la feuille d'olivier

 

 

 



L'orgue du Tabernacle de Salt Lake City

 

 

 (Liens internet en bas de page)

 

 

 

 

      Le constructeur des premières orgues du Tabernacle de Salt Lake City est Joseph H. Ridges (1827-1914). Converti au mormonisme en Australie, il avait apporté avec lui en Utah de petites orgues de sa propre fabrication. Brigham Young (1801-1877), président de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, apprenant que Joseph H. Ridges était facteur d'orgues, le chargea de construire l’instrument.

 

      Le problème principal des facteurs d’orgues était de se procurer du bois adéquat. En conséquence, Ridges et ses associés, Shure Olsen, Niels Johnson, Henry Taylor, Frank Wood et d'autres, se mirent à fouiller la région pour trouver le bois désiré, qu'ils finirent par découvrir dans les montagnes de Parowan et de Pine Valley, à cinq cents kilomètres au sud de Salt Lake City.

 

      Couper et transporter ces lourds tronçons de bois n'était pas une mince affaire ; il fallut tracer des routes et jeter des ponts sur les ruisseaux dans les canyons ; de plus, presque tout le travail dut reposer sur le volontariat. Parfois jusqu'à vingt conducteurs de chariots avec trois paires de bœufs à chaque chariot se rendaient dans des montagnes éloignées pour couper et transporter les tronçons de bois. Les conducteurs ne rentraient chez eux que quand leur chargement de bois était rangé à bon port à l'intérieur de la Large Bowery à Temple Square.

 

      La construction des orgues du Tabernacle commença au début de 1866. Moins de vingt mois après, le travail était suffisamment avancé pour que les orgues pussent être utilisées à la conférence d'octobre 1867. À cette époque, la console, avec ses deux rangées de clefs était construite au centre et à l'avant des orgues. L'organiste, assis dos à l'auditoire, suivait le chef d'orchestre grâce à un miroir placé au-dessus des claviers.

 

      Les orgues originales et leurs trente-deux séries de tuyaux furent à plusieurs reprises complètement reconstruites, agrandies et modernisées. Le premier remodelage et agrandissement en volume se produisit en 1900, quand on installa une console tubulaire pneumatique avec quatre claviers, à quatre mètres cinquante devant les orgues. En 1948, on ajouta des accessoires modernisés permettant un plus grand volume, une portée dynamique plus large et une diversité de sonorités plus riche. On construisit également une console à cinq claviers dotés d'un système complexe de registres et de tirasses qui contrôlent les huit sections de l'instrument : les grandes orgues d'accompagnement, le positif, le clavier expressif, le clavier de récit, les orgues bombardes, les orgues en contre-chant et le pédalier.

 

 

Sources :

 

The Kingdom of God Restored, Carter E. Grant, Deseret Book, Salt Lake City, 1955

Le Royaume de Dieu rétabli, Carter E. Grant, 1955, 1964, p. 527-528

 

 

 Orgue du Tabernacle : Liens