On révise à la hausse



En janvier 1960, une ère nouvelle débute pour la Mission française qui regroupe la France, la Belgique et la Suisse d'expression française . Il n'y a jusqu'alors jamais eu autant de missionnaires dans ces pays.

Au début de l'année, le président de mission, Edgar Brossard, fixe le nombre de conversions pour lui et ses missionnaires à quatre cents personnes. C'est le double de ce qui a été réalisé en 1958. Pourtant cet objectif se trouve réalisé dès le mois de juin.

On révise à la hausse et on pose la barre à huit cents nouveaux baptisés. Et pourtant, là encore, l'objectif est dépassé. En fin de compte, l'année 1960 amènera dans la Mission française neuf cent quarante-deux convertis.


Source : Jean Lemblé, Dieu et les Français – Les saints des derniers jours francophones, éditions Liahona, Paris, 1986, p. 227