Quelles sont les différentes époques de la résurrection ?
Et qui concernent-elles ?

Étude sur la résurrection et quelques-unes des notions qui y sont associées


Sources présentées dans l'ordre chronologique de leur parution


Édition du 03/07/2023




James E. Talmage, Les articles de foi, 1890, 1962, chapitre 21, p. 468

Deux résurrections générales sont mentionnées dans les Écritures, que l'on peut appeler la première résurrection et la résurrection finale, ou bien la résurrection des justes et la résurrection des injustes. La première fut inaugurée par la résurrection de Jésus-Christ ; immédiatement après celle-ci, un grand nombre de saints sortirent de leur tombeau. La résurrection des justes a continué à s'effectuer depuis ce temps-là et sera beaucoup étendue ou réalisée d'une manière générale lors de la venue du Christ en gloire. La résurrection finale sera différée jusqu'à la fin des mille ans de paix, et se produira lors du jugement dernier.


Anthon H. Lund, dans Conference Report, avril 1904, p. 6

Non seulement le Christ ressuscita à ce moment-là des morts, mais on en vit d'autres qui étaient sortis de leurs tombeaux, des hommes et des femmes justes qui étaient morts avant le Christ et qui eurent la bénédiction de se lever avec lui. Je ne crois pas que la résurrection d'alors fut générale ; je crois qu'elle se limita à ceux qui, tout en étant sur la terre, s'étaient montrés disposés à tout faire pour le royaume de Dieu et pour qui ni les biens ni les honneurs, ni la vie elle-même n'avaient été trop chers pour les empêcher d'exécuter les desseins de Dieu. (
Cours de l'Institut, manuel de l'étudiant, 1985, commentaire sur D&A 133:54-55)


Joseph Fielding Smith, Le chemin de la perfection, 1931, chapitres 41, p. 278-281

Matthieu, témoin oculaire, nous apprend qu'après la résurrection du Sauveur, « Voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu'en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, les sépulcres s'ouvrirent, et plusieurs corps des saints qui étaient morts ressuscitèrent. Étant sortis des sépulcres, après la résurrection de Jésus, ils entrèrent dans la Ville Sainte, et apparurent à un grand nombre de personnes » (Matthieu 27:51-53). Des scènes semblables se produisirent sur le continent américain. Après la résurrection du Christ, les corps des saints ressuscitèrent, sortirent des tombeaux et apparurent à de nombreuses personnes (voir 3 Néphi 23:7-13). C'était la première résurrection, mais comme pour nous elle est passée, nous appelons « première résurrection » celle qui se produira à la venue du Christ. Pour nous ce sera la première.

Quand le Christ viendra les saints qui seront sur la terre seront vivifiés et enlevés à sa rencontre. Cela ne veut pas dire que ceux qui vivront dans la mortalité à cette époque-là seront changés et passeront par la résurrection, car il doit rester des mortels sur la terre jusqu'à ce que les mille ans soient terminés. Néanmoins, un changement interviendra chez tous ceux qui seront restés sur la terre ; ils seront vivifiés, de sorte qu'ils ne seront pas soumis à la mort avant d'être vieux. Les hommes mourront à l'âge de cent ans et le passage à l'immortalité sera soudain.

En ce jour où le Christ viendra, les justes, « qui auront dormi dans leurs tombeaux sortiront, car leurs tombeaux seront ouverts ; et ils seront, eux aussi, enlevés à sa rencontre au milieu de la colonne du ciel », s'ils ont gardé les commandements du Seigneur, car « Ils sont au Christ, les prémices, ceux qui descendront avec lui les premiers, et ceux qui, sur terre et dans leurs tombeaux, seront les premiers enlevés à sa rencontre ; et tout cela par la voix du son de la trompette de l'ange de Dieu » (D&A 88:98). Ceux qui sont ainsi bénis sont ceux qui ont gardé les alliances de l'Évangile. Ils auront l'honneur de rencontrer le Christ à sa venue dans les nuées du ciel.

Alors s'accomplira la parabole des Dix Vierges, et beaucoup de membres de l'Église, qui n'ont pas gardé la loi, ne seront pas dignes ce jour-là. Lorsque le premier ange aura sonné de la trompette, une deuxième trompette sonnera ; « alors vient la rédemption de ceux qui appartiennent au Christ à sa venue, qui ont reçu leur part dans cette prison qui est préparée pour eux, afin qu'ils reçoivent l'Évangile et soient jugés selon les hommes dans la chair ». Ce seront ceux qui n'auront pas été aussi dignes que ceux qui sont enlevés à sa rencontre.

Alors il y aura une troisième trompette et il appellera les esprits des hommes qui doivent être jugés et condamnés. Ceux-ci ne recevront la résurrection et ne revivront que lorsque les mille ans seront terminés. Ainsi sera inauguré le règne de mille ans du Christ sur la terre pendant lequel la méchanceté sera bannie.


Joseph Fielding Smith, Doctrine du salut, 1955, volume 2, p. chapitre 15, p. 242-243, 266-267, 273-277

J
ésus fut la seule personne qui vint jamais dans ce monde qui eut pouvoir sur la mort et, ayant ce grand pouvoir, par l'effusion de son sang sur la croix, il pouvait nous racheter et obtenir le pouvoir de la résurrection. Lorsqu'il sortit du tombeau, il avait tout pouvoir de faire sortir n'importe qui d'autre du tombeau. Et après être ressuscité, le troisième jour suivant sa crucifixion, il ouvrit les tombeaux des justes qui avaient vécu depuis le temps d'Adam jusqu'au moment de sa crucifixion. 

Dans la résurrection, il y aura différentes sortes de corps ; ils ne seront pas tous semblables. Le corps qu'un homme reçoit déterminera sa place dans l'au-delà. Il y aura des corps célestes, des corps terrestres et des corps télestes (voir D&A 76:50-113 ; 88:15-32 ; 1 Corinthiens 15:35-42), et ces corps différeront nettement.


Les corps seront vivifiés selon le royaume dans lequel ils seront jugés dignes d'entrer. Il y a bien des années, Orson Pratt, écrivant sur la résurrection et le genre de corps qui ressusciteraient dans ces royaumes, dit :

« Dans toutes les espèces d'animaux et de plantes, il y a beaucoup de ressemblances dans les traits généraux et beaucoup de différences spécifiques caractérisant les individus de chaque espèce. Il en va de même dans la résurrection. Il y aura plusieurs catégories de corps ressuscités, les uns célestes, les autres terrestres, les autres télestes et d'autres encore fils de perdition. Chacune de ces catégories différera des autres par des caractères distinctifs essentiels et marqués ; cependant, dans chacune, considérée en elle-même, on trouvera beaucoup de ressemblances aussi bien que des distinctions. Il y aura l'une ou l'autre caractéristique physique qui permettra d'identifier chaque membre de chaque catégorie. »

Certains obtiendront un corps céleste avec tous les pouvoirs de l'exaltation et de l'accroissement éternel. Ces corps brilleront comme le soleil comme celui de notre Sauveur décrit par Jean (voir Apocalypse 1:12-18 ; D&A 110:1-4 ; Exode 24:9-10). Ceux qui entrent dans le royaume terrestre auront un corps terrestre et ils ne brilleront pas comme le soleil, mais ils seront plus glorieux que le corps de ceux qui reçoivent la gloire téleste.

Dans ces deux royaumes, terrestre et téleste, il y aura des changements dans le corps et des limitations. Ils n'auront pas le pouvoir de l'accroissement ni le pouvoir ou la nature leur permettant de vivre comme maris et femmes, car ceci leur sera refusé et ils ne pourront avoir d'accroissement.

Ceux qui reçoivent l'exaltation dans le royaume céleste auront la « continuation des postérités pour toujours et à jamais » (D&A 132:19). Ils vivront sous forme de familles. Dans les royaumes terrestre et téleste il n'y aura pas de mariage. Ceux qui y entreront resteront « séparés et célibataires » à jamais (voir D&A 132:15-32).

Certaines des fonctions du corps céleste n'apparaîtront pas dans le corps terrestre ni dans le corps téleste, et le pouvoir de procréation sera enlevé. Je pense que, dans ces royaumes, les hommes et les femmes seront exactement ce à quoi le monde chrétien s'attend à ce que nous soyons tous : ni hommes, ni femmes, simplement des êtres immortels ayant reçu la résurrection.

Bien qu'il y ait eu une résurrection générale des justes au moment où le Christ ressuscita des morts, nous considérons habituellement la résurrection des justes lors du second avènement du Christ comme étant la première résurrection. C'est la première pour nous.

Au moment de la venue du Christ, « ceux qui auront dormi dans leurs tombeaux sortiront, car leurs tombeaux seront ouverts ; et ils seront, eux aussi, enlevés à sa rencontre au milieu de la colonne du ciel — ils sont au Christ, les prémices, ceux qui descendront avec lui les premiers, et ceux qui, sur terre et dans leurs tombeaux, seront les premiers enlevés à sa rencontre ; et tout cela par la voix de la trompette de l'ange de Dieu. » (D&A 88:97-98)

Ce sont les justes « dont le nom est écrit dans les cieux, où Dieu et le Christ sont les juges de tous. Ce sont les justes rendus parfaits par l'intermédiaire de Jésus, le médiateur de la nouvelle alliance, qui accomplit cette expiation parfaite par l'effusion de son propre sang. » (D&A 76:68-69)

Après ce grand événement, et lorsque le Seigneur et les justes qui sont enlevés à sa rencontre seront descendus sur la terre, se produira une autre résurrection. On peut la considérer comme faisant partie de la première, bien qu'elle se produise plus tard. Dans cette résurrection se lèveront ceux de l'ordre terrestre, qui n'ont pas été dignes d'être enlevés à sa rencontre, mais qui sont dignes de venir jouir du règne millénaire.

Il est écrit qu'un autre ange sonnera, ce qui est la deuxième trompette : « Alors vient la rédemption de ceux qui appartiennent au Christ à sa venue, qui ont reçu leur part dans cette prison qui est préparée pour eux, afin qu'ils reçoivent l'Évangile et soient jugés selon les hommes dans la chair. » (D&A 88:99)

Cette autre catégorie, qui aura aussi le droit à la première résurrection, est composée de ceux qui ne sont pas membres de l'Église du Premier-né, mais qui ont mené une vie honorable tout en refusant d'accepter la plénitude de l'Evangile.

Dans cette catégorie, se trouveront aussi ceux qui sont morts sans loi et par conséquent ne sont pas sous la condamnation pour avoir violé les commandements du Seigneur. Il leur est promis dans les termes suivants qu'ils seront rachetés de la mort : « Alors les nations païennes seront rachetées et ceux qui n'ont pas connu de loi auront part à la première résurrection ; et elle sera supportable pour eux » (D&A 45:54). Eux aussi goûteront à la miséricorde du Seigneur, leur esprit et leur corps seront réunis inséparablement, devenant ainsi immortels, mais pas avec la plénitude de la gloire de Dieu.

Tous les menteurs, sorciers et adultères et tous ceux qui aiment et pratiquent le mensonge ne ressusciteront pas à ce moment-là mais seront précipités pendant mille ans en enfer où ils subiront la colère de Dieu jusqu'à ce qu'ils aient payé le prix de leurs péchés, si c'est possible, par les choses qu'ils souffriront.

Ce sont « les esprits des hommes qui doivent être jugés et se trouvent être sous la condamnation. Ceux-là sont le reste des morts ; et ils ne revivront pas avant que les mille ans soient passés, et pas avant la fin de la terre » (D&A 88:100-101).

Ce sont les multitudes du monde téleste qui sont condamnées à subir « la colère de Dieu sur terre » et qui sont « précipitées en enfer et qui subissent la colère du Dieu tout-puissant, jusqu'à la plénitude des temps quand le Christ aura mis tous ses ennemis sous ses pieds et aura parachevé son oeuvre » (D&A 76:104-106).

Ceux-ci ne vivent pas pendant le règne millénaire, mais passent ce temps-là dans le tourment ou l'angoisse d'âme à cause de leurs transgressions. Le Christ a dit qu'il a souffert pour tous ceux qui se repentiraient, mais sa colère est allumée contre ceux qui ne veulent pas se repentir, et ils doivent souffrir, « et tu ne sais pas combien [ces souffrances] sont cruelles, tu ne sais pas combien elles sont extrêmes, oui, tu ne sais pas combien elles sont intolérâbles. Car voici, moi, Dieu, j'ai souffert cela pour tous afin qu'ils ne souffrent pas s'ils se repentent. Mais s'ils ne veulent pas se repentir, ils doivent souffrir tout comme moi. Et ces souffrances m'ont fait trembler de douleur, moi Dieu, le plus grand de tous, et elles m'ont fait saigner à chaque pore, m'ont torturé à la fois le corps et l'esprit » (D&A 19:15-18).

Cette souffrance sera un moyen de purification et, grâce à elle, les méchants seront amenés à un état de grâce auquel ils pourront, par la rédemption de Jésus-Christ, obtenir l'immortalité. Leur esprit et leur corps seront de nouveau unis et ils demeureront dans le royaume téleste. Mais cette résurrection ne se produira qu'à la fin du monde.

Paul dit : « Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance. Car il faut qu'il règne jusqu'à ce qu'il ait mis tous les ennemis sous ses pieds. Le dernier ennemi qui sera détruit, c'est la mort. » (1 Corinthiens 15:24-26)

La victoire de Jésus-Christ ne sera complète que quand la mort aura été détruite, et la mort ne sera détruite que lorsque tous les êtres vivants affectés par la chute auront été rachetés de la mort par la résurrection. Ceci n'assure évidemment pas une place dans le royaume de Dieu à ceux qui ont mené une vie de méchanceté. S'ils paient le prix de leurs péchés et obtiennent la résurrection, néanmoins ils iront « dans leur propre lieu pour jouir de ce qu'ils sont disposés à recevoir, parce qu'ils n'étaient pas disposés à jouir de ce qu'ils auraient pu recevoir » (D&A 88:32).

Ils ne goûtent pas à la vie éternelle ni au salut en la présence de Dieu, mais sont éfernellement exclus de sa présence. Néanmoins, dans son infinie bonté, notre Père céleste les bénira, dans la mesure où c'est possible, conformément aux lois de la justice et de la miséricorde…

Certains pensent que la résurrection est constamment en cours maintenant, mais ce n'est que de la spéculation sans aucune garantie de la part des Écritures. Il est vrai que le Seigneur a le pouvoir de ressusciter d'entre les morts tous ceux qu'il désire, surtout s'ils ont à accomplir une mission qui exigerait leur résurrection. Par exemple, nous avons les cas de Pierre, Jacques et Moroni.

Il semble bien que la première résurrection encore future, qui signifie la résurrection des justes, aura lieu à un moment bien déterminé, qui est celui où le Seigneur apparaîtra dans les nuées du ciel, quand il reviendra régner. C'est de la spéculation pure que de nous demander si le prophète Joseph Smith, Hyrum Smith, Brigham Young et d'autres ont été ressuscités ou non si l'on n'a aucune révélation du Seigneur. Lorsque le Seigneur voudra l'un de ces hommes, il aura le pouvoir de l'appeler, mais la première résurrection, qui est celle qui nous intéresse dans l'avenir, commencera lorsque le Christ viendra.


McConkie, Mormon Doctrine, 1958, 1966, p. 639-640

« Pour ceux qui vécurent avant la résurrection du Christ, le jour de sa résurrection d'entre les morts était connu comme étant la première résurrection. Pour ceux qui ont vécu depuis ce jour-là, la première résurrection est encore future et aura lieu lors de la Seconde Venue. » (Cours de Institut, manuel de l'étudiant, 1979, commentaire de Mosiah 15:21)

« Les justes d'entre les morts qui avaient vécu du temps d'Adam jusqu'à l'époque où le Christ rompit les liens de la mort étaient avec le Christ dans sa résurrection (voir D&A 133:54-55). » (Cours de Institut, manuel de l'étudiant, 1979, commentaire sur Mosiah 15:22-23)

Deux résurrections attendent les habitants de la terre : l'une est la première résurrection, la résurrection de la vie, la résurrection des justes ; l'autre est la seconde résurrection, la résurrection de la damnation, la résurrection des injustes (Jean 5:28-29 ; Ap. 20 ; D&A 76). Mais même dans le cadre de ces deux résurrections distinctes, les morts se lèveront dans un certain ordre. Ceux qui ressusciteront avec un corps céleste, dont le destin est d'hériter d'un royaume céleste, se lèveront au matin de la première résurrection.

« Et après cela, un autre ange sonnera, ce qui est la deuxième trompette ; alors vient la rédemption de ceux qui sont au Christ à sa venue, qui ont reçu leur part dans cette prison qui est préparée pour eux, afin qu'ils reçoivent l'Évangile et soient jugés selon les hommes dans la chair » (D&A 88:99). C'est l'après-midi de la première résurrection ; il aura lieu après que notre Seigneur aura ouvert le millénium. Ceux qui se lèveront à ce moment-là le feront avec un corps terrestre et sont donc destinés à hériter d'une gloire terrestre dans l'éternité (voir D&A 76:71-80).

La deuxième résurrection débute à la fin du millénium. Au départ de cette résurrection des injustes, ceux qui se lèveront seront « les esprits des hommes qui doivent être jugés et se trouvent être sous la condamnation. Ceux-là sont le reste des morts ; et ils ne revivront pas avant que les mille ans ne soient passés, et pas avant la fin de la terre » (D&A 88:100-101). Il s'agit de ceux qui ont reçu un corps téleste, qui furent méchants et charnels dans la condition mortelle et qui auront connu la colère de Dieu en enfer jusqu'à « la dernière résurrection… lorsque le Seigneur, le Christ, l'Agneau, aura terminé son œuvre » (D&A 76:85). Ils ont pour destin final d'hériter de la gloire téleste (voir D&A 76:81-112).

Pour finir, dans la dernière partie de la résurrection de la damnation, les fils de perdition, ceux qui « resteront souillés » (D&A 88:102) se lèveront de leurs tombes (voir 2 Néphi 9:14-16. (Cours de l'Institut, Doctrine de l'Évangile, p. 88)



Oscar McConkie, Le royaume de Dieu, 1962, 1967, chapitre 9, p. 46

Tous ceux qui sont sortis du tombeau jusque maintenant ont été ressuscités avec des corps célestes et hériteront du royaume céleste (voir D&A 88:98).


George Lyman, L'Étoile, octobre 1988, p. 11

Ceux qui ont accepté le Christ dans les eaux du baptême, personnellement ou par procuration, et ont gardé ses commandements, ressusciteront à la seconde venue du Sauveur pour participer à son retour (voir 1 Corinthiens 15:22-23 ; Apocalypse 20:4-6 ; D&A 76:50-70). Les petits enfants qui sont morts sans baptême ressusciteront également à ce moment et hériteront la vie éternelle.

Les gens qui ont rejeté l'Évangile ici-bas mais qui ont, par ailleurs, mené une vie bonne et honorable, ressusciteront peu après le début du millénium. Parmi eux, il y aura également des saints des derniers jours qui n'ont pas été vaillants dans leur témoignage de Jésus mais qui ont néanmoins mené une vie pure et honorable (voir Mosiah 15:24-25 ; Moroni 8:22 ; D&A 45:54 ; 76:71-79 ; 88:97-99). Pendant mille ans, tandis que Satan sera lié, tous ces gens auront la joie d'être guidés par Jésus-Christ lui-même (voir Apocalypse 20:1-6 ; D&A 45:58-59).

À la fin du millénium se produira la résurrection des méchants. Cette résurrection concerne tous les gens qui n'auront jamais accepté l'Évangile et qui seront restés dans leurs péchés, ceux qui auront connu les commandements de Dieu mais n'auront pas voulu les respecter (voir D&A 76:81-82 ; Mosiah 15:26). Les derniers à ressusciter seront les fils de perdition, ceux qui auront connu tout le pouvoir du Seigneur et y auront pris part mais qui auront lutté contre la vérité, auront péché contre le témoignage du Saint-Esprit et auront défié la puissance de Dieu pour rejoindre la rébellion de Satan. Ce sont les seuls qui seront rejetés à jamais avec le diable et ses anges (voir D&A 76:31-43).

À ce moment-là, Satan sera détaché, et il rassemblera les méchants pour combattre les justes avant le jour du jugement (voir Apocalypse 20:7-9 ; D&A 88:110-16). Les justes pourront alors s'attendre à se joindre à Michel pour combattre Satan et à assister à la victoire finale de Dieu sur le mal.


Guide pour l'enseignement du Livre de Mormon, 1995

■ Page 35

Ceux qui acceptent le Christ se lèveront à la résurrection des justes (la première résurrection), qui est pour ceux qui seront célestes et terrestres. Ceux qui refusent d’accepter le Christ se lèveront à la résurrection des injustes (la dernière résurrection), qui est pour ceux qui seront télestes et fils de perdition (voir Mosiah 26:24-25 ; voir aussi D&A 76:17 ; 88:96-102).

■ Page 47

Grâce à Jésus-Christ, tous les hommes seront ressuscités avec un corps parfait. Avant la résurrection, les justes qui sont morts attendent dans un lieu de bonheur appelé « paradis » ; les méchants attendent dans un lieu de misère appelé « prison spirituelle » (voir Alma 40:11-14, 21-26 ; voir aussi D&A 138:11-28).


Cours du Séminaire, manuel de l'instructeur, 2002

■ D&A 133:54-56

Ceux qui ont réssuscité à l’époque du Christ l’accompagneront à sa venue. Les saints qui sont morts depuis la résurrection du Christ seront réssuscités et iront à sa rencontre.


Cours du Séminaire, manuel de l'étudiant, 2008

■ Mosiah 15

Abinadi enseigne que la rédemption de Jésus-Christ nous sauve non seulement du péché mais aussi de la mort. Tout le monde ressuscitera ; toutefois, certains ressusciteront avant d’autres. Abinadi utilise le terme « première résurrection » pour expliquer que les justes et les innocents ressusciteront avant les rebelles (voir Mosiah 15:21-22). Les justes ressusciteront à la première résurrection et les méchants devront attendre et ne ressusciteront qu’après le millénium (voir D&A 76:85, 106).


Cours de l'Institut, manuel de l'étudiant, 2009

■ Mosiah 15:20-31

La première résurrection Jésus-Christ a été le premier sur cette terre à ressusciter. Par conséquent, la période qui, dans les Écritures, est appelée la première résurrection a commencé par son triomphe sur le tombeau et continuera pendant tout le Millénium. Abinadi enseigne que ceux qui se lèveront à la première résurrection seront les « prophètes, et… tous ceux qui ont cru en leurs paroles » (Mosiah 15:22), ceux qui sont morts dans l’ignorance « sans que le salut ne leur ait été annoncé » (Mosiah 15:24 ; voir aussi D&A 45:54) et les petits enfants qui sont morts avant l’âge de responsabilité (voir Mosiah 15:25 ; Moroni 8:1-24).

Resurrection
(référence mentionnée à la verticale : Brian D. Garner, Search These Things Diligently, 2003, p. 15)


Programme du Séminaire, Points doctrinaux de base, 2009

■ La vie après la mort

Quand nous mourons, notre esprit entre dans le monde des esprits et attend la résurrection. L’esprit des justes est reçu dans un état de bonheur, appelé paradis. Beaucoup de justes prêcheront l’Évangile dans la prison des esprits.

La prison des esprits est un endroit temporaire dans le monde postmortel destiné aux gens qui sont morts sans connaître la vérité ou qui ont désobéi dans la condition mortelle. Là, on enseigne l’Évangile aux esprits, qui ont alors la possibilité de se repentir et d’accepter les ordonnances du salut effectuées pour eux dans les temples (voir 1 Pierre 4 :6). Les esprits qui acceptent l’Évangile demeureront au paradis jusqu’à la résurrection.

La résurrection est la réunion de notre corps spirituel avec notre corps physique de chair et d’os rendu parfait (voir Luc 24:36-39). Après la résurrection, l’esprit et le corps ne seront plus jamais séparés et deviendront immortels.

Chaque être né sur terre ressuscitera parce que Jésus-Christ a vaincu la mort (voir 1 Corinthiens 15:20-22). Les justes ressusciteront avant les méchants. Ils se lèveront dans la première résurrection.

Le jugement dernier aura lieu après la résurrection. Jésus-Christ jugera chaque personne pour déterminer la gloire éternelle qu’elle recevra. Ce jugement sera basé sur l’obéissance de chacun aux commandements de Dieu (voir Apocalypse 20:12 ; Mosiah 4:30).

Il y a trois royaumes de gloire (voir 1 Corinthiens 15:40-42). Le plus élevé est le royaume céleste. Les personnes qui sont vaillantes dans le témoignage de Jésus et qui obéissent aux principes de l’Évangile y demeureront en présence de Dieu, le Père, et de son Fils, Jésus-Christ (voir D&A 131:1-4).

Le deuxième des trois royaumes de gloire est le royaume terrestre. Les personnes qui demeureront dans ce royaume seront les hommes et les femmes honorables de la terre qui n’auront pas été vaillants dans leur témoignage de Jésus.

Le royaume téleste est le moins élevé des trois royaumes de gloire. Les personnes de ce royaume ont choisi la méchanceté plutôt que la droiture dans la condition mortelle. Ces personnes recevront leur gloire après avoir être rachetées de la prison des esprits.


Cours du Séminaire, manuel de l'instructeur, 2013

■ Doctrine et Alliances 133:54-56. Qui apparaîtra avec le Sauveur à sa seconde venue ?

Les justes qui vivaient avant Jésus-Christ et qui sont déjà ressuscités l’accompagneront dans sa gloire. De plus, les justes qui ont vécu et sont morts après Jésus-Christ seront ressuscités et viendront se joindre au Sauveur et à ceux qui l’accompagnent.

Les justes qui vivent encore sur la terre seront « enlevés » pour rencontrer le Sauveur (voir 1 Thessaloniciens 4:17 ; D&A 109:75).