Le Livre de Moïse



Bruce T. Taylor


Article tiré de l'Encyclopédie du mormonisme
(Macmillan Publishing Company, 1992)
Traduction : Marcel Kahne
Source : www.idumea.org
avec autorisation



      Le livre de Moïse est un extrait de plusieurs chapitres de la Genèse dans la Traduction de la Bible par Joseph Smith (TJS) et constitue l'un des textes de la Perle de Grand Prix. Le Prophète Joseph Smith commença en juin 1830 une révision inspirée de l'Ancien Testament pour restaurer et éclaircir des points essentiels d'histoire et de doctrine absents dans la Bible.

      Comme pour d’autres livres anciens, les premiers mots du texte, “Paroles de Dieu”, ont pu constituer le titre original du premier chapitre de Moïse (Moïse 1:1). Le récit traite de la révélation de Moïse et, à partir du chapitre 2, correspond essentiellement à Genèse 1:1-6:13. Moïse reçoit sa révélation après son appel à délivrer les Israélites de l'esclavage en Égypte (Moïse 1:26). Une grande partie du récit concerne les relations de Dieu avec Adam et Ève et leur postérité immédiate après leur expulsion du jardin d'Éden, sujet sur lequel le texte actuel de la Genèse est silencieux. Structurellement parlant, une série de visions d’orientation (chap. 1) est suivie d'une révélation de la Création et de ses conséquences (2:1-8:1). À cette révélation s’intègre un long récit concernant Hénoc (6:25-51 ; 7:1-8:1), qui cite, pour sa part, des annales tenues par Adam (6:51-68). Vient ensuite un texte concernant les descendants d’Hénoc, en particulier Noé (8:2-30).

      Schéma du livre de Moïse :

Chapitre 1 . Dieu se révèle, lui-même et ses créations, à Moïse ; Satan essaie de tromper Moïse ; définition de l’œuvre et la gloire de Dieu.

Chapitre 2 . Dieu révèle à Moïse – et lui commande d'écrire – la création des cieux et de la terre ; l'homme a la domination sur les autres êtres vivants.

Chapitre 3 . Tout a été créé dans un état d'esprit avant de l’être naturellement sur la terre ; l’homme et la femme sont créés à l'image de Dieu.

Chapitre 4. Satan, qui s'était rebellé lors du Conseil préterrestre, tente Ève ; Adam et Ève transgressent et sont expulsés du jardin, devenant assujettis à la mort.

Chapitre 5 . Adam et Ève ont des enfants ; Adam offre des sacrifices d'animaux comme type et préfiguration du sacrifice expiatoire futur du Sauveur ; l'Évangile du futur Jésus-Christ est prêché ; Caïn se rebelle et la méchanceté se répand.

Chapitre 6. Adam et sa postérité fidèle ont une langue « pure et sans tache », tant écrite que parlée et tiennent des annales ; Hénoc prêche la parole de Dieu et proclame que le Plan du Salut a été révélé à Adam ; la foi, le repentir, le baptême et le don du Saint-Esprit sont enseignés.

Chapitre 7 . Dieu se révèle à Hénoc, qui prêche et fonde la ville de Sion. Hénoc annonce la venue du Christ, son expiation et sa résurrection. Il annonce le rétablissement de l'Évangile dans les derniers jours, la nouvelle Jérusalem et la seconde venue du Sauveur.

Chapitre 8 . Une grande méchanceté se produit à l'époque de Noé ; ses fils et lui prêchent l'Évangile, mais cela reste lettre morte ; toute chair est détruite par le déluge.

      Quand on compare le livre de Moïse avec les textes pseudépigraphiques de l'Ancien Testament, on découvre des parallèles qui ne se trouvent pas dans le texte actuel de la Genèse. Par exemple, Adam et Ève doivent offrir des sacrifices à Dieu après avoir été chassés du jardin (Moïse 5:5-7) et Satan se rebelle contre Dieu et est expulsé du ciel (Moïse 4:3-4).

      Un point de doctrine important rétabli par le livre de Moïse, c'est que l'Évangile du Salut a été prêché « depuis le commencement » (Moïse 5:58), une idée reprise par la déclaration de Paul que l'Évangile a été prêché à Abraham (Ga. 3:8) et par le Livre de Mormon (Jacob 4:4-5; 07:10-11 cf. D & A 29: 41-42 ). De même, Eusèbe (vers 263-339 apr. J.-C.) affirme que l'enseignement du christianisme n'est ni nouveau ni étrange et que la religion des patriarches était identique à celle des chrétiens (Histoire ecclésiastique 1.2.1-22).

      Dans cet ordre d’idées, le livre de Moïse montre qu'Adam et Ève comprenaient la mission future de Jésus-Christ (Moïse 6:51-63). Adam va apprendre que les offrandes des sacrifices sont « une similitude du sacrifice du Fils unique » (5:6-8). En outre, Adam est baptisé d'eau, reçoit le Saint-Esprit (5:9 ; 6:64-68) et se fait enseigner le Plan du Salut (6:62). Adam et Ève et leur postérité se font également enseigner le but de la Chute et se réjouissent du plan de rédemption du Seigneur (5:10-12).

      Le livre de Moïse amplifie le récit biblique d'Hénoc, qui est brièvement mentionné dans Genèse 5:22-24 comme étant quelqu’un qui « marcha avec Dieu ». Cette restauration du récit de Moïse nous apprend que Hénoc a eu une vision du ministère du Sauveur (Moïse 7:55-57), du monde des esprits (6:35-36 ; 7:56-57), du rétablissement de l'Évangile dans les derniers jours (7:62) et du second avènement du Sauveur (7:60, 65). L’importance d'Hénoc dans le livre de Moïse fait écho au rôle important qu’il joue dans d'autres textes sur Énoch (Nibley, p. vii).


Bibliographie

Charlesworth, James H. The Old Testament Pseudepigrapha, Vol. 2, p. 285. Garden City, N.Y., 1983, 1985.

Nibley, Hugh. Enoch The Prophet. Dans CWHN, 2. Salt Lake City, 1986.

Reynolds, Noel B. "The Brass Plates Version of Genesis." Dans By Study and Also by Faith, dir. de publ. J. Lundquist et S. Ricks, Vol. 2, pp. 136-73. Salt Lake City, 1990.