frères.

31 Et il arriva qu'il les flatta par ses paroles, disant : Mes frères, prenez courage et allons à la recherche des troupeaux, et nous les rassemblerons et les ramènerons au point d'eau ; et ainsi, nous préserverons les troupeaux pour le roi, et il ne nous tuera pas.

32 Et il arriva qu'ils allèrent à la recherche des troupeaux, et ils suivirent Ammon, et ils se précipitèrent avec une grande rapidité, et ils interceptèrent les troupeaux du roi et les rassemblèrent de nouveau au point d'eau.

33 Et ces hommes se tenaient de nouveau là pour disperser les troupeaux ; mais Ammon dit à ses frères : Encerclez les troupeaux pour qu'ils ne s'enfuient pas ; et moi, je vais combattre ces hommes qui dispersent nos troupeaux.

34 Ils firent donc ce qu'Ammon leur commandait, et il s'avança et se tint pour combattre ceux qui se tenaient près des eaux de Sébus ; et ils n'étaient pas peu nombreux.

35 C'est pourquoi ils ne craignaient pas Ammon, car ils pensaient qu'un seul de leurs hommes pouvait le tuer selon leur plaisir, car ils ne savaient pas que le Seigneur avait promis à Mosiah qu'il délivrerait ses fils de leurs mains ; et ils ne savaient rien non plus du Seigneur ; c'est pourquoi, ils mettaient leurs délices dans la destruction de leurs frères ; et c'est pour cette raison qu'ils se tenaient là pour disperser les troupeaux du roi.

36 Mais Ammon s'avança et commença à leur jeter des pierres avec sa fronde ; oui, il lança, avec une grande force, des pierres parmi eux ; et ainsi, il en tua un certain nombre, de sorte qu'ils commencèrent à être étonnés de sa force ; néanmoins, ils furent en colère à cause de ceux de leurs frères qui avaient été tués, et ils étaient décidés à le faire tomber ; c'est pourquoi, voyant qu'ils ne pouvaient pas l'atteindre de leurs pierres, ils s'avancèrent avec des gourdins pour le tuer.

37 Mais voici, à tous les hommes qui levaient leur gourdin pour le frapper, Ammon tranchait le bras de son épée ; car il résistait à leurs coups en leur frappant le bras avec le tranchant de son épée, de sorte qu'ils commencèrent à être étonnés et commencèrent à fuir devant lui ; oui, et ils n'étaient pas peu nombreux ; et il les fit fuir par la force de son bras.

38 Or, six d'entre eux étaient tombés par la fronde, mais il n'en tua aucun de son épée, si ce n'est leur chef ; et il trancha tous ceux de leurs bras qui étaient levés contre lui, et ils n'étaient pas peu nombreux.

39 Et lorsqu'il les eut chassés au loin, il retourna et ils abreuvèrent leurs troupeaux et les ramenèrent au pâturage du roi, et entrèrent alors auprès du roi, portant les bras qui avaient été tranchés par l'épée d'Ammon, de ceux qui avaient cherché à le tuer ; et ils furent apportés au roi en témoignage des choses qu'ils avaient faites.

 

 

ALMA 18

Le roi Lamoni pense qu'Ammon est le Grand Esprit - Ammon instruit le roi sur la création, sur la manière d'agir de Dieu avec les hommes et sur la rédemption qui vient par l'intermédiaire du Christ - Lamoni croit et tombe comme mort sur le sol. Vers 90 av. J.-C.

1 ET il arriva que le roi Lamoni fit avancer ses serviteurs et les fit témoigner de toutes les choses qu'ils avaient vues à ce sujet.

2 Et lorsqu'ils eurent tous témoigné des choses qu'ils avaient vues et qu'il eut appris la fidélité avec laquelle Ammon avait préservé ses troupeaux, et aussi la grande force avec laquelle il avait combattu ceux qui cherchaient à le tuer, il fut extrêmement étonné, et dit : Assurément celui-ci est plus qu'un homme. Voici, n'est-ce pas là le Grand Esprit qui envoie de si grands châtiments sur ce peuple à cause de ses meurtres ?

3 Et ils répondirent au roi, et dirent : S'il est le Grand Esprit ou un homme, nous ne savons ; mais ce que nous savons, c'est qu'il ne peut être tué par les ennemis du roi ; ils ne peuvent pas non plus disperser les troupeaux du roi lorsqu'il est avec nous, à cause de son habileté et de sa grande force ; c'est pourquoi, nous savons qu'il est ami du roi. Et maintenant, ô roi, nous ne croyons pas qu'un homme ait un aussi grand pouvoir, car nous savons qu'il ne peut être tué.

4 Et alors, quand le roi entendit ces paroles, il leur dit : Maintenant je sais que c'est le Grand Esprit ; et il est descendu à ce moment-ci pour vous préserver la vie, afin que je ne vous tue pas comme j'ai tué vos frères. Or, c'est là le Grand Esprit dont nos pères ont parlé.

5 Or, c'était là la tradition de Lamoni, qu'il avait reçue de son père, qu'il y avait un Grand Esprit. En dépit du fait qu'ils croyaient en un Grand Esprit, ils pensaient que tout ce qu'ils faisaient était juste ; néanmoins, Lamoni commença à craindre extrêmement d'avoir mal agi en tuant ses serviteurs ;

6 car il en avait tué beaucoup, parce que leurs frères avaient dispersé leurs troupeaux au point d'eau ; et ainsi, parce qu'ils avaient laissé disperser leurs troupeaux, ils avaient été tués.

7 Or, ces Lamanites avaient pour pratique de se tenir près des eaux de Sébus pour disperser les troupeaux du peuple, afin de pouvoir ainsi en chasser beaucoup qui étaient dispersés vers leur propre pays, étant donné que c'était une pratique de piller parmi eux.

8 Et il arriva que le roi Lamoni interrogea ses serviteurs, disant : Où est cet homme qui a un si grand pouvoir ?

9 Et ils lui dirent : Voici, il est occupé à nourrir tes chevaux. Or, le roi avait commandé à ses serviteurs, avant le moment où ils devaient abreuver leurs troupeaux, de préparer ses chevaux et ses chars, et de le conduire au pays de Néphi ; car une grande fête avait été déclarée au pays de Néphi par le père de Lamoni, qui était roi de tout le pays.

10 Alors, quand le roi Lamoni apprit qu'Ammon était occupé à préparer ses chevaux et ses chars, il fut encore plus étonné, à cause de la fidélité d'Ammon, disant : Assurément, il n'y a jamais eu de serviteur, parmi tous mes serviteurs, qui ait été aussi fidèle que cet homme ; car il se souvient même de tous mes commandements pour les exécuter.

11 Maintenant je sais avec certitude qu'il s'agit du Grand Esprit, et je voudrais bien qu'il vienne à moi, mais je n'ose pas.

12 Et il arriva que lorsqu'il eut préparé les chevaux et les chars pour le roi et ses serviteurs, Ammon entra auprès du roi, et il vit que le visage du roi avait changé ; c'est pourquoi, il était sur le point de retourner hors de sa présence.

13 Et un des serviteurs du roi lui dit : Rabbanah, ce qui veut dire, par interprétation, puissant ou grand roi, considérant que leurs rois étaient puissants ; et ainsi il lui dit : Rabbanah, le roi désire que tu restes.

14 C'est pourquoi Ammon se tourna vers le roi et lui dit : Que veux-tu que je fasse pour toi, ô roi ? Et le roi ne lui répondit pas pendant une heure, selon leur temps, car il ne savait pas ce qu'il devait lui dire.

15 Et il arriva qu'Ammon lui dit encore : Que désires-tu de moi ? Mais le roi ne lui répondit pas.

16 Et il arriva qu'Ammon, rempli de l'Esprit de Dieu, perçut alors les pensées du roi. Et il lui dit : Est-ce parce que tu as appris que j'ai défendu tes serviteurs et tes troupeaux, et que j'ai tué sept de leurs frères avec la fronde et avec l'épée, et que j'ai tranché le bras à d'autres pour défendre tes troupeaux et tes serviteurs, voici, est-ce cela qui cause ton étonnement ?

17 Je te le dis, qu'est-ce qui fait que ton étonnement est si grand ? Voici, je suis un homme, et je suis ton serviteur ; c'est pourquoi, tout ce que tu désires de juste, je le ferai.

18 Alors, quand le roi eut entendu ces paroles, il s'étonna de nouveau, car il voyait qu'Ammon pouvait discerner ses pensées ; mais malgré cela, le roi Lamoni ouvrit la bouche, et lui dit : Qui es-tu ? Es-tu ce Grand Esprit qui sait tout ?

19 Ammon répondit et lui dit : Je ne le suis pas.

20 Et le roi dit : Comment connais-tu les pensées de mon cœur ? Tu peux parler hardiment, et me parler de ces choses ; et aussi me dire par quel pouvoir tu as tué et tranché le bras à mes frères qui dispersaient mes troupeaux -

21 Et maintenant, si tu veux me parler de ces choses, tout ce que tu désires, je te le donnerai ; et si c'était nécessaire, je te ferais garder par mes armées ; mais je sais que tu es plus fort qu'elles toutes ; néanmoins, tout ce que tu désires de moi, je te l'accorderai.

22 Or, Ammon, qui était sage, et cependant inoffensif, dit à Lamoni : Écouteras-tu mes paroles si je te dis par quel pouvoir je fais ces choses ? Et c'est là ce que je désire de toi.

23 Et le roi lui répondit, et dit : Oui, je croirai à toutes tes paroles. Et c'est ainsi qu'il fut pris par stratagème.

24 Et Ammon commença à lui parler avec hardiesse, et lui dit : Crois-tu qu'il y a un Dieu ?

25 Et il répondit, et lui dit : Je ne sais pas ce que cela veut dire.

26 Et alors Ammon dit : Crois-tu qu'il y a un Grand Esprit ?

27 Et il dit : Oui.

28 Et Ammon dit : C'est Dieu. Et Ammon lui dit encore : Crois-tu que ce Grand Esprit, qui est Dieu, a créé tout ce qui est dans le ciel et sur la terre ?

29 Et il dit : Oui, je crois qu'il a créé tout ce qui est sur la terre ; mais je ne connais pas les cieux.

30 Et Ammon lui dit : Les cieux sont un lieu où Dieu demeure, ainsi que tous ses saints anges.

31 Et le roi Lamoni dit : Est-ce au-dessus de la terre ?

32 Et Ammon dit : Oui, et il regarde d'en haut tous les enfants des hommes ; et il connaît toutes les pensées et toutes les intentions du cœur ; car c'est par sa main que tous ont été créés dès le commencement.

33 Et le roi Lamoni dit : Je crois toutes ces choses que tu as dites. Es-tu envoyé de Dieu ?

34 Ammon lui dit : Je suis un homme ; et l'homme, au commencement, a été créé à l'image de Dieu, et je suis appelé par son Esprit-Saint à enseigner ces choses à ce peuple, afin qu'il soit amené à la connaissance de ce qui est juste et vrai ;

35 et une part de cet Esprit demeure en moi, ce qui me donne de la connaissance, et aussi du pouvoir, selon ma foi et mes désirs qui sont en Dieu.

36 Alors, quand il eut dit ces paroles, Ammon commença à la création du monde, et aussi à la création d'Adam, et lui dit tout ce qui concernait la chute de l'homme, et lui exposa et plaça devant lui les annales et les saintes Écritures du peuple, qui avaient été dites par les prophètes, jusqu'au moment où leur père, Léhi, quitta Jérusalem.

37 Et il leur exposa aussi (car c'était au roi et à ses serviteurs) tous les voyages de leurs pères dans le désert, et toutes leurs souffrances causées par la faim, et la soif, et leur labeur, et ainsi de suite.

38 Et il leur exposa aussi ce qui concernait les rébellions de Laman et de Lémuel, et des fils d'Ismaël, oui, il leur raconta toutes leurs rébellions ; et il leur expliqua toutes les annales et toutes les Écritures depuis le moment où Léhi quitta Jérusalem jusqu'au temps présent.

39 Mais ce n'est pas tout, car il leur expliqua le plan de rédemption, qui fut préparé dès la fondation du monde ; et il leur fit connaître ce qui concernait la venue du Christ ; et toutes les œuvres du Seigneur, il les leur fit connaître.

40 Et il arriva que lorsqu'il eut dit toutes ces choses, et les eut expliquées au roi, le roi crut toutes ses paroles.

41 Et il commença à invoquer le Seigneur, disant : Ô Seigneur, sois miséricordieux ; selon l'abondante miséricorde que tu as eue pour le peuple de Néphi, sois miséricordieux envers moi et mon peuple.

42 Et alors, lorsqu'il eut dit cela, il tomba sur le sol, comme s'il était mort.

43 Et il arriva que ses serviteurs le prirent et le portèrent auprès de son épouse, et le couchèrent sur un lit ; et il resta étendu comme s'il était mort, pendant deux jours et deux nuits ; et son épouse, et ses fils, et ses filles pleurèrent sur lui, à la manière des Lamanites, se lamentant grandement sur sa perte.

 

 

ALMA 19

Lamoni reçoit la lumière de la vie éternelle et voit le Rédempteur - Les gens de sa maison tombent sur le sol, accablés par l'Esprit, et beaucoup voient des anges - Ammon est préservé miraculeusement - Il en baptise beaucoup et établit une Église parmi eux. Vers 90 av. J.-C.

1 ET il arriva qu'après deux jours et deux nuits, ils étaient sur le point de prendre son corps et de le déposer dans un sépulcre qu'ils avaient fait dans le but d'enterrer leurs morts.

2 Or, la reine, ayant entendu parler de la renommée d'Ammon, lui envoya donc quelqu'un et désira qu'il entrât auprès d'elle.

3 Et il arriva qu'Ammon fit ce qui lui était commandé, et entra auprès de la reine, et désira savoir ce qu'elle voulait qu'il fît.

4 Et elle lui dit : Les serviteurs de mon mari m'ont fait savoir que tu es un prophète d'un saint Dieu et que tu as le pouvoir de faire beaucoup de grandes œuvres en son nom ;

5 c'est pourquoi, si c'est le cas, je voudrais que tu entres et voies mon mari, car il est couché sur son lit depuis deux jours et deux nuits ; et les uns disent qu'il n'est pas mort, mais d'autres disent qu'il est mort et qu'il sent, et qu'il devrait être placé dans le sépulcre ; mais en ce qui me concerne, pour moi il ne sent pas.

6 Or, c'était ce qu'Ammon désirait, car il savait que le roi Lamoni était sous le pouvoir de Dieu ; il savait que le sombre voile de l'incrédulité était en train d'être chassé de son esprit, et que la lumière qui éclairait son esprit, qui était la lumière de la gloire de Dieu, qui était la lumière merveilleuse de sa bonté - oui, cette lumière avait infusé une telle joie dans son âme, que la nuée de ténèbres avait été dissipée, et que la lumière de la vie éternelle était allumée dans son âme, oui, il savait que cela avait accablé son corps naturel et qu'il était ravi en Dieu -

7 c'est pourquoi, ce que la reine désirait de lui était son seul désir. Il entra donc voir le roi, comme la reine l'avait désiré de lui ; et il vit le roi, et il sut qu'il n'était pas mort.

8 Et il dit à la reine : Il n'est pas mort, mais il dort en Dieu, et demain, il se relèvera ; c'est pourquoi ne l'enterre pas.

9 Et Ammon lui dit : Crois-tu cela ? Et elle lui dit : Je n'ai eu d'autre témoignage que ta parole et la parole de nos serviteurs ; néanmoins, je crois qu'il en sera comme tu l'as dit.

10 Et Ammon lui dit : Tu es bénie à cause de ta foi extrême ; je te le dis, femme, il n'y a pas eu de foi aussi grande parmi tout le peuple néphite.

11 Et il arriva qu'elle veilla sur le lit de son mari, à partir de ce moment-là jusqu'à ce moment, le lendemain, qu'Ammon avait désigné, où il devait se lever.

12 Et il arriva qu'il se leva, selon les paroles d'Ammon ; et comme il se levait, il étendit la main vers la femme et dit : Béni soit le nom de Dieu, et bénie es-tu !

13 Car aussi sûrement que tu vis, voici, j'ai vu mon Rédempteur ; et il viendra et naîtra d'une femme, et il rachètera toute l'humanité qui croit en son nom. Alors, quand il eut dit ces paroles, son cœur étant gonflé au-dedans de lui, il s'affaissa de nouveau de joie ; et la reine s'affaissa aussi, accablée par l'Esprit.

14 Alors Ammon, voyant l'Esprit du Seigneur déversé, selon ses prières, sur les Lamanites, ses frères, qui avaient été la cause de tant de deuil parmi les Néphites, ou parmi tout le peuple de Dieu, à cause de leurs iniquités et de leurs traditions, tomba à genoux et commença à déverser son âme en prière et en actions de grâces à Dieu pour ce qu'il avait fait pour ses frères ; et il fut aussi accablé de joie ; et ainsi ils s'étaient affaissés tous les trois sur le sol.

15 Alors, quand les serviteurs du roi eurent vu qu'ils étaient tombés, ils commencèrent aussi à implorer Dieu, car la crainte du Seigneur était venue sur eux aussi, car c'étaient eux qui s'étaient tenus devant le roi et lui avaient témoigné du grand pouvoir d'Ammon.

16 Et il arriva qu'ils invoquèrent le nom du Seigneur de toutes leurs forces jusqu'à ce qu'ils fussent tous tombés sur le sol, sauf une des femmes lamanites, dont le nom était Abish, qui était convertie au Seigneur depuis de nombreuses années à cause d'une vision remarquable de son père -

17 Ainsi, ayant été convertie au Seigneur, et ne l'ayant jamais fait savoir, alors, lorsqu'elle vit que tous les serviteurs de Lamoni étaient tombés sur le sol, et aussi que sa maîtresse, la reine, et le roi, et Ammon étaient étendus sur le sol, elle sut que c'était le pouvoir de Dieu ; et, pensant que c'était l'occasion de faire savoir au peuple ce qui était arrivé parmi eux, et qu'en voyant cette scène cela les amènerait à croire au pouvoir de Dieu, elle courut donc de maison en maison, le faisant savoir au peuple.

18 Et ils commencèrent à s'assembler à la maison du roi. Et il vint une multitude, et, à son étonnement, elle vit le roi, et la reine, et leurs serviteurs étendus sur le sol, et ils étaient tous couchés là comme s'ils étaient morts ; et elle vit aussi Ammon, et voici, c'était un Néphite.

19 Et alors, les gens commencèrent à murmurer entre eux, les uns disant que c'était un grand mal qui était tombé sur eux, ou sur le roi et sa maison, parce qu'il avait permis que le Néphite demeurât dans le pays.

20 Mais d'autres les reprenaient, disant : Le roi a attiré ce mal sur sa maison, parce qu'il a tué ses serviteurs qui avaient laissé disperser leurs troupeaux aux eaux de Sébus.

21 Et ils étaient aussi repris par ces hommes qui s'étaient tenus aux eaux de Sébus et avaient dispersé les troupeaux qui appartenaient au roi, car ils étaient en colère contre Ammon, à cause du nombre de leurs frères qu'il avait tués aux eaux de Sébus, tandis qu'il défendait les troupeaux du roi.

22 Alors l'un d'eux, dont le frère avait été tué par l'épée d'Ammon, étant extrêmement en colère contre Ammon, tira son épée et s'avança pour la faire tomber sur Ammon, pour le tuer ; et comme il levait l'épée pour le frapper, voici, il tomba mort.

23 Or, nous voyons qu'Ammon ne pouvait être tué, car le Seigneur avait dit à Mosiah, son père : Je l'épargnerai, et il en sera pour lui selon ta foi ; c'est pourquoi, Mosiah le confia au Seigneur.

24 Et il arriva que lorsque la multitude vit que l'homme qui avait levé l'épée pour tuer Ammon était tombé mort, la crainte tomba sur eux tous, et ils n'osèrent pas avancer la main pour le toucher, ni aucun de ceux qui étaient tombés ; et ils commencèrent à s'étonner de nouveau entre eux de ce qui pouvait être la cause de ce grand pouvoir, ou de ce que toutes ces choses pouvaient signifier.

25 Et il arriva qu'il y en eut beaucoup parmi eux qui dirent qu'Ammon était le Grand Esprit, et d'autres dirent qu'il était envoyé par le Grand Esprit ;

26 mais d'autres les reprenaient tous, disant que c'était un monstre qui leur avait été envoyé de la part des Néphites pour les tourmenter.

27 Et il y en avait qui disaient qu'Ammon était envoyé par le Grand Esprit pour les affliger à cause de leurs iniquités, et que c'était le Grand Esprit qui avait toujours accompagné les Néphites, qui les avait toujours délivrés de leurs mains ; et ils disaient que c'était ce Grand Esprit qui avait fait périr tant de leurs frères, les Lamanites.

28 Et c'est ainsi que la querelle commença à être extrêmement vive parmi eux. Et tandis qu'ils étaient ainsi occupés à se quereller, la servante qui avait fait rassembler la multitude vint, et lorsqu'elle vit la querelle qui existait parmi la multitude, elle en fut extrêmement attristée, oui, jusqu'aux larmes.

29 Et il arriva qu'elle alla prendre la reine par la main, afin de pouvoir peut-être la faire lever du sol ; et dès qu'elle lui toucha la main, elle se leva et se tint sur ses pieds, et s'écria d'une voix forte, disant : Ô Jésus béni, qui m'as sauvée d'un enfer affreux ! Ô Dieu béni, sois miséricordieux envers ce peuple !

30 Et lorsqu'elle eut dit cela, elle joignit les mains, remplie de joie, disant de nombreuses paroles qui ne furent pas comprises ; et lorsqu'elle eut fait cela, elle prit la main du roi Lamoni, et voici, il se leva et se tint sur ses pieds.

31 Et lui, immédiatement, voyant la querelle parmi son peuple, s'avança et commença à le réprimander, et à lui enseigner les paroles qu'il avait entendues de la bouche d'Ammon ; et tous ceux qui entendirent ses paroles crurent et furent convertis au Seigneur.

32 Mais il y en eut beaucoup parmi eux qui ne voulurent pas entendre ses paroles ; c'est pourquoi ils passèrent leur chemin.

33 Et il arriva que lorsqu'il se fut levé, Ammon les instruisit aussi, et c'est ce que firent aussi tous les serviteurs de Lamoni ; et ils annoncèrent tous au peuple exactement la même chose : que leur cœur avait été changé, qu'ils n'avaient plus de désir de faire le mal.

34 Et voici, beaucoup annoncèrent au peuple qu'ils avaient vu des anges et avaient conversé avec eux ; et ainsi, ils leur avaient dit des choses de Dieu et de sa justice.

35 Et il arriva qu'il y en eut beaucoup qui crurent en leurs paroles ; et tous ceux qui crurent furent baptisés ; et ils devinrent un peuple juste, et ils établirent une Église parmi eux.

36 Et ainsi, l'œuvre du Seigneur commença parmi les Lamanites ; ainsi, le Seigneur commença à déverser son Esprit sur eux ; et nous voyons que son bras est étendu sur tous ceux qui se repentent et croient en son nom.

 

 

ALMA 20

Le Seigneur envoie Ammon à Middoni délivrer ses frères emprisonnés - Ammon et Lamoni rencontrent le père de Lamoni, qui est roi de tout le pays - Ammon oblige le vieux roi à approuver la libération de ses frères. Vers 90 av. J.-C.

1 ET il arriva que lorsqu'ils eurent établi une Église dans ce pays, le roi Lamoni désira qu'Ammon l'accompagnât au pays de Néphi afin de le montrer à son père.

2 Et la voix du Seigneur parvint à Ammon, disant : Tu ne monteras pas au pays de Néphi, car voici, le roi cherchera à t'ôter la vie ; mais tu iras au pays de Middoni ; car voici, ton frère Aaron, et aussi Muloki et Ammah sont en prison.

3 Alors, il arriva que lorsqu'il eut entendu cela, Ammon dit à Lamoni : Voici, mon frère et mes frères sont en prison à Middoni, et je m'en vais les délivrer.

4 Alors, Lamoni dit à Ammon : Je sais qu'avec la force du Seigneur tu peux tout faire. Mais voici, j'irai avec toi au pays de Middoni, car le roi du pays de Middoni, dont le nom est Antiomno, est un ami à moi ; c'est pourquoi je vais aller au pays de Middoni, afin de flatter le roi du pays, et il fera sortir tes frères de prison. Alors Lamoni lui dit : Qui t'a dit que tes frères étaient en prison ?

5 Et Ammon lui dit : Personne ne me l'a dit, si ce n'est Dieu ; et il m'a dit : Va, délivre tes frères, car ils sont en prison au pays de Middoni.

6 Alors, quand il eut entendu cela, Lamoni commanda à ses serviteurs de préparer ses chevaux et ses chars.

7 Et il dit à Ammon : Viens, je descendrai avec toi au pays de Middoni, et là je plaiderai avec le roi pour qu'il fasse sortir tes frères de prison.

8 Et il arriva que tandis qu'ils se rendaient là-bas, Ammon et Lamoni rencontrèrent le père de Lamoni, qui était roi de tout le pays.

9 Et voici, le père de Lamoni lui dit : Pourquoi n'es-tu pas venu à la fête en ce grand jour où j'ai fait une fête pour mes fils et pour mon peuple ?

10 Et il dit aussi : Où vas-tu avec ce Néphite, qui est un des enfants d'un menteur ?

11 Et il arriva que Lamoni lui raconta où il allait, car il craignait de l'offenser.

12 Et il lui dit aussi toute la raison pour laquelle il s'était attardé dans son royaume, de sorte qu'il n'était pas allé auprès de son père à la fête qu'il avait préparée.

13 Et alors, quand Lamoni lui eut exposé toutes ces choses, voici, à son étonnement, son père fut en colère contre lui, et dit : Lamoni, tu vas délivrer ces Néphites, qui sont les fils d'un menteur. Voici, il s'est livré au brigandage contre nos pères ; et maintenant ses enfants sont aussi venus parmi nous, afin de nous tromper par leur ruse et leurs mensonges, afin de pouvoir de nouveau se livrer au brigandage contre nos biens.

14 Alors le père de Lamoni lui commanda de tuer Ammon par l'épée. Et il lui commanda aussi de ne pas aller au pays de Middoni, mais de retourner avec lui au pays d'Ismaël.

15 Mais Lamoni lui dit : Je ne tuerai pas Ammon, et je ne retournerai pas non plus au pays d'Ismaël, mais j'irai au pays de Middoni afin de libérer les frères d'Ammon, car je sais que ce sont des hommes justes et de saints prophètes du vrai Dieu.

16 Alors, quand il eut entendu ces paroles, son père fut en colère contre lui, et il tira son épée afin de l'abattre à ses pieds.

17 Mais Ammon s'avança et lui dit : Voici, tu ne tueras pas ton fils ; néanmoins, il vaudrait mieux qu'il tombe que toi, car voici, il s'est repenti de ses péchés ; mais si tu tombais en ce moment, dans ta colère, ton âme ne pourrait être sauvée.

18 Et de plus, il est nécessaire que tu t'abstiennes, car si tu tuais ton fils, comme il est innocent, son sang crierait de la terre vers le Seigneur, son Dieu, pour que la vengeance s'abatte sur toi ; et tu perdrais peut-être ton âme.

19 Alors, quand Ammon lui eut dit ces paroles, il lui répondit, disant : Je sais que si je tuais mon fils, je répandrais le sang innocent ; car c'est toi qui as cherché à le faire périr.

20 Et il étendit la main pour tuer Ammon. Mais Ammon résista à ses coups et lui frappa aussi le bras, de sorte qu'il ne put l'utiliser.

21 Alors, quand le roi vit qu'Ammon pouvait le tuer, il commença à supplier Ammon de lui épargner la vie.

22 Mais Ammon leva son épée, et lui dit : Voici, je vais te frapper, à moins que tu ne m'accordes que mes frères sortent de prison.

23 Alors le roi, craignant de perdre la vie, dit : Si tu m'épargnes, je t'accorderai tout ce que tu demanderas, même jusqu'à la moitié du royaume.

24 Alors, quand il vit qu'il avait agi sur le vieux roi selon son désir, Ammon lui dit : Si tu accordes que mes frères sortent de prison, et aussi que Lamoni conserve son royaume, et que tu ne sois pas mécontent de lui, mais accordes qu'il agisse selon son désir dans tout ce qu'il pense, alors je t'épargnerai ; sinon je t'abattrai à mes pieds.

25 Alors, quand Ammon eut dit ces paroles, le roi commença à se réjouir à cause de sa vie.

26 Et lorsqu'il vit qu'Ammon n'avait pas le désir de le faire périr, et lorsqu'il vit aussi le grand amour qu'il avait pour son fils Lamoni, il fut extrêmement étonné et dit : Parce que c'est là tout ce que tu as désiré, que je libère tes frères et souffre que mon fils Lamoni conserve son royaume, voici, je t'accorderai que mon fils conserve son royaume dorénavant et à jamais ; et je ne le gouvernerai plus ;

27 et je t'accorderai aussi que tes frères soient sortis de prison, et que toi et tes frères veniez auprès de moi, dans mon royaume ; car je désirerai grandement te voir. Car le roi était grandement étonné des paroles qu'il avait dites, et aussi des paroles qui avaient été dites par son fils Lamoni ; c'est pourquoi il désirait les apprendre.

28 Et il arriva qu'Ammon et Lamoni poursuivirent leur voyage vers le pays de Middoni. Et Lamoni trouva grâce aux yeux du roi du pays ; c'est pourquoi les frères d'Ammon sortirent de prison.

29 Et lorsqu'il les rencontra, Ammon fut extrêmement attristé, car voici, ils étaient nus, et ils avaient la peau extrêmement écorchée, parce qu'ils avaient été liés de fortes cordes. Et ils avaient aussi souffert de la faim, de la soif et de toutes sortes d'afflictions ; néanmoins, ils avaient été patients dans toutes leurs souffrances.

30 Et il se trouva que le sort les avait fait tomber entre les mains d'un peuple plus endurci et au cou plus roide ; c'est pourquoi celui-ci n'avait pas voulu écouter leurs paroles, et il les avait chassés, et les avait frappés, et les avait pourchassés de maison en maison, et de lieu en lieu jusqu'à ce qu'ils fussent arrivés au pays de Middoni ; et là ils avaient été pris et jetés en prison, et liés de fortes cordes, et gardés de nombreux jours en prison, et ils furent délivrés par Lamoni et Ammon.



Récit de la prédication d'Aaron, de Muloki, et de leurs frères, aux Lamanites.

Chapitres 21 à 26.

 

ALMA 21

Aaron instruit les Amalékites concernant le Christ et son expiation - Aaron et ses frères sont emprisonnés à Middoni - Après leur délivrance, ils enseignent dans les synagogues et font beaucoup de convertis - Lamoni accorde la liberté religieuse au peuple du pays d'Ismaël. Vers 90-77 av. J.-C.

1 ALORS, lorsqu'Ammon et ses frères se séparèrent dans les régions frontières du pays des Lamanites, voici, Aaron se mit en route pour le pays que les Lamanites appelaient Jérusalem, l'appelant du nom du pays où leurs pères étaient nés ; et il était au loin, touchant les régions frontières de Mormon.

2 Or, les Lamanites, et les Amalékites, et le peuple d'Amulon avaient construit une grande ville, qui était appelée Jérusalem.

3 Or, les Lamanites, par eux-mêmes, étaient suffisamment endurcis, mais les Amalékites et les Amulonites étaient encore plus durs ; c'est pourquoi ils firent en sorte que les Lamanites s'endurcissent le cœur, qu'ils devinssent forts dans la méchanceté et dans leurs abominations.

4 Et il arriva qu'Aaron se rendit à la ville de Jérusalem et commença par prêcher tout d'abord aux Amalékites. Et il commença à leur prêcher dans leurs synagogues, car ils avaient construit des synagogues selon l'ordre des Néhors, car beaucoup d'Amalékites et d'Amulonites étaient selon l'ordre des Néhors.

5 Ainsi, comme Aaron entrait dans une de leurs synagogues pour prêcher au peuple, et tandis qu'il lui parlait, voici, un Amalékite se leva et entra en contestation avec lui, disant : Qu'est-ce que cette chose dont tu témoignes ? As-tu vu un ange ? Pourquoi des anges ne nous apparaissent-ils pas ? Voici, ce peuple n'est-il pas aussi bon que ton peuple ?

6 Tu dis aussi : Si nous ne nous repentons pas, nous périrons. Comment connais-tu les pensées et l'intention de notre cœur ? Comment sais-tu que nous avons lieu de nous repentir ? Comment sais-tu que nous ne sommes pas un peuple juste ? Voici, nous avons construit des sanctuaires, et nous nous assemblons pour adorer Dieu. Nous croyons que Dieu sauvera tous les hommes.

7 Alors Aaron lui dit : Crois-tu que le Fils de Dieu viendra racheter l'humanité de ses péchés ?

8 Et l'homme lui dit : Nous ne croyons pas que tu connaisses rien de pareil. Nous ne croyons pas en ces traditions insensées. Nous ne croyons pas que tu saches des choses qui sont à venir, et nous ne croyons pas non plus que tes pères et aussi que nos pères savaient de quoi ils parlaient à propos de ce qui est à venir.

9 Alors Aaron commença à leur ouvrir les Écritures concernant la venue du Christ, et aussi concernant la résurrection des morts, et dit qu'il ne pouvait pas y avoir de rédemption pour l'humanité, si ce n'était par la mort et les souffrances du Christ, et par l'expiation de son sang.

10 Et il arriva que comme il commençait à leur expliquer ces choses, ils furent en colère contre lui, et commencèrent à se moquer de lui ; et ils ne voulurent pas écouter les paroles qu'il disait.

11 C'est pourquoi, lorsqu'il vit qu'ils ne voulaient pas entendre ses paroles, il quitta leur synagogue, passa dans un village qui était appelé Ani-Anti, et là il trouva Muloki occupé à leur prêcher la parole ; et aussi Ammah et ses frères. Et ils débattirent de la parole avec beaucoup.

12 Et il arriva qu'ils virent que le peuple s'endurcirait le cœur ; c'est pourquoi ils s'en allèrent et passèrent au pays de Middoni. Et ils prêchèrent la parole à beaucoup, et peu crurent aux paroles qu'ils enseignaient.

13 Néanmoins, Aaron et un certain nombre de ses frères furent pris et jetés en prison, et le reste d'entre eux s'enfuit du pays de Middoni vers les régions alentour.

14 Et ceux qui furent jetés en prison souffrirent beaucoup, et ils furent délivrés par la main de Lamoni et d'Ammon, et ils furent nourris et vêtus.

15 Et ils allèrent de nouveau annoncer la parole, et ainsi ils furent délivrés pour la première fois de prison ; et c'est ainsi qu'ils avaient souffert.

16 Et ils allaient partout où ils étaient conduits par l'Esprit du Seigneur, prêchant la parole de Dieu dans toutes les synagogues des Amalékites, ou dans toutes les assemblées des Lamanites où ils pouvaient être admis.

17 Et il arriva que le Seigneur commença à les bénir, de sorte qu'ils en amenèrent beaucoup à la connaissance de la vérité ; oui, ils en convainquirent beaucoup qu'ils étaient dans le péché et que les traditions de leurs pères n'étaient pas correctes.

18 Et il arriva qu'Ammon et Lamoni retournèrent du pays de Middoni au pays d'Ismaël, qui était le pays de leur héritage.

19 Et le roi Lamoni ne permit pas qu'Ammon le servît ou fût son serviteur.

20 Mais il fit construire des synagogues dans le pays d'Ismaël ; et il commanda à son peuple, ou au peuple qui était sous son règne, de s'assembler.

21 Et il se réjouit à son sujet, et il lui enseigna beaucoup de choses. Et il lui annonça aussi qu'il était un peuple qui était sous lui, et qu'il était un peuple libre, qu'il était libre des oppressions du roi, son père ; car son père lui avait accordé de régner sur le peuple qui était au pays d'Ismaël et dans tout le pays alentour.

22 Et il lui annonça aussi qu'il pourrait avoir la liberté d'adorer le Seigneur, son Dieu, selon son désir, partout où il se trouvait, si c'était dans le pays qui était sous le règne du roi Lamoni.

23 Et Ammon prêcha au peuple du roi Lamoni ; et il arriva qu'il lui enseigna tout ce qui concernait les choses relatives à la justice. Et il l'exhorta quotidiennement en toute diligence ; et ils faisaient attention à sa parole, et ils étaient zélés à garder les commandements de Dieu.

 

 

ALMA 22

Aaron enseigne au père de Lamoni la création, la chute d'Adam et le plan de rédemption par le Christ - Le roi et toute sa maison sont convertis - Comment le pays était divisé entre les Néphites et les Lamanites. Vers 90-77 av. J.-C.

1 OR, tandis qu'Ammon instruisait ainsi continuellement le peuple de Lamoni, nous allons retourner au récit d'Aaron et de ses frères ; car lorsqu'il eut quitté le pays de Middoni, il fut conduit par l'Esprit au pays de Néphi, à la maison du roi qui régnait sur tout le pays à l'exception du pays d'Ismaël ; et c'était le père de Lamoni.

2 Et il arriva qu'il entra auprès de lui dans le palais du roi, avec ses frères, et se prosterna devant le roi, et lui dit : Voici, ô roi, nous sommes les frères d'Ammon, que tu as délivrés de prison.

3 Et maintenant, ô roi, si tu veux nous épargner la vie, nous serons tes serviteurs. Et le roi leur dit : Levez-vous, car je vous accorde la vie, et je ne souffrirai pas que vous soyez mes serviteurs ; mais j'insisterai pour que vous m'instruisiez ; car j'ai eu le cœur quelque peu troublé à cause de la générosité et de la grandeur des paroles de votre frère Ammon ; et je désire savoir pourquoi il n'est pas monté de Middoni avec vous.

4 Et Aaron dit au roi : Voici, l'Esprit du Seigneur l'a appelé ailleurs ; il est allé au pays d'Ismaël, pour instruire le peuple de Lamoni.

5 Alors le roi leur dit : Qu'est-ce que vous avez dit là concernant l'Esprit du Seigneur ? Voici, c'est cela qui me trouble.

6 Et aussi, qu'est-ce qu'Ammon a dit là : Si vous vous repentez, vous serez sauvés, et si vous ne vous repentez pas, vous serez rejetés au dernier jour ?

7 Et Aaron lui répondit et lui dit : Crois-tu qu'il y a un Dieu ? Et le roi dit : Je sais que les Amalékites disent qu'il y a un Dieu, et je leur ai accordé de construire des sanctuaires, afin de s'assembler pour l'adorer. Et maintenant, si tu dis qu'il y a un Dieu, voici, je croirai.

8 Et alors, quand Aaron entendit cela, son cœur commença à se réjouir, et il dit : Voici, assurément, comme tu vis, ô roi, il y a un Dieu.

9 Et le roi dit : Dieu est-il ce Grand Esprit qui a fait sortir nos pères du pays de Jérusalem ?

10 Et Aaron lui dit : Oui, il est ce Grand Esprit, et il a tout créé, tant dans le ciel que sur la terre. Crois-tu cela ?

11 Et il dit : Oui, je crois que le Grand Esprit a tout créé, et je désire que tu me parles de toutes ces choses, et je croirai en tes paroles.

12 Et il arriva que lorsqu'il vit que le roi croirait en ses paroles, Aaron commença à partir de la création d'Adam, lisant les Écritures au roi, lui expliquant comment Dieu créa l'homme à son image, et que Dieu lui donna des commandements, et que pour cause de transgression, l'homme était tombé.

13 Et Aaron lui expliqua les Écritures depuis la création d'Adam, lui présentant la chute de l'homme, et son état charnel, et aussi le plan de rédemption qui fut préparé dès la fondation du monde par le Christ pour tous ceux qui croiraient en son nom.

14 Et puisque l'homme était déchu, il ne pouvait rien mériter par lui-même ; mais les souffrances et la mort du Christ expient ses péchés, par la foi et le repentir, et ainsi de suite ; et il rompt les liens de la mort, de sorte que la tombe n'aura pas de victoire, et que l'aiguillon de la mort sera englouti dans l'espérance de la gloire ; et Aaron expliqua toutes ces choses au roi.

15 Et il arriva que lorsqu'Aaron lui eut exposé ces choses, le roi dit : Que ferai-je pour avoir cette vie éternelle dont tu as parlé ? Oui, que ferai-je afin de naître de Dieu, ce mauvais esprit ayant été déraciné de mon sein, et de recevoir son Esprit, afin d'être rempli de joie, afin de ne pas être rejeté au dernier jour ? Voici, dit-il, je renoncerai à tout ce que je possède, oui, j'abandonnerai mon royaume pour recevoir cette grande joie.

16 Mais Aaron lui dit : Si tu désires cela, si tu te prosternes devant Dieu, oui, si tu te repens de tous tes péchés, et te prosternes devant Dieu, et invoques son nom avec foi, croyant que tu recevras, alors tu recevras l'espérance que tu désires.

17 Et il arriva que lorsqu'Aaron eut dit ces paroles, le roi se prosterna devant le Seigneur, à genoux ; oui, il se jeta même sur le sol, et cria avec force, disant :

18 Ô Dieu, Aaron m'a dit qu'il y a un Dieu ; et s'il y a un Dieu, et si tu es Dieu, veuille te faire connaître à moi, et je délaisserai tous mes péchés pour te connaître, et pour être ressuscité des morts, et pour être sauvé au dernier jour. Et alors, quand il eut dit ces paroles, le roi fut frappé comme s'il était mort.

19 Et il arriva que ses serviteurs coururent dire à la reine tout ce qui était arrivé au roi. Et elle entra auprès du roi ; et lorsqu'elle le vit couché comme s'il était mort, et aussi Aaron et ses frères debout comme s'ils avaient été la cause de sa chute, elle fut en colère contre eux, et commanda à ses serviteurs, ou aux serviteurs du roi, de les prendre et de les tuer.

20 Or, les serviteurs avaient vu la cause de la chute du roi, c'est pourquoi ils n'osaient pas porter la main sur Aaron et ses frères ; et ils supplièrent la reine, disant : Pourquoi nous commandes-tu de tuer ces hommes, car voici, l'un d'eux est plus puissant que nous tous ? C'est pourquoi nous tomberons devant eux.

21 Alors, quand la reine vit la crainte des serviteurs, elle commença aussi à craindre extrêmement que quelque chose de mal ne s'abattît sur elle. Et elle commanda à ses serviteurs d'aller appeler le peuple, afin qu'il tuât Aaron et ses frères.

22 Alors, quand Aaron vit la détermination de la reine, connaissant aussi l'endurcissement de cœur du peuple, il craignit qu'une multitude ne s'assemblât et qu'il n'y eût une grande querelle et des troubles parmi eux ; c'est pourquoi il avança la main, et releva le roi du sol, et il lui dit : Lève-toi. Et il se tint sur ses pieds, retrouvant sa force.

23 Or, cela se fit en présence de la reine et de beaucoup de serviteurs. Et lorsqu'ils le virent, ils s'étonnèrent grandement et commencèrent à craindre. Et le roi s'avança et commença à les instruire. Et il les instruisit, de sorte que toute sa maison fut convertie au Seigneur.

24 Or, il y avait une multitude qui était assemblée à cause du commandement de la reine, et il commença à y avoir de grands murmures parmi eux à cause d'Aaron et de ses frères.

25 Mais le roi s'avança parmi eux et les instruisit. Et ils furent pacifiés à l'égard d'Aaron et de ceux qui étaient avec lui.

26 Et il arriva que lorsque le roi vit que le peuple était pacifié, il fit avancer Aaron et ses frères au milieu de la multitude, et leur fit prêcher la parole.

27 Et il arriva que le roi envoya une proclamation dans tout le pays, parmi tout son peuple qui était dans tout son pays, qui était dans toutes les régions alentour, lequel pays touchait même à la mer, à l'est et à l'ouest, et qui était séparé du pays de Zarahemla par une étroite bande de désert, qui allait de la mer de l'est jusqu'à la mer de l'ouest, et tout autour dans les régions frontières du bord de la mer, et les régions frontières du désert qui était au nord près du pays de Zarahemla, à travers les régions frontières de Manti, près de la source du fleuve Sidon, allant de l'est vers l'ouest - et c'était ainsi que les Lamanites et les Néphites étaient séparés.

28 Or, la partie la plus indolente des Lamanites vivait dans le désert et demeurait dans des tentes ; et ils étaient répandus dans tout le désert à l'ouest, dans le pays de Néphi ; oui, et aussi à l'ouest du pays de Zarahemla, dans les régions frontières près du bord de la mer, et à l'ouest dans le pays de Néphi, à l'endroit du premier héritage de leurs pères, leurs frontières s'étirant ainsi près du bord de la mer.

29 Et aussi, il y avait beaucoup de Lamanites à l'est, près du bord de la mer, là où les Néphites les avaient chassés. Et ainsi, les Néphites étaient presque encerclés par les Lamanites ; néanmoins, les Néphites avaient pris possession de toutes les parties nord du pays bordant le désert, à la source du fleuve Sidon, de l'est jusqu'à l'ouest, alentour du côté du désert ; au nord, jusqu'à ce qu'ils arrivassent au pays qu'ils appelaient Abondance.

30 Et il touchait au pays qu'ils appelaient Désolation, celui-ci étant si loin du côté du nord qu'il entrait dans le pays qui avait été peuplé et avait été détruit, dont nous avons mentionné les ossements, qui fut découvert par le peuple de Zarahemla, car il était le lieu de leur premier débarquement.

31 Et ils étaient venus de là et étaient montés dans le désert du sud. Ainsi, le pays situé du côté du nord était appelé Désolation, et le pays situé du côté du sud était appelé Abondance, car c'est le désert qui est rempli de toutes sortes d'animaux sauvages de toute espèce, dont une partie était venue du pays situé du côté du nord pour trouver de la nourriture.

32 Et maintenant, la distance n'était que d'un jour et demi de voyage pour un Néphite, sur la ligne entre Abondance et le pays de Désolation, de la mer de l'est à la mer de l'ouest ; et c'est ainsi que le pays de Néphi et le pays de Zarahemla étaient presque entourés d'eau, une étroite bande de terre existant entre le pays situé du côté du nord et le pays situé du côté du sud.

33 Et il arriva que les Néphites avaient habité le pays d'Abondance,
de l’est jusqu’à la mer de l’ouest, et ainsi, les Néphites, dans leur sagesse, avec leurs gardes et leurs armées, contenaient les Lamanites au sud, afin qu'ainsi, ils n'eussent plus de possessions au nord, afin qu'ils ne pussent envahir le pays situé du côté du nord.

34 C'est pourquoi les Lamanites ne pouvaient pas avoir d'autres possessions que dans le pays de Néphi et dans le désert alentour. Or, c'était sagesse de la part des Néphites : comme les Lamanites étaient leurs ennemis, ils ne voulaient pas qu'ils les harcèlent de toutes parts, et ils le faisaient aussi pour avoir un pays où ils pourraient fuir selon leur désir.

35 Et maintenant, moi, après avoir dit cela, je reviens au récit d'Ammon et d'Aaron, d'Omner et de Himni, et de leurs frères.

 

 

ALMA 23

Proclamation de la liberté religieuse - Les Lamanites de sept pays et villes sont convertis - Ils se donnent le nom d'Anti-Néphi-Léhis et sont délivrés de la malédiction - Les Amalékites et les Amulonites rejettent la vérité. Vers 90-77 av. J.-C.

1 VOICI, alors il arriva que le roi des Lamanites envoya une proclamation parmi tout son peuple, qu'ils ne devaient pas porter la main sur Ammon, ou Aaron, ou Omner, ou Himni, ni sur aucun de leurs frères qui iraient prêcher la parole de Dieu, en quelque lieu qu'ils fussent, dans n'importe quel endroit de leur pays.

2 Oui, il envoya un décret parmi eux, qu'ils ne devaient pas porter la main sur eux pour les lier, ou pour les jeter en prison ; ils ne devaient pas non plus cracher sur eux, ni les frapper, ni les chasser de leurs synagogues, ni les flageller ; ils ne devaient pas non plus leur jeter des pierres, mais ils devaient avoir libre accès à leurs maisons, et aussi à leurs temples et à leurs sanctuaires.

3 Et ainsi, ils pouvaient aller prêcher la parole selon leur désir, car le roi avait été converti au Seigneur, et toute sa maison ; c'est pourquoi, il envoya sa proclamation dans tout le pays à son peuple, afin que la parole de Dieu ne rencontrât pas d'obstacle, mais qu'elle pût aller dans tout le pays, que son peuple fût convaincu des méchantes traditions de leurs pères, et qu'ils fussent convaincus qu'ils étaient tous frères et qu'ils ne devaient pas commettre de meurtre, ni de pillage, ni de vol, ni commettre d'adultère, ni commettre aucune espèce de méchanceté.

4 Et alors, il arriva que lorsque le roi eut envoyé cette proclamation, Aaron et ses frères allèrent de ville en ville, et d'une maison de culte à l'autre, établissant des Églises et consacrant des prêtres et des instructeurs dans tout le pays parmi les Lamanites, pour prêcher et enseigner la parole de Dieu parmi eux ; et ainsi, ils commencèrent à avoir un grand succès.

5 Et des milliers furent amenés à la connaissance du Seigneur, oui, des milliers furent amenés à croire aux traditions des Néphites ; et on leur enseigna les annales et les prophéties qui avaient été transmises jusqu'au temps présent.

6 Et aussi sûr que le Seigneur vit, aussi sûr que cela, tous ceux qui crurent, ou tous ceux qui furent amenés à la connaissance de la vérité par la prédication d'Ammon et de ses frères, selon l'esprit de révélation et de prophétie, et le pouvoir de Dieu accomplissant des miracles en eux - oui, je vous le dis, comme le Seigneur vit, tous ceux des Lamanites qui crurent en la prédication et furent convertis au Seigneur n'apostasièrent jamais.

7 Car ils devinrent un peuple juste ; ils déposèrent les armes de leur rébellion, de sorte qu'ils ne combattirent plus Dieu ni aucun de leurs frères.

8 Or, voici ceux qui furent convertis au Seigneur :

9 le peuple des Lamanites qui était au pays d'Ismaël ;

10 et aussi une partie du peuple des Lamanites qui était au pays de Middoni ;

11 et aussi une partie du peuple des Lamanites qui était dans la ville de Néphi ;

12 et aussi une partie du peuple des Lamanites qui était au pays de Shilom, et qui était au pays de Shemlon, et dans la ville de Lémuel, et dans la ville de Shimnilom.

13 Et ce sont là les noms des villes des Lamanites qui furent converties au Seigneur ; et ce sont là ceux qui déposèrent les armes de leur rébellion, oui, toutes leurs armes de guerre ; et ils étaient tous Lamanites.

14 Mais les Amalékites ne furent pas convertis, à l'exception d'un seul ; ni aucun des Amulonites ; mais ils s'endurcirent le cœur et endurcirent aussi le cœur des Lamanites dans toutes les parties du pays où ils demeuraient, oui, et tous leurs villages et toutes leurs villes.

15 Nous avons ainsi nommé toutes les villes des Lamanites où ils se repentirent, et parvinrent à la connaissance de la vérité, et furent convertis.

16 Et alors, il arriva que le roi et ceux qui étaient convertis désirèrent avoir un nom, afin qu'on pût les distinguer de leurs frères ; c'est pourquoi, le roi consulta Aaron et beaucoup de leurs prêtres concernant le nom qu'ils prendraient sur eux, afin qu'on pût les distinguer.

17 Et il arriva qu'ils se donnèrent le nom d'Anti-Néphi-Léhis ; et ils furent appelés de ce nom et ne furent plus appelés Lamanites.

18 Et ils commencèrent à être un peuple très industrieux, oui, et ils furent amicaux envers les Néphites ; c'est pourquoi, ils entrèrent en relations avec eux, et la malédiction de Dieu ne les suivit plus.

 

 

ALMA 24

Les Lamanites attaquent le peuple de Dieu - Les Anti-Néphi-Léhis mettent leur joie dans le Christ et reçoivent la visite d'anges - Ils décident de subir la mort plutôt que de se défendre - D'autres Lamanites sont convertis. Vers 90-77 av. J.-C.

1 ET il arriva que les Amalékites, et les Amulonites, et les Lamanites qui étaient au pays d'Amulon, et aussi au pays d'Hélam, et qui étaient au pays de Jérusalem, en bref, dans tout le pays alentour, qui n'avaient pas été convertis et n'avaient pas pris sur eux le nom d'Anti-Néphi-Léhi, furent excités par les Amalékites et par les Amulonites à la colère contre leurs frères.

2 Et leur haine devint extrêmement violente contre eux, de telle sorte qu'ils commencèrent à se rebeller contre le roi, de sorte qu'ils ne voulurent plus qu'il fût leur roi ; c'est pourquoi, ils prirent les armes contre le peuple d'Anti-Néphi-Léhi.

3 Alors le roi conféra le royaume à son fils, et il lui donna le nom d'Anti-Néphi-Léhi.

4 Et le roi mourut cette même année où les Lamanites commencèrent à faire des préparatifs de guerre contre le peuple de Dieu.

5 Alors, quand Ammon, et ses frères, et tous ceux qui étaient montés avec lui virent les préparatifs des Lamanites pour faire périr leurs frères, ils allèrent au pays de Madian et là, Ammon rencontra tous ses frères ; et de là, ils se rendirent au pays d'Ismaël, afin de tenir conseil avec Lamoni et aussi avec son frère Anti-Néphi-Léhi, sur ce qu'ils devaient faire pour se défendre contre les Lamanites.

6 Or, il n'y avait pas une seule âme parmi tout le peuple qui avait été converti au Seigneur qui voulût prendre les armes contre ses frères ; non, ils ne voulaient même pas faire de préparatifs de guerre ; oui, et aussi, le roi leur commanda de ne pas le faire.

7 Or, voici les paroles qu'il dit au peuple à ce sujet : Je remercie mon Dieu, mon peuple bien-aimé, de ce que notre grand Dieu ait envoyé, dans sa bonté, ceux-ci qui sont nos frères, les Néphites, pour nous prêcher et nous convaincre des traditions de nos méchants pères.

8 Et voici, je remercie mon grand Dieu de ce qu'il nous a donné une part de son Esprit pour adoucir notre cœur, de sorte que nous sommes entrés en relation avec ces frères, les Néphites.

9 Et voici, je remercie aussi mon Dieu de ce qu'en entamant ces relations, nous avons été convaincus de nos péchés et des nombreux meurtres que nous avons commis.

10 Et je remercie aussi mon Dieu, oui, mon grand Dieu, de ce qu'il nous a accordé de nous en repentir, et aussi de ce qu'il nous a pardonné les nombreux péchés et meurtres que nous avons commis, et a ôté la culpabilité de notre cœur par les mérites de son Fils.

11 Et maintenant, voici, mes frères, puisque cela a été tout ce que nous pouvions faire (puisque nous étions les plus perdus de toute l'humanité) pour nous repentir de nos péchés et des nombreux meurtres que nous avons commis, et pour amener Dieu à les ôter de notre cœur, car c'était tout ce que nous pouvions faire pour nous repentir suffisamment devant Dieu pour qu'il ôtât notre tache -

12 Or, mes frères profondément aimés, puisque Dieu a ôté nos taches, et que nos épées sont devenues brillantes, ne tachons plus nos épées du sang de nos frères.

13 Voici, je vous dis que non, retenons nos épées, afin qu'elles ne soient pas tachées du sang de nos frères ; car peut-être que si nous tachons de nouveau nos épées, elles ne pourront plus être lavées et rendues brillantes par le sang du Fils de notre grand Dieu, qui sera versé pour l'expiation de nos péchés.

14 Et le grand Dieu a été miséricordieux envers nous, et nous a fait savoir ces choses pour que nous ne périssions pas ; oui, et il nous a fait savoir ces choses d'avance, parce qu'il aime notre âme aussi bien qu'il aime nos enfants ; c'est pourquoi, dans sa miséricorde, il nous rend visite par ses anges, afin que le plan de salut nous soit révélé, à nous, aussi bien qu'aux générations futures.

15 Oh ! comme notre Dieu est miséricordieux ! Or, voici, puisque c'est tout ce que nous avons pu faire pour que nos taches nous soient enlevées, et que nos épées sont rendues brillantes, cachons-les afin qu'elles restent brillantes, en témoignage à notre Dieu au dernier jour, ou au jour où nous serons amenés à nous tenir devant lui pour être jugés, de ce que nous n'avons pas taché nos épées dans le sang de nos frères depuis qu'il nous a fait connaître sa parole et nous a ainsi rendus purs.

16 Et maintenant, mes frères, si nos frères cherchent à nous détruire, voici, nous cacherons nos épées, oui, nous les enterrerons profondément dans la terre, afin qu'elles restent brillantes, en témoignage, au dernier jour, que nous ne les avons jamais utilisées ; et si nos frères nous détruisent, voici, nous irons à notre Dieu et serons sauvés.

17 Et alors, il arriva que lorsque le roi eut fini ces paroles et que tout le peuple fut assemblé, ils prirent leurs épées, et toutes les armes qui étaient utilisées pour l'effusion du sang de l'homme, et ils les enterrèrent profondément dans la terre.

18 Et cela, ils le firent parce que c'était à leurs yeux un témoignage à Dieu, et aussi aux hommes, qu'ils n'utiliseraient plus jamais d'armes pour l'effusion du sang de l'homme ; et cela, ils le firent, attestant et faisant alliance avec Dieu que plutôt que de verser le sang de leurs frères, ils donneraient leur vie ; et plutôt que d'ôter à un frère, ils lui donneraient ; et plutôt que de passer leurs jours dans l'indolence, ils travailleraient abondamment de leurs mains.

19 Et ainsi, nous voyons que lorsque ces Lamanites étaient amenés à croire et à connaître la vérité, ils étaient fermes et étaient disposés à souffrir jusqu'à la mort, plutôt que de commettre le péché ; et ainsi, nous voyons qu'ils enterrèrent leurs armes de paix, ou ils enterrèrent les armes de guerre, pour la paix.

20 Et il arriva que leurs frères, les Lamanites, firent des préparatifs de guerre, et montèrent au pays de Néphi dans le but de faire périr le roi, et d'en mettre un autre à sa place, et aussi d'exterminer le peuple d'Anti-Néphi-Léhi du pays.

21 Alors, quand le peuple vit qu'ils montaient contre lui, il alla à leur rencontre, et se prosterna devant eux à terre, et commença à invoquer le nom du Seigneur ; et c'est dans cette attitude qu'il était lorsque les Lamanites commencèrent à s'abattre sur lui, et commencèrent à le tuer par l'épée.

22 Et c'est ainsi que sans rencontrer aucune résistance, ils en tuèrent mille cinq ; et nous savons qu'ils sont bénis, car ils sont allés demeurer avec leur Dieu.

23 Or, lorsque les Lamanites virent que leurs frères ne fuyaient pas devant l'épée, et qu'ils ne tournaient ni à droite ni à gauche, mais qu'ils se couchaient et périssaient, et louaient Dieu au moment même où ils périssaient sous l'épée -

24 or, lorsque les Lamanites virent cela, ils se retinrent de les tuer ; et il y en eut beaucoup dont le cœur s'était gonflé au-dedans d'eux pour ceux de leurs frères qui étaient tombés sous l'épée, car ils se repentaient des choses qu'ils avaient faites.

25 Et il arriva qu'ils jetèrent leurs armes de guerre et ne voulurent plus les reprendre, car ils avaient du remords pour les meurtres qu'ils avaient commis ; et ils se prosternèrent comme leurs frères, se confiant en la miséricorde de ceux dont le bras était levé pour les tuer.

26 Et il arriva que le peuple de Dieu fut rejoint ce jour-là par un nombre plus grand que le nombre de ceux qui avaient été tués ; et ceux qui avaient été tués étaient des justes, c'est pourquoi nous n'avons pas lieu de douter qu'ils étaient sauvés.

27 Et il n'y eut pas un homme méchant tué parmi eux ; mais il y en eut plus de mille qui furent amenés à la connaissance de la vérité ; nous voyons ainsi que le Seigneur agit de nombreuses façons pour le salut de son peuple.

28 Or, la majeure partie des Lamanites qui tuèrent tant de leurs frères étaient Amalékites et Amulonites, dont la majeure partie était selon l'ordre des Néhors.

29 Or, parmi ceux qui se joignirent au peuple du Seigneur, il n'y en eut aucun qui fût Amalékite ou Amulonite, ou qui fût de l'ordre de Néhor, mais ils étaient de véritables descendants de Laman et de Lémuel.

30 Et ainsi, nous pouvons discerner clairement que lorsqu'un peuple a été une fois éclairé par l'Esprit de Dieu, et a eu une grande connaissance des choses qui ont trait à la justice, et est ensuite tombé dans le péché et la transgression, il devient plus endurci, et ainsi son état devient pire que s'il n'avait jamais connu ces choses.



ALMA 25

Les agressions lamanites se répandent - La postérité des prêtres de Noé périt, comme Abinadi l'a prophétisé - Beaucoup de Lamanites se convertissent et se joignent au peuple d'Anti-Néphi-Léhi - Ils croient au Christ et gardent la loi de Moïse. Vers 90-77 av. J.-C.

1 ET voici, alors il arriva que ces Lamanites furent dans une plus grande colère parce qu'ils avaient tué leurs frères ; c'est pourquoi, ils jurèrent de se venger des Néphites ; ils ne tentèrent plus de tuer le peuple d'Anti-Néphi-Léhi à ce moment-là.

2 Mais ils prirent leurs armées et passèrent dans les régions frontières du pays de Zarahemla, et tombèrent sur le peuple qui était au pays d'Ammonihah et le détruisirent.

3 Et après cela, ils eurent beaucoup de batailles avec les Néphites, dans lesquelles ils furent chassés et tués.

4 Et parmi les Lamanites qui furent tués se trouvait presque toute la postérité d'Amulon et de ses frères, qui étaient les prêtres de Noé, et ils furent tués par les mains des Néphites ;

5 et le reste, ayant fui dans le désert de l'est, et ayant usurpé le pouvoir et l'autorité sur les Lamanites, fit périr beaucoup de Lamanites par le feu à cause de leur croyance -

6 car beaucoup d'entre eux, après avoir subi beaucoup de pertes et tant d'afflictions, commencèrent à être incités à se souvenir des paroles qu'Aaron et ses frères leur avaient prêchées dans leur pays ; c'est pourquoi, ils commencèrent à cesser de croire aux traditions de leurs pères, et à croire au Seigneur, à croire qu'il donnait un grand pouvoir aux Néphites ; et ainsi il y en eut beaucoup parmi eux qui furent convertis dans le désert.

7 Et il arriva que ces gouverneurs, qui étaient le reste des enfants d'Amulon, les firent mettre à mort, oui, tous ceux qui croyaient en ces choses.

8 Or, ce martyre fit que beaucoup de leurs frères furent excités à la colère ; et il commença à y avoir des querelles dans le désert ; et les Lamanites commencèrent à traquer la postérité d'Amulon et de ses frères et commencèrent à les tuer ; et ils s'enfuirent dans le désert de l'est.

9 Et voici, ils sont traqués à ce jour par les Lamanites. C'est ainsi que se réalisèrent les paroles d'Abinadi concernant la postérité des prêtres qui lui firent subir la mort par le feu.

10 Car il leur dit : Ce que vous me ferez sera une figure de choses à venir.

11 Et maintenant, Abinadi fut le premier à subir la mort par le feu à cause de sa croyance en Dieu ; or, c'est cela qu'il voulait dire, que beaucoup subiraient la mort par le feu, comme il l'avait subie.

12 Et il dit aux prêtres de Noé que leur postérité en ferait mettre beaucoup à mort, de la même manière que lui, et qu'ils seraient dispersés en tous sens et tués, tout comme une brebis qui n'a pas de berger est chassée et tuée par les bêtes sauvages ; et maintenant, voici, ces paroles s'accomplirent, car ils furent chassés par les Lamanites, et ils furent traqués, et ils furent frappés.

13 Et il arriva que lorsque les Lamanites virent qu'ils ne pouvaient pas avoir le dessus sur les Néphites, ils retournèrent de nouveau dans leur pays ; et beaucoup d'entre eux passèrent au pays d'Ismaël et au pays de Néphi pour y demeurer, et se joignirent au peuple de Dieu, qui était le peuple d'Anti-Néphi-Léhi.

14 Et ils enterrèrent aussi leurs armes de guerre, comme leurs frères l'avaient fait, et ils commencèrent à être un peuple juste ; et ils marchèrent dans les voies du Seigneur et s'appliquèrent à garder ses commandements et ses ordonnances.

15 Oui, et ils gardèrent la loi de Moïse ; car il était opportun qu'ils gardent encore la loi de Moïse, car elle n'était pas entièrement accomplie. Mais malgré la loi de Moïse, ils attendaient la venue du Christ, considérant que la loi de Moïse était une figure de sa venue et croyant qu'ils devaient garder ces observances extérieures jusqu'au moment où il leur serait révélé.

16 Or, ils ne pensaient pas que le salut venait par la loi de Moïse, mais la loi de Moïse servait à fortifier leur foi au Christ ; et c'est ainsi qu'ils conservèrent l'espérance par la foi, pour le salut éternel, s'appuyant sur l'esprit de prophétie, qui parlait de ces choses à venir.

17 Et alors, voici, Ammon, et Aaron, et Omner, et Himni, et leurs frères se réjouirent extrêmement à cause du succès qu'ils avaient eu parmi les Lamanites, voyant que le Seigneur leur avait accordé ce qu'ils avaient demandé dans leurs prières, et qu'il avait aussi réalisé dans tous les détails la parole qu'il leur avait adressée.

 

 

ALMA 26

Ammon se glorifie dans le Seigneur - Les fidèles sont fortifiés par le Seigneur et reçoivent la connaissance - Par la foi, les hommes peuvent amener des milliers d'âmes au repentir - Dieu a tout pouvoir et comprend tout. Vers 90-77 av. J.-C.

1 ET maintenant, voici les paroles d'Ammon à ses frères, qui disent ceci : Mes frères de sang et mes frères en la foi, voici, je vous le dis, comme nous avons lieu de nous réjouir ! Car aurions-nous pu penser, lorsque nous sommes partis du pays de Zarahemla, que Dieu nous aurait accordé d'aussi grandes bénédictions ?

2 Et maintenant, je vous le demande, quelles grandes bénédictions nous a-t-il conférées ? Pouvez-vous le dire ?

3 Voici, je réponds pour vous ; car nos frères, les Lamanites, étaient dans les ténèbres, oui, dans l'abîme le plus sombre, mais voici, combien d'entre eux sont amenés à contempler la lumière merveilleuse de Dieu ! Et c'est là la bénédiction qui nous a été conférée : nous sommes devenus des instruments entre les mains de Dieu pour réaliser cette grande œuvre.

4 Voici, des milliers d'entre eux se réjouissent et ont été amenés dans la bergerie de Dieu.

5 Voici, le champ était mûr, et vous êtes bénis, car vous avez lancé la faucille et vous avez moissonné de toutes vos forces, oui, vous avez travaillé tout le jour ; et voyez le nombre de vos gerbes ! Et elles seront rassemblées dans les greniers, afin de ne pas être gaspillées.

6 Oui, elles ne seront pas couchées par la tempête au dernier jour ; oui, elles ne seront pas non plus déchirées par les tourbillons ; mais lorsque la tempête viendra, elles seront rassemblées en leur lieu propre, afin que la tempête ne puisse pénétrer jusqu'à elles ; oui, elles ne seront pas non plus chassées par des vents impétueux là où l'ennemi trouve bon de les transporter.

7 Mais voici, elles sont entre les mains du Seigneur de la moisson, et elles lui appartiennent ; et il les ressuscitera au dernier jour.

8 Béni soit le nom de notre Dieu ! Chantons ses louanges, oui, rendons grâces à son saint nom ! Car il accomplit ce qui est juste à jamais.

9 Car si nous n'étions pas montés hors du pays de Zarahemla, ceux-ci, qui sont nos frères tendrement aimés, qui nous ont si tendrement aimés, auraient toujours été tenaillés par la haine à notre égard, oui, et ils auraient aussi été étrangers à Dieu.

10 Et il arriva que lorsqu'Ammon eut dit ces paroles, son frère Aaron le réprimanda, disant : Ammon, je crains que ta joie ne t'entraîne à te vanter.

11 Mais Ammon lui dit : Je ne me vante pas de ma force, ni de ma sagesse ; mais voici, ma joie est pleine, oui, mon cœur déborde de joie, et je me réjouirai à cause de mon Dieu.

12 Oui, je sais que je ne suis rien ; pour ce qui est de ma force, je suis faible ; c'est pourquoi je ne me vanterai pas de moi-même, mais je me vanterai de mon Dieu, car, avec sa force, je peux tout faire ; oui, voici, nous avons accompli, dans ce pays, beaucoup de grands miracles pour lesquels nous louerons son nom à jamais.

13 Voici, combien de milliers de nos frères n'a-t-il pas déliés des souffrances de l'enfer ; et ils sont amenés à chanter l'amour rédempteur, et cela à cause du pouvoir de sa parole qui est en nous ; n'avons-nous donc pas tout lieu de nous réjouir ?

14 Oui, nous avons lieu de le louer à jamais, car il est le Dieu Très-Haut et a délié nos frères des chaînes de l'enfer.

15 Oui, ils étaient enveloppés par les ténèbres et la destruction éternelles ; mais voici, il les a amenés à sa lumière éternelle, oui, au salut éternel ; et ils sont enveloppés par la générosité sans pareille de son amour ; oui, et nous avons été des instruments entre ses mains pour accomplir cette œuvre grande et merveilleuse.

16 C'est pourquoi, glorifions-nous, oui, nous nous glorifierons dans le Seigneur ; oui, nous nous réjouirons, car notre joie est pleine ; oui, nous louerons notre Dieu à jamais. Voici, qui peut trop se glorifier dans le Seigneur ? Oui, qui peut en dire trop sur sa grande puissance, et sur sa miséricorde, et sur sa longanimité à l'égard des enfants des hommes ? Voici, je vous le dis, je ne peux pas dire la plus petite partie de ce que je ressens.

17 Qui aurait pu penser que notre Dieu aurait été miséricordieux au point de nous arracher à notre état affreux, pécheur et souillé ?

18 Voici, nous allions avec colère, proférant de grandes menaces de détruire son Église.

19 Oh alors, pourquoi ne nous a-t-il pas condamnés à une affreuse destruction, oui, pourquoi n'a-t-il pas fait tomber sur nous l'épée de sa justice et ne nous a-t-il pas condamnés au désespoir éternel ?

20 Oh, mon âme s'enfuit presque, pour ainsi dire, à cette pensée. Voici, il n'a pas exercé sa justice contre nous, mais, dans sa grande miséricorde, il nous a amenés au-delà de ce gouffre éternel de mort et de misère pour le salut de notre âme.

21 Et maintenant, voici, mes frères, quel est l'homme naturel qui connaît ces choses-là ? Je vous le dis, il n'y en a aucun qui connaît ces choses-là, si ce n'est le pénitent.

22 Oui, à celui qui se repent, et fait preuve de foi, et produit de bonnes œuvres, et prie continuellement, sans cesse, à celui-là il est donné de connaître les mystères de Dieu ; oui, à celui-là il sera donné de révéler des choses qui n'ont jamais été révélées ; oui, et c'est à celui-là qu'il sera donné d'amener des milliers d'âmes au repentir, tout comme il nous a été donné d'amener ceux-ci, qui sont nos frères, au repentir.

23 Or, vous souvenez-vous, mes frères, que nous avons dit à nos frères au pays de Zarahemla : Nous montons au pays de Néphi, pour prêcher à nos frères, les Lamanites, et ils nous ont tournés en dérision ?

24 Car ils nous ont dit : Pensez-vous que vous pouvez amener les Lamanites à la connaissance de la vérité ? Pensez-vous que vous pouvez convaincre un peuple au cou aussi roide que les Lamanites de l'inexactitude des traditions de leurs pères, eux dont le cœur met ses délices dans l'effusion du sang, dont les jours se sont passés dans l'iniquité la plus grossière, dont les voies ont été les voies de quelqu'un qui transgresse depuis le commencement ? Or, mes frères, vous vous souvenez que tel était leur langage.

25 Et de plus ils ont dit : Prenons les armes contre eux, afin de les détruire, eux et leur iniquité, dans le pays, de peur qu'ils ne nous envahissent et ne nous détruisent.

26 Mais voici, mes frères bien-aimés, nous sommes venus dans le désert, non dans l'intention de détruire nos frères, mais dans l'intention de sauver peut-être un petit nombre de leurs âmes.

27 Or, lorsque notre cœur était déprimé et que nous étions sur le point de faire demi-tour, voici, le Seigneur nous a consolés et a dit : Allez parmi vos frères, les Lamanites, et supportez avec patience vos afflictions, et je vous donnerai du succès.

28 Et maintenant, voici, nous sommes venus, et sommes allés parmi eux ; et nous avons été patients dans nos souffrances, et nous avons souffert toutes les privations ; oui, nous avons voyagé de maison en maison, nous confiant en la miséricorde du monde - non pas en la miséricorde du monde seulement, mais en la miséricorde de Dieu.

29 Et nous sommes entrés dans leurs maisons et les avons instruits, et nous les avons instruits dans leurs rues ; oui, et nous les avons instruits sur leurs collines ; et nous sommes aussi entrés dans leurs temples et leurs synagogues, et les avons instruits ; et nous avons été chassés, et on s'est moqué de nous, et on a craché sur nous, et on nous a frappés aux joues ; et nous avons été lapidés, et pris et liés de fortes cordes, et jetés en prison ; et par le pouvoir et la sagesse de Dieu, nous avons encore été délivrés.

30 Et nous avons souffert toutes sortes d'afflictions, et tout cela afin d'être, peut-être, le moyen de sauver quelque âme ; et nous pensions que notre joie serait pleine si nous pouvions, peut-être, être le moyen d'en sauver quelques-unes.

31 Or, voici, nous pouvons étendre nos regards et voir les fruits de nos travaux ; et sont-ils peu nombreux ? Je vous le dis, non, ils sont nombreux ; oui, et nous pouvons témoigner de leur sincérité, à cause de leur amour envers leurs frères et aussi envers nous.

32 Car voici, ils ont préféré sacrifier leur vie plutôt que d'ôter la vie à leur ennemi ; et ils ont enterré leurs armes de guerre profondément dans la terre à cause de leur amour pour leurs frères.

33 Or, voici, je vous le dis, y a-t-il eu un aussi grand amour dans tout le pays ? Voici, je vous dis que non, il n'y en a pas eu, même parmi les Néphites.

34 Car voici, ils prendraient les armes contre leurs frères, ils ne souffriraient pas qu'on les tuât. Mais voici, combien de ceux-ci ont donné leur vie ; et nous savons qu'ils sont allés à leur Dieu, à cause de leur amour, et de leur haine du péché.

35 Alors, n'avons-nous pas lieu de nous réjouir ? Oui, je vous le dis, il n'y a jamais eu d'hommes qui aient eu autant lieu de se réjouir que nous depuis le commencement du monde ; oui, et je suis transporté de joie, au point de me vanter de mon Dieu ; car il a tout pouvoir, toute sagesse et toute intelligence ; il comprend tout, et il est un Être miséricordieux pour le salut, pour ceux qui se repentent et croient en son nom.

36 Or, si c'est là se vanter, alors je me vanterai ; car c'est là ma vie et ma lumière, ma joie et mon salut, et ma rédemption d'une misère éternelle. Oui, béni est le nom de mon Dieu, qui s'est souvenu de ce peuple, qui est une branche de l'arbre d'Israël qui a été perdue loin de son tronc dans un pays inconnu ; oui, je le dis, béni soit le nom de mon Dieu, qui s'est souvenu de nous, errants dans un pays inconnu.

37 Or, mes frères, nous voyons que Dieu se souvient de tous les peuples, dans quelque pays qu'ils soient ; oui, il dénombre son peuple, et ses entrailles de miséricorde sont sur toute la terre. Or, c'est cela ma joie, et mes grandes actions de grâces ; oui, et je rendrai grâces à mon Dieu à jamais. Amen.

 

 

ALMA 27

Le Seigneur commande à Ammon de conduire le peuple d'Anti-Néphi-Léhi en sûreté - Lorsqu'il rencontre Alma, Ammon éprouve une joie qui épuise ses forces - Les Néphites donnent aux Anti-Néphi-Léhis le pays de Jershon - On lui donne le nom de peuple d'Ammon. Vers 90-77 av. J.-C.

1 ALORS, il arriva que lorsque les Lamanites qui étaient allés à la guerre contre les Néphites eurent constaté, après leurs nombreux efforts pour les détruire, qu'il était vain de chercher leur destruction, ils retournèrent au pays de Néphi.

2 Et il arriva que les Amalékites étaient extrêmement en colère à cause de leurs pertes. Et lorsqu'ils virent qu'ils ne pouvaient pas se venger sur les Néphites, ils commencèrent à exciter le peuple à la colère contre ses frères, le peuple d'Anti-Néphi-Léhi. C'est pourquoi, ils recommencèrent à le détruire.

3 Or, ce peuple refusa de nouveau de prendre les armes, et il se laissa tuer selon le désir de ses ennemis.

4 Alors, quand Ammon et ses frères virent cette œuvre de destruction parmi ceux qu'ils aimaient tant et parmi ceux qui les avaient tant aimés - car ils étaient traités comme s'ils étaient des anges envoyés de la part de Dieu pour les sauver de la destruction éternelle - c'est pourquoi, lorsqu'Ammon et ses frères virent cette grande œuvre de destruction, ils furent émus de compassion et dirent au roi :

5 Rassemblons ce peuple du Seigneur, et descendons au pays de Zarahemla auprès de nos frères, les Néphites, et fuyons hors des mains de nos ennemis, afin de ne pas être détruits.

6 Mais le roi leur dit : Voici, les Néphites nous détruiront, à cause des nombreux meurtres et des nombreux péchés que nous avons commis contre eux.

7 Et Ammon dit : Je vais consulter le Seigneur, et s'il nous dit de descendre vers nos frères, irez-vous ?

8 Et le roi lui dit : Oui, si le Seigneur nous dit : Allez, nous descendrons vers nos frères, et nous serons leurs esclaves jusqu'à ce que nous ayons réparé pour eux les nombreux meurtres et les nombreux péchés que nous avons commis contre eux.

9 Mais Ammon lui dit : Il est contre la loi de nos frères, qui a été établie par mon père, qu'il y ait des esclaves parmi eux ; c'est pourquoi, descendons et confions-nous à la miséricorde de nos frères.

10 Mais le roi lui dit : Consulte le Seigneur, et s'il nous dit : Allez, nous irons ; sinon nous périrons dans le pays.

11 Et il arriva qu'Ammon alla consulter le Seigneur, et le Seigneur lui dit :

12 Fais sortir ce peuple de ce pays, afin qu'il ne périsse pas ; car Satan a une grande emprise sur le cœur des Amalékites, qui excitent les Lamanites à la colère contre leurs frères pour qu'ils les tuent ; c'est pourquoi, sors de ce pays, et béni est ce peuple dans cette génération, car je le préserverai.

13 Et alors, il arriva qu'Ammon alla dire au roi toutes les paroles que le Seigneur lui avait dites.

14 Et ils rassemblèrent tout leur peuple, oui, tout le peuple du Seigneur, et rassemblèrent tous leurs troupeaux de gros et de petit bétail, et quittèrent le pays, et vinrent dans le désert qui séparait le pays de Néphi du pays de Zarahemla, et arrivèrent près des régions frontières du pays.

15 Et il arriva qu'Ammon leur dit : Voici, moi et mes frères irons au pays de Zarahemla, et vous resterez ici jusqu'à ce que nous revenions ; et nous mettrons à l'épreuve le cœur de nos frères, pour savoir s'ils veulent que vous entriez dans leur pays.

16 Et il arriva que comme Ammon entrait dans le pays, lui et ses frères rencontrèrent Alma dans le lieu dont il a été parlé ; et voici, ce fut une joyeuse rencontre.

17 Or, la joie d'Ammon était si grande qu'il en fut rempli ; oui, il fut absorbé dans la joie de son Dieu jusqu'à l'épuisement de ses forces ; et il tomba de nouveau par terre.

18 Or, n'était-ce pas là une joie extrême ? Voici, c'est là une joie que nul ne reçoit, si ce n'est celui qui est vraiment pénitent et recherche humblement le bonheur.

19 Or, la joie d'Alma à rencontrer ses frères était vraiment grande, et aussi la joie d'Aaron, d'Omner et d'Himni ; mais voici, leur joie n'était pas grande au point de dépasser leur force.

20 Et alors, il arriva qu'Alma reconduisit ses frères au pays de Zarahemla, dans sa maison. Et ils allèrent dire au grand juge tout ce qui leur était arrivé au pays de Néphi, parmi leurs frères, les Lamanites.

21 Et il arriva que le grand juge envoya une proclamation dans tout le pays, désirant la voix du peuple concernant l'admission de ses frères, qui étaient le peuple d'Anti-Néphi-Léhi.

22 Et il arriva que la voix du peuple vint, disant : Voici, nous céderons le pays de Jershon, qui est à l'est près de la mer, qui touche le pays d'Abondance, qui est au sud du pays d'Abondance ; et ce pays de Jershon est le pays que nous donnerons en héritage à nos frères.

23 Et voici, nous placerons nos armées entre le pays de Jershon et le pays de Néphi, afin de protéger nos frères au pays de Jershon ; et cela, nous le faisons pour nos frères, à cause de leur crainte de prendre les armes contre leurs frères, de peur de commettre un péché ; et cette grande crainte qui est la leur est venue à cause du profond repentir qu'ils ont éprouvé pour leurs nombreux meurtres et leur affreuse méchanceté.

24 Et voici, cela nous le ferons pour nos frères, afin qu'ils héritent le pays de Jershon ; et nous les garderons de leurs ennemis avec nos armées, à condition qu'ils nous donnent une part de leurs biens pour nous aider, afin que nous puissions entretenir nos armées.

25 Alors, il arriva que lorsqu'il eut entendu cela, Ammon retourna auprès du peuple d'Anti-Néphi-Léhi, et aussi Alma avec lui, dans le désert, où il avait dressé ses tentes, et lui communiqua toutes ces choses. Et Alma lui raconta aussi sa conversion, avec Ammon et Aaron, et ses frères.

26 Et il arriva que cela causa une grande joie parmi eux. Et ils descendirent au pays de Jershon, et prirent possession du pays de Jershon ; et ils furent appelés, par les Néphites, le peuple d'Ammon ; c'est pourquoi, ils furent dorénavant distingués par ce nom.

27 Et ils étaient parmi le peuple de Néphi, et également comptés parmi le peuple qui était de l'Église de Dieu. Et ils se distinguaient aussi par leur zèle envers Dieu, et aussi envers les hommes ; car ils étaient parfaitement honnêtes et droits en tout ; et ils furent fermes dans la foi du Christ jusqu'à la fin.

28 Et ils considéraient l'effusion du sang de leurs frères avec la plus grande aversion ; et on ne put jamais les persuader de prendre les armes contre leurs frères ; et ils ne considérèrent jamais la mort avec le moindre sentiment de terreur, à cause de leur espérance et de leurs convictions concernant le Christ et la résurrection. C'est pourquoi, la mort était engloutie pour eux par la victoire du Christ sur elle.

29 C'est pourquoi, ils préféraient souffrir la mort de la manière la plus pénible et la plus atroce que leurs frères pouvaient leur infliger, plutôt que de prendre l'épée ou le cimeterre pour les frapper.

30 Et ainsi, ils étaient un peuple zélé et bien-aimé, un peuple hautement favorisé par le Seigneur.

 

 

ALMA 28

Les Lamanites sont battus au cours d'une épouvantable bataille - Des dizaines de milliers sont tués - Les méchants sont condamnés à un état de malheur sans fin ; les justes parviennent à un bonheur qui n'a pas de fin. Vers 77-76 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva que lorsque le peuple d'Ammon eut été établi au pays de Jershon, et qu'une Église eut aussi été établie au pays de Jershon, et que les armées des Néphites eurent été placées tout autour du pays de Jershon, oui, dans toutes les régions frontières autour du pays de Zarahemla, voici, les armées des Lamanites avaient suivi leurs frères dans le désert.

2 Et ainsi, il y eut une épouvantable bataille ; oui, telle qu'on n'en avait jamais connu de pareille parmi tout le peuple du pays depuis le moment où Léhi quitta Jérusalem ; oui, et des dizaines de milliers de Lamanites furent tués et dispersés au loin.

3 Oui, et il y eut aussi un massacre épouvantable parmi le peuple de Néphi ; néanmoins, les Lamanites furent chassés et dispersés, et le peuple de Néphi retourna dans son pays.

4 Et alors, ce fut un moment où de grands pleurs et de grandes lamentations se firent entendre dans tout le pays, parmi tout le peuple de Néphi -

5 oui, le cri des veuves pleurant leurs maris, et aussi des pères pleurant leurs fils, et la fille le frère, oui, le frère le père ; et ainsi, le cri des pleurs se fit entendre parmi eux tous, pleurant ceux des leurs qui avaient été tués.

6 Et maintenant, assurément ce fut un jour de tristesse ; oui, une époque de solennité, et une époque de nombreux jeûnes et de nombreuses prières.

7 Et ainsi finit la quinzième année du règne des juges sur le peuple de Néphi ;

8 et tel est le récit d'Ammon et de ses frères, de leurs voyages au pays de Néphi, de leurs souffrances dans le pays, de leurs tristesses, et de leurs afflictions, et de leur joie qui dépasse toute compréhension, et la réception et la sécurité des frères au pays de Jershon. Et maintenant, que le Seigneur, le Rédempteur de tous les hommes, bénisse leur âme à jamais.

9 Et tel est le récit des guerres et des querelles parmi les Néphites, et aussi des guerres entre les Néphites et les Lamanites ; et la quinzième année du règne des juges est finie.

10 Et de la première année à la quinzième s'est produite la destruction de nombreux milliers de vies ; oui, il s'est produit une affreuse scène d'effusion de sang.

11 Et les corps de nombreux milliers sont ensevelis dans la terre, tandis que les corps de nombreux milliers pourrissent par monceaux sur la surface de la terre ; oui, et de nombreux milliers pleurent la perte des leurs, parce qu'ils ont lieu de craindre, selon les promesses du Seigneur, qu'ils ne soient condamnés à un état de malheur sans fin.

12 Tandis que de nombreux milliers d'autres pleurent vraiment la perte des leurs, néanmoins, ils se réjouissent et exultent dans l'espérance, et même savent, selon les promesses du Seigneur, qu'ils sont ressuscités pour demeurer à la droite de Dieu, dans un état de bonheur qui n'a pas de fin.

13 Et ainsi, nous voyons comme l'inégalité de l'homme est grande à cause du péché, et de la transgression, et du pouvoir du diable, qui vient des plans rusés qu'il a inventés pour prendre au piège le cœur des hommes.

14 Et ainsi, nous voyons le grand appel à la diligence pour que les hommes travaillent dans les vignes du Seigneur ; et ainsi, nous voyons la grande raison de la tristesse, et aussi de la joie - de la tristesse à cause de la mort et de la destruction parmi les hommes, et de la joie à cause de la lumière du Christ qui mène à la vie.

 

 

ALMA 29

Alma désire appeler au repentir avec un zèle d'ange - Le Seigneur accorde des instructeurs à toutes les nations - Alma met sa gloire dans l'œuvre du Seigneur et dans le succès d'Ammon et de ses frères. Vers 76 av. J.-C.

1 OH, que je voudrais être un ange et satisfaire le souhait de mon cœur, d'aller et de parler avec la trompette de Dieu, d'une voix qui fait trembler la terre, et d'appeler tous les peuples au repentir !

2 Oui, j'annoncerais à toute âme, comme avec la voix du tonnerre, le repentir et le plan de rédemption, afin qu'elle se repente et vienne à notre Dieu, afin qu'il n'y ait plus de tristesse sur toute la surface de la terre.

3 Mais voici, je suis un homme, et je pèche dans mon souhait ; car je devrais me contenter des choses que le Seigneur m'a assignées.

4 Je ne devrais pas perturber, dans mon désir, le ferme décret d'un Dieu juste, car je sais qu'il accorde aux hommes selon leur désir, que ce soit pour la mort ou pour la vie ; oui, je sais qu'il assigne aux hommes, oui, décrète pour eux des décrets qui sont inaltérables, selon leur volonté, qu'ils soient pour le salut ou pour la destruction.

5 Oui, et je sais que le bien et le mal sont présents devant tous les hommes ; celui qui ne connaît pas la différence entre le bien et le mal est innocent ; mais à celui qui connaît le bien et le mal, il est donné selon son désir, qu'il désire le bien ou le mal, la vie ou la mort, la joie ou le remords de conscience.

6 Or, puisque je sais ces choses, pourquoi désirerais-je davantage qu'accomplir l'œuvre à laquelle j'ai été appelé ?

7 Pourquoi désirerais-je être un ange, afin de pouvoir parler à toutes les extrémités de la terre ?

8 Car voici, le Seigneur accorde à toutes les nations des gens de leur propre nation et de leur propre langue, pour enseigner sa parole, oui, avec sa sagesse, tout ce qu'il juge bon qu'elles aient ; c'est pourquoi, nous voyons que le Seigneur instruit avec sagesse, selon ce qui est juste et vrai.

9 Je sais ce que le Seigneur m'a commandé, et j'y mets ma gloire. Mais je ne me glorifie pas de moi-même, mais je tire ma gloire de ce que le Seigneur m'a commandé ; oui, et c'est là ma gloire, de pouvoir, peut-être, être un instrument entre les mains de Dieu pour amener quelque âme au repentir ; et c'est là ma joie.

10 Et voici, lorsque je vois beaucoup de mes frères vraiment pénitents, et venant au Seigneur, leur Dieu, alors mon âme est remplie de joie ; alors je me souviens de ce que le Seigneur a fait pour moi ; oui, qu'il a entendu ma prière ; oui, alors je me souviens de son bras miséricordieux qu'il a étendu vers moi.

11 Oui, et je me souviens aussi de la captivité de mes pères ; car je sais assurément que le Seigneur les a délivrés de la servitude et a établi ainsi son Église ; oui, le Seigneur Dieu,
le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob les a délivrés de la servitude.

12 Oui, je me suis toujours souvenu de la captivité de mes pères ; et ce même Dieu, qui les a délivrés des mains des Égyptiens, les a délivrés de la servitude.

13 Oui, et ce même Dieu a établi son Église parmi eux ; oui, et ce même Dieu m'a appelé, par un saint appel, à prêcher la parole à ce peuple, et m'a donné beaucoup de succès, en quoi ma joie est pleine.

14 Mais je ne me réjouis pas seulement de mon succès, mais ma joie est encore plus pleine à cause du succès de mes frères, qui sont montés au pays de Néphi.

15 Voici, ils ont travaillé extrêmement et ont produit beaucoup de fruits ; et comme leur récompense sera grande !

16 Or, lorsque je pense au succès de ceux-ci qui sont mes frères, mon âme est ravie jusqu'à sa séparation du corps, pour ainsi dire, si grande est ma joie.

17 Et maintenant, que Dieu accorde à ceux-ci, mes frères, de s'asseoir dans le royaume de Dieu ; oui, et aussi à tous ceux qui sont le fruit de leurs travaux, de n'en plus sortir, mais de le louer à jamais. Et veuille Dieu que cela se fasse selon mes paroles, oui, comme je l'ai dit. Amen.

 

 

ALMA 30

Korihor, l'antéchrist, ridiculise le Christ, l'expiation et l'esprit de prophétie - Il enseigne qu'il n'y a pas de Dieu, pas de chute de l'homme, pas de châtiment pour le péché, ni de Christ - Alma témoigne que le Christ viendra et que tout montre qu'il y a un Dieu - Korihor réclame un signe et est frappé de mutisme - Le diable était apparu à Korihor sous la forme d'un ange et lui avait enseigné ce qu'il devait dire - Korihor est foulé aux pieds et meurt. Vers 76-74 av. J.-C.

1 VOICI, alors, il arriva que lorsque le peuple d'Ammon fut établi au pays de Jershon, oui, et aussi lorsque les Lamanites eurent été chassés du pays, et que leurs morts eurent été enterrés par le peuple du pays -

2 Or, leurs morts ne furent pas comptés à cause de la grandeur de leur nombre ; et les morts des Néphites ne furent pas comptés non plus - mais il arriva que lorsqu'ils eurent enterré leurs morts, et aussi après les jours de jeûne, et de deuil, et de prière (et c'était la seizième année du règne des juges sur le peuple de Néphi), il commença à y avoir une paix continuelle dans tout le pays.

3 Oui, et le peuple s'appliqua à garder les commandements du Seigneur ; et il était strict à observer les ordonnances de Dieu, selon la loi de Moïse ; car il lui était enseigné de garder la loi de Moïse jusqu'à ce qu'elle fût accomplie.

4 Et ainsi, le peuple n'eut pas de troubles toute la seizième année du règne des juges sur le peuple de Néphi.

5 Et il arriva qu'au commencement de la dix-septième année du règne des juges, il y eut une paix continuelle.

6 Mais il arriva que tout à la fin de la dix-septième année, il vint un homme au pays de Zarahemla, et il était l'antéchrist, car il commença à prêcher au peuple contre les prophéties qui avaient été dites par les prophètes concernant la venue du Christ.

7 Or, il n'y avait pas de loi contre la croyance d'un homme, car il était strictement contraire aux commandements de Dieu qu'il y eût une loi qui mît les hommes sur un pied d'inégalité.

8 Car ainsi dit l'Écriture : Choisissez aujourd'hui qui vous voulez servir.

9 Or, si un homme désirait servir Dieu, c'était son droit ; ou plutôt, s'il croyait en Dieu, il avait le droit de le servir ; mais s'il ne croyait pas en lui, il n'y avait pas de loi pour le punir.

10 Mais s'il commettait le meurtre, il était puni de mort ; et s'il commettait des actes de brigandage, il était également puni ; et s'il volait, il était également puni ; et s'il commettait l'adultère, il était également puni ; oui, pour toute cette méchanceté, ils étaient punis.

11 Car il y avait une loi stipulant que les hommes devaient être jugés selon leurs crimes. Néanmoins, il n'y avait pas de loi contre la croyance d'un homme ; un homme n'était donc puni que pour les crimes qu'il avait commis ; c'est pourquoi, tous les hommes étaient sur un pied d'égalité.

12 Et cet antéchrist, dont le nom était Korihor (et la loi n'avait aucune prise sur lui), commença à prêcher au peuple qu'il n'y aurait pas de Christ. Et il prêchait de cette manière, disant :

13 Ô vous qui êtes entravés par une espérance insensée et vaine, pourquoi vous mettez-vous sous le joug de choses aussi insensées ? Pourquoi attendez-vous un Christ ? Car nul ne peut rien savoir de ce qui est à venir.

14 Voici, ces choses que vous appelez prophéties, que vous dites transmises par de saints prophètes, voici, ce sont des traditions insensées de vos pères.

15 Comment savez-vous qu'elles sont sûres ? Voici, vous ne pouvez pas connaître des choses que vous ne voyez pas ; c'est pourquoi, vous ne pouvez savoir qu'il y aura un Christ.

16 Vous regardez vers l'avenir et dites que vous voyez une rémission de vos péchés. Mais voici, c'est l'effet d'un esprit en délire, et ce dérangement de votre esprit vient des traditions de vos pères, qui vous entraînent à croire des choses qui ne sont pas.

17 Et il leur dit beaucoup d'autres choses de ce genre, leur disant qu'il ne pouvait être fait d'expiation pour les péchés des hommes, mais que ce qu'il advenait de tout homme dans cette vie dépendait de la façon dont il se gouvernait ; c'est pourquoi, tout homme prospérait selon son génie, et tout homme conquérait selon sa force, et tout ce qu'un homme faisait n'était pas un crime.

18 Et c'est ainsi qu'il leur prêchait, égarant le cœur de beaucoup, leur faisant redresser la tête dans leur méchanceté, oui, entraînant beaucoup de femmes, et aussi d'hommes, à commettre la fornication - leur disant que lorsqu'un homme était mort, c'en était fini.

19 Or, cet homme passa aussi dans le pays de Jershon pour prêcher ces choses parmi le peuple d'Ammon, qui fut jadis le peuple des Lamanites.

20 Mais voici, ils furent plus sages que beaucoup de Néphites ; car ils le prirent, et le lièrent, et l'amenèrent devant Ammon, qui était grand prêtre de ce peuple.

21 Et il arriva qu'il le fit emmener hors du pays. Et il passa dans le pays de Gédéon, et commença à leur prêcher aussi ; et là il n'eut pas beaucoup de succès, car il fut pris, et lié, et amené devant le grand prêtre, et aussi le grand juge du pays.

22 Et il arriva que le grand prêtre lui dit : Pourquoi vas-tu partout pervertir les voies du Seigneur ? Pourquoi enseignes-tu à ce peuple qu'il n'y aura pas de Christ, pour interrompre sa joie ? Pourquoi parles-tu contre toutes les prophéties des saints prophètes ?

23 Or, le nom du grand prêtre était Giddonah. Et Korihor lui dit : Parce que je n'enseigne pas les traditions insensées de vos pères, et parce que je n'enseigne pas à ce peuple de se laisser entraver par les ordonnances et les observances insensées qui sont prescrites par des prêtres d'autrefois, pour usurper le pouvoir et l'autorité sur eux, pour les garder dans l'ignorance, afin qu'ils ne relèvent pas la tête, mais soient abaissés selon tes paroles.

24 Vous dites que ce peuple est un peuple libre. Voici, je dis qu'il est dans la servitude. Vous dites que ces prophéties d'autrefois sont vraies. Voici, je dis que vous ne savez pas qu'elles sont vraies.

25 Vous dites que ce peuple est un peuple coupable et déchu, à cause de la transgression d'un de ses parents. Voici, je dis qu'un enfant n'est pas coupable à cause de ses parents.

26 Et vous dites aussi que le Christ viendra. Mais voici, je dis que vous ne savez pas qu'il y aura un Christ. Et vous dites aussi qu'il sera tué pour les péchés du monde -

27 et ainsi, vous entraînez ce peuple dans les traditions insensées de vos pères, et selon votre propre désir ; et vous le gardez abaissé, comme si c'était en servitude, afin de vous gorger des travaux de leurs mains, afin qu'ils n'osent pas lever les yeux avec hardiesse, et afin qu'ils n'osent pas jouir de leurs droits et de leurs libertés.

28 Oui, ils n'osent pas faire usage de ce qui est à eux de peur d'offenser leurs prêtres, qui leur imposent leur joug selon leur désir, et les ont amenés à croire, par leurs traditions, et leurs rêves, et leurs caprices, et leurs visions, et leurs prétendus mystères, que s'ils n'agissaient pas selon leurs paroles, ils offenseraient quelque être inconnu, qui, disent-ils, est Dieu - un être qui n'a jamais été vu ou connu, qui n'a jamais été ni ne sera jamais.

29 Alors, quand le grand prêtre et le grand juge virent l'endurcissement de son cœur, oui, lorsqu'ils virent qu'il était capable d'injurier même Dieu, ils ne voulurent faire aucune réponse à ses paroles ; mais ils le firent lier, et ils le remirent entre les mains des officiers, et l'envoyèrent au pays de Zarahemla, afin qu'il fût amené devant Alma et le grand juge qui était gouverneur de tout le pays.

30 Et il arriva que lorsqu'il fut amené devant Alma et le grand juge, il continua de la même manière que dans le pays de Gédéon ; oui, il continua à blasphémer.

31 Et il s'éleva en discours enflés de vanité devant Alma, et injuria les prêtres et les instructeurs, les accusant d'entraîner le peuple dans les sottes traditions de leurs pères, en vue de se gorger des travaux du peuple.

32 Alors Alma lui dit : Tu sais que nous ne nous gorgeons pas des travaux de ce peuple ; car voici, j'ai travaillé de mes propres mains depuis le commencement du règne des juges jusqu'à maintenant pour assurer mon entretien, malgré mes nombreux voyages partout dans le pays pour annoncer la parole de Dieu à mon peuple.

33 Et malgré les nombreux travaux que j'ai accomplis dans l'Église, je n'ai jamais reçu ne fût-ce même qu'une sénine pour mon travail ; et aucun de mes frères non plus, sauf pour le siège du jugement ; et là, nous n'avons reçu, pour notre temps, que selon la loi.

34 Et maintenant, si nous ne recevons rien pour nos travaux dans l'Église, à quoi cela nous sert-il de travailler dans l'Église, si ce n'est pour annoncer la vérité, afin de nous réjouir de la joie de nos frères ?

35 Alors pourquoi dis-tu que nous prêchons à ce peuple pour obtenir du gain, alors que tu sais, par toi-même, que nous ne recevons pas de gain ? Et maintenant, crois-tu que nous trompons ce peuple et que c'est cela qui cause une telle joie dans son cœur ?

36 Et Korihor lui répondit : Oui.

37 Et alors Alma lui dit : Crois-tu qu'il y a un Dieu ?

38 Et il répondit : Non.

39 Alors Alma lui dit : Nieras-tu encore qu'il y a un Dieu, et nieras-tu aussi le Christ ? Car voici, je te le dis, je sais qu'il y a un Dieu, et aussi que le Christ viendra.

40 Et maintenant, quelle preuve as-tu de ce qu'il n'y a pas de Dieu, ou de ce que le Christ ne vient pas ? Je te dis que tu n'en as aucune, si ce n'est ta seule parole.

41 Mais voici, j'ai tout pour témoigner que ces choses sont vraies ; et toi aussi, tu as tout pour te témoigner qu'elles sont vraies ; et les nieras-tu ? Crois-tu que ces choses sont vraies ?

42 Voici, je sais que tu crois, mais tu es possédé d'un esprit menteur, et tu as écarté l'Esprit de Dieu, afin qu'il n'ait pas de place en toi ; mais le diable a pouvoir sur toi ; et il t'emmène çà et là, inventant des ruses pour détruire les enfants de Dieu.

43 Et alors Korihor dit à Alma : Si tu me montres un signe, afin que je sois convaincu qu'il y a un Dieu, oui, montre-moi qu'il a du pouvoir, et alors je serai convaincu de la véracité de tes paroles.

44 Mais Alma lui dit : Tu as eu assez de signes ; tenteras-tu ton Dieu ? Diras-tu : Montre-moi un signe, alors que tu as le témoignage de tous ceux-ci, qui sont tes frères, et aussi de tous les saints prophètes ? Les Écritures sont placées devant toi, oui, et tout montre qu'il y a un Dieu ; oui, la terre et tout ce qui se trouve sur sa surface, oui, et son mouvement, oui, et aussi toutes les planètes qui se meuvent dans leur ordre régulier témoignent qu'il y a un Créateur suprême.

45 Et pourtant, tu vas çà et là, égarant le cœur de ce peuple, lui témoignant qu'il n'y a pas de Dieu. Et pourtant, nieras-tu face à tous ces témoins ? Et il dit : Oui, je nierai, à moins que tu ne me montres un signe.

46 Et alors, il arriva qu'Alma lui dit : Voici, je suis peiné de l'endurcissement de ton cœur, oui, de ce que tu persistes à résister à l'esprit de vérité, afin que ton âme soit détruite.

47 Mais voici, il vaut mieux que ton âme soit perdue que de te laisser être le moyen d'amener beaucoup d'âmes à la destruction par tes mensonges et par tes paroles flatteuses ; c'est pourquoi, si tu nies encore, voici, Dieu te frappera, de sorte que tu deviendras muet, de sorte que tu n'ouvriras plus jamais la bouche, de sorte que tu ne tromperas plus ce peuple.

48 Alors Korihor lui dit : Je ne nie pas l'existence d'un Dieu, mais je ne crois pas qu'il y ait un Dieu ; et je dis aussi que tu ne sais pas qu'il y a un Dieu ; et si tu ne me montres un signe, je ne croirai pas.

49 Alors Alma lui dit : Je vais te donner ceci pour signe : tu seras frappé de mutisme, selon mes paroles ; et je dis qu'au nom de Dieu, tu seras frappé de mutisme, de sorte que tu ne pourras plus t'exprimer.

50 Alors, quand Alma eut dit ces paroles, Korihor fut frappé de mutisme, de sorte qu'il ne put plus s'exprimer, conformément aux paroles d'Alma.

51 Et alors, quand le grand juge vit cela, il avança la main et écrivit à Korihor, disant : Es-tu convaincu du pouvoir de Dieu ? En qui désirais-tu qu'Alma montre son signe ? Voulais-tu qu'il en afflige d'autres pour te montrer un signe ? Voici, il t'a montré un signe ; et maintenant, contesteras-tu encore ?

52 Et Korihor avança la main et écrivit, disant : Je sais que je suis muet, car je ne peux pas parler ; et je sais qu'il n'y avait que le pouvoir de Dieu qui pouvait faire tomber cela sur moi ; oui, et j'ai toujours su qu'il y avait un Dieu.

53 Mais voici, le diable m'a trompé, car il m'est apparu sous la forme d'un ange et m'a dit : Va et ramène ce peuple, car ils se sont tous égarés derrière un Dieu inconnu. Et il m'a dit : Il n'y a pas de Dieu ; oui, et il m'a enseigné ce que je devais dire. Et j'ai enseigné ses paroles ; et je les ai enseignées parce qu'elles étaient agréables à l'esprit charnel ; et je les ai enseignées jusqu'à avoir beaucoup de succès, de sorte que j'ai vraiment cru qu'elles étaient vraies ; et c'est pour cela que j'ai résisté à la vérité jusqu'à faire tomber cette grande malédiction sur moi.

54 Alors, lorsqu'il eut dit cela, il supplia Alma de prier Dieu, afin que la malédiction lui fût enlevée.

55 Mais Alma lui dit : Si cette malédiction t'était enlevée, tu égarerais de nouveau le cœur de ce peuple ; c'est pourquoi, il te sera fait comme le Seigneur le veut.

56 Et il arriva que la malédiction ne fut pas enlevée à Korihor ; mais il fut chassé et alla de maison en maison, mendiant sa nourriture.

57 Alors la connaissance de ce qui était arrivé à Korihor fut immédiatement publiée partout dans le pays ; oui, la proclamation fut envoyée par le grand juge à tout le peuple du pays, annonçant à ceux qui avaient cru aux paroles de Korihor qu'ils devaient se repentir rapidement, de peur que les mêmes jugements ne s'abattent sur eux.

58 Et il arriva qu'ils furent tous convaincus de la méchanceté de Korihor ; c'est pourquoi ils furent tous de nouveau convertis au Seigneur ; et cela mit fin à l'iniquité à la manière de Korihor. Et Korihor alla de maison en maison, mendiant de la nourriture pour vivre.

59 Et il arriva que tandis qu'il allait parmi le peuple, oui, parmi un peuple qui s'était séparé des Néphites et se donnait le nom de Zoramites, conduit par un homme dont le nom était Zoram - tandis qu'il allait parmi eux, voici, il fut renversé et piétiné jusqu'à ce qu'il mourût.

60 Et ainsi, nous voyons la fin de celui qui pervertit les voies du Seigneur ; et ainsi, nous voyons que le diable ne soutiendra pas ses enfants au dernier jour, mais les entraîne rapidement sur la pente de l'enfer.

 

 

ALMA 31

Alma prend la tête d'une mission pour ramener les Zoramites apostats - Les Zoramites nient le Christ, croient en une fausse conception de l'élection et pratiquent leur culte à l'aide de prières fixes - Les missionnaires sont remplis du Saint-Esprit - Leurs afflictions sont englouties dans la joie du Christ. Vers 74 av. J.-C.

1 ALORS, il arriva qu'après la fin de Korihor, Alma reçut la nouvelle que les Zoramites pervertissaient les voies du Seigneur, et que Zoram, qui était leur chef, entraînait le cœur du peuple à se prosterner devant des idoles muettes ; et son cœur recommença à éprouver un profond chagrin à cause de l'iniquité du peuple.

2 Car c'était une cause de grand chagrin pour Alma de savoir qu'il y avait de l'iniquité parmi son peuple ; c'est pourquoi, son cœur était extrêmement attristé, parce que les Zoramites s'étaient séparés des Néphites.

3 Or, les Zoramites s'étaient rassemblés dans un pays qu'ils appelaient Antionum, qui était à l'est du pays de Zarahemla, qui bordait presque la mer, qui était au sud du pays de Jershon, qui bordait aussi le désert au sud, désert qui était rempli de Lamanites.

4 Or, les Néphites craignaient beaucoup que les Zoramites n'entrassent en relation avec les Lamanites, et que cela fût la cause d'une grande perte pour les Néphites.

5 Et maintenant, comme la prédication de la parole avait une grande tendance à amener le peuple à faire ce qui était juste - oui, elle avait eu un effet plus puissant sur l'esprit du peuple que l'épée ou quoi que ce fût d'autre qui lui fût arrivé - Alma pensa qu'il était opportun d'essayer la vertu de la parole de Dieu.

6 C'est pourquoi il prit Ammon, et Aaron, et Omner ; et Himni, il le laissa à l'Église de Zarahemla ; mais les trois premiers, il les prit avec lui, et aussi Amulek et Zeezrom, qui étaient à Mélek ; et il prit aussi deux de ses fils.

7 Or, l'aîné de ses fils, il ne le prit pas avec lui, et son nom était Hélaman ; mais les noms de ceux qu'il prit avec lui étaient Shiblon et Corianton ; et ce sont là les noms de ceux qui allèrent avec lui parmi les Zoramites pour leur prêcher la parole.

8 Or, les Zoramites étaient des dissidents des Néphites. C'est pourquoi la parole de Dieu leur avait été prêchée.

9 Mais ils étaient tombés dans de grandes erreurs, car ils ne voulaient pas s'appliquer à garder les commandements de Dieu ni ses prescriptions, selon la loi de Moïse.

10 Ils ne voulaient pas non plus respecter les observances de l'Église, c'est-à-dire persévérer dans la prière et la supplication quotidiennes à Dieu, afin de ne pas entrer en tentation.

11 Oui, en bref, ils pervertissaient les voies du Seigneur dans de très nombreux cas ; c'est pourquoi Alma et ses frères allèrent dans le pays leur prêcher la parole.

12 Or, lorsqu'ils furent entrés dans le pays, voici, à leur grand étonnement, ils découvrirent que les Zoramites avaient construit des synagogues, et qu'ils se rassemblaient un jour de la semaine, qu'ils appelaient le jour du Seigneur ; et ils pratiquaient leur culte d'une manière qu'Alma et ses frères n'avaient jamais vue ;

13 car ils avaient élevé un lieu au centre de leur synagogue, un lieu pour se tenir debout, qui dominait de beaucoup la tête ; et son sommet ne pouvait recevoir qu'une seule personne.

14 C'est pourquoi, quiconque désirait pratiquer son culte devait aller se tenir sur son sommet, et étendre les mains vers le ciel, et crier d'une voix forte, disant :

15 Saint, saint Dieu : nous croyons que tu es Dieu, et nous croyons que tu es saint, et que tu étais un esprit, et que tu es un esprit, et que tu seras un esprit à jamais.

16 Saint Dieu, nous croyons que tu nous as séparés de nos frères ; et nous ne croyons pas à la tradition de nos frères, qui leur a été transmise par la puérilité de leurs pères ; mais nous croyons que tu nous as élus pour être tes saints enfants ; et aussi, tu nous as fait connaître qu'il n'y aura pas de Christ.

17 Mais tu es le même hier, aujourd'hui et à jamais ; et tu nous as élus pour que nous soyons sauvés, tandis que tous autour de nous sont élus pour être précipités, par ta colère, en enfer ; sainteté pour laquelle, ô Dieu, nous te remercions ; et nous te remercions aussi de ce que tu nous as élus, afin que nous ne soyons pas entraînés dans les traditions insensées de nos frères, ce qui les enchaîne à la croyance au Christ, ce qui entraîne leur cœur à errer loin de toi, notre Dieu.

18 Et encore, nous te remercions, ô Dieu, de ce que nous sommes un peuple élu et saint. Amen.

19 Alors, il arriva que lorsqu'Alma, et ses frères, et ses fils eurent entendu ces prières, ils furent étonnés au-delà de toute mesure.

20 Car voici, chaque homme s'avançait et faisait ces mêmes prières.

21 Or, le lieu était appelé par eux Raméumptom, ce qui, par interprétation, est la sainte chaire.

22 Or, du haut de cette chaire, ils faisaient, chacun, identiquement la même prière à Dieu, remerciant leur Dieu d'être élus par lui, et de ce qu'il ne les entraînait pas dans les traditions de leurs frères, et de ce que leur cœur n'était pas séduit au point de croire en des choses à venir, dont ils ne savaient rien.

23 Alors, lorsque le peuple tout entier avait présenté de cette manière ses remerciements, il rentrait chez lui, ne parlant absolument plus de son Dieu, jusqu'à ce qu'il se fût de nouveau assemblé à la sainte chaire pour rendre grâces à sa manière.

24 Alors, lorsqu'Alma vit cela, son cœur fut peiné ; car il voyait qu'ils étaient un peuple méchant et pervers ; oui, il voyait qu'ils avaient le cœur tourné vers l'or, et vers l'argent, et vers toutes sortes de choses raffinées.

25 Oui, et il vit aussi qu'ils avaient le cœur enflé au point de se livrer, dans leur orgueil, à de grandes vantardises.

26 Et il éleva la voix au ciel, et s'écria, disant : Oh, combien de temps, ô Seigneur, souffriras-tu que tes serviteurs demeurent ici-bas dans la chair, pour voir une aussi affreuse méchanceté parmi les enfants des hommes ?

27 Voici, ô Dieu, ils t'invoquent, et cependant leur cœur est englouti dans leur orgueil. Voici, ô Dieu, ils t'invoquent de la bouche, tandis qu'ils sont démesurément boursouflés des choses vaines du monde.

28 Vois, ô mon Dieu, leurs habits somptueux, et leurs annelets, et leurs bracelets, et leurs ornements d'or, et toutes leurs choses précieuses, dont ils sont parés ; et voici, ils ont le cœur tourné vers cela, et néanmoins ils t'invoquent, et disent : Nous te remercions, ô Dieu, car nous sommes un peuple élu pour toi, tandis que d'autres périront.

29 Oui, et ils disent que tu leur as fait connaître qu'il n'y aura pas de Christ.

30 Ô Seigneur Dieu, combien de temps souffriras-tu qu'une telle méchanceté et une telle infidélité soient parmi ce peuple ? Ô Seigneur, veuille me donner de la force afin que je puisse supporter mes infirmités. Car je suis infirme, et une telle méchanceté parmi ce peuple peine mon âme.

31 Ô Seigneur, j'ai le cœur extrêmement attristé ; veuille consoler mon âme dans le Christ. Ô Seigneur, veuille m'accorder d'avoir de la force afin que je souffre avec patience ces afflictions qui vont tomber sur moi à cause de l'iniquité de ce peuple.

32 Ô Seigneur, veuille consoler mon âme et me donner le succès, ainsi qu'à mes compagnons de travail qui sont avec moi - oui, Ammon, et Aaron, et Omner, et aussi Amulek, et Zeezrom, et aussi mes deux fils - oui, veuille consoler tous ceux-là, ô Seigneur. Oui, veuille consoler leur âme dans le Christ.

33 Veuille leur accorder d'avoir de la force, afin qu'ils supportent les afflictions qui tomberont sur eux à cause des iniquités de ce peuple.

34 Ô Seigneur, veuille nous accorder de réussir à te les ramener dans le Christ.

35 Voici, ô Seigneur, leur âme est précieuse, et beaucoup d'entre eux sont nos frères ; c'est pourquoi, donne-nous, ô Seigneur, du pouvoir et de la sagesse, afin que nous te ramenions ceux-ci, qui sont nos frères.

36 Alors, il arriva que lorsqu'il eut dit ces paroles, Alma posa les mains sur tous ceux qui étaient avec lui. Et voici, comme il posait les mains sur eux, ils furent remplis de l'Esprit-Saint.

37 Et après cela, ils se séparèrent, ne s'inquiétant pas pour eux-mêmes de ce qu'ils mangeraient, ou de ce qu'ils boiraient, ou de quoi ils seraient vêtus.

38 Et le Seigneur pourvut à leurs besoins, afin qu'ils n'eussent pas faim et qu'ils n'eussent pas soif ; oui, il leur donna aussi de la force, afin qu'ils ne souffrissent aucune sorte d'affliction sans qu'elle ne fût engloutie dans la joie du Christ. Or, cela se fit selon la prière d'Alma ; et cela, parce qu'il avait prié avec foi.

 

 

ALMA 32

Alma instruit les pauvres, que leurs afflictions avaient rendu humbles - La foi est l'espérance en ce qui n'est pas vu, qui est vrai - Alma témoigne que des anges instruisent les hommes, les femmes et les enfants - Il compare la parole à une semence - Elle doit être plantée et nourrie - Alors elle devient un arbre où l'on cueille le fruit de la vie éternelle. Vers 74 av. J.-C.

1 ET il arriva qu'ils allèrent et commencèrent à prêcher la parole de Dieu au peuple, entrant dans leurs synagogues et dans leurs maisons ; oui, et ils prêchèrent même la parole dans leurs rues.

2 Et il arriva qu'après avoir beaucoup travaillé parmi eux, ils commencèrent à avoir du succès parmi la classe pauvre du peuple ; car voici, ils étaient chassés des synagogues à cause de la grossièreté de leurs habits ;

3 c'est pourquoi il ne leur était pas permis d'entrer dans leurs synagogues pour adorer Dieu, étant considérés comme de la souillure ; c'est pourquoi, ils étaient pauvres ; oui, ils étaient considérés par leurs frères comme du rebut ; c'est pourquoi, ils étaient pauvres quant aux choses du monde, et ils étaient également pauvres de cœur.

4 Or, comme Alma enseignait et parlait au peuple sur la colline Onidah, une grande multitude vint à lui, et c'étaient ceux dont nous venons de parler, qui étaient pauvres de cœur à cause de leur pauvreté quant aux choses du monde.

5 Et ils vinrent à Alma ; et celui qui était le premier parmi eux lui dit : Voici, que feront ceux-ci, qui sont mes frères, car ils sont méprisés de tous les hommes à cause de leur pauvreté, oui, et plus spécialement par nos prêtres ; car ils nous ont chassés de nos synagogues, que nous avons abondamment travaillé à construire de nos mains ; et ils nous ont chassés à cause de notre extrême pauvreté ; et nous n'avons aucun lieu pour adorer notre Dieu ; et voici, que ferons-nous ?

6 Et alors, quand Alma entendit cela, il fit demi-tour, le visage directement tourné vers lui, et il regarda avec une grande joie ; car il voyait que leurs afflictions les avaient réellement rendus humbles, et qu'ils étaient prêts à entendre la parole.

7 C'est pourquoi il ne dit plus rien à l'autre multitude ; mais il étendit la main et cria à ceux qu'il voyait, qui étaient vraiment pénitents, et leur dit :

8 Je vois que vous êtes humbles de cœur ; et s'il en est ainsi, bénis êtes-vous.

9 Voici, votre frère a dit : Que ferons-nous ? - car nous sommes chassés de nos synagogues, de sorte que nous ne pouvons adorer notre Dieu.

10 Voici, je vous le dis, pensez-vous que vous ne puissiez pas adorer Dieu, si ce n'est dans vos synagogues uniquement ?

11 Et de plus, je vous le demande, pensez-vous que vous ne deviez adorer Dieu qu'une fois par semaine ?

12 Je vous le dis, il est bon que vous soyez chassés de vos synagogues, afin que vous soyez humbles et que vous appreniez la sagesse ; car il est nécessaire que vous appreniez la sagesse ; car c'est parce que vous êtes chassés, que vous êtes méprisés par vos frères, à cause de votre extrême pauvreté, que vous êtes amenés à l'humilité de cœur ; car vous êtes nécessairement amenés à être humbles.

13 Et maintenant, parce que vous êtes forcés d'être humbles, bénis êtes-vous ; car parfois, s'il est forcé d'être humble, l'homme cherche le repentir ; et maintenant, assurément, quiconque se repent trouve miséricorde ; et celui qui trouve miséricorde et persévère jusqu'à la fin, celui-là sera sauvé.

14 Et maintenant, comme je vous l'ai dit, parce que vous avez été forcés d'être humbles, vous êtes bénis ; ne pensez-vous pas que ceux qui s'humilient vraiment à cause de la parole sont encore plus bénis ?

15 Oui, celui qui s'humilie vraiment, et se repent de ses péchés, et persévère jusqu'à la fin, celui-là sera béni - oui, beaucoup plus béni que ceux qui sont forcés d'être humbles à cause de leur extrême pauvreté.

16 C'est pourquoi, bénis sont ceux qui s'humilient sans être forcés d'être humbles ; ou plutôt, en d'autres termes, béni est celui qui croit en la parole de Dieu et est baptisé sans obstination de cœur, oui, sans être amené à connaître la parole, ou même forcé de connaître, avant de croire.

17 Oui, il y en a beaucoup qui disent : Si tu nous montres un signe du ciel, alors nous saurons avec certitude ; alors nous croirons.

18 Or, je le demande : Est-ce là de la foi ? Voici, je vous dis que non ; car si un homme connaît une chose, il n'a pas lieu de croire, car il la connaît.

19 Et maintenant, n'est-il pas bien plus maudit, celui qui connaît la volonté de Dieu et ne la fait pas, que celui qui croit seulement, ou qui a seulement lieu de croire, et tombe en transgression ?

20 Or, de cela vous devez juger. Voici, je vous dis que c'est d'un côté comme de l'autre, et il en sera pour tout homme selon son œuvre.

21 Et maintenant, comme je l'ai dit concernant la foi : la foi, ce n'est pas avoir la connaissance parfaite des choses ; c'est pourquoi, si vous avez la foi, vous espérez en des choses qui ne sont pas vues, qui sont vraies.

22 Et maintenant, voici, je vous dis, et je voudrais que vous vous en souveniez, que Dieu est miséricordieux envers tous ceux qui croient en son nom ; c'est pourquoi, il désire en premier lieu que vous croyiez, oui, en sa parole.

23 Et maintenant, il communique sa parole par des anges aux hommes, oui, non seulement aux hommes, mais aussi aux femmes. Or, ce n'est pas tout ; les petits enfants reçoivent bien des fois des paroles qui confondent les sages et les savants.

24 Et maintenant, mes frères bien-aimés, puisque vous avez désiré savoir de moi ce que vous ferez, parce que vous êtes affligés et chassés - or, je ne désire pas que vous pensiez que je veux vous juger, si ce n'est selon ce qui est vrai -

25 car je ne veux pas dire que vous avez tous été forcés de vous humilier ; car je crois, en vérité, qu'il y en a parmi vous qui s'humilieraient dans quelque situation qu'ils fussent.

26 Or, comme je l'ai dit concernant la foi - que ce n'était pas une connaissance parfaite - ainsi en est-il de mes paroles. Vous ne pouvez pas, dès l'abord, savoir à la perfection qu'elles sont sûres, pas plus que la foi n'est une connaissance parfaite.

27 Mais voici, si vous voulez vous éveiller et donner de l'essor à vos facultés, jusqu'à faire l'expérience de mes paroles, et faire preuve d'un tout petit peu de foi, oui, même si vous ne pouvez faire plus que désirer croire, laissez ce désir agir en vous jusqu'à ce que vous croyiez de manière à pouvoir faire place à une partie de mes paroles.

28 Maintenant, nous allons comparer la parole à une semence. Or, si vous faites de la place pour qu'une semence puisse être plantée dans votre cœur, voici, si c'est une vraie semence, ou une bonne semence, si vous ne la chassez pas par votre incrédulité en résistant à l'Esprit du Seigneur, voici, elle commencera à gonfler dans votre sein ; et lorsque vous sentirez ces mouvements de gonflement, vous commencerez à dire en vous-mêmes : Il faut nécessairement que ce soit une bonne semence, ou que la parole soit bonne, car elle commence à m'épanouir l'âme ; oui, elle commence à m'éclairer l'intelligence, oui, elle commence à m'être délicieuse.

29 Or, voici, cela n'augmenterait-il pas votre foi ? Je vous dis que oui ; néanmoins, elle n'a pas grandi jusqu'à être une connaissance parfaite.

30 Mais voici, une fois que la semence gonfle, et germe, et commence à pousser, alors vous devez nécessairement dire que la semence est bonne ; car voici elle gonfle, et germe, et commence à pousser. Et maintenant, voici, cela ne va-t-il pas fortifier votre foi ? Oui, cela va fortifier votre foi, car vous direz : Je sais que c'est là une bonne semence ; car voici, elle germe et commence à pousser.

31 Et maintenant, voici, êtes-vous sûrs que c'est une bonne semence ? Je vous dis que oui ; car toute semence produit à sa ressemblance.

32 C'est pourquoi, si une semence pousse, elle est bonne, mais si elle ne pousse pas, voici, elle n'est pas bonne, c'est pourquoi on la jette.

33 Et maintenant, voici, parce que vous avez tenté l'expérience, et planté la semence, et qu'elle gonfle, et germe, et commence à pousser, vous devez nécessairement savoir que la semence est bonne.

34 Et maintenant, voici, votre connaissance est-elle parfaite ? Oui, votre connaissance est parfaite en cela, et votre foi sommeille ; et cela, parce que vous savez, car vous savez que la parole vous a gonflé l'âme, et vous savez aussi qu'elle a germé, que votre intelligence commence à être éclairée, et que votre esprit commence à s'épanouir.

35 Oh alors, cela n'est-il pas réel ? Je vous dis que oui, parce que cela est lumière ; et ce qui est lumière est bon parce qu'on peut le discerner : c'est pourquoi vous devez savoir que c'est bon ; et maintenant, voici, lorsque vous avez goûté cette lumière, votre connaissance est-elle parfaite ?

36 Voici, je vous dis que non ; et vous ne devez pas non plus mettre de côté votre foi, car vous n'avez exercé votre foi que pour planter la semence, afin de tenter l'expérience pour savoir si la semence était bonne.

37 Et voici, lorsque l'arbre commencera à pousser, vous direz : nourrissons-le avec grand soin, afin qu'il prenne racine, afin qu'il pousse et nous donne du fruit. Or voici, si vous le nourrissez avec beaucoup de soin, il prendra racine, et poussera, et produira du fruit.

38 Mais si vous négligez l'arbre et n'accordez aucune pensée à sa nourriture, voici, il ne prendra pas racine ; et lorsque la chaleur du soleil viendra et le brûlera, parce qu'il n'a pas de racine, il se desséchera, et vous l'arracherez et le rejetterez.

39 Or, ce n'est pas parce que la semence n'était pas bonne, ce n'est pas non plus parce que le fruit n'en serait pas désirable ; mais c'est parce que votre terrain est aride et que vous ne voulez pas nourrir l'arbre ; c'est pourquoi vous ne pouvez pas en avoir le fruit.

40 Et ainsi, si vous ne voulez pas nourrir la parole, attendant avec l'oeil de la foi d'en avoir le fruit, vous ne pourrez absolument pas cueillir du fruit de l'arbre de vie.

41 Mais si vous nourrissez la parole, oui, nourrissez l'arbre lorsqu'il commence à pousser, par votre foi, avec grande diligence et avec patience, attendant d'en avoir le fruit, il prendra racine ; et voici, ce sera un arbre jaillissant jusque dans la vie éternelle.

42 Et à cause de votre diligence, et de votre foi, et de votre patience à l'égard de la parole pour la nourrir, afin qu'elle prenne racine en vous, voici, vous en cueillerez bientôt le fruit, qui est extrêmement précieux, qui est doux par-dessus tout ce qui est doux, et qui est blanc par-dessus tout ce qui est blanc, oui, et pur par-dessus tout ce qui est pur ; et vous vous ferez un festin de ce fruit jusqu'à ce que vous soyez rassasiés, de sorte que vous n'aurez ni faim ni soif.

43 Alors, mes frères, vous récolterez les récompenses de votre foi, et de votre diligence, et de votre patience, et de votre longanimité, attendant que l'arbre vous donne du fruit.

 

 

ALMA 33

Zénos enseigne que les hommes doivent prier et pratiquer leur culte en tous lieux, et que les jugements sont détournés à cause du Fils - Zénock enseigne que la miséricorde est accordée à cause du Fils - Moïse a élevé dans le désert une figure du Fils de Dieu. Vers 74 av. J.-C.

1 ALORS, quand Alma eut dit ces paroles, ils envoyèrent des gens vers lui, désirant savoir s'ils devaient croire en un seul Dieu, afin d'obtenir ce fruit dont il avait parlé, ou comment ils devaient planter la semence, ou la parole dont il avait parlé, dont il avait dit qu'elle devait être plantée dans leur cœur ; ou de quelle manière ils devaient commencer à exercer leur foi.

2 Et Alma leur dit : Voici, vous avez dit que vous ne pouviez pas adorer votre Dieu parce que vous êtes chassés de vos synagogues. Mais voici, je vous le dis, si vous pensez que vous ne pouvez pas adorer Dieu, vous êtes grandement dans l'erreur, et vous devriez sonder les Écritures ; si vous pensez qu'elles vous ont enseigné cela, vous ne les comprenez pas.

3 Vous souvenez-vous avoir lu ce que Zénos, le prophète d'autrefois, a dit concernant la prière ou le culte ?

4 Car il a dit : Tu es miséricordieux, ô Dieu, car tu as entendu ma prière lorsque j'étais dans le désert ; oui, tu as été miséricordieux lorsque j'ai prié concernant ceux qui étaient mes ennemis, et tu les as tournés vers moi.

5 Oui, ô Dieu, tu as été miséricordieux envers moi lorsque je t'ai imploré dans mon champ ; lorsque je t'ai imploré pendant ma prière, tu m'as entendu.

6 Et encore, ô Dieu, lorsque je me suis rendu dans ma maison, tu m'as entendu dans ma prière.

7 Et lorsque je me suis rendu dans ma chambre, ô Seigneur, et t'ai prié, tu m'as entendu.

8 Oui, tu es miséricordieux envers tes enfants lorsqu'ils t'implorent pour être entendus de toi et non des hommes, et tu les entendras.

9 Oui, ô Dieu, tu as été miséricordieux envers moi et as entendu mes supplications au milieu de tes assemblées.

10 Oui, et tu m'as aussi entendu lorsque j'ai été chassé et que j'ai été méprisé par mes ennemis ; oui, tu as entendu mes supplications et as été en colère contre mes ennemis, et tu les a châtiés, dans ta colère, par une destruction rapide.

11 Et tu m'as entendu à cause de mes afflictions et de ma sincérité ; et c'est à cause de ton Fils que tu as été aussi miséricordieux envers moi ; c'est pourquoi mes cris monteront vers toi dans toutes mes afflictions, car en toi est ma joie ; car tu as détourné tes jugements de moi à cause de ton Fils.

12 Et alors, Alma leur dit : Croyez-vous à ces Écritures qui ont été écrites par ceux d'autrefois ?

13 Voici, si oui, vous devez croire ce que Zénos a dit, car voici, il a dit : Tu as détourné tes jugements à cause de ton Fils.

14 Or, voici, mes frères, je voudrais demander si vous avez lu les Écritures ? Si oui, comment pouvez-vous ne pas croire au Fils de Dieu ?

15 Car il n'est pas écrit que Zénos seul a parlé de ces choses, mais Zénock a aussi parlé de ces choses :

16 Car voici, il a dit : Tu es en colère, ô Seigneur, contre ce peuple, parce qu'il ne veut pas comprendre la miséricorde que tu lui as accordée à cause de ton Fils.

17 Et maintenant, mes frères, vous voyez qu'un deuxième prophète d'autrefois a témoigné du Fils de Dieu, et parce que le peuple ne voulait pas comprendre ses paroles, ils l'ont lapidé à mort.

18 Mais voici, ce n'est pas tout ; ceux-là ne sont pas les seuls qui aient parlé concernant le Fils de Dieu.

19 Voici, Moïse a parlé de lui ; oui, et voici, une figure fut élevée dans le désert, afin que quiconque la regarderait vécût. Et beaucoup regardèrent et vécurent.

20 Mais peu comprirent la signification de ces choses-là, et cela à cause de l'endurcissement de leur cœur. Mais il y en eut beaucoup qui étaient si endurcis qu'ils ne voulurent pas regarder, c'est pourquoi ils périrent. Or, la raison pour laquelle ils ne voulaient pas regarder, c'est parce qu'ils ne croyaient pas que cela les guérirait.

21 Ô mes frères, si vous pouviez être guéris rien qu'en jetant les regards autour de vous afin d'être guéris, ne regarderiez-vous pas rapidement, ou préféreriez-vous vous endurcir le cœur dans l'incrédulité et être paresseux, de sorte que vous ne jetteriez pas les regards autour de vous, de sorte que vous péririez ?

22 S'il en est ainsi, le malheur s'abattra sur vous ; mais s'il n'en est pas ainsi, alors jetez les regards autour de vous et commencez à croire au Fils de Dieu, à croire qu'il viendra racheter son peuple, et qu'il souffrira et mourra pour expier ses péchés, et qu'il se relèvera d'entre les morts, ce qui réalisera la résurrection, que tous les hommes se tiendront devant lui pour être jugés au dernier jour, jour du jugement, selon leurs œuvres.

23 Et maintenant, mes frères, je désire que vous plantiez cette parole dans votre cœur, et lorsqu'elle commencera à gonfler, alors nourrissez-la par votre foi. Et voici, elle deviendra un arbre, jaillissant en vous jusqu'à la vie éternelle. Et alors, que Dieu vous accorde que vos fardeaux soient légers par la joie de son Fils. Et même tout cela, vous pouvez le faire si vous voulez. Amen.

 

 

ALMA 34

Amulek témoigne que la parole est dans le Christ pour le salut - Si une expiation n'est pas faite, toute l'humanité va périr - La loi de Moïse tout entière annonce le sacrifice du Fils de Dieu - Le plan éternel de la rédemption est basé sur la foi et le repentir - Priez pour les bénédictions temporelles et spirituelles - Cette vie est le moment où les hommes doivent se préparer à rencontrer Dieu - Travaillez à votre salut avec crainte devant Dieu. Vers 74 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva que lorsqu'il leur eut dit ces paroles, Alma s'assit sur le sol, et Amulek se leva et commença à les instruire, disant :

2 Mes frères, je pense qu'il est impossible que vous soyez ignorants des choses qui ont été dites concernant la venue du Christ, que nous enseignons être le Fils de Dieu ; oui, je sais que ces choses vous ont été enseignées abondamment avant votre dissidence par rapport à nous.

3 Et puisque vous avez désiré de mon frère bien-aimé qu'il vous fasse connaître ce que vous devez faire, à cause de vos afflictions, et il vous a parlé quelque peu pour vous préparer l'esprit ; oui, et il vous a exhortés à la foi et à la patience -

4 oui, à avoir assez de foi pour planter la parole dans votre cœur, afin de tenter l'expérience de voir si elle est bonne.

5 Et nous avons vu que la grande question que vous avez à l'esprit est de savoir si la parole est dans le Fils de Dieu, ou s'il n'y aura pas de Christ.

6 Et vous avez vu aussi que mon frère vous a prouvé, par beaucoup d'exemples, que la parole est dans le Christ pour le salut.

7 Mon frère a fait appel aux paroles de Zénos, selon lesquelles la rédemption vient par l'intermédiaire du Fils de Dieu, et aussi aux paroles de Zénock ; et il a fait appel à Moïse, pour prouver que ces choses sont vraies.

8 Et maintenant, voici, je vais vous témoigner par moi-même que ces choses sont vraies. Voici, je vous dis que je sais que le Christ viendra parmi les enfants des hommes pour prendre sur lui les transgressions de son peuple, et qu'il expiera les péchés du monde, car le Seigneur Dieu l'a dit.

9 Car il est nécessaire qu'une expiation soit accomplie ; car, selon le grand plan du Dieu éternel, il faut qu'une expiation soit faite, sinon toute l'humanité va périr ; oui, tous sont endurcis ; oui, tous sont déchus et perdus, et, sans l'expiation qu'il est nécessaire de faire, ils périront.

10 Car il est nécessaire qu'il y ait un grand et dernier sacrifice ; oui, pas un sacrifice d'homme, ni d'animal, ni d'aucune sorte d'oiseau, car ce ne sera pas un sacrifice humain ; mais ce doit être un sacrifice infini et éternel.

11 Or, il n'y a aucun homme qui puisse sacrifier son sang pour que cela expie les péchés d'un autre. Or, si un homme commet un meurtre, voici, notre loi, qui est juste, ôtera-t-elle la vie à son frère ? Je vous dis que non.

12 Mais la loi exige la vie de celui qui a commis le meurtre ; c'est pourquoi il n'est rien moins qu'une expiation infinie qui suffise pour les péchés du monde.

13 C'est pourquoi, il est nécessaire qu'il y ait un grand et dernier sacrifice, et alors il y aura - ou il convient qu'il y ait - une fin à l'effusion du sang ; alors la loi de Moïse sera accomplie ; oui, elle sera entièrement accomplie, chaque iota et chaque trait de lettre, et rien n'aura passé.

14 Et voici, c'est là toute la signification de la loi, tout jusqu'au moindre détail annonçant ce grand et dernier sacrifice ; et ce grand et dernier sacrifice, oui ce sacrifice infini et éternel, sera le Fils de Dieu.

15 Et ainsi il apportera le salut à tous ceux qui croiront en son nom ; ceci étant le but de ce dernier sacrifice : réaliser les entrailles de miséricorde, ce qui l'emporte sur la justice et fournit aux hommes le moyen d'avoir la foi qui produit le repentir.

16 Et ainsi la miséricorde peut satisfaire aux exigences de la justice et les enserre dans les bras de la sécurité, tandis que celui qui n'exerce aucune foi qui produit le repentir est exposé à toute la loi des exigences de la justice ; c'est pourquoi, ce n'est que pour celui qui a la foi qui produit le repentir qu'est réalisé le plan, grand et éternel, de la rédemption.

17 C'est pourquoi, que Dieu vous accorde, mes frères, de commencer à exercer votre foi qui produit le repentir, afin de commencer à implorer son saint nom, afin qu'il soit miséricordieux envers vous ;

18 oui, invoquez-le pour avoir la miséricorde, car il est puissant à sauver.

19 Oui, humiliez-vous et persévérez dans la prière vers lui.

20 Invoquez-le lorsque vous êtes dans vos champs, oui, pour tous vos troupeaux.

21 Invoquez-le dans vos maisons, oui, pour toute votre maison, le matin, à midi et le soir.

22 Oui, invoquez-le contre la puissance de vos ennemis.

23 Oui, invoquez-le contre le diable, qui est l'ennemi de toute justice.

24 Invoquez-le pour les cultures de vos champs, afin que vous en retiriez la prospérité.

25 Invoquez-le pour les troupeaux de vos champs, afin qu'ils s'accroissent.

26 Mais ce n'est pas tout ; vous devez déverser votre âme dans vos chambres, et dans vos lieux secrets, et dans votre désert.

27 Oui, et lorsque vous n'invoquez pas le Seigneur, que votre cœur soit rempli, continuellement tourné vers lui dans la prière pour votre bien-être, et aussi pour le bien-être de ceux qui sont autour de vous.

28 Et maintenant voici, mes frères bien-aimés, je vous le dis, ne pensez pas que ce soit là tout ; car lorsque vous avez fait toutes ces choses, si vous renvoyez les nécessiteux et les nus, et ne visitez pas les malades et les affligés, et ne donnez pas de vos biens, si vous en avez, à ceux qui sont dans le besoin - je vous le dis, si vous ne faites rien de cela, voici, votre prière est vaine et ne vous sert de rien, et vous êtes comme des hypocrites qui renient la foi.

29 C'est pourquoi, si vous ne vous souvenez pas d'être charitables, vous êtes comme du rebut que les raffineurs rejettent (parce qu'il n'a pas de valeur) et qui est foulé aux pieds des hommes.

30 Et maintenant, mes frères, je voudrais qu'après avoir reçu tant de témoignages, voyant que les saintes Écritures témoignent de ces choses, vous vous avanciez et produisiez du fruit digne du repentir.

31 Oui, je voudrais que vous vous avanciez et ne vous endurcissiez plus le cœur, car voici, c'est maintenant le moment et le jour de votre salut ; et c'est pourquoi, si vous vous repentez et ne vous endurcissez pas le cœur, c'est immédiatement que le grand plan de rédemption se réalisera pour vous.

32 Car voici, cette vie est le moment où les hommes doivent se préparer à rencontrer Dieu ; oui, voici, le jour de cette vie est le jour où les hommes doivent accomplir leurs œuvres.

33 Et maintenant, comme je vous l'ai dit précédemment, puisque vous avez eu tant de témoignages, je vous supplie donc de ne pas différer le jour de votre repentir jusqu'à la fin ; car après ce jour de vie, qui nous est donné pour nous préparer pour l'éternité, voici, si nous ne faisons pas meilleur usage de notre temps pendant que nous sommes dans cette vie, alors vient la nuit de ténèbres où aucun travail ne peut être accompli.

34 Vous ne pouvez pas dire, lorsque vous êtes amenés à cette crise affreuse : Je vais me repentir, je vais retourner à mon Dieu. Non, vous ne pouvez pas le dire ; car ce même esprit qui possède votre corps au moment où vous quittez cette vie, ce même esprit aura le pouvoir de posséder votre corps dans le monde éternel.

35 Car voici, si vous avez différé le jour de votre repentir jusqu'à la mort, voici, vous vous êtes assujettis à l'esprit du diable, et il vous scelle comme siens ; c'est pourquoi, l'Esprit du Seigneur s'est retiré de vous et n'a pas de place en vous, et le diable a tout pouvoir sur vous ; et c'est là l'état final des méchants.

36 Et cela je le sais, parce que le Seigneur a dit qu'il ne demeure pas dans des temples qui ne sont pas saints, mais c'est dans le cœur des justes qu'il demeure ; oui, et il a dit aussi que les justes s'assiéront dans son royaume, pour ne plus en sortir ; mais leurs vêtements seront blanchis par le sang de l'Agneau.

37 Et maintenant, mes frères bien-aimés, je désire que vous vous souveniez de ces choses, et que vous travailliez à votre salut avec crainte devant Dieu, et que vous ne niiez plus la venue du Christ ;

38 que vous ne combattiez plus le Saint-Esprit, mais que vous le receviez et preniez sur vous le nom du Christ ; que vous vous humiliiez jusqu'à la poussière, et adoriez Dieu, en quelque lieu que vous vous trouviez, en esprit et en vérité ; et que vous viviez quotidiennement dans les actions de grâces pour les miséricordes et les nombreuses bénédictions qu'il vous accorde.

39 Oui, et je vous exhorte aussi, mes frères, à veiller à prier continuellement, afin de ne pas être égarés par les tentations du diable, afin qu'il n'ait pas le dessus sur vous, afin de ne pas devenir ses sujets au dernier jour ; car voici, il ne vous donne rien de bon en récompense.

40 Et maintenant, mes frères bien-aimés, je voudrais vous exhorter à avoir de la patience et à supporter les afflictions de toutes sortes, à ne pas injurier ceux qui vous chassent à cause de votre extrême pauvreté, de peur que vous ne deveniez pécheurs comme eux,

41 mais à avoir de la patience et à supporter ces afflictions dans la ferme espérance que vous vous reposerez un jour de toutes vos afflictions.

 

 

ALMA 35

La prédication de la parole détruit les artifices des Zoramites - Ils expulsent les convertis, qui se joignent alors au peuple d'Ammon à Jershon - Alma est attristé de la méchanceté du peuple. Vers 74 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva que lorsqu'Amulek eut cessé de dire ces paroles, ils se retirèrent de la multitude et passèrent au pays de Jershon.

2 Oui, et le reste des frères, lorsqu'ils eurent prêché la parole aux Zoramites, passa aussi au pays de Jershon.

3 Et il arriva que lorsque la partie des Zoramites qui avait le plus de popularité eut tenu conseil concernant les paroles qui leur avaient été prêchées, ils furent en colère à cause de la parole, car elle détruisait leurs artifices ; c'est pourquoi, ils ne voulurent pas écouter les paroles.

4 Et ils envoyèrent des gens, et rassemblèrent tout le peuple dans tout le pays, et tinrent conseil avec lui concernant les paroles qui avaient été dites.

5 Or, leurs gouverneurs, et leurs prêtres, et leurs instructeurs n'informèrent pas le peuple de leur désir ; c'est pourquoi ils découvrirent secrètement l'opinion de tout le peuple.

6 Et il arriva que lorsqu'ils eurent découvert l'opinion de tout le peuple, ceux qui étaient en faveur des paroles qui avaient été dites par Alma et ses frères furent chassés du pays ; et ils étaient nombreux, et ils passèrent aussi au pays de Jershon.

7 Et il arriva qu'Alma et ses frères pourvurent à leurs besoins.

8 Alors, le peuple des Zoramites fut en colère contre le peuple d'Ammon qui était à Jershon, et le gouverneur principal des Zoramites, un très méchant homme, envoya des gens auprès du peuple d'Ammon, pour lui demander de chasser de son pays tous ceux qui étaient venus de chez eux dans son pays.

9 Et il proféra beaucoup de menaces contre lui. Mais le peuple d'Ammon ne craignait pas ses paroles, c'est pourquoi il ne les chassa pas, mais il reçut tous les pauvres des Zoramites qui passèrent chez lui ; et il les nourrit, et les vêtit, et leur donna des terres pour leur héritage ; et il pourvut à leurs besoins, selon ce qui leur était nécessaire.

10 Alors cela excita les Zoramites à la colère contre le peuple d'Ammon, et ils commencèrent à se mêler aux Lamanites et à les exciter aussi à la colère contre lui.

11 Et ainsi les Zoramites et les Lamanites commencèrent à faire des préparatifs de guerre contre le peuple d'Ammon, et aussi contre les Néphites.

12 Et ainsi finit la dix-septième année du règne des juges sur le peuple de Néphi.

13 Et le peuple d'Ammon sortit du pays de Jershon, et passa au pays de Mélek, et laissa place au pays de Jershon aux armées des Néphites, afin qu'elles combattissent les armées des Lamanites et les armées des Zoramites ; et ainsi, une guerre commença entre les Lamanites et les Néphites la dix-huitième année du règne des juges ; et le récit de leurs guerres sera fait plus loin.

14 Et Alma, et Ammon, et leurs frères, et aussi les deux fils d'Alma retournèrent au pays de Zarahemla, après avoir été les instruments entre les mains de Dieu pour amener beaucoup de Zoramites au repentir ; et tous ceux qui furent amenés au repentir furent chassés de leur pays ; mais ils ont des terres pour leur héritage au pays de Jershon, et ils ont pris les armes pour se défendre, eux, et leurs épouses, et leurs enfants, et leurs terres.

15 Or, Alma, peiné de l'iniquité de son peuple, oui, des guerres, et des effusions de sang, et des querelles qui existaient parmi eux, et étant allé annoncer la parole, ou ayant envoyé annoncer la parole, parmi tout le peuple dans toutes les villes, et voyant que le cœur du peuple commençait à s'endurcir et qu'il commençait à être offensé à cause du caractère strict de la parole, eut le cœur extrêmement attristé.

16 C'est pourquoi, il fit rassembler ses fils afin de donner à chacun séparément sa charge concernant les choses relatives à la justice. Et nous avons le récit des commandements qu'il leur donna, selon ses propres annales.



Commandements d'Alma à son fils Hélaman.

Chapitres 36 et 37.

 

ALMA 36

Alma témoigne à Hélaman qu'il fut converti après avoir vu un ange - Il connut les souffrances d'une âme damnée ; il invoqua le nom de Jésus et naquit alors de Dieu - Une douce joie lui remplit l'âme - Il vit des multitudes d'anges louer Dieu - Beaucoup de convertis ont goûté et vu comme lui. Vers 74 av. J.-C.

1 MON fils, prête l'oreille à mes paroles ; car je te jure que si tu gardes les commandements de Dieu, tu prospéreras dans le pays.

2 Je voudrais que tu fasses comme moi et que tu te souviennes de la captivité de nos pères ; car ils étaient dans la servitude, et nul ne pouvait les délivrer, si ce n'est
le Dieu d'Abraham, et le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob, et il les a assurément délivrés dans leurs afflictions.

3 Et maintenant, ô mon fils Hélaman, voici, tu es dans ta jeunesse, et c'est pourquoi je te supplie d'entendre mes paroles et d'apprendre de moi ; car je sais que quiconque place sa confiance en Dieu sera soutenu dans ses épreuves, et ses difficultés, et ses afflictions, et sera exalté au dernier jour.

4 Et je ne voudrais pas que tu penses que je connais par moi-même : non par le temporel, mais par le spirituel, non par l'esprit charnel, mais par Dieu.

5 Or, voici, je te le dis, si je n'étais pas né de Dieu, je n'aurais pas connu ces choses ; mais, par la bouche de son saint ange, Dieu me les a fait connaître, non pas à cause d'une quelconque dignité de ma part,

6 car j'allais partout avec les fils de Mosiah, cherchant à détruire l'Église de Dieu ; mais voici, Dieu envoya son saint ange nous arrêter en chemin.

7 Et voici, il nous parla, comme si c'était la voix du tonnerre, et la terre entière trembla sous nos pieds ; et nous tombâmes tous par terre, car la crainte du Seigneur s'était abattue sur nous.

8 Mais voici, la voix me dit : Lève-toi. Et je me levai, et me tins debout, et vis l'ange.

9 Et il me dit : (Même) s
i tu veux toi-même être détruit, ne cherche plus à détruire l'Église de Dieu. (voir Mosiah 27:16)

10 Et il arriva que je tombai par terre ; et ce fut pendant trois jours et trois nuits que je ne pus ouvrir la bouche, ni n'eus l'usage de mes membres.

11 Et l'ange me dit encore des choses qui furent entendues par mes frères, mais je ne les entendis pas ; car lorsque j'entendis les mots : (M
ême) si tu veux être détruit toi-même, ne cherche plus à détruire l'Église de Dieu (voir Mosiah 27:16), je fus frappé d'une crainte et d'un étonnement si grands, de peur d'être peut-être détruit, que je tombai par terre et que je n'entendis plus rien.

12 Mais j'étais torturé d'un tourment éternel, car mon âme était déchirée au plus haut degré et torturée par tous mes péchés.

13 Oui, je me souvenais de tous mes péchés et de toutes mes iniquités, et à cause de cela, j'étais tourmenté par les souffrances de l'enfer ; oui, je voyais que je m'étais rebellé contre mon Dieu et que je n'avais pas gardé ses saints commandements.

14 Oui, et j'avais assassiné beaucoup de ses enfants, ou plutôt les avais entraînés à la destruction ; oui, en bref, si grandes avaient été mes iniquités, que la pensée même de retourner en la présence de mon Dieu torturait mon âme d'une horreur inexprimable.

15 Oh, pensais-je, si je pouvais être banni et être anéanti corps et âme, afin de ne pas être amené à me tenir en la présence de mon Dieu pour être jugé de mes actions !

16 Et alors, pendant trois jours et pendant trois nuits, je fus torturé par les souffrances d'une âme damnée.

17 Et il arriva que comme j'étais ainsi torturé par le tourment, tandis que j'étais déchiré par le souvenir de mes nombreux péchés, voici, je me souvins aussi d'avoir entendu mon père prophétiser au peuple concernant la venue d'un certain Jésus-Christ, un Fils de Dieu, pour expier les péchés du monde.

18 Alors, quand mon esprit s'empara de cette pensée, je m'écriai au-dedans de mon cœur : Ô Jésus, Fils de Dieu, sois miséricordieux envers moi qui suis dans le fiel de l'amertume et suis enserré par les chaînes éternelles de la mort.

19 Et alors, voici, lorsque je pensai cela, je ne pus plus me souvenir de mes souffrances ; oui, je n'étais plus déchiré par le souvenir de mes péchés.

20 Et oh quelle joie, et quelle lumière merveilleuse je vis ! Oui, mon âme était remplie d'une joie aussi extrême que l'avait été ma souffrance.

21 Oui, je te le dis, mon fils, qu'il ne pouvait rien y avoir d'aussi raffiné ni d'aussi cruel que mes souffrances. Oui, et je te le dis encore, mon fils, que d'autre part, il ne peut rien y avoir d'aussi raffiné ni d'aussi doux que ma joie.

22 Oui, je pensai voir, tout comme notre père Léhi, Dieu assis sur son trône, entouré d'un concours innombrable d'anges, qui paraissaient chanter et louer leur Dieu ; oui, et mon âme aspirait à être là-bas.

23 Mais voici, mes membres reçurent de nouveau leur force, et je me tins debout, et manifestai au peuple que j'étais né de Dieu.

24 Oui, et à partir de ce moment-là jusqu'à maintenant, j'ai travaillé sans cesse, afin d'amener des âmes au repentir, afin de les amener à goûter à la joie extrême à laquelle j'ai goûté, afin qu'elles naissent aussi de Dieu et soient remplies du Saint-Esprit.

25 Oui, et maintenant, voici, ô mon fils, le Seigneur me donne une joie extrêmement grande à cause du fruit de mes labeurs ;

26 car à cause de la parole qu'il m'a donnée, voici, beaucoup sont nés de Dieu, et ont goûté comme j'ai goûté, et ont vu de leurs propres yeux, comme j'ai vu ; c'est pourquoi ils connaissent les choses dont je viens de parler, comme je les connais ; et la connaissance que j'ai est de Dieu.

27 Et j'ai été soutenu dans des épreuves et des difficultés de toute espèce, oui, et dans toutes sortes d'afflictions ; oui, Dieu m'a délivré de prison, et des liens, et de la mort ; oui, et je place ma confiance en lui, et il me délivrera encore.

28 Et je sais qu'il me ressuscitera au dernier jour, pour demeurer avec lui en gloire ; oui, et je le louerai à jamais, car il a fait sortir nos pères d'Égypte et il a englouti les Égyptiens dans la mer Rouge ; et il les a conduits par son pouvoir dans la terre promise ; oui, et il les a délivrés de temps en temps de la servitude et de la captivité.

29 Oui, et il a aussi emmené nos pères du pays de Jérusalem ; et il les a aussi délivrés de temps en temps, par son pouvoir éternel, de la servitude et de la captivité, jusqu'à ce jour ; et j'ai toujours gardé le souvenir de leur captivité ; oui, et tu devrais aussi, comme moi, garder le souvenir de leur captivité.

30 Mais voici, mon fils, ce n'est pas tout ; car tu devrais savoir, comme je le sais, que si tu gardes les commandements de Dieu, tu prospéreras dans le pays ; et tu devrais savoir aussi que si tu ne gardes pas les commandements de Dieu, tu seras retranché de sa présence. Or, cela est selon sa parole.

 

 

ALMA 37

Les plaques d'airain et les autres Écritures sont préservées pour amener les âmes au salut - Les Jarédites ont été détruits à cause de leur méchanceté - Leurs serments et leurs alliances secrets doivent être cachés au peuple - Consultez le Seigneur dans tout ce que vous faites - Comme le Liahona a guidé les Néphites, ainsi la parole du Christ conduit les hommes à la vie éternelle. Vers 74 av. J.-C.

1 ET maintenant, mon fils Hélaman, je te commande de prendre les annales qui m'ont été confiées ;

2 et je te commande aussi de tenir les annales de ce peuple, comme je l'ai fait, sur les plaques de Néphi, et de garder sacrées toutes ces choses que j'ai gardées, tout comme je les ai gardées ; car c'est dans un but sage qu'elles sont gardées.

3 Et ces plaques d'airain, qui contiennent ces inscriptions gravées, sur lesquelles se trouvent les annales des Saintes Écritures, qui ont la généalogie de nos ancêtres depuis le commencement -

4 voici, il a été prophétisé par nos pères qu'elles seraient gardées et transmises d'une génération à l'autre, et seraient gardées et préservées par la main du Seigneur, jusqu'à ce qu'elles aillent à toutes les nations, tribus, langues et peuples, afin qu'ils connaissent les mystères qui y sont contenus.

5 Et maintenant voici, si elles sont gardées, elles vont conserver leur éclat ; oui, et elles conserveront leur éclat ; oui, et aussi toutes les plaques qui contiennent ce qui est Écriture sainte.

6 Or, il se peut que tu penses que c'est là folie de ma part ; mais voici, je te dis que c'est par des choses petites et simples que de grandes choses sont réalisées ; et de petits moyens confondent, dans de nombreux cas, les sages.

7 Et le Seigneur Dieu fait usage de moyens pour réaliser ses grands et éternels desseins ; et c'est par de très petits moyens que le Seigneur confond les sages et réalise le salut de nombreuses âmes.

8 Et maintenant, il a jusqu'à présent été de la sagesse de Dieu que ces choses-là soient préservées ; car voici, elles ont accru la mémoire de ce peuple, oui, et en ont convaincu beaucoup de l'erreur de leurs voies et les ont fait parvenir à la connaissance de leur Dieu, pour le salut de leur âme.

9 Oui, je vous le dis, s'il n'y avait pas ce que contiennent ces annales, qui est sur ces plaques, Ammon et ses frères n'auraient pas pu convaincre tant de milliers de Lamanites que la tradition de leurs pères était incorrecte ; oui, ces annales et leurs paroles les ont amenés au repentir ; c'est-à-dire qu'elles les ont amenés à la connaissance du Seigneur, leur Dieu, et à se réjouir de Jésus-Christ, leur Rédempteur.

10 Et qui sait si ce ne sera pas le moyen d'amener de nombreux milliers d'entre eux, oui, et aussi de nombreux milliers de nos frères au cou roide, les Néphites, qui s'endurcissent maintenant le cœur dans le péché et les iniquités, à connaître leur Rédempteur ?

11 Or, ces mystères ne me sont pas encore pleinement révélés ; c'est pourquoi je m'abstiendrai.

12 Et il peut suffire que je dise seulement qu'elles sont préservées dans un but sage, lequel but est connu de Dieu ; car il exerce avec sagesse son conseil sur toutes ses œuvres, et ses sentiers sont droits, et son chemin est une même ronde éternelle.

13 Ô souviens-toi, souviens-toi, mon fils Hélaman, comme les commandements de Dieu sont stricts. Et il a dit : Si vous gardez mes commandements, vous prospérerez dans le pays ; mais si vous ne gardez pas ses commandements, vous serez retranchés de sa présence.

14 Et maintenant, souviens-toi, mon fils, que Dieu t'a confié ces choses qui sont sacrées, qu'il a gardées sacrées, et aussi qu'il gardera et préservera dans un sage dessein qui lui est propre, afin de montrer son pouvoir aux générations futures.

15 Et maintenant, voici, je te dis, par l'esprit de prophétie, que si tu transgresses les commandements de Dieu, voici, ces choses qui sont sacrées te seront enlevées par le pouvoir de Dieu, et tu seras livré à Satan afin qu'il te crible comme la balle devant le vent.

16 Mais si tu gardes les commandements de Dieu, et fais de ces choses qui sont sacrées ce que le Seigneur te commande (car tu dois faire appel au Seigneur pour tout ce que tu dois en faire), voici, aucune puissance de la terre ou de l'enfer ne pourra te les enlever, car Dieu est puissant à accomplir toutes ses paroles.

17 Car il accomplira toutes les promesses qu'il te fera, car il a accompli les promesses qu'il a faites à nos pères.

18 Car il leur a promis qu'il préserverait ces choses dans un dessein sage qui lui est propre, afin de montrer son pouvoir aux générations futures.

19 Et maintenant voici, il y a un dessein qu'il a accompli pour le retour de nombreux milliers de Lamanites à la connaissance de la vérité ; et il a montré son pouvoir en eux, et il montrera encore son pouvoir en eux aux générations futures ; c'est pourquoi elles seront préservées.

20 C'est pourquoi je te commande, mon fils Hélaman, d'être diligent à accomplir toutes mes paroles, et d'être diligent à garder les commandements de Dieu tels qu'ils sont écrits.

21 Et maintenant, je vais te parler de ces vingt-quatre plaques, afin que tu les gardes, afin que les mystères et les œuvres des ténèbres, et leurs œuvres secrètes, ou les œuvres secrètes de ces gens qui ont été détruits, soient manifestés à ce peuple ; oui, que tous leurs meurtres, et leurs brigandages, et leurs pillages, et toute leur méchanceté et toutes leurs abominations soient manifestés à ce peuple ; oui, et que tu préserves ces interprètes.

22 Car voici, le Seigneur vit que son peuple commençait à travailler dans les ténèbres, oui, à commettre des abominations et des meurtres secrets ; c'est pourquoi le Seigneur dit que s'il ne se repentait pas, il serait détruit de la surface de la terre.

23 Et le Seigneur dit : Je préparerai, pour mon serviteur Gazélem, une pierre qui brillera dans les ténèbres de manière à apporter la lumière, afin que je puisse découvrir à mon peuple qui me sert, afin que je puisse lui découvrir les œuvres de ses frères, oui, leurs œuvres secrètes, leurs œuvres de ténèbres, et leur méchanceté, et leurs abominations.

24 Et maintenant, mon fils, ces interprètes ont été préparés afin que s'accomplisse la parole que Dieu a exprimée, disant :

25 Je ferai sortir des ténèbres à la lumière toutes leurs œuvres secrètes et leurs abominations ; et à moins qu'ils ne se repentent, je les détruirai de la surface de la terre ; et je ferai paraître à la lumière tous leurs secrets et toutes leurs abominations, à toutes les nations qui posséderont plus tard le pays.

26 Et maintenant, mon fils, nous voyons qu'ils ne se sont pas repentis ; c'est pourquoi ils ont été détruits, et, jusqu'à présent, la parole de Dieu s'est accomplie ; oui, leurs abominations secrètes ont été sorties des ténèbres et nous ont été révélées.

27 Et maintenant, mon fils, je te commande de garder pour toi tous leurs serments, et leurs alliances, et leurs accords dans leurs abominations secrètes ; oui, et tous leurs signes, et leurs prodiges, tu les soustrairas à ce peuple, afin qu'il ne les connaisse pas, de peur qu'il ne tombe dans les ténèbres aussi et ne soit détruit.

28 Car voici, il y a une malédiction sur tout ce pays, selon laquelle la destruction tombera, selon le pouvoir de Dieu, sur tous ces ouvriers des ténèbres, lorsqu'ils seront tout à fait mûrs ; c'est pourquoi je désire que ce peuple ne soit pas détruit.

29 C'est pourquoi tu soustrairas à ce peuple ces plans secrets de leurs serments et de leurs alliances, et tu ne lui feras connaître que leur méchanceté, et leurs meurtres, et leurs abominations ; et tu lui enseigneras à détester une telle méchanceté, et de telles abominations, et de tels meurtres ; et tu lui enseigneras aussi que ces gens ont été détruits à cause de leur méchanceté, et de leurs abominations, et de leurs meurtres.

30 Car voici, ils ont assassiné tous les prophètes du Seigneur qui sont venus parmi eux pour dénoncer leurs iniquités ; et le sang de ceux qu'ils ont assassinés a crié au Seigneur, leur Dieu, pour demander vengeance contre ceux qui étaient leurs assassins ; et ainsi les jugements de Dieu sont tombés sur ces ouvriers des ténèbres et des combinaisons secrètes.

31 Oui, et maudit soit le pays pour toujours et à jamais pour ces ouvriers des ténèbres et des combinaisons secrètes jusqu'à la destruction, à moins qu'ils ne se repentent avant d'être tout à fait mûrs.

32 Et maintenant, mon fils, souviens-toi des paroles que je t'ai dites ; ne confie pas ces plans secrets à ce peuple, mais enseigne-lui la haine éternelle du péché et de l'iniquité.

33 Prêche-lui le repentir et la foi au Seigneur Jésus-Christ ; enseigne-lui à s'humilier et à être doux et humble de cœur ; enseigne-lui à résister à toutes les tentations du diable par sa foi au Seigneur Jésus-Christ.

34 Enseigne-lui à ne jamais se lasser des bonnes œuvres, mais à être doux et humble de cœur ; car ceux-là trouveront du repos pour leur âme.

35 Oh ! souviens-toi, mon fils, et apprends la sagesse dans ta jeunesse ; oui, apprends dans ta jeunesse à garder les commandements de Dieu.

36 Oui, et invoque Dieu pour tout ton entretien ; oui, que toutes tes actions soient pour le Seigneur, et, en quelque lieu que tu ailles, que ce soit dans le Seigneur ; oui, que toutes tes pensées soient dirigées vers le Seigneur ; oui, que les affections de ton cœur soient placées à jamais dans le Seigneur.

37 Consulte le Seigneur dans toutes tes actions, et il te dirigera dans le bien ; oui, lorsque tu te couches le soir, couche-toi dans le Seigneur, afin qu'il veille sur toi dans ton sommeil ; et lorsque tu te lèves le matin, que ton cœur soit plein d'actions de grâces envers Dieu ; et si tu fais ces choses, tu seras élevé au dernier jour.

38 Et maintenant, mon fils, je dois parler quelque peu de l'objet que nos pères appellent boule, ou directeur ; ou, nos pères l'appelaient Liahona, ce qui est, par interprétation, un compas ; et c'est le Seigneur qui l'a préparé.

39 Et voici, il n'est pas d'homme qui puisse réaliser une exécution aussi habile. Et voici, il fut préparé pour montrer à nos pères le chemin qu'ils devaient suivre dans le désert.

40 Et il marchait pour eux selon leur foi en Dieu ; c'est pourquoi, s'ils avaient la foi pour croire que Dieu pouvait faire que ces aiguilles indiquent le chemin qu'ils devaient suivre, voici, cela se faisait ; c'est pourquoi ils voyaient, jour après jour, ce miracle et aussi beaucoup d'autres miracles s'accomplir par le pouvoir de Dieu.

41 Néanmoins, parce que tous ces miracles étaient accomplis par de petits moyens, cela leur montrait des œuvres merveilleuses. Ils étaient paresseux et oubliaient d'exercer leur foi et leur diligence, et alors ces œuvres merveilleuses cessaient, et ils ne progressaient pas dans leur voyage ;

42 c'est pourquoi, ils s'attardaient dans le désert, ou ne suivaient pas un chemin direct et étaient affligés par la faim et la soif à cause de leurs transgressions.

43 Et maintenant, mon fils, je voudrais que tu comprennes que ces choses ne sont pas sans avoir un sens figuratif ; car lorsque nos pères étaient paresseux à prêter attention à ce compas (or c'était là quelque chose de temporel), ils ne prospéraient pas ; de même en est-il des choses qui sont spirituelles.

44 Car voici, il est aussi facile de prêter attention à la parole du Christ, qui t'indiquera le chemin direct de la félicité éternelle, que pour nos pères de prêter attention à ce compas, qui leur indiquerait le chemin direct de la terre promise.

45 Et maintenant, je le dis, n'y a-t-il pas là une figure ? Car tout aussi sûrement que ce directeur a amené nos pères, lorsqu'ils ont suivi sa direction, à la terre promise, de même les paroles du Christ, si nous suivons leur direction, nous transporteront au-delà de cette vallée de tristesse dans une terre de promission bien meilleure.

46 Ô mon fils, ne soyons pas paresseux à cause de la facilité du chemin ; car il en fut ainsi pour nos pères ; car il était préparé pour eux de telle sorte que, s'ils regardaient, ils pourraient vivre ; de même en est-il pour nous. Le chemin est préparé, et si nous regardons, nous pouvons vivre à jamais.

47 Et maintenant, mon fils, veille à prendre soin de ces objets sacrés, oui, veille à regarder vers Dieu et à vivre. Va vers ce peuple et annonce la parole, et sois sérieux. Mon fils, adieu.



Commandements d'Alma à son fils Shiblon.

Chapitre 38.

 

ALMA 38

Shiblon était persécuté à cause de la justice - Le salut est dans le Christ, qui est la vie et la lumière du monde - Tenez toutes vos passions en bride. Vers 74 av. J.-C.

1 MON fils, prête l'oreille à mes paroles, car je te dis, comme j'ai dit à Hélaman, que si tu gardes les commandements de Dieu, tu prospéreras dans le pays ; et si tu ne gardes pas les commandements de Dieu, tu seras retranché de sa présence.

2 Et maintenant, mon fils, j'ai l'assurance que tu seras pour moi une grande joie, à cause de ta stabilité et de ta fidélité à Dieu ; car de même que tu as commencé dans ta jeunesse à regarder vers le Seigneur, ton Dieu, de même j'espère que tu continueras à garder ses commandements ; car béni est celui qui persévère jusqu'à la fin.

3 Je te dis, mon fils, que tu as déjà été une grande joie pour moi à cause de ta fidélité, et de ta diligence, et de ta patience, et de ta longanimité parmi le peuple des Zoramites.

4 Car je sais que tu as été dans les liens ; oui, et je sais aussi que tu as été lapidé pour l'amour de la parole ; et tu as supporté tout cela avec patience, parce que le Seigneur était avec toi ; et maintenant tu sais que le Seigneur t'a délivré.

5 Et maintenant, mon fils Shiblon, je voudrais que tu te souviennes que dans la mesure où tu placeras ta confiance en Dieu, dans cette même mesure tu seras délivré de tes épreuves, et de tes difficultés, et de tes afflictions, et tu seras exalté au dernier jour.

6 Or, mon fils, je ne voudrais pas que tu penses que je connais ces choses par moi-même, mais c'est l'Esprit de Dieu, qui est en moi, qui me fait connaître ces choses ; car si je n'étais pas né de Dieu, je n'aurais pas connu ces choses.

7 Mais voici, le Seigneur, dans sa grande miséricorde, a envoyé son ange m'annoncer que je devais arrêter l'œuvre de destruction parmi son peuple ; oui, et j'ai vu un ange face à face, et il a parlé avec moi, et sa voix était comme le tonnerre, et elle a fait trembler la terre tout entière.

8 Et il arriva que je fus trois jours et trois nuits l'âme remplie des souffrances et des angoisses les plus cruelles ; et ce ne fut que lorsque je criai au Seigneur Jésus-Christ pour implorer miséricorde que je reçus le pardon de mes péchés. Mais voici, je l'implorai et je trouvai la paix pour mon âme.

9 Et maintenant, mon fils, je t'ai dit cela afin que tu apprennes la sagesse, afin que tu apprennes de moi qu'il n'y a pas d'autre chemin ni de moyen par lequel l'homme puisse être sauvé, si ce n'est dans et par l'intermédiaire du Christ. Voici, il est la vie et la lumière du monde. Voici, il est la parole de vérité et de justice.

10 Et maintenant, comme tu as commencé à enseigner la parole, de même je voudrais que tu continues à enseigner ; et je voudrais que tu sois diligent et modéré en tout.

11 Veille à ne pas être enflé dans l'orgueil ; oui, veille à ne pas te vanter de ta sagesse ni de ta grande force.

12 Use de hardiesse, mais pas d'arrogance ; et veille aussi à tenir toutes tes passions en bride, afin d'être rempli d'amour ; veille à t'abstenir de l'oisiveté.

13 Ne prie pas comme font les Zoramites, car tu as vu qu'ils prient pour être entendus des hommes et pour être loués pour leur sagesse.

14 Ne dis pas : Ô Dieu, je te remercie de ce que nous sommes meilleurs que nos frères ; mais dis plutôt : Ô Seigneur, pardonne mon indignité, et souviens-toi de mes frères avec miséricorde - oui, reconnais en tout temps ton indignité devant Dieu.

15 Et que le Seigneur bénisse ton âme et te reçoive au dernier jour dans son royaume, pour t'asseoir en paix. Or, va, mon fils, et enseigne la parole à ce peuple. Sois sérieux. Mon fils, adieu.



Commandements d'Alma à son fils Corianton.

Chapitres 39 à 42.

 

ALMA 39

Le péché sexuel est une abomination - Les péchés de Corianton ont empêché les Zoramites de recevoir la parole - La rédemption du Christ est rétroactive en ce qu'elle sauve les fidèles qui l'ont précédée. Vers 74 av. J.-C.

1 ET maintenant, mon fils, j'ai quelque chose de plus à te dire que ce que j'ai dit à ton frère ; car voici, n'as-tu pas observé la stabilité de ton frère, sa fidélité et sa diligence à garder les commandements de Dieu ? Voici, ne t'a-t-il pas donné le bon exemple ?

2 Car tu n'as pas prêté autant attention à mes paroles que ton frère parmi le peuple des Zoramites. Or, voici ce que j'ai contre toi : tu as continué à te vanter de ta force et de ta sagesse.

3 Et ce n'est pas tout, mon fils. Tu as fait ce qui était affligeant pour moi, car tu as délaissé le ministère et tu es passé au pays de Siron, parmi les régions frontières des Lamanites, à la suite de la prostituée Isabel.

4 Oui, elle a séduit le cœur de beaucoup ; mais ce n'était pas une excuse pour toi, mon fils. Tu aurais dû t'occuper du ministère qui t'était confié.

5 Ne sais-tu pas, mon fils, que ces choses-là sont une abomination aux yeux du Seigneur ; oui, extrêmement abominables par-dessus tous les péchés, si ce n'est l'effusion du sang innocent ou le reniement du Saint-Esprit ?

6 Car voici, si tu renies le Saint-Esprit une fois qu'il a eu place en toi, et que tu sais que tu le renies, voici, c'est un péché qui est impardonnable ; oui, et quiconque commet le meurtre, à l'encontre de la lumière et de la connaissance de Dieu, il ne lui est pas facile d'obtenir le pardon ; oui, je te dis, mon fils, qu'il ne lui est pas facile d'obtenir le pardon.

7 Et maintenant, mon fils, plût à Dieu que tu n'eusses pas été coupable d'un si grand crime. Je ne m'attarderais pas sur tes crimes pour te déchirer l'âme, si ce n'était pour ton bien.

8 Mais voici, tu ne peux cacher tes crimes à Dieu ; et si tu ne te repens pas, ils resteront comme témoignage contre toi au dernier jour.

9 Or, mon fils, je voudrais que tu te repentes et délaisses tes péchés, et ne suives plus la convoitise de tes yeux, mais renonces à toi-même dans toutes ces choses ; car si tu ne le fais pas, tu ne peux en aucune façon hériter le royaume de Dieu. Oh, souviens-toi, et prends cela sur toi, et renonce à toi-même dans ces choses-là.

10 Et je te commande de prendre sur toi de tenir conseil avec tes frères aînés dans tes entreprises ; car voici, tu es dans ta jeunesse, et tu as besoin d'être nourri par tes frères. Et prête attention à leurs recommandations.

11 Ne te laisse pas entraîner par quoi que ce soit de vain ou d'insensé ; ne souffre pas que le diable entraîne de nouveau ton cœur vers ces prostituées perverses. Voici, ô mon fils, quelle grande iniquité tu as amenée sur les Zoramites ! Car lorsqu'ils ont vu ta conduite, ils n'ont pas voulu croire en mes paroles.

12 Et maintenant l'Esprit du Seigneur me dit : Commande à tes enfants de faire le bien, de peur qu'ils n'entraînent le cœur de beaucoup de gens vers la destruction ; c'est pourquoi je te commande, mon fils, dans la crainte de Dieu, de t'abstenir de tes iniquités,

13 de te tourner vers le Seigneur de tout ton esprit, de tout ton pouvoir et de toute ta force ; de ne plus entraîner le cœur de personne à faire le mal, mais retourne plutôt vers eux et reconnais tes fautes et ce mal que tu as fait.

14 Ne recherche pas la richesse ni les choses vaines de ce monde : car voici, tu ne peux les emporter avec toi.

15 Et maintenant, mon fils, je voudrais te parler quelque peu concernant la venue du Christ. Voici, je te dis que c'est lui qui viendra assurément ôter les péchés du monde ; oui, il vient annoncer la bonne nouvelle du salut à son peuple.

16 Et maintenant, mon fils, tel était le ministère auquel tu étais appelé : annoncer cette bonne nouvelle à ce peuple pour lui préparer l'esprit ; ou plutôt que le salut lui parvienne afin qu'il prépare l'esprit de ses enfants à entendre la parole au moment de sa venue.

17 Et maintenant, je vais soulager quelque peu ton esprit à ce sujet. Voici, tu te demandes pourquoi ces choses sont connues si longtemps à l'avance. Voici, je te le dis, une âme à ce moment-ci n'est-elle pas tout aussi précieuse pour Dieu que le sera une âme au moment de sa venue ?

18 N'est-il pas tout aussi nécessaire que le plan de rédemption soit révélé à ce peuple qu'à ses enfants ?

19 N'est-il pas tout aussi facile pour le Seigneur d'envoyer à ce moment-ci son ange nous annoncer cette bonne nouvelle qu'à nos enfants ou qu'après le temps de sa venue ?

 

 

ALMA 40

Le Christ réalise la résurrection de tous les hommes - Les morts qui sont justes vont au paradis et les méchants dans les ténèbres du dehors attendre le jour de leur résurrection - Dans la résurrection, tout sera restitué à sa forme propre et parfaite. Vers 74 av. J.-C.

1 OR, mon fils, voici encore quelque chose que je voudrais te dire ; car je vois que ton esprit est préoccupé par la résurrection des morts.

2 Voici, je te dis qu'il n'y a pas de résurrection - ou, dirai-je, en d'autres termes, que ce corps mortel ne revêt l'immortalité, cette corruption ne revêt l'incorruptibilité qu'après la venue du Christ.

3 Voici, il réalise la résurrection des morts. Mais voici, mon fils, la résurrection n'est pas encore arrivée. Maintenant, je te dévoile un mystère ; néanmoins, il y a beaucoup de mystères qui sont gardés, de sorte que personne ne les connaît, si ce n'est Dieu lui-même. Mais je te montre une chose que j'ai demandé diligemment à Dieu de connaître : c'est ce qui concerne la résurrection.

4 Voici, il y a un temps fixé où tous se lèveront d'entre les morts. Or, quand le moment viendra, nul ne le sait ; mais Dieu connaît le moment qui est désigné.

5 Or, s'il y aura un seul temps, ou un deuxième temps, ou un troisième temps où les hommes se lèveront d'entre les morts, cela n'a pas d'importance ; car Dieu connaît tout cela ; et il me suffit de savoir que tel est le cas : qu'il y a un temps fixé où tous se lèveront d'entre les morts.

6 Or, il faut nécessairement qu'il y ait un intervalle entre le moment de la mort et le moment de la résurrection.

7 Et maintenant, je le demande, qu'advient-il de l'âme des hommes entre le moment de la mort jusqu'au moment fixé pour la résurrection ?

8 Or, qu'il y ait plus d'un temps désigné pour la résurrection des hommes, cela n'a pas d'importance ; car tous ne meurent pas en même temps, et cela n'a pas d'importance ; tout est comme un jour pour Dieu, et le temps n'est mesuré que pour les hommes.

9 C'est pourquoi, il y a un temps fixé aux hommes où ils ressusciteront d'entre les morts ; et il y a un intervalle entre le moment de la mort et la résurrection. Or, en ce qui concerne cet intervalle de temps, ce qu'il advient de l'âme des hommes, c'est là-dessus que j'ai diligemment interrogé le Seigneur ; et voici ce que je sais.

10 Et lorsque viendra le temps où tous ressusciteront, alors ils sauront que Dieu connaît tous les temps qui sont fixés à l'homme.

11 Or, en ce qui concerne l'état de l'âme entre la mort et la résurrection : Voici, il m'a été révélé par un ange que les esprits de tous les hommes, dès qu'ils quittent ce corps mortel, oui, les esprits de tous les hommes, qu'ils soient bons ou mauvais, sont ramenés auprès de ce Dieu qui leur a donné la vie.

12 Et alors, il arrivera que les esprits de ceux qui sont justes seront reçus dans un état de bonheur, qui est appelé paradis, un état de repos, un état de paix, où ils se reposeront de toutes leurs difficultés, et de tous les soucis, et de toute tristesse.

13 Et alors, il arrivera que les esprits des méchants, oui, qui sont mauvais - car voici, ils n'ont ni part ni portion de l'Esprit du Seigneur ; car voici, ils ont choisi les œuvres mauvaises plutôt que les bonnes ; c'est pourquoi, l'esprit du diable est entré en eux et a pris possession de leur maison - et ceux-là seront chassés dans les ténèbres du dehors ; il y aura des pleurs, et des lamentations, et des grincements de dents, et cela à cause de leur iniquité, étant menés captifs par la volonté du diable.

14 Or, tel est l'état de l'âme des méchants, oui, dans les ténèbres, et dans un état d'attente affreuse et terrible de l'indignation ardente de la colère de Dieu contre eux ; ainsi, ils restent dans cet état, de même que les justes dans le paradis, jusqu'au moment de leur résurrection.

15 Or, il y en a qui ont compris que cet état de bonheur et cet état de misère de l'âme, avant la résurrection, était une première résurrection. Oui, j'admets que l'on puisse appeler résurrection la résurrection de l'esprit ou de l'âme et leur affectation au bonheur ou à la misère, selon les paroles qui ont été dites.

16 Et voici, il a encore été dit qu'il y a une première résurrection, une résurrection de tous ceux qui ont été, ou qui sont, ou qui seront, jusqu'à la résurrection du Christ d'entre les morts.

17 Or, nous ne pensons pas que cette première résurrection, dont il est parlé de cette manière, puisse être la résurrection des âmes et leur affectation au bonheur ou à la misère. Tu ne peux pas penser que c'est cela que cela veut dire.

18 Voici, je te dis que non ; mais cela signifie la réunion de l'âme avec le corps, de ceux qui ont été depuis le temps d'Adam jusqu'à la résurrection du Christ.

19 Or, que les âmes et les corps de ceux dont il a été parlé seront tous réunis immédiatement, les méchants aussi bien que les justes, je ne le dis pas ; qu'il suffise que je dise qu'ils ressuscitent tous ; ou, en d'autres termes, leur résurrection se produit avant la résurrection de ceux qui meurent après la résurrection du Christ.

20 Or, mon fils, je ne dis pas que leur résurrection se produit à la résurrection du Christ ; mais voici, je le donne comme mon opinion, que l'âme et le corps des justes sont réunis à la résurrection du Christ et à son ascension au ciel.

21 Mais si c'est à sa résurrection ou après, je ne le dis pas ; mais ce que je dis, c'est qu'il y a un intervalle entre la mort et la résurrection du corps, et un état de l'âme dans le bonheur ou dans la misère, jusqu'au moment qui est désigné par Dieu, où les morts se lèveront et seront réunis, corps et âme, et amenés à se tenir devant Dieu et à être jugés selon leurs œuvres.

22 Oui, cela réalise la restauration de ce dont il a été parlé par la bouche des prophètes.

23 L'âme sera restituée au corps, et le corps à l'âme ; oui, et chaque membre et jointure sera restitué à son corps ; oui, même un cheveu de la tête ne sera pas perdu ; mais tout sera restitué à sa forme propre et parfaite.

24 Et maintenant, mon fils, c'est là la restauration dont il a été parlé par la bouche des prophètes.

25 Et alors les justes brilleront dans le royaume de Dieu.

26 Mais voici, une mort affreuse s'abat sur les méchants ; car ils meurent quant à ce qui a trait aux choses de la justice ; car ils sont impurs, et rien d'impur ne peut hériter le royaume de Dieu ; mais ils sont rejetés et condamnés à manger les fruits de leurs travaux ou de leurs œuvres, qui ont été mauvais ; et ils boivent la lie d'une coupe amère.

 

 

ALMA 41

À la résurrection, les hommes se lèvent dans un état de bonheur sans fin ou de misère sans fin - La méchanceté n'a jamais été le bonheur - Les hommes charnels sont sans Dieu dans le monde - Chacun reçoit de nouveau, dans la restauration, les caractéristiques et les attributs acquis dans la mortalité. Vers 74 av. J.-C.

1 ET maintenant, mon fils, je dois t'entretenir quelque peu de la restauration dont il a été parlé ; car voici, certains ont faussé le sens des Écritures et se sont considérablement égarés à cause de cela. Et je vois que ton esprit a aussi été préoccupé par ce sujet. Mais voici, je vais te l'expliquer.

2 Je te dis, mon fils, que le plan de restauration est requis par la justice de Dieu ; car il est requis que tout soit rendu à son ordre propre. Voici, il est requis et juste, selon le pouvoir et la résurrection du Christ, que l'âme de l'homme soit rendue à son corps, et que chaque partie du corps soit rendue à elle-même.

3 Et il est requis, par la justice de Dieu, que les hommes soient jugés selon leurs œuvres ; et si leurs œuvres ont été bonnes dans cette vie, et que les désirs de leur cœur ont été bons, qu'ils soient rendus aussi au dernier jour à ce qui est bon.

4 Et si leurs œuvres sont mauvaises, elles leur seront rendues pour le mal. C'est pourquoi, tout sera rendu à son ordre propre, chaque chose à sa forme naturelle - la mortalité ressuscitée à l'immortalité, la corruption à l'incorruptibilité - ressuscitée pour le bonheur sans fin, pour hériter le royaume de Dieu, ou pour la misère sans fin, pour hériter le royaume du diable, l'un d'un côté, l'autre de l'autre -

5 l'un ressuscité pour le bonheur, selon son désir de bonheur, ou pour le bien, selon son désir de bien ; et l'autre pour le mal, selon son désir de mal ; car, comme il a désiré faire le mal tout le jour, de même sa récompense sera le mal lorsque viendra la nuit.

6 Et ainsi en est-il de l'autre côté. S'il s'est repenti de ses péchés et a désiré la justice jusqu'à la fin de ses jours, de même sa récompense sera la justice.

7 Ce sont ceux qui sont rachetés par le Seigneur ; oui, ce sont ceux qui sont sortis, qui sont délivrés de la nuit de ténèbres sans fin ; et ainsi ils se tiennent debout ou tombent ; car voici, ils sont leurs propres juges, que ce soit pour faire le bien ou pour faire le mal.

8 Or, les décrets de Dieu sont inaltérables. C'est pourquoi, le chemin est préparé pour que quiconque le veut puisse y marcher et être sauvé.

9 Et maintenant, voici, mon fils, ne risque pas une seule offense de plus contre ton Dieu sur ces points de doctrine, dans lesquels tu as risqué jusqu'à présent de commettre le péché.

10 Ne pense pas, parce qu'il a été parlé de restauration, que tu seras rendu du péché au bonheur. Voici, je te le dis, la méchanceté n'a jamais été le bonheur.

11 Et maintenant, mon fils, tous les hommes qui sont dans un état naturel, ou, dirais-je, dans un état charnel, sont dans le fiel de l'amertume et dans les liens de l'iniquité ; ils sont sans Dieu dans le monde et ils sont allés à l'encontre de la nature de Dieu ; c'est pourquoi, ils sont dans un état contraire à la nature du bonheur.

12 Et maintenant voici, la signification du mot restauration est-elle de prendre une chose d'un état naturel et de la mettre dans un état non naturel, ou de la placer dans un état opposé à sa nature ?

13 Ô mon fils, ce n'est pas le cas ; mais la signification du mot restauration est de ramener le mal au mal, ou le charnel au charnel, ou le diabolique au diabolique - le bien à ce qui est bien, le droit à ce qui est droit, le juste à ce qui est juste, le miséricordieux à ce qui est miséricordieux.

14 C'est pourquoi, mon fils, veille à être miséricordieux envers tes frères ; agis avec justice, juge avec droiture et fais continuellement le bien ; et si tu fais toutes ces choses, alors tu recevras ta récompense ; oui, la miséricorde te sera rendue ; la justice te sera rendue, un jugement droit te sera rendu, et le bien te sera rendu en récompense.

15 Car ce que tu envoies au dehors reviendra vers toi et sera rendu ; c'est pourquoi, le mot restauration condamne plus complètement le pécheur et ne le justifie pas du tout.

 

 

ALMA 42

La vie terrestre est un temps d'épreuve pour permettre à l'homme de se repentir et de servir Dieu - La chute a amené la mort temporelle et spirituelle sur toute l'humanité - La rédemption vient par le repentir - Dieu lui-même expie les péchés du monde - La miséricorde est pour ceux qui se repentent - Tous les autres sont assujettis à la justice de Dieu - La miséricorde est accordée à cause de l'expiation - Seuls ceux qui sont vraiment pénitents seront sauvés. Vers 74 av. J.-C.

1 ET maintenant, mon fils, je vois qu'il y a encore quelque chose qui te préoccupe l'esprit, que tu ne peux pas comprendre, qui concerne la justice de Dieu dans la punition du pécheur ; car tu essaies de penser que c'est une injustice de condamner le pécheur à un état de misère.

2 Or voici, mon fils, je vais te l'expliquer. Car voici, lorsque le Seigneur Dieu eut chassé nos premiers parents du jardin d'Eden, pour cultiver le sol d'où ils avaient été pris - oui, il en fit sortir l'homme, et il mit, à l'extrémité orientale du jardin d'Eden, des chérubins et une épée flamboyante qui tournait dans toutes les directions, pour garder l'arbre de vie -

3 Or, nous voyons que l'homme était devenu comme Dieu, connaissant le bien et le mal ; et de peur qu'il n'étendît la main et ne prît aussi de l'arbre de vie, et ne mangeât, et ne vécût à jamais, le Seigneur Dieu plaça des chérubins et une épée flamboyante, afin qu'il ne mangeât pas du fruit -

4 et ainsi, nous voyons qu'il y eut un temps accordé à l'homme pour se repentir, oui, un temps probatoire, un temps pour se repentir et servir Dieu.

5 Car voici, si Adam avait étendu immédiatement la main et mangé de l'arbre de vie, il aurait vécu à jamais, selon la parole de Dieu, n'ayant aucun temps pour le repentir ; oui, et aussi, la parole de Dieu aurait été vaine, et le grand plan de salut aurait été contrarié.

6 Mais voici, il était décrété que l'homme mourrait - c'est pourquoi, comme ils étaient retranchés de l'arbre de vie, ils devaient être retranchés de la surface de la terre - et l'homme devint perdu à jamais, oui, ils devinrent l'homme déchu.

7 Et maintenant, tu vois par là que nos premiers parents furent retranchés à la fois temporellement et spirituellement de la présence du Seigneur ; et ainsi, nous voyons qu'ils en furent réduits à suivre leur propre volonté.

8 Or, voici, il n'était pas opportun que l'homme fût racheté de cette mort temporelle, car cela détruirait le grand plan du bonheur.

9 C'est pourquoi, comme l'âme ne pouvait jamais mourir, et que la chute avait amené sur toute l'humanité une mort spirituelle aussi bien qu'une mort temporelle, c'est-à-dire qu'elle était retranchée de la présence du Seigneur, il était nécessaire que l'humanité fût rachetée de cette mort spirituelle.

10 C'est pourquoi, comme elle était devenue charnelle, sensuelle et diabolique par nature, cet état probatoire devint pour elle un état pour se préparer ; il devint un état préparatoire.

11 Et maintenant, souviens-toi, mon fils, s'il n'y avait pas le plan de la rédemption (si on le mettait de côté), dès que les hommes seraient morts, leur âme aurait été misérable, étant retranchée de la présence du Seigneur.

12 Et maintenant, il n'y avait aucun moyen de racheter les hommes de cet état déchu que l'homme s'était attiré à cause de sa désobéissance ;

13 c'est pourquoi, selon la justice, le plan de la rédemption ne pouvait pas être réalisé, si ce n'est à condition que les hommes se repentent dans cet état probatoire, oui, cet état préparatoire ; car sans cette condition, la miséricorde ne pouvait prendre effet, sous peine de détruire l'œuvre de la justice. Or, l'œuvre de la justice ne pouvait être détruite ; si oui, Dieu cesserait d'être Dieu.

14 Et ainsi, nous voyons que toute l'humanité était déchue, et qu'elle était sous l'emprise de la justice ; oui, la justice de Dieu, qui la condamnait à jamais à être retranchée de sa présence.

15 Et maintenant, le plan de la miséricorde ne pouvait être réalisé que si une expiation était faite ; c'est pourquoi Dieu lui-même expie les péchés du monde, pour réaliser le plan de la miséricorde, pour apaiser les exigences de la justice, afin que Dieu soit un Dieu parfait et juste, et aussi un Dieu miséricordieux.

16 Or, le repentir ne pouvait être accordé aux hommes que s'il y avait une punition, qui était aussi éternelle que devait l'être la vie de l'âme, attachée en opposition au plan du bonheur, qui était, lui aussi, aussi éternel que la vie de l'âme.

17 Or, comment un homme pourrait-il se repentir, s'il ne péchait pas ? Comment pourrait-il pécher, s'il n'y avait pas de loi ? Comment pourrait-il y avoir une loi, s'il n'y avait pas de punition ?

18 Or, une punition fut attachée, et une loi juste fut donnée, qui apportèrent le remords de conscience à l'homme.

19 Or, si aucune loi n'était donnée, stipulant que si un homme commettait le meurtre il mourrait, aurait-il peur de mourir s'il commettait le meurtre ?

20 Et en outre, si aucune loi n'était donnée contre le péché, les hommes n'auraient pas peur de pécher.

21 Et si aucune loi n'était donnée, si les hommes péchaient, que pourrait faire la justice, ou même la miséricorde, car elles n'auraient aucun droit sur la créature ?

22 Mais une loi est donnée, et une punition est attachée, et un repentir est accordé ; et ce repentir, la miséricorde le réclame ; sinon, la justice réclame la créature et exécute la loi, et la loi inflige la punition ; s'il n'en était pas ainsi, les œuvres de la justice seraient détruites, et Dieu cesserait d'être Dieu.

23 Mais Dieu ne cesse pas d'être Dieu, et la miséricorde réclame le pénitent, et la miséricorde est accordée à cause de l'expiation ; et l'expiation réalise la résurrection des morts ; et la résurrection des morts ramène les hommes en la présence de Dieu ; et ainsi ils sont ramenés en sa présence pour être jugés selon leurs œuvres, selon la loi et la justice.

24 Car voici, la justice exerce toutes ses exigences, et la miséricorde réclame aussi tous les siens ; et ainsi nul n'est sauvé, sauf ceux qui sont vraiment pénitents.

25 Quoi, penses-tu que la miséricorde puisse frustrer la justice ? Je te dis que non, en aucune façon. S'il en était ainsi, Dieu cesserait d'être Dieu.

26 Et ainsi, Dieu réalise ses grands et éternels desseins, qui ont été préparés dès la fondation du monde. Et ainsi se réalise le salut et la rédemption des hommes, et aussi leur destruction et leur misère.

27 C'est pourquoi, ô mon fils, quiconque veut venir, peut venir prendre des eaux de la vie gratuitement ; et quiconque ne veut pas venir, celui-là n'est pas forcé de venir ; mais au dernier jour, il lui sera rendu selon ses actes.

28 S'il a désiré faire le mal, et ne s'est pas repenti de son vivant, voici, le mal lui sera fait selon la restitution de Dieu.

29 Et maintenant, mon fils, je désire que tu ne laisses plus ces choses-là te troubler, et que tu ne te laisses troubler que par tes péchés, de ce trouble qui t'abaissera au repentir.

30 Ô mon fils, je désire que tu ne nies plus la justice de Dieu. Ne t'efforce pas de t'excuser si peu que ce soit à cause de tes péchés, en niant la justice de Dieu ; mais laisse la justice de Dieu, et sa miséricorde, et sa longanimité régner pleinement dans ton cœur, et que cela t'abaisse jusqu'à la poussière dans l'humilité.

31 Et maintenant, ô mon fils, tu es appelé par Dieu à prêcher la parole à ce peuple. Et maintenant, mon fils, va donc ton chemin, annonce la parole avec vérité et sagesse, afin d'amener les âmes au repentir, afin que le grand plan de miséricorde ait droit sur elles. Et que Dieu t'accorde selon mes paroles. Amen.

 

 

ALMA 43

Alma et ses fils prêchent la parole - Les Zoramites et les autres dissidents néphites deviennent Lamanites - Les Lamanites font la guerre aux Néphites - Moroni arme les Néphites d'armes défensives - Le Seigneur révèle à Alma la stratégie des Lamanites - Les Néphites défendent leurs maisons, leurs libertés, leurs familles et leur religion - Les armées de Moroni et de Léhi encerclent les Lamanites. Vers 74 av. J.-C.

1 ET alors, il arriva que les fils d'Alma allèrent parmi le peuple pour lui annoncer la parole. Et Alma lui-même ne put rester en repos, et il y alla aussi.

2 Or, nous n'en dirons pas plus concernant leur prédication, si ce n'est qu'ils prêchèrent la parole et la vérité, selon l'esprit de prophétie et de révélation ; et ils prêchèrent selon le saint ordre de Dieu par lequel ils étaient appelés.

3 Et maintenant je reviens au récit des guerres entre les Néphites et les Lamanites, la dix-huitième année du règne des juges.

4 Car voici, il arriva que les Zoramites devinrent Lamanites ; c'est pourquoi, au commencement de la dix-huitième année, le peuple néphite vit que les Lamanites marchaient contre eux ; c'est pourquoi, ils firent des préparatifs de guerre ; oui, ils rassemblèrent leurs armées au pays de Jershon.

5 Et il arriva que les Lamanites vinrent avec leurs milliers ; et ils entrèrent au pays d'Antionum, qui est le pays des Zoramites ; et un homme du nom de Zérahemnah était leur chef.

6 Et maintenant, comme les Amalékites avaient en eux-mêmes des dispositions plus méchantes et plus meurtrières que les Lamanites, Zérahemnah désigna des capitaines en chef sur les Lamanites, et ils étaient tous Amalékites et Zoramites.

7 Or, cela, il le fit afin d'entretenir leur haine à l'égard des Néphites, afin de les assujettir à l'accomplissement de ses desseins.

8 Car voici, ses desseins étaient d'exciter les Lamanites à la colère contre les Néphites ; cela, il le fit afin d'usurper un grand pouvoir sur eux, et aussi afin d'obtenir du pouvoir sur les Néphites en les réduisant en servitude.

9 Et maintenant, le dessein des Néphites était de défendre leurs terres, et leurs maisons, et leurs épouses, et leurs enfants, afin de les préserver des mains de leurs ennemis ; et aussi, afin de préserver leurs droits et leurs garanties, oui, et aussi leur liberté, afin d'adorer Dieu selon leur désir.

10 Car ils savaient que s'ils tombaient entre les mains des Lamanites, quiconque adorerait Dieu en esprit et en vérité, le Dieu vrai et vivant, les Lamanites le feraient périr.

11 Oui, et ils connaissaient aussi la haine extrême des Lamanites à l'égard de leurs frères qui étaient le peuple d'Anti-Néphi-Léhi, qui était appelé le peuple d'Ammon - et ils ne voulaient pas prendre les armes, oui, ils avaient contracté une alliance et ils ne voulaient pas la rompre - c'est pourquoi, s'ils tombaient entre les mains des Lamanites, ils seraient détruits.

12 Et les Néphites ne voulaient pas souffrir qu'ils fussent détruits ; c'est pourquoi ils leur donnèrent des terres pour leur héritage.

13 Et le peuple d'Ammon donna aux Néphites une grande partie de ses biens pour entretenir leurs armées ; et ainsi, les Néphites furent forcés de résister seuls aux Lamanites, qui étaient un composé de Laman et de Lémuel, et des fils d'Ismaël, et de tous ceux qui étaient entrés en dissidence avec les Néphites, qui étaient Amalékites et Zoramites, et les descendants des prêtres de Noé.

14 Or, ces descendants étaient presque aussi nombreux que les Néphites ; et ainsi, les Néphites furent obligés de combattre leurs frères jusqu'à l'effusion du sang.

15 Et il arriva que comme les armées des Lamanites étaient assemblées au pays d'Antionum, voici, les armées des Néphites étaient préparées à les rencontrer au pays de Jershon.

16 Or, le chef des Néphites, ou l'homme qui avait été désigné pour être le capitaine en chef des Néphites - or, le capitaine en chef prit le commandement de toutes les armées des Néphites - et son nom était Moroni ;

17 et Moroni prit tout le commandement et toute la direction de leurs guerres. Et il n'avait que vingt-cinq ans lorsqu'il fut désigné comme capitaine en chef des armées des Néphites.

18 Et il arriva qu'il rencontra les Lamanites dans les régions frontières de Jershon, et son peuple était armé d'épées, et de cimeterres, et de toutes sortes d'armes de guerre.

19 Et lorsque les armées des Lamanites virent que le peuple de Néphi, ou que Moroni avait préparé son peuple avec des plastrons de cuirasse, et avec des boucliers pour le bras, et aussi des boucliers pour se défendre la tête, et ils étaient aussi habillés de vêtements épais -

20 or, l'armée de Zérahemnah n'était pourvue d'aucune de ces choses ; ils n'avaient que leurs épées et leurs cimeterres, leurs arcs et leurs flèches, leurs pierres et leurs frondes ; et ils étaient nus, à l'exception d'une peau dont ils se ceignaient les reins ; oui, tous étaient nus, sauf les Zoramites et les Amalékites ;

21 mais ils n'étaient pas armés de plastrons de cuirasse, ni de boucliers : c'est pourquoi, ils eurent extrêmement peur des armées des Néphites à cause de leurs armes, en dépit du fait que leur nombre était tellement plus grand que celui des Néphites.

22 Voici, alors, il arriva qu'ils n'osèrent pas venir contre les Néphites dans les régions frontières de Jershon ; c'est pourquoi ils partirent du pays d'Antionum, entrèrent dans le désert et entreprirent leur voyage en faisant un détour dans le désert, au loin, près de la source du fleuve Sidon, afin d'entrer au pays de Manti et de prendre possession du pays ; car ils ne pensaient pas que les armées de Moroni sauraient où ils étaient allés.

23 Mais il arriva que dès qu'ils furent partis dans le désert, Moroni envoya des espions dans le désert pour observer leur camp ; et Moroni, connaissant aussi les prophéties d'Alma, envoya certains hommes vers lui, désirant qu'il demandât au Seigneur où les armées des Néphites devaient aller pour se défendre contre les Lamanites.

24 Et il arriva que la parole du Seigneur parvint à Alma, et Alma informa les messagers de Moroni que les armées des Lamanites marchaient en faisant un détour dans le désert, afin de passer au pays de Manti, afin de lancer une attaque contre la partie la plus faible du peuple. Et ces messagers allèrent remettre le message à Moroni.

25 Alors Moroni, laissant une partie de son armée au pays de Jershon, de peur que, d'une façon ou d'une autre, une partie des Lamanites ne vînt dans ce pays et ne prît possession de la ville, prit la partie restante de son armée et passa au pays de Manti.

26 Et il fit rassembler tous les habitants de cette partie du pays pour livrer bataille aux Lamanites, pour défendre leurs terres et leur pays, leurs droits et leurs libertés ; c'est pourquoi ils étaient préparés pour le moment où les Lamanites viendraient.

27 Et il arriva que Moroni fit cacher son armée dans la vallée qui était au bord du fleuve Sidon, qui était à l'ouest du fleuve Sidon dans le désert.

28 Et Moroni plaça des espions alentour afin de connaître le moment où le camp des Lamanites viendrait.

29 Et maintenant, comme Moroni connaissait l'intention des Lamanites, intention qui était de détruire leurs frères, ou de les assujettir et de les réduire en servitude, afin de fonder un royaume pour eux-mêmes sur tout le pays ;

30 Et sachant aussi que le seul désir des Néphites était de préserver leurs terres, et leur liberté, et leur Église, il ne considéra pas que c'était un péché de les défendre par stratagème ; c'est pourquoi, il découvrit par ses espions quelle direction les Lamanites devaient prendre.

31 C'est pourquoi, il divisa son armée, et en amena une partie dans la vallée, et la cacha à l'est et au sud de la colline Riplah ;

32 Et le reste, il le cacha dans la vallée de l'ouest, à l'ouest du fleuve Sidon, et ainsi en descendant jusque dans les régions frontières du pays de Manti.

33 Et ainsi, ayant placé son armée selon son désir, il était préparé à les rencontrer.

34 Et il arriva que les Lamanites montèrent au nord de la colline, où une partie de l'armée de Moroni était cachée.

35 Et lorsque les Lamanites eurent dépassé la colline Riplah, et entrèrent dans la vallée, et commencèrent à traverser le fleuve Sidon, l'armée qui était cachée au sud de la colline, dirigée par un homme du nom de Léhi, sortit ; et il conduisit son armée et encercla les Lamanites, à l'est, sur leurs arrières.

36 Et il arriva que les Lamanites, lorsqu'ils virent les Néphites tomber sur eux sur leurs arrières, firent demi-tour et commencèrent à combattre l'armée de Léhi.

37 Et l'œuvre de mort commença des deux côtés, mais elle était plus terrible pour les Lamanites, car leur nudité les exposait aux coups violents des Néphites, avec leurs épées et leurs cimeterres, qui donnaient la mort presque à chaque coup,

38 tandis que, d'autre part, il y avait de temps en temps un homme qui tombait parmi les Néphites, par l'épée et la perte de sang, car ils étaient protégés des parties les plus vitales du corps, ou les parties les plus vitales du corps étaient protégées des coups des Lamanites, par leurs plastrons de cuirasse, et leurs boucliers pour le bras, et leurs casques ; et c'est ainsi que les Néphites accomplirent l'œuvre de mort parmi les Lamanites.

39 Et il arriva que les Lamanites prirent peur à cause de la grande destruction parmi eux, au point qu'ils commencèrent à s'enfuir vers le fleuve Sidon.

40 Et ils furent poursuivis par Léhi et ses hommes ; et ils furent chassés par Léhi dans les eaux de Sidon, et ils traversèrent les eaux de Sidon. Et Léhi retint ses armées sur le bord du fleuve Sidon, pour qu'elles ne traversassent pas.

41 Et il arriva que Moroni et son armée rencontrèrent les Lamanites dans la