Avec une autorité impressionnante




Tahiti, 1958

Le 27 décembre 1958, dans l'île de Tahiti, les missionnaires Martin Conover et Ralph Andersen ouvrent la région de Papenoo. Ils en trouvent beaucoup qui sont disposés à entendre le message de l'Évangile, mais rencontrent aussi une forte opposition de la part de membres d'autres Égises. Avec un auditoire régulier de trente-cinq à quarante personnes, ils tiennent des réunions trois fois par semaine chez les amis de l'Église, avec des leçons sur l'Évangile, la SAM (Société d'amélioration mutuelle, pour les jeunes) et même des répétitions de cantiques.

Le 18 février 1959, à la fin d'une de ces réunions, le dirigeant religieux d'une autre confession, qui se trouve dans l'assemblée, se lève et commence à prêcher à l'assemblée des choses fausses concernant les mormons et leurs activités. Sur un ton accusateur, il demande à Elder Andersen s'il y a quelqu'un dans l'Église mormone qui peut accomplir des miracles.

Elder Andersen, qui dira plus tard qu'il ne sait pas ce qui lui a pris, si ce n'est qu'il s'est senti poussé par l'Esprit, se lève. Avec une autorité impressionnante, face à ce théologien formé et respecté, Elder Andersen lève la main droite et, invoquant le pouvoir de la sainte prêtrise, commande à l'homme de quitter la réunion. Le perturbateur trébuche, manque de peu de tomber et, incapable de dire un seul mot, sort de la salle en chancelant, à la grande consternation de l'assemblée.


Source : S. George Ellsworth et Kathleen C. Perrin, Chronique de la foi et du courage – Les saints derniers jours en Polynésie française (1843-1993), 1994, Sandy, Utah, p. 132-33