Autres articles sur le temple





Les bénédictions du temple

 

 

 

Ezra Taft Benson (1899-1994)

 

Membre du Collège des Douze de 1943 à 1973

 Secrétaire à l’Agriculture des États-Unis de 1953 à 1961

Président du Collège des Douze de 1973 à 1985

Président de l’Église de 1985 à 1994

 

 

 

 

      Je suis reconnaissant envers le Seigneur que mes souvenirs du temple remontent jusqu'à ma prime enfance. Je me souviens bien que lorsque j'étais un petit garçon, revenant des champs et approchant de la vieille ferme à Whitney (Idaho), j'entendais ma mère qui chantait le cantique : « Ai-je fait du bien ».

 

      Je la revois, penchée sur sa table à repasser, avec des journaux sur le sol, repassant de longues bandes d'étoffe blanche, le front moite de sueur. Quand je lui ai demandé ce qu'elle faisait, elle a dit : « Ce sont des vêtements du temple. Ton père et moi, nous allons au temple de Logan ».

 

   Puis elle posa le vieux fer plat sur le poêle, approcha une chaise de la mienne et me parla de l'œuvre du temple, de l'importance de pouvoir se rendre au temple et de participer aux ordonnances sacrées qui s'y accomplissent. Elle a ajouté qu'elle espérait que ses enfants, ses petits-enfants et ses arrière-petits-enfants pourraient un jour recevoir ces bénédictions inestimables.

 

   Ces doux souvenirs de l'esprit de l'œuvre du temple étaient une bénédiction dans notre ferme, dans notre petite paroisse rurale de trois cents membres et dans le vieux pieu d'Oneida. Ces souvenirs me sont revenus quand j'ai accompli le mariage de chacun de nos enfants et petits-enfants, les petits-enfants et les arrière-petits-enfants de ma mère, sous l'influence de l'Esprit dans la maison du Seigneur.

 

   Ces souvenirs sont précieux pour moi et je les ai souvent médités. Dans la paix de ces beaux temples, nous trouvons parfois des solutions à des problèmes graves de la vie. Dans cet endroit, il arrive que, sous l'influence de l'Esprit, la connaissance pure se distille en nous. Les temples sont des lieux de révélation personnelle. Quand un problème me pèse, je vais dans la maison du Seigneur et je prie intérieurement pour recevoir des réponses. Ces réponses viennent avec une grande clarté.

 

   J'aimerais dire à tous ceux qui peuvent se rendre dignement dans la maison du Seigneur : Quand vous irez au temple et que vous accomplirez les ordonnances de la maison du Seigneur, vous recevrez certaines bénédictions :

 

   Vous recevrez l'esprit d'Élie, qui tournera votre cœur vers votre conjoint, vers vos enfants et vers vos ancêtres.

 

      Vous aimerez votre famille plus profondément qu'auparavant.

 

   Votre cœur se tournera vers votre père et le sien vers vous.

 

   Vous recevrez en dotation la puissance qui vient d'en haut, comme le Seigneur l'a promis.

 

   Vous recevrez la clef de la connaissance de Dieu (voir D&A 84:19). Vous apprendrez que vous pouvez être comme lui. La puissance de la Divinité vous sera manifestée (voir D&A 84:20).

 

   Vous rendrez beaucoup service à ceux qui sont passés de l'autre côté du voile, « pour qu'ils soient jugés selon les hommes quant à la chair, mais vivre selon Dieu quant à l'Esprit » (D&A 138:34).

 

   Voilà les bénédictions du temple et les bénédictions de s'y rendre souvent.

 

   Je dis donc : Que Dieu bénisse Israël ! Que Dieu nous bénisse afin que nous enseignions à nos enfants et à nos petits-enfants les bénédictions qui les attendent lorsqu'ils se rendent au temple. Que Dieu nous accorde la bénédiction de recevoir toutes les bénédictions révélées par le prophète Élie, de manière à ce que notre appel et notre élection soient assurés.

 

   Je témoigne de toute mon âme que ce message est vrai. C'est ma prière que le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob accorde en bénédiction à l'Israël moderne le désir ardent de rechercher toutes les bénédictions des pères dans la maison de notre Père céleste.

  

 

Source : Pourquoi ces temples, 1987, publié à l’occasion de l’ouverture du temple de Francfort, en Allemagne