Contenu et publication de la Perle de grand prix



Kenneth W. Baldridge


Article tiré de l'Encyclopédie du mormonisme
(Macmillan Publishing Company, 1992)
Traduction : Marcel Kahne
Source : www.idumea.org
avec autorisation
 


La Perle de grand prix, l’un des quatre ouvrages canoniques admis comme Écriture par l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, contient divers documents portant les titres « Extraits du livre de Moïse », « livre d'Abraham », « Joseph Smith – Matthieu », « Joseph Smith – Histoire » et « Articles de foi ».
 
Elle fut publiée à Liverpool en 1851 par Franklin D. Richards, alors président de la mission britannique et membre du Collège des douze apôtres, en réponse aux demandes des convertis d’avoir de plus amples informations sur leur nouvelle Église. En plus d’un choix de révélations provenant de la Genèse dans la traduction de Joseph Smith de la Bible (TJS) et du livre d'Abraham, l'édition de 1851 contenait Matthieu 24 tel que révélé au prophète Joseph Smith en 1831 (actuellement intitulé Joseph Smith – Matthieu), « Une clef de l’Apocalypse de saint Jean » (maintenant D&A 77), une révélation reçue par Joseph Smith le 25 décembre 1832 (maintenant D&A 87) et le récit fait par Joseph Smith en 1838 de ses premières visions et de la traduction du Livre de Mormon (maintenant Joseph Smith – Histoire). Elle contenait aussi certains extraits des Doctrine et Alliances (sections 20, 107 et 27), treize déclarations sans titre précédemment publiées en mars 1842 dans le Times and Seasons, appelées aujourd’hui articles de foi, et un poème intitulé « Oh Say, What is Truth » qui est devenu plus tard le cantique « Ô toi, vérité ».
 
Le livre de Moïse se composait à l'origine de plusieurs révélations données à Joseph Smith pendant qu'il révisait la Bible sous l'inspiration à partir de juin 1830. Dans l'édition de 1851 de la Perle de grand prix, ces extraits étaient dépourvus de titre. L'édition de 1878 ajoute les titres « Visions de Moïse » (chap. 1) et « Écrits de Moïse » (chap. 2-8). Ces révélations furent publiées dans les journaux de l’Église entre 1832 et 1851 (Clark, p. 9-17).
 
Le livre d'Abraham est lié au travail de Joseph Smith sur les rouleaux de papyrus que l'Église obtint en 1835. Peu après avoir commencé à étudier les manuscrits, il composa un document sur la vie du patriarche Abraham avec une description de la création du monde semblable à celle de la Genèse et du livre de Moïse. En 1842, le Times and Seasons de Nauvoo et le Millennial Star en Angleterre imprimèrent le texte et les fac-similés disponibles. Il est certain que les textes intégrés dans les livres de Moïse et d'Abraham étaient des extraits et qu’il existait plus d'informations que ce que l’on trouve dans les éditions imprimées de la Perle de grand prix.
 
La deuxième édition de la Perle de grand prix, la première édition américaine, fut publiée en 1878 à Salt Lake City et ajouta « Une révélation sur l'éternité de l'alliance du mariage, notamment la pluralité des épouses » qui est maintenant Doctrine et Alliances, section 132. Le 10 octobre 1880, lors de la conférence générale à Salt Lake City, les membres de l'Église acceptèrent la Perle de grand prix comme ouvrage canonique. Quand des changements supplémentaires furent apportés, notamment la taille et le format de page, un nouveau vote en 1890 réaffirma l'acceptation de la Perle de grand prix comme Écriture.
 
À la demande de la Première Présidence, James E. Talmage, plus tard membre du Collège des douze apôtres, divisa l’ouvrage en chapitres et versets, ajouta des titres (comme « livre de Moïse ») et élimina certains éléments comme les textes également publiés dans les Doctrine et Alliances. Ces changements furent officiellement approuvés par les membres de l’Église à la conférence d'octobre 1902.
 
À la conférence générale du 3 avril 1976, la vision du royaume céleste reçue par Joseph Smith le 21 janvier 1836 dans le temple de Kirtland et la vision de la rédemption des morts reçue par le président Joseph F. Smith (le 3 octobre 1918) furent ajoutées à la Perle de grand prix. En 1979, ces deux révélations furent transférées aux Doctrine et Alliances en tant que sections 137 et 138.